Magazine Le Figaro du 19 janvier 2011
43 pages
Français

Magazine Le Figaro du 19 janvier 2011

-

Description

Decouvrez le Figaro magazine du 19/01/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 janvier 2011
Nombre de lectures 30
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,40€ mercredi19janvier2011 -LeFigaroN°20672-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement-Figaroscopevenduuniquementdanslesdépartements60,75,77,78,91,92,93,94,95.
Tunisie: Fiscalité Figaroscopedémissionsen dupatrimoine:
chaîneparmi Leslieuxlesnouvellespisteslesnouveaux oùsortir
ministresPAGE6 entreamisdelaréforme PAGE23
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie
LesFrançaisesLeMedefmonte Aubry-Royal-DSK
aucréneau
contrelecoût
dutravail PAGE24 LeclimatLaBourse
deParis
au-dessusdes
4000points PAGE31 s’envenime
n’ontjamaiseuautant
auPS
Radio: La méfiance s’installe
RTLengrande entre les trois candidats
forme PAGE32 potentiels à la primaire.
Présidentielle OFFICIELLEMENT, tout va bien Aubry s’impatiente. Ségolène
entre les principaux « présidenti- Royal mène campagne et fonce.2012:Borloo
ables » du PS, déclarés ou non. Jusqu’à la date limite du dépôt des
deplusenplus Mais derrière la bonne entente de candidatures aux primaires, led’enfantsdepuis35ans
façade, rien ne va plus. Dominique 13 juillet, le temps va leur semblertentéPAGE3 Strauss-Kahn ne dit rien. Martine long. PAGE4ETL’ÉDITORIALPAGE19
Vietnam:
unrégime Lamonnaieaucentredesdiscussions
communiste entre PékinetWashingtonaucapitalisme
LE TAUX de change du yuan nétaire international quali-sauvagePAGE2
sera au cœur des entretiens fié de «produit du passé ».
qui débutent aujourd’hui à Une manière de se déclarer
Washington entre le prési- prêt à voir le yuan jouer un
dent chinois, Hu Jintao, et plus grand rôle comme
son homologue américain, monnaie de réserve dans le
Barack Obama. Pékin a fait monde. En marge de cette
savoir, auprès de la presse rencontre, le lobby prochi-
Près de 830000 bébés sont nés en France en 2010, selon les
américaine, qu’il n’était pas nois du Congrès s’emploie à
chiffres de l’Insee hier, soit une moyenne de 2,01 enfants enclin à apprécier rapide- éviter des sanctions com-Orban, par femme. Un record depuis la fin du baby-boom malgré ment sa monnaie, tout en merciales contre le pays.
le recul de l’âge moyen de l’accouchement (30 ans). PAGE13 s’attaquant au système mo- PAGE22unbouillant
président
www.citroenselect.frpourl’EuropePAGE8 HISTOIRE DUJOUR
(1)Pédiatres: 9.490€
lagrande LepatriarcatdeMoscoune CITROËN C3pénuriep PAGE14 supportepaslestalonsaiguilles 1.4i75CVMoMode de
es élégantes dames russes qui por- les gens pour un contact, on va s’étonner ATTRACTION BVM5hommeshom : tent robes courtes et talons ensuitequeçasetermineparunviol », ex- Immatriculée du 01/01 au 30/04/2010,Laiguilles, qu’il neige ou qu’il vente, pliquait le prélat, officiellement en char- climatisation, CD.finalfin
Véhicule d’occasion de faible kilométragen’apprécient pas les appels à la rigueur ge des relations avec la société. La Russie
en vestimentaire lancés par le patriarcat de a beau être gagnée par un regain spirituel
Moscou. Dans une lettre ouverte, l’archi- depuis la chute de l’URSS, des centainesbeautébe
prêtre Vsevolod Chaplin s’en est pris aux de personnes, à l’appel du mouvement
femmes «à peine habillées, maquillées Pour le féminisme, ont écrit une lettreààMilan
comme un clown et qui confondent la rue commune au patriarche Cyrille pour luiPAPAGE37
avecunbaràstrip-tease». En décembre, rappeler que «chaque personne avait le
ce haut dignitaire religieux avait déjà de- droit d’être protégée contre le viol indé-
mandé à ses concitoyennes d’abandon- pendamment de la forme de ses vête-
ner«laminijupe», de préférence pour la ments». L’Église a laissé éclater cette po-
C.PETITTESSON/MAXPPP; KHAM robe longue qui sied aux femmes pieuses. lémique le 19 janvier, jour de communion
/REUTERS;F.DUFOUR/AFP;
Sinon, «la dame risque de provoquer non où les Russes célèbrent le baptême duC.DHARAPAK/AP;F.BOUCHON,J-C.
MARMARA,M.ARCHAMBAULT/LEFIGARO seulement le Caucasien (musulman, Christ en plongeant dans l’eau glacée,
NDLR),maisaussileRusse,quiplusestsi vêtus d’un seul maillot de bain.
ChristianEstrosiEstroosi elle est saoule. Si elle sollicite activement PIERREAVRIL(ÀMOSCOU)
(2)
Garantie12moispiècesetmaind’œuvre.
Possibilitédefinancement,d’entretienInvité
(2)
comprisetdereprisedevotrevéhiculedu«Talk k DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
Orange- (1) Prix valable jusqu’au 31/01/2011, non cumulable avec les opérations en cours, réservé aux particuliers dans la limite des stocks disponibles.
L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE19 Liste des véhicules concernés disponibles dans les points de vente Citroën Félix Faure listés ci-dessous (2) Voir conditions dans les points de venteLACHRONIQUEDE
citésci-dessous,financementsousréserved’acceptationparCitroënFinancement.*Selonautorisation.LeFigaroo»» d’Alain-GérardSlama LECARNETDUJOUR PAGES16et17
PAGE3 MarineLePen, CITROËNFÉLIXFAUREAPARTÉd’AnneFulda PAGE44
eoulaquadratureducerclePAGE19 PARIS15 0153681515 THIAIS(94)-BelleÉpine 0146864123DéputémairedeNice TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr ePARIS14 -Pted’Orléans 0145894747 COIGNIÈRES(78) 0130663727
ePARIS19 -ButtesChaumont 0144527979 LIMAY(78)-PortAutonome 0134787348ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€. H:830HUF.
PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852 BEZONS(95) 0139610542 -------- www.citroenff.com --------
22et23
*janvier
ÀBORD
M 00108 - 119 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@b@b@j@k;
ROBGOLDMAN/GETTYIMAGES
photo non contractuelle
Cmercredi19janvier2011 LEFIGARO
2 recto VERSO
DeuxVietnamiennes
encostumetraditionnel
devantlesdécorations
epréparéespourle11 congrès
duParticommuniste,Souslecontrôle
hieràHanoï.
LUONGTHAILINH/EPA/MAXPPPduParticommuniste,
quiclôtaujourd’hui
des scandales de corruption au sommet, font plutôt
e confianceàleursinstitutionspolitiques,notammentson11 congrès,
lePCetl’Assembléenationale,selonuneétudecom-
manditéeparl’associationdeluttecontrelacorrup-vingt-cinqansde
tionTransparencyInternational.
Logiquement,aucuneoppositionorganiséen’avu«doïmoï»ontlibéré le jour. « Il n’y a pas d’espace pour la dissidence.
L’appareil d’État quadrille le territoire », rappellel’économieetconverti MatthieuSalomon,représentantàHanoïdecetteor-
ganisation. Pourtant, autour d’un thé, dans son sa-
leVietnamàlacourse lon encombré de toiles sombres illustrant le règne
des ténèbres, l’écrivain Vo Thi Hao dit sa « révolte
contre un régime qui n’a jamais desserré son étau sureffrénéeauxprofits.
la vie politique ». Elle fait partie de la douzaine de
PARFLORENCECOMPAIN dissidents étroitement surveillés par le régime. Et
ENVOYÉESPÉCIALEÀHANOÏ plaisantesurcesmursquiontdesoreilles: « En Alle-
magne de l’Est, sous la Stasi, on comptait un espion
pour 50 habitants. Aujourd’hui, au Vietnam, le ratio
est de un pour 40. »Aussibellequecourageuse,Hao
guyenDucVinh,ambitieuxprési- est l’une des rares à remettre en cause le parti uni-
dent-directeurgénérald’uneban- que: « La plupart des Vietnamiens se contentent du
que privée au capital propre de régime actuel. Ils se satisfont d’une amélioration de
2,5 milliards de dollars, dit avoir leur vie économique. »
« une âme de communiste ».Pham
«Peud’artistesosentXuanLy,lui,assumeparfaitementNsa fortune dans la restauration et interpellerlepouvoir»
son appartenance au parti: « Ça ne me pose pas de Quelques jeunes artistes contemporains tentent de
problème. À eux non plus »,résumel’anciencompa- lutter contre cette « peur tapie au fond de l’être hu-
gnonderoutedugénéralGiap. main qui empêche d’interpeller le pouvoir »,dénoncée
Après25ansde doï moï,politiquederénovationet parHao.Ilsoffrentunéclairagesurl’étatd’unViet-
delibéralisationprogressivedel’économie,leViet- namécarteléentrecommunismedoctrinaletlibéra-
nam vit un étrange paradoxe: demeurer un régime lisme économique. Épié en permanence, l’un d’en-
communisteàpartiuniqueengérantuncapitalisme treeuxdonnesesrendez-voussuruntrottoiretlivre
sauvage. Dans les rues de Hanoï, le rouge est tou- ses confidences dans le vacarme d’un café bondé.
jourslà,omniprésent,etlapropagandecélébrantle « Aujourd’hui, la bonne parole ne vient plus d’en haut.
e11 congrèsduparti,quis’achèveaujourd’hui,large- Il n’est plus nécessaire de faire partie de l’Union des
ment placardée. « Le Vietnam n’est communiste artistes pour se procurer de la peinture et des pin-
qu’une fois tous les cinq ans, lors de la grand-messe ceaux, mais peu d’artistes osent interpeller le pou-
politique »,ironiseunhommed’affairesfrançais.En voir »,explique-t-il.Carlapoliceculturellesurveille
fait, « plus personne ne croit au communisme, le pays leur démarche tâtonnante. « Au Vietnam, revendi-
entier fait semblant »,assureDaoAnhKhanh,artiste quer la subjectivité et l’invention est un acte politi-
surréaliste. que », soupire-t-il, après avoir dit sa lassitude de
« Le Vietnam est un théâtre. Les petites gens y don- devoir,àchaqueexposition,décrochersestableaux
nent de petites pièces. Les dirigeants, du grand spec- jugés « pas en phase avec les valeurs culturelles et mo-
tacle. »Avantl’ouverturedechaquecongrès,lesdé- rales ».
léguéscommunistesaugrandcomplet,attaché-case Perduedansledédaledesruespopulairesdesfau-
à la main et le marteau et la faucille sur le cœur, bourgs sud de Hanoï, une demeure aussi étriquée
continuent de se recueillir devant la dépouille em- qu’insignifiante renferme les œuvres les plus sulfu-
baumée du président Hô Chi Minh. Mais, dans les reuses du Vietnam. L’écrivain Nguyen Qui Duc,
troquets saturés de l’arôme puissant des cafés siru- maîtredeslieux,s’estimprovisécollectionneurd’art
peux, on se raconte comment l’appartenance au
partiestuntremplinpourobtenirlepouvoirets’en-
richir. On devise sur le prix qu’il faut mettre pour
s’acheter un ministère et convient que le poste de
premierministre,c’estlejackpotpourtoutunclan.
Les experts ne disent pas autre chose. « La bagarre
pour le renouvellement des instances politiques du pays Lesrichesheures
est d’autant plus sanglante que c’est le contrôle d’acti-
vités économiques qui est en jeu », estime Benoît de
Tréglodé, directeur de l’Institut de recherche sur
l’AsieduSud-Estcontemporaine. duparadoxevietnamien
«Communistesparcarte,
capitalistesparnature»
Quand le parti communiste affiche 3,6 millions de décrivaitaustèreilyavingt-cinqans,oùl’onsedé- enFranceetapprislemétierdebanquierauxÉtats- censuré. « Par amour de la peinture, résistance intel-
membres,soit10%delapopulationactive,lesHa- plaçaitenbicyclettesurdesavenuesbaignéesd’une Unis,incarnelenouveauvisageduVietnam.Dyna- lectuelle et esprit de contradiction »,confie-t-il.Ilse
noïens rétorquent en chœur: « Communistes par lueur blafarde et bordées de boutiques dépourvues mique,ouvertàl’étranger.Etoptimiste:lesNations campe devant une toile verdâtre d’inspiration pop
carte, capitalistes par nature. »Affamésdeconsom- demarchandises. « Nous pensons à l’argent du matin unies, qui mesurent régulièrement l’indice de bon- art:unefemmelascivedanssabaignoiren’apasun
mation,les87millionsdecitoyensontjetéauxorties au soir », reconnaît Ngoc, une étudiante qui a l’âge heur des populations dans le monde, viennent de regard pour l’homme en costume-cravate qui se
le marxisme-léninisme. Aujourd’hui, la course à du doï moï.Dansunpaysquialongtempssymbolisé classerleVietnamentroisièmeplace.CommeVinh, tientdroitcommeunpiquetderrièreelle. « Qui est le
l’argent est l’obsession nationale. Et la consomma- la résistance à une vision occidentale du monde, la plupart des Vietnamiens ne se posent aucune plus vulgaire, la femme, l’homme d’affaires ou les diri-
tion,ostentatoire.LaboutiqueLouisVuittonàHanoï PhamXuanLy,l’ancien bo doï(soldatduNord-Viet- questionsurl’organisationpolitiquedupays. « Tant geants qui ont le pouvoir absolu ? », interroge-t-il
détientlerecorddu nam)devenurestaurateur,expliqueque « la réussi- que le Parti communiste maintient un développement avecmalice. « Le peintre Nguyen Van Cuong travaille
mondedeventesau te, c’est une belle maison, une voiture et des études à satisfaisant, les gens n’ont pas intérêt à se mêler de po- sur le thème des dictatures, c’est la raison pour laquel-
mètrecarré.Lesvoi- l’étranger pour les enfants ». litique »,explique-t-il.Pourl’artisteDaoAnhKanh, le il lui est interdit d’exposer au Vietnam. » Avec un
tures de luxe ont re- « En vingt-cinq ans, nous avons gagné la liberté de qui pendant quinze ans a été censeur de la police sourireamusé,Ducmontreunesériedevasesqueles
joint le grand bour- faire de l’argent »,seréjouitlebanquierNguyenDuc culturelle, « le doï moï a sauvé le Parti communiste. censeurs n’ont pas non plus appréciés, où « unifor-
donnement qu’est Vinh,52ans.Danssoncostumetroispièces,l’hom- Les dirigeants sont malins. Ils savent comment s’ajus- mes, corps offerts et billets de banque s’entrelacent
la circulation dans mequiétaitencoreunsoldatlespiedsdanslaboueà ter. » Faisant décidément preuve d’un optimisme à jusqu’à la nausée ».
unecapitalequel’on la frontière chinoise en 1982, qui a ensuite fait HEC tout crin, les Vietnamiens, malgré la multiplication « Si après le doï moï, l’ouverture, en 1985, l’art
contemporain a connu un véritable épanouissement,
aujourd’hui il hésite à aborder des sujets sensibles »,
confirmeDuclecollectionneur.Ilnepeutguèreciter
plus de cinq artistes faisant preuve d’une hardiesse
toute relative. Nguyen Van Cuong, qui joue avec
l’obscénité des femmes à vendre et des dictatures,
l’artiste Truong Tan et sa gigantesque couch-
e-culottequiévoquelaformedelapoched’uneves-
tedepolicier,prêteàabsorberlesdessous-de-table.
LeHongThai,quitenteunparallèleentredirigeants
etbouteilles-quifontbeaucoupdebruitquandelles
●●● s’entrechoquent, même quand elles sont vides. Le« Par grand froid, Quang Ha et ses personnages aux traits hideux et
Laplupartdes rustresquiontendossél’uniformedesdirigeants.portez
Dans la pénombre d’un couloir de la demeure deVietnamiens Duc,unespiraledemotsincompréhensiblesmangeles cachemires
un visage bleu. Toile interdite de Nguyen Quangsecontentent Huy. Les esprits les plus perspicaces y devinent laBompard
silhouette juvénile de Hô Chi Minh, père de l’indé-durégime
pendance. Et derrière les pattes de mouches, leset en plus
idéauxtrahis,l’individubroyéparlamachine.actuel.Ilsse
Mais, au Vietnam, les maximes et les poèmes deen soldes !
l’oncleHôontétésisouventassénésquelecultedesatisfontd’une
lapersonnalitéestintériorisé.OserébranlerlafigureDu 12 janvier
d’unhérosdéifiéestinimaginable.Mêmes’ilestsys-amélioration au 15 février 2011
tématiquement détrôné par Bill Gates, la grande fi-
deleurvie gureducapitalismeaméricain,danslessondagesde
popularité. Alors, quand on demande à Nguyenéconomique» Quang Huy si cette interprétation politique est la
bonne,ilditsobrement: « Je ne vous répondrai ni parwww.eric-bompard.comVOTHIHAO,ÉCRIVAIN
oui ni par non. » L’insolence à l’égard du régime en
DR
placeaseslimites.■
ALEFIGARO mercredi19janvier2011
LeTalkenvidéo 3WWW.LEFIGARO.FR/LE-TALK francePOLITIQUE
La «candidature utile» de Borloo se profile
Pourlesprochesdel’ancien
LeNouveauCentre
ministre,sonentréeenlice s’agrandit
estnécessaireàlavictoire DÉJÀ invitée au congrès du Nou-
veau Centre à Tours en juin 2010,
une délégation de représentantsdeSarkozyen2012.
d’Alternativelibérale,emmenéepar
leur président, Louis-Marie Bache-
lot, participera samedi au nouveauJEAN-BAPTISTEGARAT
congrèsextraordinairedelaforma-
Jean-LouisMAJORITÉ Jean-Louis Borloo a le don de tion centriste. Cette rencontre doit
Borloo(iciensurprendre. Jusqu’à ses amis. Au retour officialiser l’entrée du petit parti li-
décembredes vacances de Noël, tous l’ont trouvé béral dans la constellation néocen-
dernieràParis)« plus allant que jamais » à l’idée de pré- tristeentantquepartiassocié.Une
amultiplié satisfaction pour le président dusenterunecandidatureen2012.Leprési-
lesrencontres Nouveau Centre, Hervé Morin, te-dent du Parti radical, qui présente ses
depuis nantducourantlibéralauseindesavœux à la presse ce matin, « n’a pas l’in- sondépartdu famillepolitique.
tention de se dévoiler trop, trop tôt »,expli- gouvernement.
que un proche. Mais sa détermination se JEAN-CHRISTOPHE
trouve renforcée par deux constats. MARMARA/
« D’abord parce qu’on se rend de plus en monter. « Méhaignerie a été l’un des der-LEFIGARO
plus compte, à l’UMP et ailleurs, que partir niers à rejoindre l’UMP, mais il ne sera pas le
seul à la présidentielle sera compliqué, ex- premier à faire le pas dans le sens retour »,
plique un cadre du Parti radical. Ensuite pronostiqueuncentriste«émancipé».
parce que Jean-Louis est celui qui prend le d’achat, préservation de l’environnement – Borloo que Morin. » Le numéro deux du à prendre »,lâcheunténordel’UMP. En attendant, Borloo poursuit ses en-
moins à Nicolas Sarkozy tout en prenant le tout ce qu’incarne Jean-Louis Borloo. » parti,Jean-ChristopheLagarde,ouleseul RestequesilacandidatureBorloogagne tretiensbilatéraux. « Chacun de nos inter-
plus aux autres candidats. » Du point de vue électoral, l’hypothèse ministre néocentriste, Maurice Leroy, ne ensympathieàl’UMP,celanevapassans locuteurs a son calendrier et ses priorités
Les radicaux en veulent pour preuve le d’une candidature Borloo porte ses fruits. manquent d’ailleurs jamais une occasion difficulté.D’abordparcequelePartiradical propres,expliquelenumérodeuxduParti
« socle inoxydable »de25%dessuffrages Enmultipliantlesrencontres,l’ancienmi- pours’afficheraucôtéduradical. devra retrouver son autonomie alors qu’il radical, Laurent Hénart. Nous réunirons
prêté à Sarkozy. « Mais certains électeurs nistre trouble le jeu. Au Parti radical, on estmembrefondateurdel’UMP. « Copé a tout le monde quand nous aurons trouvé une
«Lesstrapontins»deCopéne peuvent absolument pas voter pour souligne que son entretien avec Nicolas essayé à tout prix de nous vendre des stra- solution, un canevas commun. »Pourpré-
Hulot « embarrasse Europe Écologie » : EtlaréceptiondeMorindevantlesinstan- pontins, heureusement sans succès », se parertoutàlafoislaruptureavecl’UMPet
« Une candidature Borloo empêchera les ces nationales du Parti radical – pendant moque un radical, davantage inquiet de laconfédérationdescentres,lesinstances
«Jean-Louisestcelui Verts de faire un score et cette simple hypo- de la rencontre de Borloo avec les diri- voirsoncollègueJeanLeonettiaccepterun du parti doivent arrêter aujourd’hui la
thèse refroidit les ardeurs de candidats éco- geantsduNouveauCentreendécembre– poste de secrétaire d’État. Ensuite parce date d’un congrès extraordinaire quiquiprendlemoinsàNicolas
los forts »,pronostique-t-on. a été plusieurs fois retardée. Elle devrait quelescentristesdel’UMPrenâclent«àse aurait lieu en avril, après les cantonales.Sarkozytoutenprenantle La majorité observe avec intérêt les avoirlieule25janvier. « Tout ce qui pourra jeter dans l’inconnu en rejoignant la coordi- Unan,quasimentjourpourjour,avantla
plusauxautrescandidats» « circonvolutions »duPartiradicaldegau- tuer dans l’œuf les velléités de Morin est bon nation des centres » que Borloo essaye de présidentielle.
UNCADREDUPARTIRADICAL che et de son président. « Jean-Michel
Baylet nous fait le coup du “je t’aime, moins
Sarkozy au premier tour,analyseunminis- non plus” avant chaque élection, pour faire
tre. Borloo est celui sans qui Sarkozy ne peut monter les enchères avec le PS, temporise
pas gagner. »Etpasquestiondes’alarmer un radical. Mais la candidature Borloo
dessondagesquidonnentBorlooentre2et pourrait bien le faire réfléchir à deux fois. »
5%(BVA-L’Express). « Jean-Louis Borloo est surtout le
« La prise de conscience de ce potentiel est meilleur antidote contre François Bayrou,
très importante » pour Borloo, ajoute un estimeunministre. C’est lui qui incarnera
autre: « Parmi les conditions qui mèneront le centre en 2012. »Maisc’estauNouveau
à sa candidature, deux sont en passe d’être Centrequelesrépercussionsd’unecandi-
réunies : qu’elle soit utile à Sarkozy - et cela dature Borloo sont les plus profondes. Au
sera le cas d’un point de vue électoral – et grand dam d’Hervé Morin. « Faites le
qu’elle s’accompagne d’un projet politique compte vous-même, invite un parlemen-
fort qui mêle considérations sociales, pouvoir taire UMP. Ils sont davantage à soutenir
Lapetitephrasede…
LAURENTHÉNART SECRÉTAIREGÉNÉRALDUPARTIRADICAL
Iln’yapasderadicalaugouvernement,
maisnoussommesàlafind’uncycle.
C’estdélicatd’entreraugouvernement
àunandelaprésidentielle
Estrosi : «N’agitons pas le
S’il y a un moment pour sécuriserchiffon rouge» des 35 heures
votre avenir, c’est bien maintenant.
LedéputéetmairedeNicepréfère
37°N–Almeria,Espagne
les«propositions»aux«provocations».
du moment où le président de la Républi-
JUDITHWAINTRAUB
que veut faire de l’année 2011 une année Il n’est jamais trop tôt pour sécuriser votre avenir en développant
UMP Lesdébatsd’idées,ChristianEstrosi utile,a-t-ilsuggéré, essayons d’ouvrir des votre patrimoine.
est pour. Invité hier du « Talk Orange- débats qui ne soient pas des provocations,
LeFigaro»,ilamêmeassuréquec’était mais qui soient de vraies propositions. » Profitez de ce début d’année pour rencontrer un conseiller HSBC :
la « vocation »del’UMPdelesouvrir,en unservicebancairepersonnaliséassociéàl’expertise
Pourlamajoritépénaleà16ans« saluant » l’initiative de Jean-François du groupe HSBC pour construire ensemble les réponses
Copé sur les 35 heures. Mais il a aussitôt Ledéputé,mairedeNice,n’appréciepas
àvosbesoinsengestiondepatrimoine.
précisé que la position du secrétaire gé- davantage que Jean-François Copé ait
(1)néraln’engageaitquelui,enexpliquant: confiéàdeuxdirigeantsdel’UMPlesoin Découvrez HSBC World Selection ,unegammeexclusive
« Nous avons eu un débat au bureau politi- deréfléchiràlastratégiedupartimajori- etinnovantedefondsd’investissements:
que sans entériner les choix que nous por- tairevis-à-visduFNetduPS.Selonlui,
• Une diversification optimale : classe d’actifs, zones géographiques,
terions devant l’opinion publique. » « c’est une drôle d’idée de se positionner
thèmes d’investissement…Et pour sa part, l’ex-ministre de l’In- par rapport à un tel ou un tel ». « Si déjà
dustrie considère que le travail est fait: nous nous chargions simplement de répon- •Unchoixparmi5profilsd’investissementselonvotrehorizon
« Nous avons réformé les 35 heures et libé- dre aux attentes des Français ? » a-t-il deplacementetlerisquequevousêtesprêtàaccepter.
ré les heures supplémentaires pour le sala- lancéàl’intentiondusecrétairegénéral,
rié comme pour l’entreprise.»«À partir enajoutant: « Le débat d’idées dans notre Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers
formation politique est utile, mais en même > En agence
temps, je ne voudrais pas que nous agitions (2)>Au0810171717
des chiffons rouges en permanence. »
> Sur www.hsbc.fr/hsbcpremier
Le conseil des 32 clubs et des think-
tanksmisenplacehieràl’UMPnel’en-
thousiasmepasnonplus.Convaincuque
« c’est d’abord la voix des militants qui
doit être entendue »,leprésidentdelafé-
dération des Alpes-Maritimes, «la
deuxième de France »,acrééchezlui«un
grand think-tank des militants ». « Xavier
Bertrand était un excellent secrétaire gé-
néral,a-t-ilexpliqué. Je pense que Jean- (1) Compartiment de la Sicav de droit luxembourgeois HSBC portfolios. Avant de souscrire dans un OPCVM de droit étranger, vous devez impérativement prendre connaissance
de la version française de son prospectus approuvé par l’autorité du pays d’origine de cet OPCVM, disponible auprès des agences HSBC France. Avant toute décisionFrançois Copé a une expérience solide pour
d’investissement, il vous appartient de vous assurer que le ou les supports considérés correspondent à votre situation financière, à vos objectifs d’investissement, ainsi qu’à la
pouvoir l’être lui aussi, mais je lui dis qu’il législation locale à laquelle vous seriez éventuellement assujetti. Les performances passées ne préjugent en rien des résultats futurs, les investissements soumis aux
fluctuations de marché, peuvent varier tant à la baisse qu’à la hausse. Ces informations ne constituent pas un engagement de la part de HSBC France et sont susceptibles dea l’exigence d’entendre tout le monde. »Et
modification sans avis préalable. (2) Coût d’un appel local depuis une ligne fixe France Telecom partout en France Métropolitaine. HSBC Global Asset Management (France) -
notamment le député Estrosi, quand il Capital social 6 459 840 euros - RCS Nanterre 421 345 489 - Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (n° GP99026). Adresse postale :
75419 Paris cedex 08. Adresse d’accueil : Immeuble Ile de France - 4 place de la Pyramide - La Défense 9 - 92800 Puteaux. HSBC France - Société Anonyme au capital dedéfend l’abaissement de la majorité pé-
337 189 100 euros - SIREN 775 670 284 RCS Paris. Siège social : 103, avenue des Champs-Elysées - 75008 Paris. Banque et Société de courtage en assurance immatriculée
naleà16ans.Unepropositiondeloiqui,à auprès de l’ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance - www.orias.fr) sous le n° 07 005 894. © Gavin Hellier/JAI/Corbis.CHRISTIANESTROSI,
l’entendre, « ne fait pas débat »augrou-hier,danslestudio
pe UMP et recueillera un nombreduFigaro.J.-C.MARMARA/LEFIGARO
« considérable »designatures.
CVol
Direct!
mercredi19janvier2011 LEFIGARO
«PS:lepiègedessondages»4 francePOLITIQUE L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERTPAGE19
AuPS,lesrelations
sedégradent
SégolèneRoyal,MartineAubryetDominiqueStrauss-Kahn
s’observentavecméfiancedanslaperspectivedesprimaires.
ner une campagne de rouleau compres- manièreplusoumoinsvirulente.«C’est
NICOLASBAROTTE
seur ne laissant aucun répit à ses adver- une machine à perdre», s’est emporté le
GAUCHE Maintenir l’apparence. «Il n’y saires.LaprésidentedePoitou-Charentes député de Paris Jean-Marie Le Guen.
apasdetensionsentreleschefs»,dit-on, surveille aussi attentivement la numéro Hier,ilétaitplusmesuré:«C’estunpetit
«seulemententrelesentourages».Àvoir. unduPSetlafaçondontelle«utilise»les bug technique», sans «volonté délibérée
Lesleaderssocialistesassurentmaintenir moyensdupartiàsonavantage.L’argu- degêner»DSK.«Maisonfaitdelapoliti-
de bonnes relations entre eux. Martine ment est classique. Martine Aubry en a que,c’estnormalqu’onseposedesques-
Aubry, Dominique Strauss-Kahn, Ségo- conscience.D’ailleurssielleestcandida- tions.»
lène Royal se parlent… Mais la compéti- te, elle a promis d’abandonner sa fonc- Martine Aubry relativise. Elle a régu-
tiontendàs’exacerberaufuretàmesure tion.Letoutestdesavoiràquelmoment lièrement Dominique Strauss-Kahn au
quel’échéancedesprimairesapprocheet onconsidèrequ’elleestcandidate… téléphoneetlevoitpresqueàchaquefois
quelecastingdemeureincertain. qu’ilvientenFrance.Autantdirequ’elle
UnsondageBVAàparaîtredansL’Ex- Aubry,l’impatience sauraitmieuxquelesstrauss-kahniensce
press leur promet une victoire écrasante delapremièresecrétaire quepenseleurchampion.Elleacquiesce,
sur Nicolas Sarkozy: avec 64% au se- «Ce ne serait pas une bonne idée pour quandonleluidemande.
condtourpourDSKet57%pourMartine moi de me déclarer maintenant, ni pour
Aubry. Celle-ci réalise un premier tour Dominique», expliquait la première se- DSK,lessilencesdeWashington
nettement moins bon avec 22% contre crétaireenmargedesesvœuxàlapresse Mais que veut le directeur général du
31%pourStrauss-Kahn. la semaine dernière. Candidate ou pas? FMI? «Les gens qui le rencontrent ont
La situation n’est toujours pas décantée plutôt le sentiment qu’il veut revenir»,
ducôtéd’Aubryquiattenddeconnaître raconteuncadredeladirection. «Mais
«C’estunpetitbug les intentions de son allié Dominique jenecroispasquesadécisionsoitprise.»
techniquesansvolonté Strauss-Kahn. Qui ne dit rien. «Elle Vouloir se présenter et pouvoir le faire
délibéréedegênerDSK» s’étaitmisentêtequ’elleauraitsaréponse sont deux choses différentes… C’est
JEAN-MARIELEGUEN,ÀPROPOS à la fin décembre mais elle est partie en pourquoi Dominique Strauss-Kahn, le
DUCALENDRIERDESPRIMAIRES vacancessansqueDSKl’aitéclairée,ana- favoridessondages,demandedutemps.
lyseunpartisandeStrauss-Kahn.Ellese La semaine dernière, lors de la réunion
Si François Hollande se tient à l’écart dit qu’il la balade.» En clair, Aubry en duconseilpolitique,unephraseaprovo-
dumarigot(ouesttenuàdistanceselon auraitassezd’attendre:siDSKn’estpas qué bien des interrogations: «Il est
lepointdevue),MartineAubry,Ségolè- candidat, elle doit avoir du temps pour temps que Dominique rentre dans l’at-
ne Royal et DSK semblent imbriqués sepréparer. mosphère.» Sa paternité est contestée:
dansunjeuàtroiscompliquéauseindu- Autre signe de tension entre les deux c’estMartineAubry,selonlesuns.C’est
quellesrelationssedégradent.Aucentre camps alliés: l’épisode du calendrier. Laurent Fabius, disent les autres. Quoi
SégolèneRoyal,MartineAubryde la partie, Aubry tente de maintenir Contre l’avis des amis de DSK, le dépôt qu’il en soit, elle traduit une mise sous ZOOMetDominiqueStrauss-Kahn. MARMARA,l’équilibrequiapermisauPSderestau- descandidaturesauxprimairesseraclos pressionquinedevraitpasplaireaupa-
SORIANO/LEFIGARO,IP3PRESS/MAXPPPrersonimage.DSKetelleneveulentpas le 13 juillet. Le choix a été contesté de tronduFMI.
seprésenterl’uncontrel’autre.Royalest
BersondéfendSaclayleur rivale mais ils auront besoin d’elle
PrésidentPSduConseilgénéralpendant la campagne. Si le secret des
del’Essonne,MichelBersondiscussionsestbiengardé,lebrasdefer
défendl’aménagementestévident. Aubryseprépare,aucasoù…
duplateaudeSaclayalorsque
l’accordÉtat-régionsurleGrandRoyal,lastratégie MARTINE AUBRY sera-t-elle candida- àseprésenteràlaprésidentielle.Sollici- transparaître. François Hollande, son
Parisrestebloquésurcesitedurouleaucompresseur te?Laquestionaledond’agacerlapre- téeparquelquessocialistespourlerem- meilleur adversaire, se souvient ainsi
destinéàconcentrer20%Ségolène Royal assure qu’elle ne re- mièresecrétaireduPS,quiarenvoyésa placer,Aubryévacuealorsl’hypothèse: d’un meeting avant les primaires PS de
delarecherchefrançaise,noncera pas à se présenter. «Ceux qui réponseàjuin.Mais,aucasoù,Martine «Jenesuispasprête.»Depuis,elleafait 2006.Aubryestalorsenpleinetraversée
enraisondel’oppositiondesfontdelapolitiqueontcomprissaprofonde Aubry se prépare. Elle s’est confiée ré- duchemin.Dupostedenumérodeuxdu dudésert.«Tousceuxquiavaientvoca-
Verts.«Çasuffit,ilfautavancer!détermination»,expliquentsespartisans. cemmentauxjournalistesRosalieLucas gouvernement Jospin à la direction tion à être candidats sont venus s’expli-
IlestinconcevablequeceprojetAu lendemain du pèlerinage socialiste à (LeParisien)etMarionMourgue(LesIn- duPS,enpassantparlamairiedeLille, quer,raconteHollande.MartineAubrya
seréalisesansuntransportJarnac, la présidente de Poitou-Charen- rockuptibles),quiviennentdepublierun l’ouvragedécortiquelacarrièred’Aubry été tentée d’y aller à ce moment-là. Et si
moderneetefficace»,s’agacetesadécrochésontéléphonepourappe- portraitdelachefduPS,MartineAubry. etsonmodedefonctionnement. elleyapensédanslespiresmomentsdesa
Berson,alorsqu’undébatpublicler Martine Aubry. Elle n’a pas apprécié Les secrets d’une ambition (L’Archipel). carrière, cela traduit une intention qui
«Jeseraicapable setientcesoiràSaclay.les commentaires de la première secré- Alors, sera-t-elle candidate? «Je ne peutreveniraujourd’hui.»Commepour
IlreprocheauxVertsd’avoirdefairelejob»tairecritiquantceuxqui«parlentd’eux- l’excluspas»,glisse-t-elledanscelivre. confirmer, Martine Aubry l’assure aux
«déjàretardé»mêmes», en semblant viser sa rivale. C’est une candidature en devenir qui Aufildesconfidencesdesesprochesou deuxauteurs:«Jeseraicapabledefaire
lacréationd’unréseau«Inacceptable», selon Royal qui tient à se dessine en fait depuis 1994 et le re- de ses opposants apparaît une envie lejob,deremplirlafonction.»
F.-X.B. debus«ensitepropre».salibertédeparole.Elleestdécidéeàme- noncementdesonpère,JacquesDelors, qu’elle n’a jamais, ou rarement, laissée
EN BREF
Delanoëveutpesersurledébat«cessixprochainsmois»
Hulotresteentête
despersonnalitéspolitiquesAprèsunefind’année2010marquéeparlespolémiques,
NicolasHulotesttoujours
lemairePSdelacapitaleditavoirretrouvésonénergie. entêtedutableaudebord
despolitiques
quin’apastoutàfaitrenoncéàjouerun Ifop-ParisMatchdejanvier,SOPHIEDERAVINEL
rôlenationaldepremierplandanslare- devantDominiqueStrauss-
PARIS Bertrand Delanoë juge que c’est conquêtedupouvoirs’ildevaitêtre«en Bertrand Kahn.L’animateurécologiste
«dans les six prochains mois» que va se situation». «Au nom, a-t-il dit, de la Delanoë recueille78%debonnes
lorsdejouer la présidentielle de 2012. C’est là, confiance que les Français ont en moi.» opinions,enbaissede4points
sesvœux«avant la désignation des candidats», Maisaussidecequ’ilapureprésenter«à parrapportàdécembre,
àlapresse,que«lesforcesprogressistes»delagau- certainsmomentsdelavieduPS». devançantdedeuxpoints
hier,àlamairie
che vont devoir «peser sur le fond, être ledirecteurgénéralduFMI
deParis.«Désinformation»crédibles,pertinentesetcréatives»etsur- (76%,-1).L’ancienprésident
VIALERON/
tout «unies» pour «créer les conditions Bertrand Delanoë jure qu’il n’a «jamais JacquesChirac,quiavaitLEFIGARO
delaconfiance»,ainsistélemairePSde cesséd’êtreengagé».Saufpeut-être,re- rétrogradédelapremière
Paris lors de ses vœux à la presse. Si ces connaît-il aujourd’hui, «dans les quatre àlatroisièmeplaceen
conditions ne sont pas réunies, «nous derniers mois de 2010». Assailli de polé- décembre,progressecemois-ci
n’aurons aucune chance d’être à la hau- miques, depuis l’accord avec Jacques dedeuxpoints(74%).Jean-
teur du rendez-vous», a lancé Delanoë, Chiracsurleremboursementdesemplois présumés fictifs jusqu’aux montants des si «l’année où il faudra se battre pour la LouisBorloo(69%,+2)etRama
salairesdansl’administrationparisienne, vérité». Yade(67%,+3),libérésdeleurs
ilavait«moinsenviedeparler». Une bataille que ce natif de Bizerte a responsabilitésministérielles,
Hier, il a retrouvé toute son énergie étendue à la Tunisie. Hier, il a défendu talonnentdésormaiscetrio.
pourtapersurlesécologistesdelacapi- vigoureusementsonattitudededialogue
LaDroiteindustrielletale, montés au filet pour dénoncer tant avec le gouvernement qu’avec les
etouvrièreestnéel’aménagement des serres d’Auteuil opposants, en faisant état d’une carica-
e(XVI arrondissement) dans le cadre de tureviolentedontilaétél’objeten2009 Trente-neufdéputésUMP,
lapossibleextensiondeRoland-Garros. dans la presse officielle. Concernant la rassemblésàl’initiativede
Pour Cécile Duflot, secrétaire nationale leurcollègueduTarnBernard
d’Europe Écologie-Les Verts et prési- Carayon,ontdécidédecréer
Iln’apastoutàfaitdentedugroupeécoloauconseilrégio- lecollectifDroiteindustrielle
nald’Ile-de-France,c’est«toutelabio- etouvrière.Ilsentendentrenoncéàjouerunrôle
diversité conservée dans les serres «peserdansledébatnationalnationaldepremierplan
d’Auteuil» qui est «menacée» par le etdemieuxaffirmerle“primat
projet de construction d’un nouveau industriel”,garantiedenos
court. composition du gouvernement tunisien, emploisenFrance».Lecollectif
«Pourquoi faut-il mentir et accumuler Bertrand Delanoë a invité à la prudence compteparmisesmembres
descontre-vérités?»,s’estinterrogéhier dans les commentaires. «Certains sont ChristianVanneste,Dominique
Bertrand Delanoë, furieux de constater pour, certains sont contre, c’est la démo- Tian,DavidDouillet
*Offrelimitéeauxbilletsachetésentrele18etle31janvier2011.
VolsAller/RetourenclasseéconomiqueaudépartdeParisCDGTerminal2AàdestinationdeNewYorkJFK.Prixtoutestaxescomprises. que c’est «de Paris et non pas des autres cratie»,a-t-ildit.«Souffrezqu’ilsaient ouencorel’ancien
Horsfraisdeservice.Sousréservededisponibilitésetsoumisàconditionsdont:départsdu22maiau29juininclusetdu22aoûtau
concurrents que viennent la désinforma- besoin de plus de 45 jours pour que les ministreAlainJoyandet.24septembre2011inclus;retoursdu23maiau13juilletinclusetdu05au26septembre2011inclus.Achatsuniquementpossiblesdans
lesensParis–NewYork–Parisdu18au31janvier2011.Laduréeduséjourestde15joursmaximum.XLAirwaysFranceSAaucapital tion et la réaffirmation des mensonges, ce partis se créent et se fassent connaître»,
de17997200€.RCS:BobignyB401858659.Documentnoncontractuel.Conceptionetréalisation: . qui est malsain». Le maire de Paris jure a-t-il ajouté, soulignant que les événe-
au0892231300(0.34€TTC/min)surwww.xl.comouauprèsdevotreagencedevoyages de «préserver totalement le patrimoine mentsprovoquentenlui«unmélangede
desserres»etprévientque2011seraaus- bonheuretd’angoisse».
*
Cla référence sereine
pour votre épargne et votre retraite
AFER : la puissance d’une Association pour préserver le statut fiscal de l’assurance vie
AFER : 730 000 adhérents, 46 milliards d’euros d’épargne gérée et 1,5 million de bénéficiaires
L’épargne aux épargnants
REJOIGNEZ L’AFER, LE BOUCLIER DE VOTRE ÉPARGNE
RÉSULTATS 2010
(1)DATE DE ACTIFS GÉRÉS ÉVOLUTION *
(2) (3) (4)OPCVM CRÉATION en milliards d’€ 1an 5 ans 8 ans
DYNAFER Fonds patrimonial 07/07/04 1,03 3,0 %* 6,0 %* _
*%OPENSFER 12/11/07 0,26 7,0 %* __Multigestion et diversification d’actifs 3,52AFER-SFER 15/02/95 3,67 2,1 %* 7,0 %* 60,0 %*Gestion dynamique et diversifiée
PLANISFER Valeurs boursières internationales 07/07/04 0,46 24,4%* - 0,7 %* _
Créé en 1976AFER-EUROSFER Valeurs européennes 30/07/98 1,97 -1,8 %* - 10,1 %* 41,3 %*
Encours du FONDS GARANTI
(1)
(1) Actifs au 31/12/10 39,60 milliards d’€
(2) Période du 30/12/09 au 29/12/10
(3) Période du 30/12/05 au 29/12/10
(4) Période du 31/12/02 au 29/12/10
Performances nettes de frais de gestion du contrat d’assurance vie.*
Hors prélèvements sociaux. Les performances passées ne présument
pas des performances futures.
La référence en épargne retraite Partenaire de l’AFER
www.afer.asso.fr
NOUVEAU
Lancement le 11 janvier
Document publicitaire - Association Française d’Epargne et de Retraite - Association régie par la loi du 1er
juillet 1901 - 36 rue de Châteaudun - 75009 Paris - MAP ADVERTISINGmercredi19janvier2011 LEFIGARO
NotredossierTunisie6 international WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
TUNISIE
Àpeineformé,lenouveaugouvernement
sedécompose
Troisministresontdonnéleur
démission.LesTunisiensoscillententre
colère,désarroietcrainteduchaos.
du président tunisien déchu, Ben Ali.DELPHINEMINOUI
«Inadmissible!»,s’insurgeSaberYou-ENVOYÉESPÉCIALEÀTUNIS
sif Handi. Emprisonné de 2007 à 2010
«ONPEUTvivreavecseulementdupain pourappartenanceprésuméeàungrou-
et de l’eau, mais pas avec le RCD!» La peislamiste,l’ex-étudianteningénierie
voixcasséed’avoirtropcrié,SaberYou- se considère victime des «chiens de
sifHandiestàcran.Autourdelui,dans l’ancienrégime».Depuissalibération,il
cette artère adjacente au ministère de est interdit d’université et aucune en-
l’Intérieur,enpleincentredeTunisen- treprise ne veut prendre le risque de
core quadrillé par l’armée, la foule est l’embaucher. «Le RCD m’a injustement
compacte, nerveuse, inquiète. Après volémajeunesse.Pourmoi,cesgenssont
une nuit relativement calme, le jeune commeHitleroulepartiBaas.Pendantun
chômeurtunisiende27ansareprishier mois,onarisquénotrevieenmanifestant
matin,commedesmilliersd’autresma- contre eux. Des dizaines de gens sont
nifestantsdanslacapitale,lecheminde morts au nom de la liberté. Pas question
larue. deleslaissernousconfisquernotrerévo-
Aufildelajournée,lacolèreavitedé- lution!»,dit-il.
teintenprovince,notammentàSousse,
«Fausseouverture»SfaxetSidiBouzidoùlescontestataires
ont été dispersés par les forces de l’or- En fin de matinée, le désarroi des
dre,àcoupdematraqueetdetirsdegaz contestataires a vite trouvé son écho
lacrymogène. Cette fois-ci, c’est la dansl’annoncedeladémissiondetrois Àl’exempledelamobilisationàTunishier,lesmanifestationsdeprotestationcontrelaprésence,au«gouvernementd’union
nationale»,deprochesduprésidentdéchuBenAli,sontrestéesfortesdanstouslepays. ZOHRA.BENSEMRA/REUTERScomposition du tout nouveau gouver- nouveaux ministres de l’opposition –
nement de transition qui a créé la dis- tous représentants de l’UGTT (Union
corde. générale des travailleurs tunisiens), la l’ancien régime. Le premier ministre a quiète-t-il. La solution? «Aujourd’hui, «Nousdevonstoutfairepoursoutenir
Annoncélaveille,justeavantlecou- puissantecentralesyndicale,trèsactive égalementfaitl’erreurd’écartercertains monpartiappelleàlarecompositionim- lafragiletransitiondenotrepaysversla
vre-feu, le cabinet temporaire main- au moment des manifestations. Le mi- partis politiques, qui se placent aujour- médiate du nouveau gouvernement», démocratie», confie Slim Amamou, le
tientàdespostesclefs(Intérieur,Défen- nistredelaSanté,MustaphaBenJaafar, d’huienvictimes.Mais,àcejour,nousne nousconfiait-il,hieraprès-midi,tandis toutnouveausecrétaired’ÉtatàlaJeu-
se, Affaires étrangères et Finances) des représentant du FDLT décidait lui de pouvons nous permettre de créer un vide que s’enchaînaient réunions de crise et nesse et aux Sports. Ce jeune blogueur
membres du RCD (Rassemblement «suspendre» sa participation au gou- politique et un effondrement du gouver- concertationsentredifférentspartispo- tunisien revient de loin. Très actif au
constitutionnel démocratique), le parti vernement en attendant le résultat de nement. Sinon, c’est la reprise en main litiquesetassociations. coursdesmanifestations,ils’estretrou-
consultations avec le premier ministre. assurée de l’armée sur la population et véderrièrelesbarreauxpendantunese-
«Onfaitaveccequel’ona»À peine foulé le sol tunisien, après dix c’est très dangereux. Sans compter les maine. Ce parfait francophone, encore
ansd’exil,l’opposantMoncefMarzouki, risques d’ingérences de nos pays voisins Enguisederéponseàcesdifférentscris ému par le courage de ses concitoyens,Lesislamistes fondateurdupetitpartiduCongrèspour dans nos affaires intérieures. La Libye d’alerte, le président tunisien par inté- qui ont fait partir en fumée vingt-trois
laRépublique,s’estégalementempressé n’attendqueçaetsacapacitédenuisance rim, Foued Mebazaa et le premier mi- ans de dictature en l’espace d’un mois,d’Ennahdaveulent
de qualifier de «mascarade» et de est énorme. Il faut donc sauver la situa- nistre, Mohammed Ghannouchi, ont ose rêver d’un modèle tunisien dontleurlégalisation
«fausse ouverture» la nouvelle équipe tion avant qu’il ne soit trop tard», s’in- fini par répondre dans la soirée, par un pourraients’inspirerd’autrespays.
gouvernementale,dontsonparti–tout geste symbolique: leur démission offi- Pourlui,ilestégalementimportantde
commeceluidesislamistesetdescom- cielle du RCD, afin de «concrétiser une tourner les yeux vers les timides signes
LE PARTI ISLAMISTE tunisien
munistes–aétéécarté. décision de séparation des organes de de vie qui pointent leur nez, de jour en
Ennahda, interdit sous le régime
Mais à ces réactions en chaîne, l’Étatetdespartispolitiques». jour:laréouverturedesboutiquesetdes
Ben Ali, va demander sa légalisa-
d’autres opposants préfèrent les appels cafés, la queue devant les kiosques àtion et entend devenir une force
aucalme.«Attentionaurisquedechaos journaux,libérésdelacensure,lesger-politique «comme les autres», a Lapetitephrasede...
rampant!», prévient Omaya Seddik, besdefleursquelespassantsoffrentauxannoncé hier un de ses dirigeants,
SLIMAMAMOUSECRÉTAIRED’ÉTATÀ LAJEUNESSEAliLaraidh. unmembreduPDP(Partidémocratique soldatsdel’armée.«Cequiprimeavant
«Nous le l’avions pas fait jusqu’à progressiste),représenté,lui,auseindu tout, c’est le retour progressif au calme.
Nousdevonstoutfaire
présent parce que nous étions nouveau gouvernement. «Je salue bien Je dis: la situation n’est pas idéale, maispoursoutenirlafragile
poursuivis et que nous ne pou- évidemmentlavigilanceetlaclairvoyan- faisonsaveccequ’ona,afindepréparertransitiondenotrepays
vions pas nous réunir, mais nous cedelapopulationtunisienne.Ilestnor- denouvellesélections»,prévuesdanssixversladémocratie
comptonsprésenterunedemande malqu’elles’inquièted’unecontinuitéde mois.
en ce sens», a déclaré ce leader
islamiste, qui a été emprisonné de
1990 à 2004 en Tunisie sous le ré-
gimeduprésidentdéchuBenAli.
«Siladémocratieestinstauréeon KhalilZaouia:«Onnousamisdevantlefaitaccompli»sera une partie (du jeu politique)
comme les autres, nous exerce-
rons nos droits et devoirs», a-t-il confierleministèredelaSanté,arefu- C’est un risque. Le RCD est politique-
PROPOSRECUEILLISPAR
ajouté. sé de prêter serment. M. Ben Jaafar et mentmort,BenAliafui,maisl’admi-ARIELLETHEDREL
Unporte-paroled’EnnahdaàParis les trois ministres démissionnaires nistration et les têtes pensantes de
avait indiqué dans la matinée que KHALIL ZAOUIA est le principal veulent ouvrir de nouvelles négocia- l’ancien régime sont toujours en place
son mouvement «n’aura pas de conseillerdeMustaphaBenJaafar,l’un tions pour revoir la composition du et pourraient faire avorter la révolu-
candidat à la présidentielle» pré- des opposants nommés lundi au gou- gouvernement d’union nationale. tion. M. Moncer Rouissi, par exemple,
vuedanssixmoisenTunisiemais
vernementetchefduForumdémocra- Pourquoi? ancien ambassadeur à Paris, a été
veut participer aux législatives,
tique pour le travail et les libertés Parce que le RCD ou ce qu’il en reste l’éminence grise et l’âme damnée de
estimant qu’«il n’y aura pas de
(FDTL).Ilestégalementmembredela nousadupésennousmettantdevantle BenAli.Lundi,ilaéténomméministre
transition démocratique sans En-
directiondusyndicatUGTT. fait accompli. Bien sûr, nous nous at- desAffairessociales!nahda».
tendionsàcequedespersonnalitésre- Zouheir M’dhaffer, reconduit auprèsLe premier ministre du nouveau
LEFIGARO.–Quatreministres présentatives du RCD entrent dans ce du premier ministre et chargé du dé-gouvernement de transition, Mo-
hammed Ghannouchi, avait an- dugouvernementd’unionnationale gouvernement. Mais nous attendions veloppement administratif, était la
noncé lundi entre autres mesures formélundiontdémissionnéhier. des technocrates, pas des gens plume de Ben Ali. Il avait retricoté la
de démocratisation que tous les Pourquoi? «grillés» dont le peuple tunisien ne constitution pour permettre à Ben Ali
partis politiques qui le demande- Khalil ZAOUIA.– Les trois ministres veutplus.Nousn’avonspasétémisau de se représenter ad vitam aeternam.
rontserontlégalisés. issus de l’UGTT ont démissionné, et courant. Qui plus est, hier, au cours Tous ces gens avaient des intérêts
Mustapha Ben Jaafar, qui s’était vu d’uneconférencedepresse,leministre communs avec l’ancien président.
del’Intérieuraaccusélesmanifestants C’était un réseau de type mafieux et
d’avoir commis des déprédations. Ces sans doute ont-ils peur que l’on dé-
accusationssontinacceptables. PourKhalilZaouia,membre couvre des choses compromettantes.
de ladirectiondusyndicatUGTT,ils’agitDonc,mardimatin,lacommissionad- Ce qui me rassure, c’est que les Tuni-
de«formerungouvernementenministrative de l’UGTT, dont je fais siensn’ontpasdésarmé.Ilscontinuent
mesurederassurerlapopulation.» DRpartie,avotéleretraitdestroisminis- de manifester et ont recouvré leur es-
tresetexigéunerenégociationdugou- pritcivique,commeentémoignentces
vernement d’union nationale. Nous gérerlesaffairescourantesetd’assurer jeunes qui se mobilisent pour arrêter
exigeons également la dissolution du unetransitiondémocratique. lespillages.
CAPEL HABILLE LES HOMMES GRANDS
RCD. Notre but n’est pas d’obtenir
ET LES HOMMES FORTS.
d’autres portefeuilles ministériels, Necraignez-vouspasuneconfiscation LesislamistesdupartiEnnahda
Jusqu’à la taille 76 et jusqu’à 2m10 mais de former un gouvernement en delarévolutionparlanomenklatura ontfaitsavoirhierqu’ilscomptaient
POLO RALPH LAUREN, PAL ZILERI, CUTTER&BUCK, COOPER JONES. mesure de rassurer la population, de duRCD? participerauxprochaineslégislatives.
Qu’enpensez-vous?
ParisMadeleine Lyon
ème er C’est la jeunesse laïque qui manifeste26,bdMalesherbes8 ardt. 13, rue de la République 1 ardt.
Tél:0142663421 Tél:0478287944 depuis un mois. Si des islamistes ont
M° : Saint Augustin ou Madeleine Parking Cordeliers. Leretourdel’opposantMoncefMarzouki manifesté,c’estentantquesimplesci-
Parking Malesherbes.
Rennes toyens.JecroisquelepartiEnnahdaa
ParisLesHalles 2, place du Parlement de Bretagne LE RETOUR des opposants s’est pour- unpayslibre»,a-t-ilajoutéenannon-ème tiré la leçon de ce qui s’est passé en74,bddeSébastopol3 ardt. Tél:0299785025 suivi hier avec l’arrivée à Tunis de çant qu’il serait un futur candidat à la
Tél:0142722509 Parkings Hoche et Vilaine. 1989.
Moncef Marzouki, qui vivait en exil en présidence.M° : Réaumur Sébastopol Strasbourg Après avoir remporté 17% des voix
Parkings St Martin et Beaubourg. France depuis de nombreuses années. Moncef Marzouki a appelé l’Arabie27, rue du Dôme aux législatives, ce parti avait été in-
Bordeaux Tél:0388322232 Ilaétéaccueilliàl’aéroportparquelque saouditeàlivrerl’ancienprésidentZine
terditetsesmilitantssauvagementré-12, rue Montesquieu Parking Gutenberg. 200partisansenliesse. el-Abidine Ben Ali afin de le traduire
Tél:0556812215 primés. Ben Ali avait ensuite agité«Larévolutiondoitsepoursuivre»,a devantlajustice.Ilaindiquéqu’ilallait
Parking Grands Hommes.
déclarélechefduCongrèspourlaRé- se rendre à Sidi Bouzid, « terre des l’épouvantail islamiste pour casser
Lille
publique(CPR),unpetitpartidecentre martyrs et des hommes libres », d’où également l’opposition laïque. Je crois
88, rue Nationale
Tél:0320574817 gauche. « Aujourd’hui est une grande estpartilemouvementquiarenversé que les islamistes sont suffisamment
Parking Plaza. victoire. C’est magnifique d’être dans l’ancienchefdel’État.BORDEAUX - LILLE - LYON - PARIS - RENNES - STRASBOURG intelligentspournepastomberdansle
mêmepiège.
SOLDES AUTOMNE/HIVER JUSQU’À -50%
CLEFIGARO mercredi19janvier2011
7international
TUNISIE
Souslefeudescritiques,
MAMsejustifie
La chef de la diplomatie française a été auditionnée par les députés
après ses propos sur une coopération avec la police de Ben Ali.
chute du régime Ben Ali. La chef de la di- Très attendue, MAM s’est livrée devant
ALAINBARLUET
plomatie est elle-même montée en ligne la commission des affaires étrangères à
MOBILISATION générale ! Tout le gou- lors de son audition par les députés. Elle a un plaidoyer pro domo. Pour elle, l’ob-
vernement, ou presque, était sur le pont reçu le renfort de François Fillon qui lui a jectif était de tenter de désactiver «une
hier pour tenter de sauver le soldat Alliot- renouvelé «toute sa confiance», hier à polémiqueinutilesuruneinterprétationer-
Marie, cible d’un feu roulant de critiques l’Assemblée. Le 11 janvier, au plus fort des ronée» de ses déclarations. Une inter-
pour avoir proposé une coopération sé- manifestations, MAM a suggéré dans view dans Le Journal du dimanche et au
curitaire à la Tunisie trois jours avant la l’Hémicycle que«lesavoir-faire,reconnu 20 heures de France 2, lundi, n’y ont ma-
danslemondeentierdenosforcesdesécu- nifestement pas suffi. Hier, dans son pro-
rité,permettederéglerdessituations pos liminaire, sa voix trahissant une
ritaires de ce type». L’extrême gauche, émotion contenue, elle a dit avoir été
Lessocialistes les communistes et les écologistes se sont «bouleverséeparlestirsàballesréelles » Faceàlacommissiondesaffairesétrangèresdel’Assembléenationale,hier,
MichèleAlliot-Marieadénoncé«unepolémiqueinutilesuruneinterprétationengouffrés dans la brèche pour réclamer et leurs «victimes» dans les rues tuni-excluentleparti erronée»desesdéclarations. MARMARA/LEFIGAROsa démission. siennes. Surtout, elle s’est dite«scanda-
deBenAli Pour sa part, Martine Aubry a estimé liséeparlefaitquecertainsaientvouludé-
hier que Michèle Alliot-Marie devrait former mes propos, qu’on les ait coupés, ne se reproduisent. «En France, on sait «une certaine réserve» et le principe de
«elle-même tirer les leçons d’une faute qu’on les ait sortis de leur contexte pour gérer des manifestations sans faire de non-ingérence, a fortiori dans un ancienL’Internationale socialiste (IS) a déci-
aussigrave». François Fillon lui a répon- leurfairedireàdesfinspurementpolémi- morts», a-t-elle plaidé en citant les protectorat. Pour ceux que ses réponsesdé de « faire cesser l’adhésion du
Rassemblement constitutionnel dé- du en accusant le PS d’«uneexploitation queslecontrairedecequejevoulaisdireet émeutes de Villiers-le-Bel, en novem- n’auraient pas convaincus, la ministre a
mocratique », le RCD du président peu honnête » des propos de la ministre (à l’inverse) de ma sensibilité aux souf- bre 2007, ou évoquant les contestataires ajouté l’amorce d’un mea culpa collectif
tunisien déchu. L’IS est une organisa- des Affaires étrangères. Et, le chef du francesdupeupletunisien». qui s’en étaient pris au sommet de l’Otan à sur le thème de la sous-estimation des
tion politique internationale qui re- gouvernement, de se faire mordant pour Strasbourg, en avril 2009. Au député de la événements, à l’unisson d’Alain Juppé,
groupe 170 partis et organisations Meaculpacollectifrépliquer aux accusations de «complai- Nièvre, Gaëtan Gorce (PS) qui lui opposait venu lui aussi à la rescousse, et de François
politiques, la majeure partie des so- sance » vis-à-vis du régime Ben Ali res- Sur le fond, MAM n’a pas renié ses propos. la plus grande rapidité de Washington à Fillon.«Soyonshonnêtes:nousavonstous,
cialistes, sociaux-démocrates et tra-
sassées ces derniers jours par la gauche. Selon elle, il s’agissait en substance de dé- condamner la répression, MAM a répli- hommespolitiques,diplomates,chercheurs,
vaillistes du monde. La première se-
«Je pourrais, pour y répondre, citer de plorer un «usage excessif» de la force, qué : «Si cela s’était passé au Mexique, le journalistes, été surpris par la “révolution
crétaire du PS, Martine Aubry, a
larges extraits du très beau discours de d’éviter que la répression ne tourne au gouvernement américain aurait-il réagi dejasmin”», a-t-elle invoqué, et person-affirmé hier que le PS avait « tou-
Lionel Jospin en octobre 1997 lorsqu’il re- bain de sang et d’évoquer, pour l’avenir, aussiviteetdelamêmefaçon?» La Fran- ne n’a perçu «l’accélération» du film his-jours condamné l’absence de liber-
cevaitàMatignonleprésidentBenAli»,a les moyens d’éviter que de telles situations ce, a-t-elle affirmé, se devait de respecter torique qui se déroulait en Tunisie.té» en Tunisie et qu’il avait«récla-
décoché François Fillon. Et de poursui-mél’exclusiondupartideBenAlide
l’Internationalesocialistedès2007». vre :«Jepourraisaussiévoquerlesatisfe-
Le parti du président ivoirien sortant, citdonnéaugouvernementBenAliparDo-
Laurent Gbagbo, est toujours mem- minique Strauss-Kahn en octobre 2008
bre de l’IS. quelquesminutesaprèsavoirreçudupré-
sidenttunisienunehautedécoration. »
Soudan:l’islamiste
al-Tourabiànouveau
emprisonné
L’opposant qui fut l’idéologue de l’ancien
régime réclame un changement à la tunisienne.
gouvernement deux jours après la fin
PIERREPRIER du référendum d’autodétermination
ENVOYÉSPÉCIALÀKHARTOUM
du Sud-Soudan, dont les résultats pro-
AFRIQUEDEL’EST Retour à la case pri- visoires font apparaître un vote massif
son pour le vieux leader islamiste Has- pour l’indépendance. Le président el-
san al-Tourabi, arrêté, chez lui, lundi Béchir est tenu pour responsable de la
soir. Âgé de 79 ans, cet intellectuel prochaine amputation du pays d’un
francophone, diplômé de la Sorbonne, tiers de son territoire et de 80 % des
ex-président de l’Assemblée, fut l’ins- puits de pétrole, situés au Sud. Un
pirateur des dirigeants soudanais dans « Front du consensus national » s’est
les années 1980 et 1990, quand Khar- formé en 2009, regroupant de nom-
toum accueillait Carlos et Ben Laden. breuses associations et la totalité des
Idéologue rêvant de lancer une révolu-
tion islamiste mondiale à partir du CetteinterpellationSoudan, il avait aussi voulu transfor-
mer le conflit contre le Sud en guerre traduitlanervosité
religieuse. Écarté au début du siècle dugouvernement
après un virage « modéré » du régime,
régulièrement incarcéré, al-Tourabi a
fondé un parti d’opposition tout en partis politiques, y compris celui d’al-
conservant le respect de plusieurs de Tourabi, le Congrès du peuple, et les
ses anciens « élèves » toujours pré- rebelles du Darfour. Alliance de cir-
sents au gouvernement. Le président constance visant un seul objectif, ren-
Omar el-Béchir fut l’un d’eux, mais al- verser le régime actuel, qui s’appuie
Tourabi est devenu son ennemi depuis sur le sentiment de révolte de la popu-
que le Soudan s’est rapproché des lation devant le programme d’austéri-
États-Unis. Le vieil homme aurait été té destiné à préparer le futur Soudan
arrêté pour avoir déclaré publiquement du Nord à un train de vie diminué.
que le Soudan avait besoin d’une «ré-
Hausseduprixdupainvolutionàlatunisienne. » Mais la presse
gouvernementale insiste sur ses liens Une liste hétéroclite de produits inter-
avec l’un des principaux groupes armés dits à l’importation a été publiée, dans
du Darfour, le Mouvement pour la jus- l’espoir de soutenir la production loca-
tice et l’égalité (MJE), qu’on le soup- le. Elle va des meubles aux parapluies,
çonne de financer dans le but de re- en passant par la viande et les produits
prendre le pouvoir à Khartoum. laitiers. L’inflation, due aux inquiétu-
Quoi qu’il en soit, l’interpellation des sur l’avenir de l’économie, a déjà
d’al-Tourabi traduit la nervosité du fait presque doubler le prix du sucre,
dont les Soudanais font une grande
consommation. Il y a encore quelques
mois, on obtenait cinq pièces de pain
pour une livre soudanaise (environ
0,30 euro) maintenant c’est 4, une
grosse différence dans un pays où le sa-
laire de base tourne autour de 210 livres
(60 euros). «Beaucoup de familles sau-
tent le déjeuner », dit Adila Abdelrrah-
mane, de l’association féminine Asmaa.
Des manifestations d’étudiants ont déjà
eu lieu à Khartoum et dans la région
proche de la Jezira. Mais la mobilisation
de la rue se fait attendre. Le front de
l’opposition avait prévu un meeting
Hassanal-Tourabi(icien2007), aujourd’hui devant le bureau du parti
âgéde79ans,aétéarrêtéchezlui, d’Hassan al-Tourabi, avant son arres-
lundisoir. FREDERICNOY/COSMOS tation. Hier soir, il était maintenu.
AM
e
r

A
d
r
i
a
t
i
q
u
e
mercredi19janvier2011 LEFIGARO
8 international
UE:Orbanentameuneprésidenceagitée
Lepremierministrehongroisprésenteaujourd’hui
sonprogrammeauParlementeuropéen,dansuncontextetendu.
touteslesinstitutionsindépendantes,uneà Il aura fallu l’adoption de la loi sur lesSTÉPHANEKOVACS
une». La Cour des comptes, l’Office du médias, vue par l’OSCE comme une
HONGRIE «C’est un cogneur!» La for- procureurgénéralouencorel’Organede «menace pour la liberté de la presse»,
mulesetrouvedansuncâblediplomati- supervision des institutions financières pour que l’Europe envoie à Budapest un
que américain révélé par WikiLeaks, sontconfiésàdesfidèles.LeConseilbud- début de rappel à l’ordre. Depuis le
erbrossant le portrait du premier ministre gétaire, créé en 2008 pour surveiller la 1 janvier,leschaînesdetélévisionetles
hongrois. Ce «cogneur» risque à son réductiondudéficit,esttoutsimplement journaux qui diffuseraient des informa-
tour de prendre des coups, aujourd’hui, supprimé.Enfin,lepremierministredé- tions «non objectives» sont passibles
dans l’enceinte du Parle- crètel’affichageobligatoire, d’énormesamendes.Quantauxcinqsa-
ment européen, où il doit danstouslesbâtimentspu- geschargésdelescontrôler,ilssonttousL’AGENDA
présenter le programme de blics,dela«Déclarationsur proches du Fidesz. «Un tel pays mérite-
HONGROISsa présidence «tournante» l’entente nationale». On t-il de diriger l’Union?», s’est écrié le
del’Union.Depuissonélec- peutylirequ’enavril2010, ministre luxembourgeois des Affaires
tion au printemps dernier, le peuple hongrois «a ren- étrangères, Jean Asselborn. Un groupe4 FÉVRIER
Viktor Orban, 47 ans, s’est versé l’ancien régime et créé d’anciensdissidents,parmilesquelsl’ex-
Sommetsurl’énergietransforméen«chiffonrou- un nouveau système de coo- présidenttchèqueVaclavHavel,apublié
etladépendancege» aux yeux de nombreux pérationnationale»,dontles unelettrefustigeant«lestendancesauto-
del’Europeorientale.responsableseuropéens. pilierssont«travail,famille, ritaires» du gouvernement hongrois.
Fort d’un Parlement aux santéetordre». Viktor Orban, qui s’était lui-même fait
deuxtiersacquisàsacause, remarquer, en 1989, en se rebellant pu-24 MARS «Nuln’aledroitil ne s’est pas privé, il est bliquement contre la dictature commu-
LesVingt-Sept decritiquervrai, de «cogner» sur tout niste,l’atrèsmalpris.
planchentcequiluidéplaisaitenHon- laHongrie » «Aucun État, aucune nation n’a le
grie. «Le pays attend de surlagouvernance Toutàsapolitique«patrio- droitdecritiquerlaHongrie,nideluidire
économiquenous que nous détruisions tique»,ViktorOrbannatio- ce qu’elle doit faire», s’offusque le
etl’avenirdel’euro.l’anciensystèmeafindecréer nalise aussi les fonds de bouillant premier ministre. Mais une
un ordre entièrement nou- pensionsprivésetleurépar- présidence de l’UE ratée «serait un ca-
veau», avait-il d’ailleurs gne, qui atteint 11 milliards deaupourl’oppositionsocialiste»quire-
27 MAIlancé dans son discours de d’euros.Ilfaitencoreadop- prend déjà des couleurs, prévient Alex
politiquegénérale. SommetduPartenariat ter des taxes extraordinai- Kuli, analyste du groupe de réflexion
oriental,avecDès son arrivée au pou- res, dites «de crise», frap- Political Capital. «Certains commenta-
voir,lephilosophedegauche l’Ukraine,laBiélorussie, pant les multinationales, teurs voient quelques éléments modérés
Gaspar Miklos Tamas avait laMoldavie pour la plupart étrangères. quitterleFidesz,poursuit-il.Lescénario
misengardecontre«unÉtat etlestroisrépubliques La prochaine étape sera la leplusprobable,cependant,estqu’Orban
semi-autoritaire».«Nousal- révision de la Constitution, termineral’année2011quelquepeumeur-duCaucase.
lons assister à une épuration prévuepouravril. tri,maissainetsauf.»
dans les services publics, une
transformationpartisanedetouteslesins-
Lepremierministre
titutionsdel’État»,déclarait-ilauFigaro. hongrois,
Aujourd’hui,ils’avouesurpris…etdépas- ViktorOrban,
sé:«Jenem’attendaispasàtantderadi- lorsd'uneconférence
calisme! dit-il. Chapeau M. Orban! Il a depresse
bienconsolidésonpouvoir,etilcontinuera. auParlementhongrois,
Pendant ce temps, les citoyens n’y voient le7janvieràBudapest.
quedufeu,puisquelatélévisionestsoumise A.KISBENEDEK/AFP
à la censure. Quant aux critiques euro-
péennes,ellesnefontquerenforcerledis-
coursduFidesz,quimartèlequelaHongrie
SLOVAQUIEestentouréed’ennemis.»
UnprésidentdelaRépubliqueàsabot-
Kosicete, une administration aux ordres, une
UKRAINE160presse bâillonnée et une Cour constitu- Oujhorod570
tionnelle mise au pas… «Avide de pou- ManifestationàBudapest,vendrediderniercontrelaloi
surlesmédiasadoptéele21décembreparladroitehongroise. AFPvoir», selon l’opposition, le leader du
Bratislavaparti conservateur Fidesz «s’empare de Miskolc
Vienne
Danube Debrecen
Györ Budapest26L’imbrogliodespasseportsmet
Cluj-NapocaSzékesfehérvárAUTRICHE HONGRIEencauselesfrontièresdel’Union
Szeged
JEAN-JACQUESMÉVEL AradSLOVÉNIE
CORRESPONDANTÀBRUXELLES Pécs Brasov8 1 500TimisoaraDEPUISledébutdel’année,lesHongrois 100 km Ljubljana
de souche qui vivent en Roumanie, en ROUMANIEZagreb SERBIE16 360Slovaquieainsiqu’enSerbieetenUkrai-
ne s’alignent devant les consulats pour CROATIE
décrocher un second passeport: celui Novi Sad
d’une mère patrie dont ils sont coupés BucarestBelgrade
parquatre-vingt-dixansd’Histoire.Nul
nesaitcombiendeces2,5à3millionsde
Magyars veulent (re) devenir officielle- Magyarophones hors de Hongrie
ment hongrois et combien Budapest en Royaume de Hongrie avanant 1918t
retiendra dans ses registres nationaux. défendue à Budapest et parfois au plus vert des vingt-sept capitales pour faire (en milliers de locuteurs)
Mais du résultat pourrait bien jaillir un haut niveau des instances européennes, entrer l’Islande et ses 300000 insulaires La Hongrie débatempoisonnésurlesfrontièresréel- estdeconsidérerquel’Europeestlàpour dansl’UE.Maisilsuffitd’untraitdeplu- Pays membres
lesdel’UE. dissoudrelesfrontièresetpourpermettre me à Budapest, Bucarest ou Sofia pour de l’UEet les Hongrois
Dans le rôle du trublion s’impose une auxcitoyensdeseprévaloir,s’ilslesou- donner,potentiellement,ledroitdevivre
haitent, de plusieurs identités: celle du etdetravaillerenEuropeàdescentaines
sol,celledusang,voirecelledelaculture. demilliers,peut-êtremêmedesmillionsLa Hongrie fournit decandidats.LaHongrie,réduiteautiers bénéficier à 300000 Magyars de souche explique Zsuzsa Hegedus, conseillère du
5millionsdesésamesversl’UE desasuperficieen1920,fournitl’exem- enSerbieetà150000enUkraine.«Dans premierministrehongrois.l’exemple le plus frappant
La seconde approche, plus discrète, est pleleplusfrappantdeminoritésnationa- cesdeuxpays,lesortdesminoritésrestele LaSlovaquieexceptée,lesvoisinsdelade minorités nationales
de s’inquiéter d’un déplacement virtuel lesclairsemées.Horsdel’UE,lanationa- plusprécaire.Nousleuroffronsdésormais Hongrie se gardent bien de protesterclairsemées des frontières, au gré des ambitions de litéetlespasseportshongroispourraient la possibilité de s’installer en Hongrie», contre la «naturalisation simplifiée» of-
chaque État. À l’intérieur de l’UE. Mais ferte à distance par Viktor Orban. Pour
foisencorelepremierministrehongrois, aussi vers l’extérieur, comme en témoi- unebonneraison:ilsfontlamêmechose.
ViktorOrban,poursixmoisàlatêtedela gne le passeport proposé aux Hongrois Du nord au sud des Balkans, ce sont 3 àL’Espagne ouvre les portes aux Latinos
présidence «tournante» de l’UE. C’est d’Ukraine. Les questions soulevées par 5 millions de personnes qui pourraient
luiquivientdetransformerenvraieloide cet élargissement semi-clandestin plon- décrocher leur sésame pour l’UE, sans
DEPUIS deux ans, les Latino-Améri- espagnol, donc européen. Sur lescitoyennetélerésultatcontestéd’unré- gent les responsables dans l’embarras. mêmeapparaîtredansunestatistiqueof-
cainsredécouvrentmassivementleurs 278000 personnes qui ont présentéférendumlancéen2004pardesnostalgi- «Le sujet devient délicat, notamment en ficielle bruxelloise. La Roumanie et la
erracines espagnoles. Madrid a en effet leur demande au 1 novembre 2010,
quesdelaGrandeHongrie.Cetteprocé- Europe centrale et orientale», reconnaît Bulgarie, membres de l’UE, distribuent
ouvert une procédure permettant aux 266000viventenAmériquelatine,soit
dure de naturalisation par-dessus les un diplomate en privé. A fortiori, ajoute depuis des années des passeports à des
enfantsetauxpetits-enfantsdesexilés plus de 95% du total. Pour le moment,
frontières a recueilli 4102 candidatures un ambassadeur, «lorsque beaucoup de minoritésethniquesdontelless’estimentdufranquismederécupérerlanationa- 146000demandesontétéacceptéeset
dèslapremièresemainedejanvieretBu- nos concitoyens s’interrogent sur le péri- responsables. Près d’un million de Mol-litédeleursascendants.Lamesure,en- 11000rejetées.Pourprétendreàlana-
dapest escompte officiellement de mètredéfinitifdel’UEetsurlamontéede davesdelangueroumaineontdéjàobte-trée en vigueur en décembre 2008, tionalité,lecandidatdoitdémontrerque
250000 à 400000 dossiers individuels l’immigrationdansuneèredechômage». nu leur passeport de Bucarest. Quelques’inscrivaitaudépartdansunelargeloi l’undesesparentsougrands-parentsa
d’iciau31décembre.Lepremierministre Lacitoyenneté,lanaturalisation,ladéli- surlamémoirehistorique.Unedécision quittél’Espagneentre1936et1955.Les 1,4milliondeMacédoniensd’originesla-
hongrois, fort d’une majorité des deux vranced’unpasseportouledroitdevote symbolique, par laquelle le gouverne- Latinos ont jusqu’au 31 décembre 2011 ve et 300000 Turcs de souche, qui
tiersauParlementdeBudapest,envisage sontdesprérogativesà100%nationales. mentsocialisteentendaitréhabiliterles pour présenter leur dossier. À terme, avaient fui l’assimilation forcée dans les
victimesdeladictatureetdelaguerre selon les calculs de Madrid, jusqu’àaussid’ouvrir«d’iciàlafindel’année»le Les effets touchent toute l’Europe, mais années1980,enattendentautantdeSo-
civile. Mais pour des centaines de mil- 500000 descendants d’exilés pour-débat sur le droit de vote de ces «nou- ni Bruxelles ni les États voisins n’ont le fia.Souventàlalimitedelapauvreté,ils
liersdepersonnes,cettedispositionest raientrecevoirunpasseportespagnol.veaux»Hongrois. moindredroitderegard. viventdansdespaysquirestentàdesan-
surtout l’espoir d’obtenir un passeport M.T.(ÀMADRID)
Ilyadeuxfaçonsd’appréhenderladé- Il faudra des années de négociations, nées-lumièredel’UE.Maistouspeuvent
marche de Viktor Orban. La première, untraitéenbonneetdueformeetlefeu déjàprétendreauprécieuxpasseport.
C
Sources : J. Leclerc, Université de Laval (Montréal)