Magazine Le Figaro du 23 octobre 2012
39 pages
Français

Magazine Le Figaro du 23 octobre 2012

-

Description

Decouvrez le Figaro magazine du 23/10/2012

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 octobre 2012
Nombre de lectures 17
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,50€ mardi rddi2i2233octobre2012 LE FIGARO-N°21220-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement Dernièreédition
LONDRESLescrimes TOXICOMANIE
sexuelsd’uneancienne Enquêtesurl’échec
stardelaBBCtraumatisent des«sallesdeshoot»
l’Angleterre PAGE2 enEurope PAGE12ETL’ÉDITORIAL
lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
PS
Bataille pourArmstrong, les places avant
le congrèsPAGE4lemensonge
MALIetlachute Des renforts
islamistes au
nord du paysPAGE6
ÉDUCATION
Erasmus menacé
de faillitePAGE11
Lescandidats se sontaffrontés lors SÉISME
de leur dernierduel télévisé. Plusieurs sondages DEL’AQUILA
placent désormais le républicainen tête. Six ans de prison
pour les experts
OBAMA ET ROMNEY QUASI À ÉGALITÉ DANS LES INTENTIONS DE VOTE Romney dopé chargés d’évaluer
(moyenne des sondages en %)49 par les sondages. les risques PAGE13
Obama 47,1% L’Amérique à la48
recherche de ses emplois OGM
perdus. Reportage47 L’étude surà Milwaukee, ancienne
ville industrielle qui veut46 la dangerosité
croire à la relocalisation. du maïs réfutée45 Romney 46,9% Dans les banlieues, PAGE13
le rêve brisé44 Source : realclearpolitics.com de la classe moyenne. CULTURE22 septembre 2012 21 octobre PAGES8ET9
Les succès et
les fiascos de la
rentréePAGES30ET31
Les classes moyennes
AUTOMOBILE
Les dix françaiseset populaires déjà déçues L’Union cycliste internationale, suivant le réquisitoire
préférées des de l’Agence américaine antidopage, a retiré
par Hollande ÉTUDESPOLITIQUES,PAGE16 tous ses titres à l’ex-coureur cycliste depuis 1998, internautesPAGE33
parmi lesquels sept Tours de France. PAGE14
par Yves Thréardéditorial ythreard@lefigaro.fr
Jean-MichelBaylet,
invité du « Talk
Orange-Le Figaro »
www.lefigaro.fr
À l’heure où la France, ce sont là des raisons de plus pour ne pasInfographie:le poids
faute de moyens, ferme relâcher l’effort.
des régions des maternités, la minis- L’ouverture de salles de shoot ne peut
séparatistesen Europe tre de la Santé souhaite qu’inciter les toxicomanes à continuer.
ouvrir des salles de shoot Aucune expérience dans le monde n’a ap-
Corée :la guerre des pour les toxicomanes ! porté la preuve de son efficacité par un
ballonsn’aura paslieu Décidément, Marisol Touraine, qui vient recul de la consommation. Pire, l’exis-
d’engager par ailleurs un bras de fer tout à tence de pareils centres encouragerait lawww.lefigaro.fr/international
fait inutile contre les médecins et leurs dé- criminelle activité des trafiquants. Com-
Questiondujour passements d’honoraires, ne cesse de se ment imaginer que l’État s’en fasse le
tromper de priorités. complice ? La seule politique sérieuse en
Lessanctionscontre Depuis une dizaine d’années, le nombre la matière doit mettre l’accent sur la pré-
LanceArmstrong d’overdoses en France a considérablement vention et la répression.
voussemblent-elles diminué. Il est quatre fois inférieur à celui La proposition de la ministre de la Santé
de l’Allemagne et six fois moins important apparaît donc en complète contradictionjustifiées?
qu’au Royaume-Uni. Les cas de contami- avec la logique sanitaire et les impératifs
nation par VIH ont, dans le même temps, de sécurité. L’idée émise, il y a peu, par leRéponsesàla
question de lundi: chuté spectaculairement. Des progrès dus ministre de l’Éducation nationale de dé-
à la lutte intense menée dans notre pays pénaliser le cannabis l’était tout autant.Souhaitez-vous que l’UDI
contre le trafic et l’usage de stupéfiants : On cherchait, en plus, la cohérence avecde Jean-Louis Borloo joue
un rôle politique important? les infractions liées à la prise d’héroïne son ambition d’introduire des cours de
ont, par exemple, baissé de 75 %. morale laïque à l’école.Non :49,4% Beaucoup reste à faire quand on sait que la Dans ce gouvernement, la démagogie le
drogue est au cœur de l’économie souter- dispute souvent à la confusion. Ce queOui : 50,6% raine de nombreuses cités de banlieue. Et l’on ne saurait accepter lorsque la santé et
à l’origine de la violence qui y règne. Mais l’éducation sont en jeu.27860votants www.breguet.com
S.HUSSEIN/GETTYIMAGES;V.NGUYEN/RIVA-
BOUTIQUES BREGUET – 6, PLACE VENDÔME PARIS +33 1 47 03 65 00
PRESS;V.HACHE/REUTERS;L.REBOURS/AP
26, LA CROISETTE CANNES +33 4 93 38 10 22
ALG:185DA. AND:1,60€. BEL:1,60€. DOM:2,20€. CH:3,20FS. CAN:4,50$C. D:2,20€. A:3€. ESP:2,20€. CANARIES:2,30€. GB:1,80£. GR:2,40€. ITA:2,30€. LUX:1,60€. NL:2,20€.
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,40€. MAR:15DH. TUN:2,9DTU. ZONECFA:1700CFA. ISSN0182.5852

M 00108 - 1023 - F: 1,50 E
3:HIKKLA=]UVZUX:?b@a@c@n@k;
Tradition Fusée Tourbillon
C





mardi23octobre2012 LE FIGARO
2 recto verso
L’ex-vedettedelaBBC,
JimmySavile,dans
sapropriétéduYorkshire,L’excentriqueanimateur
auRoyaume-Uni,en2007.
J.LEWIS/CORBISOUTLINEvedette,mortl’andernier,
serévèleavoirété
l’undesplusgrands
prédateurssexuelsdu
Royaume-Uni.Ilabusait
d’adolescentesdanssa
loge,dansunpensionnat
etdansunhôpital.Le
nombredesesvictimes
estévaluéàdeuxcents.
Anatomied’unscandale.
FLORENTINCOLLOMP
correspondantàlondres
fcollomp@lefigaro.fr
l était une heure du matin dans le cimetière
de Woodlands, à Scarborough, dans le
Yorkshire, une sombre nuit de ce mois d’oc-
tobre. Au bout de deux heures de travaux
sous surveillance de la police, la monumen-
tale stèle ornant la tombe de Jimmy SavileIétait mise à terre, avant d’être cassée et jetée
dans une décharge, moins d’un an après l’enterre-
ment en grande pompe de la star de la télévision
suivi par des milliers de fans. On pouvait y lire l’épi-
taphe:«C’étaitbontantqueçadurait». Sa famille a
pris la décision de retirer la pierre tombale «par
respectpourl’opinionpubliqueetpourceuxquisont
enterrésici».
Les révélations sur le passé de pédophile et de
violeur de l’idole de plusieurs générations de jeunes
Britanniques ébranlent le pays depuis la diffusion,
début octobre, d’un documentaire sur la chaîne pri-
vée ITV,L’AutreVisagedeJimmySavile, réalisé par
un ancien détective. Cinq femmes y affirmaient
avoir été agressées sexuellement par le présentateur
de la BBC alors qu’elles étaient mineures. Depuis, les sabilités. En 2007 et 2008, des plaintes pour des faits quentait la famille royale et avait son rond de ser- La BBC n’était pas son seul terrain de chasse.
langues se délient. Témoignages et plaintes affluent remontant aux années 1970 avaient été examinées viette chez Margaret Thatcher, alors premier mi- Des abus se sont aussi déroulés dans un internat
à travers le pays. Vingt, soixante… Le nombre esti- par les polices du Surrey et du Sussex, avant d’être nistre, chaque lendemain de Noël. pour jeunes filles en difficulté et dans les hôpitaux
mé de victimes potentielles sans cesse revu à la classées sans suite. Voilà pour la figure nationale, pleurée par un dont il était le bienfaiteur, celui de Stoke Mande-
hausse par la police atteint désormais 200, sur près concert de louanges à sa mort le 29 octobre 2011, à ville et l’institution psychiatrique de Broadmoor.
Entouteimpunitémalgrélesrumeursde cinquante ans. C’est sans doute la plus vaste af- 84 ans. Chacun s’interroge maintenant pour com- Il y avait sa chambre et détenait les clés des étages
faire de pédophilie de l’histoire du Royaume-Uni. Jusqu’à 15 millions de Britanniques se pressaient prendre comment l’agresseur d’adolescentes a pu des patients.
Scotland Yard s’est enfin décidé vendredi à ouvrir devant leur petit écran le samedi soir pour suivre agir sa vie durant en toute impunité alors que les À l’école de Duncroft, les visites régulières de
une enquête criminelle en bonne et due forme, vi- « Top of the Pops », le hit-parade animé par Jim- rumeurs allaient bon train à la BBC et dans le show- l’histrion étaient présentées comme une fête pour
sant plusieurs suspects vivants, outre le défunt. Des my Savile. Tignasse blonde platine, lunettes ron- biz. «Il avait une réputation choquante, son faible les pensionnaires, confinées là pour consommation
initiatives ont été prises pour priver feu sir Jimmy des à la John Lennon, barreau de chaise aux lè- pourlesjeunesfillesétaitconnudetoutlemonde.Je de drogue, tentative de suicide ou prostitution. Un
de son titre de chevalier. Une rue portant son nom a vres, costumes et bijoux criards, il était un de ces nesavaispass’ilfallaitlecroireounonmaisiln’aja- rituel bien réglé: il arrivait, choisissait celle qui
été débaptisée, des statues et des plaques à sa gloire excentriques comme seuls les Anglais savent en maisessayédelecacher», a témoigné sur ITV Wil- aurait le privilège d’être emmenée pour un tour
déboulonnées après avoir été vandalisées. créer de toutes pièces, avec sa gouaille du frid De’Ath, producteur de télévision. Lors d’un dans sa Rolls.«Seuleàl’arrièreaveclui,jesavaisce
La déchéance posthume d’une star s’achemine Yorkshire et sa Rolls. Pour ce septième rejeton rendez-vous avec Savile dans un restaurant, il le qu’il attendait, c’était le prix à payer. Il a mis ses
vers un scandale national aux responsabilités col- d’une famille pauvre de Leeds, la fête de Noël se retrouve en compagnie d’une fille «d’environ mainssousmonsoutien-gorgeetdansmaculotteet
lectives. La BBC est au cœur de la tourmente pour sa résumait dans son enfance à une visite au rayon 12ans». Lorsqu’il lui demande d’où elle sort, l’ani- m’a demandé de le masturber», a décrit sur ITV
négligence à avoir empêché ou signalé les méfaits de jouets du grand magasin local, sans rien emporter. mateur lui répond crânement: «“Top of the l’une de ces victimes, dénommée Fiona. Quand une
son animateur, parfois au sein même de ses studios. Arrivé au sommet, Jimmy Savile voulait faire le Pops”!» L’émission lui servait d’appât pour attirer de ses camarades se plaint à l’encadrement d’avoir
Elle a aussi étouffé un projet de documentaire révé- bien. Dans une autre émission phare de sa carriè- à lui des adolescentes naïves. été agressée, elle est placée à l’isolement pendant
lant sa vraie nature après sa mort l’an dernier. À la re, « Jimmy’ll Fix it », l’ami des jeunes permettait Après les tournages, il les faisait venir dans sa trois jours. L’école était pour lui«commeunmaga-
place, des hommages avaient perpétué le mythe sur à des gosses de réaliser leurs rêves : rencontrer loge ou sa caravane, où il abusait d’elles en quelques sindebonbonspourpédophiles», témoigne une an-
ses antennes à Noël. Trois enquêtes internes vien- leurs stars préférées ou participer à un vol dans un minutes. Un scénario répété maintes fois. «Il m’a cienne, Toni Townsend.
nent d’être lancées par le groupe d’audiovisuel pu- avion de chasse. Grand philanthrope, il était mé- pousséecontrelemuretamissamainsousmajupe,
cène de plusieurs hôpitaux. Selon la légende, il racontait une victime anonyme, âgée de 15 ans à «Personnenetecroira»blic. Son nouveau président, George Entwistle, cri-
tiqué pour sa lenteur à réagir aux révélations, est donnait à des œuvres 90 % de ses revenus et aurait l’époque, dans L’Autre Visage de Jimmy Savile. Savile se serait aussi attaqué à de jeunes garçons.
convoqué ce mardi devant le Parlement. Le Parti collecté quelque 30 millions de livres au profit de «C’étaitunprédateurdejeunesfilles.Onétaitaveu- Kevin Cook a témoigné avoir subi des attouche-
travailliste demande la création d’une commission diverses causes, ce qui lui valut d’être anobli par la gléesparsoncharisme,lefaitdecôtoyerunecélébri- ments dans sa loge à l’âge de 9 ans. À chaque fois, le
d’enquête nationale pour mettre au jour les respon- reine. Le bateleur issu des mines de charbon fré- té.Jeréalisemaintenantquej’aiétéviolée.» présentateur mettait en garde ses victimes en les
intimidant.«Personnenetecroira,jesuisKingJim-
my», aurait-il averti Kevin Cook. Avec un trou-
blant cynisme, il s’était presque vanté à demi-mot
de ses activités coupables en 1983 dans une inter-
view au Sun. «Les gens qui travaillent pour moi
m’appellent le Parrain. Et personne ne cherche à se
frotter au parrain», fanfaronnait-il, avant d’oser:
«Certainesdeschosesgratinéesquej’aifaitespour-
raientmevaloirdixansàl’ombre.»« Jusqu’à sa mort, il aura pourtant évité d’avoir à
rendre des comptes, grâce à une image cultivée de
Ilavaitune star au-dessus des lois -et à la lâcheté de son en-
tourage. Sue Thompson, alors jeune assistante à laréputation BBC à Leeds, l’a surpris un jour avec une fille de
14ans sur les genoux.«J’auraisditquelquechosesichoquante, j’avais eu le courage et la conviction que quelque
choseauraitpuêtrefait, s’est-elle dédouanée.Maissonfaible
c’étaitdifficiledeparler,j’avaispeurd’êtreunevoix
contreunmillion.Toutlemondelevoyaitcommesirpourles
Jimmy, le grand philanthrope.» Présentatrice ve-
dette de la BBC et fondatrice de l’association dejeunesfilles
protection des enfants ChildLine, Esther Rantzen a
étaitconnu été secouée en découvrant les témoignages.«Nous
avons fait de lui le Jimmy Savile intouchable qu’ildetout étaitdevenu,quepersonnenepouvaitcritiquer,une
sorte de personnage quasi divin, a-t-elle réagi.lemonde» Nousavonstousferménosoreillesauxrumeursqui
existaient.Dansnotremilieudelatélévision,ilsem-
WILFRIDDE’ATH,
blequenousnoussoyonsd’unecertainefaçonasso-PRODUCTEURDETÉLÉVISION
ciésàJimmySavilel’agresseurd’enfants.» Les en-
quêtes en cours devront mettre au jour les
responsabilités dans cette omertà générale.
A






LE FIGARO mardi23octobre2012
Lenouvelexercicedupouvoir
ébranlelabasesocialeduPS PAGE16 politique 3
L’UMP dénonce
un choc fiscal
pour les classes
moyennes
Gilles Carrez et Laurent Wauquiez
le chiffrent à 10,25 milliards d’euros.
juillet),unpetitboutsurleprojetdeloidefi-
SOPHIEHUET nances2013etungrosboutsurleprojetde
financementdelaSécuritésociale».
ASSEMBLÉE Jean-Marc Ayrault a affir- Ladatedeleurverdictn’apasétéchoi-
méqueneufFrançaissurdixneseraient sieparhasard,puisqu’ilsontchoisidedé-
pas concernés par les hausses d’impôts. tailler ce qu’ils appellent la «chronique
LesdéputésLaurentWauquiezetGillesCarrezpendantleurconférencedepresse,hier,àl’Assembléenationale. X.MOUTHON/GLOBEPIX«C’est un mensonge d’État», accusent d’un choc fiscal annoncé pour les classes
lesdéputésUMPGillesCarrezetLaurent moyennes»àlaveilleduvote,parlesdé-
Wauquiez, qui ont dénoncé lundi le putés,delapartieRecettesduprojetdeloi 1,4milliardd’eurosàl’État.Lahaussedu Leplusdurestàvenir,avecl’examen l’autonomie touchera 8 millions de re-
«choc fiscal» dont seront victimes les definances(PLF)2013,cemardi,etjuste quotient familial concernera 900000 du PLFSS, qui prévoit une réforme des traités imposables, pour un gain de
classesmoyennesen2013.«Onapproche avantl’ouverturedesdébatssurleprojet foyers,dontdesjeunesménages.Quantà prélèvements sociaux de plus d’un mil- 800 millions d’euros. Sans compter
l’overdose fiscale, a estimé le président de financement de la Sécu (PLFSS). La lahaussedelaredevanceTVde4euros, liard d’euros demandé à un million de 750 millions de fiscalité supplémentaire
UMP de la commission des finances de suppressiondeladéfiscalisationdesheu- ellereprésenterauneffortde50millions professions libérales, commerçants, in- surletabacetlabière.
l’Assemblée. Les 100000 ménages fran- res supplémentaires et des exonérations d’euros. Même si le gouvernement a re- dépendants et autoentrepreneurs. Les Quineserapasconcernéparceshaus-
çais les plus aisés vont-ils adapter leur dechargessalariales-l’unedesdisposi- noncé à instaurer une redevance sur les 3,6millionsdeparticuliersemployantun sesd’impôts,selonCarrezetWauquiez?
comportement ou partir? (voir ci-des- tions phares du quinquennat de Nicolas résidences secondaires, l’affaire n’est salariéàdomicile,souventpourlagarde Celuiquinefaitpasd’heuresupplémen-
Sarkozypourrelancerlepouvoird’achat «pasterminée»,selonGillesCarrez,dans de personnes âgées dépendantes, de- taire,quinefumepas,neboitpas,n’apas
-sera«unpoisonàinfusionlente»,selon la mesure où il manque 70 millions vrontconsentiruneffortde400millions la télévision, n’est pas entrepreneur, ni«Quandonprend GillesCarrez.Leprésidentdelacommis- d’eurosauminimumàFranceTélévisions d’euros supplémentaires. La création artisan, ni commerçant, ni indépen-
uneuroauxplusaisés, siondesfinancesconsidèrequecetteme- pourbouclersonbudget. d’une contribution additionnelle pour dant.■
sure pénalisera huit millions de salariésonenprenddeux
qui effectuent des heures supplémentai-
auxclassesmoyennes» resetquiperdrontenmoyenne500euros
de pouvoir d’achat. Rendement attendu
sous).Ilfautsavoirquequandonprendun pourl’État:4,2milliardsd’euros.
euroauxplusaisés,onenprenddeuxaux
Leplusdurestàvenirclasses moyennes.» Selon leurs calculs,
l’effort demandé aux ménages sera de L’augmentationduforfaitsocialde8%à
15,8 milliards d’euros, dont 10,25 mil- 20%représenterauneffortde1,2milliard PERFORMING
liards seront prélevés sur les classes d’euros pour les sept millions de salariés
moyennes,soitplusdesdeuxtiers. «trèsmodestes»quibénéficientd’unac-
Pour l’ex-ministre Laurent Wauquiez, cordd’intéressementoudeparticipation
«lagrandesupercheriedugouvernement» dansleurentreprise.«Mêmeunecaissière
est d’avoir «saucissonné en tranches son desupermarchéseraconcernée»,arelevé CONCEPT
chocfiscal:unpetitboutavecledécretsur Laurent Wauquiez. Le gel du barème de
les retraites (en juin), un petit bout sur le l’impôtsurlerevenuconcerneraprèsde
projet de loi de finances rectificative (en 13millionsdecontribuablesetrapportera
La droite veut des données
fiables sur l’exil fiscal
Conscientquedetelleslacunesstatis-
CÉCILECROUZEL tiquesnuisentaudébatpolitique,lepré-
sidentUMPdelacommissiondesfinan-
FISCALISTES, gestionnaires de patri- ces de l’Assemblée, Gilles Carrez, a
moine, notaires: tous le constatent, ils décidédeclarifierleschoses.Ilabâtiun
reçoivent davantage de candidats à questionnairequ’ilenverrad’iciunese-
l’exilfiscaldepuisquelagaucheestre- maine à Bercy. À charge ensuite aux
venueaupouvoir.Maisquelleestl’am- équipes de Pierre Moscovici, ministre
pleur exacte du phénomène? Impossi- desFinances,etdeJérômeCahuzac,mi-
ble de le savoir aujourd’hui. Car en nistredéléguéauBudget,d’yrépondre.
France, il n’existe pas de données fia-
Mesurerl’effet«Hollande»blesetrécentessurlenombredeFran-
çais ayant quitté le pays, excédés par Ce questionnaire portera sur des don-
leurniveaud’impôt.Lesdernièresdon- nées récentes, allant jusqu’au premier
Système respirantnées publiées par le ministère du Bud- semestre 2012, histoire de mesurer les RESPIRANT breveté Geoxget remontent à… 2008. Une époque premierseffetsdelapolitiquedeFran-
antiqueenmatièrefiscale!Depuislors, çoisHollande.Etilauraunspectrelar-
lebouclierfiscalaétésupprimé,l’ISFa ge, afin de corriger les failles du passé. PERMÉABLE 26000 g/m /24h
été allégé puis réalourdi, la taxe à 75% «Nous demanderons combien d’enfants À L’HUMIDITÉ
a été créée… En outre, ces statistiques sont inscrits ou sont sur liste d’attente
étaient très parcellaires. Elles recen- dans les lycées français de l’étranger, jusqu’à12000mmH2OÉTANCHE
saientlesredevablesàl’ISFayantquitté combien de nos concitoyens se déclarent
leterritoire-ilsfurent821en2008-et aux consulats. Nous souhaitons aussi
Tissu double couche
ceuxderetourenFrance-312en2008. connaître le nombre de Français vivant COUPE-VENT parfaitement résistant
Or, parmi les exilés fiscaux, tous ne auRoyaume-Uni,enBelgique,enSuisse, au vent
payentpasl’ISF. auLuxembourgetdansle Sud-Estasia-
RembourrageISOLATIONtique, lieux traditionnels d’exil fiscal, et
thermotechnique
le nombre de résidents fiscaux fran- THERMIQUE extra doux - 3 clo«Rienqu’undoublement çais»,préciseGillesCarrez.
Le député réclamera bien sûr lesdesexilsseraitdéjà
donnéessurlesredevablesàl’ISF,maisdésastreuxpour
aussi celles sur les déclarations d’exit
l’économiedupays» tax. Entré en vigueur en mars 2011, ce
GILLESCARREZ nouvelimpôtfrappelesplus-valuessur
actionsdesFrançaisquittantleterritoi-
C’est typiquement le cas des chefs re.Touslescontribuablesayantdesac-
d’entreprises,quiontprisl’habitudede tions et déménageant hors de France
s’installer à l’étranger, notamment en doiventfaireunedéclarationd’exittax.
Belgique, pour vendre ensuite leur so- De quoi repérer les entrepreneurs par-
ciétédepuisceslieuxpluscléments.Ces tantenBelgique.
entrepreneurs quittent bien la France À Bercy, on promet de répondre aux
pour des motifs fiscaux: éviter un ISF requêtesduprésidentdelacommission
futur (l’exonération d’ISF pour biens des finances. Et on se dit serein sur le
professionnels disparaissant souvent sujet,endéclarantnenoteraucuneac-
lors de la vente de la société) et ne pas célération des départs motivés par des
payerd’impôtsurlaplus-valuedeces- raisonspurementfiscales.«Onverrace
sion.Maislorsdudépart,ilsnesontpas que révéleront les nouvelles données que
redevablesàl’ISFpuisqu’ilsbénéficient nous espérons obtenir avant la fin de
encore de l’exonération pour biens l’année. Rien qu’un doublement des exils
professionnels. Ils n’entrent donc pas serait déjà désastreux pour l’économie
danslesradarsdeBercy. dupays»,avertitGillesCarrez.■
Suivez-nous surgeox.com
C