Magazine Le Figaro du 24 août 2009
34 pages
Français

Magazine Le Figaro du 24 août 2009

-

Description

Decouvrez le Figaro magazine du 24/08/2009

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 août 2009
Nombre de lectures 32
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,30€ LUNDI24AOÛT2009-N°20237-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
2008, ENCORE RENTRÉECHARGÉEPOUR
UNEBONNEANNÉE SARKOZY,ENHAUSSEPOUR LA NATALITÉ
DANSLESSONDAGESFRANÇAISE PAGE9
PAGES3,18ET19
EXPOSITION PARTI SOCIALISTE
BRIGITTE
BARDOT : Lenouveau
un
des30 casse-têtede
événements
artistiques MartineAubrydel’automne
■ Lespartisansdesprimaires
ouvertesmontentenpuissance.
■ LevirageàgaucheduMoDem
relanceledébatsurlesalliances.
■ LesVertsjouentlasurenchère
envuedesrégionales.
Page4
Afghanistan:lastratégiemilitaire
françaiseportesesfruits
DEPUIS le fort militaire de Tora, naissance du terrain rendraient
qui surplombe la route stratégique une telle attaque impossible.
Kaboul-Jalalabad, quelque 400 sol- Sur place, le représentant spécial
dats français ont réussi à établir un delaFranceenAfghanistan,Thierry
Symboledelanostalgiequiprévautencetterentréeculturelle,l’ex-égérie haut niveau de sécurité dans une Mariani, se félicite du choix straté-
desannées1950et1960faitl’objetd’unepremièrerétrospective.Lasaisonsera région où il y a un an une embus- gique opéré par la France et se dit
aussimarquéeparlaressortiedesdisquesdesBeatles,unecélébrationtous cade coûta la vie à dix marsouins. frappé par « l’excellente image de
azimutsdeFellini,unnouvelalbumdeSylvieVartan,ainsiquelesadaptations Aujourd’hui, ils veulent croire que notre pays auprès des Afghans ».
cinématographiquesdeLuckyLukeetduPetitNicolas.Pages25à28 S.Lévin leur puissance de feu et leur con- Page 7
PROMOTIONS CANAPÉS-LITSPolémiquesur Athènessous Nouvellepiste 1,5million DU 22 AOÛT AU 15 SEPTEMBRE 2009
les«coûteuses» lamenace pourvaincre d’étudiants CONSEIL,QUALITÉ,PRIX:
C’EST LE JOUR ET LA NUIT !vacances d’incendies lecancer enrecherche
pperd’Obama géants ducôlon delogement
www.topper.frT
Les tout derniers systèmes de couchageÉTATS-UNIS.Alors que Barack RECHERCHE.Unebactériepré- ÉDUCATION.Afin de répondre
quotidienouoccasionnel.Literiebrevetée,Obama est arrivé hier sur son sente dans la flore intestinale à une demande qui excède lar-
ouverture simplifiée : tirez le dossier, lelieudevacances,sesdétracteurs pourraitfavoriserledéveloppe- gementl’offre,legouvernement
lit est prêt ; les coussins restent fixés à la
s’interrogent:leprésidentpeut- ment de tumeurs colo-rectales. multiplielesinitiativespourcréer mécanique.Fabrication française.
ilabandonnerlabarrealorsque Cette étude conduite chez la des logements étudiants. De la
Toutes les dimensions pour toutes les
l’économie américaine est au sourisaétépubliée,hier,dansla transformationdecasernesdé- solutions confort.
pointmort,saréformedusystè- revue Nature Medicine. Le sé- saffectéesenconstructionsnou-
Votre convertible haut de gamme à partir
medesantédansleslimbes,et quençagedugénomedesbacté- velles, de l’installation de préfa- de 1 200!.
que l’Irak et l’Afghanistan s’en- ries présentes dans le corps briquésàlaréhabilitationdesites
Livraison sous 48 h selon les stocks
foncent dans la violence? Le GRÈCE. La France, l’Italie et humain mobilise actuellement vétustes, 30000 chambres ont
disponibles.
choix de sa villégiature, l’île l’Autriche se mobilisent pour la recherche et laisse entrevoir étéouvertesentroisans,seféli-
Sur six niveaux d’exposition,
huppée de Martha’s Vineyard, lutter contre les feux dans les denouvellesdécouvertesmédi- citelaministreValériePécresse. les plus grandes marques de canapés
estégalementcritiqué.Page5 faubourgsd’Athènes.Page8 cales.Page12 Page9 et canapés-lits contemporains :
STEINER, DUVIVIER, BUROV,
®STRESSLESS , LITERIE TRECA,
SIMMONS, TEMPUR...RENDEZ-VOUS DÉBATSETOPINIONS
ESPACE TOPPER : à Paris depuis 1926,
e63 rue de la Convention Paris 15 ,LesconfidentielsduFigaro Page34 L’éditorialdeGaëtandeCapèle
tél. : 01 45 77 80 40, M° Boucicaut,
Bonus,gareàlasurenchère Page15 parking gratuit.Lecarnetdujour Page13
Notre magasin vous accueille 7j/7 de 10h
Toutel’actualitéendirectsurlefigaro.fr à 19h, nocturne le jeudi (21h).LebilletdeMichelSchifres Page15
ALG:160DA . AND:1,40€ . BEL:1,40€ . DOM:2,00€ .T 00108 - 824 - F: 1,30 E
CH:3 FS . CAN:4,25 $C . D:2,00€ . A:2,80€ . DébatsLarentrée,unmythedevacances
ESP:2,00€ . GB:1,60£ . GR:2,20€ . IRL:2,20€ . LES MINIS :
ITA:2,20€.LUX:1,40€.NL:2,00€.H:700HUF.PORT. ChantalDelsol largeur et profondeur
CONT:2,00€ . SVN:2,20€ . MAR:13DH . TUN:2DTU.
USA:3,95$.ZONECFA:1500CFA.ISSN0182.5852 Philosophe Page14 réduites3:HIKKLA=]UVXUZ:?a@s@m@e@a;
E.LeBrun,F.Bouchon/LeFigaro,S.Lemouton/Abaca,P.Assaker,L.Gouliamaky/AFP.
CRectoVerso2 lundi24août20091
Lepremierministrebritannique,Gordon
Brown,surlascèneduPlayhouseTheater,
le21juilletdernier.Invitésurprise
deTEDGlobal,ilaeudroitaux18minutes
réglementaires,sansprompteur
ninote.TED/JamesDuncanDavidson
in juillet, la ville universitaire SCIENCESÀOxford,unesoixantainedechercheursontprésentédesinnovations
d’Oxford, temple de l’excellence à quipourront,peut-être,changerlaplanète.Récitdu«brainstormingdel’année»l’anglaise, fut prise d’assaut par 800
passionnés d’innovation et de
découverte. Ils étaient venus des
quatrecoinsdel’EuropeetdesÉtats-FUnispourassisteràTEDGlobal,l’édi-
tion européenne de la très prisée TED Conference
(pour Technology Entertainement and Design).Quandl’éliteCréée il y a 25 ans en Californie, la conférence TED
est la Mecque des idées qui peuvent changer le
monde. Souvent comparée à Davos pour son
audiencedestarsdesaffairesetd’entrepreneursdes
médias, la conférence ressemble davantage à un
Woodstock du Cogito. Les TEDsters – les partici-
pants à la conférence – ne paient pas 4000 dollarsmondialeimaginedefraisd’inscriptionpours’ymontrernis’autocon-
gratuler. Mais pour se ressourcer auprès des cer-
veauxlesplusbrillantsdelaplanète.Surlascènedu
Playhouse Theater plein à craquer, Prix Nobel de
physiqueetétudiants,magnatsdel’Internetetartis-
tesenherbeontpartagévisionsdel’aveniretprojets
fous. Si la technologie et les sciences constituèrentl’avenirlesocleduprogramme–plusde64interventionsde PARFLOREVASSEUR
18 minutes maximum chacune – c’est surtout leurs
impacts sur la société qui furent décryptés. Ainsi
Evgeny Morozov, Biélorusse de 25 ans, blogueur,
spécialistedecybercriminalité,adémontélemythe vreté, changement climatique, santé, économie). Il transpire l’exigence et l’illumination. C’est ici que
de l’Internet facteur de démocratisation: en Chine a fustigé le FMI, la Banque mondiale, l’ONU et JRR Tolkien imagina son monde du Seigneur desSurlesimages
comme en Iran récemment, Twitter et Facebook appelé à l’avènement d’une citoyenneté mondiale. anneaux, que Oscar Wilde écrivit Le Portrait de
sontlesmeilleuresalliéesdespouvoirsautoritaires. « L’identité nationale, le protectionnisme sont des Dorian Gray et que Thom Yorke, le chanteur ded’HiroshimaouduIls s’en servent pour décrédibiliser, surveiller et excuses pour ne rien faire (…). »Sortantdesonfleg- Radiohead, naquit. N’en déplaise aux jardins de
arrêter les opposants. Parmi les avant-premières mehabituelilaponctuésonappelsolenneldequel- rosesparfaitementalignées,cettecapitaleuniversi-Biafra,GordonBrown(comme l’électricité sans fil d’Eric Giler, l’avion ques blagues inattendues sur l’impuissance des taire a toujours aimé bousculer l’ordre établi. Cha-
solaire de Bertrand Piccard), les technologies utiles politiques et l’impérialisme américain: « Reagan que soir d’ailleurs, après huit heures d’interven-
aux plus démunis enthousiasmèrent l’auditoire: la s’apprêteàrecevoirunministresuédois.Leprésident tions étonnantes, décalées et parfois franchementalancéunappel
gourde purificatrice de Michael Pritchard transfor- desÉtats-Unisdemandeàsonconseillersisoninvité inaccessibles (l’informatique quantique? La spec-
me une flaque en eau potable; les lunettes de vue est communiste. Son conseiller répond : “Non, Mon- troscopie – analyse des rayonnements électroma-àl’émergenced’une
autoajustables de Joshua Silver permettent aux sieur, c’est même un anticommuniste”. » Alors Rea- gnétiques dans l’Univers ? La taille des trous
myopes des pays en développement de régler eux- gan s’énerve: «Je me fiche de savoir de quel type de noirs?), les TEDsters refaisaient le monde jusqu’àconsciencecollectivemêmes leur correction et de se passer d’ophtalmo- communismeilest.»Si,parmilesBritanniques,son 4 heures du matin dans les dortoirs du Kebble Col-
logiste,tropchersettropraresdansleurscontrées; intervention a fait grincer des dents, la salle, tout lege, énorme bâti datant de la Réforme, temple du
la seringue à usage unique de Marc Koska se casse acquiseàlacause,luiaréservéunestandingovation classicisme et de l’ascétisme anglais. Habitués auglobale,fondée
après la première utilisation, permettant ainsi de prolongée. confort des palaces, ils s’endormaient, repus de
limiter la transmission du HIV. Signe des temps, en savoir, dans des chambres d’étudiants aux murssuruneéthique
matière de discours et d’innovation, le concept de Grandbanquetdelapensée jaunisparletemps.Puisleursconversationsrepre-
résilience collective – comment aider les popula- À TED, l’émotion fait partie du programme. naientautourdesinévitablesœufsbaconservissurdelaresponsabilité,tions à résister aux crises et à devenir plus capables Fêtesetperformancesartistiquesdégourdissentles d’immenses tables communales en bois, sous la
etautonomes–l’aemportésurceluideperforman- jambes et ouvrent les cœurs. Imogen Heap, la diva voûte majestueuse du Dining Hall. Dehors, il pleu-
ceindividuelle. seulecapable électro, a dépoussiéré les moulures de l’Oxford vaitdescordes.Maisloindeleurbureauetdeleurs
Playhouse avec sa voix intergalactique et sa boîte à BlackBerry chargés de résultats en berne, ils sem-
Unedunevertepourarrêterledésert musique tombée d’une soucoupe volante. Will blaient survoltés par ce bain de lumière, de ques-derésoudrelesmaux
«Comment sauver notre monde» fut bien le fil Wigam, microsculpteur (ses œuvres posées sur des tionsetcetteatmosphèredespossibles.
rouge de l’édition. Magnus Larsson, étudiant en têtes de clou se mesurent en millimètres), ancien Lesquatrejoursdecegrandbanquetdelapen-denotremondearchitecture, veut stopper la désertification. « Elle dyslexique,aexpliquécommentiltravaillait:entre sée se terminèrent par un pique-nique au bord
est trop lente pour attirer l’attention des médias. deux pulsations cardiaques. Emmanuel Jal, enfant d’une rivière. Les TEDsters échangèrent leurs der-
Pourtant, un tiers des terres arables vont disparaître soldatsoudanaisdevenurappeur,aracontésaren- nièrescartesdevisiteautourd’unverredevinblanc
d’ici à la fin du siècle à cause de la progression des contre, dans un camp de réfugiés, avec une jeune bien frais. Le soleil était enfin de la partie. Imogen
déserts.»D’aprèslui,seulsdesarbresetdesplantes (elle excelle à la captation de l’énergie solaire) ou humanitaireanglaise.Enl’extirpantduchaoseten Heap fit ses gammes en plongeant ses longs pieds
peuvent filtrer le vent, le débarrasser des grains de d’une nageoire de baleine bleue (légèrement den- le plaçant dans une école, elle l’a libéré de la haine blancs dans l’eau saumâtre. Une cantatrice felli-
sable et ainsi stopper la désertification. Son idée? tée, elle décuple la force déployée). « La nature a de l’autre. Il lui a rendu hommage en chantant, nienne égraina les airs d’opéra sur une gondole,
L’édification, par la nature elle-même, de murs déjàrésolutousnosproblèmesd’organisationsocia- devant un clip intercalant images de kalachnikovs conduite par Jeff Bezos, paisible. Casquette vissée
végétaux à la limite des déserts. Ceux-ci repose- le mais aussi de procédés techniques. Nous sommes tenuespardesmainsfrêles,scènesdevillagessou- sur la calvitie et téléphone portable à la ceinture de
raient sur des structures en dur, créées organique- entourés de génies. » Janine Benyus est la papesse danais massacrés et sourires tendres de cette sonjeandequadraengoguette,lefondateurd’Ama-
ment par le Bacillus pasteurii, un micro-organisme dubiomimétisme(quiprendlanaturecommebible maman d’adoption, disparue dans des conditions zon, l’un des plus gros sites de «e-commerce» au
quitransformeen24heureslesableenrochecom- du progrès technique), le gourou des industriels et obscures. « Je sais ce que l’éducation peut faire sur monde,estaupremierrangdetouteslesConféren-
pacte. Au-dessus de cette structure, on ferait pous- desarchitectes. des types comme moi : arrêtez de nous envoyer de cesTED.
serarbustesetplantes.Àl’intérieur,onyvivrait,un InvitésurprisedeTEDGlobal,GordonBrownest l’argent ; donnez-nous des outils, aidez-nous à nous Discutant maux et richesses de notre monde,
peu à la manière de troglodytes. Son projet, primé intervenu seul, entre le comédien Stephen Fry et la éduquer. » L’audience dansait en cachant ses lar- génies et misères de l’homme, sur Internet (les
par Holcim, est en cours d’évaluation financière. performance de Matthew White, un virtuose d’une mes. Extase, dépassement de soi ou combat contre interventionssontaccessibles,gratuitementetdans
Magnus Larsson veut faire un test grandeur nature, forme rare du trombone, âgé de 18 ans. Le premier l’ignorance, à la conférence TED, l’art aussi a ses toutes les langues sur le site TED.com) comme lors
avec une dune verte de 6000 kilomètres traversant ministre a eu droit aux 18 minutes réglementaires, raisons. de ses conférences, TED est l’endroit où il faut être
l’Afrique,delaMauritanieàDjibouti. sansprompteurninote.Surlesimagesd’Hiroshima Ancienjournalisteitalo-suisse,polyglotteglobe- pour apprendre, comprendre et lancer des projets.
La biologiste américaine Janine Benyus débar- ouduBiafra,ilalancéunappelàl’émergenced’une trotteurdesidées,BrunoGiussaniaorchestrécette C’estlegrandSalon,universel,multilingueetouvert
equasurscèneavecdesphotosquisemblaienttirées conscience collective globale, fondée sur une éthi- édition européenne de la Conférence TED. Il a su 24heuressur24,duXXI siècle.GordonBrown,qui
du film Microcosmos. Selon elle, l’avenir de l’inno- quedelaresponsabilité,seulecapabledenousper- tirerlemeilleurpartidulieu,desonhistoireetdesa yaannoncésafuturecarrièredesauveurdel’huma-
vation est là: dans le détail d’une forme de feuille mettre de résoudre les maux de notre monde (pau- formidable puissance créatrice. La ville d’Oxford nité,nes’yestpastrompé.
AFrancePolitique
1lundi 24 août 2009 3
UnesemainechargéeRentrée pourlechefdel’État
■ Le président rentre à Paris
sans son épouse, Carla. La pre-
mière dame prolonge les vacan-studieuse ces au cap Nègre jusqu’à la ren-
trée scolaire. Nicolas Sarkozy
sera à pied d’œuvre demain.
Après un entretien avec François
Fillon, le président réunira àpourNicolas
10heures son gouvernement
pour le Conseil des ministres de
rentrée. À midi, il se rendra à la
préfecturedepolicedeParispour
ecommémorer le 65 anniversaireSarkozy
de la Libération de Paris. À
16h30, il rentrera dans le vif du
ÉLYSÉE cap Nègre, propriété de la belle-fa- sujet avec une réunion très atten-
Sevré de sport, le président mille du président. duesurlaquestiondesbonusver-
a passé beaucoup Privé de sport, Sarkozy est peu sés aux traders. Les banquiers
de temps au téléphone sorti de sa villa varoise. Le couple sont convoqués à l’Élysée pour
avec ses ministres. présidentiel a reçu quelques invi- s’expliquer sur le versement de
Suivi des réformes, gestion tés de marque à dîner : le roi de Jor- cesbonusquelquesmoisàpeine
des crises et préparation danie et son épouse Rania ; le prin- aprèslacrisebancaire.
des régionales sont ce Albert et sa compagne Charlène Mercredi,NicolasSarkozyinstalle-
ses priorités de sa rentrée. et bien sûr Jacques et Bernadette ra à l’Élysée la commission de
Chirac. Bernard Kouchner et Chris- l’emprunt exceptionnel coprési-
NICOLAS SARKOZY rentre aujour- tine Ockrent ont passé une soirée la dée par les anciens premiers
d’hui à Paris après vingt-cinq jours semaine dernière. Avant eux, un ministres Michel Rocard et Alain
de vacances. «Tout baigne», a-t-il autre ministre, Xavier Darcos, avait Juppé. Place ensuite aux affaires
répété ces derniers jours à ceux qui eu droit à pareille invitation. Pour étrangères avec la traditionnelle
l’ont vu. Son malaise lipothymi- le reste, ce fut des vacances familia- Privédejoggingpendantsesvacances,NicolasSarkozys’esttoutefoisoffertunesortieàvélo,vendredi conférence des ambassadeurs.
que, survenu en plein jogging le les plus quelques amis de Carla, dernier,quiluiapermisdegravirlecoldelaMole,surleshauteursdeSaint-Tropez. C. Alminana/AFP Lerestedelasemaineseraconsa-
28 juillet, ne serait plus qu’un mau- notamment l’ex-guitariste du cré à des rendez-vous politiques
vais souvenir. «Il a fait le plein groupe Téléphone Louis Bertignac gouvernement Luc Chatel, Christi- exceptionnel, les mesures en faveur déjà commencé en organisant lui- aveclesresponsablesdel’UMP.Il
d’essencegrâceàunététranquille», et l’acteur Vincent Pérez.«Comme ne Lagarde ou encore Bernard Kou- de la jeunesse et la question de la même les ralliements de Philippe de recevra aussi Camille de Rocca
assure un de ses amis qui n’ose pas il est incapable de faire une sieste, chner ont reçu des consignes télé- diversité et de l’égalité des chances. Villiers et des chasseurs du CNPT à Serra, président de l’Assemblée
parler de convalescence.«Sasanté j’imaginequ’ilétaitcommeunlion phoniques. D’autres ministres, Ensuite, le président veut assurer le la majorité. «Ilvasuivredetrèsprès territoriale de la Corse, pour évo-
estparfaite.Ilestenpleineformeet encage», raconte un de ses anciens Hervé Novelli et Rama Yade, ont été suivi des réformes en cours : le reve- lesréunionsducomitédelamajorité quer avec lui les conditions de
aucun autre examen médical n’est collaborateurs. priés de se « bouger ». nu de solidarité active (RSA), la qui auront lieu à la rentrée », pré- l’éventuelle entrée au gouverne-
prévu», précise le service de com- En contact quotidien avec son réforme de l’emploi et de la forma- vientundirigeantdel’UMP.Aprèsla mentdudéputéradicaldegauche
munication de l’Élysée. L’élargissementdelamajorité directeur de cabinet Christian Fré- tion professionnelle, la suite du Gre- réussite de l’ouverture à gauche, Paul Giacobbi. Le «miniréajuste-
Prudent ou bien un peu trau- versladroite mont et son conseiller en commu- nelle de l’environnement et la relan- l’élargissement de la majorité vers la ment» du gouvernement devrait
matisé par ce premier pépin de Studieux, le président a beau- nication Franck Louvrier, Nicolas ce du plan banlieues. Troisième droite s’inscrit dans la préparation êtreannoncédanslasemaine.
santé, Nicolas Sarkozy a peu ou pas coup lu. Suivi assidûment les cham- Sarkozy a même signé des décrets priorité, le suivi des différentes cri- de sa probable candidature en 2012. Sarkozy retournera le week-end
fait de sport. Aucun jogging. Seule- pionnats du monde d’athlétisme à depuis Le Lavandou. Ce que son ses en cours : la crise économique En attendant, Sarkozy a vu avec prochain au cap Nègre. Mais dès
ment trois ou quatre sorties en vélo la télévision. Et dévoré, selon ses prédécesseur, Jacques Chirac, avec la préparation du G20 de Pitts- plaisir sa cote de popularité pro- lundi31août,ileffectuerasonpre-
d’une heure qui lui ont permis de proches, la presse. Son ami et minis- rechignait à faire. Ses vacances ont burgh, la crise climatique avec le gresser fortement cet été. Dans le mier déplacement à Berlin pour
gravir, à petite vitesse, le col de la tre de l’Intérieur Brice Hortefeux en été occupées en partie par l’affaire sommet de Copenhague et la grip- JDD daté d’hier, elle culmine à rencontrer Angela Merkel. Le len-
Mole, sur les hauteurs de Saint- sait quelque chose. «Qu’est-ce tu Clotilde Reiss dont il a obtenu la pe A. Le chef de l’État a demandé à 45 %, soit + 2 % en un mois. Dans demain, il se déplacera en provin-
Tropez. L’occasion quand même fous?T’espasencoreàRoyan? » lui libération conditionnelle après ses conseillers de lui préparer des Libération d’aujourd’hui, elle pas- ce pour une visite consacrée à
de faire des haltes médiatisées chez a lancé le président, dans la torpeur d’âpres négociations. déplacements en province pour se même à 48 % (+ 3 % par rapport l’emploi. Son premier grand voya-
Nono, le patron de la pizzeria de du mois d’août, après la lecture des Avec ses proches, il a arrêté les garder le contact avec les préoccu- à juillet). Une progression pourrait geàl’étrangerestprogramméles
Pramousquier, pour le plus grand journaux qui faisaient le récit d’une cinq priorités de sa rentrée politi- pations des Français notamment en s’avérer précieuse au moment où 7 et 8 septembre avec une visite
plaisir de la soixantaine de photo- affaire de racket dans la station bal- ques.Ilyad’abordleschantiersetles matière de sécurité et d’immigra- la gestion des conséquences d’ÉtatauBrésil.
graphes et cameramen qui ont fait néaire de Charente-Maritime. Car réformes à venir : la simplification tion clandestine. Enfin, Sarkozy immédiates de la crise économi- B.J.
le pied de grue pendant tout le en vacances, Sarkozy ne lâche pas des échelons territoriaux, la contri- s’impliquera dans la préparation que va se révéler délicate.
mois d’août autour de la villa du son téléphone. Le porte-parole du bution climat-énergie, l’emprunt des régionales de 2010. Ce qu’il a BRUNOJEUDY
AdrienZeller,disparition
d’uneuropéenhumaniste
MAJORITÉ Agronome de formation,
Le président du conseil Adrien Zeller, qui fut fonctionnaire
régional d’Alsace est décédé européen, s’était lancé dans la poli-
samedi, à l’âge de 69 ans. tique lors des législatives de 1973 en
battant le sortant UDR de Saverne,
Denotrecorrespondante ville où il est né et dont il deviendra
àStrasbourg le maire et le conseiller général.
Longtemps, ce centriste atypique,
« ADRIEN ZELLERétaitunhomme volontiers frondeur, ferraillera
deconvictionetd’action », a rappelé contre le RPR, ne craignant pas de
Nicolas Sarkozy, après l’annonce, se démarquer de ses amis UDF.
samedi soir, du décès du président
Photos: Jean-MarieLiot-DPPI-BouyguesTelecom
UMP du conseil régional d’Alsace, Attachantetsimple
emporté par une attaque cardiaque Élu président de la Région
à l’âge de 69 ans, en «saluant la Alsace, en avril 1996, après le Le Président,leComitédeDirectionettoutesleséquipesdePolyexpert
mémoired’unserviteurinlassableet décès de Marcel Rudloff, Adrien félicitent Frédéric Duthil pour les performances sportives et humaines
rigoureuxdelachosepublique ». Zeller l’avait emporté dans un duel
dont il a fait preuve pendant la Solitaire du Figaro Suzuki 2009.«C’était un européen convain- avec le sénateur RPR Hubert Hae-
cu », a relevé Jacques Chirac, en nel, grâce à l’appoint des voix des
assurant que son ancien secrétaire Verts. Mais dès les régionales de FrédéricDuthil
d’État chargé de la Sécurité sociale, 1998, il avait su refaire l’unité de la
ème èmeAgé de 35 ans, Frédéric Duthil participait pour la 6 fois à la Solitaire du Figaro. 2 au prologue,entre 1986 et 1988, a toujours majorité autour de lui. Et c’est
ème ère ème ème ème ème ème ème10 dans la 1 étape, 5 dans la 2 étape, 15 dans la 3 étape et 12 dans la 4 étape, il«porté avec panache ses convic- AdrienZellerfutnotamment sans surprise qu’en 2002, Adrien
èmetionsauservicedesesconcitoyens ». secrétaired’Étatchargé Zeller – seul président de droite occupela3 placeauclassementgénéral.Quandilnes’entraînepas,ilestexpertàPolyexpertLorient.
«J’ai eu avec lui des échanges très delaSécuritésociale,entre1986 avec son collègue de Corse au len-
constructifs.Ils’esttoujoursengagé et1988. Paul Delort/Le Figaro demain de 2004 – avait rejoint LeGroupePolyexpert
pour les valeurs démocratiques et l’UMP, à l’instar des autres grands
Polyexpert est un Groupe leader dans la gestion de l’expertise des sinistres pour le compte desles principes humains », a témoi- de très imaginatif qui bousculait élus alsaciens UDF. Cet homme
sociétés d’assurances et des entreprises. Les 900 collaborateurs du Groupe, dont 400 experts,gné, pour sa part, la socialiste nos habitudes », a renchéri le attachant et simple, à l’aise avec
interviennentdans95bureauxenFrancemétropolitaineetOutre-Merainsiqu’enEurope.Ségolène Royal, présidente de la secrétaire d’État à la Justice et mai- ses collègues allemands dont il
Région Poitou-Charentes. re de Mulhouse, Jean-Marie Boc- parlait la langue, qui détestait un
Nousintervenonsaprèssinistrepourlecomptedessociétésd’assurancesetdesentreprises.
Tout au long de la journée kel, qui a entretenu des relations certain parisianisme, s’est pas-
d’hier, les hommages au président cordiales avec lui, y compris sionné pour la décentralisation. Nousmettonsnoscompétencesenbâtiment,construction,matériel,marchandises,préjudiceécono-
Zeller – hospitalisé à Haguenau quand il était dans l’opposition PS. Inlassablement, il a tenté de faire mique,RC,protectionjuridique…auservicedenosclientspourlagestiondeleurssinistres.
depuis un premier infarctus dont il Pour son ami Philippe Richert, entendre la voix des Régions, y
avait été victime dans l’après-midi questeur UMP du Sénat, qui lui compris dans la future réforme Nous leur proposons un ensemble de prestations pour une expertise au plus près de leurs attentes:
du 14 juillet, mais dont il semblait doit de s’être lancé en politique, des collectivités locales. C’était • Uneplate-formenationaled’expertiseàdistance:Polytel.
bien se remettre – se sont multi- «c’était un homme exceptionnel, son dernier combat. • L’expertisetraditionnelleavecdéplacementdel’expertsurlelieudusinistre.
pliés en Alsace. «C’était quelqu’un unhommedebien ». YOLANDEBALDEWECK
• Laréparationennature.
• Lerèglementdessinistresenvol,RC,construction,protectionjuridique,plaisance…pardesexperts
spécialistes.
Unesuccessionouverteàdroite • Unegestionspécifiquedesdossiersàfortevaleurajoutéepardesexpertsspécialisésenentreprise,
■ Devant la Maison de la Région, ment la politique reprendra ses sénateur Hubert Haenel qui ne se notammentparCiblexperts,filialeRCindustrielleduGroupePolyexpert.
lesdrapeauxsontenberne.Lepre- droits,lenouveauprésidentdevant représenterapas–etunprésident • Lesuividesmissionsetlapublicationdesrapportsd’expertisedansl’extranet.
mier vice-président Bernard Stoes- être élu dans moins d’un mois au susceptible d’être chef de file aux
sel, un centriste en rupture avec le seindel’assemblée.Àsixmoisdes régionales–l’ancienministreradical Pournousdécouvrir,mieuxnousconnaître,nousvousinvitonsàparcourirnotresite: www.polyexpert.fr
MoDem, assure l’intérim. Avant les régionales, l’affaire s’avère délicate FrançoisLoosestcité.Jusqu’àpré-
obsèquesd’AdrienZellerquiseront pour l’UMP qui revendique la suc- sent,Loosétaitenretraitparrapport Polyexpert, un Groupe en mouvement.
célébréesmercrediàSaverne,puis cession,maisdoitcompteravecles ausénateurPhilippeRichertquiatis-
un hommage national jeudi en la centristes de toutes obédiences. sésonréseauetattendaitl’annonce
Polyexpert Siège Socialcathédrale de Strasbourg, c’est le L’UMPdevratrancheraussientreun de la décision d’Adrien Zeller pour
1, rue Ambroise Thomas - 75009 Paris - T 01 48 24 34 40 - F 01 48 24 34 49 - siege@polyexpert.frtemps du deuil. Mais très rapide- présidentdetransition–onparledu sedéclarer. Y.B.
Contacts: Georges Douna, Président - Jean-François Carette, Secrétaire Général
www.polyexpert.fr
AFrancePolitique
4 lundi 24 août 20091
PS:AubrysouspressionavantLaRochelle
GAUCHE
Àlaveilledel’universitéd’étéduparti,
VincentPeillonetArnaudMontebourg
ontimposédansledébatlaquestion
desalliancesetdesprimaires,
quelapremièresecrétairevoulaitesquiver.
De nos envoyés spéciaux à Frangy (Saône-et-Loire)
et à Marseille
DURERENTRÉEpourMartineAubry.Àlaveilledesa
première université d’été en tant que chef du PS, ses
opposantsl’ontmisesouspressionpourqu’ellesepro-
nonce sur les deux sujets qu’elle comptait justement
esquiveràLaRochelle:lepérimètredesalliancesdupar-
tietl’organisationdeprimairesouvertespourdésignerle
candidatdelagaucheen2012. « Le problème, c’est que
tout le monde joue avec la même boîte de cubes mais que
tout le monde ne les met pas au même endroit pour com-
mencer le montage », explique Claude Bartolone, l’un
deslieutenantsdeMartineAubryàladirectionduPS.
Lescubes?Ilyenacinq:laremisedupartiautra-
vail, la construction du projet socialiste, la reprise de
contactsaveclasociétécivile,lesprimairesouverteset
lesalliancesduPS.ToutledébatquiagitelePSence
momentconsisteàsavoirdansquelordrelesassembler
pourquelagauchepuisseespérerl’emportersurNico-
lasSarkozyen2012.MartineAubryestimeavoird’oreset
déjàremislePSautravail,notammentaveclecontre-
planderelancedejanvier.EllecomptaitsurLaRochelle MartineAubry(iciàLille,le7juillet)voulaitseconcentrersurleprojetsocialisteavantd’aborderl’organisationdelacampagneprésidentielle. Lefebvre/AbacaPress
pourmontrerunPSànouveauenpriseaveclescher-
cheursetlesintellectuelspourenclencherlaconstruc- défend également l’idée de primaires ouvertes à travaillé pendant quatre mois comme des chrétiens menaçait il y a quelques jours de quitter le PS s’il
tionduprojet.Cen’estqu’ensuitequ’ellesouhaitaitse l’ensembledesélecteursdegauche,c’estenrevanche dans les catacombes, sous le pas de la légion romaine. » n’obtenaitpasgaindecause. « Un dirigeant politique
pencher sur les primaires et les alliances. « Quel est le ArnaudMontebourgquiaréussiàimposerlesujetau Mercredi,Ferrandcomptelancerun « appel citoyen » a le droit, de temps en temps, de faire part de son décou-
moteur qui donnera une chance à ces primaires de réus- programmedeLaRochelle. enfaveurduprocessus. ragement »,explique-t-il,enreconnaissantqu’il « n’est
sir ? demande Claude Bartolone. C’est bien le projet. Hier, à Frangy-en-Bresse, pour sa traditionnelle pas très heureux »auPSaujourd’hui,fautedecombats
Quant aux alliances, après le discours de Marielle de Sar- Fêtedelarose,ledéputédeSaône-et-Loireadistribué BenoîtHamonenfonceleclou remportés. « Je suis secrétaire national à la rénovation,
nez à Marseille, il faut qu’une personnalité du MoDem le rapport rédigé sur le sujet avec Olivier Ferrand, le L’objectifestclair:mettreMartineAubryaupied pas à la conservation. » Ses proches font part de son
s’exprime à la rentrée pour le confirmer. On ne peut pas présidentdelafondationTerraNova. « Un brûlot dan- dumur. « Elle est sous la pression de sa majorité et de ses agacement.EntreAubryetlui,lesrelationssontdeve-
avoir d’un côté Mercier qui entre au gouvernement et de gereux, plaisante Montebourg, grinçant. Nous avons amis. Il faut qu’elle parle »,demandeMontebourg,qui nuesdifficiles.
l’autre ce type de propos.» Maisiln’estpasseuldanssoncombat.Invitédela
Maisenpréemptantlarentréeofficielledessocialis- Fêtedelarose,leporte-paroleBenoîtHamonenfonce
tesvendrediàLaRochelle,VincentPeillonafaitdela leclou.Ilestfavorableàuneprimaireouverteauxpar-ÀFrangy-en-Bresse,leMoDemn’estpaslebienvenu
questiondesallianceslaquestionprioritaire.D’autant tisdegauche. « C’est le moyen de choisir un candidat
qu’à Marseille, ce week-end, Marielle de Sarnez a fait ■ «Çamefaitbizarre,s’étonneBenoîtHamon.Jevais ceux«quin’aimentpaslagauchetellequ’elleest,qui qui soit un candidat sérieux contre Nicolas Sarkozy »,
basculerleMoDemagauche.Applaudiedeboutparles parleraprèsArnaud.»Dutempsoùilsmilitaientensem- aimentNicolasSarkozymaisquisedisentdegauche». explique l’ancien député européen. La présidentielle
militantsducourantL’Espoiràgauche,lanumérodeux ble dans le courant Nouveau Parti socialiste, Monte- «Je les appelle la drauche» en visant notamment le étant dans trois ans, « il ne faut pas que cela traîne
dupartideFrançoisBayroul’aassuré: « Ce qui nous ras- bourg, en tant que «chef», concluait leurs réunions patron du Nouvel Observateur Denis Olivennes ou trop »pourdéciderdel’organisationdelaprimaire.En
semble est plus fort que ce qui nous oppose ».Enl’occur- publiques.Hier,leporte-paroleduPSétaitl’invitédela l’anciendirecteurduMondeJean-MarieColombani. aparté, il admet que pour faire avancer l’idée et
rence, l’« ultrapersonnalisation du pouvoir en place, traditionnelle Fête de la Rose de Frangy-en-Bresse, Montebourg,ancienprochedeSégolèneRoyal,n’est convaincre les autres partis de gauche, au moins les
l’hégémonie et la partialité de Nicolas Sarkozy ».Sondis- organiséeparledéputédeSaône-et-Loireunesemaine paspassionnénonplusparl’accordavecFrançoisBay- Verts ou les radicaux, il faut « un peu de doigté et de
coursassortid’attaquescontrelesbonusdestradersou avant l’université d’été de La Rochelle, au lendemain rou: «Savoir si un ancien ministre de Balladur doit diplomatie ».
lecomportementdesbanquesnepouvaitqu’enchanter desateliersducourantL’espoiràgauche,conduitpar venir avec nous est un sujet microscopique.» Pour ÀentendreHamonetMontebourg,ilsneseraient
lessocialistes. « Je t’avais dit que tu serais bien accueillie, Vincent Peillon, où le député européen a lancé les montrer que le MoDem ou les primaires n’étaient pas pas loin d’atteindre leur objectif. Le maire de Paris,
tu en as la preuve. Il faut dire que tu as mis la barre à gau- basesd’unealliancepolitiqueentrelePSetlescentris- leurseulepréoccupation,HamoncommeMontebourg BertrandDelanoë,s’estdéclaré,samedi,favorableaux
che. Ça va être difficile pour Robert »,acommentéFran- tesduMoDem.Unsignede«confusion»,jugeBenoît ont longuement évoqué, durant leurs interventions, la primaires, soulignent-ils. « Un consensus est en train
çoisRebsamen,quianimaitlesdébatsavantdepasserla Hamon,leaderdel’ailegaucheduPS.«Ilestincongru crise et ses conséquences. «Nous manquons aux d’émerger », assure Montebourg. Il ne lui reste plus
paroleàl’ancienleadercommunisteRobertHue.DuPC deposerlaquestiondesalliancesavantd’avoirposéla Français au moment où ils en ont le plus besoin», a qu’àconvaincreFrançoisHollandeetLaurentFabius,
auMoDemenpassantparlesVerts,avecDanielCohn- question de l’identité du PS.» À la tribune, devant un regrettéHamon. qui sont réservés ou hostiles, et surtout la première
Bendit,etlePRG,avecChristianeTaubira,laphotode peu plus de 500 militants, il renchérit et s’en prend à N.B. secrétaire,MartineAubry.Oualorslaquestionconti-
familleréaliséeparVincentPeillonceweek-endàMar- nueraàlapoursuivre.
seilleétaitentoutcasréussie.Silecourantqu’ilanime NICOLASBAROTTE etFRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
Bennahmias(MoDem):«L’idéed’uneprimairenenouslaissepasindifférents»
Vice-président Danslesrégions,seriez-vousprêts différentesculturespolitiquespré- Pour2012,ArnaudMontebourg
duMouvementdémocrate, àparticiperàdesmajoritésavec sentes dans le MoDem et notre proposeuneprimaireélargiepour
l’anciensecrétairenational leParticommunisteouleParti électoratcomprennentnotrestra- désignerlecandidatdelagauche.
desVertsaaccompagné degauchedeJean-LucMélenchon? tégie. Selon,vous,FrançoisBayrou
MarielledeSarnez Chaque chose en son temps. serait-ilprêtàyparticiper?
àMarseille. Onadevantnouslestroisouqua- Aveccettebarreàgauche, S’ils’agituniquementdedési-
tre mois nécessaires pour débat- leMoDemnerisque-t-il gnerlecandidatdelagauche,iln’y
LEFIGARO.–Leni-droite, tredansleMoDemetàl’extérieur deperdresaspécificitécentriste apeudechancequenousypartici-
ni-gaucheduMoDem,c’estfini? desmeilleursstratégiesàadopter endevenant,entrelesVertset pions. Mais, par rapport à cette
Jean-Luc BENNAHMIAS.– Il pourcréercettealternativepoliti- lePRG,unsimplesupplétifduPS? élection essentielle, il reste du
n’yajamaiseudeni-droiteni-gau- que que nous souhaitons. Nos La vraie question c’est: est-ce tempspouryréfléchir.Entouscas,
che. Il y a simplement eu aux concitoyens ont bien d’autres quelagaucheestcapabledecom- celanepeutpasnouslaisserindif-
municipales,desstratégieslocales préoccupations que les élections prendrequ’aujourd’huipourcréer férents.
enfonction,nonpasdel’étiquette régionales. unealternativepolitiqueaurègne Propos recueillis par
politique,maisdubilandel’équipe de Nicolas Sarkozy, il faut élargir R.G.
sortante.Pourlesélectionsàvenir, Necraignez-vouspas les espaces politiques et ne pas
régionales et élections suivantes, dedésorienterunepartie recommencer les vieux schémas
Donnezvotreavisnous voyons mal comment des devotreélectorat?Notamment du genre union de la gauche et
surwww.lefigaro.fralliancesaveclamajoritéprésiden- celleissuedelavieilleUDF… gauche plurielle? D’ailleurs, le
tiellesontconciliablesavecl’alter- C’estunrisque,c’estbienpour débat se pose exactement de la LeMoDemest-il
nativepolitiquequevoulonscréer Jean-LucBennahmias:«Pourcréerunealternativeaurègne çaqu’ilnousfautdiscuterdansles même manière pour l’écologie passéàgauche?
depuislanaissanceduMoDem. deSarkozy,ilfautélargirlesespacespolitiques»Bouchon/Le Figaro prochainessemainespourqueles politique.
Lesécologistesprêtsàdéfierlessocialistesauxrégionalesen2010
Pourfêterleurs25ans, nationale des Verts se présente com- avaitlancéjeudisoirCécileDuflot, Pour autant, Cécile Duflot se
lesVertssontdécidés me tête de liste en Ile-de-France, ça devant plus de 1500 militants défendd’avoirpris « la grosse tête ».
às’offrir«uneoudeux» aurait de la gueule », assurait un enthousiastes. Elle préfère parler de « sobriété
Régionsenmars. cadre. En coulisse, les cadres écolos jouissive ». « L’enjeu, c’est qu’on
Secrétaire national adjoint, estiment « jouable » de gagner au continue à faire émerger l’écologie
De notre envoyé spécial à Nîmes Jean-Vincent Placé, qui a la légiti- moins deux Régions: l’Ile-de- politique comme réponse à la cri-
mité de présider le groupe au FranceetRhône-Alpes.Lemouve- se »,a-t-ellelancésamedisoir,lors
IRAOUIRAPAS?CécileDuflot,la conseil régional d’Ile-de-France, ment,quicompteprèsde170élus de la plénière de clôture de l’uni-
secrétaire nationale des Verts, a lui, se dit prêt à conduire la liste sortantsdans18des22Régions,a versitéd’été,devantunesalleplei-
décidé de s’accorder encore deux pour la Région capitale depuis le déjà assuré que des listes autono- neàcraquer,etavantdedanseren
jours pour prendre sa décision de débutdel’été.Ceweek-end,néan- mes seraient constituées partout, rythme sur la chanson La crise,
seprésenterounonenIle-de-Fran- moins,ilsedisaitprêtàsemontrer contrairement à 2004 où les Verts hymnedelacampagneeuropéen-
ce aux régionales de 2010 face à sportetseretirersiDuflotsedécide avaientconcludesaccordsdans13 ned’EuropeÉcologie.
Jean-PaulHuchon. « Cécile a décidé àyaller. RégionsaupremiertouraveclePS. Le week-end prochain, elle se
de couper son téléphone et partir Aux élections européennes, rendra à La Rochelle. Mais elle
deux jours à la campagne pour DanielCohn-Benditavaitdépassé «Sobriétéjouissive» pourraitboycotterledéjeunerini-
réfléchir sereinement »,confiaithier labarredes20%danscetteRégion Est-ceàdirequelesécologistes tialement prévu avec Martine
devantlagaredeNîmessondirec- et « mis sept points au PS ».Entout, sesententprêtsàendécoudreavec Aubry. « Le PS vient de nous préve-
teurdecabinet. Europe Écologie avait devancé le le PS? « Au deuxième tour, on nir qu’ils ont invité en plus à ce
Enmargedestravauxdel’uni- PSdanshuitRégions.Unscorequi fusionnera avec le PS sur un projet à déjeuner Jean-Pierre Chevènement
versité d’été du parti écolo, qui donne, encore aujourd’hui, des la proportionnelle des résultats du et un cadre communiste. Ce ne sont
s’esttenuetroisjoursdurantdans ailes aux écologistes. « Nous premier tour. Si on obtient 40 % des pas des façons », grinçait un Vert.
lacapitaleduGard,lapatronnedes n’avons pas le droit de décevoir les voix de gauche au premier tour, on Officiellement,lesdeuxfemmesne
Vertsareçudenombreuxencoura- espérances des 2,8 millions de per- demandera 40 % des sièges, sinon le sesontjamaisrencontréesentêteà
gementspourlapousseràfranchir sonnes qui ont glissé leur bulletin PS perdra des Régions », explique tête. CécileDuflot,vendrediàNîmes.LasecrétairenationaledesVerts
le pas. « Le fait que la secrétaire pour nous dans l’urne le 7 juin », uncadre. RODOLPHEGEISLER songeàbriguerlaprésidencedelaRégionIle-de-France. Valasseris/AFP
AInternational
1lundi24août2009 5
Lesvacances
tropchics
duprésident
Obama
ÉTATS-UNIS regarde », écrit ainsi un professeur
Le choix du « Héron Bleu » de l’université de John Hopkins
dans l’île très cotée de sur le site de gauche Huffington
Martha’s Vineyard nourrit Post, reprochant au président de
les critiques de l’opposition ne pas avoir choisi une destina-
décidée à faire capoter la tion plus modeste que la riche
réforme de la santé voulue Nouvelle-Angleterre, où se trouve
par le président américain. Martha’s Vineyard.
Malgré ses origines modestes,
NewYork Barack Obama a en effet choisi
pour sa famille le confort luxueux
SI BARACK OBAMA s’était imaginé de la villa du « Héron Bleu ». Onze BarackObama,sonépouse,Michelle,etleursdeuxfilles,Sasha,8ans,etMalia,11ans,ontrejointhierleurlieudevillégiature:lapetiteîle
des vacances tranquilles à Martha’s hectares avec terrains de golf, de huppéedeMartha’sVineyard,danslenord-estdesÉtats-Unis,oùleprésidentvaséjournerpendantquelquesjoursenfamille.J.Samad/AFP
Vineyard, île huppée de la côte Est basket et piscine. La location est
prisée par les stars de Hollywood et estimée entre 30 000 et 50 000 dol- cords d’oisiveté de son prédéces- que le président ne resterait pas
une partie de la classe politique, il a lars la semaine. L’Administration a seur George Bush avec 1 020 silencieux ni totalement invisible Leprésidentmexicaindiminuesonsalairede10%
dû réaliser que celles-ci n’allaient pris soin de préciser que c’est la jours de congés au total. Mais pendant son séjour à Martha’s
pas forcément être de tout repos. famille Obama qui réglait elle-mê- c’est le deuxième président des Vineyard, où l’on doit attendre ■ FelipeCalderonvientdesigner med’AmériquelatineaprèsleBré-
En plus des guerres qui continuent, me la facture, soit 25 000 dollars. États-Unis, John Adams, élu en des déclarations, voire des déci- undécretdeloiquiréduitde10% sil, est entrée officiellement en
du chômage qui ne diminue pas et 1797, qui détient le palmarès sions importantes sur la réforme sa propre rémunération et celle récession au premier trimestre, et
des réformes qui bloquent, la Lesrecordsd’oisivetédeBush avec huit mois passés à se « res- de la santé ou sur l’élection prési- des hauts fonctionnaires. Cette son produit intérieur brut a chuté
météo n’est pas avec lui. Bill, le pre- Les mauvaises langues préci- sourcer ». dentielle en Afghanistan. baissedesalaireestdestinéenon de 9,2% au premier semestre,
mier ouragan de la saison, qui a sent que ce sont tout de même les C’est parfois ce qu’on fait ou Si le président décide de sortir seulement «à éviter des gaspilla- selon sa banque centrale. La
balayé les côtes atlantiques, a retar- contribuables qui paieront le ce qu’on ne fait pas pendant ses avec son épouse Michelle et ses ges,maisaussiàfairedesécono- réductiondesrémunérationsdéci-
dé hier son vol de plusieurs heures. voyage sur Air Force One, ainsi que vacances qui nuit le plus à sa filles Malia et Sasha dans la petite miesdanslesdépensescourantes déepardécretconcerne«leprési-
Le président est cependant arrivé la location d’une villa attenante réputation. George Bush avait ville de Chilmark, où se trouve du gouvernement fédéral pour dent de la République, les minis-
dans la journée dans le Massachu- pour l’armada qui assure la sécuri- subi les foudres de la classe politi- leur villa, il constatera que malgré orienter ces ressources vers des tres et secrétaires d’État, les
setts pour une dizaine de jours. té du président et de sa famille. que et de l’opinion publique pour sa chute dans les sondages, l’oba- budgets sociaux », a expliqué le officiers supérieurs et les com-
Pire, les opposants conserva- Mais pour Robert Gibbs, porte-pa- être resté en vacances alors que mania fait toujours rage sur la président mexicain. Felipe Calde- mandants d’unités ». Et aucun
teurs à son ambitieux plan de role du président, «les Américains l’ouragan Katrina dévastait La petite île. Il pourra déguster au ron perçoit actuellement chaque ministre, officier ou fonctionnaire
réforme sur la santé ont décidé de comprennent que le président tra- Nouvelle-Orléans en 2003. Lors choix un « mokabama » (moka mois l’équivalent de 11300 dol- nepourragagnerdavantagequele
le poursuivre jusque sur l’île en vailleduretabesoinderepos ». d’un autre incident, il avait souli- glace), un«Barack-o-tacos» (spé- lars(8000euros),etsadirectrice président lui-même. « Le salaire
raillant sa décision de prendre des Après sept mois menés tam- gné l’importance de lutter contre cialité mexicaine) ou siroter un de cabinet quelque 11100 dol- doitserviràvivredignementetnon
vacances en plein débat. Et pour bour battant à la Maison-Blan- le terrorisme, avant de fanfaron- «Obamatini» et des «Obamari- lars,selonleschiffresfournisparle pas ressembler à un butin », a
ne rien arranger, il s’est trouvé che, Barack Obama est d’ailleurs ner sur le drive de golf qu’il tas», voire s’offrir un tee-shirt sur gouvernement. concluFelipeCalderon.
quelques détracteurs sur le choix le premier depuis longtemps à s’apprêtait à jouer. lequel on peut lire « J’ai été en L’économieduMexique,ladeuxiè- (AFP)
de ce lieu très chic en pleine crise prendre des vacances aussi cour- L’Administration américaine vacancesavecObama »…
économique. « Le peuple vous tes. Personne n’a oublié les re- a d’ores et déjà laissé entendre ADÈLESMITH
LerapportquimetencauselesméthodesdelaCIA
Tenu secret cinq ans, velle Administration américaine prisons secrètes de la CIA avant ties Union, contre laquelle le minis- Surtout, les retombées politi- face à une crise politique majeure,
le document qui révèle comme des actes de torture, le d’être transféré à Guantanamo en tredelaJustice,EricHolder,adécidé ques de ce rapport pourraient aller alors qu’il s’est toujours montré
les pratiques controversées magazine Newsweek révélait ven- 2006. Al-Nashiri fait partie officielle- de ne pas faire appel. très loin, si le ministère de la Justice récalcitrant à l’idée de remuer le
de l’agence dans ses dredi sur son site des témoignages ment des trois membres clés d’al- L’actuel porte-parole de l’agen- décide d’ouvrir une enquête crimi- passé.
interrogatoires de terroristes anonymes de personnes au fait de Qaida qui ont été soumis à la simu- ce de renseignement, Paul Gimiglia- nelle, décision qui doit être prise très Le président a toujours pensé
présumés d’al-Qaida est ce rapport, décrivant des pratiques lation de noyade, considérée alors no, a rappelé, sur la défensive, que prochainement. Si l’enquête il y a, et que changer radicalement d’appro-
rendu public aujourd’hui. ignorées jusqu’à présent : l’emploi comme acceptable par l’Adminis- les pratiques en question, aujour- que celle-ci est limitée à des officiers che dans la lutte contre le « terroris-
d’un pistolet et d’une perceuse élec- tration Bush. d’hui interdites par l’Administration trop zélés, comme le souhaite Eric me », sans poursuivre les responsa-
NewYork trique braqués sur un des chefs d’al- Obama, respectaient les normes Holder, les défenseurs des droits de bles des dérives passées, suffirait à
Qaida et un simulacre d’exécution Risquederetombéespolitiques définies par la loi à l’époque. l’homme reprocheront à Barack tourner la page. Après avoir décidé à
LONGTEMPS gardé secret, le rap- pour le faire parler. De telles métho- La publication au bout de cinq Ce rapport risque de relancer la Obama de ne pas avoir eu le courage la hâte de fermer la base de Guanta-
portdelaCIAsursesproprestechni- des, assimilées à des menaces de années de ce rapport, dont on polémique sur l’efficacité des de remonter jusqu’en haut de la namo, début 2010, et suspendu les
ques d’interrogatoire à l’époque de « mort imminente », sont interdites connaissait déjà certains détails méthodes musclées de la CIA contre chaîne de décision. interrogatoires assimilés à de la tor-
George W. Bush doit être rendu par la loi américaine. comme la simulation de noyade, la les présumés « terroristes » d’al-Qai- Mais si enquête est lancée et ture, il a fait récemment un nouveau
public dans son intégralité aujour- Selon le rapport, seul le Saou- privation de sommeil, n’est pas un da. Selon les uns, le programme qu’elle échappe au contrôle du geste d’ouverture applaudi par les
d’hui. Il contiendrait de nouveaux dien Abd al-Rahim al-Nashiri y acte de bonne volonté de la CIA. Ses secret aurait permis d’obtenir des ministre de la Justice en s’en pre- défenseurs des droits de l’homme.
détails accablants pour l’agence. aurait été soumis. L’homme, impli- directeurs successifs s’y sont farou- informations « valables », comme nant aux dirigeants de l’Administra- Le Pentagone fournit désormais à la
Après l’aveu par George W. Bush qué dans l’attentat contre le des- chement opposés. Elle est le résultat l’affirme l’ancien vice-président tion Bush, voire à d’éventuels mem- Croix-Rouge les noms des prison-
en 2006 de l’existence de ce pro- troyer américainUSSCole en 2000, d’une décision d’un juge fédéral de Dick Cheney, alors que d’autres, bres démocrates du Congrès au niers dans ses camps spéciaux ultra-
gramme secret et la découverte ulté- capturé en 2002, est resté détenu New York, en réponse à une plainte dont plusieurs anciens officiers de la courant des tortures à l’époque, secrets en Irak et en Afghanistan.
rieure d’abus considérés par la nou- pendant quatre ans dans une des déposée par l’American Civil Liber- CIA, affirment le contraire. Barack Obama pourrait se retrouver A.S.
LesdeuxCoréesrenouentprudemmentledialogue
ASIEORIENTALE reçu pendant une trentaine de Mais pour l’heure, le symbole
Alors que les Sud-Coréens minutes la délégation nord-co- l’emporte sur le fond. Les deux
faisaient leurs adieux réenne qui faisait le siège de la Mai- Corées se parlent de nouveau et
à l’ex-président son-Bleue, le palais présidentiel, des conséquences tangibles
Kim Dae-jung, artisan depuis son arrivée vendredi à pourraient suivre bientôt.
d’une politique d’ouverture Séoul. Officiellement venue pour
envers Pyongyang, une rendre un dernier hommage à Kim «Ilsontbesoindecash»
délégation nord-coréenne Dae-jung, artisan du premier som- Dès cette semaine, une réu-
était reçue par son met intercoréen en 2000, l’équipe nion se tiendra pour organiser cet
successeur Lee Myung-bak. menée par deux des collaborateurs automne des retrouvailles entre
les plus proches du président des familles déchirées par la divi-
Séoul nord-coréen Kim Jong-il avait en sion de la péninsule. Après avoir
réalité pour mission de relancer le levé vendredi les restrictions sur le
KIM Dae-jung n’aurait pu rêver dialogue politique avec Séoul. passage de la frontière, Pyongyang
plus bel hommage posthume. Le veut aller plus loin en relançant le
jour des funérailles de l’ancien pré- AppelsdupieddePyongyang dialogue politique et la coopéra-
sident sud-coréen qui avait tant La délégation avait rencontré tion économique. «Ilsveulentune
lutté pour la réconciliation avec la samedi le ministre de l’Unification aide financière. Ils ont besoin de
Corée du Nord, Séoul et Pyon- sud-coréen, Hyun In-taek, dont le cash à cause des sanctions », esti-
gyang ont opéré un rapproche- visage crispé en disait long sur la me Cha Doo-hyun, du Korea Insti-
ment spectaculaire. Le président méfiance persistante de Séoul. Le L’ancienprésidentsud-coréenKimDae-jungareçudesfunéraillesnationales,hier,àSéoul.AhnYoung-joon/AP tute of Defense Analyses, proche
Lee Myung-bak a décidé de mar- ministre est considéré comme du gouvernement. Mais le gouver-
cher sur les traces de son prédéces- l’architecte de la ligne dure contre Mais depuis la visite de Bill L’arrivée à Séoul d’une délé- atmosphère « cordiale et sérieu- nement de Lee Myung-bak reste
seur en recevant une délégation le Nord imposée par le président Clinton à Pyongyang début août, gation nord-coréenne de haut se » selon la Maison-Bleue. Si les sur ses gardes et refuse de signer
nord-coréenne pour la première Lee Myung-bak depuis son arrivée Kim Jong-il a changé de partition niveau place le président sud-co- détails de l’entretien n’ont pas été un chèque en blanc. «Nous ne
fois depuis son élection fin 2007. aux affaires. Tournant le dos à la et joue l’air de l’ouverture. Alors réen devant un dilemme : réticent dévoilés, la délégation nord-co- reprendrons pas d’aide économi-
Une détente aussi fragile qu’inat- politique de la main tendue lancée que la pression des sanctions à offrir un signal de reconnaissan- réenne a clairement affiché sa que inconditionnelle », a prévenu
tendue qui ouvre la porte à une par le défunt Kim Dae-jung à la fin internationales à la suite de l’essai ce du régime nord-coréen, Lee volonté d’améliorer rapidement une source du palais présidentiel.
relance des relations intercoréen- des années 1990, la «Sunshine nucléaire du mois de mai com- Myung-bak risque de devenir les relations bilatérales. Sans évo- Hier, la Sunshine Policy semblait
nes après plusieurs mois de ten- Policy », le gouvernement conser- mence à se faire sentir, Pyongyang l’homme du refus. Il a finalement quer pour autant la question clé reprendre des couleurs alors que
sion. vateur a conditionné toute aide lance des appels du pied en direc- opté pour la solution la moins ris- du nucléaire. Le président Lee a le cercueil de Kim Dae-jung fen-
Après avoir longtemps tergi- économique au Nord à une tion des États-Unis et de la Corée quée en acceptant d’écouter le répliqué qu’il était prêt à discuter dait la foule recueillie dans les rues
versé, Lee Myung-bak a finalement renonciation préalable à l’arme du Sud pour négocier. Des avances message du cher leader. L’entre- de toutes les questions sur la inondées de soleil de Séoul.
franchi le Rubicon. Hier matin, il a nucléaire. qui placent Séoul sur la défensive. vue s’est déroulée dans une table, sans rien promettre. SÉBASTIENFALLETTI
CInternational
6 lundi24août20091
LepouvoirisraélienNétanyahou neveutplusentendre
parlerdelaSuède
■ Une guerre diplomatique fait
rage entre Israël et la Suède. Lesarrive hostilités ont commencé la
semaine dernière lorsque le quo-
tidien de gauche suédois Afton-
bladet a publié un article selon
lequel l’armée israélienne auraitenEurope
tuédesPalestinienspourselivrer
à un trafic d’organes.
Très vite, le ton est monté : les
responsables israéliens scandali-
sésontdénoncécesaccusationssurladéfensive
« antisémites » qui ne sont fon-
dées sur aucune preuve. « Cela
PROCHE-ORIENT traind’êtreexaminéeparlamuni- nous rappelle les accusations de
L’annonced’unprojet cipalité. meurtres rituels d’enfants chré-
deconstructionàJérusalem De son côté, La Paix Mainte- tiens, les protocoles des Sages
etunrapport nant, mouvement opposé à la deSion(unpamphletantisémite)
surlesimplantations colonisation, a publié un rapport etl’affaireDreyfus »,s’estindigné
enCisjordaniecompliquent assortidephotosaériennesprisesà Avigdor Lieberman, le ministre
latâcheduchef plusieursmoisd’intervalles.Iltend des Affaires étrangères israélien,
dugouvernementface à montrer que durant le premier qui exige une condamnation clai-
auxdirigeantsoccidentaux semestredel’année,596bâtiments re etnette dugouvernement sué-
quilepressentdegeler ontétéconstruitsdanslesimplan- dois. Celui-ci s’y est refusé en
lacolonisation. tations de Cisjordanie, y compris prétextant qu’une telle attitude
dansunecentainedecoloniessau- reviendrait à mettre en cause la
Jérusalem vages qu’Israël s’est engagé à liberté d’expression.
démanteler sans pour autant pas- Le gouvernement de Stockholm
DEMAIN à Londres puis jeudi à serauxactes.Bref,legeldesappels a été plus loin encore en désa-
Berlin, Benyamin Nétanyahou va d’offres publics pour la construc- vouant Elisabet Borsiin Bonnier,
être contraint, comme en juin à tion de logements en Cisjordanie, l’ambassadrice de Suède en
Paris,dejustifiersonrefusdegeler appliqué par le gouvernement Israël qui, placée en première
totalementlaconstructiondeloge- depuisquelquesmois,acertesfrei- ligne, avait dénoncé cet article.
mentsdanslescoloniesdeCisjor- nélacolonisation,maisnel’apas Du coup, Carl Bildt, le chef de la
danie et dans la partie arabe de arrêtée. diplomatie suédoise, qui assure
Jérusalem. Il a également un ren- la présidence tournante de
dez-vousconsacréàcemêmedos- Gagnerdutemps l’Union européenne, est devenu
sier mercredi dans la capitale bri- Comme le souligne Avigdor la bête noire d’Israël.
tannique avec George Mitchell, Lieberman, ministre des Affaires Il était censé venir dans deux
l’émissairespécialdeBarackOba- étrangèresetchefdupartiultrana- semaines à Jérusalem, mais plu-
ma.Cetentretienprésentécomme tionaliste Israël Beitenou: «Nous sieurs membres du gouverne-
«crucial» s’annonce plutôt mal. n’avons rien à craindre des Améri- ment ont demandé à ce qu’il soit
Selonlesmédiasisraéliens,aucun cainscartoutcequenousfaisonsest Hier,àJérusalem,BenyaminNétanyahouademandéaugouvernementsuédoisdecondamnerunarticle considéré comme « persona non
«arrangement» avec les États- parfaitement légal.» Nétanyahou duquotidiendegauche Aftonbladet,selonlequell’arméeisraélienneauraittuédesPalestiniens grata ». Une indignation partagée
Unis n’est possible pour le devrait transmettre ce message, pourselivreràuntraficd’organes. JimHollander/AP par les journaux israéliens. Ils se
moment. maisenymettantlesformes. sont déchaînés contre la Suède
Ce pessimisme ambiant a été SelonlequotidienYédiotAha- crise tant avec les Américains qu’un moratoire sur les gros sionàlamenacedepossiblesatta- qui aura désormais bien du mal à
alimenté hier par l’annonce d’un ronot, il va tenter de convaincre qu’aveclesEuropéens. contratspassésparlesgroupespri- quesisraéliennescontrelesinstal- prendre la moindre initiative
projetdeconstructionde104loge- George Mitchell de se contenter Surledossiernucléaireiranien vésoccidentaux.Iln’estpasdutout lationsnucléairesiraniennessurle diplomatique.
ments supplémentaires, d’une d’un accord verbal. Israël s’enga- qu’il considère comme beaucoup certainquelaGrande-Bretagneet modèle de ce qu’avait fait l’État La vague de colère est telle que
synagogue,dejardinsd’enfantset gerait à éviter de prendre des plusprioritaire,lepremierministre surtoutl’Allemagne,quiad’impor- hébreuen1981lorsquesonaviati- plusd’unmillierdepersonnesont
d’un bâtiment abritant un bain mesures susceptibles d’irriter les vadenouveauplaiderpourunnet tants intérêts en Iran, acceptent on avait détruit une centrale signé une pétition appelant au
rituel destinés à des Israéliens en Américains, à lever quelques bar- durcissement des sanctions éco- unetellestratégiederupture. nucléaireirakienneprèsdeBagdad boycottage d’Ikea, la célèbre
pleincœurduquartierpalestinien ragesroutiersenCisjordaniepour nomiques contre Téhéran. Cette Pourtenterdeforcerlamainà à l’époque de Saddam Hussein. marque d’ameublement suédois,
deRasel-AmoudàJérusalem.Cet- faciliter la circulation des Palesti- politiqueinclut,selonlui,unarrêt ses interlocuteurs, Benyamin MenahemBegin,lepremierminis- qui a fait un malheur ces derniè-
te opération menée par Elad, une niens et à ne pas publier d’appels immédiatdesventesdecarburants Nétanyahou ne manquera sans treetfondateurduLikoud,leparti res années en Israël.
organisation nationaliste qui s’est d’offrespourlescoloniesjusqu’au à l’Iran, qui ne dispose pas des doute pas de rappeler que pour deNétanyahou,avaitmislemonde M. H.
fixécommeobjectifde«judaïser» début 2010. Nétanyahou espère capacités de raffinage suffisantes Israël«touteslesoptionsrestentsur entierdevantlefaitaccompli.
la partie arabe de la ville, est en ainsigagnerdutempsetéviterune pour assurer ses besoins, ainsi latable».Unleitmotivquifaitallu- MARCHENRY
LesSuisses se sentent Lockerbie:lapolémique
humiliés, deux fois enfleàLondres
DIPLOMATIE ler la Confédération» tandis que GRANDE-BRETAGNE ration la demande de la Libye ».
Unprésidentquiserend son fils, trois jours plus tard, Lesconservateursaccusent Hier, Gordon Brown laissait tou-
àTripolipourprésenter déclarait que s’il disposait de lepouvoirtravailliste jours au ministre du Commerce
desexcusesetlesacro-saint l’arme nucléaire, il l’utiliserait d’avoirpassé Peter Mandelson le soin d’expo-
secretbancairemisàmal pour«atomiserlaSuisse». un«deal»avecKadhafi. ser la ligne officielle: «la libéra-
parlefiscaméricain,deux Lecoupdepokerduprésident tion du détenu est une affaire qui
pilulesdifficilesàavaler. Merz est d’autant plus critiqué Denotrecorrespondant ne concerne que le ministre écos-
dansl’opinionsuissequ’iln’apas àLondres sais de la Justice». Le gouverne-
PATRICK CHAPPATTE, caricatu- été reçu par Kadhafi et rentre de ment de Londres est pourtant
riste au Temps de Genève, n’y va Tripoli sans les otages. Les LA VAGUE de réactions outrées, soupçonné d’avoir depuis long-
pas par quatre chemins pour Libyensseseraientengagésàrelâ- en Grande-Bretagne comme aux temps cherché avec la Libye une
résumer le malaise qui s’est cher les deux hommes d’affaires États-Unis, après la grâce médi- solution au problème Megrahi,
eremparé de la société suisse. Il d’ici au 1 septembre, mais rien cale accordée au Libyen Abdel- après l’abandon du programme
représente le président de la n’estmoinssûr. bassetal-Megrahi,condamnéàla nucléaire militaire de Kadhafi.
Confédérationsouslaformed’un prison à vie pour l’attentat de Tony Blair avait d’ailleurs signé
petit bonhomme à genoux bai- Une«pantalonnade» Lockerbie, met le gouvernement avecleguide,en2007,unmémo-
sant la main, en signe d’allégean- Les Suisses sont partagés deGordonBrowndansuneposi- randum sur l’échange de prison-
ce, de deux géants représentant entre ceux qui approuvent au tiondifficile. niersentrelesdeuxpays.
l’un le fisc américain, l’autre le nom du «réalisme politique» et L’opposition somme le pre-
colonel Kadhafi. Commentaire ceux, nombreux, qui se montrent mier ministre de sortir de son «Improbableetoffensant»
acerbeenmarge:«Deuxvictoires d’autant plus critiques qu’au silence. Pour David Cameron, le Pour les détracteurs de Gor-
suisses». même moment, Tripoli réservait leader conservateur, « l’homme donBrown,pasdedoute,ilyaeu
En prenant l’initiative de se un accueil triomphal à l’agent de reconnu coupable du meurtre de enoutreun«deal»:lalibération
rendre à Tripoli pour présenter renseignement libyen Abdelbaset 270 personnes ne méritait pas de Megrahi contre la facilitation
«lesexcusesdupeuplesuisse»àla al-Megrahi gracié par l’Écosse d’être libéré ». Mais le premier de contrats commerciaux et
Libye, le président Hans-Rudolf alors qu’il avait été condamné à ministreesttoujoursenvacances, pétroliers. Accusations renfor-
Merz a suscité une vive polémi- viepourl’attentatdeLockerbie. EnserendantenLibyelasemainedernière,leprésidentHans-Rudolf etrefusedeparler.Songouverne- cées par les déclarations de Seif
queàGenève. Ens’enprenantàlapoliceetà Merz(àgauche),iciàTripoliaveclepremierministrelibyen, mentlui-mêmeapourtantrendu el-Islam Kadhafi, l’un des fils du
Sa démarche partait d’une lajusticegenevoisesqu’elleaccu- BaghdadiMahmudi,asuscitéunevivepolémiqueàGenève.A.Nabil/AP publique hier une lettre officielle colonel,venuchercherAbdelbas-
bonne intention: obtenir la libé- se de «maladresse», la ministre envoyéeparBrownàMouammar set al-Megrahi à Glasgow, selon
rationdedeuxhommesd’affaires desAffairesétrangères,Micheline teurs helvétiques, se proclame «fondéesurl’expertiseetladiscré- Kadhafilejourdelamiseenliber- qui « dans tous les contrats de
suisses arrêtés en Libye le Calmy-Rey, ne fait qu’aviver la «fière du résultat» car, explique- tion» et affirment que leurs éta- tédeMegrahi.Ellefaitréférenceà pétrole et de gaz discutés entre la
19 juillet 2008 en représailles colère. t-elle,lasouverainetédelaSuisse blissementsgèrentdanslemonde une rencontre entre les deux lea- Grande-Bretagne et la Libye, la
après l’interpellation à Genève, Les éditorialistes francopho- aurait été préservée: les tribu- 27% des fortunes privées trans- dersilyasixsemaines,enmarge question du sort de Megrahi était
cinq jours auparavant, de Hanni- nes se déchaînent. Le Temps naux américains voulaient les nationales. du G8 en Italie. Gordon Brown toujourssurlatable».
bal Kadhafi, l’un des fils du colo- dénonce cette « reddition ». La dossiersdequelque52000clients Si les investigations du fisc rappelleàKadhafiqu’ilavaitalors Peter Mandelson, qui a ren-
nel,etdesonépousepour«mau- TribunedeGenèveparlede«pan- d’UBS. américain se limitaient à l’UBS, «insisté» pour que «dans le cas contré récemment Seif à Corfou,
vais traitements » envers leurs talonnade»: «Merz a consacré la Lesbanquierssuissessemon- ce serait un moindre mal. Mais où le gouvernement écossais déci- marche sur des œufs. «Tous les
domestiques lors d’un séjour loiduplusfort,enl’occurrenceun trent prudents, sinon perplexes. JacquesdeSaussure,associédela derait de laisser Megrahi rentrer représentants du gouvernement
dansunpalace. régime totalitaire », écrit son SteveBernard,directeurde Genè- banque privée Pictet and Co, est en Libye», ce retour soit célébré libyen évoquaient régulièrement
La Libye avait très mal pris directeurPierreRuetschi. ve place financière, admet qu’un persuadé que le département «paruneréuniondefamillepure- la question de la libération de
cette arrestation. Elle a rapatrié L’accord fiscal négocié par le « modèle bancaire basé sur américainduFisctenterabientôt mentprivée». Megrahi », admet-il avant de
5 milliards de francs suisses de Conseil fédéral avec Washington, l’argent non déclaré n’est pas un d’imposer le même traitement à Une autre lettre a fait surface s’indigner:«L’idéequelesgouver-
capitaux déposés dans les ban- qui lève un coin du voile sur le modèle d’avenir pour la Suisse». d’autres banques de la Confédé- hier, écrite cette fois au ministre nements britannique et libyen
ques helvétiques et porté plainte sacro-saint secret bancaire, Delààdirequ’ilfaille «ôter toute ration. La petite Neue Zürcher écossais de la Justice par Ivan auraientnégociélalibertéoulavie
contre le parquet et la police contribueàcesentimentd’humi- tutelledelaclientèlefaceàdesfiscs Schumaker (NZB) de Bâle se Lewis, un secrétaire d’État du de ce prisonnier libyen en contre-
genevois,exigeantdesubstantiels liation.IlcontraintlabanqueUBS agressifs»,ilyaunemarge. trouverait déjà dans l’œil du Foreign Office, pour lui rappeler partie d’un quelconque accord
dédommagements. à livrer au fisc américain les «Investirdansnotrepaysn’est cyclone. Pour les Suisses, le qu’aucune raison légale n’empê- commercial n’est pas seulement
Le14juilletdernier,lecolonel comptes de 4450 clients améri- pas un crime », proclament les temps des «humiliations» n’est chait la libération de Megrahi. fausse, mais totalement improba-
Kadhafi proposait de convoquer cains. Là encore, Micheline Cal- banquiers suisses qui vantent la pasfini. « Sur cette base », Lewis recom- bleetmêmeassezoffensante.»
une conférence pour «démante- my-Rey, l’un des trois négocia- spécificité de leurs prestations, RICHARDHEUZÉ mandait de «prendre en considé- CYRILLEVANLERBERGHE
A