Magazine Le Figaro du 24 janvier 2011
53 pages
Français

Magazine Le Figaro du 24 janvier 2011

-

Description

Venez lire le Figaro magazine du 24/01/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 janvier 2011
Nombre de lectures 47
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,40€ lundinnddi2i224janvier2011 -LeFigaroN°20676-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Comment prévenirParis les allergies des enfantsLe Figarocapitale
de la mode santéDes liftings sur mesurehomme PAGES11À14pour contrer les effets de l’âgePAGES48ET49
“Sans l“Sans laa libe liberrt téé d de e blâ blâmermer il n’est poil n’est poinint d’éloge flatteur” BeaumarchaisDior
Homme
LeFigaroéconomie
Bientôt 600 éoliennes Musique,films,sériestéléEspionnage au largechezRenault:
des côtes françaisesCarlosGhosn
ditavoirdes Lamoitiépreuves PAGE27
desFrançais
Assurance-
chômage: piratenégociations
souspression
PAGE24
Management & Emplois surInternetLescadres
SELON une étude réalisée adultes, mais aussi des qua- Qui pirate?optimistes
pour la Haute autorité pour la dragénaires aisés, par ailleurs
pour202011 11 56 % des hommesdiffusion des œuvres et la pro- grands consommateurs de
PAGES30À4À41 tection des droits sur Internet biens culturels. La musique, 42 % des femmes
(Hadopi), 49 % des internau- les films et les séries télé sont
tes ont déjà téléchargé illéga- tout particulièrement piratés. 70 % des 15-24 ansd
lement. Les pirates sont majo- Et l’action de l’Hadopi a euExpositionsittittttitittittitttitttitittitittititititittititiiiiion
ritairement des hommes et ils pour effet pervers de doper le 55 % des 25-39 ans
Monet,c’estfini… regroupent non seulement marché illégal de la vidéo. 32 % des 40 ans et +
des adolescents et des jeunes PAGE8enbeauté!PAGE2
Tunisie:leministredesAffaires
étrangèresraconteledépartdeBenAli
Avec retard par rapport au Danemark
(notre photo) ou à la Grande-Bretagne, la France KAMEL MORJANE(photo) est rien transparaître. Absolu-
se lance à son tour dans la construction d’éoliennes l’un des poids lourds du gou- ment rien.» «Je ne sais pas
vernement de transition. Il ce qu’il avait en tête. Je croisen mer. Nicolas Sarkozy annoncera demain
HervéMorin était le ministre des Affaires qu’avant tout il a été dépasséun appel d’offres portant sur cinq sites en Manche
étrangères sous Ben Ali, dont par les événements.» Ceset dans l’Atlantique représentant la puissance travaillesa
il est un cousin par alliance. derniers temps, Ben Ali luiinstallée de deux réacteurs nucléaires EPR
Deux heures avant la fuite de semblait de plus en plus isolé,posturede et un investissement de 10 milliards d’euros
l’ancien président, ils s’en- coupé des autres par«toutuncandidatpour pour les opérateurs. PAGE26 tretenaient au téléphone. entourage…». PAGE 5 ET
«Sa voix, dit-il, ne laissait L’ÉDITORIALPAGE212012PAGE3
www.citroenselect.frBettencourt :
HISTOIRE DUJOURmèreetfille (1)11.990€affichentleur
ADIEU PRIMEréconciliation Unmarathon CITROËN C4
À LA CASSE,PAGE54
BONJOUR LESHDI 92 CVShakespearepourlesJO
BONNES AFFAIRES
CONFORT BVM5
e Théâtre du Globe, où William une manière éloquente de souligner
Immatriculéedu01/01au28/02/2010,Shakespeare créa nombre de ses l’universalité du dramaturge britanni- climatisation,régulateurdevitesseL pièces, se transformera en vérita- que. «Les pièces de Shakespeare sont Véhiculed’occasiondefaiblekilométrage
ble tour de Babel à l’occasion des pro- depuis longtemps reconnues comme une
chains Jeux olympiques, qui se tien- langue internationale et ont prouvé
dront à Londres en 2012. Il accueillera qu’elles transcendaient la manière dont
SégolèneRoyal des troupes du monde entier, et chacu- les gens se parlaient», a expliqué le di-
ne des 38 pièces du poète anglais y sera recteur artistique du Globe, Dominicreprendson
jouée dans une langue différente. Il y Dromgoole.
offensive PAGE4 aura ainsi La Mégère apprivoisée, don- Ce marathon durera deux mois.
née en ourdou, La Tempête interprétée Les représentations s’ouvriront le
en arabe, Troïlus et Cressida en maori, 23 avril 2012, date anniversaire de laLaBelgiqueen
ou encore un Roi Lear en langue abori- naissance et de la mort du dramaturgecrises’agacede gène. Il y aura même Peines d’amour (1564-1616). Elles se dérouleront au
perdues en langage des signes. Il n’y a Shakespeare’s Globe Theatre. Construitsonimpuissance
pas encore de version en français au en 1996, il est la réplique du Globe
PAGE7
programme. Ce projet excentrique, d’origine, d’après des plans d’époque.
donc très anglais, est bien évidemment BRUNOJACQUOTCoupe d’Europe (2)
Garantie12moispiècesetmaind’œuvre.
Possibilitédefinancement,d’entretiende Rugby :des
(2)comprisetdereprisedevotrevéhicule
quartsfratricides DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
(1) Prix valable jusqu’au 31/01/2011, non cumulable avec les opérations en cours, réservé aux particuliers dans la limite des stocks disponibles.PAGE16
LE REGARD DE L’ÉDITORIAL de Pierre Rousselin PAGE21 Liste des véhicules concernés disponibles dans les points de vente Citroën Félix Faure listés ci-dessous (2) Voir conditions dans les points de vente
citésci-dessous,financementsousréserved’acceptationparCitroënFinancement.
J.-C.MARMARA/LEFIGARO- Philippe Labro LE CARNET DU JOUR PAGE19
VOISIN/PHANIE-AMRAHMAD, « La Meule » de Claude Monet t APARTÉ d’Anne Fulda PAGE54 CITROËNFÉLIXFAUREF.FIFE,B.HORVAT/AFP-J.-M.TURPIN/LE
FIGAROMAGAZINE-H.LEWANDOWSKI PAGE21 PARIS 0153681515 LYON-Corbas(69) 0478206777TOUTE L’ACTUALITÉ SURlefigaro.fr
BORDEAUX-Bruges(33) 0557936969 MARSEILLE-Vitrolles(13) 0442787737
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€. H:830HUF.
NANTES-Beaulieu(44) 0240892121 -------- www.citroenff.com --------PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 124 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@b@m@e@a;
CHAMUSSY/SIPA
photo non contractuelle
Clundi24janvier2011 LEFIGARO
«LaMeule»deClaudeMonet2 LEREGARDDEPHILIPPELABROPAGE21recto VERSO >
DevantleGrand
Palais,danslanuit
desamedi
àdimanche.
JEAN-CHRISTOPHE
MARMARA/LEFIGARO
LaCapelinerouge,portrait
demadameMonet.
THECLEVELANDMUSEUMOFART
Vendredi,22heures:
casquettesetparkas
Le Grand Palais aurait dû commencer à faire refluer
ses visiteurs il y a deux heures. Pourtant, la file des
grands jours s’allonge toujours dans la nuit fraîche. C’estbeau,
Elle s’enroule en escargot sur le square Jean-Perrin
et s’étire le long de l’avenue du Général-Eisen-
hower. À droite, les plus nombreux, ceux qui ont ré- À Paris, la rétrospective
servé. À gauche, ceux qui tentent leur chance. Car
une billetterie exceptionnelle a été provisionnée aux événement s’achèveguichets. Face au succès de la rétrospective Monet, la
Réunion des musées nationaux (RMN) a décidé de Monetlanuitce soir à 21 heures,l’ouvrir en continu jusqu’à la clôture, prévue ce soir
à 21 heures. Quatre jours et trois nuits non-stop : un
marathon pour les équipes comme pour les amateurs après quatre mois de lette«multicoloreetjouissive»,le«peintredelalu- 3h30:devantlesœuvres
de peinture mais bien à la hauteur de la ferveur gé- mière et la lumière des peintres». Applaudissement De l’avis d’un des gardiens, l’ambiance est plus cal-
nérale portée au maître de l’impressionnisme. Im- d’un public conquis. Celui-ci n’est pas que populai- me que dans la journée. La durée moyenne de visitesuccès et un marathon
possible d’aller au-delà du 24 janvier : les nombreux re. En coulisses, Florence Le Moing, la responsable est la même - une heure et demie -, mais l’écoule-
prêteurs internationaux exigent le retour de leurs du département presse de la Direction des musées de ment semble plus fluide. Pas de scolaires, moins definal de quatre jours
œuvres. France, déroule dans le désordre la liste des VIP poussettes et plus de jeunes, sans doute. Au jugé, la
ayant vu la rétrospective. Farah Diba, le roi et la rei- moyenne d’âge s’est abaissée de 50 à 30 ans.et trois nuits d’ouverture23h45:madeleines ne des Belges, celle de Norvège, le Maharadjah rose, «Autrement,jenevoispasdedifférence, dit un Pari-
etclarinette Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Angelina Jolie, Sé- sien - un des rares à ne pas être concentré sur sonnon-stop. ImpressionsDeux heures d’attente pour les amateurs dépourvus bastien Chabal, Philippe Katerine et Julie Depardieu, audioguide.CommeleGrandpalaisnepossèdeaucune
de billet. Lorsqu’un groupe doté du sésame est ad- Brigitte Fossey, Gaspard Ulliel, Zinedine Zidane, fenêtre,peuimportequ’ilfassejourounuit.L’éclaira-nocturnes d’un Grandmis, ceux d’en face huent. Alors, pour la énième fois, Pierre Boulez, Vivienne Westwood, Cédric Klapisch, ge,magnifique,destableauxestlameilleuredessour-
l’accueil explique le système. Pour faire passer la pi- Isabelle Huppert, Kristin Scott Thomas… cesdelumière.»
lule, des boissons énergisantes, des barres chocola- Palais très animé, aussi
tées et des madeleines sont distribuées par des jeunes 2h30:verdict 5heures:petitdéjeuner
filles habillées aux couleurs de leurs produits. La Lu par Alexandre Duval-Stalla :«LaCouretlejury, Retour à la cafétéria, tandis que dans les salles le net-bien dehors que dedans.
RMN a eu la bonne idée de développer ce genre de aprèsenavoirdélibéré,vousdéclarecoupable,forcé- toyage a commencé. Les chariots passent le plus dis-
PARÉRICBIÉTRY-RIVIERREpartenariat. Du coup, on oublie l’injustice, on récla- ment coupable, et vous condamne à hanter encore crètement possible entre les curieux. L’entretien est
me les cadeaux. Ambiance caravane du Tour de longtempslesmuséesdumondeentierdevotrelumiè- particulièrement nécessaire dans les toilettes, qui
France. En fin de queue, Joseph Galis joue Mozart re.» Voilà donc le patriarche de Giverny acquitté ressemblent vite à celles d’une autoroute. Dehors, un
pour quelques pièces. Sa clarinette sur orchestre en- haut la main. Restent à découvrir les pièces à convic- quart d’heure de queue seulement. Le clarinettiste
registré n’est pas du goût de tous. Il interprète tou- tion, mais auparavant une halte à la cafétéria de l’en- s’est assoupi sur son tabouret. Seuls les guichetiers
jours le même extrait et un rondoadlibitum, même tresol s’impose. Premiers visages fatigués, premiers s’affolent : le système de cartes bleues vient de sau-
du divin Wolfgang, ça finit par énerver quand on fait signes de lassitude, mais aussi propos enthousiastes ter. On n’accepte plus que du liquide où des chèques.
du surplace. de ceux qui viennent de passer en revue les 170 toiles. Devant, le service d’ordre parlemente. Un groupe de
«Uncaféetj’yretourne», affirme un étudiant pari- fêtards doit abandonner ses bouteilles sur les bas-
0heure:faitesentrerl’accusé sien à sa petite amie, qui n’en demande pas tant. côtés. Monet en sortie de boîte de nuit : cela va cal-
Dans le saint des saints, enfin. Direction l’audito- Rencontre avec Magali Sicsic, administratrice du mer les esprits. Croix-Rouge et pompiers n’ont en-
rium, où une messe peu banale va avoir lieu jusqu’à Grand Palais.«Prèsde65000personnessontatten- registré qu’un seul malaise. Contre le froid du cœur
2h30. Un groupe de joyeux drilles composé de fins rien de l’art Pierre Wat. Accusé de collaboration, il duesentrecematinetlundisoir,dont33000pendant de la nuit, on a un moment fait sauter la jauge pour
lettrés - la Société des culturistes - a été autorisé à ju- demande pardon à la France. Mais fait valoir qu’au cestroisnuits.Jepensequ’onatteindralafréquenta- mettre plus de gens à l’abri dans le hall précédant les
ger Monet. Une parodie de procès tout à fait dans même moment il propose dans son musée une ré- tionrecordde910000visiteurs.Ceseraitdujamais- salles. Une - petite - entorse à Vigipirate.
l’esprit du «Tribunal des flagrants délires», l’émis- trospective consacrée à Jean Léon Gérôme, le plus vu à Paris depuis 1967, lorsque l’exposition Toutan-
sion radiophonique qui fit rire la France entière au pompier des peintres, l’ennemi juré des impression- khamon,quiavaitdurésixmoisetdemiauPetitPalais, Dimanche:dernièrelignedroite
début des années 1980 et où s’illustrèrent Pierre Des- nistes. Ne cachant pas cette préférence personnelle, avaitaccueilli1,2milliondevisiteurs.» Dans les cou- À 11 heures, la fréquentation totale était de
proges et Luis Rego. Entrée libre et gratuite. Arrive il se dit toutefois ravi de l’immense succès de l’expo- loirs, Jean-Paul Cluzel, le président du Grand Palais, 866364 visiteurs. L’équipe de nuit a passé le relais à
une greffière en perruque mauve–àla ville, attachée sition Monet. «C’est un très bon signe, à quelques ajoute que ce serait«unrecordabsolupouruneexpo- 8 heures. Chacun des 84 employés volontaires rece-
de presse chez Lattès. Elle s’assoit derrière un clavier mois de la réouverture, à l’automne, d’une partie des sition de quatre mois en France». Il y a deux ans, la vra une prime de 80 euros par permanence. L’ulti-
et entonne Money, money, money, du groupe Abba. salles d’Orsay en cours de rénovation», ajoute-t-il RMN avait déjà organisé une « méganocturne » pour me veillée devrait se situer au-dessous des précé-
Un premier jeu de mots facile, mais le groupe, rompu plus sérieusement. « Picasso et les maîtres ». Elle avait fédéré quelque dentes (respectivement 7448 et 8795 noctambules)
à la parodie puisqu’il a déjà par le passé jugé Barrès, 70000 visiteurs, dont 30000 noctambules. Près de car«lesgensretournentautravaillundi», rappelle
Dali, la princesse de Clèves et Warhol, fait feu de tout 1h30:plaidoiriesetréquisitions 95 % s’étaient déclarés partants pour recommencer. un employé au vestiaire. Mais ce soir, après 21 heu-
bois. Entrée de la cour. Prière de se lever. Suit l’accu- En procureur de la République, l’avocat Vincent Ol- res, il y aura encore une fête, un adieu réservé aux
sé. Sous sa barbe factice on reconnaît le caricaturiste livier n’y va pas de main morte. Monet ?«Unalcoo- mécènes et aux prêteurs. Et puis mardi dès 8 heures
Emmanuel Chaunu. Il demeurera muet, mais, tout liqueàlavuebrouillée,undingue,unmaniaque.Son- commencera le décrochage des 170 toiles. Après
au long du spectacle, ses dessins à chaud projetés sur gez:ilapeintsafemmealorsqu’elleagonisait,victime examen détaillé et mise en caisses, elles rejoindront
grand écran derrière le bureau des juges feront mou- d’uncancerdel’utérus.» Plus généralement,«avec Orsay pour une cinquantaine d’entre elles et, pour
che. Alexandre Duval-Stalla, avocat et auteur d’une sestachessurdestoilesdelinsansaucunetragédieni les autres, les grands musées étrangers et les collec-
biographie croisée sur Claude Monet et Georges Cle- aspérité,quiressemblentàdestestsdeRorschach»,il tions privées. La plupart voleront vers les États-
menceau*, lit l’acte d’accusation.«Néle18novem- a«ouvertdesvoiesdeladécadence». Bref, avec ses Unis mais aussi quelques-unes pour la Russie, d’où
bre1840,àParis,OscarClaudeMonetn’estpassim- meules et ses cathédrales, ce ne peut être qu’un«se- elles sortent très rarement. On ne reverra pas de si-
plement un peintre de nymphéas et de paysages rialpainter». Pour la défense, Bertrand Périer, éga- tôt Monet ainsi. À Paris, la précédente rétrospective
bucoliquescourantnudansleschampsdeGiverny,le lement avocat, n’a aucun mal à faire valoir le«génie remontait à trente ans. À la sortie, en cherchant un
pinceauauvent,maisunfrondeur.» Pis : un révolu- d’un pinceau virevoltant», «le maître de la sensa- taxi sous la statue de Clemenceau, on se souvient des
tionnaire ayant présidé à une «association de gri- tion», la peinture«authentiqueetrustique»,lapa- paroles du verdict d’Alexandre Duval-Stalla.
bouilleurs», commis un «attentat à la sûreté de «AdieuMonetavecvosimpressions,vosintuitionset
l’empireduBeau» et un«crimedebassepeinture». mon émotion. Adieu Monet, vos tableaux repartent
Sa victime, une Marianne seulement vêtue d’un dra- dansl’infinietlasolitudedesmuséesdumonde.Adieu
peau bleu-blanc-rouge, gît langoureusement sur AdieuMonet,vostableauxrepartentdans Monet,vousnousavezfaitvivreunmomentsupérieur
une fourrure au pied des hommes de robe. del’artet,parlàmême,delavie.AdieuMonet,vousl’infinietlasolitudedesmuséesdumonde. avezprislaviecommeonsebat.C’estunedesformes
0h30:comparutiondestémoins ducourageetdelapuissance.Vousavezprislalumiè-AdieuMonet,vousnousavezfaitvivreun«Guy Cogeval, président du Musée d’Orsay et qui est reetl’eau.Cen’estpasmal.»
un des commissaires de l’exposition, a accepté de fi- momentsupérieurdel’artet,parlàmême,delavie»
gurer dans ce simulacre judiciaire. Il est cité à la bar- *«Claude Monet–Georges Clemenceau: une histoire,
re aux côtés du cinéaste Romain Goupil et de l’histo- ALEXANDREDUVAL-STALLA,AVOCAT,DANSUNEPARODIEDEPROCÈSDEMONET deuxcaractères»,Gallimard,304p.,21€.
A
DR
LEFIGARO lundi24janvier2011
3francePOLITIQUE
2012:HervéMorinfaitunpasdeplus
versunecandidature
Le patron du Nouveau Centre souhaite former
une confédération avec Jean Arthuis cette semaine.
Il hausse le ton contre l’UMP et Nicolas Sarkozy.
sapolice», lance-t-il sous les huées.JEAN-BAPTISTEGARAT
«Cequiestsûr,c’estqu’avectoutesces
«LapolitiquePRÉSIDENTIELLE «Jevoudraisdiremerci déclarationscontradictoires,noscamara-
descentristesàl’UMP.Carceréveilducentre,c’estaussi descentristesquiavaientrejointl’UMPen
sedécideà lui indirectement que nous le devons.» 2002nesaventplusbienoùilshabitent»,
cheznous,C’est la seule amabilité s’amuse Morin en brocar-
auseindenotre
qu’Hervé Morin a réservée, dant «un retour en force»Lapetite famille,pasRue
samedi, à l’intention du parti des centristes au gouver-phrasede… duFaubourg-
présidentiel devant le conseil nement à des postes de se- Saint-Honoré»,JEANARTHUIS
national extraordinaire du crétaires d’État «tellementPRÉSIDENTDEL’ALLIANCE adéclaréHervé
Nouveau Centre. Car, a-t-il majeurs qu’ils n’ont pas étéCENTRISTE Morin,samedi
expliqué devant huit cents créésennovembre». àVincennes.Notreplaceest
membres de son parti, Ces nominations, qui re- WITT/SIPAaucentre.C’est
«l’UMP démontre qu’il est pourcelaqu’ondoit, lèvent de la «tambouille
possible d’être un grand parti ausoirdupremier politicienne», selon un élu
de droite mais qu’il n’est pas tour,sinotre NC, les centristes en ont au sein de notre famille, pas Rue du Fau- du maintien de sa formation au sein de centristes ne veulent pas en entendre
candidatn’estpaspossible d’être un grand parti soupé. Dernière en date, bourg-Saint-Honoré», à l’Élysée. De ce l’UMP. Et donc de sa participation à une parler. La question sera vraisemblable-
danslesfinalistes,deladroiteetducentre». celle du président du grou- constat, il tire une«seuleconclusionlogi- confédération des centres. Trop tard ment soulevée mercredi lors d’une réu-
pouvoirdiscuterPour preuve, l’ancien mi- pe au Sénat, Nicolas About, que» :«Unefamillepolitiquequin’apas pour Hervé Morin et le président de l’Al- nion du comité de gestion de l’UDF à la-
avecchacundesnistre explique qu’«on ne au Conseil supérieur de de candidat est une famille qui n’existe liance centriste, Jean Arthuis, qui souhai- quelle doit participer l’ancien candidat à
candidatsrestant
peutpasledimanchestigmati- l’audiovisuel (lire ci-des- pas.»«Alorsjedisetjeredis,mêmesiça tent lancer une confédération dès cette l’Élysée.
enliceaudeuxième
ser les Français héritiers de sous). «On veut tout faire nefaitpasplaisiràtoutlemonde,quenous semaine. Ce dernier, qui se déclare Avec ou sans Bayrou, le constat est ce-
tour.
l’immigrationetlelundiparler pour réduire le poids d’un aurons un candidat à la présidentielle», «prêt», a cependant précisé samedi que pendant le même : «Tropderéformesou
d’intégration». «On ne peut groupequigêne», s’alarme assure-t-il. «touslescentristesindépendantspeuvent semblantsderéformesdepuis2007necor-
pasledimanchecondamnerles le sénateur NC Hervé Mau- Et Morin veut aller vite. Pas question prendrepartàlarefondationducentre». respondentpasvraimentànosvœux, dé-
35heuresetlelundienappeler rey. «Christian Gaudin a de se laisser dicter le calendrier par Jean- Manière de rappeler que le MoDem et plore Arthuis.Iln’estquetempsquenous
audialoguesocial», poursuit- été nommé préfet, Pierre Louis Borloo. Le président du Parti radi- François Bayrou doivent pouvoir prendre prenions notre destin en main.» Verdict
il. Déclinant les exemples de Fauchon au CSM, Nicolas cal a prévu d’examiner en mai la question place autour de la table alors que les néo- sous quelques jours.
«contradictions» de l’UMP et About au CSA, récapitule
du gouvernement, Morin op- un autre. Tout cela altère
pose la taxation des plus-va- profondément l’image que
lues réalisées sur les résidences principa- nous avons de Gérard Larcher (président
les à «la France de propriétaires» du Sénat)etdel’UMPengénéral.»
promise par Nicolas Sarkozy en 2007. Ou «Jemedésoledevoircespeauxdeba-
encore s’interroge sur la diplomatie : naneentoutgenrequin’ontqu’unseulob-
«Onnepeutpassaluerledimanchelali- jectif: tenter de m’affaiblir et d’affaiblir
bération d’Aung San Suu Kyi et le lundi notre mouvement, témoigne Morin. La
proposeràBenAlinotreaidepourformer politiquedescentristessedécidecheznous,
Pourl’instant,l’Élyséeneveut
pasdeconcurrentaucentre
La candidature de Jean-Louis Borloo
CHARLESJAIGU
n’est pas non plus souhaitée par l’Élysée,
TOUT à la préparation de la conférence de pour le moment. Mais elle serait jugée plus
presse qui doit officiellement lancer le G8 «utile ». «Borloo, lui, peut aller chercher
et le G20 en France, certains collaborateurs desvoixaucentregauche,oumêmechezles
du chef de l’État n’ont même pas vu que le écolos », veut-on croire. Pour le moment,
Nouveau Centre, le parti d’Hervé Morin, c’est François Bayrou qui apparaît comme
avait annoncé son intention de susciter, le centriste susceptible de reverser une
quoi qu’il arrive, un candidat pour la prési- partie de ses électeurs vers Sarkozy au
dentielle. C’est dire l’importance qu’atta- deuxième tour. Des « deals » avec le Mo-
che l’entourage présidentiel aux annonces Dem pour les législatives auraient
de l’ancien ministre de la Défense… La bra- d’ailleurs déjà été passés avec l’Élysée.
vade d’Hervé Morin sera symboliquement Mais Nicolas Sarkozy n’ignore pas le ca-
suivie d’un rendez-vous à l’Élysée dès ractère incontrôlable de l’ex-candidat à la
mardi pour en parler avec Nicolas Sarkozy. présidentielle.
Preuve que les velléités de sécession avec le
L’hypothèseBorloochef de l’État restent modérées.
La position du président sur ce sujet est Le deuxième temps viendra «dans quel-
assez simple. Elle se décline en deux quesmois», quand le paysage politique se
temps. Tout d’abord, il maintient la ligne, sera décanté à droite et à gauche. «D’ici
fixée depuis longtemps, en faveur d’une l’été», tous les présidentiables seront sor-
forte dynamique de premier tour. Cette tis du bois,«deStrauss-KahnàVillepin»,
conviction s’est renforcée en observant la assure-t-on. Il se peut alors que Nicolas
montée de Marine Le Pen dans les sonda- Sarkozy change son fusil d’épaule et juge
ges. Avec un socle d’intentions de vote qui complémentaire un candidat de centre
le met pour l’instant loin devant la candi- droit. Mais une chose paraît acquise : il ne
date d’extrême droite au premier tour – s’agira pas d’Hervé Morin, dont l’Élysée
environ dix points–, le président ne veut considère que les élus du Nouveau Centre
surtout pas courir le risque de réduire son ne le suivront jamais. «Ils le débranche-
avance. «Si Marine Le Pen monte et de- ront», appuie un conseiller du président,
vientunemenacepourlePS,dontleniveau décidément sûr de lui. Seul Jean-Louis
de premier tour est bas, il faut se mettre Borloo aurait alors la bénédiction de
hors risque et ne pas finasser en suscitant Sarkozy. «Jean-Louis veut agir en bonne
une candidature de centre droit», résume intelligenceavecNicolasSarkozy», résume
un proche du chef de l’État. Un raisonne- un proche du président du Parti radical.
ment qui vaut avant tout pour Hervé Mo- Encore faut-il que Borloo réussisse à fédé-
rin, qui «prendra des électeurs à Nicolas rer les centres. Pas gagné si on en juge par
Sarkozy», tranche ce proche. le ton d’Hervé Morin, ce week-end.
AuSénat,descentristes«choqués»
LA NOMINATION au Conseil supérieur deseschoix»,estimeunautreenrap-
del’audiovisuelduprésidentdugroupe pelantqu’auxdernièressénatorialesla
Unioncentriste,NicolasAbout,n’apas liste UMP sur laquelle figurait Larcher
finidefairedesvagues.Cettedécision avait dû affronter une liste centriste
du président UMP du Sénat, Gérard menée par About dans les Yvelines.
Larcher, a surpris tout le monde dans Pour garantir leur indépendance, plu-
Pouraméliorervostransportsquotidiens,RéseauFerrédeFrancerénove6400kilomètresdevoies
legroupevendredi.«Aboutnousavait sieurs centristes espèrent l’élection à
d’ici2015.Ainsi,nousdoublonslerythmedesrénovationspourrendrenoslignestoujoursplusfluides,
bien caché qu’il était un spécialiste de la tête de leur groupe d’un sénateur plusrapides,plusconfortablesetvosvoyagesencoreplusagréables.
l’audiovisuel, ironise un sénateur cen- non renouvelable en septembre. www.rff.fr
triste. En tout cas, nos collègues de «Faute de quoi, nous resterons les
l’UMP doivent être jaloux de voir les otages des élections et de la stratégie
nominations pleuvoir comme cela sur de l’UMP pour conserver la présiden-
notre groupe.» «Il est curieux et as- ce»,assureunélu.Cequiréduitdras-
sez inélégant de la part de Larcher de tiquement le choix, vingt des trente
vouloir déshabiller notre groupe ainsi. sénateurs étant soumis à l’élection de
Celajetteunsoupçonsurlamotivation septembre. J.-B.G.
Alundi24janvier2011 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
SégolèneRoyal
intensifie
sonoffensive
Invitée hier du « Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI »,
la présidente de Poitou-Charentes cherche à défendre
sa nouvelle stratégie : être la porte-parole du peuple.
succès. Aujourd’hui, c’est Dominique
NICOLASBAROTTE
Strauss-Kahn et Martine Aubry qui font
PS Prête à se battre contre tous. En cam- la course en tête. Mais pour l’instant, ils
pagne pour décrocher l’investiture socia- ne se sont pas déclarés. Quand on l’inter-
SégolèneRoyal,
liste pour 2012, Ségolène Royal ne prati- roge pour savoir si leur indécision « nuit hier,au
que plus la demi-mesure. La situation est au débat », elle répond clairement : «GrandJury
grave, selon elle, et elle la dénonce sur le « Vous avez raison. Je ne vais pas empiéter RTL-LeFigaro-
plan économique ou social, principale- sur leur liberté d’expression mais je trouve LCI».
ment. « On n’est plus dans le déclassement que ce serait bien » qu’ils se décident, a- RTL/DOUTRE/
social, on est dans le chaos social », expli- t-elle ajouté. ABACAPRESS
que-t-elle pour décrire l’état du pays.
Unecoursedevitesse« L’inquiétude monte ». Tout au long du « Ça vous trouble qu’on puisse contrôler les demandé « la confiscation des biens ».
«Grand Jury RTL-Le FiGaro-LCI », dont En attendant, elle mène campagne. L’une entreprises ! », a-t-elle lancé, un peu Elle considère que la ministre des Affaires ZOOM
elle était l’invitée hier, la présidente so- de ses principales propositions, qu’elle a provocatrice. Le ton est le même sur tous étrangères, Michèle Alliot-Marie, a com-
cialiste de Poitou-Charentes s’est faite la développée hier, c’est l’interdiction des les sujets. La candidate de 2007 veut im- mis « une faute diplomatique extrêmement
porte-parole des sans-voix. La « campa- licenciements boursiers. « Toute entre- poser sa vision des choses. Globalement, grave » en semblant proposer une aide Rocardpourl’abaissement
gne va s’adresser à ceux qui en ont assez de prise dont la croissance économique est là elle plaide pour un « changement de men- policière au régime de l’ancien dictateur. deladuréelégaledutravail
subir », a-t-elle déclaré. « Ils veulent re- et dont les résultats économiques sont là ne talités » dans le monde de l’entreprise, où En campagne, Ségolène Royal est déci- L’ancienpremierministrePS
fermer cette parenthèse que nous subissons peut prétendre qu’elle peut faire des licen- elle regrette la faiblesse du dialogue so- dée à mener une course de vitesse. Son MichelRocardapréconisé
aujourd’hui. » ciements économiques », a-t-elle expli- cial. Elle propose aussi une réforme du agenda est chargé. Aujourd’hui, elle or- samedidansLeMondede
Royal n’est pas la favorite pour les pri- qué. « Nous sommes dans un pays où système bancaire : « Il faut mettre le sys- ganise par exemple une université parti-
remettrelaquestiondutemps
maires aujourd’hui. Au journaliste qui le l’autorisation de licenciement est donnée tème bancaire au service des PME. » Pour cipative sur la crise de l’euro en réunis- detravail«surlatabledes
lui fait remarquer, elle rétorque ferme- pour cause économique. Si il n’y a pas de désendetter le pays, elle compte d’abord sant un spectre large de points de vue : de négociationsentresyndicatset
ment : « Vous avez tort. » Pour la prési- cause économique, il n’y a aucune raison sur la croissance. l’altermondialiste Susan George à l’an- patronat»,prônantun
dente de Poitou-Charentes, prête à jouer de laisser une entreprise licencier des sala- Le programme de Ségolène Royal tient cien conseiller de François Mitterrand abaissementdeladuréelégale
le peuple contre les élites, ce ne sont « ni riés », a-t-elle complété. Pour défendre dans sa volonté. Y compris au niveau in- Jacques Attali, en passant par l’écono- «àmoinsde35heurespar
les sondages ni les journalistes parisiens » son idée, elle s’appuie sur une décision du ternational, elle se veut la porte-parole miste Philippe Aghion. Jeudi, elle organi-
semaine».«Pourquechacunait
qui feront l’élection. Pourtant, en 2006- tribunal de grande instance de Paris dé- du peuple. Elle a réclamé le départ des se dans sa région une conférence sociale saplacesurlemarchédutravail,
2007, ce sont justement les études d’opi- nonçant, dix ans après, le licenciement ministres tunisiens des « anciennes équi- sur le pacte de solidarité avec les jeunes, ilfauttomberàmoinsde
nion qui avaient contribué à son propre économique de salariés de l’usine LU. pes » de l’ex-président Ben Ali dont elle a l’un de ses thèmes de campagne. 35heuresparsemaine.Etc’est
d’autantplusnécessairequela
duréedevies’allonge»,estime-
t-il.Rocardjugeaussiqu’«il
fautreculerl’âgedelaretraite».MélenchonlancesacampagneetviseDSK «Maislacontrepartie,c’estla
réductiondeladuréedu
L’eurodéputé a été adoubé par son Parti de gauche. Le ralliement du PCF est prévu pour avril. travailhebdomadaire»,
insiste-t-il.
ver », a-t-il lancé avec ferveur, annon- Insensible à cette rhétorique, Olivier
SOPHIEDERAVINEL
çant qu’il ne sera pas question de mener Besancenot a décrété que Jean-Luc Mé-
GAUCHE Il l’a promis à ses troupes : sa une campagne « policée » mais plutôt lenchon ne peut « pas être un candidat de EN BREF
candidature à la présidentielle n’est «en « de discorde ». Objectif : bousculer ceux rassemblement anticapitaliste » puisqu’il
rien une aventure individuelle » ou une « qui font de la graisse, installés devant la refuse de dire s’il participera ou non à un
« exaltation personnelle ». Le candidat politique comme si c’était un spectacle » et gouvernement PS. Mélenchon, qui insis- L’UMPetlePSbattus
Jean-Luc Mélenchon, adoubé samedi lors les « convaincre » que « chacun est res- te sur le distinguo à faire entre premier et àlamunicipaledeSenlis
du conseil national du Parti de gauche par ponsable de l’effort qu’il apporte au destin deuxième tour de la présidentielle, LalistedePascaleLoiseleur
220 voix et trois abstentions, n’est pas commun ». Bousculer aussi ceux qui l’ac- s’abrite, pour ne pas répondre, derrière (DVD)aremportéledeuxième
exactement non plus le fruit d’un choix cusent de populisme, « abjecte diversion le refus du PS de dire s’il accepterait de tourdelamunicipalepartielle
collectif. L’eurodéputé l’a souligné dans qui efface les frontières entre le Front de participer à un gouvernement Front de deSenlis(Oise),avec55%des
une salle de l’Assemblée nationale : «Je gauche et le Front national ». gauche. voix.Elledevancecelledumaire
présente ma candidature et vous êtes la Rassurant ses supporteurs, l’ex-séna- UMPsortant,Jean-Christophe
première formation collective à y apporter teur PS a indiqué qu’il n’allait pas se gêner Canter(34%),quiexpliqueIlveutbousculerceux
votre soutien. » pour critiquer Dominique Strauss-Kahn, l’électiondesonadversairepar
La prochaine étape sera le rassemble- candidat que 42% des Français considè- «quifontdelagraisse, un«malentendu»,etcelle
ment du PCF autour de lui, alors que des rent comme le plus capable de rassembler duPSJean-MarieMariani(11%).installésdevant
candidats PCF orthodoxes comme les dé- toute la gauche en 2012, selon un sondage lapolitiquecommesi Baissedelasatisfactionputés du Rhône André Gerin ou de la OpinionWay. Jean-Luc Mélenchon a pro-Jean-LucMélenchonauconseilnational
enversl’exécutifSomme Maxime Gremetz clament leur mis d’être « à la hauteur » face à cette ci- c’étaitunspectacle»duPartidegauche,samediàParis.
BERTRANDLANGLOIS/AFPhostilité à l’idée d’un candidat non issu de ble qui incarne le FMI et donc aussi pour Lacotedepopularité
leurs rangs. Et que le député du Puy-de- lui « les banksters » ; le libéralisme, Mélenchon n’a pas plus de succès avec deNicolasSarkozyreculed’un
Dôme André Chassaigne milite pour re- particulier aux socialistes. « Je n’ai que « cancer qui disloque la société ». le PS. Sur le plateau de France 5, il arbo- pointenjanvier,passant
présenter le Front de gauche. Réponse en faire de l’appui des pleutres, de ceux qui me Attaché à la symbolique, Mélenchon, rait hier le triangle rouge des déportés à30%d’opinionsfavorables
avril, pas avant. Cela ne l’empêche pas de disent que si je survis ils m’apporteront leur qui a officialisé sa candidature le 21 jan- communistes. « Parce que ce sont les pre- et70%demécontents,tandis
lancer des invitations à le rejoindre, en soutien. C’est maintenant qu’il faut se le- vier, jour anniversaire de la décapitation miers qui sont allés [dans les camps de queFrançoisFillonenperd
deux,à49%desatisfaitsde Louis XVI, veut être celui par qui «le concentration] avec les socialistes comme
soleil de la grande révolution de 1789 » prix de leur sottise politique », a-t-il ex- et50%demécontents,
puisse à nouveau advenir. Modeste, il a pliqué. Une sortie jugée « indigne » par la selonlebaromètre
tout de même invité son auditoire à ne pas députée PS Aurélie Filippetti, qui a adres- mensuelIfop-JDD.
proclamer « Mélenchon, président ! » sé hier un « carton rouge » à Mélen-
mais plutôt « présidons ! ». chon.
UnnouveausursispourJean-PaulHuchon?
Le Conseil constitutionnel pourrait être saisi du cas du président de région.Soldes ILE-DE-FRANCE Jean-Paul Huchon pourrait proposer à ses pairs d’envoyer tuelles allant dans le sens d’une modi-
pourrait bénéficier d’un nouveau sur- le dossier au Conseil constitutionnel. fication du droit électoral.
sis. La réélection en mars du président Les Sages de la rue Montpensier auront Ce n’est pas l’avis de la direction des
CANAPÉS PS de la région Ile-de-France, contes- ensuite trois mois pour donner leur libertés publiques et des affaires juridi-
tée devant le Conseil d’État par un mi- avis sur un sujet hautement sensible en ques du ministère de l’Intérieur qui aCANAPÉS-LITS
litant UMP en raison d’une campagne pleine campagne des cantonales. été amenée à rédiger un « mémoire enFAUTEUILS...
de communication régionale organisée défense ». Pour elle, la sanction préco-
«Manœuvrerevancharde»ÀPARTIRDU dans les six mois précédant le scrutin, nisée - inéligibilité d’un an et comptes
est susceptible d’être invalidée. C’est Avocat de Paul Midy, le plaignant et de campagne invalidés - n’est pas an-12 JANVIER 2011
een tout cas ce qu’a préconisé, dans un militant UMP, M Philippe Blanchetier ticonstitutionnelle.
premier temps, en décembre, le rap- affirme qu’il verrait « assez mal que La publication dans la presse de ceEN VENTE À PARIS
eporteur général du Conseil d’État sur (soient) déclarés contraires à la Consti- mémoire a été considérée par M Thi-eEspace Steiner : 37 rue du Commerce Paris 15 , 01 45 75 29 98, M° Emile Zola,
ce dossier, Édouard Geffray. tution les trois articles visés » dans la riez comme une tentative « d’instru-
7j/7 (le dimanche : 14h-19h) Pour sa défense, Jean-Paul Huchon a requête. « Ce serait l’effondrement de mentalisation de la justice par le biais de
eEspace Topper : 63 rue de la Convention Paris 15,0145778040,M°Boucicaut, introduit une question prioritaire de tout le système d’encadrement des cam- pressions médiatiques ». « De tels agis-
7j/7 (10h-19h), www.topper.fr econstitutionnalité (QPC). M Frédéric pagnes électorales alors qu’on est en sements renforcent l’idée d’une
Thiriez, avocat du président de la ré- pleines cantonales et qu’on est à la veille manœuvre revancharde visant à remet-
gion, entend ainsi faire valoir que d’une élection présidentielle », a-t-il tre en cause le résultat d’une élection »,
« l’automaticité comme la lourdeur des estimé. a-t-il indiqué alors que Valérie Pécres-
sanctions » envisagées contre lui sont Dans l’entourage du président de la se, présidente du groupe UMP à la ré-
« inconstitutionnelles ». première région de France, on espère gion, juge que « toute cette affaire est
Aujourd’hui, devant les juges réunis pourtant que ce dossier pourrait béné- une question de respect du droit électo-
en sous-sections, Édouard Geffray ficier des réflexions parlementaires ac- ral et de la morale politique ». S.DER.
CLEFIGARO lundi24janvier2011
5international
DIXJOURSAPRÈSLEDÉPARTDEBENALIDETUNISIE
KamelMorjane:«Quecetterévolution
portesesfruits»
Une interview exclusive du ministre tunisien
des Affaires étrangères d’hier et d’aujourd’hui.
posé problème. Mais je n’aime pas parler
PROPOSRECUEILLISÀTUNISPAR de ces choses-là.DELPHINEMINOUI
APPARATCHIK atypique de l’ère Ben Ali, Vousavezété,de2005à2010,ministre
dont il est un cousin par alliance, Kamel delaDéfense.Lesoutiendel’armée
Morjane est l’un des poids lourds du gou- àlapopulationa-t-ilétédéterminant? KamelMorjane
(icile18janvieràvernement de transition. Le nom de ce C’est, avant-tout, une révolution populai-
Charmel-Cheikh,discret diplomate de 62 ans a été évoqué, re. Ça faisait un moment que les Tunisiens
enÉgypte):«Jeen 2006, dans un câble américain rendu contenaient leur colère et avec l’immola-
rêvequemon
public par WikiLeaks et qui le pressentait tion du jeune Bouazizi, tout a fini par lâ-
payssoitun
comme l’une des cinq personnes capables cher, comme un élastique ! Historique-
modèle,qu’ilsoit
de succéder à Ben Ali. En Tunisie, où la rue ment, l’armée a toujours entretenu un lien
laSuissede
lui reproche sa proximité avec l’ancien étroit avec la population. C’est essentielle- l’AfriqueduNord
régime, on murmure que ce présumé ment une armée d’appelés, donc issue du etdumonde
chouchou de Washington aurait été l’un peuple. Elle est connue pour son intégrité. arabe.»
des acteurs clefs du départ précipité de Elle est également réputée proche de la po- WAGUIH/REUTERS
Ben Ali. Dans une interview exclusive au pulation pour avoir participé à de nom-
Figaro, il nie son implication dans la chute breux projets de développement sociaux et Cecabinetdetransitionpeut-iltenir? devons également tenir compte du démocratique, tolérant et développé.
de l’ex-dictateur, tout en assurant les Tu- humanitaires. Je l’espère. Je suis sorti enthousiaste du contexte géopolitique de notre région,
nisiens de son engagement en faveur de la premier Conseil des ministres. Le débat y où opèrent des éléments extrémistes, de Votregouvernementaannoncé
démocratie. RachidAmar,chefd’état-major était animé, vivant. Chacun s’est exprimé type al-Qaida. Notre pays ne pourra uneamnistiepourlesopposants,
del’arméedeterre,arapidement ouvertement. C’était inédit. Maintenant, si survivre à ce qu’a connu l’Algérie dans dontlamouvanceislamisteEnnhada.
LEFIGARO.–Commentavez-vousvécu désapprouvélaviolencedelapolicecontre l’intérêt du pays en décide autrement, j’en les années 1990. Il n’en a pas les moyens. Voussoutenezcechoix?
ledépartdeBenAli? lesmanifestants.Ilaurait,parlasuite, prendrai bonne note. Ma seule crainte, Nous devons donc veiller à préserver les C’est une sensibilité qui existe dans no-
Kamel MORJANE. – Je m’attendais à tout ordonnéàBenAlidepartir.Quelrôleexact c’est que le pays sombre dans le chaos. acquis du passé – en matière d’éduca- tre société et il faudra en tenir compte.
sauf à ça. Tout le monde a a-t-iljoué? tion, de santé – et les revendications de Nous devons bannir toute forme d’ex-
été surpris : ceux qui étaient Je ne lui ai pas parlé depuis Quelssontlesrisques? la révolution. Je rêve que mon pays soit clusion et assumer toutes les tendances,
à l’intérieur du système, les événements. J’ignore s’il Lorsqu’un système reste fragile, il peut un modèle, qu’il soit la Suisse de l’Afri- sinon ce vaste mouvement populaire etBIOEXPRESS
comme moi, mais aussi les a joué un rôle particulier. être récupéré par n’importe qui. Nous que du Nord et du monde arabe : un pays démocratique n’aura servi à rien.
observateurs les plus aver- 1948:naissance Mais je peux vous dire que
tis. Ce vendredi 14 janvier, àHammam-Sousse c’est un officier intègre pour
j’étais à mon bureau, au (régionduSahel). qui j’ai beaucoup de respect.
ministère des Affaires 1971:aprèsunelicence Quelqu’un de très intelli-
étrangères. J’ai appris la dedroitàTunis,poursuit gent, à l’écoute de sa société,
nouvelle comme tous les sesétudesenSuisse qui suit de très près ce qui se
autres Tunisiens. Je crois etauxÉtats-Unis. passe dans le pays. Mainte-
que c’est par la télévision, 1977:entréeau nant, que certains éléments
après 18 heures… Tout s’est Haut-Commissariat souterrains aient contribué à
enchaîné tellement vite. Au desNationsuniespour cette révolution, c’est fort
début, j’étais inquiet. lesréfugiés(HCR). possible… On peut faire mil-
Quand le commandant de 1996:ambassadeur le et une suppositions.
bord d’un bateau s’en va, auprèsdel’ONU;
l’équipage peut rapidement représentantspécial LesAméricains,
chavirer… Le soir même, je dusecrétairegénéral parexemple?
ne suis pas rentré chez moi. del’ONUauCongo. Je ne sais pas. Je n’ai aucune
À la fois pour des raisons de 2005:ministre preuve. Ils n’ont pas caché
sécurité, et à cause de mes delaDéfense. leur soutien aux manifes-
responsabilités, car le gou- 2010:ministredes tants. Ce genre de prise de
vernement était officielle- Affairesétrangères. position encourage la popu-
ment en place. J’ai dormi lation. Mais quand je parle
dans mon bureau. d’autres éléments, je ne pense pas particu-
lièrement à des pays étrangers. Ça peut
Vousn’étiezpasdanslesecret? être des Tunisiens, des gens de son cercle
Honnêtement, j’ignorais tout de ce des- rapproché…
sein. Dans l’après-midi, nous nous étions
parlé au téléphone. Une conversation de Vousêtesactuellementcontestéparlarue
routine comme nous avions l’habitude pouravoirétéunministredel’ex-régime
d’en avoir quotidiennement. Notre échan- etunmembredubureaupolitiqueduRCD,
ge a eu lieu entre 2 heures et 2 heures et de- l’ancienpartidupouvoir.Accepteriez-
mie avant son départ. Sa voix ne laissait vousdedémissionnerdugouvernement
rien transparaître. Absolument rien. Il provisoire,commelesprotestataires
semblait tout à fait confiant. Nous ne nous vousledemandent?
sommes jamais reparlé depuis. J’ai déjà annoncé ma démission du bu-
reau politique du RCD. Quant au parti lui-
Àaucunmomentiln’asollicitévosconseils même, je reste fidèle à ses valeurs d’origi-
surlepaysquiallaitl’accueillir? ne. Le RCD, c’est une histoire, une famille
Non. J’ai suivi tout ça à travers les médias, politique, née du mouvement destourien
comme tout le monde. qui a œuvré pour l’indépendance du
pays. Mon père en était membre. Je suis
né là-dedans. Je resterai toujours sensible
«Lorsqu’unsystèmereste à cette mouvance même si je reconnais
fragile,ilpeutêtrerécupéré qu’aujourd’hui, elle a dévié. C’est à cha-
cun de faire des choix. Il y en a peut-êtreparn’importequi»
qui décideront d’aller vers d’autres par-
tis. Pour moi, le RCD, c’est un peu comme
Pourtant,vousavezdesaffinités le parti gaulliste en France. Il a évolué. En
familiales… période difficile, il a préservé certains fi-
Ma femme est la fille d’un de ses cousins. dèles. Et puis il y a ceux qui ont créé des
Mais ça ne veut rien dire. À titre personnel, alliances. Je ne vous cache pas que nous
nous avions sans doute des relations privi- sommes en pleine réflexion sur l’avenir
légiées. Mais au palais, il y avait des gens du RCD : comment le faire évoluer, dans
beaucoup plus influents que moi. ce nouveau contexte démocratique ?
Quant à mon poste de ministre, je le vois VOUS ALLEZVOIRAUTREMENT TOUT
Pensait-ilqu’ilallaitrevenir? comme un moyen d’aider mon pays dans CE QUIVOUSREGARDE.RE-VIEW SURC’est fort possible. Je vous le répète : il ne cette période délicate. Je ne tiens pas ab-
m’a rien dit, ne m’a pas consulté à ce sujet. solument à rester au gouvernement. Mais IPAD, LE MONDE DE L’ÉCONOMIE ET DE
Je ne sais pas ce qu’il avait en tête. Je crois je veux mettre mes compétences à profit.
qu’avant tout, il a été dépassé par les évé- Aujourd’hui, ce qui me préoccupe le plus, LA FINANCE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE.
nements. Il n’avait certainement pas pré- c’est que cette révolution porte ses fruits.
Bourse en direct, scan quotidien de la presse financière, analyse mensuelle du secteur bancaire,
vu ce genre de dénouement. Et s’il est parti Nous devons travailler tous ensemble dossiers thématiques complets, décryptage des enjeux économiques actuels et futurs par les
pour de bon, c’est qu’il est arrivé à la pour bâtir l’avenir. Je suis fier d’avoir été experts du groupe Société Générale. Pour être au cœur de l’actualité et pour approfondir votre
conclusion que c’était fini pour lui. le premier à parler de « gouvernement réflexion : le monde de l’économie et de la finance est forcément dans Re-view.
d’union nationale ».
Cesdernierstemps,BenAlivousavait-il
sembléplusisolé? Quellessontlespriorités?
Oui, c’est le sentiment que j’avais. C’est là Un retour à la normale au plus vite ! C’est
qu’on aurait peut-être dû faire quelque pourquoi nous rouvrons cette semaine les
chose… Lorsqu’il est arrivé au pouvoir, en écoles et les universités. Les slogans, c’est
1987, il était beaucoup plus attentif aux beau, mais il faut se remettre au travail,
autres, il était à l’écoute. Lorsqu’on lui fai- préparer les élections, relancer au plus vite
sait des propositions, il les prenait en l’activité économique. Certains tours opé-
considération. Avec le temps, il a changé… rateurs étrangers ont demandé à leurs Société Générale, SA au capital de 933 027 038,75 €. Siège social : 29 bd Haussmann 75009 Paris - 552 120 222 RCS Paris
® ® ® ® ® ®clients de renoncer à leurs vacances d’été Apple , le logo Apple , iPad , iPhone , iPod touch et iTunes sont des marques déposées d’Apple Inc., enregistrées aux États-Unis et dans les autres
SMpays. App Store est un service d’Apple Inc.Quilecoupaitdesautres?Safemme, en Tunisie, et je le regrette. Nos ressources
LeilaTrabelsi? sont limitées. Le tourisme, c’est le poumon
Tout un entourage, je dirais… C’est ça qui a économique de notre pays.
- © GettyImages
Alundi24janvier2011 LEFIGARO
Algérie,Tunisieet
«révolutiondujasmin»6 international L’ÉDITORIALDEPIERREROUSSELIN
PAGE21
DIXJOURSAPRÈSLEDÉPARTDEBENALIDETUNISIE
La mobilisation ne faiblit pas à Tunis
Des milliers de manifestants exigent la démission
des ministres compromis avec l’ancien régime.
LA MOBILISATION ne faiblit pas en Montréal, mais les autorités canadien-
Tunisie. Plusieurs milliers de person- nes ont fait savoir qu’ils«n’étaientpas
nes venues des régions déshéritées du les bienvenus». Samedi, Mohammed
pays ont participé hier à une marche Ghannouchi s’est entretenu au télé-
vers Tunis baptisée«caravanedelali- phone avec Hillary Clinton. La secré-
Desmilliersdeberté». Rassemblés devant le siège du taire d’État américaine a pressé le chef
fonctionnaires,gouvernement, les manifestants ont du gouvernement de mettre en place
dontdeappelé à la démission des caciques de des réformes démocratiques en vue
nombreuxl’ancien régime nommés au sein du d’organiser des élections «crédibles ».
policiers,gouvernement d’union nationale, à M. Ghannouchi s’est également entre-
ontdéfilécommencer par le premier ministre tenu avec le premier ministre François
samedi,
Mohammed Ghannouchi. Fillon qui l’a assuré du soutien de la àTunis,pour
Ce dernier s’est engagé à renoncer à France«danstouslesdomaines». demander
la vie politique à l’issue des prochaines Critiqué depuis quelques jours, ainsi notamment
élections dont la date n’a pas encore que d’autres responsables français, lacréation
été fixée. Dans une allocution télévi- pour sa complaisance envers l’ancien d’unsyndicat
sée, il a annoncé l’abrogation de«tou- régime, le ministre de la Culture, Fré- depolice.
tes les lois antidémocratiques», à sa- déric Mitterrand, a présenté ses «re- CHRISTOPHE
ENA/APvoir celles concernant le Code grets» dans une lettre publiée hier par
électoral ou le Code de la presse. Dès un hebdomadaire tunisien.«Jeregrette
samedi, les douanes ont supprimé profondémentquemonattitudeetlesex-
l’autorisation nécessaire à l’importa- pressions qu’il m’est arrivé d’utiliser
tion de livres, revues et films, en vi- aient pu offenser des gens que j’ai tou-
gueur précédemment. jours voulu aider», écrit notamment le
Le syndicat des enseignants du pri- ministre. (AFP,REUTERS)
maire a appelé de son côté ses militants
à débrayer à partir d’aujourd’hui pour
une durée illimitée. Il exige lui aussi la
dissolution du gouvernement de tran-
sition. Samedi, des milliers de fonc- Quand un policier demande « pardon»àlafoule…
tionnaires, dont de nombreux poli-
ciers, avaient également défilé dans la fois curieux et hésitants. L’épouse Parfois,onteréveilleenpleinenuit que sur mes papiers officiels, je neDELPHINEMINOUI
capitale pour réclamer la création d’un au visage encadré d’un foulard su- pour aller mâter les hooligans à la portepaslehijab», dit-elle.ENVOYÉESPÉCIALEÀTUNIS
syndicat de police ou de meilleures renchérit :«Monmariestunevic- sortie d’un stade de football… Et Visiblement embarrassé d’étaler
conditions de travail. « FLICS opprimés! Flics sacri- time de l’ancien régime, comme puis,danstavieprivée,oncontrôle sa vie privée sur la place publique,
fiés!», gronde le nouveau slogan. vous!» Un essaim de badauds se tes moindres faits et gestes. Par Nejib nous fait signe de le suivre,
LesregretsdeMitterrand D’une traite, tous les yeux se tour- resserre autour du couple. Ils veu- exemple, tu ne peux pas sortir de avec sa femme, dans un café. UneOnnous«Trois des plus proches collaborateurs de nent en direction du petit groupe lent en savoir plus.«J’ai32anset Tunissansautorisationpréalable», fois appuyé contre sa chaise, il
ademandél’ex-président Ben Ali ont été placés en qui vient de se greffer au flot habi- j’airejointlapoliceilyaneufans.En poursuit-il en oubliant qu’il peut nous confie sa « volte-face ».
résidence surveillée. Il s’agit d’Abdallah decharger. tuel des manifestants de l’avenue Tunisie, si t’as pas le bac et pas de désormais parler au passé. «C’étaitle11janvier.Jedevaisgar-
Kallel, président du Sénat et ancien mi- Bourguiba. Des policiers de l’an- piston, c’est la seule institution qui derunpostedepolicedansunquar-Jenevoulais Lapeurauventrenistre de l’Intérieur et d’Abdel Aziz Ben cien régime ! Les fameux tedonneduboulot», raconte Nejib. tier populaire. 10000 manifestants
pasavoirDhia, conseiller de Ben Ali. Un troisiè- « chiens » de Ben Ali, si redoutés Ils sont nombreux, comme lui, à Dhekra reprend la parole : ont débarqué. On nous a demandé
me, Abdel Wahab Abdallah, ministre desangsur des Tunisiens pour leur violence à avoir rejoint les rangs de la police «Même pour se marier, Nejib a dû de charger. Je ne voulais pas avoir
conseiller qui avait la haute main sur toute épreuve. – estimée à 140 000 hommes -, déposer une autorisation au minis- de sang sur les mains. Alors, j’ailesmains.
l’information, a également été placé Casquette vissée sur la tête, un par obligation financière, plus que tèredel’Intérieur!Onadûattendre pris la fuite.» Du 11 au 14 janvier,
Alors,j’aiprishier soir en résidence surveillée. Accu- agent de police en blue-jean ose le par choix. Le tout pour un salaire la réponse pendant six mois, après date du départ de Ben Ali, il a vécu
sé d’avoir tenté de «favoriser le re- « mea culpa » en public. Il s’ap- de misère qui tourne autour de leuravoirremismonCVintégralet la peur au ventre.«J’auraispuêtrelafuite»tour» de Ben Ali, le propriétaire de la pelle Nejib. C’est son premier bain 400 dinars (environ 200 euros) par laphotocopiedemacarted’identi- emprisonnépouravoirrefusédeme
chaîne de télévision privée Hannibal, de foule sans matraque.«J’aihon- mois. «Ma caserne, dans le quar- té.» Biologiste de formation et plier aux ordres», dit-il. En pro-
Larbi Nasra, a également été arrêté. Il a te d’avoir malmené mes frères! tier de Bardo, c’est comme une professeur de sciences naturelles nonçant ses mots, il s’est éton-
été inculpé pour « haute trahison et Aujourd’hui,jesuislàpourvousde- grandeprison.Tuesl’esclavedetes dans un lycée, elle a bien failli ne namment mis à chuchoter.«Vous
complot contre la sécurité de l’État ». mander pardon!», lâche-t-il, en chefs,24heuressur24.Lajournée, pas être approuvée… à cause de savez,ons’estdébarrasséd’undic-
Un frère de Leïla Ben Ali et sa famille s’agrippant au bras de sa femme, ont’envoiefairel’agentdecircula- son foulard.«BenAliavaitlapho- tateur,pasdeladictature!Entout
ont tenté de se réfugier vendredi à Dhekra. Les regards se figent, à la tionpendantdouzeheuresd’affilée. biedes “islamistes”.Heureusement cas,pasdansnostêtes…», dit-il.
À Alger, le pouvoir réprime brutalement
une manifestation de l’opposition
Un important dispositif policier avait été déployé pour empêcher,
samedi, le défilé prévu par le RCD pour défier le gouvernement.
Samedi,
àAlger,lesvers le mur de boucliers, en criant«pou- contentement à la hausse des prix, empê-
AREZKIAÏT-LARBI manifestantsvoir assassin!» Un étudiant est ceinturé chant la révolte de se durcir et de s’instal-
ALGER ontfaitfacepar des policiers en civil, emmené dans une ler dans la durée. La complaisance
auxmilliersLE RASSEMBLEMENT pour la culture et la cage d’escalier, et tabassé loin des regards. policière, qui avait accompagné les cas-
depoliciers
démocratie a gagné son pari. Il avait appelé seurs, contraste d’ailleurs avec la brutalité
casqués,Manipulateursdel’ombreà manifester samedi à Alger pour revendi- opposée, samedi, à l’expression pacifique postésdans
quer «la levée de l’état d’urgence, en vi- Sur le balcon du premier étage, derrière les d’un parti légal. lesprincipales
gueurdepuis1992,larestaurationdesliber- drapeaux algérien et tunisien, les diri- Malgré des similitudes avec le régime artères
tésetladissolutiondesinstitutionsélues». geants du RCD haranguent la foule ; Saïd tunisien, une « révolution du jasmin » en delacapitale.
En bravant l’interdiction du ministère de Sadi compare la corruption du clan Algérie reste peu probable à court terme. AP
l’Intérieur, le RCD a poussé le pouvoir Bouteflika à celle des Ben Ali. Au soir de cet Alors que Ben Ali avait réduit son opposi-
autoritaire à se dévoiler. affrontement à fleurets mouchetés, on re- tion par une implacable répression, le pou-
Dès les premières heures de la matinée, lève quelques blessés légers, et plusieurs voir algérien a domestiqué la sienne, ma-
la police a sorti le grand jeu en plaçant Al- interpellations. En défiant le gouverne- joritairement corrompue par les
ger sous état de siège. Camions anti-émeu- ment, le RCD a réussi son retour sur le de- privilèges. Plus attentifs aux jeux claniques
te, escouades de « gladiateurs » cas- vant de la scène. Mais pour engranger du sérail qu’au bouillonnement de la rue,
qués, armés de matraques et de la sympathie d’une population les partisans du changement sont à l’affût
boucliers, étaient postés dans hostile au régime, ilyaunpas de signes d’ouverture du régime, sans
les principales artères de la que beaucoup hésitent à sau- prendre de risques pour les provoquer.
capitale. «Il ne manque que ter. «Le RCD revendique la
le général Massu!» s’indi- dissolution des institutions1992
gne Saïd Sadi, leader du issuesdelafraudeélectorale.
Datedel’entréeRCD, dans un clin d’œil à la Pourquoi ne retire-t-il pas
envigueurdel’étatbataille d’Alger qui avait op- ses députés et ses maires, qui Le Caire et Amman dans le déni de la contagion
d’urgence
posé, en 1957, les parachutis- continuent de jouir des privilè-
tes français au FLN algérien. gesdelanomenklaturasansfaire LORS de sa tournée au Proche-Orient, les auxÉtats-Unisoudansd’autrespaysfrap- hauts dignitaires du pays, d’anciens res-
Dès vendredi, les véhicules en avancerlacausedeladémocratie?» interlocuteurs arabes de Michèle Alliot- pés par le chômage? interroge le journal ponsables,desactivistes,dessyndicalistes
provenance de Kabylie soupçonnés de relève un universitaire. Marie se sont bien gardés d’évoquer la al-Maori al-Ioula. Parce que les citoyens etdesislamistespourécouterlesdoléances
transporter des manifestants étaient blo- Depuis le début des troubles en Tuni- « révolution de jasmin » tunisienne et saventtrèsbienquecesonteuxquiauront desJordaniensetsemettreaudiapasonde
qués sur l’autoroute ou obligés de rebrous- sie – hier soir, on apprenait le décès d’un s’évertuent à désamorcer toute notion de le dernier mot en se rendant aux urnes.» larue». Il aurait aussi effectué«desvisi-
ser chemin. Samedi matin, place du Algérien qui s’était immolé le 18 janvier à « contagion » dans leur pays. Dans al-Chorouq al-Gadid, on peut lire : tesdiscrètesdansleszoneslesplusdému-
er1 -Mai, point de départ de la manifesta- l’est d’Alger –, c’est la panique dans le sé- Après une demi-douzaine d’immola- «LaleçonàtirerdelaTunisie,c’estquele nies du royaume pour évaluer leurs be-
tion, des milliers de policiers ont pris posi- rail algérien, même s’il entend ne rien cé- tions par le feu en Égypte, le ministère des monopole du pouvoir par un parti unique soins». Une nouvelle manifestation est
tion pour empêcher le rassemblement, et der à l’opposition, qu’il traite avec mépris. Biens culturels avait intimé aux imams conduitaudespotismeetàlacorruption.» prévue vendredi.
disperser tout groupe « suspect ». Selon des indiscrétions, la «révolte de l’ordre d’axer leur prêche du vendredi sur En Égypte comme en Jordanie, le pou-
«Sériedeconsultations»duroiÀ Alger-centre, un cordon sanitaire dé- l’huile et du sucre», qui a embrasé plu- l’interdiction du suicide dans l’islam. Les voir lâche du lest en débloquant des
ployé autour du siège du RCD bloque la rue sieurs régions du pays début janvier, aurait auteurs de ces actes désespérés sont pré- À Amman, des manifestants ont conspué fonds pour l’aide sociale et en embau-
Didouche-Mourad. Un hélicoptère de la été fomentée par des officines, «à titre sentés par le pouvoir comme des fous, le gouvernement«uniquementparceque chant des fonctionnaires.«Quelquecho-
police, en position fixe, observe la scène. préventif». En suscitant des « émeutes non des contestataires. Mais une partie de laloiinterditdecritiquerleroi», explique seachangédanslarégion, poursuit l’ex-
Lorsque les militants du parti tentent de contrôlées », et en les orientant vers le la presse égyptienne ne se prive pas de un expert. Hier, l’entourage du roi Ab- pert jordanien. Le pouvoir a pris peur et
sortir, ils sont violemment refoulés vers pillage et la destruction, les manipulateurs commenter les événements : «Pourquoi dallah II faisait savoir que«lesouveraina celasevoit.»
PH.G.l’intérieur. Quelques jeunes passent à tra- de l’ombre ont réussi à circonscrire le mé- le scénario tunisien ne se répète-t-il pas entaméunesériedeconsultationsavecles
CLEFIGARO lundi24janvier2011
7international
ZOOM
MAMplongedanslescomplexités
Portugal:réélection
duprésidentCavacoSilva
Leportugaisdecentre
droitAnibalCavacoSilvaaétéduProche-Orient
rééluhier,dèslepremiertour
descrutin,pourunnouveau
Larésolutionetl’expertise mandatdecinqans.Ilaobtenu
plusde53%dessuffragesdelaministredesAffairesétrangères devançantlesocialisteManuel
Alegre,quin’obtientque
ontétémisesàrudeépreuve. 19%desvotes.CavacoSilva,
unéconomistede71ans,
Au-delàd’unspectaculairechahut, futpremierministrede1985à
PHILIPPEGÉLIE vendredi, lors de sa visite dans la 1995.ManuelAlegre,était
ENVOYÉSPÉCIALÀAMMAN
bandedeGaza–oùleHamasluiafait soutenuparlePartisocialiste
PROCHE-ORIENT Michèle Alliot-Ma- payer son soutien affiché au soldat del’actuelpremier
rienepouvaitchoisirterrainplusdif- franco-israélien Gilad Shalit, retenu ministreJoséSocrateset
ficile que le Proche-Orient pour faire en otage par le mouvement islamiste parl’extrêmegauche.
ses premières armes en diplomatie. depuisquatreans–,desépisodesplus
Son image entachée par des déclara- feutrés ont mis à l’épreuve sa résolu-
tions maladroites au plus fort de la tion et son expertise des dossiers. EN BREFcrise tunisienne –proposant l’exper- Au Caire, samedi, la chef de la diplo-
tise de la France pour former les for- matie française a ainsi eu droit à une
cesdesécuritédurégimeBenAlijus- vigoureuse explication de texte à Lesseptotagesd’Aqmi
propos de l’attentat ayant fait disperséshorsduMali
Pourladernièreétapedesatournée,MichèleAlliot-MariearencontréleroiAbdallahII,21 morts devant une église copte le CinqFrançaisetdeuxAfricains,«Siquelqu’unessaie er hier,enJordanie. YOUSEFALLAN/HO/AFP1 janvier à Alexandrie. «Le peuple otagesd’al-QaidaauMaghreb
demefairepeur,ilfaudra égyptien,chrétiencommemusulman,a islamique(Aqmi)depuislami-
eu le sentiment que l’unité nationale montrée plus que généreuse avec le «couper les ponts» avec l’Autorité septembre,ontétédispersésqu’ilselèvedebonneheure.
était visée; les Français y ont vu un régime d’Hosni Moubarak: «Finale- palestinienne. Face à un homme ré- ettransféréshorsduMali,où
Gaza,j’yretournerai!» problème d’intolérance religieuse», a ment,nousavonslemêmepointdevue, puté pour ses manières brutales, la leursravisseurslesdétenaient,
MICHÈLEALLIOT-MARIE déploré son homologue Ahmed Ali a-t-elledit.C’estl’Étatégyptien,avec chef de la diplomatie française a ap- aaffirméhierunesource
AboulGheit. ses caractéristiques de démocratie et pliqué «un vieux principe, celui de la malienneprochedudossier.
te avant sa chute–, la nouvelle La crainte d’«ingérences étrangè- detolérance,quiestencause.» réciprocité», glisse un conseiller.«Si Lechefd’al-Qaida,Oussama
ministre des Affaires étrangères a res» sur le sort de ses minorités –un Deux jours plus tôt, à Tel-Aviv et les termes de la résolution sont modé- BenLaden,adenouveauexigé
metentédetournerlapagedansunpéri- enjeu de «souveraineté nationale»– Jérusalem, M Alliot-Marie avait pu rés et ne compromettent pas la reprise vendredileretraitdessoldats
pledequatrejoursquil’aconduitede met tellement à vif les nerfs des diri- mesurer le décalage entre les préoc- desnégociations,nouslavoteronscer- françaisd’Afghanistan.
Jérusalem à Amman en passant par geants égyptiens qu’ils ont rappelé cupationsdesesinterlocuteursisraé- tainement»,adéclarélaministre.
Nucléaire:l’IranévoqueGaza et Le Caire. Elle n’a pas été leur ambassadeur au Vatican et sus- liens et les ambitions françaises de
unereprisedesdiscussionsTerrainescarpéouglissantépargnée par les rudesses de la ré- pendu le dialogue de la plus haute peserenfaveurd’unerelancedupro-
gion, mais du moins a-t-elle montré institution sunnite, al-Azhar, avec cessusdepaix.«Onalesentimentque Côtés palestinien et jordanien, on ne L’Iranatendulamain
sa capacité de faire front dans les se- Rome. S’empressant de faire amende lasituationactuelleleurconvientassez peut s’offrir le luxe de s’aliéner la hierauxgrandespuissances
cousses. honorable, Michèle Alliot-Marie s’est bien»,relève-t-ondanssonentoura- bonne volonté d’un pays comme la pourreprendrelesdiscussions
ge. Le premier ministre Benyamin France. Cela rend la diplomatie plus autourdesonprogramme
Nétanyahou«ditdeschosesquipour- facile. Mahmoud Abbas, le président nucléairecontroversé,
raient aller dans le bon sens, mais dès de l’Autorité palestinienne, avec qui aulendemaindel’échec
qu’ilfautlesrendreconcrètes,ilmulti- elle a dîné samedi à Amman, s’est d’unerencontreàIstanbul.L’impassepolitiqueexaspère plie les préalables». Son homologue confondu en excuses pour la foire
LesVertsseretirentAvigdor Lieberman, chef du parti ul- d’empoigne orchestrée la veille par
delacoalitionenIrlandetranationaliste Israel Beteinou (Notre sesennemisduHamas.Mais,surter-Flamandsetfrancophones
meMaison), s’intéresse avant tout au rain escarpé ou glissant, M Alliot- LesVertsontannoncéhier
terrorisme et à l’Iran. En guise de Marie s’attache à apparaître droite leurretraitdelacoalitionÀBruxelles,la«marchedelahonte»
dialogue avec les Palestiniens, il dé- dans ses bottes: «Si quelqu’un essaie augouvernementenIrlande,
noncecommeune«insulte»leprojet de me faire peur, il faudra qu’il se lève précipitantaréuniplusde30000manifestants.
de résolution à l’ONU condamnant la de bonne heure, a-t-elle lancé. Gaza, laconvocation
colonisationisraélienneetmenacede j’yretournerai!» d’électionsanticipées.
eAu224 jour
PUBLI-COMMUNIQUÉd’unecrise
politique
quilaisse
laBelgique
sansdirection Labelleméconnue
nipremier
ministre,
desmilliers Disons-lecrânement,l’Alliancefrançaiseestdeloinlapremière
deBruxellois,
flamands ONGculturellemondiale.Sonsecret?Unéquilibreuniqueentrela
etwallons, pérennitéd’uneinstitutionetlasouplessed’unréseau,unheureuxontmanifesté,
hier, mariageentreraisonetpassion.
àBruxelles.
J.WARNAND/AFP
u 24 au 26 janvier prochain, déjà anglophones, le français s’im- absolue.AmoureuxdeNapoléonou
ils viendront du monde en- pose souvent comme la première de Victor Hugo, le français est leur
esEn Belgique comme ailleurs, quand les Dtier participer aux 33 ren- des secondes langues possibles.” secondepatrie,lalanguedurêve.
JEAN-JACQUESMÉVEL partis font défaut, c’est Internet qui contres internationales à Paris. En Lesraisonssontmultiplesetparfois Ceréseauuniqueestinternatio-
CORRESPONDANTÀBRUXELLES
tientlieudecatalyseuretdecourroiede partage,lapassiondelalangueetde mystérieuses.Ilyalesconsidérations nalementconnuetenvié,aupoint
BELGIQUE La classe politique belge transmission. Des monarchistes aux laculturefrançaises,etunattache- économiques,lapréparationd’affaires queladirectricegénéraledel’Institut
peutsefairedusouci.Dansungestede partisans de la libération sexuelle, le ment jamais démenti pour le nom avec des partenaires francophones Confucius (l’ambitieux programme
défiance sans précédent, plus de défilé a couvert toutes les sensibilités. qui les rassemble tous, de la petite ouleprojetd’émigrerauCanadapar d’exportationculturelledugouver-
30000Bruxellois, flamands et wallons Les couleurs de la Belgique étaient loin salleperdueaufonddelapampa exemple.Ilyaaussil’espoirdepou- nement chinois) déclarait: “Nous
ontlancéhierunemarche«delahon- dedominer,àladifférencedurassem- à la médiathèque sophistiquée voirsuivredesétudesuniversitaires sommes le petit frère de l’Alliance
te» afin de dénoncer l’irresponsabilité blement noir-jaune-rouge de 2007. d’unemégalopoleasiatique.Lemil- (la fondation a d’ailleurs mis en française”.Ilcoûteàl’Étatunesomme
ede tous les chefs de parti, au 224 jour L’anglais,fautedemieux,s’imposesur lierd’Alliancesprésentsurtousles placeunprogrammedeboursespour relativementmodeste,etassurele
d’une impasse politique qui laisse la les banderoles. Partout, le «ras-le- continents est constitué d’associa- lesélèvesdéfavorisés).Etpuiscette rayonnement de notre pays dans le
Belgique sans direction ni premier mi- bol»estlecrideralliement.«Ilresteà tionslocalesportéespardesadminis- évidencerencontréepartout,cequ’il monde. Il se renouvelle sans cesse,
nistreconfirmé. trouver une règle de vie commune aux trateurs bénévoles. Mais depuis seprofessionnalisedanssonfonction-
plusde125ans,chacuneportefière- nementetserajeunitdanssonpublic.«Nous voulons un gouvernement! Flamandsetfrancophones,ditleBruxel-
mentsontitred’Alliancefrançaise. Fortdupassé,ilesttournéversl’ave-C’estladémocratiequiesttrompéelors- lois Cedric Vloemans. Mais la première PLUSQU’UNLABEL,
quelespartisvontàlapêcheauxvoixet urgence,c’estl’économie.Unpaysnese Moins comme un label – même si nir.Maisinexplicablementl’AllianceUNESPRITCOMMUN:
laissent ensuite tomber l’électeur et le gère pas avec un cabinet en intérim. c’en est un reconnu, qui garantit la françaiseestnégligée,presqueincon-
L’AMOURDUFRANÇAISpaysaumilieudugué»,lâcheLaurence L’Europe et l’Allemagne ne nous atten- qualité de l’enseignement -, que nueenFrance.Jamaisfierténeserait
Guiot, Wallonne de Waterloo venue drontpas.» commeunesprit,undésircommun. pourtantsibienplacée.
Autofinancées à 75% en moyennemanifesteravecsesenfantsplusdesept Dans la classe politique, les franco-
(et souvent beaucoup plus), ces faut bien appeler l’amour. Commemoisaprèsavoirglissésonbulletindans phoness’affichentattachésauroyaume
structures de taille variable sont l’amour,ellepeutprendredesformes Cequ’ilfautsavoirl’urne. «Le monde politique et celui des etlesFlamandsjouentlelarge,impres-
chapeautéesparlafondationAlliance apparemment futiles mais profon- del’Alliancefrançaise:médiass’acharnentàvivredansununi- sion confirmée par le triomphe de l’in-
française,crééeen2007pourdistin- démentsincères:dire“Paris”suffitvers qui n’a plus rien à voir avec le nô- dépendantiste anversois Bart De Wever
guer la gestion du réseau interna- partout à évoquer une tradition -Créationen1884àParis.tre», renchérit le Flamand Floris auprintemps.Maisàreboursdespréju-
tionaletcelledel’Alliancefrançaise d’élégance,lechicd’unartdevivre -CréationdelaFondationen2007.Willems,arrivédeGandenfamille. gés,c’estlasociétécivileflamandequia
de Paris, la fameuse et vénérable transformé en fête perpétuelle. -Unmillierd’Alliancesdans137pays.donnélecoupdepouceaudéfiléd’hier.
école internationale du boulevard Commel’amour,ellepeutêtrefiliale, -500000étudiantschaqueannée.Internetcommecatalyseur Cinq étudiants de la VUB, université
Raspail. inconditionnelleetéternelle.Onvoit -PublicdesmanifestationsLe sentiment d’abandon, voire de tra- néerlandophonedelacapitale,ontlancé
Maislefrançaisrégresse,laculture ainsi des générations maintenir culturelles,6millions.hison était le fil rouge du cortège bon la première pétition. L’affaire a décollé
ren’a plus son attrait d’autrefois, vivantl’honneurfamilialdecesup- -1 écoledelangueaumonde.enfantquis’estétirétroisheuresdurant vendredisoirauthéâtrebruxelloisKVS,
entend-on parfois. Jean-Claude plémentd’âme.Auseinmêmedes -12000salariés(surtoutdesdelagareduNordauparcduCinquan- haut lieu néerlandophone, lors d’un
Jacq,secrétairegénéraldelafonda- Alliancesfrançaises,onretrouveencore professeurs).tenaire. Il marque une rupture avec spectacle dénonçant la tentation d’un
tion, refuse la déploration. “Notre cettefidèleaffection;Jean-Claude -10000bénévoles(administrateurs).l’apathie reprochée aux Belges de tou- «nationalismeborné».
réseau progresse de3à5%paran. Jacqsesouvientdecetentrepreneur -Lesrecettesproviennenttesobédiencesetlepremiercoupdese- Dans la brochette de chefs de parti
Bien sûr, l’anglais a pris la place deSingapourdevenuadministrateur essentiellementdescours,monceadresséàlaclassepolitiquede- incapables de jeter des ponts entre les
qu’onconnaît,maislasoifdefrançais pour tenir la promesse faite à son deslegsetdonationspuislesvainesélectionsdu13juin. deux camps, c’est bien l’intransigeant
est manifeste en Chine, en Russie, grand-oncle.Commel’amour,enfin, (bénéficiantenFranceC’est aussi un vrai succès pour une Bart De Wever qui doit se sentir visé.
enEuropedel’est...Etdanslespays cettepassionpeutêtreirrationnelle, d’avantagesfiscaux).
mobilisationlancéesansappareilparti- Maître du jeu au printemps, il se voit
sannisyndical.Leshommespolitiques aujourd’hui reprocher d’avoir saboté
et leurs slogans ont été tenus à l’écart, touslescompromis.LesFlamands,àla
Pourplusd’information:www.fondation-alliancefr.orgmalgré les déclarations de sympathie différencedeleurspartis,commencent
intéressées, tombées des états-majors. àluiréclamerdescomptes.
Clundi24janvier2011 LEFIGARO
8 franceSOCIÉTÉ
Suspensiondesallocations:lenouveautexteenvigueur
Le décret prévoyant l’interruption des prestations familiales pour cause d’absentéisme scolaire a été publié hier au «JO».
demi-journées par mois, sans justifica- qui a qualifié de «priorité absolue»la sur les familles les plus modestes. Luc aux présidents des conseils généraux de
MARIE-ESTELLEPECH
tion, recevra un avertissement. Le di- lutte contre ce «cancer » qui concerne Chatel, le ministre de l’Éducation, a demander, après concertation avec les
ÉDUCATION Les parents d’enfants ab- recteur de l’établissement scolaire en 7 % des élèves. Il a suscité des réactions quant à lui assuré hier qu’il s’agissait inspecteurs, la suspension des alloca-
sentéistes risquent d’être davantage informera l’inspecteur d’académie qui négatives des syndicats des chefs d’éta- d’une simple amélioration d’une mesu- tions. Mais les élus hésitaient visible-
frappés au porte-monnaie à partir rencontrera les parents et saisira le re existant depuis 1966. Jusqu’en 2004, ment à prendre des mesures impopu-
d’aujourd’hui. Le décret d’application président du conseil général afin que les allocations familiales pouvaient déjà laires et préféraient utiliser cesCetexterépondàunvœupermettant la suspension des alloca- soit mis en place un contrat de «res- être suspendues ou supprimées en rai- dispositions comme «arme de dissua-
tions familiales pour absentéisme sco- ponsabilité parentale». Si, pendant la répétéàplusieursreprises son d’une «non-assiduitéscolaire»àla sion». Les inspecteurs d’académie, à
laire a été publié hier auJournalofficiel. même année, l’élève est à nouveau ab- demande de l’inspecteur d’académie. nouveau sur le devant de la scène, se-parNicolasSarkozy
La proposition de loi du député UMP sentéiste, l’inspecteur d’académie aura En 2001-2002, 6 700 familles avaient ront-ils plus exigeants ? Leur syndicat
des Alpes-Maritimes Éric Ciotti avait «l’obligation » de saisir la caisse des al- été sanctionnées. Ce chiffre, resté sta- s’insurge contre «l’automaticité de la
été adoptée en juin par l’Assemblée na- locations familiales qui suspendra le blissement, en passant par ceux des en- ble année après année, concernerait sanction » prévue par la loi et certains,
tionale puis votée dans les mêmes ter- versement des allocations. seignants, des associations de parents souvent les gens du voyage. interrogés par Le Figaro, affirment
mes en septembre par le Sénat. Un élè- Ce texte répond à un vœu répété à ou de la Cnaf. Pour eux, la mesure est Après les émeutes de 2005, le dispo- qu’ils continueront à appliquer la loi
ve ayant été absent plus de quatre plusieurs reprises par Nicolas Sarkozy, injuste car elle aura surtout un impact sitif avait été modifié, confiant le soin selon les «situationsindividuelles ».
LamoitiédesFrançaispiratesurleNet
Le phénomène, surtout masculin, concerne les adolescents et les jeunes adultes, mais aussi les quadragénaires.
rait impossible. Près de 30% dépensent un discours d’entrepreneur, «les grosses de la gratuité. En novembre, juste un mois filmsenstreaming», assure Paul da Silva,
CÉCILIAGABIZON
moins de 20 euros par mois pour ce type boîtes qui refusent de s’adapter au monde après l’envoi des premiers courriels de président du Parti pirate(lireci-dessous).
INTERNET Comme si le Net était une bi- d’achat. Les plus âgés, en revanche, pira- actueletveulentgarderdesmargesénormes l’Hadopi, encore 52% assuraient ne pas Les producteurs de musique réunis dans
bliothèque, des millions de Français y buti- tent et consomment tout à la fois. au lieu de réinventer le modèleéconomi- vouloir changer de comportement. Les le Snep notent cependant une forte hausse
nent. Ils écoutent des albums de musique, La figure du pirate aisé semble en effet que». Cédric, 39 ans, informaticien, célè- hommes se montrent plus obstinés. À l’in- de leurs ventes en ligne en 2010 ;«ellesdé-
découvrent des vidéos, consultent des li- dominer la tranche des 25-39 ans. Souvent bre, lui, l’ouverture au monde : «J’ai pu verse, les femmes semblent plus réceptives passent les 100 millions au détail et repré-
vres parfois. Et repartent avec, sans payer. suréquipé en matériel high-tech, apparte- trouver des films coréens dans les réseaux aux vertus du contrôle, espérant que l’Ha- sentent 15% du chiffre d’affaires du sec-
Tous n’ont pas conscience de pirater, dans nant aux classes supérieures, il dépense que je ne verrai jamais en salle à Paris.» dopi aide à la création. teur», se réjouit David El Sayegh, directeur
un monde numérique où tout semble gra- plus que les autres en produits culturels li- Louis, fou de musique, jure qu’il«découvre du Snep. Les plates-formes de musique en
Évoluer versuneoffrelégaletuit. Même si 49% des internautes recon- cites sur le Net. Cette élite se montre sou- surleNetdesartistes [qu’il]vasouventvoir streaming ont le vent en poupe. «Nous
naissent des«consommationsillicites» sur vent militante. Elle refuse le en concert». Après 40 ans, les habitudes Globalement, un tiers semble prêt à évo- sommesmoinspessimistesqu’avant, recon-
le Net, selon la première enquête me- contrôle, perçu comme ré- perdurent. Albert, 47 ans, éditeur, affiche luer vers une offre légale. Des résultats ju- naît El Sayegh. L’Hadopi était nécessaire
née sur deux larges échantillons et trograde, à contre-cou- sa collection avec fierté : «J’ai au moins gés encourageants par l’Hadopi. Les pre- pourrappelerquelacultureauncoût.Maisil
révélée hier par l’Hadopi ! La rant de l’histoire et de 4000 films et des centaines de séries. J’ai miers avertissements ont déjà poussé des fautencoreattendrepourfairelebilan.» Si
Haute Autorité pour la diffu- la diffusion de la commencé à télécharger il y a cinq ans des millions de pirates hors des réseaux de l’Hadopi n’a pas encore modifié en profon-
sion des œuvres et la protec- culture. Christophe, sériesaméricainesquimettentdesannéesà peer-to-peer, ce fameux système de par- deur le comportement des internautes, le
tion des droits sur Internet à la tête d’une PME, sortirenFrance,alorsquejelestrouveim- tage de fichiers, gratuitement, entre in- déplacement d’un tiers des actuels pirates49%
voulait mieux connaître sa «télécharge des médiatement sur le Net. Depuis, je conti- ternautes. Sans pour autant se diriger vers l’offre légale serait déjà sensible, voire
des internautescible. Elle se révèle particu- films [qu’il] ne se- nue», se justifie-t-il. tous vers l’offre légale.«Beaucoupsesont suffisant pour viabiliser le modèle écono-
déclarent avoir effectuélièrement large. À l’adoles- rait pas allé voir au Qu’ils soient occasionnels ou plus repliésversdesformulestoutaussiillégales mique de la culture sur le Net, car cela re-
des téléchargements
cent rebelle et désargenté cinémade toute fa- aguerris, ces pirates forment une large gé- qui échappent au contrôle de l’Hadopi, présente des millions de personnes…
illicitess’ajoute presque l’ensemble çon» et fustige, dans nération ancrée dans le Web et sa culture comme le téléchargement de vidéos ou les
des mâles français. Seuls les se- 56 56 % des hommes
niors semblent sourds à ces sirè- des femmes4242 %%
nes. Les plus de 40 ans sont encore
32% à avouer des consommations illicites Que téléchargent-ils ? 70 770 %% des 15-24 ans
de culture sur le Net. Les 25-39 ans sont Qui 555555 %% des 25-39 ansTYPE DE BIENS CULTURELS CONSOMMÉS ILLICITEMENT EN LIGNE AU COURS
particulièrement férus de téléchargement. 332 2 % des 40 ans et +DES DOUZE DERNIERS MOIS, en % a déjà
Plus de la moitié avouent pirater (55%). Ils
empruntent un tiers des œuvres qui ne 57 % piraté ?
sont pas payées aux auteurs. Ils font ainsi 51 551 % des CSP+
presque jeu égal avec les plus jeunes, qui Musique 47 474 %P-
consomment 39% des œuvres piratées. Le 4949 % des inactifs
phénomène est aussi répandu en province
Vidéos 48qu’en Ile-de-France, comme si l’ordina-
teur avait aboli les régionalismes. Pourquoi piratent-ils ?
Photos 44
POUR QUELLES RAISONS NE TÉLÉCHARGEZ-VOUSÉlite militante
PAS DE FAÇON LÉGALE, EN %
Derrière des statistiques austères, deux
Séries TV 38 Le prix est trop élevéprofils émergent, qu’il reste à affiner. Le
Interviews
pirate est plus souvent un homme qu’une
réalisées en ligne 37
femme. Pour les plus jeunes, télécharger Jeux vidéo 36
du 25 octobre au Le choix est trop limitéest naturel. Un phénomène de génération.
4 novembre 2010,
La musique a toujours été disponible, hors CD DVD achetés par la société Toluna,30 21commerce. «Pourquoi payer ce que l’on par Internet
auprès d’un échantillon
J'ai l'habitude de télécharger gratuitementpeut obtenir gratuitement?» soulignent- de 2 687 individus âgésLogicielsils. Par ailleurs, leur pouvoir d’achat est li- 30 13de 15 ans et plus,
mité. Un quart des moins de 24 ans n’achè- représentatif des internautes J'ai peur de communiquer mes données bancairestent rien sur le Net… Et ne seraient proba- Livres français (selon les quotas de 29
blement pas clients des maisons de l’étude Credoc, Juin 2009). 12
disques, quand bien même le piratage se- Lecture : 57 % des personnes concernées ont téléchargé de la musique
Je ne peux pas en profiter sur d'autres appareils
11
Je ne connais pas de sites payants et légaux
L’Hadopiadopélemarché 2
illégaldelavidéo
IL EST policier. Et vient de découvrir, habitué. Il suffit de demander et le fichier «sansrienreverserauxproducteursetar-
ahuri, que le film qu’il télécharge tous les vient à vous, sans aucun risque, puisque tistes». Depuis qu’elles ont fidélisé des di-
vendredis soir avec son fils est une copie ces sociétés agissent comme un écran. zaines de millions d’utilisateurs, elles pro-
pirate ! « C’est incroyable. Ce site a l’air «Contrairement aux circuits peer-to-peer posent des forfaits pour télécharger des
parfaitement légal », s’étonne Pierre, de partage entre internautes qui sont sur- films de meilleure qualité ou plus vite. Ou
45ans. Il est artiste, engagé dans la lutte veillés par l’Hadopi, ce système n’expose les voir enstreaming sans interruption.
contre le piratage… Thierry Lhermitte a pas l’utilisateur», explique Guillaume Leur ascension a certes commencé
reconnu dans l’émission «C à vous» qu’il avant l’Hadopi, mais elle a bondi depuis. Il
avait tapé le nom d’un film dans un mo- y a deux ans et demi, en août 2008, Me-
Laplupartdesinternautesteur de recherche, l’avait téléchargé sur gaupload n’attirait « que » 350 000 Fran-
Megaupload sans pouvoir dire s’il com- çais. En novembre dernier, Megaupload asontpersuadés
mettait ainsi un acte de piraterie ! «Rien attiré pas moins de 7,4 millions d’inter-que«s’ilspayent,
nel’indique», a justifié l’acteur… nautes français selon les mesures de
c’estforcémentlégal»Des millions de personnes consomment comScore. Cette galaxie du Web montre
du cinéma, sans savoir qu’ils sont aux yeux finalement «que l’internaute est prêt à
des producteurs et des ayants droit, des pi- Champeau de la publication en ligne spé- payerpouraccéderàducontenu», estime
rates. La plupart des internautes consultés cialisée Numerama.com. Les producteurs Marc Rees du site spécialisé Pcimpact.
dans l’enquête menée par l’Hadopi sont de cinéma peuvent demander à l’héber- «Les prix sont cassés, forfaitisés, certes,
persuadés que «s’ils payent, alors c’est geur la suppression de ces fichiers. Mais la maiscesintermédiairesprofitentaussid’un
forcémentlégal»… or ce n’est pas toujours rotation est rapide et lorsqu’un fichier dis- marchéquin’étaitexploitéparpersonne.»
le cas ! En quelques années, des plates-for- paraît, un autre arrive. Les producteurs cherchent la riposte. Mais
mes de téléchargement comme Rapidsha- Les internautes se sont aussi tournés la consultation d’œuvre en streaming
re ou Megaupload ont connu un véritable vers les plates-formes de vidéos que l’on pourrait s’avérer une brèche juridique de
boom. Elles hébergent des milliards de fi- regarde en ligne, sans les télécharger. Le taille. En attendant un système de labelli-
chiers, dont certains tout à fait licites, et marché explose en 2010. «L’Hadopi a sation fiable, l’internaute regardant un
d’autres moins, placés là par des internau- poussé les internautes vers des systèmes film en streaming sans savoir qu’il pirate
tes sans qu’ils aient acquis les droits. Le ca- mafieux», accuse Paul da Silva, président peut-il être jugé coupable ? «Probable-
talogue de films est gigantesque, le service du Parti pirate. Car ces sociétés, installées mentpas», murmure-t-on à l’Hadopi.
C.G.rapide.«Onytrouvetout», reconnaît un loin de l’Europe, engrangent des fortunes
A,
lundi24janvier2011 LEFIGARO
10 franceSOCIÉTÉ
EN BREF
Laëtitia:lesuivijudiciairedususpect Unfast-foodferméaprès
lamortd’unadolescent
Unprèsd’Avignonaété
ferméhieraprèslamortsuspecte
samedid’unadolescentde14ans.enquestion
Lavictimeetsonpèreavaientété
prisdevomissements
Tony Meilhon était inscrit au fichier etdeviolentsmauxdetêteaprès
avoirdînévendredidans
des personnes recherchées depuis le 4 janvier. l’établissement.Legarçon
pourraitavoirété«victimed’une
récidive», un autre homme a été placé ruptured’anévrismeliéeaustress
ANGÉLIQUENÉGRONI
en garde à vue samedi. Il s’agit d’un pro- etauxconvulsionsquiont
JUSTICE L’inspection des services péni- che du principal suspect qui aurait un accompagnésesvomissements»,
tentiaires a été saisie dans le cadre de passé de délinquant et sur lequel pèsent préciseunesourceproche
l’enquête portant sur la disparition de des suspicions de complicité. Les gen- del’enquêtedansl’attente
Laëtitia Perrais mardi près de Pornic darmes ont relevé des échanges télé- desrésultatsdel’autopsie.
(Loire-Atlantique). Le ministère de la phoniques entre les deux hommes la
Mediator:EvaJolyréclameJustice l’a chargé dès vendredi«d’ana- nuit des faits. Reste à savoir s’ils ont pu
unjugeindépendantlyser les conditions dans lesquelles était ensuite se retrouver.
assurélesuivi» de Tony Meilhon, prin- Cette nouvelle garde à vue a été pro- L’eurodéputéeEurope-Ecologie-
cipal suspect, déjà quinze fois condamné longée de 24 heures. Même si les faits LesVertsEvaJolyaréclaméhier
notamment pour viol. Selon le porte- doivent encore être précisés, les enquê- lanominationd’unjuge
teurs redoutent le pire. Apprentie ser- d’instructionindépendant
veuse de 18 ans dans un hôtel-restaurant pourenquêterdansl’affairedu
Lesenquêteurs à La Bernerie-en-Retz, Laëtitia avait Desgendarmesontbloquél’accès,hier,auxabordsd’Arthon-en-Retz, Mediator.«Lecabinetd’avocat
oùdesplongeursinspectaientlescoursd’eauetlesétangs. EVRARD/AFPquitté l’établissement dans la soirée du duprésidentdelaRépubliqueétaitn’ontjamaisécartélapiste
18 janvier pour rentrer chez elle à scoo- l’avocatdeServierquiaétédécoréd’unéventuelcomplice ter. C’est sur la route qu’elle aurait été d’un éventuel complice, ne serait-ce que suspect et du sang dans le coffre ont été personnellementparM.Sarkozy.
enlevée, probablement par Tony Meil- pour transporter le corps de la jeune fille. relevés. Pour la cinquième journée, les L’enquêteestlaisséeentre
parole de la Chancellerie, cet homme de hon. D’après la famille d’accueil chez la- recherches menées hier pour retrouver lesmainsduparquetquireçoit
Deux marches silencieuses31 ans «était inscrit au fichier des per- quelle elle vivait, la jeune fille le connais- le corps de Laëtitia se sont révélées in- sesordresdirectementduministre
sonnesrecherchéesdepuisle4janvier,car sait depuis une quinzaine de jours. L’un De son côté, Tony Meilhon s’en est tenu à fructueuses. Deux marches silencieuses delaJustice»,aditl’ex-juge
il avait omis de signaler son changement des SMS que la victime a envoyé au cours une seule version. Il a raconté avoir per- vont être organisées, l’une cet après- d’instructionsuri-Télé.
d’adresse, comme doivent le faire toutes de cette même nuit à un ami, ne cesse cuté avec sa voiture le scooter de la jeune midi, l’autre samedi, a annoncé Franck
UnefemmetuéedanslespersonnesinscritesauFichierjudiciai- d’inquiéter les enquêteurs. Elle y indique fille mardi dans la nuit. Un accident qui a Perrais, père de la jeune fille disparue.
unecollisionavecuntrainredesauteursd’infractionssexuelles». y avoir subi un viol. Son deux-roues mo- provoqué, selon lui, le décès de Laëtitia. «La personne qui est aujourd’hui sus-
En parallèle, l’enquête judiciaire torisé avait été retrouvé mercredi, aban- Pris de panique, il se serait débarrassé du pectea,c’estlemoinsquel’onpuissedire, Uneautomobilistede50ansaété
pourrait progresser. Après la mise en donné non loin de chez elle. Malgré la corps en le jetant dans la Loire à la hau- unpedigreeeffrayant», a estimé hier soir tuéehierdanslacollisiondesa
détention de Tony Meilhon pour«viol» mise en examen du principal suspect, les teur du pont de Saint-Nazaire. Des tra- sur BFM-TV le secrétaire général de voitureavecuntrainàunpassage
et«enlèvementsuividelamortenétatde enquêteurs n’ont jamais écarté la piste ces de collision sur la Peugeot 106 du l’UMP, Jean-François Copé.«Jesouscris àniveauprèsdeVillefranche-
totalementàl’idéeduprésidentdelaRé- sur-Saône«Lathèse
publiqued’introduiredesjuréspopulaires dusuicideestenvisagée»,
pour l’application des peines», a-t-il selonlesenquêteurs.
également déclaré, jugeant qu’«on ne
peutpascontinuerdelaisserdescriminels
danslanature».
Lesincendiesvolontaires
devéhiculesenreculQui aurait imagine
La diminution est de l’ordre de 3 %,
* mais le phénomène reste mal défini.que le flower power
Les chiffresJEAN-MARCLECLERC
des forces de l'ordreSÉCURITÉ «Lephénomèned’incendiesvo-deviendrait une lontairesdevéhicules,danssapartiequiest PROCÉDURES POUR INCENDIES VOLONTAIRES,
portéeàlaconnaissancedespoliciersetdes en % pour 100 000 habitants en France
gendarmes, est orienté à la baisse en 2010
82,9% en 2005par rapport à 2009.» Cette petite phrase 69,9%entreprise d’avenir?
Émeutesécrite en gras dans une étude annexée au en 2010
bilan annuel du ministère de l’Intérieur n’a
pas manqué d’être relevée par Brice Hor-
tefeux. Sur l’année écoulée, les forces de
l’ordre ont recensé en procédure 43 701
interventions de police secours pour in-
cendies de véhicules. C’est 3 % de moins 35,4%
qu’en 2009. Et s’il fallait ne retenir que les en 1996
faits imputables aux nuits du 14 Juillet et de
la Saint-Sylvestre, la baisse serait«del’or-
drede12%», assure-t-on dans l’entoura-
ge du ministre. À supposer, bien sûr, que
les faits soient comptabilisés de la même
Source : INHESJ. Photo : Le Figaromanière. Ce qui est loin d’être le cas.
La note de l’Observatoire national de la
délinquance et des réponses pénales (ON- seraient volontaires, dont 27,5% commis
DRP), présidé par Alain Bauer, se veut dans un contexte de violences urbaines,
éclairante sur ce point. À la lire, chacun a 0,2% liés à différend, 0,2% à une escro-
sa façon de compter. Les forces de l’ordre querie et 31,2% à une autre situation. (…)
se focalisent sur le nombre d’interven- Pourles40,9%restants,l’originedusinis-
tions, en excluant de leur comptabilité les tren’apuêtredéterminée».
véhicules atteints par propagation de Contrairement à ce qui fut longtemps
flammes. Les sapeurs-pompiers déclarent avancé, la France n’est pas le seul pays où
être intervenus entre 60 000 et 67 000 fois les voitures brûlent. Avec 29 414 véhicules
par an sur des feux de véhicules sans dis- incendiés volontairement, le Royaume-
tinguer les actes volontaires des sinistres Uni déplore, selon l’ONDRP, 48 sinis-
accidentels. Quant aux assureurs, ils avan- tres pour 100 000 habitants. Tandis
cent pour 2009 le chiffre de 50 200 véhi- qu’avec 219 000 faits avérés en 2009, les
cules ayant fait l’objet d’un dédommage- Américains déclarent 4,9 sinis-
ment. Mais toutes les carcasses ne sont pas tres pour 100 000 habitants. Loin, très
remboursées. Un fonds de garantie a loin du taux français estimé pour 2010 à
d’ailleurs été mis en place pour indemniser 69,9 procédures d’incendie volontai-
les victimes non couvertes par un contrat. re pour 100 000 habitants. La définition
extensive de ces délits dans l’Hexagone
Motivations des incendiaires conduit sans doute à prendre en compte
Si chaque système a ses défauts, il est inté- davantage de faits que dans les pays
ressant d’observer les tendances, pour anglo-saxons. Mais un point donne à ré-
voir si les courbes dessinées d’après les fléchir : alors qu’en France, le phénomène
statistiques de ces institutions obéissent semble s’enraciner, n’imprimant qu’une
aux mêmes évolutions. Or il y a corréla- légère baisse, en Grande-Bretagne com-
tion parfaite entre les différents graphi- me aux États-Unis, le nombre de sinistres
C’estfoutoutcequeSofiprotéolpeutfaireavecdesfleursdecolzaetdetournesol! ques de 2006 à 2009, années de référence a été divisé par deux en quelques années.
de l’étude.«Noussauronsàlafindupre- Pour 2011, la Place Beauvau maintiendraPourSofiprotéol,lepouvoirdesfleursc’estdeproduireàpartirdegrainesdecolzaetdetournesoldeshuiles
miersemestresileschiffresdespompierset sa stratégie visant à ne plus communiquervégétales essentielles à notre alimentation, des protéines pour nourrir sainement les animaux d’élevage,
desassureurspour2010,nonencorediffu- les chiffres des voitures qui partent en fu-dubiodieselDiester®pourdiminuerlesémissionsdeCO etdesproduitsissusdelachimievertepour2 ALIMENTATION
sés, corroborent la tendance à la baisse mée les soirs de fête. «Je veux mettre unremplacerlesdérivésdupétrole.Grâceàsesfilialesetàsesplusde6000collaborateurs,Sofiprotéol SAIPOL–LESIEUR–GLONSANDERS
évoquée par le ministre de l’Intérieur», coupd’arrêtàceconcoursimbécile,oùdesinnoveenpermanence,valoriselesproductionsdeplusde100000agriculteursfrançaisetréaliseprès CHIMIEVERTE
NOVANCE–OLEON confie un expert. quartiers entiers rivalisent d’actes de van-de6milliardsdechifred’afaires. www.toutsurlepouvoirdesfleurs.com
ÉNERGIESRENOUVELABLES Sur les motivations des incendiaires, dalisme pour se distinguer», se justifie le
*Lepouvoirdesfleurs–mouvementcultureldesannées1970. DIESTERINDUSTRIE l’étude reprend des éléments fournis par ministre de l’Intérieur. Qui reste persuadé
les policiers en tenue de la DCSP. Selon que ces comportements«lâchesetdétes-L’énergie est notre avenir, économisons-la!
eux, «59,1% des incendies de véhicules tables» finiront par passer de mode.
C
©AlexiaS.–