Magazine Le Figaro du 20 avril 2011

Magazine Le Figaro du 20 avril 2011

-

Livres
37 pages

Description

Redecouvrez le Figaro magazine du 20/04/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 avril 2011
Nombre de lectures 32
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

1,40€ mercredi20avril2011 -LeFigaroN°20750-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement-Figaroscopevenduuniquementdanslesdépartements60,75,77,78,91,92,93,94,95.
Comment Lerecrutement Figaroscopel’écologie descadrestransforme Lebistrotidéalennettehaussel’Allemagne desParisiens
PAGE2 LeFigaroéconomie PAGE20
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie Lessecretsdumariageprincier
Lafoliedes quiintriguentlesAnglais LesconfidencesChinoispour
l’automobile
PAGE18 deLiliane
Bettencourt
Lestress
autravail Dansunentretienau«Figaro»,
tropsouvent l’administratricedugroupeL’Oréal
négligé PAGE20 expliquecommentellearéorganisé
lagestiondesesbiens.Lesmauvais
chiffresdes DEPUIS l’annonce de l’ac- dû tant batailler. Elle expli-
cord passé avec sa fille, queégalementqu’elleestenclubsdefoot
Françoise, en décembre train de récupérer la fa-
françaisPAGE22 dernier,elleétaitrestéetrès meuse île d’Arros. Ainsi
discrète.Aujourd’hui,Lilia- réorganise-t-elledefond
ne Bettencourt rompt le si- en comble la gestion deSarkozyrelance lence et répond à toutes les ses biens. Mais avant
questions du Figaro. Elle tout, elle montre sonlethèmedu
dit son soulagement d’être implication dans le
pouvoird’achat réconciliée avec sa famille groupe L’Oréal: «J’en
PAGE3ETL’ÉDITORIALPAGE15 et se déclare «heureuse de suisl’espritetlapremière
vivre en paix» après avoir actionnaire.» PAGE9
LaSyrielève
l’étatd’urgence Défenseurdesdroits:l’hypothèse
envigueur
JackLangrelancéedepuis48ans
PAGE6
REVOILÀJackLang.À71ans, Pas-de-Calais pourrait être
l’ex-ministredelaCulturede choisi par Nicolas Sarkozy.
FrançoisMitterrandestpres- Maissonéventuellenomina-
sentipourêtrelepremierti- tion ne fait pas que des heu-
tulairedupostededéfenseur reuxàl’UMP,oùl’ouverture
des droits, créé par la révi- a souvent été très critiquée.
À quoi ressemblera la coiffe de la mariée, qui a dessiné
sionconstitutionnelledel’été S’il est désigné, Jack Lang
sa robe, de quel duché héritera le jeune couple, 2008. Un poste qui fusionne devraêtreauditionnéparles
où partira-t-il en lune de miel ? Ces petits mystères plusieurs institutions dont la commissionscompétentesdeLedernier alimentent la chronique nuptiale, qui éclipse toute autre médiation de la République l’Assemblée et du Sénat.
et la Halde. Le député PS du PAGE4médicament actualité outre-Manche. PAGE8
contrel’obésité
surlasellette HISTOIRE DUJOURPAGE11
«L’Étrangère», UnChinoisinnovedans 200 ans de création horlogèreunfilmcoup
depoingPAGE29 lacontrefaçon…del’USArmy!
a justice américaine fait face à un dementenfaisantdesdonationsenliqui-
savoureux cas de contrefaçon, de au «commandant suprême». Les re-Lconcernant… l’US Army. Un cruesrecevaientuniformesetdocuments
ChinoisnomméYupengDeng-aliasDa- d’identité militaire. L’entraînement était
vid Deng -, dont on ne peut que saluer apparemment surtout consacré au com-LaRussie
l’inventivité, à défaut de la morale, a été bat urbain, puisqu’il avait lieu dans les
arrêté la semaine dernière à Los Angeles bureaux de Deng. Selon le procureur ded’Aujourd’hui
pour avoir créé une fausse unité de l’ar- Los Angeles, la fine troupe serait cepen-CAHIER
mée américaine. Il avait enrôlé, moyen- dantsortieaugrandjourpourparticiperàSPÉCIAL
nant finances, une centaine de ressortis- un défilé et visiter un musée militaire à
santschinoisdanscette«unitéderéserve SanDiego.Enuniforme.
desforcesspécialesdel’armée». L’affaire est prise au sérieux. Hier, de
Deng,51ans,promettaitauxrecruesque vrais recruteurs de l’armée américaine
J-C.MARMARA/LEFIGARO;B.MOURON; leurengagementleurfaciliteraitl’obten- ont tenu une conférence de presse pour
S.SUPINSKI/AFP;KAISER/CAROFOTOS/
tion de la nationalité américaine. Les enseigneraugrandpubliclafaçondedis-SIPA;C.BARRIA/REUTERS;M.HAMED/
REUTERS;WILDBUNCHDISTRIBUTION «réservistes» devaient payer entre 300 cerner les contrefaçons militaires. L’US
et450dollarspourêtreintégrésàl’unité. Army va devoir apprendre à défendre sa
NicolasDupontpont-AigAignannan Ils pouvaient monter en grade plus rapi- «marque». ARNAUDDELAGRANGE
Invité
du«Talk k DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
Orange-
L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE15LACHRONIQUELeFigaroo»» d’Alain-GérardSlama LECARNETDUJOUR PAGE13
PAGE4 Lalaïciténesedivisepas APARTÉd’AnneFulda PAGE38
PAGE15PrésidentdeDeboutlaRépublique TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr
12, place Vendôme
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€. H:830HUF.
PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 420 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@e@c@k@a;
MIKEMARSLAND/WIREIMAGE
Cmercredi20avril2011 LEFIGARO
NotreblogAllemagne2 HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/BERLINrecto VERSO
Lequartier
deRieselfeld,
àFribourg-
en-Brisgau.
Commedans
beaucoup
d’autresvilles
allemandes,
l’installation
depanneaux
solairess’est
généralisée.
FRANCIS
DEMANGE/
GAMMA
L’Allemagneseconvertit
En 1983, les deux premiers élus fédéraux écolos
avaientchoquélaclassepolitiqueendébarquantau
Bundestag avec leurs cheveux longs, leur barbe
touffueetvêtusd’unjeanetd’unpull-over.Issusdeàl’écologie
la culture alternative née de la mouvance antiato-
miquedesannées1970-1980,lesVertssesontassa-
alamedefonds’esttransforméeendé- danslebonsens.Mêmesiçacoûteunpeupluscher.» gis. Ils ont atteint une nouvelle maturité. Aujour-
ferlante. Depuis la catastrophe nu- EcoFitnessprésenteunbilancarboneàl’équilibreet d’hui,ilsnechoquentpluspersonne.LaplupartdesLaremiseenquestion
cléaire de Fukushima, la préoccupa- planteunarbrepourchaquemachinevendue. politologuesestimentquelesAllemandssontdeve-
tionécologiquedesAllemandsaviréà ÀBerlin,commedansdenombreusesvillesalle- nus plus pacifistes que les Verts eux-mêmes. Lesdunucléaireaprèsles
l’obsession. Outre-Rhin, les habitants mandes, il est devenu impossible de construire un écologistessontaucœurdelasociétéallemandeet
desgrandesvillesn’accomplissentplus bâtimentsansenvisagerl’installationd’untoitvégé- de ses préoccupations. À l’image de WinfriedcataclysmesauJaponLlesgestesdelaviequotidiennesansse taliséourecouvertdepanneauxphotovoltaïques.Le Kretschmann, le premier écologiste élu à la tête
demander s’ils ne peuvent pas «faire autrement», tridesdéchetsetlerecyclagesontdevenusunese- d’unLanddansleBade-Wurtemberg,finmars,lesaaccélérélaprise
afindepréserverl’environnement.Bündnis90/Die conde nature. On fait de plus en plus souvent ses Verts offrent un profil rassurant. Professeur de
Grünen,lepartiécologisteallemand,quiinciteetac- coursesdanslescommercesbio.Etàvélodepréfé- physique-chimie,Kretschmann,62ans,estunéco-deconscienceécologiquecompagne depuis des années ce civisme vert, en- rence. Les Allemands possèdent 2,6 bicyclettes par logisteconvaincu.Maiscelanel’empêchepasd’être
grange aujourd’hui les bénéfices de trois décennies foyer. Et ils ne les utilisent plus seulement pour ef- aussiunferventcatholiqueauxvaleursconservatri-quitaraudelesAllemandsd’engagement.Pluspersonnenesongeraitàmoquer fectuerdecourtstrajetsurbains.Peuàpeu,lesamé- ces assumées, un chasseur passionné et d’avouer
ces idéalistes, qui rêvaient d’une planète meilleure nagements se multiplient dans les transports en sonobsessiondemaîtriserlesdéficits.Convertisàla
danslesannées1980etquisesontconvertisauréa- commun,pourquelespassagerspuissentemporter depuisdelonguesannées. mode écolo, les prêtres et pasteurs allemands ne
lisme.Carlaconscienceécolosematérialisedésor- leurvélo.Dansunesociétévieillissante,sepréoccu- cessentderépéterquelaprotectiondel’environne-
maisdanslesintentionsdevoteetdanslesurnes.Au perdesasantéetdesonenvironnementn’estpasun ment est une valeur chrétienne. Résultat: «DepuisLesVertsnecessent
pointquelapossibilitéd’élirelepremierchancelier simplephénomènedemode.C’estunenouvellema- quelques années, les électeurs chrétiens-démocrates
verten2013estdésormaisprisetrèsausérieux. nièredevivre.«Lesclassespopulairesrestentpréoc- setournentdeplusenplusverslevoteécolo,affirmedeconquérirduterrain
ÀBerlin,lesmagasinsvertspullulent.EcoFitness cupéesparlesproblèmessociaux,souligneGeroNeu- GeroNeugebauer.L’écologieestuneformedeconser-
ne regrette pas d’avoir ouvert ses portes sur le gebauer, professeur de sociologie politique à vatisme. La sécurité dans l’environnement et l’ali-etpourraientgagner
Kurfürstendamm, les Champs-Élysées de Berlin- l’institut Otto Suhr de Berlin. Mais chez les classes mentationaremplacélethèmedel’insécuritédansles
Ouest,oùlesBerlinoislesplusfortunésdéfilentpour moyennesetsupérieures,chezlespersonneséduquées, préoccupationsdecetélectorat.»laChancellerieen2013.fairevrombirleursgrossescylindréesauxpremiers la sécurité environnementale est une préoccupation
Campagnesdéfiguréesparleséoliennesrayonsdesoleil.«Depuislemoisdedécembre,nous majeure. On se demande comment manger mieux, PARPATRICKSAINT-PAUL
n’avons pas à nous plaindre», se réjouit Steffen consommerpluspropre,pourléguerànosenfantsun LaprochainegrandebatailledesVertsauralieuenCORRESPONDANTÀBERLIN
Potrykus,lepatrondecetteenseignedevélosd’ap- septembre à Berlin. Renate Künast, chef de file demonde qui tourne encore rond. Évidemment, cet état
partementetderameursécologiques.L’idéesimple d’esprit,démultipliéparlefacteurFukushima,profite Die Grünen au Bundestag, est en bonne position
d’Eco Fitness est partie d’une interrogation: pour- àl’écologiepolitique.» pourravirlavilleaumairesocial-démocrate,Klaus
quois’acharne-t-on,pourperdredescalories,àdé- Wowereit. Dans les quartiers «bobo», comme
Tsunamivertpenser de l’énergie sur des machines qui consom- PrenzlauerBerg,ouFriedrichshain,lepartiécolo-
ment de l’électricité, alors que l’on devrait en LesVertsontétédopésparledébatsurleretouràun gisteaenregistréuneaugmentationde20%desad-
produire?«Désormaislorsquevouscourez,quevous abandon anticipé de l’énergie nucléaire, provoqué hérentsenunan.ParfoislesVertss’avouentsurpris
pédalez,ouquevousramezsurlesmachinesquenous parlasériedecataclysmesauJapon.Toujourstrau- parleurpropresuccès.«Jen’avaisjamaisosérêver
vendons, vous produisez de l’électricité, qui recharge matisée par Tchernobyl et désormais par Fukushi- decequinousarriveaujourd’hui,confieRenateKü-
votreordinateurportable,votretéléphone,ouunebat- ma, une majorité écrasante d’Allemands - de 80 à nast. J’ai toujours rêvé que l’on puisse réussir à
teriesurlaquellevouspouvezensuitebrancherunap- 85%-souhaiteunesortiedel’atomecivilaussirapi- transformerlasociété,quel’ontransporteautrement
pareilménager»,expliqueSteffenPotrykus. dequepossible.Mêmesicelaimpliqueunehaussede tes/écologistesdeGerhardSchröder.Surnomméela les hommes et les marchandises, que l’on circule
Une jauge mesure la production. La récompense la facture énergétique. Les Allemands jugent que «Chancelièreduclimat»lorsdesonpremierman- autrement,quel’onhabiteautrement.Pournepasvi-
estpalpableimmédiatement.Uneheured’effortof- c’estleprixàpayerpouréviterun«holocaustenu- dat,Merkeldoitdésormaisramerpourretrouverses vresurledosdesautres.»Pourcollerauxpréoccu-
freuneheured’écoutesurunechaînehi-fireliéeàla cléaire».Redoutantuntsunamivert,AngelaMerkel galonsécolos. pationsdesBerlinoisetsedémarquerdel’imagede
batterie portable. Équipés de ce système, certains a réagi dès le lendemain de la catastrophe de Commelemontreunesériedesondages,lesVerts parti d’opposition systématique, Künast a mis en
studios de fitness ont atteint l’autonomie énergé- Fukushima. Affirmant que «leJapon change tout», de leur côté surfent habilement sur la déferlante. veilleuse son idée d’imposer une limitation de vi-
tique.Bientôt,ilserapossibledebran- lachancelièreaopéréunespectaculaire L’ancien ministre des Affaires étrangères, Joschka tesse à 30 km/h dans la capitale allemande. Elle
cher ces batteries directement sur le volte-face, décrétant un moratoire sur Fischer, 63 ans, est donné comme candidat préféré promet de faire de Berlin un modèle de capitale
réseau électrique d’un foyer. «Depuis laprolongationdeduréedeviedescen- des Allemands pour remplacer Angela Merkel à la verte en faisant décoller la green economy et en
troissemaines,lesclientsnousparlentde trales nucléaires et en arrêtant les sept Chancellerie si les Verts et le SPD remportaient les créant100000emploisécolos.
Fukushimadèsqu’ilspassentlaportedu réacteurslesplusanciens.Troptard.La électionsde2013.Troissondagesendixjoursprédi- Dans le Bade-Wurtemberg, fief de Porsche et
magasin, raconte Steffen Potrykus. Ils chancelièreavaitdéjàperdusacrédibi- sent une majorité au camp SPD/Vert. Et, avec 24 à Daimler, Die Grünen doivent encore prouver que
disentqu’onnepeutpluscontinuercom- litésurlesujetendécidantdeprolonger 28% des intentions de vote, les écologistes arrive- leursprojetséconomiquessontviablesetqu’ilssont
me ça et qu’ils veulent consommer du l’exploitationdescentralesdedouzeans raientdevantlessociaux-démocrates.Danscecasde capables de tenir leurs promesses sans déstabiliser
courant propre. Chacun cherche à en- en moyenne à l’automne dernier, re- figure,ilsseraientenpositiond’imposerleurcandi- lasociété.Avantd’allerplusloin,lesAllemandsat-
courager une révolution énergétique en poussantainsilasortieprogramméeen datàlaChancellerie.«Jemesenshonoréd’unetelle tendentdevoirsilaconversionaumodeécololeur
accomplissant de petits gestes allant 2020parlacoalitionsociaux-démocra- confiance», affirme Fischer, qui exclut toutefois un permettra de maintenir leur niveau de prospérité.
retour en politique. L’ancien patron des écolos, qui Les Verts devront aussi compter avec de fortes
les avait convertis dans la douleur au pragmatisme, bourrasques de vents contraires. Et notamment
notammentenvotantauBundestaguneintervention composeraveclesAllemandsdeplusenplusnom-
Depuisquelquesannées,lesélecteurs militaireallemandeauKosovo,futlongtempsl’hom- breuxquis’inquiètentdésormaisdevoirleurscam-
me politique le plus populaire outre-Rhin. Fischer pagnesdéfiguréesparleséoliennesetlespanneauxchrétiens-démocratessetournent résistera-t-il longtemps aux sirènes de l’opinion si solaires.Ilsdevrontcalmerlesinquiétudesdeceux
elle persiste à faire de lui l’homme providentiel? quiredoutentuneexplosiondestarifsdel’électrici-deplusenplusverslevoteécolo»« Seule certitude: une candidature à la Chancellerie té en offrant une alternative raisonnable et pro-
GERONEUGEBAUER,SOCIOLOGUE s’inscriraitdanslalogiquedesonparcourspolitique. gressiveaunucléaire.
A
LEFIGARO mercredi20avril2011
Envidéo:lediscoursde «DeBogny-sur-Meuse
SarkozydanslesArdennes àVrigne-aux-Bois 3francePOLITIQUE
L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERTPAGE15WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
Sarkozys’empare
duthèmedu
pouvoird’achat
Leprésidentaassuréhierqu’ilne«céderaitpas»
faceauxdétracteursdelaprimeauxsalariés.
«Lepartagedelavaleur,j’ytienspar-
CHARLESJAIGU ce que c’est une question de justice», a Nicolas
ENVOYÉSPÉCIALDANSLESARDENNES Sarkozy,hier,déclaréNicolasSarkozy,lorsdesavisite
lorsdesavisiteÉLYSÉE De retour du cap Nègre, où il a dansl’usineLaFonteardennaise,àpro-
dansl’usinepasséquatrejours,NicolasSarkozyarbo- posdelaprimequipourraitêtreversée
LaFonte
rait hier une mine bronzée. Tout sourire auxsalariésdesentreprisesversantdes
ardennaise,
pour son retour à Charleville-Mézières, dividendes à leurs actionnaires.
àVivier-
chef-lieudesArdennes,undépartement «Quand ilyala reprise, j’affirme qu’il au-Court
où le secteur industriel – qui emploie estnormalquelessalariésetlesouvriers (Ardennes).
34% de la population acti- à qui on a demandé des ef- ERICFEFERBERG
ve – est durement touché fortspendantlacrisebénéfi-Lapetite /AFP
parlacrise.Contrairementà cientdecettereprise,c’estunphrasede…
son passage en décembre principesurlequeljenecéde-
ALAINJUPPÉ
2006, il n’est pas revenu raipas»,a-t-ilmartelé. de l’État lors d’un déplacement en raitlafaiblessedesmécanismesdeparti- dirigiste, celui du sauvetage d’Alstom –MINISTREDESAFFAIRES
dans la forge où il avait été ÉTRANGÈRES Alors que déjà des voix Auvergne,faitsuiteàlaremisedurapport cipationetd’intéressementenFrance,et auquelilafaitallusion-,quis’estexprimé
photographié dans le rou- s’élèvent dans la majorité Cotis,ilyadeuxans.Cerapportétablis- renvoyaitàunenouvellenégociationen- hier.Iln’apashésité,aupassage,àvanterLacandidature
geoiement de l’acier en fu- contre un dispositif imposé saitqu’enFrancelepartageentrelapart trelespartenairessociaux. denouveausesréformes–delasuppres-deNicolas
sion,etiln’apasfaitdedis- Sarkozyen2012 parlaloi,Sarkozyaaussitôt affectéeauxdividendesetlapartaffectée siondelataxeprofessionnelleàl’allonge-
Trèsdirigistecours sur «la France qui se estun“secret mis en garde contre «les aux salaires n’a pas changé depuis vingt mentdeladuréelégalededépartàlare-
dePolichinelle”lèvetôt».Ils’estadresséaux experts qui critiquent avant ans.Enrevanche,ilsoulignaitquelessa- D’où le volontarisme assumé du chef de traite. À propos de cette dernière, il a
maires du département sur d’avoir pris connaissance» laires nets en France ont très peu aug- l’État:«Celafaitdeuxansquelepatronat prévenu la centaine d’ouvriers venus
laréformeterritoriale. despropositionsprécisesdu menté,etquel’écartentrelesplusbaset etlessyndicatsnégocientsurlaparticipa- l’écouter: «Méfiez-vous de ceux qui di-
Mais le chef de l’État n’a gouvernement. Il a indiqué les plus hauts salaires n’a pas cessé de tion,etilsn’ontpasavancéd’uncentimè- sentqu’ilsreviendrontsurlaréforme,ilsne
pas pu éviter d’aborder le que les modalités sur l’oc- croître.Enconclusion,lerapportdéplo- tre!»C’estdoncunNicolasSarkozytrès leferontpas.»
sujet du pouvoir d’achat, troi de ces primes seraient
priorité numéro un des annoncées «d’ici quelques
Français,enrevenantsurle jours»(lirepage4).
thème de la participation «Danslesgrandesentre- Leprojetdel’UMPpour2012seraprêtaprèsl’été
quelegouvernementamisà prises,s’ilyauneforteaug-
QUELLE direction Nicolas Sarkozy déci- veloppement durable, Emmanuel Moulin rallèlement, la direction de l’UMP, qui nel’ordre du jour. En 2007, il mentation des dividendes, il
dera-t-ildedonneràsacampagne?«Ily surl’économieetlafiscalité,HuguesMou- veutpasdeprogramme«troptechno»,s’était présenté comme le faudra que les salariés en
auradeuxaxes,l’unsocialetl’autreréga- touh(ex-Élysée,devenuconseillerspécial asoumisauxfédérationsdépartementa-candidatdupouvoird’achatet,àunande aientunepartieetilfautobligercesen-
lien», répète un membre de la «cellule deClaudeGuéant)surlessujetsrégaliens lesunelistedesujetssurlesquelslesmi-laprésidentielle,ilsaitquesesadversaires treprisesànégocier(…).Etdanslespeti-
projet»,présidéeparleministredel’Agri- etSybilleVeil(ex-Élysée,partieàl’APHP) litantsdevrontplancher.
lui demanderont des comptes sur cette tesentreprisesoùiln’yapasdedistribu-
culture, Bruno Le Maire, en étroite colla- surlesocialetlasanté.«Onmetlapres- Desoncôté,LeMairereçoitdesperson-
promesse. Hier, Martine Aubry n’a tion de dividende, si ça va mieux, si le
borationavecMatignonetl’Élysée. sionsurnosgroupes,ilfautqueçaprodui- nalités tous les lundis, afin de capter de
d’ailleurspasmanquédecritiquerlechef carnet de commandes se remplit, l’en- Le travail a été réparti entre plusieurs se»,confiel’undeschefsdepôle. nouvelles idées. Le ministre, assisté par
de l’État: «Les nouvelles annonces de treprisepourrafaireuneprimeauxsala- chefs de pôle, souvent un conseiller ou Les groupes thématiques font remonter ladirectiondesétudesdel’UMP,feracet
Nicolas Sarkozy n’y changeront rien: il riés qui sera exonérée de cotisations», ex-conseillerdel’Élysée:ainsi,Jean-Bap- leurs idées à Bruno Le Maire qui, au be- été le tri des propositions. «Le projet
restera le président du “payer plus et ga- a-t-ilprécisé. tistedeFromenttravaillesurl’éducation, soin,réorienteletravail.Cetravaildedé- doit être prêt à l’automne», indique-t-
gner moins”», a ironisé la première se- Cette idée d’un partage de la valeur BorisRavignonsurlesterritoiresetledé- frichagedoitêtreboucléavantl’été.Pa- onàl’UMP. S.DERO.
crétaireduPS. ajoutée,lancéeilyadixjoursparlechef
Amercredi20avril2011 LEFIGARO
LeTalkenvidéo4 francePOLITIQUE WWW.LEFIGARO.FR/LE-TALK
Lescontoursdelaprimesedessinent
Le chef de l’État a précisé que ce versement serait
exonéré de charges sociales pour les PME.
«Ledialoguesocial,c’esttrèsbien… »MARIEVISOT
mais pas toujours très efficace, a sous- Laurence
POUVOIR D’ACHAT Un dispositif qui entendu le chef de l’État :«J’aideman- Parisot
fasse en sorte que«toutlemondesoitas- dé aux partenaires sociaux il y a deux etChristine
sociéàlareprise». C’est ce que veut Ni- ansdesepenchersurlepartagedelava- Lagarde,
colas Sarkozy. En déplacement, hier, leurajoutée,essentiellepournotresocié- le2mars
dernieràParis.dans une fonderie des Ardennes, le chef té;lesdiscussionsn’ontmêmepascom-
Laprésidentede l’État est revenu devant les ouvriers, mencé!», s’est-il agacé.
duMedefs’étaitceux à qui il veut «donner du pouvoir
déclaréeLessyndicatscritiquesd’achat». Ceux qui sont«lespremiersà
«stupéfaite»quiondemandedeseffortsquandçaneva Les PME, elles, pourront, «selon leur
àl’annoncepas,qu’onamputed’unepartiedeleursa- situation financière», verser une pri-
duprojet
laire,ouqu’onmetauchômagepartiel». me exceptionnelle qui sera «exonérée deprime,
Et qui ne sont pas récompensés pour decotisationssociales». Pour une PME tandisque
autant quand les choses vont mieux… de 300 personnes, 300 000 euros de laministre
C’est, entre autre, pour eux que Ni- prime représenteraient souvent la to- del’Économie
colas Sarkozy a donné les contours de talité du bénéfice, a déjà averti la pré- estdéfavorable
son projet de pousser les entreprises à sidente du Medef, Laurence Parisot. àunmontant
faire profiter leurs salariés du retour «Onnelesobligepas,maisonlesinci- obligatoire. SIPA
aux bénéfices. Un projet «cohérent, de te», a souligné Nicolas Sarkozy. En
bonsensetdejustice», a-t-il martelé. France, «il n’y a pas de Gosplan»,a qui donnera droit à exonérations. culé que la mesure ne bénéficierait qu’à Une chose est sûre, le gouvernement
indiqué dès la semaine dernière la mi- «C’estentraind’êtrecalibré», a préci- 25 % des salariés. veillera au grain. Il a évidemment en tête
nistre de l’Économie, Christine Lagar- sé, hier, François Baroin. Le chiffre de Le président du directoire de la Fonte le dispositif qui avait été instauré dans un
«Quandonpeutdonner de. «Nous ne sommes pas une écono- 1 000 euros qu’il avait évoqué la semai- ardennaise, Nicolas Grosdidier, a dé- esprit similaire fin 2005, par Dominique
mie administrée», a renchéri hier sur ne précédente ? C’est «peut-être un claré, hier, attendre d’en savoir plus sur de Villepin, alors premier ministre. Ce-auxactionnaires,
i-Télé le ministre du Budget, François plafond, peut-être un plancher, on ne cette prime pour se prononcer, tout en lui-ci avait accordé des exonérations deonpeutaussidonner
Baroin. saitpasencore», a-t-il répondu. Avant laissant entendre qu’un groupe comme charges aux entreprises qui distribuaient
auxsalariés» D’ici à«quelquesjours», a précisé le même d’en avoir les contours exacts, le sien, qui emploie 800 personnes et un bonus de 1 000 euros à tous leurs col-
NICOLASSARKOZY chef de l’État, le gouvernement dévoi- les syndicats avaient critiqué le dispo- dégage «les bonnes années un résultat laborateurs. La mesure n’avait pas eu le
lera dans le détail son dispositif. No- sitif, prévenant qu’il y aurait «beau- net de 1,5% à 2% du chiffre d’affai- succès escompté : seulement 30 000 en-
Il répondra à un principe, établi par le tamment le montant de prime versée coup de déçus». Au MoDem, on a cal- res», aurait du mal à l’acquitter. treprises avaient distribué des primes.
président de la République au début de
l’année : «Quand on peut donner aux
actionnaires, on peut aussi aux
salariés», a-t-il indiqué, rappelant
qu’en 2010,«86milliardsd’eurosdedi- JackLangestpressenticommefuturDéfenseurdesdroits
videndesontétédistribués».«Lessala-
riésysontpourquelquechose!» La rumeur de la nomination de l’ex-ministre de la Culture de François Mitterrand suscite déjà
Grandes et petites entreprises ne se-
raient pas soumises au même régime. des protestations au sein de la majorité, où l’on croyait en avoir fini avec l’« ouverture ».
Les grandes entreprises dont le divi-
dende augmente - un peu plus de la François Mitterrand était injoignable ret, maire UMP de Vichy, fort de son
JUDITHWAINTRAUB
moitié des entreprises du CAC 40 cette hier : il était à Dubaï dans le cadre de la expérience de sept ans à la tête de Mé-
année - auront certaines obligations. NOMINATIONS Le revoilà ! À 71 ans, mission sur la piraterie maritime qui lui decins sans frontières.
Une disposition législative dans le col- Jack Lang revient en force et en tête de a été confiée par le secrétaire général de Si Molinié et Malhuret sont deux per-
lectif budgétaire (projet de loi de finan- liste pour le poste de Défenseur des l’ONU à la demande de Nicolas Sarkozy. sonnalités consensuelles, il n’en va pas
ces rectificative) du mois de juin ne les droits. Créée dans le cadre de la révision Mais plusieurs indices confortent l’hy- de même pour Jack Lang.«J’oseespérer
contraindra pas en tant que telle à ver- constitutionnelle de 2008, la fonction pothèse de sa nomination. Jeudi der- queNicolasSarkozynelenommerapas»,
ser une prime. Mais elle obligera pa- regroupe celle du Médiateur de la Répu- nier, au cours du petit déjeuner des res- a expliqué hier Louis Giscard d’Estaing
trons et salariés à se mettre autour blique, du Défenseur des enfants, de ponsables de la majorité à l’Élysée, le auFigaro. Pour le député UMP du Puy-
d’une table pour en «négocier» le président de la Halde et de la Commis- député radical des Alpes-Maritimes de-Dôme,«ceseraitunefautepolitique,
principe et, le cas échéant, son montant sion nationale de déontologie de la sé- Jean Leonetti a rappelé qu’il avait tou- d’abordparcequeleschoixd’ouvertureà
et ses modalités. curité. L’ex-ministre de la Culture de jours été pour la politique d’« ouvertu- répétition ont découragé le cœur de
re » et a souhaité qu’elle continue. l’électorat de Sarkozy, ensuite parce que
«C’est bien mon intention!», lui a ré- celarenforceraitlesentimentdecollusion
pondu le chef de l’État. “UMPS” que tente d’accréditer Marine
LePen.» Louis Giscard d’Estaing préco-
Kouchnercité nise plutôt«d’envoyerunsignalàl’élec-
Léonetti plaidait peut-être davantage toratdecentredroit,dontlesvoixserontMercredi 20 avril à 20h30 pour un geste envers les centristes JackLangàl’Assembléenationale, nécessaires au président en 2012». Son
le8févrierdernier. BOUCHON/LEFIGAROproches de Jean-Louis Borloo que pour collègue de la Drôme Hervé Mariton ex-
la promotion d’un socialiste, mais le prime un sentiment répandu à l’UMPsur
choix de Jack Lang aurait la faveur de cié en novembre du ministère des Af- quand il confie avoir ignoré jusque-là
Nicolas Sarkozy. C’est Lang, juriste de faires étrangères. que « Lang était le responsable français*
formation, qui a soufflé au président Le futur Défenseur des droits devrait leplussensibleausortdeshumbles».LCP/AN
l’idée du Défenseur des droits. Il a aussi avoir trois adjoints. Plusieurs noms cir- La décision de Nicolas Sarkozy estHenri Guaino été le seul député PS à voter pour la ré- culent, parmi lesquels celui d’Éric Moli- «imminente». L’impétrant devra être
vision constitutionnelle de juillet nié, qui a pris la présidence de la Halde auditionné par l’Assemblée et par le Sé-
Conseiller spécial du 2008… Une voix déterminante. Des ar- en décembre après l’entrée de Jeannette nat. Sa nomination ne pourra être re-
guments que ne peut pas faire valoir Bougrab au gouvernement. Autre per- poussée que si trois cinquièmes des par-Président de la République
l’autre éminence de gauche citée pour sonnalité évoquée pour un poste d’ad- lementaires membres des commissions
la fonction, Bernard Kouchner, remer- joint : l’ancien ministre Claude Malhu- concernées votent contre.
INVITÉ DE
LA PREMIÈRE DE Dupont-Aignann’acceptepas
les«boniments»del’UMP
Le président de Debout la République souhaite
être une alternative entre « l’UMPS et le FN ».
sermavieàmepositionnerparrapportà
JEAN-BAPTISTEGARAT
Marine Le Pen», déplore-t-il avant de
DROITE Nicolas Dupont-Aignan a une glisser de la première personne du sin-
impression de déjà-vu. Nicolas Sarkozy gulier à la du plu-
devant des ouvriers dans les Ardennes riel :«Nousdisonscequeressententdes
défendant sa prime pour les salariés millionsdeFrançaisquin’enpeuventplusComment“ rappelle au député de l’Essonne «les decettevisiondelapolitiqueélectoraliste,
images de 2006» et la campagne du clientéliste,absurde.»
candidat de l’UMP. Le président de De-vivre ensemble «L’antibiotiquedecheval»bout la République a également une cer-
titude, qu’il a rappelée hier lors du «Cequidésespèrenosconcitoyensc’est
NICOLAS
« Talk Orange-Le Figaro » :«LesFran- d’avoir le choix entre le tour de magie
DUPONT-AIGNAN,en France çais n’acceptent plus ces boniments.» permanent et une gauche socialiste qui
hier,danslestudio«Jedéteste,commedesmillionsdeFran- n’apporte rien», assure Dupont-
duFigaro.MARMARA/LEFIGAROçais, le décalage entre le discours politi- Aignan.«Unpansementroseetunpan-aujourd’hui? queetlespratiques», dit-il encore. sement bleu», ironise-t-il en se pré-” Plus tôt dans la journée, son parti sentant comme «l’antibiotique de che- Pourrait-il, alors, envisager une al-
avait publié un communiqué fustigeant val» dont aurait besoin la France. Pas liance avec le Front national de Marine
le déplacement présidentiel dans les Ar- question donc pour le potentiel candi- Le Pen ? «Je ne réponds rien pour l’ins-
Une coproduction dennes et comparant Nicolas Sarkozy à dat à la présidentielle de 2012 de se reti- tant. Vous verrez», évacue-t-il bien
«unrécidivistequiretournesurleslieux rer de la course au nom d’une éven- vite. «Je veux offrir aux Français unInstitut Montaigne/Tilder
de son crime». Dans l’après-midi, la tuelle disqualification de Nicolas moyen de sortir du piège horrible avec
enregistrée au Palais Brongniart présidente du Front national, sur le Sarkozy pour le second tour :«laficelle d’un côté l’UMPS et de l’autre le Front
même sujet, évoquait à son tour un est un peu grosse», s’amuse-t-il, en national», poursuit-il. UMPS ? Cette
«retoursurlelieuducrime». Une coïn- assurant que les premiers contacts qu’il fois c’est Nicolas Dupont-Aignan qui
*Rediffusion le 24 avril à 21h55 cidence qui n’émeut pas vraiment Nico- a eus pour réunir ses 500 parrainages utilise une formule dont Marine Le Pen
las Dupont-Aignan.«Jenevaispaspas- sont«excellents». peut revendiquer la paternité.
ALEFIGARO mercredi20avril2011
5francePOLITIQUE
ZOOM
Hauts-de-Seine:
Nouvelle-Calédonie:Fillon
recevralesforcespolitiques
FrançoisFillonrecevra
enmail’ensembledesforcesleretour politiquescalédoniennes
pour«comprendrelaposition
desacteurslocaux»avant
laprésentationd’unprojetdeKaroutchi deloidestinéàsortirlaNouvelle-
Calédoniedel’impassepolitique
etinstitutionnelle.LepremierL’ancienministredevraitretrouverleSénat ministreareçulundilaministre
del’Outre-mer,deretouretanimerlafédérationUMP. d’unevisiteàNouméa.
Marie-LucePenchardproposedelesparArnauddeCourson,s’estoffertun
SOPHIEDERAVINEL modifierlaloiorganiquede1999,«break». L’horizon est donc dégagé
afindelimiterlesdémissionsMAJORITÉ Roger Karoutchi s’apprête à pourRogerKaroutchi,quisaitcombienle
àrépétitionfaireunjolicoupdoubledanslesHauts- départementhistoriqueduchefdel’État
dugouvernementde-Seine.L’ancienministre,quisedéfi- a besoin de calme après la tempête des
néo-calédonien.nitlui-mêmecomme«unocéanetdesé- cantonales et avant les échéances de
rénitéetdediplomatie»pourraitainsihé- 2012.Luidontlenomaétévalidéenréu-
riter de la tête de liste UMP aux nion d’arbitrage à l’Élysée, la semaine
sénatorialesdeseptembreetdusecréta- dernière, promet d’apporter «la mobili- EN BREFriatdelafédérationUMPdesHauts-de- sationetladynamique»dontledéparte-
Seine.Cedernierposteestvacantdepuis ment a besoin alors que la gauche (voir
quePhilippePemezecenaclaquélaporte encadré)guigneuntroisièmesiègesurles MarineLePen
aprèslescantonales.Parcegeste,levice- septdisponibles.Ambassadeurauprèsde écritauxpréfets
président du conseil général des Hauts- l’OCDE, il juge qu’après la présidence LaprésidenteduFrontnational,
de-Seine et maire du Plessis-Robinson française du G20, «un diplomate moins ProbabletêtedelisteUMPauxsénatoriales,RogerKaroutchiprometd’apporter dansunedémarcheinédite,a
«lamobilisationetladynamique»dontlesHauts-de-Seineontbesoin. MARMARA/FIGAROpolitique»queluipourraluisuccéder,ce écritàtouslespréfetsdeFrance
quiluipermettra«deneplusêtretenupar pourleurdireque«lesgrands
«Jesouhaitaisapporter ledevoirderéservependantlabatailledela çoisCopé,quiseraratifiéenbureaupoli- qu’unelisteNouveauCentreseracondui- serviteursdel’Étatn’ontaucune
unregarddefemme présidentielle…» tiquele27avril,s’estdéjàportésurRoger te par le maire de Meudon, Hervé Mar- raisonderedouter»
SénatriceUMPsortante,IsabelleDebré Karoutchi.«Jenesuispaspourlesquotas seille,etquelesénateurMoDemsortant, l’hypothétiquearrivéesurledépartement»
estpourlemomentendeuxièmeposition mais je souhaitais apporter un regard de DenisBadré,mairedeVille-d’Avray,de- duFrontnationalaupouvoirISABELLEDEBRÉ,SÉNATRICEUMPSORTANTE
derrière Roger Karoutchi, et devant un femme sur le département», regrette un vraitégalementsereprésenter.Ladépu- ni«l’applicationdesesidées».DESHAUTS-DE-SEINE
autre sénateur sortant, Jacques Gautier. peucetteprochedePatrickDevedjianqui tée-maire UMP de Puteaux, Joëlle Cec- Elleajoute:«Aucontraire!»
avait voulu dénoncer l’accord noué in Pour renforcer ses chances, Isabelle De- se dit pourtant «satisfaite de l’arbitrage caldi-Raynaud, serait en cours de
extremisàl’ÉlyséeentrePatrickDeved- brés’étaitportéecandidatepourleposte renduenfaveurdeRogerKaroutchi». négociationpourladeuxièmeoulaqua-
Cambadélispréfèrejian et Jean Sarkozy - deux adversaires de secrétaire de la fédération. Mais elle Pourlaquatrièmedeliste,lesjeuxres- trième place. La présidente de l’Epad
EvaJolyàHulotpacifiés - pour la présidence du conseil n’ignore pas que le choix de Jean-Fran- tent ouverts. Et la place fragile alors (établissementd’aménagementdeLaDé-
général. Pemezec cherche aussi à se fense),quipèsesonpoidschezlesgrands ProchedeDominiqueStrauss-
concentrersurleslégislativesde2012,sur électeurs altoséquanais, passerait volon- Kahn,ledéputéPSJean-
ela 12 circonscription qu’il a perdue en tiersdel’AssembléeauSénat.Ellesaitque ChristopheCambadélisaestimé
2007 après le rejet de ses comptes de Lagaucheespèreuntroisièmesiège Jean-ChristopheFromantin,lemairedi- hiersurLCIqu’ilserait«peut-
campagneparlajustice. vers-droitedeNeuilly,éluauconseilgé- êtreplusfaciledenégocieravec
CETTE FOIS-CI, dans les Hauts-de-Sei- d’AndréGattolin.MaisBuchet,mairedeContrairementàcequis’étaitpasséen néralavecplusde70%desvoix,lorgnera EvaJoly»qu’avecNicolasHulot.
ne,c’estàlagauchequerevientlemis- Fontenay-aux-Roses,esttrèscontesté2004, il ne devrait donc pas y avoir de en juin 2012 sur sa circonscription. Re- L’anciennemagistrateserait
tigridesproblèmes.Ellepeutespérerun comme premier secrétaire fédéral duprimairesàdroitedanslesHauts-de-Sei- doutantd’êtrefragiliséepourlesmunici- selonlui«dansuncourantplus
troisième siège au Sénat du fait des PS. Accusé de harcèlement, il est sur-
ne.Lesdeuxgrandesfiguresdudéparte- palesde2014,ellesaitqueFromantinest classiquementàgauche»
bonsscoresauxdernièresmunicipales. tout attendu début mai au tribunal de
mentquiavaientconstituédeslistespa- en position de force. Celui-ci vient quenel’estl’ex-
Une liste d’union PS, Europe Écologie- grande instance de Nanterre. De quoi
rallèles, les sénateurs Charles Pasqua d’ailleursdes’entendreavecPatrickDe- animateurdeTF1.Les Verts et PCF a été plus ou moins remettre en cause sa tête de liste. Son
(84ans)etJean-PierreFourcade(81ans), vedjian, le président de l’Assemblée dé-constituée,avecPascalBuchetentête, adversairedetoujours,Philippekalten-
devraient prendre leur retraite parle- partementale, pour ne pas constituer desuivi de la sénatrice PCF sortante, Bri- bach, maire PS de Clamart, serait tout
mentaire. Isabelle Balkany, la première groupe dissident tout en disposant degitte Gonthier-Maurin puis, pour EELV, prêtàleremplacer… S.DER.
adjointedeLevalloisbattueauxcantona- missionsetd’unbontempsdeparole.
POUR LA VICTOIRE
DE L’ASSURANCE VIE
AFER, la puissance d’une association pour préserver le statut fiscal et social
de l’assurance vie
740 000 adhérents et 1,5 million de bénéficiaires
46 milliards d’euros d’épargne gérée
AFER
le bouclier de votre épargne
La référence en épargne retraite
www.afer.asso.fr
Document publicitaire - Association Française d’Epargne et de Retraite - Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 36 rue de Châteaudun - 75009 Paris - MAP ADVERTISING
CCHRONOLOGIE
mercredi20avril2011 LEFIGARO
Vidéo:Tchernobyl, Visited’uneunitédedécontamination Dossierspécial:
vingt-cinqansaprès nucléaireuniqueenFrance révoltesarabes6 international
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL WWW.LEFIGARO.FR/ACTUALITE-FRANCE WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
Lepouvoirsyrienlèveofficiellementl’étatd’urgence
Damasaapprouvéuneloiautorisantlesmanifestationspacifiques,maislarueredouteunemanœuvredupouvoir.
mesured’apaisementadoptée.Ilestpeu gés par les forces de sécurité, qui n’ont vraient remplacer celle sur l’état d’ur-
GEORGESMALBRUNOT
probablequeleprésidentsyriensoiten- pas hésité à tirer à balles réelles. Au gence. Mais personne ne se fait d’illu-
MOYEN-ORIENT Bacharel-Assadtente tendu.Unmoisderépressionadéjàen- moins quatre personnes ont été tuées sion: le nouvel arsenal législatif sera
de reprendre la main face à ses oppo- traîné la mort d’au moins 200 person- dansladispersiondesmanifestants,se- sansdouteaussirestrictifquel’ancien.
sants. Hier, le gouvernement syrien a nes. Et, samedi, le raïs n’a rien dit sur lon un militant des droits de l’homme. Signequelesautoritésn’ontpasl’in-
officiellement levé l’état d’urgence en l’ouverture politique et le multipartis- « Sit-in jusqu’à la chute du régime, liber- tention de céder du terrain aux oppo-
vigueur depuis quarante-huit ans, ré- me réclamés par les manifestants, qui té »,scandaientlescontestataires,selon sants,hier,leministèredel’Intérieura
pondant ainsi à l’une des principales des vidéos diffusées sur YouTube. Hier présenté les troubles à Homs comme
exigences des milliers de manifestants après-midi, Homs ressemblait à une relevant d’une « insurrection armée »
Unmoisderépressionquidéfientsonautoritédepuisunmois. villefantôme. fomentée par des groupes salafistes.
La Cour de sûreté de l’État, chargée Une interprétation dénoncée par deadéjàentraînélamort
Nonaux«gangsarmés»de juger les prisonniers politiques, a nombreuxSyriens,quirestentattachésd’aumoins200personneségalementétéabolie,etlecabinetaap- Quelques heures après la fin de la ré- au caractère non violent de leurs pro-
prouvéuneloiautorisantlesmanifesta- pression,uncommuniquéduministère testations. « Le régime ne sait plus quoi
tionspacifiques. n’ont d’ailleurs pas cessé de descendre de l’Intérieur avertissait clairement inventer,nousdéclareBouranGhalioun,
Samedi,Bacharel-Assadavaitpromis danslesruescesderniersjours,notam- qu’iln’accepteraitaucunenouvellema- universitaire syrien exilé à Paris. Un
lalevée,soushuitaine,decetétatd’ur- mentàHoms,aunorddeDamas. nifestation, « sous n’importe quel slo- jour, il nous dit qu’il a intercepté un
gencequipermettait,entreautres,l’ar- À l’instar de leurs émules égyptiens, gan ». « Les lois (…) seront appliquées convoi d’armes en provenance d’Irak, un
restation de « suspects ou de personnes les jeunes de la troisième ville de Syrie dans l’intérêt de la sécurité des citoyens et autre jour que les Frères musulmans sont
menaçant la stabilité ». Mais, dans son avaientdécidédetenirunsit-insurune de la stabilité du pays », poursuivait le derrière les troubles. Mais personne ne le
discours,leraïsavaitégalementdéclaré placerebaptiséeplaceTahrir(«delali- communiqué,publiéjusteavantlalevée croit plus. Qu’il laisse entrer la pressePourBacharel-Assad,lapopulation
n’auradorénavantplusd’«excuse» que la population n’aurait plus d’« ex- bération»).Maisenpleinenuitdelundi del’étatd’urgence. étrangère, s’il veut qu’on donne du crédit
pourmanifester. B.TESSIER/REUTERS cuse » pour manifester, une fois cette àmardi,lescontestatairesontétédélo- Defutures«loisantiterroristes»de- à ses dires. »■
Lacommunautéinternationaleauchevet
deTchernobyl
Latroisièmeconférencedesdonateurs,hieràKiev,
n’alevéquelesdeuxtiersdessommesnécessaires.
Sur place, les travailleurs du nucléaire Hier,lorsPIERREAVRIL
dusommetdeENVOYÉSPÉCIALÀKIEV s’exaspèrentdeceslenteurs,qu’ilsattri-
Kiev,coprésidébuent volontiers à la bureaucratie euro-
parFrançoisNUCLÉAIRE Vingt-cinq ans après l’ex- péenne. Placée au pied du mur, la com-
Fillon,lespaysplosion du 26 avril 1986, la carcasse du munautéinternationales’estengagéehier
participantsontréacteurnuméro4deTchernobyl,visible à débloquer la somme de 550 millions
débloqué
à travers les grilles du portique d’entrée d’euros afin d’achever, d’ici à 2015, les 55Omillions
delacentrale,témoignedufaitquelaplus travauxdeconfinementduréacteurnu- d’eurospour
egrande tragédie nucléaire civile du XX méro4,etdestockerparailleurslescom- lasécurisation
siècle est loin d’être effacée. Destinée à bustiblesradioactifsissusdel’exploitation dusite
isolerl’enceinteradioactive,laconstruc- desautresréacteurs.Cesderniersavaient deTchernobyl.
tion d’un nouveau sarcophage, confiée poursuivileuractivitéjusqu’en2000.Co- AFP
aux entreprises françaises Bouygues et présidéeparlaFrance,présidenteduG8,
Vinci,estencours,maisl’argentmanque et l’Ukraine, qui abrite la centrale, cette mier ministre français, François Fillon, près à la hauteur de l’enjeu », a déclaré Bienquecontaminéeàl’égaldel’Ukrai-
etlesretardss’accumulent. conférencedesdonateursaréuni41pays quitablesurunepoursuitedelamobilisa- FrançoisFillon. « Quel message aurions- ne,laBiélorussie,confrontéeàdegraves
soucieuxdemontrerleur « enga- tion.Confrontésàdeséchéancesélecto- nous adressé au monde et à nos amis japo- difficultés financières, ne mettra pas la
gement collectif ». rales ou ébranlés par la crise financière, nais si nous nous étions montrés désunis main à la poche. Boycotté par Bruxelles,
RÉACTEUR La somme promise est infé- plusieurs pays se sont abstenus hier de face aux conséquences de Tchernobyl, sonprésidentautocrate,AlexandreLou-
oN 3 rieureaux740millionsespérés, toute promesse chiffrée. C’est le cas du alors que l’accident de Fukushima nous kachenko,étaitabsentdelaconférence.
mais « il ne s’agit que d’un mon- Canada, de l’Irlande, des Pays-Bas, de bouleverse à son tour ? » s’était aupara- « Je ne peux pas dire que je suis ravi, mais
tant minimal »,aprécisélepre- l’Espagne,del’ItalieouduDanemark.La vantinquiétélechefdugouvernement. nous avons au moins créé une dynamique,
Commission européenne qui, depuis la c’est le mieux qu’on pouvait espérer dans la
26 AVRIL Unedynamiquemise en place, en 1997, du Fonds de re-
constructiondeTchernobyl,s’étaitrévé- L’appelaétéàmoitiéentendu.Àl’inverseoLe toit du réacteur n 4 RÉACTEUR léeleplusgrosdonateur,aalignéhierune duBrésil,del’AfriqueduSudouduMexi- «Nousavonssu
est soufflé par l’explosion. oN 4 somme de 110 millions d’euros, à peine que,quin’ontoffertaucunecontribution, nousmontrer
Un nuage radioactif `
supérieure à celle promise par les États- lapetiteFinlande,frontalièredelaRussie, àpeuprèsàlahauteur
se propage. Unis. « Nous avons su nous montrer à peu offriraàelleseule14millionsd’euros.La del’enjeu»
Le cœur du réacteur Chine, représentée par une imposante FRANÇOISFILLON
en fusion (200 tonnes délégation,aannoncé4millions.ParisetAUTOMNE 1986 Berlin ont respectivement promis 47 et situation financière actuelle »,aexpliquéaude magma radioactif)
Le réacteur est recouvert en urgence d’une 42,4millionsd’euros.Simplementrepré- FigarolecommissaireeuropéenauDéve-est recouvert d’une épaisse
structure provisoire de béton et d’acier. sentéeparsonambassadeuràKiev,ladé- loppement,AndrisPiebalgs.Poursapart,lecouche de sable et d’argile.
Rapidement, des fissures légationrusseapromis45millions,mais premier président de l’Ukraine indépen-
s’est éclipsée dès le début de la réunion. dante,LeonidKravtchouk,ajugétrèsin- apparaissent. Des radiations
suffisantes les sommes mises sur la table. s’en échappent.
Confrontésàuneculturedusecret,persis-1997 Un fonds international
tantedansl’ex-Unionsoviétique,ainsiqu’à
est créé pour la construction Laconstructiondunouveau Fissures lacomplexitéduchantier,lesexpertsocci-
d’un nouveau sarcophage. dentauxnesontpasàl’abrid’unnouveau
gonflement de la facture de Tchernobyl.sarcophageaprisduretard 2007 Bouygues et Vinci
Hier,àKiev,aucundirigeantnepouvaitaf-
remportent le contrat de constructiontraitants)doiventseplieràdesrèglesde firmerquecettetroisièmeconférencedes
MARCMENNESSIER
sécuritédrastiques(portd’unmasqueet donateursseraitladernière.■
PRÈSdequatreansaprèslasignaturedu d’unetenuedeprotectionjetable)etal-
contrat, en septembre 2007, le « plus ternerlespériodesdetravailetderepos Nouveau
beau chantier environnemental du mon- pour éviter une très forte exposition Caractéristiques sarcophage
de », qui devait être terminé l’an pro- (15jourschôméspour15jourstravaillés).
Hauteur 105 mètreschain, a accouché d’une souris. À ce Toujours pour éviter la contamination
Largeur 257 mètresjour, le consortium Novarska, qui asso- des équipes, les arches métalliques du Structure provisoire
cie Bouygues et Vinci, n’est parvenu à futur sarcophage seront construites à Longeur 164 mètres
creuser que les fondations du gigantes- distance, sur un site qu’il a fallu recou-
Poids 30 000 tonnesquesarcophagede30000tonnesd’acier vrir d’une dalle de béton afin de l’isoler
destinéàrecouvrirleréacteurn°4dela des structures et matériels radioactifs Durée de vie 100 ans
centrale de Tchernobyl. Du coup, les enterrésàlahâteaulendemaindel’ex-
travaux ne seront pas terminés avant plosion.
2015.Quantaubudget,fixéinitialement qui ont suivi la catastrophe par les
600000«liquidateurs»à432millionsd’euros,ilaplusquetriplé 600000«liquidateurs»venusdetoute
pour atteindre aujourd’hui 1,54 milliard Enfin, il a fallu deux ans aux ingénieurs l’ex-URSS,lepremiersarcophagedebé-
d’euros. de Bouygues et Vinci pour finaliser la tonestmaintenantfissuréetmenacede
Pourtant,lesdeuxgroupesfrançaisde conception de cette structure aux di- s’écrouler. Ce qui ne manquerait pas de
Les fondations BTPn’ontpasménagéleurseffortspour mensions pharaoniques (105 mètres de libérer d’importantes quantités de ra-
sont équipées releverledéfideceprojethorsnorme.Il haut,257mdelargeet164mdelong)et dioactivité.
auranotammentfalluprèsd’unanetla faire en sorte qu’elle puisse durer La nouvelle structure, parfaitement de rails sur lesquels
mobilisationde250ouvrierspourretirer 100ans, tout en étant réparable avec le étanche, permettra de parer à cette glisseront les arches du futur
labagatellede48000m³deterreconta- moins d’intervention humaine possible. éventualitéetdedémarrerlesopérations sarcophage.
minée, avant de pouvoir commencer à Autrementdit,avecdesrobots. dedémantèlementduréacteuracciden-
Pour éviter l’irradiation du personnel, creuserlesfondations.Lecaractèrehau- Quoi qu’il en soit, il y a urgence. Le té. Un nouveau chantier qui devrait
ces structures métalliques seront tement radioactif du site soumet No- réacteur n° 4, qui a explosé le 26 avril s’étalersurdesdécennies.Ilresteraéga-
construites à l’extérieur du site.varska à des contraintes qui ont sans 1986,recèletoujoursprèsde200tonnes lementàtrancherladélicatequestiondu
doute été sous-estimées au départ, decombustiblenucléaire,transforméen futur site de stockage de ces matières Hier, les pays investisseurs se sont réunis pour financer Rail
contribuant à allonger les délais et les magmahautementradioactifetdontun nucléairesetdecellescontenuesdansles ce projet éstimé à 1,5 milliard d’euros.
coûts.C’estainsiqueles450salariésqui tiersresteinaccessible. troisautresréacteursdelacentrale,dé-
TRAVAUX JUSQU’À L’ÉTÉ 2015travaillent sur le site (dont 150 sous- Construit à la va-vite, dans les mois finitivementarrêtésdepuis2000.■
1986
1986
1997
2007
2010
ALEFIGARO mercredi20avril2011
Suivezlesévénements
endirect 7international
WWW.LEFIGARO.FR
EN BREF
Cuba:FidelCastrocèdeL’Otanprépareuneguerred’usure
latêteduPCàsonfrère
RaulCastroasuccédéhier
àsonfrèreFidelàlatêteduPC
cubain,àl’issuedesoncongrès.àMisrata
Unresponsablecommuniste
aannoncéqueRaulCastroaété
Parisdemandeauxinsurgésdeguider désignépremiersecrétaire,
remplaçantdoncFidelCastro,
lesbombardements. quidirigeaitlepartiunique
depuissafondation,en1965.
les civils, insiste le général Van Uhm.
JEAN-JACQUESMÉVEL Gaza:arrestationsaprèsCharlesBouchard,ancienpiloteetcom-
CORRESPONDANTÀBRUXELLES lemeurtred’unItalienmandant l’opération « protecteur uni-
LIBYE Au bout d’un mois d’offensive fié»,donneunevisionpluspersonnelle Deuxsalafistessuspectésd’être
aérienne,labataillepourMisratatourne du défi que la France, la Grande-Breta- impliquésdanslemeurtred’un
à l’épreuve de vérité. Les Européens gneetleursalliésontàrelever.« À Mis- activisteitalienpropalestinien
semblent réduits à un pénible surplace rata, les hommes de Kadhafi se terrent ontététuéshierdansunassaut
autour de la ville assiégée. Sur le volet desforcesdesécuritédu
militaire, avec les avions de l’Otan. Et «Laquestionn’estpas Hamas.Untroisièmesuspecta
surleplandessecours,avecunemission étéblesséetarrêté.Lecorpsdedesavoirquiperd
humanitaire de l’UE qui tarde à se VittorioArrigoniaétéretrouvéouquigagne,maisbien
concrétiser. vendredidernierdansunedes’attacheràfaire
« Il y a des limites à ce que la force aé- maisonabandonnéedeGaza.disparaîtrelamenace»
rienne peut apporter dans le cas de com- GÉNÉRALVANUHM,CHEF
Nigeria:émeutesbats rapprochés, notamment en milieu DESOPÉRATIONSDEL’ALLIANCE
meurtrièresdansleNordurbain»,areconnuhierlegénéralMark
Van Uhm, chef des opérations de l’Al- près des mosquées, des hôpitaux et des Laréélectionlundiduprésident
liance. Prié de préciser les progrès ac- écoles. C’est là qu’ils cachent leurs armes GoodluckJonathan,chrétien
complis autour des villes prises dans lourdes, explique le général à Radio Ca- duSud,aprovoquédesémeutes
l’étau, le responsable a préféré peindre nada. Le régime s’abrite derrière des fem- danslenordmusulman
sobrement un tableau d’ensemble. mes et des enfants. Que faire ? Je ne vais dupays,faisantunetrentaine
« Nous endommageons les forces de l’ad- certainement pas tomber dans le piège et demorts.Sonprincipalrival,le
versaire et continuerons de le faire aussi conduire le genre de guerre que Kadhafi musulmanMuhammaduBuhati,
longtemps qu’il faudra. Rien n’indique que veut mener contre nous.» alancéhierunappelaucalme.
Kadhafi ait l’intention d’en rabattre. (…) Paralysés au-dessus de Misrata, les
Yémen:lesenfantsMais il a déjà perdu la capacité d’utiliser la bombardiersalliésmultiplientdepuisdi-
victimesdesviolencesforce à sa guise.» manchelesfrappessurlesciblesditesde
«deuxièmeéchelon»,autrementditles Aumoins26enfantsonttrouvé
Desconseillersbritanniques QG militaires et les nœuds de télécom- lamortauYémen,surtoutpar
àBenghazi munications. Il s’agit de priver Kadhafi balles,aucoursdesviolences
LesimagesdusiègedeMisrata,lescom- des moyens de contrôler ses troupes. decesdeuxderniersmois.
batspourAjdabiyaetuneissueincertai- L’agence libyenne Jana a confirmé Selonl’Unicef,quelque
neàBredamettentl’Otanendemeurede hierd’intensesbombardements 763enfantsontétéexposés
produiredesrésultats.L’état-majorallié près de Tripoli, Syrte et Azi- àdesgazlacrymogènes.
laisseplutôtprévoirunepatienteguerre ziyeh. En trois semaines,
Burkina:unnouveaud’usure.« La question n’est pas de savoir l’Otanadirigé2800sorties 2800 premierministrequi perd ou qui gagne, mais bien de s’atta- aériennes dont 40% ont PouraiderlesinsurgésdeMisrata(notrephoto),lesbombardiersalliéssorties multiplientlesfrappessurlesQGmilitairesetlestélécommunicationsafincher à faire disparaître la menace»contre débouché sur des frappes, Luc-AdolpheTiao,56ans,aété
aériennes depriverKadhafidesmoyensdecontrôlersestroupes. KEOGH/WOSTOKPRESSd’aprèsl’Alliance. nommépremierministrehier
ontétédirigéesLerisqued’enlisementet parleprésidentburkinabé,
parl’Otanentrois
un bilan chiffré à 10000 mentaire, s’est déclaré hier chargésd’améliorer« l’organisation, les BlaiseCompaoré.Lenouveau
semainesFillonannonce mortsparlesinsurgéscondui- « tout à fait hostile » à l’envoi communications et la logistique » du chefdugouvernement,quiétait
sent les généraux à regretter, im- de forces alliées sur le terrain, Conseilnationaldetransitionlibyen. ambassadeuràParis,plusdefrappes
plicitement, l’absence de déploiement d’ailleurs interdit par la résolution 1973 L’UE, de son côté, n’est pas mieux n’apasd’expérience
terrestre. Faute de présence au sol, « il du Conseil de sécurité. Pour le ministre avancée dans la mission humanitaire ministérielle.
LA FRANCE va «intensifier» ses est très difficile d’éliminer la puissance de des Affaires étrangères, c’est aux insur- musclée promise aux civils de Misrata
frappes aériennes en Libye pour feu adverse », dit l’amiral Giampaolo gés qu’il revient de guider efficacement prisdanslanasse.L’ONUsegardeenco-
protégerlescivilscontrelesforces Di Paola, patron du comité militaire de lesbombardementsdel’Otan.Londresa re de répondre à l’offre de services de
du colonel Mouammar Kadhafi, a l’Otan.Misrata,c’est« comme une mêlée pris hier une initiative complémentaire, Catherine Ashton. L’Otan, de son côté,
déclaréhierFrançoisFillon.Envisi- de nuit dans un tunnel»,ajoutelegénéral avecl’envoiannoncéd’unevingtainede n’en« voit pas la nécessité»aussilong-
teàKiev,lepremierministreaévo-
Bouchard. conseillers militaires à Benghazi. Sans tempsqueleportdeMisrataresteouvert
qué «la violence des bombarde-
Alain Juppé, sollicité par un parle- prendre part aux combats, ils seront auxsecourscivils.
ments auxquels sont soumises
plusieurs villes de Libye». En
mêmetempsqu’uneintensification
desfrappes,«ilfaudratrouverune
solution politique, c’est-à-dire les Àl’écoledelapropagandeducolonelKadhaficonditions d’un dialogue pour que
lacriselibyenneserésolve»,a-t-il
souligné. M. Fillon avait évoqué la Ces enfants de Tripoli ont entre 8 et arabe, ou encore la France – premier desaccrochagesdudébutdelarévolte,DELPHINEMINOUI
Libye au cours d’un déjeuner avec 14ans.Ilsontencorel’âgedejoueraux pays à avoir reconnu le gouvernement NDLR)», bégaye-t-il, en répétant motENVOYÉESPÉCIALEÀTRIPOLI
le secrétaire général de l’ONU, Ban billesetàlacordeàsauter.Maisàl’éco- de l’opposition, à l’Est -… La liste est àmotlesparolesquelecerbèreluisouf-
Ki-moon, présent comme lui en AU PREMIER coup de sifflet, ils déva- le publique Zahrat el-Fatah, qui vient longue, mais « In cha’ Allah», pour- fleàl’oreille.Avantd’enchaîner:« On
Ukrainepouruneconférencesurle
lent, dans un brouhaha inaudible, les derouvrirsesportes,aprèstroissemai- suit-elle,« la Libye sortira la tête haute, veut Kadhafi, on a besoin de Kadhafi !»,
e25 anniversaire de la catastrophe
marchesdesescaliersdel’écoleZahrat nesd’interruptionpourcaused’affron- comme après la colonisation italienne». sous les applaudissements des autres
deTchernobyl.
el-Fatah. Au milieu de la cour de ré- tements entre pro et anti-Kadhafi, Ce fameux « livre vert», elle en en- élèves.Pour sa part, Alain Juppé s’est dit
création,SouadSultan,ladirectriceen mêmelespausesludiquesontlegoûtde seigne les préceptes à ses élèves, à rai-hier«toutàfaithostile»àl’envoi
«Lesgenssonteffrayés»foulard, les attend au garde à vous, la propagande. Ici, aucun signe de ré- son d’une heure par semaine. « Je leurdeforcessurleterrain,jugeantqu’il
revenait à la rébellion d’assurer le avec sa partition bien rodée. « Allah, volte ne transparaît. Les photos du co- rappelle que Kadhafi n’est que l’humble De retour dans le couloir, une adoles-
guidage des frappes. Le chef de la Mouammar et la Libye, c’est tout ! », lonelKadhafi,aupouvoirdepuisplusde guide de la révolution libyenne, et que cente en foulard blanc s’approche dis-
diplomatie était interrogé sur la entonne-t-elle d’une voix aiguë, le quaranteetunans,sontfermementac- c’est le peuple qui gouverne, par le biais crètement de nous. Profitant de l’ab-
propositionduprésidentdelacom- poing levé vers le ciel, devant tous ces crochéesauxmurs. des comités populaires. Un vrai modèle sence momentanée du surveillant, elle
mission des affaires étrangères de bambins surexcités. Dans leur unifor- de démocratie dont devraient s’inspirer lâche, dans un parfait anglais: «Ilya
l’Assemblée nationale, Axel Ponia- Lespréceptesme bleu foncé, ils reprennent aussitôt d’autres pays !», dit-elle, en omettant beaucoup de problèmes en Libye : la cor-
towski(UMP),d’envoyerdesforces du«livrevert»en chœur, tels de petits automates, de préciser l’absence d’élections, et la ruption, la censure… On a du pétrole,
spéciales pour aider à désigner les
l’ode consacrée à «l’oncle Kadhafi». Confortée par la récente reprise de la violence des milices qui matent le mais l’argent est mal réparti.» S’excu-
ciblesdesbombardements.Lesre-
Les plus costauds ont même décroché villerebelledeZaouiah,àl’ouest,etdu moindre opposant. En bon petit soldat santde« ne pas savoir mentir »,elleen-
belles«peuventjouercerôlesans
le portrait du dirigeant libyen de leur portpétrolierdeRasLanouf,àl’est,Na- du régime, Najia Arabi détaille fière- chaîne: « Depuis qu’on a repris lesqu’ilsoitnécessairededéployerdes
salledeclassepourlebrandiràboutde jia Arabi, une institutrice, brandit le mentlesprivilègesreçusenéchangedeforcesausol»,ainsistéAlainJuppé
bras. Comme un jeu abrutissant, dont « petit livre vert», la « bible» du régi- son allégeance au Guide: « J’ai un bonlors d’une rencontre avec l’Asso- «LaLibyeestunpaysuni.ciationdelapressediplomatique. ils ne maîtrisent ni les tenants ni les me,commeunrempartcontreles« en- logement, une voiture, un salaire de
A.Ba. aboutissants, ils se mettent à l’inonder nemis de la Libye»:al-Qaida,latélévi- 500 dinars par mois. Et récemment, j’ai Ici,noussommestousdes
debaisers. sion al-Jezira, les Américains, la Ligue eu droit à une aide supplémentaire frères.Personneneveutde 400 dinars sur mon compte bancaire.
deguerre!»Que demander de plus ?»
SOUADSULTAN, DIRECTRICED’ÉCOLE
«Disquetoutvabien!»
Lafindelarécréationasonné.Enivrée cours, les classes sont à moitié vides. Les
Mouammar de propagande, Najia Arabi nous offre gens sont effrayés par la situation, c’est
Kadhafis’est unetournéedesclasses. normal. Ma mère, elle, a arrêté de tra-
rendule9avril Au rez-de-chaussée droit, un cours vailler depuis que son directeur a été tué
dernierdans demathématiques’apprêteàdémarrer. pour des raisons que j’ignore. À ce qu’il
uneécole Un surveillant en costume cravate tire paraît, ilyaeu beaucoup de morts.»
deTripoli
un des élèves de derrière son pupitre. Fan de séries américaines et accro à
oùdejeunes
« Allez, dis à la journaliste que tout va Facebook, la jeune fille enrage de ne
élèvesl’ont
bien !», lui glisse-t-il en arabe. À la pluspouvoiraccéderàInternet,bloquéacclamé.
question de savoir s’il est content depuis plus d’une semaine. « Ils ontSavisite
d’avoir repris les cours, il répond: même brouillé al-Jezira pour nous forceravaitétédiffusée
aujournal « Oui, parce que pendant plusieurs jours, à regarder la télé nationale. Mais tout ce
télévisé. j’ai vraiment eu peur, très peur…»De que dit cette chaîne, c’est “vert”, alors, à
REUTERS quoi? « Euh, de rien du tout… De rater quoi bon ?», s’énerve-t-elle. Au bout
mes examens», se ressaisit-il, au pre- ducouloir,lestalonsdeladirectriceré-
miercoudecoudeduditsurveillant.« Il sonnent sur le carrelage. « La Libye est
faut que les médias racontent la vérité. À un pays uni. Ici, nous sommes tous des
Tripoli, tout va bien… Les écoles ont juste frères. Personne ne veut de guerre !»,
fermé pour quelques jours… Je vous le déclame-t-elle, en changeant aussitôt
jure, il ne s’est rien passé à Fachloun, de sujet, avant de disparaître dans sa
Souk el-Jemaa et Tadjoura (épicentres salledecour.
C