Magazine Le Figaro du 28 novembre 2009
40 pages
Français

Magazine Le Figaro du 28 novembre 2009

-

Description

Decouvrez le Figaro magazine du 28/11/2009

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 novembre 2009
Nombre de lectures 12
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

4,50€ samedi28-dimanche29novembre2009 -LeFigaroN°20320-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Polémiquesur
LeFigarolacessionparl’État
etsesdemonuments
magazinesnationaux 4,50€
LeFigaroetvous PAGE30
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomiee JacquesChiracprésente Commissioneuropéennesonpetit-filsMartinLaRussieouvree
sonénergie
auxFrançais
PAGE24 LaFranceFranceTélécom
soigneses
seniors PAGE25 décrocheDubaï:
lesmarchés
retrouventleur
calme PAGES19ET22 unposteclé
GrippeA:virus MichelBarnierobtientlefauteuiltrès
mutantchez convoitédecommissaireau
deuxvictimes MarchéintérieuretServicesfinanciers.
françaises PAGE13
AvecMichelBarnier,laFran- néanmoins très encadré pour
ce marque un point. Elle ac- répondreauxinquiétudesXavierBertrand
cède enfin au poste qui lui duRoyaume-Unietdela
échappait depuis un demi- City de Londres. L’équi-définitla
siècle. La satisfaction était pequientoureJoséMa-stratégiede
palpablehieràParis.Lecom- nuelBarrosodoitenco-
missairefrançaisauralahau- re obtenir le feu vertl’UMPpourles
te main sur une question né- du Parlement euro-régionales PAGE3 vralgique: la régulation de péen.PAGE6ET
l’industrie financière. Il sera L’ÉDITORIALPAGE19
Vasteplan
pourrénover ZapaterochercheunnouveaumodèlelesbarragesEDF
PAGE11 pourl’économieespagnole
Sortir du tout BTP: telle est voitaussiplusieursréformesRugby:
la priorité du chef du gou- de régulation, dans les sec-legranddéfides
vernement espagnol pour teurs des télécoms et de
faire face à la crise la plus l’énergie. L’urgence pour leBleuscontreles
profonde depuis la fin de la leader socialiste est surtoutAllBlacks PAGE14
dictature.JoséLuisZapatero derestaurerlaconfiancedes
aprésentéhieruncatalogue Espagnols, échaudés par saPour la sortie de son livre Chaque pas doit être un but,
de mesures destinées aux gestion tardive de la crise.Jacques Chirac est l’invité de Michel Drucker, dimanche.
entreprises, tournées vers Une confiance indispensa-A cette occasion, l’ancien président fait découvrir aux
l’innovation et les énergies ble pour renouer avec la
Français son petit-fils Martin.
propres.Leprojetdeloipré- croissance. PAGE23
www.citroenselect.fr
HISTOIRE DUJOUR
ANS
CRÉATIVETECHNOLOGIELaTchétchénie
vuepar Lesvacancesanglaises CITROËN C2JonathanLittell Modèle 2008, clim,deJésusaveclesdruides peinture métallisée vernie.PAGE18 1.1PACKAMBIANCE
ùétaitJésusentre20et30ans,pé- tammentpourlamétallurgie.«Levoyage«SoFigaro» (1)riodepeudocumentéedesonexis- n’était pas aussi lointain qu’il y paraît,
Legenredes Otence?D’aprèsl’historienécossais même à cette époque, argumente l’histo-
Gordon Strachan, le Christ voyageait en rien. Les Romains sont venus ici au même 8.390€montres
Angleterre pour parfaire son éducation. moment, et n’ont pas trouvé ça difficile.»
Dansundocumentaire,GordonStrachan, LefilmexpliquequeJésusauraitrencontré
qui est prêtre anglican ainsi que profes- lesdruides,héritiersd’unesagessemillé-
seur d’histoire à l’université d’Édim- naireetdétenteursdesolidesconnaissan-
S.ROUDEIX/
bourg, reprend de vieilles légendes mé- ces en mathématiques et en astronomie.LEFIGARO
MAGAZINE; diévales selon lesquelles le Christ aurait L’Écossais reconnaît tout de même qu’il
P.HANNA/
suivi Joseph d’Arimathie en Cornouailles n’a aucune preuve du passage du Christ,REUTERS;
TUUL/HEMIS.FR; et à Glastonbury (Somerset), où il aurait d’autant que l’histoire n’est corroborée
F.BOUCHON/
construitunepetiteégliseenl’honneurdeLEFIGARO par aucun texte biblique, même apocry-
sa mère, à l’endroit où se dresse aujour- phe.Malgrécela,lalégendeadonnénais-
d’huiuneabbaye. sanceàl’hymnepopulaireJérusalem,tou-
Pour Father Strachan, il est plausible que jours chanté dans les stades par lesMichèleAlliot-Marie Véhicule d’occasion de faible kilométrage
JésussoitpasséenAngleterre,quiétaitun supporteursanglaisderugbyetdecricket.
descentresdusavoirilya2000ans,no- CYRILLEVANLERBERGHE(ÀLONDRES)Invitée
(2)Garantie12moispiècesetmaind’œuvre.du«Talk
Possibilitédefinancement,d’entretien
(2)comprisetdereprisedevotrevéhiculeOrange-
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUSLeFigaro»
(1)Prixvalablejusqu’au30/11/2009,noncumulableaveclesopérationsencours,réservéauxparticuliersdanslalimitedesstocksdisponibles.PAGE4 L’ÉDITORIALdePierreRousselin PAGE19 LECARNETDUJOUR PAGES16et17
(2)VoirconditionsdanslespointsdeventeCitroënFélixFaurecitésci-dessous,financementsousréserved’acceptationparCitroënFinancement.
LEBILLETdeMichelSchifres PAGE19 LESCONFIDENTIELSDUFIGARO PAGE40MinistredelaJustice
CITROËNFÉLIXFAUREDÉBATS Ledestindel’IransejoueautourdesENPARTENARIAT
epasdaransparAlexandreAdler PAGE19 TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr PARIS15 0153681515 THIAIS(94)-BelleÉpine 0146864123AVEC ePARIS14 -Pted’Orléans 0145894747 COIGNIÈRES(78) 0130663727
e
ALG:165DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:700 PARIS19 0144527979 LIMAY(78)-PortAutonome 0134787348
HUF. PORT.CONT.:2,00€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:3,95$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852 BEZONS(95) 0139610542 -------- www.citroenff.com --------
GUILLAUMEGAFFIOT/VISUALPRESSAGENCY
photo non contractuelle
Csamedi28-dimanche29novembre2009 LEFIGARO
2 recto VERSO
C’estdans
leYuziPark,
domainedévolu
auxartistes
contemporains,
queRémy
Cointreauadévoilé
undérivédeson
cognacLouisXIII.
DR
LaChine,nouveleldorado
voyage inaugural en 1935, dans la galerie des Glaces, Chinois. Vincent Géré, directeur des Domaines et
à Versailles, pour la visite du roi d’Angleterre. C’est Cognac Rémy Martin, s’enflamme : « One hundred
une boisson d’hommes : de Gaulle, Churchill, Larry years in a bottle ! » Il magnifie l’histoire de son proté-duluxe
Holmes, champion du monde des poids lourds.«On gé. Les spectateurs sont fascinés. Dans leurs cadres,
a même des commandes du Vatican », glisse le direc- les maîtres de chais successifs font figure d’ancêtres.
ans le hall de Roissy, ils observent teur de la marque, Augustin Depardon. On ferme les Authentique produit du terroir, à la rondeur rassu-
d’un œil soupçonneux les bouti- yeux, c’est la nuit de l’autre côté de la terre. Sur leurs rante et à l’accent du Sud-Ouest, l’actuelle tenante
ques de spiritueux. La concurrence sièges, des passagers s’endorment devant des films du titre, Pierrette Trichet, commente la genèse duÀ Guilin, dans le sudles agace. Derrière l’élégance des d’action. Le flacon qui contient Louis XIII pourrait y souverain : « Louis XIII ? Une réglette, une pipette et
flacons, elle est féroce. L’enjeu est figurer. Il a été façonné, selon la légende, par la mai- un ensemble de flacons contenant l’eau-de-vie à diffé-
de taille : au-delà d’être une vitri- son Baccarat, sur le modèle d’une flasque découverte rents stades de vieillissement. » Les eaux-de-vie sontdu pays, la maisonD ne, les stands des « duty free sur le champ de bataille de Jarnac (1569). alignées par âge, sous une vitrine, comme des en-
shop » représentent une part essentielle du marché À Pékin, les douaniers sont impériaux : ils portent fants bien élevés. La cérémonie initiatique achevée,Rémy Cointreau
des alcools de luxe. L’équipe dirigeante du groupe un masque, retenu par un élastique. La grippe A les invités rejoignent le lieu du banquet : une vaste
Rémy Cointreau s’envole pour la Chine. Elle accom- (H1N1) n’est pas la bienvenue. Le silence est lourd, estrade blanche sur laquelle sont disposées des tablesvient d’organiser,
pagne l’une de ses marques fétiches, Louis XIII, en les visages hébétés. Des portiques enregistrent la rondes recouvertes d’une nappe noire. Sous le ciel
tournée. Président, vice-présidents, tout le monde température des nouveaux arrivants. Les porteurs étoilé, flotte l’Asie mystérieuse. Une jolie femmedevant de riches
fait le déplacement. Sans oublier un ambassadeur - traînent les pieds en poussant leur chariot. De Guilin, parle du yin, du yang. Le nom de Louis XIII est inscrit
ainsi dénommé - et quelques diffuseurs privilégiés, le groupe embarque dans un bus estampillé « Golden sur un écran géant. Un bras mécanique, tenant uneinvités chinois,Antoine Corneille, bar manager au George V, Yan- Dragon ». Les hommes d’affaires français exhibent caméra, survole la scène comme un oiseau lent.
nick Branchereau, responsable de l’enseigne Lavi- leur carte de visite au dos de laquelle leur nom estun show «Hédonistessophistiqués»nia. L’objet de la visite est de révéler au monde un inscrit en chinois : « Le tout, soupire l’un d’entre
luxueux dérivé de la marque de cognac au nom de eux, est de savoir comment ils l’ont traduit. » Le bus Les serveurs se déplient comme des serviettes. Une
souverain. Sa spécificité ? Mystère. On se croirait pour dévoiler avance dans la brume ; il n’est pas le seul, le visiteur musique énigmatique succède au Boléro de Ravel, un
dans un complot monarchiste. Une chose est sûre : occidental aussi. Le chauffeur, « 25 ans d’expérien- orchestre de violonistes s’installe. Caractéristiques
maoïstes s’abstenir. Le flacon coûte dix mille euros. ce », selon la guide, porte des gants blancs. de l’homme d’affaires chinois ? « Rapidité d’exécu-l’un de ses nouveaux
Le Boeing 777 flotte dans les nuages comme un gla- Bienvenue en Chine, nouvel opium de l’Occident. tion, réactivité, capacité à prendre des risques,
çon dans l’eau-de-vie. Destination Pékin. De là, cor- Dans ce qui fut le paradis socialiste, tout le monde confiance en l’avenir, souffle un dirigeant français. Etcognacs. De l’empire
respondance pour Guilin, haut lieu touristique. Les croit qu’il va devenir riche. Il y en a même qui le loyauté. En même temps, impénétrable, court-termis-
conquistadores du luxe qui, autrefois, venaient pui- sont. Selon les dernières statistiques, la Chine se pla- te, exige un retour rapide sur investissement. » Jeudes marques sur
ser leurs matières premières en Chine pour éblouir ce derrière les États-Unis en nombre de milliardai- risqué : il faut rester sobre. M. Guang Dengyuan diri-
l’Occident viennent désormais y témoigner leur res- res. Sur 1,3 milliard d’habitants, on estime à 60 mil- ge une compagnie de transport aérien. Sa fortune estl’empire du Milieu.
pect à leurs clients. L’histoire tourne comme le lait : lions la population aisée. L’équivalent de la France. considérable : « Depuis les années 1980, souligne-t-
e« Le XXI siècle sera celui de l’Asie », a dit Hu Jintao, le C’est peut-être pour cette raison que l’on boit plus de il, une nouvelle génération a émergé. Ils ont 30, 40 ans,PARBERTRANDDESAINTVINCENT
président chinois. Les faits lui donnent raison ; les cognac en Chine qu’aux pays des Bourbon. Ici, ce aiment le luxe, mais veulent qu’il ait un sens. DerrièreENVOYÉSPÉCIALENCHINE
hommes d’affaires aussi. Il y a quelques semaines, le breuvage jouit d’une réputation flatteuse :« Ilsema- la mode, ils aspirent à une culture, une histoire, une
Comité Colbert, qui promeut le luxe français, inaugu- rie bien avec la nourriture locale », fait observer l’un authenticité. » Les Chinois ont peur du vide. Marques
rait en grande pompe, à l’ambassade de Chine à Paris, des vice-présidents de Rémy Cointreau, Damien La- de référence ? « Louis Vuitton, Chanel », murmure
son site en 3D à destination de l’empire du Milieu. faurie. On le déguste à table, en cocktail : « C’est M. Guang, attendri. Et « Louis XIII », ajoute-t-il.
également le plus cher des spiritueux, poursuit le diri- « Notre cible ? poursuit Damien Lafaurie, sont les hé-
Opiumdel’Occident geant français. Pour les gens qui ont de l’argent, c’est donistes sophistiqués, entrepreneurs audacieux, jeu-Pékin
Roi des cognacs, né en 1874 de l’intuition de Rémy important. » On l’offre en cadeau, en témoignage nes urbains en quête de reconnaissance. » Non loin de
Martin que certaines eaux-de-vie pouvaient devenir d’estime. Plus l’estime est élevée et le montant des là, une Chinoise a fait fortune dans l’immobilier. Elle
Guilin
centenaires, Louis XIII est un fils de famille choyé. affaires important, plus l’on monte en gamme : a vendu quatre immeubles le même jour. Tout le
Son arbre généalogique précise qu’il est le fruit d’un monde rêve : un soir, à Macao, se souvient Damien« Louis XIII est le nec plus ultra », conclut Lafaurie. Il
CHINEassemblage de 1200 eaux-de-vie, vieillies pendant n’en dira pas plus, notamment sur les chiffres de Lafaurie, il s’est bu 50 carafes de Louis XIII. À
40 à 100 ans, issues du seul terroir de Grande Cham- vente. Le souverain ne le serait pas s’il ne cultivait 1 800 euros la pièce, c’est ce qu’on appelle une soirée
pagne. Il débarque pour la première fois à Shanghaï pas le mystère : « Les Chinois, reprend l’homme réussie.
en 1883. Grand voyageur, il est servi à bord de d’affaires, aiment le luxe, mais ils veulent aussi de Le vent fait s’envoler la voix de Pierrette Trichet, à
l’Orient-Express en 1929, du Normandie pour son l’authenticité, une histoire, des racines. » Une légen- moins que ce ne soit l’émotion. Seule sur l’estrade,
de. Pour le faux luxe, ils n’ont besoin de personne. telle une magicienne, de son chapeau elle fait appa-
Étape au Green Lotus Hôtel. Balade le long d’une raître de son tierçon « le Louis XIII Rare Cask » (ton-
rue bordée d’échoppes touristiques. En devanture de neau rare), un assemblage d’une « puissance et d’uneLe Centre Français
celles-ci, bouteille noire, étiquette rouge, trône une intensité aromatique extraordinaire ». Dans un halo
contrefaçon d’un cognac XO de Rémy Martin. La de fumée blanche, un tourbillon de feuilles dorées,des Tapis d’Orient menace est là. Devant le Comité Colbert, l’ambassa- une carafe noire géante surgit du sol et s’élève. 786
deur de Chine en France a promis de lutter contre ce d’entre elles seront étiquetées 43.8, en référence à
du Groupe Franck Sabet fléau. Au bar du Green Lotus, le XO que comman- leur degré d’alcool. Dans un ballet bien rodé, les ser-
dent les hommes d’affaires est d’origine. Mais l’in- veurs déposent comme de l’or quelques centilitres
trus qui rêve d’un gin contraint la serveuse à révéler, du précieux breuvage dans des verres à pied. Pier-
* avec un délicieux sourire, que la bou- rette Trichet ferme les yeux, seule surprocède à la liquidation teille de Gordon ne contient que de son île : « Je vais vous guider, n’ayez
l’eau. pas peur. » Tout le monde retient son
jusqu’au 31/12/2009 Le lendemain est le grand jour, celui souffle. Elle évoque « un formidable
où l’on rencontre le « King » : pas El- bouquet de champignons, des notes frui-
vis, mais un fils prodigue de Louis XIII. tées de prunes, d’épices, de vanille, unede 1.000 authentiques
L’événement a lieu dans le Yuzi Park, touche de menthe fraîche… » Louis XIII
superbe domaine dévolu aux artistes a son troubadour : « Une puissance al-
contemporains dont le mécène est un coolique qui n’est que présence, intensi-Tapis d’Orient
Taïwanais qui a fait fortune dans les ci- té, jamais agressivité. » Au pays qui fut
metières de luxe. Le monarque reçoit celui des empereurs, on boit à la santéentièrement noués main
dans une grotte, éclairée par des bou- du roi.
gies. On distribue des écouteurs aux Un éblouissant et interminable feu
d’artifice ponctue la soirée. Puis on217, rue du Fbg St-Honoré - 75008 Paris
passe aux choses sérieuses : black-LesChinoisaimentleluxe,mais
jack, roulette. Le lendemain de l’évé-Face Salle Pleyel, Métro Ternes
nement, 80 carafes seront comman-ilsveulentaussidel’authenticité,
dées. Un client exigera des « luckyTél : 01.45.61.12.95
numbers » : 111, 222, 333… En Chine,unehistoire,desracines »« pour réussir dans le luxe, mieux avoir7/7 dimanche et jours fériés / 12h - 20 h DAMIENLAFAURIE DR
une martingale.
C
(*par autorisation de la Préfecture de Paris n°220 du 15 octobre 2009)LEFIGARO samedi28-dimanche29novembre2009
Conseilnationaldel’UMP:
lediscoursdeSarkozyendirect 3francePOLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR
Bertrand:«Pourlesrégionsaussi,nous
voulonslarupture»
Leconseilnationaldel’UMPseréunitaujourd’hui.
«Jesouhaitequ’onlancel’offensivesurlesvaleurs»,
déclareau«Figaro»lesecrétairegénéralduparti.
engagements régionaux, mais aussi des
PROPOSRECUEILLISPAR
engagementsnationaux.JEAN-BAPTISTEGARAT, Nous«
PHILIPPEGOULLIAUDETJUDITHWAINTRAUB allonsmontrerQuelsserontlesaxesdelacampagne?
La logique que nous voulons mettre en quelesvaleurs
LEFIGARO.-Onretrouvepeude œuvredanslesrégionsestcelleduchan- comme
vainqueursdesprimairesparmilestêtes gement qui prévaut au niveau national letravail,
delisteinvestiespourlesrégionales. depuis2007.Pourlesrégionsaussi,nous
Cesélectionsinternesàl’UMPsont-elles voulons la rupture. Ce que Nicolas laresponsabilité
vraimentutiles? Sarkozyappellela«foliefiscale»desso- oulajustice
Xavier BERTRAND. - On ne reviendra cialistesestunscandalesansprécédent:
socialepas sur le principe du choix des candi- 6,5 milliards d’euros supplémentaires
continuerontdats par les militants pour les élections sontprélevéschaqueannéesurlecontri-
régionales.Lesprimairescréentunedy- buable depuis 2004. Nous prenons l’en- ànous
namique, y compris lorsqu’il y avait un gagementdenepasaugmenterlafiscalité
guiderseul candidat. On avait aussi prévu que régionaledanstouteslesrégionsoùnous »
la commission nationale d’investitures gagnerons.Nousvoulonsaussilarupture
se prononcerait si les candidats n’al- enmatièreindustrielle.Ensupprimantla Lesecrétairegénéraldel’UMP,XavierBertrand. FRANÇOISBOUCHON/LEFIGARO
laient pas jusqu’au bout. C’est ce qui taxe professionnelle, nous ne voulons
s’estpassé. plus laisser partir les usines. La manière guidés jusqu’à présent et continueront à surlemodedescrutindesconseillers Jean-FrançoisCopéregrettequel’UMP
dont les régions cherchent à s’ériger en nousguider.Pendanttroplongtemps,les territoriauxquisuscitedescritiquesy n’aitpasmieuxcontrél’offensiveduPS
Lescaslesplusdifficilesontététranchés contre-pouvoir n’a conduit qu’à freiner électeursdeladroiteetducentreonteu comprisàl’UMP? aucongrèsdesmairesdeFrance.
parNicolasSarkozy.Est-celerôle leplanderelance. l’impression que les promesses ne va- Je soutiens la réforme portée par Brice Est-ceunratage?
d’unchefdel’État? laient que pendant les campagnes. Hortefeux.Cemodedescrutinpermetà En politique, il y a trois attitudes: ceux
Est-ce qu’ilyaun lien très fort entre le CommentleNouveauCentrepeut-il Aujourd’hui, nous faisons la démonstra- lafoisdegarderunlienterritorial,avec qui créent les polémiques, ceux qui les
président de la République et sa famille espérerreconquérirl’électoratcentriste tionquelesengagementssonttenus. lescrutinuninominal,etd’assurerlare- entretiennentetceuxquilesignorent.Je
politique? Évidemment! Ça a toujours s’ilseprésentepartoutenlisteunique présentativité,avecunepartdepropor- me situe clairement dans la troisième
étélecasparlepassé,saufqu’auMouve- avecl’UMP? Desaménagementssont-ilspossibles tionnelle. catégorie.
ment populaire, nous l’assumons à Ladiversitésurnoslistesenmêmetemps
100%. que l’unité, c’est ce qui permet de rem-
porter les élections. L’union n’est jamais
un sacrifice, c’est une dynamique. Les«L’unionn’estjamais
électeurs centristes du MoDem auront leunsacrifice,
choixentrenousetlePStirailléentrecer-c’estunedynamique»
tainsécologistesetlagauchedelagauche.
Ilsnetrouverontpasderéponseà
Quelestaujourd’huivotrepronostic
surlesrésultats? Desalliancesdelamajoritéavec
Nous savons que les élections intermé- desécologistessont-ellespossibles?
diairessont,parnature,difficilespourla Ces questions d’alliance d’entre deux
majorité. Chaque région gagnée consti- tours,ouplutôtderafistolage,c’estl’af-
tueraunevictoire,etj’ailesentimentque faire du PS. Au conseil national, aujour-
nousconnaîtronsplusieursvictoires. d’hui, et tout au long de la campagne,
nous allons démontrer pourquoi nous
NicolasSarkozy,quidoitintervenir sommesdevenuslespluscrédiblesdepuis
aujourd’huiauconseilnational,sera-t-il 2007 sur développement durable, avec
levéritablechefdelacampagne? notamment le Grenelle de l’environne-
LeprésidentdelaRépublique,campagne ment.Ensuite,ceseraauxélecteursdese
oupas,continueraàs’investirsurleter- déterminer.
rain. Ce serait mal le connaître que de
croire qu’il va rester enfermé dans son Craignez-vousunepoussée
bureau parce qu’il y a une élection. duFrontnational?
Aujourd’hui,nousprésentonsl’ensemble Je ne comprends pas certaines interpré-
des têtes de liste régionales et départe- tations des sondages. En 2004, le Front
mentales. Le véritable lancement de la nationalavaitrecueilli14,7%dessuffra-
campagne avec tous les candidats de la ges.Lessondagesledonnentaujourd’hui
majorité présidentielle se fera au cours à8%.Pourmoi,c’estunvraireculetrien
d’unmeetingcommundelamajoritéfin d’autre.
janvier.
Lerecentragesurdesthèmescomme
Lacampagnesera-t-ellenationale lasécuritéetl’identiténationale
ourégionale? préfigure-t-illatonalitédelacampagne?
Ce débat est derrière Jesouhaitequel’onlance
nous. La campagne se l’offensivesurlesvaleurs.
déroulera dans les Ellessontplusimportan-
26régions,etceseraun tesqueleslois,lesdécrets
rendez-vous politique, ou les règlements. Après
qui mobilisera l’ensem- deuxansetdemid’exer-
bledenotrefamille.Re- cice des responsabilités,
gardezlenombredemi- nous allons montrer que
nistresquis’impliquent: lesvaleurscommeletra-
19 sont têtes de liste ou vail, la responsabilité ou
candidats! Il y aura des lajusticesocialenousont
Chaquerégiongagnée
constitueraunevictoire,
etj’ailesentimentquenous
connaîtronsplusieursvictoires»
LestêtesdelistechezFrançoisFillon
EN RECEVANT hier soir à Matignon les sonterritoire.Labrèverencontrequiaof-
vingt-troistêtesdelistesUMP-Nouveau ficiellementétéproposéeparXavierBer-
Centre aux régionales, François Fillon a trands’estachevéeparunephotodefa-
voulu rappeler ses prérogatives de chef milleencompagniedeJean-ClaudeGaudin.
delamajorité.Àlaveilleduconseilnatio- Lepremierministreinterviendracematin
naldel’UMPchargéd’entérinerlescandi- auconseilnationalaprèsJean-PierreRaf-
datures,legesteestinédit. farin et Xavier Bertrand. L’après-midi
ÀpeinerentrédeRambouilletoùilaprési- sera consacré au débat sur la question
dé un séminaire franco-russe avec son énergétique et le sommet de Copenha-
homologue Vladimir Poutine, François gue.NicolasSarkozyconcluralestravaux.
Fillon a voulu de toute évidence marquer B.J.
Asamedi28-dimanche29novembre2009 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
PourMAM,ledébatsurlasécuritén’estpasun«prétexte»
LagardedesSceauxapréciséau«Talk»sesintentionssurlaréformedelagardeàvue.
l’Intérieur. La garde des Sceaux distin- plus compréhensible »,toutenoffrantde cats des mis en cause ». « Il ne m’appar-
JEAN-BAPTISTEGARAT
gueplusieursobjectifs: « mieux détermi- « meilleures garanties pour les droits de la tient pas de me prononcer sur la pertinen-
GOUVERNEMENT Loisurlarécidive,loi ner les conditions dans lesquelles il peut y défense et ceux des victimes ».Mais, « des ce des questions soulevées », ajoute
mepénitentiaire, réforme de la procédure avoir garde à vue », « mieux prendre en évolutions sont possibles puisque le texte M Alliot-Marie, constatant « simple-
pénale,luttecontrelesviolencesconju- compte les conditions générales d’accueil n’est pas encore rédigé »,précise-t-elle. ment qu’il y a toujours neuf personnes
gales, lutte la drogue… Les dos- et mieux prendre en compte les droits de la aujourd’hui sous contrôle judiciaire ».Elle
siersnemanquentpassurlebureaudela défense »et « voir dans quelles conditions nedoutecependantpasplusaujourd’huiLasuppressiongardedesSceaux,MichèleAlliot-Marie, on peut interroger des personnes hors le qu’hier de la dangerosité du milieu de
invitée hier du «Talk Orange-Le Fi- régime de la garde à vue dès lors qu’elles l’ultragauche: « il suffit de voir ce quiprogramméedujuge
garo». Pour parfaire le tableau, le pre- sont volontaires ». Encore en réflexion, s’est passé à Poitiers »,conclut-t-elle.d’instructioncontinue
mier ministre, en déplacement dans la cesmesuress’inscrirontdanslecadrede À quatre mois des régionales, Alliot-desouleverdesréservesSarthesamedidernier,aposélaquestion laréformeduCodedeprocédurepénale. Marie refuse de voir dans les thémati-
delagardeàvue. « Il ne faut pas confon- Moins consensuelle, la suppression quesdesécuritédéveloppéeparlegou-
dre l’usage de la garde à vue, encadrée et programmée du juge d’instruction Alors que l’enquête menée dans l’af- vernement « un prétexte ». « Nous avons
justifiée, avec les abus qui peuvent l’en- continue de soulever des réserves. La faire des sabotages des lignes TGV est beaucoup progressé, assure-t-elle. Àla
tourer. Il est apparu nécessaire, évident de ministre de la Justice tient à mettre les aujourd’hui contestée sur plusieurs fin de l’année dernière, nous sommes enfin
repenser ses conditions d’utilisation et son points sur les i: « Le juge d’instruction points,l’ancienneministredel’Intérieur revenus à un niveau d’insécurité et de dé-
utilité »,aexpliquéFrançoisFillon. s’occupe d’un tout petit nombre d’affaires. seretranchederrièresesnouvellesfonc- linquance inférieur à celui que nous
UnnouveaudossierpourMichèleAl- Dans 96 % des dossiers, l’enquête est diri- tions pour expliquer que « les juges connaissions en 1997. » Mais, ajoute-t-MICHÈLEALLIOT-MARIE,
liot-Marie? Pas vraiment, à l’en croire, gée par le procureur. » L’objectif, selon d’instruction vont procéder aux investi- elle aussitôt, « il est évident que les pro-hier,danslestudio
puisqu’elle s’était saisie de la question, elle, est de rendre « la procédure pénale gations qu’ils estimeront nécessaires au blèmes d’insécurité continuent d’exister etduFigaro.BOUCHON/LEFIGARO
quand elle était encore au ministère de plus lisible, plus rapide, plus efficace et regard des questions posées par les avo- il reste des actes de délinquance ».
Copéfixedéjà
lesthèmesde2012
LeprésidentdugroupeUMPaénuméréhiercinq
sujetspourlaprochainecampagneprésidentielle.
idéologique du travail ». « Il y a dix ans,
JUDITHWAINTRAUB Jean-Françoisexplique-t-il, la gauche a dit qu’il fallaitENVOYÉESPÉCIALEÀLYON
Copé,hierlorstravailler moins, ce qui s’est traduit, dans
d’uneconférence
UMP Ce n’est bien sûr pas un hasard si les faits, par gagner moins. Nous, en bons
organiséepar
Jean-François Copé a choisi la veille du représentants de la droite, on est arrivés
desétudiantsde
conseil national de l’UMP pour dévoiler ensuite avec notre“travaillerpluspourga- l’École
les cinq thèmes autour desquels devrait, gnerplus”, qui donne les résultats que l’on demanagement
selonlui,s’articulerleprojetducandidat sait. Pour moi, l’objectif doit être travailler deLyon.
Sarkozyen2012.Pendantquelepartifait mieux, pour gagner plus ensemble.» R.QUADRINI/
« son boulot de machine électorale »pour Comment réaliser cet ambitieux pro- KRIMAGESPRESSE
lesrégionales- « bien ou mal, les électeurs gramme? Pour le moment, son auteur POURLEFIGARO
le diront en mars »-,lepatrondesdépu- n’aqu’une « piste »: « Associer le maxi-
tés UMP, lui, veut « défricher les idées » mum de gens concernés aux décisions. » touslessecteurscequ’ilaappliquéàl’As- quinquennat de Sarkozy accomplisse la re- EN BREFen prévision de la prochaine présiden- « Passer d’un système qui va de haut en semblée nationale: la « coproduction », mise en ordre des finances publiques ».Le
tielle, dont il ne sera pas. « J’ai toujours bas à un système beaucoup plus participa- pasparlavoieréférendaire, « dépassée » quatrième thème, « une nouvelle crois-
dit que je ne visais pas 2012 »,rappelle-t- tif »estd’ailleursle « fil conducteur »de à ses yeux, mais « par des débats dans sance », est le corollaire de cet effort de Douilletn’exclutpas
il.Lesorganisateursdumeeting,eux,ont sa réflexion dans tous les domaines qu’il toutes les instances qui s’y prêtent ». bonne gestion. Cinquième thème: d’entreraugouvernement
anticipél’événement,puisqueCopéafait se propose d’explorer d’ici à 2007. La Et pour donner l’exemple, Copé s’ap- l’« identité française ». « C’est bien L’ancienchampionolympique
sonentréesurlamusiquedelacampagne « gouvernance » est le premier d’entre prêteàlancerenjanvierdesÉtatsgéné- d’avoir lancé le débat sur l’identité natio- DavidDouillet,chargé
deSarkozyen2007. eux. Convaincu d’une « attente très for- rauxdelafinancepublique.Présidéspar nale, mais ça ne peut pas être un gadget qui parNicolasSarkozyd’une
te »chez« les citoyens, les partenaires so- GillesCarrez,ungardiendel’orthodoxie dure trois mois », estime-t-il. Et sur ce missionsurlatenuedes
Effortdebonnegestion ciaux, les élus »,tous« avides de partici- budgétaire,ilssontcensésdébouchersur sujet-làaussi,iltientsa « boîte à idées »à grandescompétitionssportives
Lepatrondesdéputésaprissoinderendre per au débat public », Copé prône dans des propositions pour que « le deuxième ladispositiondeNicolasSarkozy. enFrance,n’exclutpas
unhommageappuyéauchefdel’Étaten d’entreraugouvernementsion
guisedepréambule.Laréunionqu’ilate- leluiproposait,a-t-illaissé
nue hier près de Lyon pour annoncer la entendrehiersurRTL.Àla
ecréationdela74 antennedesonclub,gé- questiondesavoirs’il
nérationfrance.fr,étaitbiensûrbeaucoup EnBretagne,l’UMPpeine accepteraitdedevenir
plus modeste que le raout UMP prévu ministre,ledéputé(UMP)des
aujourd’huiàAubervilliers,avecSarkozy Yvelinesrépond:«si(leàétablirseslistes
eninvitévedette.Maisquasimenttousles présidentdelaRépublique)
parlementairesdedroiteduRhôneplusla pensequej’enailes
LedéputéJacquesLeGuens’esteffacéauprofitdeBernadetteMalgorn.têtedelistedépartementale,lasecrétaire compétences,pourquoipas?(…)
d’État Nora Berra, ont répondu présent, Maiscenesontpaslestitresqui
devant près de mille supporteurs. Avant CefidèlesoutiendeDominiquedeVille- fontlavaleurdesgens,c’estceNATHALIEBOUGEARD
cette réunion, Copé s’est rendu devant pin est en effet confronté à Bernadette qu’ilsvontfaireréellement.OnCORRESPONDANTEÀRENNES
l’École de management de Lyon pour Malgorn, haut fonctionnaire aujour- peutêtretoutcequevousvoulez
aborder avec des étudiants l’un des thè- RÉGIONALESC’est dans la tempête d’hui en disponibilité professionnelle. s’ilnesepassepasgrand-chose,
mesdontilpréditqu’ilsvont « structurer qu’on voit les bons marins. Député du Préfète de région à plusieurs reprises ilsepasserarien»,ajoute-t-il.
le débat présidentiel »en2012: « Le conte- Finistèreetcandidatpourmenerlaliste dont un dernier poste en Bretagne, se-
LePenrailleSarkozynu du travail ». « Très marqué par les sui- UMPauprintempsprochain,JacquesLe crétairegénéraleduministèredel’Inté-
cides » de salariés, notamment à France Guenfaitaujourd’huilesfraisdesvents rieur jusqu’à très récemment, cette Jean-MarieLePenaironisé
Télécom, Copé veut « casser l’approche et des courants contraires de son parti. femmecarréen’ajamaisaffrontélesuf- hiersurlavolontédeNicolas
frageuniversel. Sarkozyde«sauverla
Désignéilyaunanparlevotedesmi- planète»àproposdesa
litants,JacquesLeGuenarenoncélase- participationàdeuxsommets,
mainedernièreàconduirelaliste.Maisil auBrésiletàTrinité-et-
demande la place de numéro 2 dans Tobago,surleréchauffement
l’équipe régionale qui serait menée par climatique.«Onnesavaitpas
BernadetteMalgorn.Surtout,fortdeson quelaFranceétaitl’undestrois
implantation dans le département, Jac- principauxpaysamazoniens»,
BernadetteMalgorn,hautfonctionnairequesLeGuenrevendiquelatêtedeliste niqu’elle«faisaitpartie
endisponibilité,n’ajamaisaffrontédansleFinistère.Las!L’anciennepréfè- duCommonwealth»,souligne
lesuffrageuniversel. D.ADEMAS/FEDEPHOTOtedelarégionBretagneneveutvisible- leprésidentduFN.
mentpasentendreparlerdecettehypo-
L’équipedirigeantethèse. Elle souhaite cette place pour detteMalgornjouitd’unsoutienimpor-
del’UMPs’étoffeelle-même et refuse de se présenter en tant chez les militants. Ainsi, dans les
Ille-et-Vilaine. Pourtant, le conseiller Côtes-d’Armoroùl’UMPlocaleachoisi L’anciensecrétaired’État
régional sortant Dominique de Legge, desoutenirl’anciennenuméro3dumi- àl’Outre-MerYvesJégo,qui
pressenti pour mener la bataille dans la nistère de l’Intérieur. « Sur les quelque arejointlePartiradicalcetété,
capitalebretonne,aacceptédes’effacer 80 votants, elle a raflé 90 % des suffra- aéténomméconseiller
au profit de la candidate de l’Élysée. ges », rappelle Stéphane de Sallier Du- politiquedel’UMP.Ledéputé
MaisavecdelafamilleàMorlaix,celle-ci pinquidevras’effacerdanscedéparte- mairedeMontereau-Fault-
clame son attachement au Finistère où mentauprofitdelacandidateNouveau Yonne(Seine-et-Marne),qui
onluiprêtedesambitionslégislatives CentreSylvieGuignard. avaitétéporte-paroleduparti
Quoiqu’ilensoit,cesatermoiements de2007à2008,estlevingt-
«Flottementgénéral» font désordre. « Il faudrait que les têtes cinquièmeconseillerpolitique
« Ma proposition est de bon sens et plai- de liste soient si possible nommées ce sa- etporteleseffectifs
sait à Xavier Bertrand et à Jean-Claude medi », plaide Pierre Méhaignerie. Le del’équipedirigeante
Gaudin. Je fais l’effort du rassemblement maire de Vannes, François Goulard, à78personnes.
afin d’éviter une catastrophe électorale. s’impatiente aussi: « Cette situation re-
meMais M Malgorn veut le beurre et l’ar- flète bien le flottement général. Le secré-
gent du beurre. J’ai traversé une bonne taire général de l’UMP doit prendre une
partie de la rivière, à elle d’avancer un décision, car, derrière, il y a une région à
peu »,lanceLeGuen.RestequeBerna- reprendre. »
CLEFIGARO samedi28-dimanche29novembre2009
5europe
AngelaMerkellâchesonministreduTravail
Franz-Josef Jung était accusé d’avoir mal géré la récente bavure de l’armée allemande en Afghanistan.
autre tableau, bilan hospitalier et DVD
PATRICKSAINTPAUL
des frappes à l’appui. Jung admettra fi-
CORRESPONDANTÀBERLIN
nalement, hier matin, qu’il n’a pas lu ce
ALLEMAGNE Confrontée à sa première document. Dès lors l’opposition juge
grosse tempête depuis la formation de qu’il a commis une faute grave. Soit il a
son nouveau gouvernement de centre dissimulé la vérité à l’opinion, alors que
droit, Angela Merkel s’est finalement L’ancienministre le déploiement en Afghanistan est im-
delaDéfenserésolue à lâcher son ministre du Travail, populaire. Soit il n’a réellement pas pris
duprécédentFranz-Josef Jung. Éclaboussé par les ré- connaissance du rapport. Dans les deux
gouvernementvélations du quotidienBild, concernant cas, elle le jugeait inapte à remplir des
allemandsa mauvaise gestion de la bavure de la fonctions de ministre.
Franz-JosefJung
Bundeswehr en Afghanistan, début L’affaire tombait d’autant plus mal,
(iciaucôté
septembre alors qu’il était ministre de que les députés étaient réunis pour exa-
d’AngelaMerkeljeudi
la Défense du précédent gouverne- miner en première lecture la prolonga-auBundestag),
ment, Jung a jeté l’éponge, hier. Sa si- tion d’un an du mandat de la Bun-aétécontraint
tuation était devenue intenable. Les ex- deswehr en Afghanistan. Dans undedémissionner.
plications de Jung devant le Parlement M.SOHN/AP premier temps, la chancelière avait es-
n’avaient convaincu ni son parti, la péré pouvoir le sauver en laissant pas-
CDU, ni l’opposition qui réclamait ser l’orage. Merkel avait déjà repêché
bruyamment sa démission. Jung en lui offrant le ministère du Tra-
Mercredi, l’actuel ministre de la Dé- vail dans son deuxième gouvernement.
fense, Karl-Theodor zu Güttenberg, Merkel considérait Jung comme son
avait laissé exploser sa colère en décou- ministre le plus loyal. Proche de Roland
vrant dansBild l’existence d’un rapport Koch, vice-président de la CDU, Jung
interne de l’état-major de l’armée tenu englouti par le scandale.«Cematin,j’ai et de l’état-major allemand, qui ont clairement identifiée comme des com- était issu de la très influente fédération
secret par la précédente administration. informélachancelièrequejeluiremettais continué d’affirmer jusqu’au 8 septem- battants talibans. conservatrice de la Hesse.
Contrairement à son prédécesseur, qui a mon poste de ministre du Travail, a dé- bre que tous les tués étaient des tali- Pour sa défense, Jung a cité devant les Hier, les critiques avaient commencé
fait preuve de laxisme dans cette affaire, claré Jung, hier. J’assume ainsi la res- bans. députés allemands un rapport envoyé à rejaillir sur la chancelière, accusée
il en a immédiatement tiré les consé- ponsabilité pour la politique d’informa- par l’état-major régional de Mazar-e- d’avoir protégé Jung trop longtemps.
Lachancelièrecritiquéequences. Jeudi, Güttenberg a annoncé la tionduministèredelaDéfense.» Charif dans lequel des officiels afghans Selon Andrea Nahles, secrétaire géné-
démission du chef d’état-major, Wol- Le document daté du 4 septembre au Le colonel Georg Klein, qui comman- indiquaient que les victimes étaient rale du parti social-démocrate (SPD),
fgang Schneiderhan, et du secrétaire soir faisait état de victimes civiles dans dait l’appui aérien, avait expliqué «exclusivement des talibans».Ledo- Merkel a mal géré la crise en «laissant
d’Etat à la Défense, Peter Wichert. Le le bombardement de deux camions-ci- craindre que les insurgés n’utilisent les cument est arrivé à l’état-major de la Jung continuer à raconter n’importe
Bundestag a alors réclamé des explica- ternes près de Kunduz, ordonné par le véhicules comme bombes roulantes. Le mission afghane de Potsdam en même quoi». Hier soir, la ministre de la Fa-
tions à Jung, qui s’est enfoncé dans ses contingent allemand le même jour. rapport contredisait aussi la thèse offi- temps qu’un autre rapport de la police mille, Ursula von Der Leyen a succédé à
tentatives de se disculper. Jusqu’à être Contrairement aux déclarations de Jung cielle, selon laquelle la cible avait été militaire allemande dépeignant un tout Jung.
LaCatalognesemobilise
poursonautonomie
La région espagnole craint une révision
à la baisse de son nouveau statut.
société catalane a lancé une fronde sans
DIANECAMBON précédent pour avertir que toute modi-
MADRID fication serait «inacceptable» et sus-
ESPAGNE La Catalogne est sur le pied de ceptible de remettre en cause la bonne
guerre. Face à la menace de voir son entente catalano-espagnole. Syndicats,
nouveau statut d’autonomie tronqué patronat, intellectuels et même le célè-
par la justice espagnole, la société civile bre club de foot FC Barça ont apporté
catalane est montée au créneau pour leur soutien à un virulent éditorial pu-
soutenir une classe politique déjà mobi- blié dans douze journaux catalans. Véri-
lisée. L’enjeu est d’importance et met table pavé dans la mare, l’article met en
dans l’embarras le gouvernement de avant «ladignitédelaCatalogne»:«Il
José Luis Zapatero. yadelapréoccupationenetil
Après trois ans de délibération et est nécessaire que toute l’Espagne le sa-
d’atermoiement, le Tribunal constitu- che (…). Il y a aussi un croissant ras-le-
tionnel doit prendre de façon im- bol de devoir supporter le regard
minente – la date exacte n’est courroucé de ceux qui conti-
pas connue - une décision nuent à percevoir l’identité
cruciale sur ce texte. Celui- catalanecommeundéfaut
ci redéfinit les relations de fabrication empê-160
entre l’Espagne et la Cata- chant l’Espagne d’at-
logne, et élargit les pou- municipalités teindreuneimpossibleet
voirs de cette région pros- rêvée uniformité»,participerontle13décembre
père. Les neuf magistrats àunréférendum peut-on lire dans le
planchent sur un recours surl’indépendance grand quotidien La Van-
déposé par les conservateurs delaCatalogne guardia.
du Parti populaire, opposé au
VersionédulcoréeStatut, le statut d’autonomie. Près de
quarante articles risquent d’être annu- Les Catalans redoutent une version
lés dont celui très symbolique qui quali- édulcorée du texte originel. Les juges du
fie la Catalogne de « nation ». Tribunal constitutionnel pourraient en
Vu de Barcelone, il n’est pas question effet éliminer les « droits historiques »
de revenir sur le sacro-saint Statut, ap- de la région, le terme de « nation » ins-
prouvé en 2006 par le Parlement catalan crit dans le préambule et les références
et validé par référendum populaire. La aux symboles (drapeau, hymne…).
Autre point polémique, l’apprentissage
de la langue catalane risque de cesser
d’être « à caractère obligatoire » pour
tout résident en Catalogne. Avec le nou-
veau statut, le catalan cohabite avec le
castillan comme langue officielle.
Toucher à ces articles serait casus
belli, ont averti la plupart des partis po-
litiques catalans, à l’exception du Parti
populaire (PP, droite), très minoritaire
dans la région. Le parti Esquerra Repu-
blicana au pouvoir régional en coalition
avec les socialistes catalans (PSC), a mis
en garde contre une décision négative
de la justice espagnole : «Nous appli-
queronsletexteàlalettrequellequesoit
la décision des magistrats. » Un député
de ce parti a averti qu’un tel jugement
«accoucherait d’une machine à fabri-
querdessouverainistes».
Ce tapage politico-médiatique tombe
au pire moment pour le socialiste Zapa-
tero, qui est déjà très affaibli par la crise.
La tension risque sans doute de monter
d’un cran, le 13 décembre prochain,
lors du référendum sur l’indépendance
de la Catalogne, organisé dans 160 mu-
nicipalités. Même si ce scrutin est dé-
Lesbulletinsdevoteduréférendumdu pourvu de valeur juridique, il permettra
13décembreprochainsurl’indépendance de tâter le pouls du potentiel électorat
delaCatalogne. J.LAGO/AFP nationaliste.
Asamedi28-dimanche29novembre2009 LEFIGARO
Nouvellegouvernance
àlaCommission6 europe L’ÉDITORIALDEPIERREROUSSELIN
PAGE19
CATHERINEASHTON(Grande-Bretagne) JOAQUIMALMUNIA(Espagne) DACIANCIOLOS(Roumanie) KARELDEGUCHT(Belgique) CONNIEHEDEGAARD(Danemark)
Hautreprésentantpourlapolitique Concurrence,vice-président.Lemarché Agricultureetdéveloppementrural. Commerce.Unposteclé Climat.Elleaurapourmission
étrangèreetlapolitiquedesécurité, unique,réussitecentraledel’UE, L’agriculturedépenselaplusgrossepart carlaCommissionnégociedans decoordonnerlatransition
vice-présidente.UnpiedauConseil s’appuiesurunerègledujeustricte dubudgeteuropéen-plus denombreuxdomainesaunom desVingt-Septversuneéconomieplus
européen,unautreàl’intérieur enmatièredeconcurrence de50milliards-,cequifait del’ensembledespaysdel’UE, sobreencarbone.Cenouveau
delaCommission,lehautreprésentant etd’aidesd’État.Lecommissaireexerce desoncommissairel’undesplusenvue. qu’ils’agissed’accordsdelibre-échange portefeuille,quitouchenécessairement
occupeuneplaceàpart.Catherine unpouvoirconsidérabledesurveillance Satâcheseradelancerlaréforme avecunseulpaysoudenégociations àd’autrescompétences,
Ashton,baronnetravaillistedésignéedès etdesanctions,parfoistrèslourdes. dufinancementdelapolitiqueagricole avecl’Organisationmondiale demanderadudoigté.Sontitulaire
lasemainedernièreparlesVingt-Sept, Lacrisel’amisaudéfi,face commune,avectoutsonarsenal ducommerce.Lecommissairedevra représentera aussil’UE
devramettreenplaceunvraiservice audéferlementdesplansd’aides derestitutionsetsubventions. géreraveclaChineetlesÉtats-Unis danslanégociationdesaccords
diplomatiqueeuropéenetgérerl’avenir nationaux(auxbanques,notamment). Elleseferasousl’œilsourcilleuxdu desrelationscommercialestendues internationauxquiprendront
deladéfenseeuropéenne. Barrosoveutattachersonnomaurefus Parlementeuropéen,investidepouvoirs parlacrise. lerelaisduprotocoledeKyoto.
Avecunbudgetde8milliardsd’euros. detoutprotectionnisme. renforcésparletraitédeLisbonne.
questionsà... MichelBarnier3 COMMISSAIREAUMARCHÉINTÉRIEURETSERVICESFINANCIERS
M.Barrosovousdonnecomme J’entends la polémique, elle fait partie du jeu.
missiond’approfondirlemarché Ce qui m’intéresse, c’est de travailler avec
intérieur.C’estlibéraliser toutlemonde,pourlesentreprisesetpourles
ouréguler? citoyens. Je n’ai pas l’intention de travailler
Jenemelaisseraipasenfermerdansdes contre tel ou tel. Je suis quelqu’un d’assez
mots.Latâcheducommissaireestd’ap- pragmatique.LeParlementeuropéenaurala
profondir, de sauvegarder et de consoli- primeurdenotreprogramme,dansunmois.
derlemarchéintérieur,parcequ’ilestau Lespartisansdulaisser-fairecèdent
cœurduprojeteuropéen.C’estmafeuille degrosportefeuillesdansl’équipe
GÜNTHERH.OETTINGER(Allemagne) OLLIREHN(Finlande) MICHELBARNIER(France) deroute.Ilfautdelaliberté,delaconcur- BarrosoII.Lecentredegravités’est-il
Énergie.Naguèreabandonnéauxforces Affaireséconomiquesetmonétaires. Marchéintérieuretservicesfinanciers. rence loyale… et de la régulation. C’est déplacéversplusdegouvernance?
dumarché,l’approvisionnement Lacriseéconomiqueetfinancière Àlalettre,ils’agitd’assurerlalibre cette alliance qui fait la force du marché Cequiabougé,c’estlasituationéconomique,
del’Europes’imposedésormais apropulséceportefeuilleaurangdesplus circulationdespersonnes, européen. Je veux une Europe à la fois unecrised’uneviolenceinouïequinousoblige
commeuneurgencestratégique. lourds.OlliRehnauralatâchepérilleuse desbiens,desservicesetdescapitaux pluscompétitiveetplussûre. àregarderl’avenirautrement.Avecdavanta-
Letitulairedeceportefeuilledevenu deramenerdanslesclouslesdéficits àl’intérieurdel’UE.Aveclacrise, Votrenominationestcritiquée ge de transparence. Et avec davantage de
l’undesplusconvoitésdevraêtrecapable publicsnationaux,gonflésparlachute lemarchéintérieurestdevenul’enjeu àlaCitydeLondres. gouvernance dans le monde. Notre mandat
denégocieravecMoscou, desrecettesfiscalesetlecoûtdesplansd d’unebataillepolitiqueentre LeRoyaume-Unifreine est celui du G20. J’utiliserai tous les outils du
pouréviterunerupturedeslivraisons erelance.Lacrédibilitédel’euro lespartisansdulibéralisme,comme surlerenforcementdelasupervision marchéintérieurpourdavantagedecompéti-
degazàtraversl’Ukraine.Illuifaudra endépend.Bruxellesveutengager leRoyaume-Uni,etlesavocats financière.Comment tivité,decroissanceetd’emploienEurope.
aussiréduireladépendance l’effortderigueurdès2011. d’uneéconomiedirigée,comme lesramenerdanslerang? PROPOSRECUEILLISPAR J.-J.M.
aveclaRussieetpousserl’UE MaislesÉtatsmembres,notamment laFrance,surlaquestiondesservices
versdesénergiesrenouvelables. laFrance,renâclent. financiersnotamment.
Les18autres…Vingt-sixcommissaires
Avecletitredevice-président:
Transport:SiimKallas(Estonie).
Sociéténumérique:
NeelieKroes(Pays-Bas).européensetunseulmotd’ordre Justice,Droitsfondamentaux
etCitoyenneté:VivianeReding(Lux.).
AdministrationetRelationsAvecsanouvelleéquipe,JoséManuelBarrosovaœuvreràlasortiedecrisedel’UE. institutionnelles:
MarosSefcovic(Slovaquie).BarrosoII,dumodèledegouvernanceins- recours à cette garde rapprochée reflète unsystèmededécisioncollégial,elleaura
JEAN-JACQUESMÉVEL IndustriesetEntreprises:
piré par le G20. La crise économique est aussi le souci de José Manuel Barroso de son mot à dire. L’équipe Barroso II doitCORRESPONDANTÀBRUXELLES AntonioTajani(Italie).
passéeparlà.L’équipeoffre«uneparfaite s’affranchir des pressions de Berlin, Paris encore décrocher le feu vert collectif du
Simplecommissaire:
UNIONEUROPÉENNE JoséManuelBarro- combinaisond’expérienceetdepenséenou- etLondresdansunpassagedélicat. Parlementeuropéen,àl’issued’auditions EmploietAffairessociales:
so,chefdel’exécutifeuropéen,aposéhier velle,assureleprésidentBarroso.J’attends individuelles qui débuteront mi-janvier. LászlóAndor(Hongrie).
la dernière pierre d’une construction de cette commission qu’elle aide l’Europe à Après l’entrée en vigueur du traité de SantéetProtection
européenne réformée. Il a nommé les sortirdelacriseetpréparelesstratégiesde Lisbonne et la désignation du président«Uneparfaite desconsommateurs:
commissairesquil’assisterontdanslages- désengagement», hors des coûteux plans du Conseil européen Herman Van Rom- JohnDalli(Malte).combinaison
tion quotidienne de l’UE, avec un mot derelancelancésàl’hiver2008. puy, l’UE aura achevé début février sa AffairesmaritimesetPêche:d’expérience
d’ordreprécis:réussirlasortiedecrisede mueinstitutionnelle. MariaDamanaki(Grèce).etdepenséenouvelle»
Enattentedufeuvert ÉlargissementetPolitiquel’Europe,d’icià2014. La Commission Barroso II confie à des
duParlement devoisinage:L’édifices’appuiesurtroispiliers.Deux femmes deux innovations majeures.
StefanFüle(Rép.tchèque).fidèles du président de la Commission, le L’imperturbable Olli Rehn, 47 ans, com- AvecMichelBarnier,58ans,laFrance Nouvelle venue, la Danoise Connie He-
Politiquerégionale:
FinlandaisOlliRehnetl’EspagnolJoaquin missaire aux affaires économiques et mo- marqueunpoint.Elleseplaceenfindans degaard prend le maroquin de l’action
JohannesHahn(Autriche).
Almunia, investis de portefeuilles-pivots nétaires,auralamissionpérilleusedegui- un fauteuil qui lui échappait depuis un climatique. À dix jours de la conférence
RechercheetInnovation:
pourlacroissance.EtunFrançais,Michel derlesVingt-Septhorsdelazonerougede demi-siècle (voir interview ci-dessus).Le de Copenhague, c’est une façon pour MáireGeogheganQuinn(Irlande).
Barnier, nommé commissaire au marché déficits budgétaires massifs. Ils hypothè- résultat était loin d’être garanti et la sa- l’Europe de signifier qu’elle veut garder Coopérationinternationale
intérieur. Il aura la haute main sur une quent le crédit, la croissance et l’euro. Le tisfactionestpalpableàParis.L’œildela son rôle d’entraînement pour l’après- etAidehumanitaire:
question névralgique: la régulation de prudent Joaquin Almunia, 61 ans, devenu Francesurlesservicesfinanciersinquiète Kyoto.Poursonsecondmandat,laNéer- RumianaJeleva(Bulgarie).
l’industrie financière, afin d’éviter un commissaireàlaconcurrence,devrafaire naturellementleRoyaume-UnietlaCity landaise Neelie Kroes s’empare elle de Budget:
autredésastresurlesmarchés. respecterlarègledujeusurlemarchéuni- de Londres. Le commissaire Barnier de- l’économie numérique. C’est un porte- JanuszLewandowski(Pologne).
À Bruxelles, le centre de gravité s’éloi- que, malgré la crise. C’est-à-dire désa- vra compter avec une autre vice-prési- feuillecréédetoutespiècespourcombler Affairesintérieures:
CeciliaMalmström(Suède).gne du laisser-faire qui teintait la Com- morcer la surenchère des aides d’État et dence,britanniquecelle-là:celledeCa- un retard inquiétant pris avec les États-
Développement:missiondepuis2004etserapproche,sous neutraliser les réflexes de repli sur soi. Le therine Ashton, haut représentant. Dans Unisetl’Extrême-Orient.
AndrisPiebalgs(Lettonie).
Environnement:
JanezPotocnik(Slovénie).
Fiscalité,UniondouanièreL’ATELIER DU CLUB etLuttecontrelafraude:LaFrancedécroche
AlgirdasSemeta(Lituanie).Canapés et fauteuils club haut de gamme
Éducation,Culture,unportefeuilleconvoité MultilinguismeetJeunesse:
AndroullaVassiliou(Chypre).
venir:régulationdeshedgefunds,ré-
CLAIREGALLEN
munération des dirigeants, exigenceBRUXELLES
defondsproprespourlesbanques… serrées,lesuspensedurantjusqu’àhier
La France a obtenu ce qu’elle voulait midi. Après avoir soutenu l’accession
Auprixd’unedernièreface à la Grande-Bretagne: à l’issue de la Britannique Catherine Ashton au
d’âpresmarchandages,MichelBarnier concession poste de chef de la diplomatie de l’UE,
décrocheleportefeuilletrèsdisputédu Or,surcessujets,touslespaysnesont Paris pouvait espérer s’être concilié les
marchéintérieuretdesservicesfinan- passurlamêmelongueurd’ondes.Ni- bonnes grâces de Londres. Mais il aura
ciers,unpostestratégiqueencettepé- colasSarkozy,quisouhaiteunemora- finalement fallu une dernière conces-
riodederenforcementdelarégulation lisation du capitalisme financier, sionpourenleverleposte:laprochaine
desmarchés. s’évertuedepuisdesmoisàconvaincre désignationd’unautreBritannique,Jo-
C’estautourdumaintienounomdes ses partenaires des vertus d’une plus nathan Faull, comme bras droit de Mi-
services financiers au sein du marché forte réglementation. À l’inverse, la chel Barnier et directeur général du
intérieur que le suspense s’était cris- Grande-Bretagne, craignant pour la marchéintérieur.
tallisé. Toujours très convoité, le por- compétitivité de la City, freinait des MichelBarniers’estaussivufixerune
tefeuilleaeneffetprisuneimportance quatre fers à l’idée de confier à un ligne de route sans ambiguïté par le
crucialeàlalumièredelacriseécono- Françaislahautemainsurlesservices président de la Commission, José Ma-
mique. L’ancien ministre français de financiers - d’autant plus que la pers- nuel Barroso: «approfondir le marché
l’Agriculture aura pour mission de pective des élections législatives n’in- intérieur, dans toutes ses dimensions»,
L’indémodable fauteuil CLUB, plus de 80 ans et toujours plus de succès !
veilleràlalibrecirculationdesservices citaitpassesdirigeantsàlâchertropde afinde«nousmeneràplusdecroissanceCuir mouton ciré, patiné, vieilli, suspension et resorts. Plus de 30 modèles en exposition.
etdescapitauxauseindel’Union,avec lest. en Europe». En clair, il s’agit de pour-
un droit de regard sur les marchés fi- Compte tenu des enjeux et du poids suivrelalibéralisationdumarchéinté-
80, rue Claude-Bernard - 75005 Paris nanciers européens. Les chantiers ne des deux pays au sein de l’Union, les rieur plus que de moraliser le système
Tél. : 01.45.35.08.69 - www.decoractuel.com vont pas manquer dans les années à négociations ont été particulièrement financier.
A
YVESHERMAN/REUTERS
JOHANNALEGUERRE/AFP
GEORGESGOBET/AFP
GEORGESGOBET/AFP
JEAN-CHRISTOPHEVERHAEGEN/AFP DANIELMIHAILESCU/AFP
YVESLOGGHE/AP
JENSNØRGAARDLARSEN/AFPAVANT IL Y AVAIT LA COLORATION.
MAINTENANT IL Y A INOA.
( EN EXCLUSIVITÉ CHEZ VOTRE COIFFEUR )
. PLUS AUCUNE ODEUR. SANS AMMONIAQUE.
. CONFORT OPTIMAL DU CUIR CHEVELU.
*. RESPECT ABSOLU DU CHEVEU.
. PUISSANCE DE COULEUR À L’INFINI.
. COUVERTURE JUSQU’À 100% DES CHEVEUX BLANCS.
(1)Technologie ODS (oil delivery system) : une base huile inédite qui potentialise l’action du
système de coloration et préserve le film protecteur du cheveu 2 fois plus qu’une coloration
d’oxydation classique.**
Retrouvez l’univers INOA sur www.inoa.lorealprofessionnel.fr
*Respect du capital lipidique et des acides aminés essentiels du cheveu naturel. **Respect du film protecteur naturel du cheveu après 1 et 5 applications.
(1) système de diffusion à l’huilesamedi28-dimanche29novembre2009 LEFIGARO
8 international
L’AIEAcondamnel’Iranpoursonprogrammeclandestin
LarésolutionadoptéehierreprocheàTéhérand’avoirdissimulél’existenced’unautresited’enrichissementd’uranium.
quiétudes sérieuses» de l’AIEA à l’AIEA,AliAsgharSoltanieh,aaussitôt opposant l’Iran à la communauté in-
MAURINPICARD
l’égarddusiteclandestind’enrichisse- évoqué des «conséquences», tout en ternationaledepuisladécouverted’un
VIENNE
mentd’uraniumdeFordo,dontl’exis- assurantquel’Iran«nesortiraitpasdu programme nucléaire clandestin en
NUCLÉAIRELes grandes puissances tence avait été révélée le 25 septem- traitédenon-prolifération»(TNP). août 2002. Il confirme noir sur blanc
ontréussiàobtenirunecondamnation bre, n’implique pas l’adoption de l’impuissancedu«chiendegardenu-
Momentcharnièresans nuances de l’Iran, hier à Vienne, nouvelles sanctions internationales cléaire» de l’ONU, incapable après
au siège de l’Agence internationale de contreTéhéran. Soucieux d’éviter de telles extrémités, sept ans d’investigation d’établir la
l’énergie atomique (AIEA). Présentée Il faudra pour cela que le nouveau le président américain Barack Obama nature civile ou militaire de ce pro-
parlaFranceetlesÉtats-Unis,uneré- directeur général de l’AIEA, le Japo- a maintes fois répété cet automne, à gramme. Il reconnaît également que
solution en huit points dénonçant les nais Yukiya Amano, qui prendra ses l’instardesonhomologuefrançaisNi- l’agenceaperduconfiancedanslesdi-
activités nucléaires clandestines de fonctionsmardiprochain,évoquecet- colasSarkozy,que«l’heuredescomp- rigeants iraniens, lorsqu’ils affirment
TéhéransurlesitedeFordoetdeman- te impasse auprès du Conseil de sécu- tes» sonnerait à la fin de l’année, ce ne dissimuler aucun autre site clan-
dant à l’agence d’en informer le rité des Nations unies, comme le lui qui laisse quatre semaines à Téhéran destin.«Noussommesaufonddel’im-
ConseildesécuritédesNationsuniesa enjoint la résolution. Il s’agirait alors pour relancer le dialogue interrompu passe», confesse le directeur général
«Noussommesau été adoptée par 25 voix sur les 35 que de dégager un nouveau consensus à en octobre à Vienne sur un accord de sortant,MohammedElBaradei.
fonddel’impasse», compte le Conseil des gouverneurs, NewYorkenfaveurd’unetellemesure fournitured’uraniumenrichiàdesfins L’AIEA,quis’attendàdesconditions
adéclaréledirecteur l’organe exécutif de l’AIEA. Cuba, la punitiveàl’égarddeTéhéran,quitou- médicales. de travail plus délicates pour ses ins-
généraldel’Agence Malaisie et le Venezuela, soutiens tra- cherait cette fois à ses activités éner- Levotedel’AIEA,unepremièrede- pecteurs en Iran, va poursuivre son
internationalede ditionnels de l’Iran, ont voté contre, gétiquesetpourraitconduireàunblo- puis la saisine du Conseil de sécurité enquête.Maisc’estauConseildesécu-
l’énergieatomique,
tandis que le Brésil a préféré s’abste- cus partiel de ses exportations de gaz par l’agence de Vienne en fé- rité, à présent, d’évaluer les options
Mohammed
nir. etdepétrolenonraffiné. vrier 2006, constitue néanmoins un faceaurégimeiranien,accrochébecet
ElBaradei.
Cetterésolution,quitraduitles«in- L’ambassadeur iranien auprès de moment charnière dans le bras de fer onglesàsesprétentionsnucléaires.J.KLAMAR/AFP
EN BREFLapeurplanesurlesélections LeFrançaisenlevéauMali
seraitauxmainsd’al-Qaida
LeFrançaisenlevédanslenord
duMaliseraitretenupardeshonduriennes membresde«l’ailedure»d’al-
QaidaauMaghrebislamique
(Aqmi),aaffirméhieruneLesautoritésissuesduputschdu28juin sourcesécuritairemalienne,
sixmoisaprèsl’exécutiond’unorganisentdimancheunscrutinàrisques. otagebritanniqueparlemême
groupedanscetterégion.Lequai
hondurienne taxe par ailleurs de gau- d’OrsayaappelélesFrançaisPATRICKBÈLE
chiste. Il faut voter pour empêcher le vivantdansleNordetl’estduENVOYÉSPÉCIALÀTEGUCIGALPAETÀELPROGRESO
HondurasdedevenirleVenezuela.C’est pays,ainsiquedanslesrégions
AMÉRIQUE CENTRALEL’image montre d’ailleurs l’essentiel des justifications frontalièresproches,«àquitter
une carte d’Amérique du Sud sur la- avancées par les putschistes du 28 juin immédiatementlazone».
quelletroiszonessontenfeu.Zoomsur dernier: il fallait arrêter le président
Aumoinsvingt-deuxmortschacune des zones: «Ils ont eu le Ve- Zelaya,quivoulaitimporterlesocialis-
dansledéraillementenezuela…Ilsonteul’Équateur…Ilsonteu meduXXI siècle,cheràHugoChavez.
d’untrainenRussiela Bolivie…» Recul de la caméra, puis Les Honduriens sont appelés à dési-
zoom sur le Honduras: «Mais ils gner dimanche prochain leur nouveau UntrainreliantMoscouàSaint-
n’auront pas le Honduras. Votez!»Ce président,leursdéputésetleursmaires. Pétersbourgadérailléhiersoir
messagepublicitaireestdiffusésurCNN L’ambiance est pesante à Tegucigalpa, enRussie,faisantaumoins
en espagnol, une chaîne que la droite et ce n’est pas seulement dû à l’excep- vingt-deuxmortsetcinquante-
tionnelle chaleur qui règne actuelle- cinqblessés,arapportél’agence
mentsurlaville.Lecontrôleetlafouille Ria-Novosti,citantunesource
des véhicules sur les routes sont deve- auseinduministèrerussedesLesfonctionnaires nuslarègle,laprésencepolicièreetmi- Situationsd’urgence.Unacte
litairesefaitdeplusenplusvisibleetles terroristepourraitêtresurlequi-vive
vigiles sont plus tatillons à l’entrée des àl’originedecetaccident.
centres commerciaux. Beaucoup crai-SIGNE de l’inquiétude qui règne ac- Descentainesd’Irakiensgnent que ce dimanche électoral soittuellement au Honduras, l’adminis- surlatombedeSaddammarquépardesviolences,voiredesat-trationadiffusédesconsignesstric-
tentats. DanslacapitaleTegucigalpa,despolicierscontrôlentetfouillentlespassagers Descentainesd’Irakienssesonttes de sécurité aux fonctionnaires
d’unautobus,àquarante-huitheuresduscrutin. H.ROMERO/REUTERS rendushiersurlatombedepourdimanche.Elleleurrecomman-
LeparideWashingtondedenepasallervoteràl’ouverture l’ancienprésidentetdictateur
ni à la fermeture des bureaux de Hier, à El Progreso, une petite ville in- tremblement de terre. Il s’appelait le Hondurassortiradelacrisepolitique,ex- irakien,SaddamHussein,à
vote. Se faire accompagner par une dustrielle dont est originaire le prési- pont de la Démocratie. «Certains y plique Thierry de Pierrefeu Midence, Aouja(nord)pourcélébrer
ou deux personnes jusqu’à son lieu dent putschiste Roberto Micheletti, la voientunprésagedecequis’estpasséun dirigeant du groupe Midence, le plus l’anniversairedesonexécution
devote.Noterlenumérodelapolice police a découvert un arsenal compre- moisaprèsquandZelayaaétédéposé», ancien du pays. Ce qui importe désor- en2006.Ilaétépendule
et des pompiers avant de sortir et nant fusils-mitrailleurs, grenades et explique dans un sourire Oscar, ensei- mais, ce n’est pas pour qui nous allons 30décembre2006,aupremier
ne pas oublier son portable. Écouter
même matériel de visée nocturne. «Ils gnant. voter,maisquenousallonsvoterenmas- jourdelafêtemusulmanede
lesinformationsàlatélévisionouàla
préparaient un attentat contre moi di- se pour montrer que le peuple hondurien l’Aïdal-Adha,quitomberadio avant de sortir et rester chez
manche»,adénoncéRobertoMichelet- veut la démocratie. Je suis sûr que 70% cetteannéele27novembre.soi à l’annonce du moindre incident. Ledéroulementduscrutinti.Rienneprouvecependantquecesar- des électeurs se déplaceront (la partici-Éviter tout déplacement inutile, ne Suisse:leVaticancritiquemes étaient destinées à des actions pation aux dernières élections ne dé-pas bouger de chez soi sauf pour seradéterminant lavotationantiminaretspolitiques. Quatorze personnes décè- passaitpas50%,NDLR).»voter.Nepasfairedecommentaires pourl’avenirpolitiques deux jours avant et deux dent ici chaque jour de mort violente Le déroulement du scrutin sera dé- Unhautresponsabledel’Église
jours après le scrutin. S’assurer de pourunepopulationde8millionsd’ha- catholiqueaindirectementterminant pour l’avenir. Pour la pre-
disposerdenourritureetdeboisson bitants. Pour Roberto Micheletti, ce diman- mière fois depuis le coup d’état du expriméhiersondésaccordavec
pour deux à trois jours. Ne pas se Dans cette cité sans charme de l’est che électoral est crucial. Il compte sur 28juin,touslesyeuxserontbraquésdi- leréférendumorganisédemain
déplacer dans une autre ville pen- dupays,l’accèsaucentreestrendudif- un vote massif pour prouver que les manchesurcequisepassedanslepays enSuissecontrelaconstruction
dantlapériode. P.B. ficiledepuisqu’unponts’estécrouléàla Honduriens le soutiennent. «Nous et non sur les atermoiements diploma- deminarets,affirmantqu’un
fin du mois de mai dernier pendant un avons la conviction que dimanche, le tiques qui n’ont pas manqué pendant catholique«doitêtreouvert
cescinqmoisdecrise.Uneparticipation auxautres».
massive, ajoutée à l’absence d’incident Ladroitepopulisteveutinterdire
grave,montreraquelapopulationsou- laconstructiondeminarets,
tientlegouvernementdefaitetn’espè- accusésdesymboliserune
requ’unechose:tournerlapagedecet- revendicationdepouvoir
te crise qui ne fait qu’accentuer les politiquedel’islam.
difficultésdecepays,l’undespluspau-Ventes de Noël L’Irandémentavoirvresducontinent.C’estlepariqu’afait
confisquéleprixNobelIMPORTANTS BIJOUX - MONTRES DE COLLECTION Washington en renonçant à exiger le
deShirinEbadiretourdeZelayaaupouvoir.Danslecas
Dimanche 6 décembre 2009 - 15h Lundi 7 décembre 2009 - 14h30
contraire,lepireestàcraindre. L’Iranadémentihieravoir
confisquéleprixNobeldelapaix
Latentationdel’abstention del’avocateShirinEbadicomme
L’hypothèse d’une abstention massive, l’enaaccusélaNorvègeetaémis
maisaussidegravesincidentslejourdu une«protestation»contreOslo.
scrutinesttrèsplausible.«Nonjen’irai
Cambodge:Douchpasvoter,expliquePaulodanssontaxi.
demandesalibérationParcequej’enaimarrequ’ilssemoquent
RENÉ BOIVIN DANIEL ROTH denous.Ladernièrefois,jen’aipasvoté LeprocèsdeDouch,patronde
BRACELET JONC TOURBILLON DOUBLE FACE,VERS 2005
parce qu’il n’y avait pas d’enjeu. Cette laprisondeTuolSlengsouslesen or jaune et argent,motif "cachette" Montre-bracelet avec régulateur à tourbillon
fois je n’irai pas voter pour leur dire que Khmersrouges,s’estachevéserti de saphirs et de diamants en platine
ça suffit!» Un groupe d’ouvrières du hiersuruncoupdethéâtreVers 1975.Signé Mouvement mécanique
textiledeSanPedroSula,dontl’entre- lorsquel’accusé,aprèsavoir
prise a fermé ilyaun mois, répondent avouésescrimespendantdix
Tous les lots sont visibles sur www. tajan.com en chœur «non» quand on leur de- ans,ademandésalibération
Espace Tajan : Du mercredi 2 au vendredi 4 décembre, 10h-18h - Samedi 5 décembre, 11h-18h mande si elles iront voter. Claudia, ca- etjugéletribunal
Dimanche 6 décembre, 11h-13h - Lundi 7 décembre, 10h-13h dredansunegrandeentreprise,nesor- incompétent
tirapasdechezelleetsurtoutpaspour pourlecondamner.Gabrielle Moral +33 1 53 30 30 51 - moral-g@tajan.com Géraldine Richard +33 1 53 30 30 50 - richard-g@tajan.com
voter: «Je vais me calfeutrer chez moi.Expert Bijoux : Chantal Beauvois
Dimanche sera une journée très dange-
37 rue des Mathurins 75008 Paris T +33 1 53 30 30 30 www.tajan.com
reuse.»
C 1
Agrément N°2001-006 du 7 novembre 2001