Magazine Le Figaro du 17 juillet 2010
30 pages
Français

Magazine Le Figaro du 17 juillet 2010

-

Description

Venez lire le Figaro magazine du 17/07/2010

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 juillet 2010
Nombre de lectures 18
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

4,50€ samedi17-dimanche18juillet2010 -LeFigaroN°20515-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
MadameFigaro LeFigaroMagazine
Films,livres, sport,table:
Mareva
les100(petits)Galanter
réinvente plaisirsdel’étéEmmanuelle
L’étéduFIGMAGlittérature,BD,gastronomie,culture
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
«Inception»:lenouveaugrandSéries rôledeLeonardoDiCaprio Lechantaged’été
SECONDEVIE desaiguilleurs
duciel
BixenteLizarazu
Défenseursurle Unegrèveduzèledepuisdébutjuin
terrain,attaquant provoquedesretardsetdesdébrayages
surlesondesPAGE2 sontprévusàpartirdemardi.
LESÉNIGMES PLUSIEURS tours de contrô- compagnie pour se plaindreaindre
DEL’ART le françaises subissent, de- de ces pratiques. De plus s am-
puis un mois, une grève du ples perturbations sont prépré- -
zèle dure. Les aiguilleurs du vues à partir de mardi - eett jusjus- -
ciel protestent contre la fin qu’à jeudi - cinq syndicatsdicats
de leurs RTT officieuses, les appelant à une grève nationaleionale
«clairances» supprimées de- contre la création d’un orgaorga- -
puis le 7 juin. Des comman- nisme européen de régulationlation
dants de bord ont adressé di- du trafic aérien.
vers rapports à leur LIREPAGE7ETL’ÉDITORIALPAGEAGE2200
Quelétaitlevrai
visaged’Alexandre
leGrand?PAGE 13 Àcourtd’argent,l’Europeestforcée
deréduiresesambitionsFIGBOOK
L’UNION européenne vit au- plomatique européen devra se ressources qui n’existent pas
dessus de ses moyens et va de- contenter d’une soixantaine encore. À contrecœur, laL’objetculte: L’acteur aborde un genre nouveau pour lui : la science-
voir se serrer la ceinture. Les de créations de postes en 2011, France a accepté des coupesleGommino fiction. Il incarne un voleur qui pille les rêves de ses vic-
grands ciseaux sont sortis en- loin des 6 000 diplomates et dans les crédits à l’agriculture.
times. Entretien avec une star hollywoodienne qui affi-deTOD’S PAGE14 tre la Commission, le Parle- experts annoncés. La « stra- Et les fonctionnaires euro-
che de grandes ambitions artistiques. Il tournera bientôt ment et les capitales. Première tégie de croissance 2020 », péens devront réduire leur
avec Clint Eastwood. PAGE12 victime, le grand service di- elle, devra compter sur des train de vie. PAGE5
HISTOIRE DUJOUR
LeFigaroéconomie
L’AllemagnesauvesonschnapsApplecorrige
soniPhone4 desoukasesdeBruxellesPAGE27
es petits bouilleurs de cru alle- secteur, est une vache sacrée de la politi-550millions
mands ont obtenu un sursis à que allemande.
dedollars LBruxelles. Berlin va pouvoir conti- Au lieu d’expirer cette année, ce mono-
nuer de subventionner le schnaps, l’eau- pole soutenu par les politiques de tousdepénalitépour
de-vie de pomme de terre, de pomme et bords sera maintenu jusqu’en 2013 pour
GoldmanSachs de poire de ses paysans quelques années l’alcool de pomme de terre et céréales,
PAGE24 encore. La ministre de l’Agriculture, la jusqu’en 2017 pour l’eau-de-vie de pom-
Bavaroise Ilse Aigner, a défendu la pré- me et de poire. Environ 22 000 produc-
servation d’un paysage particulier teurs, souvent des exploitants agricoles,
« avec des arbres hauts, espacés, qui s’assurent ainsi un revenu supplémen-AuJapon,Fillon
abritent beaucoup d’oiseaux et d’insec- taire. Aigner s’est bien gardé d’évoquervantelarigueur tes », des champs d’arbres fruitiers, ca- la préservation du folklore allemand, où
ractéristiques des campagnes bavaroi- le schnaps est solidement ancré. Dans lesfrançaise
ses, pour justifier la prolongation de la fêtes qui animent les campagnes pendantPAGE3
subvention. Remontant à 1918, la dispo- l’été outre-Rhin, le petit verre d’alcool
sition permettant aux producteurs blanc est avalé d’un trait suivi d’une co-Obamasillonne
d’écouler leur production auprès de pieuse rasade de bière pour noyer l’in-
lepayspour l’État, ce qui revient à subventionner le cendie. PATRICKSAINT-PAUL(ÀBERLIN)
défendreses
réformesPAGE6
DÉBATS&OPINIONS NS RENDEZ-VOUS
LACHRONIQUEPHILIPPEBIANCOTTO,BERNHARD L’ÉDITORIALd’YvesThréard PAGE20
WINKELMANN/MADAMEFIGARO- d’AlexandreAdler LECARNETDUJOUR PAGES16et17
ABACAPRESS/RTL-COLLECTION
Fallait-ilinventerlePakistan?DAGLIORTI/MUSÉEDULOUVRE- LAMÉTÉODESPLAGES PAGE21
TOD’S-ALAINAUBERT/LEFIGARO PAGE20 TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr
Mis en Bouteille à la Propriété par La Gordonne
ALG:170DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:820
L’abusd’alcoolestdangereuxpourlasanté.Àconsommeravecmodération.HUF. PORT.CONT.:2,00€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:3,95$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852
LeFigaro
etses
Magazines
4,50€
JONATHANBRADY/EPA
Csamedi17-dimanche18juillet2010 LEFIGARO
2 Secondevie
NE PETITE MORT. Pour certains
sportifs de haut niveau, la fin de
carrière est vécue comme un dé-
chirement. Un vide difficile à BixenteLizarazu
combler. Une rupture trop bru-U tale. Fini, la reconnaissance,
l’émulation de groupe, l’activité physique intense et
l’adrénaline. Pour d’autres - la majorité, heureuse-
ment - s’ouvre sans difficulté une nouvelle parenthèse.
Soit en rupture totale avec le monde sportif, soit dans la
continuité de leur carrière. D’acteurs, ils deviennent dé-
cideurs du ballon rond. À l’image de Michel Platini, élu
président de l’UEFA, la fédération européenne de foot- Le12juilletuillet1998,19989998,88
ball, ou de Didier Deschamps et Laurent Blanc, désor- auauStadeStadee
mais entraîneurs à succès. Mais la dernière Coupe du deFrance,France,
Bixente teLizarazuLizarazumonde en Afrique du Sud a mis en lumière - jusqu’à l’ex-
savourelel titretitcès - une autre activité, celle de consultant auprès des
dechampiongrands médias. Difficile de passer à côté. Dugarry, De-
dumondeaprès
sailly, Barthez, Djorkaeff, Pires, Lebœuf, Petit, Guivar-
lavictoire
c’h, les champions du monde 1998 ont trusté les plateaux
enfinale3-0
de télé. L’un d’entre eux a particulièrement crevé
contreleBrésil.
l’écran lors du Mondial, Bixente Lizarazu. Présent sur DIDIERFEVRE/
tous les fronts, sur tous les supports (TF1, RTL etL’Équi- PRESSESPORTS
pe), l’ancien défenseur s’est illustré, au-delà de la perti-
nence de ses analyses, par ses facilités d’orateur et son
ton enlevé. «J’ai passé un cap, confirme le Basque. Je
n’hésiteplusàdirecequejeressensetcelamefaitdubien.
J’adorecemétieretjemefaisénormémentplaisir.»
Loué pour son professionnalisme lorsqu’il était joueur,
Lizarazu n’a pas changé ses habitudes est passé
de l’autre côté du miroir. «Mon instinct de sportif me
permetdesentirleschosespendantlesmatchs.Maisilya
untravailderecherche,enamont,pourtrouverdesidées
nouvelles.Jemeprépareavecautant
de rigueur que quand j’étais
joueur.» Il a toutefois fallu appren-SiBixente« dre à s’ouvrir. Oublier cette langue
travaille de bois propre à certains sportifs.
«Quandtuesjoueur,tuapprendsàénormément, répondre…àcôtédesquestions, sou-
rit-il. Il y a des principes dans lecen’estpaspour
sport, comme ne pas critiquer son
compenserdes entraîneur et ses coéquipiers. Alors
quand les questions sont embarras-doutesmaisparce
santes,tubottesentouche.Dansles
médias, pas moyen de se cacher, tuqu’iladécidé Lejoueurmultimédia
apprends au contraire à insister sur
quec’étaitsa cequiestpositifoucequiestnéga-
tif.» Depuis septembre 2009, ilnouvellevie» anime sa propre émission sur RTL, quoi,ilsontperdulatête,c’estcequiestnouveau.Sporti-LE CHAMPION DU MONDE« Le Club Liza », qui rassemble tous vement,lesAllBlackssontpourmoil’équipederéférence.
les lundis à 20 heures 390 000 auditeurs. Pour cet exerci- Onsentchezcesrugbymenunrespectetdesvaleursdusau
ce d’animateur, il reconnaît avoir fait des«trainings», 1998 EST DEVENU maillot.Pareillorsqu’ilsfontleurhaka,ilssonthabités.Ils
des entraînements, pour gagner en facilité d’élocution. ontenplusunephilosophiedejeu.Exactementl’inversede
«Certainstravaillentendilettanteetçaseressent, avance cequ’arenvoyél’équipedeFrance…»UN CONSULTANT
Hervé Béroud, directeur de la rédaction de la station de
Lameretlesurf,sesautrespassionsla rue Bayard.PourBixente,cen’estpasunpasse-temps. QUI GAGNE PAR SON
Ilauntalentévident,maissurtoutilestrestéhumbleetil La page Domenech est tournée. Sans que toute la lumiè-
possède une force de travail indéniable.» Même son de re ait été faite. Et la reconstruction passe désormais parESPRIT CRITIQUE ET SON
cloche du côté de TF1.«S’iltravailleénormément,cen’est Laurent Blanc, son ancien partenaire de la défense tri-
pas pour compenser des doutes mais parce qu’il a décidé colore. Ce qui soulève des interrogations sur sa neutrali- BIOEXPRESSPROFESSIONNALISME.
quec’étaitsanouvellevie», confie Éric Hannezo, ancien té vis-à-vis du « Président » avec qui il a tout gagné. Un
directeur des sports, à l’origine de sa venue. Exemple à soupçon de « copinage » qu’il balaie énergiquement. 1969LE MEILLEUR FRANÇAISl’appui :«Quandons’estmisd’accordsurlestermesde «Chacunsonchemin,onnefaitpaslemêmemétier.Jefe- Naissance
notrecollaboration,ilétaitconvenuqu’ilinterviennegros- raimontravaillibrement.Jesuislibrededirecequejeres- àSaint-Jean-de-Luz
somodounefoisparmoisdans“Téléfoot”.Sapremièrein- DU MONDIAL… sens.» Tout en tempérant l’enthousiasme que suscite
terventionaeuuneffetimmédiatsurnosaudiences.Quel- l’arrivée de l’ancien technicien bordelais : «Laurent 1988
PARARNAUDCOUDRY Premiermatchques jours après, on se retrouve dans un avion pour aller n’estpasunmagicien.Quel’équipedeFrancesequalifie
professionnelsuivreunmatchdeLiguedeschampionsetilmedemande : pour l’Euro, qu’elle redevienne sympathique et il aura
avecBordeaux,“On le fait quand le prochain Téléfoot ?”Ilestrevenule rempliunepartiedesamission.Desproblèmesimportants
sonclubformateurdimanchesuivant,c’étaitlancé.» doiventd’abordêtreréglés.J’espèrequel’onvarepartir
mièreCoupedumonde,aprèstroisratées,ons’attendait surdeschosespositives.Maisonnepourrapasêtrecham- 1992Saréponseauxcritiquesd’Anelka à plus d’enthousiasme de sa part. » Et d’enfoncer le piond’Europedeuxansaprèsuntelépisode…»
Premièrede
L’ancien joueur des Girondins de Bordeaux et du clou :«J’aijustehâtedevoircequ’ilvadevenirquandil Dans le même ordre, l’idée d’une prise de pouvoir de ses97sélections
Bayern Munich a définitivement coupé les ponts avec nepourrapluscouriraprèsunballon...» l’équipe de France 98 au sein de la Fédération française enéquipedeFrance,
les autres acteurs du monde du foot. C’est ce qui fait sa Parmi les faits d’armes de Liza, une prise de bec, sur l’irrite profondément.«Celaaétélancéparceuxquisont
le14novembre,
force, son indépendance.«Situsongesàretrouverdes RTL, avec Raymond Domenech suite à la qualification responsables du fiasco en Afrique du Sud, ils ont laissé
faceàlaFinlande(2-1)
fonctionsdansunclub,tudevienspolitique.Ilfautdonc contre l’Irlande entachée par la main de Thierry Henry. croirequel’onexerçaitunlobbying.Jenem’associejamais
changer de métier, assène-t-il. Didier Deschamps, qui «Jen’avaisriendepersonnelcontreDomenech, précise- àcequeditChristopheDugarryouMarcelDesailly,cha- 1996
estunami,étaitsurlaréservequandilétaitconsultant.Il t-il. Au fil du temps, je me suis aperçu qu’il était passé cun s’exprime librement. Et puis Laurent Blanc et Didier S’engageavecl’Athletic
voulaitredevenirentraîneur.J’aiacceptél’idéedenepas maîtredansl’artdemanipulersesjoueurs,lesgensetles Deschampsétaientenconcurrencepourlepostedesélec- Bilbao,quinerecrute
mefairequedesamisetdenepasfaireplaisiràtoutle médias. Il se trouve que son mode de fonctionnement, de tionneur…» « Le Basque bondissant » (son surnom) quedesjoueursbasques
monde…» Témoins les critiques de Nicolas Anelka, il y managementetdecommunicationnem’ajamaisplu.» Le considère désormais qu’il fait un«métierd’opinion»,il 1997
a trois jours : «Liza, c’est un ancien joueur en manque défenseur au caractère bien trempé, célèbre pour avoir peine par moments à utiliser le terme journaliste.«Je
S’engageavecleBayernde reconnaissance et frustré. (…) Tout ce qu’il a trouvé giflé à l’entraînement Lothar Matthäus, la star du Bayern n’aipaslacartedepressedoncjen’ensuispasun.Jene
Munichavecquicomme reconversion, c’est le torpillage…» L’intéressé Munich, reprend alors le dessus lors d’une interview : suis plus footballeur. Alors qu’est-ce que je suis?» Éric
ilremporterauneLigue
préfère ne pas polémiquer et répond simplement : «Jem’adapteàl’adversaireenfacedemoi.S’ilveutjouer, Hannezo apporte un élément de réponse :«Justeaprès
deschampions(2001)
«Monnouveaumétier,c’estdedécrypterunsportquiest jejouephysique.» Le fiasco des Bleus en Afrique du Sud lematchcontrel’Irlande,onmetBixenteàl’antenne.Illi-
etsixtitresdechampion
devenucomplètementformaté.Pasd’entrerdansdepa- l’a forcément marqué. Déçu, au-delà des résultats spor- vre,àchaud,unbilletd’humeursansconcession.Àcemo-
d’Allemagne
thétiques querelles de cours d’école. Anelka s’est-il ex- tifs, de voir une équipe se déliter à ce point. Et d’être la ment-là, il est sorti du rôle de simple consultant, il s’est
pliqué sur son insulte à Domenech ? Rien. Pour sa pre- risée de la planète entière.«Lesjoueursontfaitn’importe transformé en leader d’opinion. On a alors compris qu’il 1998
aurait un rôle d’éditorialiste sur l’équipe de France.» Championdumonde
Aujourd’hui, Lizarazu confie que ses activités médiati- 2000ques, qui lui rapportent environ 430 000 euros par an,
Championd’Europeoccupent 70 % de son temps. Le reste étant consacré à sa
famille et à ses autres passions, la mer et le surf. Il s’est 2006
longtemps investi auprès de la Surfriders Association, Annoncesaretraite
qui milite pour la protection des océans et des plages. le30avriletdevient
Suite au naufrage duPrestige en 2003, il a créé sa propre consultantpourCanal+
association, « Liza pour une mer en bleus ». L’an passé,
2009il a également lancé une course originale, « L’odyssée du
Animesapropreémissionflocon à la vague », mélangeant ses deux marottes, le
surRTL,«LeClubLiza»,sport et l’écologie. Pas un moment de répit.
Depuis tousleslundisà20heuresSon année professionnelle a été chargée. Et l’inoxyda-
septembre2009, ble arrière gauche commence à s’essouffler :«Pouravoir
BixenteLizarazu
del’enthousiasme,ilfautquejem’accordedesmomentsde
animesapropre
break.PendantunmoisenAfriqueduSud,çaaéténon-
émissionsurRTL,
stop.Jesuislessivé…» Mais « Liza » ne tient pas en place.
«LeClubLiza»,
Même dans les moments de calme, il a besoin de se fixerquirassemble
de nouveaux défis. Il est ainsi devenu, l’an dernier,tousleslundis
champion d’Europe vétéran de ju-jitsu brésilien.«Cha-à20heures
390000 cun règle ses problèmes comme il peut, le sport m’aide à
auditeurs. canaliser ma fougue et mon énergie. Le ju-jitsu, c’est un LUNDI
ABACAPRESS/RTL peuundéliredesportifquineveutpasabandonnerlacom- MarcDugain
pétition», s’amuse-t-il. Avant d’éclater de rire :«Mais
(7/18)là,ilfaudraitpeut-êtrequej’ailleenparleràunpsy…»
ALEFIGARO samedi17-dimanche18juillet2010
FilloninviteMitsubishi 3francePOLITIQUEaucapitald’Areva PAGE26>
du Japon n’est pas de se détourner de
l’euro», a exhorté François Fillon, en
rappelant que l’Europe offre le «plusÀTokyo, grand marché développé du monde avec
ses 500 millions de consommateurs».Au
passage, il a taclé la presse anglo-
saxonne, qui ne livre pas, selon lui, une
«visionéquilibréedelaréussitedel’UnionFrançoisFillon
européenne». Du coup, il a invité son
auditoire à lire la presse allemande et
française.
L’homme qui, en septembre 2007,briseletabou
avaitsuscitéunepolémiqueendéclarant
«être à la tête d’un État en situation de
faillite» ne s’est pas fait prier pour dé-
tailler les mesures d’économies prévuesdelarigueur dansleprochainbudgetquidoitpermet-
trederamenerledéficitpublicà6%du
PIBen2011età3%en2013.Fillonaen-Lepremierministres’estrenduauJapon
«Jecomprendsque,pourrassurerlesmilieuxd’affaires.
vud’Asie,notrecitsstructurelsmaisnoscomptessonttrès
BRUNOJEUDY sévèrementaudités»,aavertilapatronne fonctionnementpuisse
ENVOYÉSPÉCIALÀTOKYO
de Bercy. Ce qui a fait dire à François parfoisêtredifficileà
MATIGNON Le mot est lâché. Pour la Fillon, non sans humour: «Malheureu-
première fois, François Fillon a, très sement, il n’y a pas de recettes cachées percevoiretàcomprendre»
naturellement, employé le terme de nonplus!»
«rigueur».LuiquiréfutecemotàPa- Banni à Paris où, depuis «le tournant couragé les 400 entreprises japonaises,
ris,ilafiniparledireàTokyo.«Detous delarigueur»en1983,ilestperçucom- déjà implantées dans l’Hexagone, à in-
les budgets de l’État, le seul qui ne soit mesynonymederestrictionsetd’efforts tensifierleursinvestissements.
pas soumis à la rigueur, c’est celui de pour les contribuables, le mot a donc Avant de quitter Tokyo, le premier
l’Enseignement supérieur et de la Re- trouvé sa place dans le discours du pre- ministre s’est entretenu avec son ho-
cherche», a argumenté le premier mi- mierministreendéplacementauJapon. mologue, Naoto Kan, et l’a incité à
nistre,audétourd’unephrasepronon- ouvrir davantage le marché japonais.
Tabousémantique FrançoisFillon,hieravecsonhomologuejaponais,NaotoKan. TORUHANAI/REUTERScée devant un parterre de cinq cents Les deux hommes ont conclu leur en-
hommesd’affairesjaponais,souslere- Le terme était jusqu’à présent récusé tretienparunebrèvedéclarationcom-
gardapprobateurdeChristineLagarde. avec force par Matignon, par l’Élysée et fendulesplansd’austéritémisenœuvre nikkeiafaitsaune,ilyadeuxjours,sur munesanspossibilitédequestionspour
«Nous sommes très attentifs à ne pas parl’UMP.Lundiencore,lorsdesonin- dans la zone euro et recueilli un beau labaissede30%desplacementseneuro lapresse.Fragiliséparsarécentedéfai-
prendre des mesures qui viendraient terview télévisée, Nicolas Sarkozy avait succès auprès de son auditoire. La crise danslepaysaucoursdupremiersemes- teauxélectionssénatoriales,NaotoKan
stopper la croissance, qui préféréévoquerune«politiquerigoureu- de la monnaie européenne provoque en tre2010. ne peut mener comme il l’entend les
mêmehandicaperl’effortderechercheet se» et récusé la rigueur. Seule Christine effet au Japon inquiétude et incertitude «Je comprends que, vu d’Asie, notre réformesbudgétairesetfiscalessuscep-
d’innovation»,a-t-ilexpliqué. Lagarde osait jusqu’à présent employer autour de la solidité de l’Union euro- fonctionnementpuisseparfoisêtredifficile tibles de réduire la dette nippone, elle
Fidèle à son franc-parler, la ministre un vocabulaire assez proche en parlant péenne.Legrandquotidienéconomique àpercevoiretàcomprendre.Maisl’intérêt aussicolossale.
del’Économien’apasprisdavantagede de «rilance» un mélange, dans son es-
précaution pour rassurer des milieux prit,derigueuretderelance.Letandem
économiques nippons inquiets des tur- Fillon-Lagardeadonceuraisondeceta-
bulencesquisecouentl’Europedepuisle bousémantiqueetpolitique. « Une charmante comédie qui sent bon
naufrage de l’économie grecque. «Il n’y VenuauJaponpourrassurerleshom-
a pas en France, je vous rassure, de défi- mes d’affaires et les banquiers, François l’exubérante Italie » NOTRE TEMPS
citscachés.Nousavonsunpaquetdedéfi- Fillon n’a pas lâché le mot par hasard.
Pendant une heure et un quart, il a dé-
« Une comédie réjouissante » STUDIOCINÉLIVE
Lapetitephrasede…
GÉRARDLONGUET PRÉSIDENTDUGROUPEUMPAUSÉNAT
Ilyadesmotsqu’ilfautsavoirutiliser
pourrassurerlesmarchésetFrançoisFillonaraison
d’utiliserunmotquirassurelesmarchés
etquinechangeriensurlecontenu
Marini:«Lepremierministre
tientunlangageresponsable»
tionale à la fin de 2013. Pour tenir cet
PROPOSRECUEILLISPAR
objectif,l’Étatdoitréduiresesdépenses.ANNEROVAN
POUR le sénateur UMP de l’Oise, rap- Pourqualifierlapolitiqueéconomique
porteur général du Budget, «il faut française,laministredel’Économie,
êtrerigoureuxdanslesfaitsetpasseu- ChristineLagarde,arécemment
lementdansleverbe». inventéleterme«rilance»,quiestune
contractiondedeuxmots:larigueur
LEFIGARO.–FrançoisFillonaemployé etlarelance.Était-ceopportun?
pourlapremièrefoislemottabou Elle a fait preuve d’une belle imagina-
«rigueur».Commentréagissez-vous? tion.Celaétant,ilexisteàmonavisas-
PhilippeMARINI.–Encequimeconcer- sez de mots dans la langue française
ne, je parle de rigueur depuis très long- pourquel’onpuisseéviterd’eninven-
temps. Je me félicite que François Fillon terd’autres.
ait employé ce terme. Il a toujours tenu
un langage simple et responsable sur les Leterme«rigueur»estanxiogène.En
questionsdefinancespubliques.Maisce coupantlesdépenses,nerisque-t-onpas
qui compte, c’est ce que ce que l’on fait decasserlatimiderepriseéconomique?
plus encore que ce que l’on dit et plus Lepirerisquepournotrepays,ceserait
encorequelamanièredontonqualifiesa de voir s’envoler le coût de nos em-
propreaction.Ilfautêtrerigoureuxdans prunts. Je suis comme François Fillon:
les faits et pas seulement dans le verbe. j’ai l’obsession de l’indépendance de la
Lesperspectivestriennalesquenousve- France.Nousnepouvonspaslaisserles
nonsd’examinerontpourobjectiflere- marchés,lesbanquesinternationaleset
tourdesdéficitsà3%delarichessena- les agences de notation décider de
l’avenir de notre pays. Si la dette de la
France venait à être dégradée, le sur-
coûtpournosfinancespubliquesserait
bienplusélevéqueleseffortsquenous
nousapprêtonsàfaire.Unpaysdontles
financespubliquesdériventestunpays
quinepeutpasinspirerconfianceetqui
est très mal placé pour renouer avec la
croissance.
Qui,parmilesFrançais,doitsupporter
leplusd’efforts?
Tout le monde devra faire des efforts
parce que le plan d’ajustement des fi-
nancespubliquesdoitêtreéquitable.En
ce qui concerne la fiscalité, le coût de
rabotsurlesnichesfiscalesdoits’exer-
cersurlasurfacelapluslargepossible.
Est-iljudicieux,quelquesmoisaprès Ce soir, on se dit tout !
laprésentationd’unplanenfaveurde
lajeunesse,desupprimerlecumulentre
l’aidepersonnaliséeaulogementtouchée
parlesétudiantsetlademi-partfiscale?«Nousnepouvonspaslaisserles
Ilestimportantderationaliserlesaides,marchés,lesbanquesinternationaleset AU CINÉMA LE 21 JUILLET
à condition de ne pas le faire de façonlesagencesdenotationdéciderdel’avenir
aveugle. Veillons à ce que les classesdenotrepays»,estimePhilippeMarini.
moyennesnesoientpaspénalisées.BOUCHON/LEFIGARO
DELORT/LEFIGARO
Asamedi17-dimanche18juillet2010 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
LesdeuxdrapeauxdeNouvelle-Calédonie
À Nouméa, François Fillon va mesurer ZOOM
les divisions internes des deux camps,
L’Epadlancedeuxprojetsindépendantistes et anti-indépendantistes. detoursàlaDéfense
Leconseild’administrationde
tre se rendra dans les trois provinces l’Epad,quiaménagelequartier
JACQUES-MAURICECLER - Sud, Nord et Loyauté -, avec notamment d’affairesdelaDéfense,
CORRESPONDANTÀNOUMÉA
la visite des sites des usines de nickel de la àl’ouestdeParis,aapprouvé
OUTREMER François Fillon arrive aujour- SMSP dans le nord et de Vale Inco dans le jeudideuxprojetsdetours,
dontlesgratte-cielHermitage,d’hui en Nouvelle-Calédonie pour la pre- sud. François Fillon va se heurter aux divi-
hautsde323mètres.mière visite d’un dirigeant de l’exécutif sions internes des deux camps, indépen-
depuis celle de Jacques Chirac en 2003. dantistes et anti-indépendantistes. LeprojetdetoursHermitage,
Dans cet archipel français du Pacifique en- La réélection d’Harold Martin à la prési- portéparlefondsrussedu
gagé depuis 1998 sur la voie d’une décolo- dence du congrès, mardi, en est l’illustra- mêmenometàproposduquel
nisation par étapes, le premier ministre tion. En 2009, l’Entente républicaine, réu- unprotocoled’accord
aétésignéle19juinlorsprésidera une cérémonie hautement sym- nissant les trois principales composantes du
delavisiteenRussiedeNicolasbolique au Haut-Commissariat de la Ré- camp non indépendantiste, le Rassemble-
publique à Nouméa : la levée des deux dra- ment-UMP, l’Avenir ensemble et Calédo- Sarkozy,concernedeuxtours
peaux, le drapeau national et le drapeau nie ensemble, avait obtenu la présidence jumellesde323mètresdehaut,
kanak, emblème du FLNKS. des trois principales institutions du pays : la dontlaconstruction
Le mois dernier, Nicolas Sarkozy avait Province Sud à Pierre Frogier (Rassemble- estévaluéeà2milliards
reçu une délégation calédonienne venue à ment-UMP), le Congrès à Harold Martin d’euros.
Paris pour la réunion, le 24 juin à Mati- (Avenir ensemble) et le gouvernement à
gnon, du comité de suivi de l’accord de Philippe Gomès (Calédonie ensemble).
Nouméa. Il avait approuvé le projet du dé- Mais les relations se sont rapidement dété- EN BREFputé UMP Pierre Frogier de hisser le dra- riorées, au point d’amener Gomès à annon-
peau du FLNKS au côté du drapeau natio- cer publiquement son intention d’écarter
nal sur tous les bâtiments officiels, si le Martin de la présidence du Congrès. Wauquiezreconnaîtavoir
Congrès de Nouvelle-Calédonie en était La manœuvre a failli réussir. Privé des sollicitéunfinancement
d’accord. C’est chose faite, et à une très 11 voix du parti de Gomès qui a voté blanc, àlaCity
large majorité, depuis mardi. Martin a été réélu de justesse au troisième Lesecrétaired’Étatàl’Emploi,
tour à la majorité relative avec 3 voix LaurentWauquiez,areconnu
Rééludejustesse d’avance seulement sur la candidate du s’êtrerendufinjuinàlaCity
Paul Néaoutyine, chef du Palika et prési- FLNKS. Il a été tiré d’affaire par le Palika, deLondres,oùilaévoquéle
dent indépendantiste de la province Nord, dont les six élus ont voté blanc au lieu de financementdesonmicroparti
minimise l’événement :«Déjà,en1988,on soutenir la candidate indépendantiste. Le politiqueavecdesbanquierset
avaitlevélesdeuxdrapeauxenprésencede Palika réglait ainsi ses comptes avec desgérantsdefondsspéculatifs.
MichelRocardsurlestadedemacommuneà l’Union calédonienne (UC), principale Lesecrétaired’Étataaffirmé
Poindimié.» Oui, mais cette fois-ci il s’agit composante du FLNKS. Autre règlement nevoir«aucuneinterférence»
d’un bâtiment de l’État. Aussi ce «geste de compte prévisible à court terme : entresesfonctionsau
fort» pour les uns est-il considéré comme l’éviction de Gomès de la présidence du gouvernementetlefinancement
«un abandon de souveraineté» par gouvernement. desonpetitpartipolitique,
d’autres. En revanche ces mêmes contes- Face à cette division, l’État apparaît en- FrançoisFillonprésidera NouvelOxygène.
tataires n’ont rien contre la présence du core comme un recours. L’autorité ferme unecérémoniedesplussymboliques
FrançoisBayroudrapeau indépendantiste à côté du dra- et discrète du haut-commisaire Yves Das- auHaut-CommissariatdelaRépublique
dénoncelamultiplicationpeau tricolore sur les bâtiments des insti- sonville, reconnue par tous les acteurs de àNouméa:lalevéedesdeuxdrapeaux,
despetitspartistutions calédoniennes, comme le gouver- la vie politique calédonienne, est un gage ledrapeaunationaletledrapeaukanak,
nement, le congrès, les provinces, le sénat de poursuite d’un cheminement « à LeprésidentduMoDema,emblèmeduFLNKS.
coutumier ou les mairies. l’océanienne » vers une issue consensuel- poursapart,dénoncéhierdansFEDEPHOTO
Au cours de sa visite, le premier minis- le de l’accord de Nouméa. LeParisienl’existencede
«prétenduspartis»,
des«officines»destinées,
selonlui,à«tournerlaloi»
surlefinancementdespartis
politiques.«OnvientdeCessocialistesquiprônentladissolution
découvrirqu’ilenexiste
plusieurscentaines,alorsque
toutlemondesaitbienque,deJulien Dray et Jérôme Cahuzac suggèrent des législatives anticipées pour sortir de la crise.
l’extrêmegaucheàl’extrême
tions ne sont pas investis, les accords droite,iln’yapasplusd’une
NICOLASBAROTTE avec les partenaires ne sont pas signés. Et douzaine,unevingtaineau
OPPOSITION Le scénario du dernier re- les primaires de désignation du candidat maximum,devraiesformations
cours ? Dissoudre. Ceux qui, à gauche, à la présidentielle seraient chamboulées politiquesenFrance»,
aiment manier la dynamite l’évoquent, JulienDray: en cas de législatives anticipées ! préciseleleaderdémocrate.
«Ilfautquenoscomme réponse possible aux polémiques En 1997, le président de la République
concitoyensdisent BernardAccoyeret aux affaires qui portent atteinte au cré- Jacques Chirac, conscient du risque de
s’ilsveulent àlaConférencemondialedit du gouvernement. perdre les élections prévues en 1998,
continuer desprésidentsdeParlementHier, sur RTL, Julien Dray a tâté le avait décidé d’anticiper le scrutin d’un
dansladirection
terrain. «Le climat judiciaire, c’est le an, officiellement pour mieux préparer la Leprésidentdel’Assemblée
oùnoussommes
prolongement d’un malaise, d’une crise France à l’entrée dans l’euro. La gauche nationale,BernardAccoyer
ous’ilfautchanger
politiquesurunautreterrain», a estimé l’avait emporté à la surprise générale. (UMP),participeralundiàladepolitique.»
le député PS de l’Essonne. «Par expé- troisièmeConférencemondialeC.MORIN/IP3
rience, je sais que, quand ça commence desprésidentsdeParlementà
comme ça, ça ne s’arrête jamais tant Genève.Cetteinstanceestaxée«LesFrançaisdoivent
qu’il n’y a pas un fait politique majeur surladémocratie,lerôledesretournerauxurnesqui remet de l’ordre dans la tête de nos ous’ilfautchangerdepolitique.Cequeje ment qui est déjà condamné moralement institutionslégislativesetles
concitoyens.» Il préconise«unedisso- revendique», a poursuivi Julien Dray. partous», a déclaré au début du mois le relationsqu’ellesentretiennentpoursanctionnerce
lution de l’Assemblée nationale» ou si- À gauche, ils ne sont cependant qu’une secrétaire national du PRG, Eddie Aït. aveclesNationsunies.gouvernementmoribond»
non«unréférendum» sur les retraites. poignée à avoir entonné ce refrain lorsque Les autres responsables de gauche se EDDIEAÏT,SECRÉTAIRENATIONALDUPRG RéunionreportéeduFNQuelques jours après l’intervention l’affaire Bettencourt-Woerth a éclaté. Le sont montrés plus prudents. La dissolution,
dansleVauclusetélévisée de Nicolas Sarkozy, l’Élysée président de la commission des finances, «c’est une hypothèse – le président peut
appréciera. La dissolution de l’Assem- Jérôme Cahuzac, a évoqué l’idée. toujoursdissoudre–,JacquesChiracl’afait L’expérience vaut avertissement. À LeFNdudevait
blée, qui conduit à l’organisation ensontemps.Donc,j’allaisdire“chiche”!», droite, personne ne s’aventure donc à recevoirJean-MarieLePen
«Cen’estpasnécessaire»d’élections législatives anticipées, est a commenté la semaine dernière Jean- demander un retour aux urnes. La disso- àCavaillon,villeoùlepartiest
une prérogative du chef de l’État.«Le Les radicaux de gauche l’ont aussi propo- Marc Ayrault. Mais, au fond, elle «n’est lution, c’est la«nouvelleidéeinventéepar arrivéentêteauxrégionalesen
rôle de l’opposition, c’est de dire que sée.«JedemandequeleprésidentdelaRé- pas nécessaire», a ajouté le président du l’opposition», a ironisé la semaine der- Paca.Mais,suiteaudésaccord
maintenant il faut trouver une solution à publique procède à la dissolution de l’As- groupe PS à l’Assemblée. Il demande nière le président du groupe UMP, Jean- dudéputémaireUMP,
cemalaisepolitique,ilfautquenosconci- semblée nationale. Les Français doivent d’abord d’autres«décisionsfortes». François Copé. À droite, on espère que Jean-ClaudeBouchet,
toyensdisents’ilsveulentcontinuerdans retourner aux urnes pour sanctionner ce De toute façon, la gauche ne serait pas l’été et les vacances permettront de faire leFNtiendrasaréunion
la direction où nous sommes aujourd’hui gouvernement moribond. Un gouverne- prête. Les candidats dans les circonscrip- redescendre la pression. aujourd’huiauThor.
AuPS,AliSoumaréagaceencore
DU RIFIFI à Sarcelles. François Pupponi, Tête de liste dans le Val-d’Oise lors des Fulgurante pour un jeune hommeMAROC
le député maire socialiste de la ville, dernières élections, Ali Soumaré avait été de 29 ans, son ascension politique enUn resort d’exception sur la plage
d’El Jadida vient de se séparer de l’un de ses plus pris au cœur d’une polémique sur son a agacé plus d’un. Finalement, il n’a
emblématiques collaborateurs : Ali Sou- passé judiciaire, lancée par ses adversai- pas intégré l’exécutif de la région.
maré. Le jeune conseiller régional PS de res de droite, qui l’accusaient d’être un «C’estmieux, explique un élu de pre-
Villiers-le-Bel a été remercié pour «délinquant multirécidiviste». Les faits mier plan à la région. Il doit encoreMAZAGANBEACHRESORT5*
«abandondeposte», a révéléL’Express étant inexacts pour la plupart, l’histoire apprendre.»
hier. Il était employé au cabinet de Fran- s’est retournée contre ses instigateurs. Son éviction de la mairie de Sarcelles
çois Pupponi. Mais les deux hommes ne n’a échappé ni à la droite ni aux défen-
8jours-7nuits «Ildoitencoreapprendre»se sont pas entendus.«Jenepouvaispas seurs des minorités. Militant UMP à La
me permettre de garder un collaborateur Connu aussi pour avoir été le porte- Courneuve, Kamel Hamza a ainsi dé-
fantôme. Ali Soumaré doit assumer ses parole des familles des jeunes tués ploré dans un communiqué le sort ré-1395€*TTC
conneries», s’est justifié François Pup- dans l’accident à l’origine des émeutes servé aux représentants de la diversité
Golfillimité poni hier auprès des Inrockuptibles. Ali de Villiers-le-Bel, Ali Soumaré a té- au sein du PS.
Soumaré reste néanmoins militant so- moigné en faveur de l’un des accusés Il a demandé des «explications» à
Volrégulier+7nuitsdemipensionincluse cialiste. «C’est François Pupponi qui n’a lors du procès, fin juin.«J’espèrequ’il Martine Aubry. La première secrétaire
+transfertsprivés
pas payé sa cotisation», persifle un élu l’a fait en connaissance de cause», aura-t-elle envie de se mêler de cette
départemental. Ambiance. soupire-t-on au PS. histoire ? N.B.
A
*Lic:075040001-Prixparpersonne,àcejour,sousréservededisponibilités-Validitédu10/08/10au22/08/10.Toutestaxes,redevancesetfraisdossier.LEFIGARO samedi17-dimanche18juillet2010
NotreblogGrande-Bretagne 5HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/LONDRES international
ZOOM
L’Europeréduitsesdépenses
NewYork:unnavire
eduXVIII siècleretrouvésur
lechantierdeGroundZero
Desarchéologuesnew-yorkaisontetsesambitions
entaméunecoursecontrelaDépenses
montrepourdécouvrirlesadministrativesLes institutions européennes mystèresd’unnaviredu
eXVIII siècledécouvertpresque6 %vivent au-dessus de leurs moyens. intactsurlechantierdeGround
Zero,làoùsedressaientlestours
Là aussi, l’heure de la rigueur a sonné. duWorldTradeCenteravantle
11septembre2001.Lacoqueetle
Côté ambitions, le coup de rabot est pontdecebateaudéterrécetteJEAN-JACQUESMÉVEL 142,6
cruel. «Voix de l’Europe», le nouveauCORRESPONDANTÀBRUXELLES 31 % semainesontpresquecompletsmilliards d’euroset grand service diplomatique euro- etuneancreestencorereliéeàAgriculture
BUDGET Grands airs, petits moyens. Au péen, devra se contenter de 50 à 60 en 2011 l’embarcation.Lesspécialistesont(aides directes
bout d’une saison qui a vu les Vingt- créations de postes dans le projet de la 45 % Source : Commission européenne utiliséhierdeséquipementslaserset dépenses
Sept multiplier les rendez-vous à grand Commission, lui-même jugé trop géné- afindepouvoirreconstituerCohésion de marché)PROJET DE BUDGETspectacle et les chantiers anticrise, les reux par les gouvernements. Catherine et compétitivité plustardlebateauen3Ddansson
DE L’UNION EUROPÉENNE, en %comptables de l’Europe manient la cal- Ashton rêve d’un Q.G. flambant neuf et pour la croissance ensemble.Maislasoudaine
culette et la facture est salée. Passé sécurisé où 5 000 à 6 000 diplomates, et l’emploi expositiondecettetrouvailleàl’air
l’heure des effets d’annonce, il s’avère experts et militaires européens pour- ambiantcompliqueletravaildes+ 3,4 %que l’Union européenne vit déjà au- raient rivaliser avec ceux du départe- archéologues,quidoivent
par rapport à 2010dessus de ses moyens. Et qu’elle va, ment d’État et du Pentagone améri- 11 % s’activeravantquelebois
comme les autres, devoir se serrer la cains.«Enfait,ilvaudraitmieuxparler nesedécompose.Développement
ceinture. de réaménagements», avance une 6 % rural
Le tour de vis – juste retour pour des source placée au cœur des tractations. l’UE en
institutions qui prônent la rigueur à tant que1 % EN BREFLes sacrifiés de la rigueur500 millions d’Européens – se discute partenaire
pour l’heure dans le huis clos bruxel- Même révision pour la stratégie de mondial
lois, sans tambour ni trompettes. Mais croissance 2020, censée relever l’hori- L’OSCEenverra52policiers
les couteaux, ou plutôt les grands ci- zon d’Européens déprimés par l’austé- danslesudduKirghizstanCitoyenneté, liberté,
rité. À leur dernier sommet, les Vingt- L’Organisationpourlasécuritésécurité et justice
Sept ont solennellement inauguré ce etlacoopérationenEurope
catalogue d’ambitions et d’investisse- et des chocs financiers. Projet phare, le ensuite à l’UE de dépenser trop», dit le (OSCE)aannoncéhierqu’elle
«Onnepeutpasmultiplier ments destinés à accélérer la sortie de réacteur nucléaire Iter trouvera sa sur- président de la commission budgétaire allaitdépêcher52policierspour
lesdécisionsquicoûtent crise. Las. Le projet 2011 esquive à peu vie grâce à une ponction sur les crédits du Parlement européen. observerlasituationprécaire
cheretreprocherensuite
près le sujet. Pour les années suivantes, de recherche, voire, curieusement, Le budget de l’UE est en soi un mo- quirègnedanslesudàl’UEdedépensertrop»
il est question de «nouveaux finance- dans les enveloppes de l’agriculture. dèle de rigueur. Légalement, il doit être duKirghizstanaprèsles
ALAINLAMASSOURE,eurodéputé
ments». Ce qui dans le jargon veut dire Pour l’après-2011, les paris sont voté en équilibre, un rêve lointain dans affrontementsethniques
qu’on recourra à des ressources qui ouverts… les vingt-quatre capitales aujourd’hui meurtriersdumoisdernier.
seaux, sont déjà aiguisés entre la Com- n’existent pas encore. Bricolage ? L’eurodéputé français frappées par une procédure européen-
Unex-responsablemission, le Parlement et les capitales. La liste des déshabillages budgétaires Alain Lamassoure tonne contre l’ama- ne en déficit excessif. Les lois de finan-
américaincondamnépourRien ne garantit que le budget 2011 sera et des sacrifiés à la rigueur s’allonge. Le teurisme de ceux qui posent, par ces nationales explosent, pourtant
espionnagepourCubaeffectivement adopté au 31 décembre, commissaire Michel Barnier ne pourra ailleurs, en apôtres de la gouvernance l’équivalent européen reste plafonné à
sinon la perspective désastreuse d’une pas compter sur plus de 15 millions économique. «Côté Commission, c’est 1,23 % du PNB européen, et ce légale- Unancienresponsabledu
impasse l’année même où le traité de d’euros l’an prochain pour doter les levidepolitique.Côtégouvernements,on ment encore depuis 1992. Avec départementd’Étataméricain,
Lisbonne place les gouvernements et les quatre agences de supervision chargées nepeutpasenmêmetempsmultiplierles 142,6 milliards d’euros demandés par WalterKendallMyers,aété
eurodéputés à égalité de responsabilité. de mettre l’UE à l’abri de la spéculation décisions qui coûtent cher et reprocher la Commission, le budget européen condamnéàlaprisonàvie
pèse aussi peu que celui de 9 millions de poursonrôledansuncomplot
Suédois et à peu près autant que le défi- de30ansvisantàfournir
cit français. Mais il est placé au centre desdocumentssecretsàCuba.
des projecteurs et, surtout, les caisses
Turquie:arrestationdeBPestaccusédelobbyingpourfaire nationales sont vides.
29personnessuspectéesÀ la fureur du Parlement, le Conseil,
deliensavecal-Qaidaoù siègent les gouvernements, vient delibérerlecoupabledeLockerbie
réduire de 5,9 à 2,8 % la progression es- Lapoliceturqueaarrêtéhier
pérée des dépenses européennes. À 29personnessuspectéesdeliensLa libération du prisonnier libyen était cruciale pour préserver
contrecœur, la France a accepté des avecleréseaual-Qaida,cequi
coupes dans les crédits à l’agriculture constitueledeuxièmecoupdeles chances d’un contrat pétrolier avec Tripoli.
qui représentent encore 42 % des in- filetcontreleréseauextrémiste
vestissements de l’UE. Politiquement, depuisledébutdumois.
CYRILLEVANLERBERGHE c’est le traitement des fonctionnaires
CORRESPONDANTÀLONDRES Irak:IncendiemeurtrierLessénateurs européens qui risque de se retrouver
démocratesGRANDE-BRETAGNE Après la marée dans le collimateur.«Lamêmediscipli- Trentepersonnesontététuées,
KirstenGillibrand,noire dans le golfe du Mexique, de nou- ne doit s’appliquer partout et l’opinion parmilesquelles14étrangers,
RobertMenendez,veaux nuages noirs s’amoncellent au- publiquen’accepteraitpasquel’UEpuis- dansl’incendiequiaravagé,
FranckLautenbergdessus de BP, qui est accusé d’avoir fait seéchapperàlarigueur», dit l’ambas- danslanuitdejeudiàvendredi,
etCharles
pression sur le gouvernement britanni- sadeur d’un grand pays européen. unhôteldeSouleimaniyeh,Schumer(de
que pour favoriser la libération du Li- En cause, trois chiffres qui font lever danslenorddel’Irak.gaucheàdroite),
byen Abdelbaset Megrahi, condamné les bras au ciel au Conseil, au Parlementinstigateurs Croatie:troisjeunespour l’attentat de Lockerbie qui avait et jusqu’à la Commission : en 2011, lesdelaplainte
Françaisendétentionfait 270 morts en 1988. Les responsables coûts administratifs de l’UE (salairescontreBP,
de BP vont devoir passer le 29 juillet pour l’essentiel) augmenteraient enco- Untribunalcroateaprolongémercredidernier
prochain devant les membres de la devantleSénat re de 4,4 %, la facture des retraites de d’unmoisladétentionàtrois
américain.commission des affaires étrangères du 6,9 % et celle des écoles européennes, jeunesFrançaissoupçonnés
D.ANGERERAPSénat américain, qui enquête sur la ma- fréquentées presque exclusivement par d’avoiragresséàDubrovnik
nière dont le Libyen a été libéré par la les enfants de fonctionnaires, de 12,5 %. (Sud)unCroate
justice écossaise l’année dernière. Les montants sont subalternes. Mais ils de16ansquiasubides
Pour préserver ses chances dans le valent tous les symboles. blessuresgraves.
cadre d’un contrat pétrolier offshore de
plusieurs milliards de dollars avec la Li-
bye, BP a fait du lobbying en 2007 phase terminale et avait été autorisé à écossais de la Justice qui a signé sa grâ-
auprès du gouvernement de Tony Blair « rentrer mourir dans son pays ». Son ce, est toujours en vie presque un an
pour qu’un accord de transfert de déte- accueil triomphal à Tripoli avait provo- après sa libération, même si son état est L’endroitrêvépourembellirvosnuits
nus soit rapidement signé avec le régi- qué de très violentes réactions aux très sérieux.
me du colonel Kadhafi. États-Unis, pays d’origine de la majori- Cette semaine, l’ambassadeur de
té des victimes de l’attentat. L’épisode Grande-Bretagne à Washington a re-
Fureur américaine avait provoqué des tensions diplomati- connu au nom du nouveau gouverne-
En août 2009, Megrahi, condamné pour ques entre Londres et Washington. ment britannique, que la libération de
l’explosion d’un Boeing 747 de la Pa- L’affaire est d’autant plus embarras- Megrahi «était une erreur ». Lorsqu’il
nAm au-dessus du village de Lockerbie sante pour les Britanniques que Megra- était leader de l’opposition l’année der-
en Écosse avait été gracié par la justice hi, dont l’espérance de vie était estimée nière, le premier ministre David Came-
écossaise car il souffrait d’un cancer en à « moins de trois mois » par le ministre ron avait critiqué Gordon Brown sur son
rôle dans l’affaire. Mais comme l’avait
fait le précédent pouvoir travailliste,
l’ambassadeur anglais nie la responsa-Lafuitedepétroleseraitneutralisée bilité de son gouvernement, faisant re-
marquer que la décision avait été prise
MATELASONEBED En140x190:990€par le pouvoir régional écossais, qui estLES PRÉCÉDENTES tentatives ayant tonnoir géant pour sceller définitive-
Matelas:complexeàmémoiredeforme,autonome sur les questions de justice. Iltoutes échoué, la prudence était hier mentlepuits. UNEEXCLUSIVITÉ
matériaurévolutionnaireéliminantlespointsdenie également le fait que la libération aitencore de mise. Mais «les résultats Reste qu’entre 2,3 et 4,5 millions de 3pressionducorps.CoeurHRsoja15cm35kg/m.
eu lieu pour préserver un contrat de BP.sont encourageants», a indiqué Kent barilsdebrut(entre365et715millions Facehiverlaine,faceétécotonetlin.
Coutilstretch37%coton,67%polyester.Hauteur22cm.Wells, vice-président de BP, en com- delitres)sesontéchappésdanslegol- Le groupe pétrolier reconnaît tout de
Qualitésuisse.Sommieretaccessoiresenoption.
mentantletest,commencéjeudi,quia fe du Mexique depuis l’explosion, le même avoir insisté auprès du Foreign
permis à la compagnie pétrolière bri- 20 avril dernier, puis le naufrage, deux Office en 2007 sur l’importance de ESPACETOPPERtannique d’arrêter, pour la première jours plus tard, de la plate-forme conclure un accord de transfert de dé- ÀParisdepuis1926fois, la fuite de pétrole qui souille le Deepwater Horizon. Les conséquen- tenus avec Tripoli. Mais d’après BP, le
golfe du Mexique depuis près de trois ces de la pire marée noire qu’aient ESPACEGRANDLITIER ESPACECANAPÉSETFAUTEUILScas précis d’Abdelbaset Megrahi
e emois. connue les États-Unis se feront sentir 66ruedelaconventionParis15 63ruedelaconventionParis15n’avait pas été évoqué. Pourtant, quel-
Alors que l’hémorragie était stoppée, pendantdesdizainesd’années.Lafac- Tél.:0140590210 Tél.:0145778040ques semaines après l’intervention de ®les mesures de pression signalaient ture pour BP est évaluée entre 30 et AndréRenault,Bultex,Dunlopillo,Epéda, Steiner,Burov,Duvivier,Stressless ...
BP, le ministre de la Justice Jack Straw
qu’aucunefuitenes’étaitcrééedansle 40 milliards de dollars, selon un Sealy,Simmons,SwissConfort,Tempur, lesfleuronsdumobiliercontemporain
était revenu sur son projet initial d’ex-coffrage du puits, qui descendà4km consensus d’analystes, et jusqu’à Treca...lesgrandesmarquesassociéesà sursixniveauxd’exposition
clure Megrahi de l’accord judiciairede profondeur sous terre. Si les tests 70milliardsselonlabanqueaméricaine desconseilsd’experts
entre les deux pays. Une décision quidemeurent concluants ce week-end, GoldmanSachs. M°Boucicaut,parkinggratuit,ouvert7j/7de10hà19h.www.topper.fr
BPdevraitdéposerlundiunnouvelen- T.P. avait permis de libérer le Libyen deux OUVERTTOUTL’ÉTÉYCOMPRISLE14JUILLETETLE15AOÛT
ans plus tard.
PRIXD’OUVERTURE
NOUVEAU
ÀPARIS
2SUR500M
Csamedi17-dimanche18juillet2010 LEFIGARO
NotreblogIran6 international HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/IRAN
LechefdeladiplomatieisraélienneveutenfiniravecGaza
AvigdorLiebermansouhaitecouperlesderniersliensentrel’Étathébreuetleterritoirepalestinien.
d’Israël pour une partie de ses importa- auxmainsduHamas,uniquementacces- plan citerait même la Légion étrangère
ADRIENJAULMES tions,mêmesilesiègelesaconsidérable- sible par la mer ou par l’Égypte, et prise française), chargée d’empêcher la
CORRESPONDANTÀJÉRUSALEM
mentréduites. enchargeéconomiquementparl’aidein- contrebanded’armes.
PROCHE-ORIENT Avigdor Lieberman Israëlfournitnotammentunepartiede ternationale. Lieberman est coutumier de ces pro-
voudraitvoirGazadisparaîtreunebonne l’électricité de Gaza, dont la facture est positions radicales. Il avait déjà prôné
Propositionsradicalesfoispourtoutesdespréoccupationsisraé- réglée, irrégulièrement, par l’Autorité l’échangedesterritoiresàmajoritéarabe
liennes.SelonlequotidienYediothAhro- palestinienne. Quoique étroitement Lieberman a l’intention d’exposer son dunordd’IsraëlavecunepartiedelaCis-
noth, qui cite un document classifié, le contrôlés, quelques points de passage plan la semaine prochaine à Catherine jordanie,poursedébarrasserdecitoyens
ministredesAffairesétrangèresisraélien existent encore entre Gaza et le monde Ashton, haute représentante de l’Union manquant de loyauté. Cette nouvelle
auraitdenouveaupréparéundecesplans extérieur:ErezpourlespersonnesetKe- européenne,attenduedimancheenIsraël proposition,émanantd’unchefdeladi-
radicaux dont il a le secret, visant cette remShalompourlesmarchandisesauto- avecsixministreseuropéensdesAffaires plomatie auquel pratiquement personne
foisàl’abandontotalparIsraëldesesder- riséesparl’embargoisraélien. étrangères. Les Européens pourraient, à l’étranger ne souhaite parler, a peu de
niersliensavecleterritoirepalestinien. En scellant hermétiquement sa fron- selon lui, financer la construction d’une chances d’être accepté par qui que ce
Le retrait israélien de l’été 2005 mené tière terrestre avec Gaza, le plan de Lie- centraleélectrique,d’uneusinededessa- soit.Maisceplann’enrestepasmoinsla
parArielSharonavaitmisfinàlaprésen- berman reviendrait pour Israël à se dé- lement d’eau de mer, et d’une station manifestation extrême d’une tendance
ce de l’armée et des colons israéliens à sintéresser totalement du sort de ce d’épuration, débarrassant ainsi Israël de de fond en Israël, où l’on est de plus en
l’intérieur de Gaza. Entourée par une territoire où vivent plus d’un million et ses dernières obligations vis-à-vis du plusenclinàignorerleproblèmepalesti-AvigdorLiebermanexposera
double clôture étroitement surveillée, et demidePalestiniens. territoire.Ilsouhaiteraitaussiledéploie- nien en le circonscrivant derrière dessonplanàCatherineAshton,haute
représentantedel’UE,attendue soumise à un blocus étroit, la bande de Gaza deviendrait ainsi une sorte de ment aux points de passage avec Gaza mursetdesbarrières,plutôtquedecher-
dimancheenIsraël. PETRASMALUKAS/AFP Gaza continue cependant à dépendre presqu’île palestinienne indépendante d’une force militaire internationale (son cheràlerésoudre.
BarackObamaàlareconquêtedel’Amérique
profonde
Pénaliséparlechômage,leprésident
sillonnelepayspourvantersesréformes.
BarackObama
avisité,Américains affirment avoir peu ou pas
ADÈLESMITH jeudidernier,confiancedansleprésidentpourgérerles
NEWYORK lecomplexeaffaires du pays, selon un sondage ABC
industriel
ÉTATS-UNIS Malgrésessuccèslégislatifs News/WashingtonPostpubliémardi.
deHolland,
–laréformefinancières’ajoutantauplan Aumoinsunefoisparsemaine,Barack
dansle
de relance de l’économie et à la réforme Obama est donc sur les routes pour Michigan.
de l’assurance-maladie–, le courant ne «vendre»l’idéeselonlaquellele LAMARQUE/
passe plus entre Barack Obama et les plan de soutien de 862 mil- REUTERS
Américains. Depuis la mi-juin, le prési- liardsdedollars,lepluscher
dentaentaméunetournéedansl’Améri- de l’histoire du pays, crée 60%
que profonde pour «rétablir le contact» bien des emplois. Avant-
desAméricainsaffirment,avec l’électorat, à trois mois et demi des hier, il s’est rendu à Hol-
dansunsondage,avoirélectionsdemi-mandat. land, une petite ville du
peuoupasconfiance
Dansleclimatdemorositééconomique Michigan, pour parler bat-
enBarackObama
actuel,laréalisationdesespromessesde teriesautomobiles.Sitoutva
pourgérer
campagne reste sans effet sur les élec- bien, les 2,4 milliards de dol- BarackObamaafaitvaloirdans actionéconomique,alorsque52%esti- rité à la Chambre des représentants enlepays
teurs,commeentémoignentlesdernières lars investis dans la technologie le Michigan que le pays «perdait ment qu’il n’a pas passé assez de temps 1994. Toutefois, souligne l’éditorialiste
enquêtes d’opinion. Près de 60% des grâceauplanderelanceproduiront300 750000emploisparmois»lorsqu’ilaété surledossier,sefocalisanttropsurlaré- conservateurduWashingtonPostChar-
emplois permanents à Holland. Le pro- investienjanvier2009,alorsquel’Amé- forme de la santé. Celle-ci, responsable les Krauthammer, «pour Obama, 2010
blème est que le Michigan, berceau de rique«créedesemploisdansleprivésans de l’aggravation du déficit budgétaire, compte peu. Le gros lot, ce sera 2012 (la
l’industrie automobile, est l’un des États interruptiondepuissixmois».Maislepré- estdeplusenplusimpopulaire.Selonun présidentielle). Obama voit beaucoup
Unweek-end lesplusdurementtouchésparlacrise.Le sidentparled’uneréalitéintangible.Que sondage Bloomberg publié cette semai- plusloinquesesproprespartisans.Lesré-
taux de chômage y a grimpé de 7% en signifient des emplois «sauvegardés» ne, six Américains sur 10 estiment aussi publicainslesous-estiment,àleurpropredansleMaine
janvier2008à13,2%aujourd’hui.Pasfa- auxyeuxdesAméricainslorsqueprèsde quelaguerreenAfghanistan,tropchère, péril.»
ciledeconvaincredanscesconditions. trois millions de chômeurs s’apprêtent à estunecauseperdue.Faisantlamoyen- LechefdelaMaison-Blanchereconnaît
LE PRÉSIDENT Obama et sa famille perdreleursallocationsetquelenombre nedecinqsondagesrécents,lesiteReal- que les élections de mi-mandat auront
se préparaient hier soir à passer un «Legroslot,c’est2012» dedemandeursd’emploiatteinthuitmil- ClearPolitics place Barack Obama à valeur de référendum sur son action à la
long week-end dans le spectaculaire Globalement, le «professeur» Obama a lionsdepersonnes(9,5%)?Obamaavait 46,7% d’opinions favorables. Le prési- tête du pays. «Personne à la Maison-
parcnationald’Acadia,dansleMaine, un problème de communication avec les promis, au début de son mandat, que le dent a fait appel à son prédécesseur le Blanche n’est satisfait» du taux de chô-
aunord-estdesÉtats-Unis.Lapetite
Américains. Sur l’économie, la Maison- tauxdechômagenedépasseraitpas8%. pluspopulaire,BillClinton,pourvenirà mage, a-t-il déclaré hier sur la chaîne
ville de Bar Harbor, 5000 habitants,
Blanchenecessederépéterquesarecette C’est sur ce dossier, placé en tête de larescousseduPartidémocrateavantles NBC.Maislescrutindenovembreoffrira
sur l’île des Monts-Déserts, est
marche, affirmant encore mercredi leurspréoccupations,quelesAméricains électionsdemi-mandat.Maisilrisquede «unchoixentrelapolitiquequinousamisconnuepourêtrel’undeslieuxdevil-
qu’entre «2,5 et 3,6 millions d’emplois sontlepluscritiquesàl’égardduprési- seretrouverdanslamêmesituationque dans ce pétrin et ma politique, qui nous alégiature préférés des milliardaires:
avaient déjà été créés ou sauvegardés». dent. 40% seulement approuvent son lui,lorsqueClintonavaitperdulamajo- sortisdecepétrin».lesRockefelleretlesVanderbiltyont
bâti des villas, tandis que plusieurs
stars de Hollywood viennent s’y re-
poser pendant l’été. Barack Obama
seralepremierprésidentenexercice
à visiter l’île depuis William Howard UngroupesunniteattaqueunemosquéechiiteenIran
Taftilyaunsiècle.
QuantàMalia,12ans,l’aînéedesfilles
du président, elle va bientôt goûter Vingt-septpersonnessontmortes
aux joies des camps de vacances, un
rite de passage pour bon nombre de dansunattentatsuicideausud-estdupays.
L’attentatpetits Américains. «Nous allons es-
quiafrappé,paslesarmes.»Avant-hier,lesrebellessayerdevoiràquelmomentnousal- DELPHINEMINOUI jeudisoir,sunnites de la minorité baloutche ontlonspouvoirprendreunpeudetemps CORRESPONDANTEAUMOYEN-ORIENT uneaucoursdel’été,aindiquéjeudiBarack frappé fort en visant, une fois de plus,
mosquée
ObamasurNBC.Maispendantunmois MOYEN-ORIENT Aprèslapendaisonde unemosquéechiite,àZahedan,dansle
chiite
Maliairadansuncampd’été,cequ’elle son leader, Abdolmalik Rigi, le mois sud-estdel’Iran.Lebilanestlourd:au
àZahedan,n’ajamaisfaitjusqu’àprésent.» dernier, le Jundollah avait prévenu le moins 27 morts et 270 blessés. L’occa- afait
régime iranien: «Nous ne déposerons sionchoisien’estpasunhasard.Cesoir- aumoins
là, les gardiens de la révolution s’y 27morts
étaientrassembléspourfêterleurjour- et270
née, celle des Pasdarans. Ils sont nom- blessés. AFP
breuxàfairepartiedesvictimes.
Vengeancesanglante
«C’est une riposte évidente à l’exécution
d’Abdolmalik Rigi, et de son frère Abdol- pratiquées par les insurgés sunnites des tuellementtentésparuneformedeconci-
hamid, précédemment condamné à paysvoisins,l’IraketlePakistan. liation avec le gouvernement d’Ahmadi-
mort»,remarqueStéphaneDudoignon, Crééaudébutdesannées2000,leJun- nejad,leJundollahoptepourlatendance
spécialistedelaminoritésunnited’Iran. dollah (littéralement les «Soldats de jusqu’au-boutiste», remarque-t-il. De
LesiteofficielduJundollah–quiarapi- Dieu»)affirmelutterpourlesdroitsdela son nouveau leader, al-Hall Moham-
dement revendiqué l’attentat– présente minorité sunnite en Iran, où 90% de la medDhabirBaluch,peud’informations
d’ailleurs les deux kamikazes comme populationestd’obédiencechiite.Long- transparaissent. «Ce qui est certain,
étant des membres de l’influente tribu temps,cesrebelles,issusdel’ethnieba- c’estqu’onestfaceàunevraielogiquede
Rigi.Lepremier,MohammadRigi,aac- loutche,àchevalentrel’Iran,lePakistan violencequiressembledeprèsauxatten-
tivé sa charge devant le lieu de culte, etl’Afghanistan,sesontlimitésàdesac- tats antichiites commis au Pakistan»,
tandisquelesecond,AbdolbasetRigi,un tions ciblées. Mais depuis leur premier constate Stéphane Dudoignon. Les res-
adolescent, aurait attendu que la foule attentat suicide contre une autre mos- ponsables iraniens continuent, eux, à
accoure pour se faire exploser. D’après quéedeZahedan,enmai2009,laviolen- pointer du doigt les États-Unis et la
erPARIS - Rive Droite : 19 Rue des Halles -1 - tél 01 42 33 41 57 un député local, Hossein Shahriari, in- ceestmontéed’uncran. Grande-Bretagne qu’ils accusent de
ème228 rue Faubourg Saint Honoré - 8 - tél 01 53 53 90 95 terviewéparl’agencedepresseiranien- Selon Stéphane Dudoignon, l’attaque soutenir Jundollah. La secrétaire d’État
ème,Rive Gauche : 27 rue Mazarine - 6 - tél 01 43 25 55 00
neIsna,MohammadRigiétaitdéguiséen d’avant-hiermarqueunnouveautour- américaine Hillary Clinton a, pour sa
LILLE - 18 rue de Pas - tél 03 20 30 08 92 femme–uneformededissimulationiné- nant, encore plus radical. «Tandis que part, condamné le double attentat
dite en Iran qui rappelle des méthodes certainscheikhssunniteslocauxsontac- «danslestermeslesplusforts».
A