Magazine Le Figaro du 29 mai 2009
40 pages
Français

Magazine Le Figaro du 29 mai 2009

-

Description

Consultez le Figaro magazine du 29/05/2009

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 mai 2009
Nombre de lectures 77
Langue Français
Poids de l'ouvrage 13 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Dansle
FigaroMagazine
Dans
4,50€ VENDREDI29MAI2009-N°20164-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
LarencontreentreCOLONISATIONENCISJORDANIE
CarlaBruni-Sarkozy
etBernadetteChiracObamamet
lapression
surIsraël
Washingtonexigepourlapremière
foisl’arrêtdesimplantationsjuives
danslesterritoirespalestiniens.
BARACK Obama a reçu, hier colonies,pasdepostesavancés,
soir, à la Maison-Blanche, le pasd’exceptionsliéesàlacrois-
président de l’Autorité palesti- sance naturelle», a lancé exas-
nienneMahmoudAbbas.Cette péréelasecrétaired’État,Hillary
première rencontre entre les Clinton, en réponse à la pro-
deux hommes a eu lieu sur messe de Benyamin Nétanya-
fond de sérieux désaccords houdedémanteleruniquement
entre les États-Unis et Israël. les colonies «sauvages» en
Le président américain « veut Cisjordanie.
lafindelacolonisation:pasde Page7etl’éditorialpage17
LelundidePentecôte
estredevenuférié
LE DOUTE subsiste encore férié comme un autre. Ce qui tion dont celui-ci s’acquitte
chezcertainssalariés,etmême neveutpasdirequelajournée pour financer l’aide aux per-
chezquelquesdirigeantsd’en- de solidarité a disparu. Les sonnes dépendantes. Le plus
treprises.Pourtant,iln’yaplus salariés doivent toujours un souvent, cela passe par le
d’ambiguïté depuis l’an der- jour de travail supplémentaire «sacrifice»d’uneRTToud’un
nier: le lundi de Pentecôte est par an à leur employeur, en jourdecongéspayés.
bel et bien redevenu un jour compensation de la contribu- ÉCONOMIE Page21→
Aideaudéveloppement:laFrancerelance
l’idéed’unetaxesurlestransactionsfinancières
TAXERlestransactionsfinanciè- ministredesAffairesétrangères, decréerunetaxeinfime,surla
respouraiderlespayspauvres? et Alain Joyandet, le secrétaire base du volontariat, comme ce C’estàl’Élyséequedeuxpremièresdames rappellentnotammentleurpremière
L’idée–populariséeparlataxe d’État à la Coopération, l’ont futlecasdelataxesurlesbillets deFrance–l’actuelleetlaprécédente– rencontre,l’étédernier,évoquentleurs
«Tobin» – ressort sur la scène évoquée hier lors d’une confé- d’avion, instaurée par Jacques sesontretrouvéespourunlongdialogue activitéshumanitaires,parlentdeleurmari
internationale, à l’initiative de renceàParissurl’aideaudéve- Chirac, qui connaît un succès organiséparLeFigaroMagazine. etdustatutdelafemmeduprésident.
la France. Bernard Kouchner, loppement. Le principe serait croissant.Page22 CarlaBruni-SarkozyetBernadetteChirac → LE FIGARO MAGAZINE C.GassianpourLeFigaroMagazine
www.citroenselect.frSondage: Sécurité: GeoffroyRoux Pékinsurla
l’UMPgarde Sarkozytape deBézieuxau défensiveavant CITROËNC3 Modèle2008,
peinture
1.4HDI70CVPACKCLIM métalliséevernie.6pointsd’avance dupoing «TalkOrange- l’anniversaire
surlePS surlatable LeFigaro» deTiananmen (1)€
ÉLECTIONS.À neuf jours des ÉLYSÉE. Le chef de l’État a CHINE.Àmoinsd’unesemaine 10.790
européennes,lesFrançaissem- haussé le ton hier devant six de la célébration des événe-
blents’yintéresserdemoinsen centsgendarmes,policiers,ma- ments de la place Tiananmen,
moins, selon notre enquête gistrats et inspecteurs d’acadé- lesmesuresdesurveillancesont
OpinionWay-Fiducial. Dans ce mieréunisàl’Élysée.Soulignant renforcées à Pékin. Les auto-
sondage, l’UMP fait toujours la lesmauvaisrésultatsdanslalutte ritéschinoises,quirefusentde
courseentête,à26%,maisperd contre la délinquance, il a fixé rouvrir le dossier de la répres-
deux points. En baisse d’un cinq objectifs: agir contre les sion du mouvement étudiant
point,lePSatteintleseuilsym- bandes,enrayerletraficd’armes, EMPLOI. Pour le président de de1989,éloignentlesdissidents,
bolique des 20%. Quant au sanctuariserl’école,renforcerles l’Unedic,«lasituationn’estpas commeleréformisteBaoTong
MoDem (13%), il s’installe à la GIRetrelancerlaprévention. bonnemaispassicatastrophique». queLeFigaroarencontré. Achatoccasion:troisièmeplace.Page3 Page9 →ÉCONOMIE Page22 Page8
achatmalin!
RENDEZ-VOUS DÉBATSETOPINIONS
(2)Garantie2anspiècesetmaind’œuvre.LesconfidentielsduFigaro Page40 L’éditorialdePierreRousselin Possibilitédefinancement,d’entretien
(2)comprisetdereprisedevotrevéhiculeIsraëldécouvrelevraiObama Page17Lecarnetdujour Pages14et15
Lesannoncesimmobilières Pages35à37 LebilletdeMichelSchifres Page17 (1)Prixvalablejusqu’au31/05/2009,noncumulableaveclesopérationsencours,réservéauxparticuliersdanslalimitedesstocksdisponibles.
(2)VoirconditionsdanslespointsdeventeCitroënFélixFaurecitésci-dessous,financementsousréserved’acceptationparCitroënFinancement.
Lesjeux Page39
DébatsPourquoiilfautsemobiliserle7juin CITROËNFÉLIXFAURELamétéo Page38
e
PARIS15 0153681515 THIAIS(94)- BelleÉpine 0146864123Hans-GertPöttering
eToutel’actualitéendirectsurlefigaro.fr PARIS14 -Pted’Orléans 0145894747 COIGNIÈRES(78) 0130663727
ePrésidentduParlementeuropéen Page16 PARIS19 0144527979 LIMAY(78)- PortAutonome 0134787348
BEZONS(95) 0139610542ALG:160DA-AND:1,40€-BEL:1,40€-DOM:2,00€-CH:3FS-CAN:3,95$C-D:2,00€-A:2,80€-ESP:2,00€-GB:1,60£-GR:2,20€-IRL:2,20€-ITA:2,00€-LUX:1,40€-NL:2,00€-H:700HUF-PORT. -------- www.citroenff.com --------
CONT:2,00€-SVN:2,20€-MAR:13DH-TUN:2DTU-USA:3,95$-ZONECFA:1500CFA-ISSN0182-5852
K.Lamarque/Reuters,R.Vialeron/LeFigaro.
photo non contractuelle
CRectoVerso2 vendredi29mai20091
DesvacancierssurlaplagedeTel-Avivenjuillet
2008.Auxterrassesdescafésoudevant
lesboutiques,oncroiseunefouleàlamode,
aussioccidentaleetmodernequ’àBarcelone
ouàMiami.MiriamAlster/Flash90
l y a environ cent ans, PROCHE-ORIENT Les dunes de sable où s’installèrent en 1909 quelques dizaines de familles
les représentants de
juives ont vu naître une mégapole de deux millions d’habitants à l’atmosphère californienne.soixante-six familles jui-
ves se rassemblent dans
les dunes au nord de la
vieille ville arabe de Jaffa.I En ce printemps de 1909,
ils viennent d’acheter des terres
sablonneuses au bord de la Médi-Tel-Aviv, l’«autre Israël»,terranée et de les diviser en parcel-
les égales. Le numéro de chaque
lot est inscrit sur un coquillage
noir. Chaque famille reçoit à son
tour un numéro, porté sur un
coquillage blanc. Deux enfants
sont désignés pour associer aufête ses cent anshasard les coquilles, répartissant PARADRIENJAULMES,envoyéspécialàTel-Aviv
ainsi les terrains entre les familles.
On fait venir un photographe pour
saisir cet instant historique. Tel- constituent les deux tiers de la la politique d’extermination du logue comme Le Corbusier. Biolo-LIBAN Jérusalem eAviv est née. population de la Ville sainte. Les III Reich, de nouveaux habitants giste de formation, il s’inspire des
SYRIEUn siècle plus tard, la stèle habitants de Tel-Aviv sont dans entreprenants, commerçants et chemins existants et des parcelles
érigée en mémoire de cet événe- leur immense majorité aussi peu artisans venus de Pologne, puis agricoles, souvent des vergers,et Tel-Aviv
ment fondateur sur le boulevard Tel-Aviv religieux que dans n’importe quel- Juifs allemands, intellectuels et pour tracer en quelques semaines
Rothschild, l’artère historique de Mer le métropole européenne. L’une professions libérales peu intéres- un plan urbain où apparaît déjàs’opposentJérusalemla ville, a l’air un peu perdue au Méditerranée prie au mur des Lamentations, sés par le travail agricole, créent à lafuturecité.»
milieu d’une métropole bruyante l’autre danse au son de la techno; partir de rien une ville européenne «La mentalité particulière deGaza presqueet animée. Les fondateurs de Tel- châles de prière et chapeaux noirs au Proche-Orient. Tel-Aviv vient sans doute de là.
Aviv dont les noms sont inscrits contre jeans taille basse et lunettes Tel-Aviv se construit aussi Débarrassé des contraintes du
ISRAËL
sur le monument auraient sans de soleil ; passé chargé de lieux en tout. L’une pendant que les regards sont tour- passé, on a bâti un monde nou-
doute du mal à retrouver leurs saints disputés contre mégalopole nés vers l’expérience agricole et veau sur cette page blanche»,JORDANIE
jardins et leurs vergers du bord de tournée vers l’avenir. Tel-Aviv est collectiviste du sionisme, celle des explique l’architecte.est religieuse
mer entre les gratte-ciel qui s’élè- encore regardée par les milieux kibboutz. Sa croissance est fulgu- Tel-Aviv se veut la capitale
vent au-dessus des maisons et les israéliens les plus conservateurs et rante. De 22000 habitants en 1922, culturelle du futur État juif, Jéru-
ÉGYPTE et rocailleuse,grues qui assemblent de nou- 50 km les religieux orthodoxes comme elle passe à 160000 en 1939. Elle salem prétendant au statut de
veaux immeubles. une Babylone moderne, un lieu de devient le principal centre com- capitale politique et Haïfa à celui
LE FIGARO l’autre laïqueLa ville s’est depuis étendue le perdition, avec ses boîtes de nuit et mercial, et le siège des banques, de capitale économique. L’indé-
long de la Méditerranée pour Miami. Tel-Aviv, qui fête en ce sa communauté gay. chambres de commerce et syndi- pendance d’Israël est proclamée
absorber les localités voisines et moment son centième anniver- cats. Lorsque le ministre des Colo- en 1947 dans l’ancienne maisonle long
devenir aujourd’hui une mégalo- saire, est l’autre visage d’Israël. Premièrecitéjuive nies britanniques de l’époque, de Meir Diezengoff, le premier
pole de 14 kilomètres de long, Soixante kilomètres à peine la desTempsmodernes Winston Churchill, visite la ville au maire de Tel-Aviv, aujourd’huid’une plage.
sillonnée d’autoroutes, où vivent séparent de Jérusalem, mais les Alors que la politique est début des années 1920, on fait ali- transformée en musée. La ville est
près de deux millions d’Israé- deux villes sont à des années-lu- omniprésente à Jérusalem, on gner à la hâte des arbres le long pendant quelques mois la capita-L’une prieliens. Sur le front de mer, rollers, mière l’une de l’autre. l’oublie facilement à Tel-Aviv. Pas des premières avenues. La foule le du nouvel État. Jérusalem
joggeurs et surfeurs donnent une Elles s’opposent presque en de mur de sécurité, pas de ques- qui grimpe dans les branches fait devient ensuite le siège des nou-
petite atmosphère californienne. tout. Jérusalem est une ville reli- tion palestinienne, pas de conflit, se renverser certains de ces arbres velles institutions, mais certainsau mur des
Aux terrasses des cafés ou devant gieuse construite dans des collines pas de colonies. À la place, le soleil, tout justes plantés. Depuis, les ministères (notamment celui de
les boutiques, on croise une foule rocailleuses. Tel-Aviv est laïque et la plage et l’industrie high-tech. boulevards ombragés, les kiosques la Défense) ont toujours leur siè-Lamentations,
à la mode, aussi occidentale et bâtie le long d’une plage. Les ultra- Gaza, le Territoire palestinien où l’on boit son café sont devenus ge à Tel-Aviv. La quasi-totalité
moderne qu’à Barcelone ou à orthodoxes et les Palestiniens le plus proche, à quatre-vingts l’un des symboles de la qualité de des pays étrangers y ont égale-l’autre dansekilomètres plus au sud, appartient vie qui règne à Tel-Aviv. ment maintenu leur ambassade :
aussi à une autre planète. Pendant Par opposition aux ruelles l’annexion de Jérusalem après la
l’opération de janvier dernier au son étroites des villes arabes insalu- guerre des Six-Jours en 1967 n’a
contre le Hamas à Gaza, les bom- bres, on construit une ville aérée, jamais été reconnue par la com-
bardements semblent à la télévi- avec des avenues et des boule- munauté internationale.de la techno
sion aussi lointains que s’ils se vards. Les immigrants juifs alle- Jaffa est peu à peu absorbée
déroulaient sur un autre conti- mands amènent avec eux une par la nouvelle cité. Après les
nent. «Si la fondation légendaire nouvelle architecture, le style émeutes arabes de 1921, Tel-Aviv
de Tel-Aviv a peut-être été un peu international, qui tire son inspira- devient une municipalité distinc-
romancée,ellen’enrestepasmoins saleté et à la promiscuité de la cité tion de l’école du Bauhaus de Wei- te. Avec la fuite des habitants ara-
symbolique du caractère à part de portuaire arabe. Ils créent une mar, fermée par les nazis en 1933. bes de Jaffa pendant la guerre de
la ville», explique Catherine Weil- nouvelle ville, la première cité jui- Tel-Aviv compte aujourd’hui plus 1948, la petite ville côtière devient
Rochant, architecte et spécialiste ve des Temps modernes, sur un de 4 000 immeubles et maisons de un faubourg de la métropole en
de Tel-Aviv, qui a consacré à la vil- rivage presque désert. «Pour la style Bauhaus, qui lui valent son pleine expansion. Jaffa n’est plus
le plusieurs ouvrages. Dès sa fon- première fois dans l’histoire surnom de ville blanche, et son qu’une ville musée, un «parc
dation, Tel-Aviv se veut une expé- contemporaine naît une ville avec classement au patrimoine mon- d’attraction orientaliste», port de
rience urbaine d’un genre des policiers juifs, des pompiers dial de l’Unesco. pêche en train d’être transformé
nouveau. juifs, des éboueurs juifs», explique en marina touristique.
Alors que la geste sioniste est, à Simon Epstein, historien et uni- «Unmondenouveau Les problèmes de la grande
ses débuts, marquée par l’expé- versitaire israélien. À partir des surunepageblanche» métropole sont aujourd’hui ceux
rience socialiste, agraire et collec- quartiers qu’ils fondent dans le Elle doit aussi beaucoup à un de n’importe quelle ville moder-
tiviste des kibboutz, Tel-Aviv déve- sable, Newe Tzedek et Newe urbaniste de génie, sir Patrick ne, avec ses embouteillages et son
D YDrEam
www.dedon.fr loppe une culture urbaine, Shalom, la ville s’est étendue à la Geddes, chargé en 1925 de dres- urbanisation galopante. Un plan
moderne et capitaliste sur le terri- vitesse d’une agglomération amé- ser le plan de la future ville. «Cet de conservation des anciennes
toire qui deviendra celui de l’État ricaine, au rythme des vagues urbaniste écossais visionnaire maisons du Bauhaus a été mis en
d’Israël. Ses fondateurs, les d’immigration juives successives. veut créer une ville nouvelle, dit place pour que les nouveaux
showroom DEDN -40,D malEshErbEs -75008ParIs -Tl :0140980203
soixante-six familles, sortent des Chassé d’Europe par un antisémi- Catherine Weil-Rochant, mais sir immeubles n’altèrent pas le
murs de Jaffa pour échapper à la tisme qui culminera bientôt dans Patrick Geddes n’est pas un idéo- caractère de Tel-Aviv.
éoba
A
Source : helvetica light condensed 6,5 pts Bdc...Autres listes
20% 4%
12% 3%
2,5%10%
6% 2%
0,5%6%
*Mouvement pour la France-CPNT
Electionseuropéennes
1 vendredi29mai2009 3
Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain, pour laquelle des listes suivantes
y aurait-il le plus de chances que vous votiez ?
n’expriment pas26% d’intentions de vote26%L’UMPreste
20%
entêteà26%, 13%
10%
7%6% 6%5%
3%2,5%lePSglisse 1% 0,5%
Lutte NPA Front Parti Europe MoDem Alliance UMP- Libertas Debout la Front Autres
ouvrière de gauche Écologie écologiste République national listessocialiste Nouveau (MPF-CPNT)
indépendante Centreà20% Évolution depuis le 19 mai
–1 = = –1 = = +0,5 –2 +0,5 = +1 +2
SONDAGE détail,cesontsurtoutlesfemmes,
Les intentions de vote sont calculées sur la base des électeurs se déclarant certains d’aller voter, soit 49% des personnes interrogées.Àneufjoursduscrutin, lesouvriersetles35-49ansquise
Sondage réalisé par OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro, TF1 et RTL. Étude réalisée auprès d’un échantillon de 5 581 personnes, constitué de 7 échantillons représentatifs de la population âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes lenombredepersonnes détournentdecesélections.
électorales de chaque circonscription européenne. Les 7 échantillons ont été constitués selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, après stratification par catégorie d’agglomération et région quisedésintéressent À neuf jours du vote et alors Insee. L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Dates de terrain : les interviews ont été réalisées du 25 au 27 mai 2009. OpinionWay rappelle que les résultats doivent être interprétés comme des
rapports de force à la date de l'enquête et en aucun cas comme étant prédictif des résultats le jour du vote. Ils doivent également être lus en tenant compte des marges d'incertitude : par exemple, pour l’intention de vote, plus ou moins 1 à 2 points pour duscrutineuropéen que le scrutin promet de battre
les principales listes, plus ou moins 1 points pour les autres. La notice de cette enquête est consultable à la commission des sondages.progresseencore des records d’abstention, les
de2points. intentionsdevotecommencentà
bouger. Elles se dégonflent pour
C’EST LA campagne cauchemar. les grands partis: 26% (– 2) pour
Le cru européen 2009 est en train l’UMP et 20% (– 1) pour le PS. rence, que Nicolas Sarkozy et verraaussiquialeplusprogresséet le Front de gauche animé par Plus à gauche sur l’échiquier,
debattretouslesrecordsdedésin- «Historiquement, c’est une ten- François Fillon ont anticipée en quialeplusreculé»,prévient-il.Il Jean-Luc Mélenchon ainsi que le letrotskisteOlivierBesancenotest
térêt,sil’onencroitnotrebaromè- dance classique, note Bruno faisantdelaluttecontrel’insécuri- est vrai qu’en 2004 l’UMP avait NPAd’OlivierBesancenot. entrainderaterlebaptêmedufeu
tre OpinionWay-Fiducial pour Jeanbart. Mais cela peut devenir tél’axemajeurdelafindecampa- échoué,avec16%desvoix. Pour l’instant, François électoral de son nouveau parti.
Le Figaro-TF1-LCI-RTL. Plus très préoccupant pour le PS, qui gne.EnmeetingauMansmercredi Bayrou conforte sa troisième Malgréuncontextedecrisesocia-
l’échéance du 7 juin approche, flirte avec la barre symbolique des soir,lepremierministreaconcen- LacampagneduPSpeine place.Avec13%,lechefdefiledu lequidevraitêtreporteurpourlui,
moinslesFrançaisinterrogéssem- 20%.Cen’estpasterriblenonplus tré ses attaques contre le PS et àdécoller MoDemestentrainderéussirson leNPAplafonneà6%.Preuveque
blent s’intéresser à ces élections. pour l’UMP, qui s’approche de la ignoré ostensiblement le MoDem. À gauche, le PS dévisse en- pari et peut mettre le cap sur la l’ambiancen’estpasaussirévolu-
Àneufjoursduvote,57%desper- lignemédiocredes25%.» Il n’a pas masqué son inquiétude core. Il n’est pas certain que les barre des 15%. Il semble avoir tionnairequel’affirmentcertains.
sonnes sondées déclarent ne pas Le parti présidentiel reste face à la forte abstention annon- images du rabibochage entre distancé les listes animées par le Le Nouveau Parti anticapitaliste
0 5 10 15 20 25 30être intéressées par le scrutin. Ce néanmoinsentêtedecesondage. cée.«L’indifférencen’estpasdigne Martine Aubry et Ségolène Royal Vert Daniel Cohn-Bendit (10%). esttalonnéparleFrontdegauche
qui représente une hausse de Le tassement des intentions de delacauseeuropéenne»,a-t-ildit. suffirontàenrayerlachute.Com- Certes, Dany le Rouge tire son (5%). Le tandem formé par l’ex-
2pointsenunesemaine.«C’estun votedel’UMPprovientessentielle- À l’UMP, on affûte déjà les mencée à l’envers, la campagne épingle du jeu à l’occasion de socialiste Jean-Luc Mélenchon et
échec pour tout le monde, estime mentdelalégèrehaussedeslistes argumentspourlasoiréeélectora- des socialistes ne parvient pas à cette seconde campagne dans la communiste Marie-George
BrunoJeanbart,directeurdesétu- du Front national et de celles de ledu7juin.«Onverraquiprogres- décoller. Les électeurs de gauche l’Hexagone, sans toutefois casser Buffet est en mesure, selon Opi-
des politiques chez OpinionWay. Philippe de Villiers, créditées res- se,quireculeparrapportauscrutin déterminés à voter se dispersent labaraque,alorsquelePSnavigue nionWay, de dépasser le NPA
Pour les grands partis, mais aussi pectivementde7%(+1)etde6% de 2004, avance déjà Brice Horte- vers les autres listes antisarko- àvue,sansligneclairesurl’Euro- grâceauréseaumilitantduPCF.
pour le mode de scrutin.» Dans le (+ 0,5%). Une soudaine concur- feux, vice-président de l’UMP. On zystes:leMoDem,lesécologistes, pe,nileadernaturel. BRUNOJEUDY
Royalprêteàunautre
meetingavecAubry
L’ex-candidateetlapremièresecrétaireduPS,mercredisoir,àRezé.
FrançoisBouchon/LeFigaro
GAUCHE nen’aenviedevoirlepartireplon-
Aprèslerassemblementde ger dans la crise électorale. La
Rezé,lePartisocialisteveut menace existe. «Toute l’issue du
croireàunrebondle7juin. voteestlà.Qu’est-cequival’empor-
ter:lavolontédechangerd’Europe,
LENDEMAIN de fête: les socialis- lasanctionàl’égarddupouvoirou
tessontfatiguésmaiscontents.Et la tentation, curieuse mais qui
ilsn’ontqu’uneenvie:recommen- s’installe,desanctionner…lePS?»,
cer. «Il fallait qu’il y ait un sur- s’interrogel’ancienministrePierre
saut»,seréjouitDelphineBathoau Moscovicisursonblog.
lendemaindumeetingdeRezé,qui
aréuniMartineAubryetSégolène Rééquilibrerlerapport
Royal, dont elle est proche. «Ce deforcesavecl’UMP
seraituneerreurdebanalisercequi Pour les derniers jours de la
s’estpasséàcetteréunion.Ilfautlui campagne,lePSrêvederééditerle
donner de la portée.» C’est une coup de l’entre-deux tours des
étape dans la campagne et peut- élections législatives de 2007. La
être pour le PS, qui a encore dix polémique sur la «TVA sociale»,
CHRONOMATB01jourspourredresserlabarre. dont l’instauration semblait envi-
Pour le dernier grand meeting sagée par le gouvernement, lui
de la campagne, jeudi prochain à avaitpermisderééquilibrerlerap-
Lille, la direction du PS réfléchit à port de forces avec l’UMP. Cette Breitling a créé le chronographeune nouvelle configuration pour fois, c’est l’affaire du travail les
terminer «en dynamique». Une jours de congé qui pourrait leur par excellencenouvelleimagederassemblement servir. Certes, le porte-parole de
en perspective? Dans l’entourage l’UMP, Frédéric Lefebvre, a retiré
Fuselage parfait, moteur d’exception: Breitling Sportif de haut rang, il est équipé du Calibre B01, undeSégolèneRoyalonlaisselaporte l’amendement qu’il comptait
a donné l’envol à un instrument très exclusif qui mouvement de chronographe automatique entièrementouverte:«Siladirectiondelacam- déposerpourautoriserlesperson-
s’impose comme la référence parmi les chronographes développé et fabriqué dans les ateliers Breitling. Un mo-pagnelesouhaite…» nes en arrêt maladie ou en congé
Après la mise en scène de la maternité à travailler. Mais les mécaniques. Un design fort, unique, essentiel. Une teurfiable,précis,performant, doté d’une architecture
réconciliation de la première socialistes sonnent la charge superbe présence au poignet, alliance de puissance et originale et novatrice – et certifié chronomètre comme
secrétaire et de l’ex-candidate, le quand même. «Sa provocation d’élégance. Un authentique fleuron de luxe, fabriqué tous les mouvements de la marque. Esthétique raffinée,
PSespèrefaireoublierlesdivisions n’estpasunemaladresse,unimpair avec un extrême souci du détail et des finitions. Bâti performance à l’état pur: avec le Chronomat B01, Breit-
du congrès de Reims. «Cette divi- ou une farce, c’est une anticipa-
pouroffrirunmaximumderobustesse,defonctionnalité ling a donné son nouveau nom au chronographe méca-
sion, c’était comme une trace tion»,adéclaréFrançoisHollande.
et d’efficacité, le Chronomat B01 est taillé sur mesure nique.mémorielle chez nos sympathi- «Alors que les socialistes redé-
pourtousles passionnés de belles mécaniques nées soussants.Commelamémoiredoulou- couvrent les joies du rassemble-
le signe de l’exploit.reusechezlespersonnesamputées, ment,NicolasSarkozyetsesamisse
explique François Kalfon, le nou- radicalisent. Il y a un effet ciseaux
veau spécialiste des sondages du qui peut jouer», espère Claude
PS.Lablessuren’existeplusmaisla Bartolone, l’un des proches
mémoireestencoreprésente.»Tout d’Aubry.Àcela,ilajoutelediscours
danslatête,alors? sur la sécurité du président, qui
Entre les différents camps du donne«l’impressiond’êtrel’oiseau
PS,onasurtoutchoisidefairecau- quivientdenaître»alorsqu’ilaété
se commune pour éviter la catas- ministredel’Intérieurentre2002et
trophe, le temps de terminer la 2007quasimentsansinterruption. WWW.BREITLING.COM
campagne. Même si les uns et les «Cela montre ce qu’est la France
autres réservent leurs critiques d’après…etl’Europed’après.»
pourlelendemainduvote,person- NICOLASBAROTTE
CElectionseuropéennes
4 vendredi29mai20091
CARNETDECAMPAGNE Copéfixeàl’UMP
Cohn-Bendit et Bové mettent
le cap sur un score à deux chiffres unobjectifminimumde25%
DANIELCOHN-BENDIT le rêve européen »,a-t-illancé.
etJoséBovésontdansunbateau. CécileDuflot,elle, « rêve d’une
Quitombeàl’eau?Donné Europe plus politique ». « Pour LeprésidentdugroupeUMP
pourtotalementimprobable, redonner un sens à l’Europe critiqueàdemi-mot
ilyaencoredeuxmois,l’équipage et vaincre ainsi l’abstention, lastratégiedecampagne
pourlemoinshétéroclite je rêve de listes transnationales », desonparti.
deslistesEuropeÉcologie, propose-t-elle.EvaJolyditavoir
quicompteaussibiendesanciens « aussi »unrêveeuropéen. De notre envoyé spécial à Lyon
tenantsduouiauréférendum « Moi je rêve d’une Europe plus
de2005surletraité juste, débarrassée des paradis IL EST COMME cela, Jean-Fran-
constitutionneleuropéen,comme fiscaux, ce qui permettrait çoisCopé:danslesensdelamar-
Cohn-Bendit,qued’ancien d’éviter le dumping »d’unÉtat che, mais toujours un peu décalé.
«nonistes»,commeBové,tient membreàl’autre.L’ancienne Le 15 mai, il recevait dans sa ville
finalementbonlevent.Contre magistratesuggèreencore deMeauxlestêtesdelisteUMPen
touteattente,l’incontrôlable decréerunpostedeprocureur Ile-de-France Michel Barnier et
«Dany»asutenirlabarre européen, « qui serait en charge Rachida Dati pour une réunion
etsembleenmesured’amener des dossiers de corruption publique en vue du scrutin euro-
sondrôledebateauàbonport. transnationaux ». «Aujourd’hui, péen. «C’est le grand lancement de
Sansavoireuaucunemutinerie dénonce-t-elle, les procureurs sont la campagne en Ile-de-France »,
àréprimer.Mêmesonsecond,le trop proches du pouvoir en place s’étaientempressésdefairesavoir
redoutépiratedeschampsOGM, dans chacun de leur pays.» ses collaborateurs. Enfin, pas tout
«José»,estrestésurlepont. QuantàJoséBové,il « rêve d’un à fait, puisque quinze jours plus
Hier,surlaSeine,àbordd’une projet européen qui améliorerait tôt, la campagne avait officielle-
pénicheparisienne,auxcôtésde la vie quotidienne des citoyens ment été lancée à Rueil-Malmai-
l’ex-magistratevikingEvaJoly européens ».Lui,dénonce sonenprésencedeFrançoisFillon
etdeleurarmateur,lasecrétaire « ces libéraux du Parlement etqu’auparavantencoreBarnieret
nationaledesVertsCécileDuflot, européen qui démantèlent Datiavaientfaitleurpremièreréu- Invité par ses collègues parlementaires du Rhône, Jean-François Copé est allé, hier, à la rencontre
«Cap’tainDany»et«José notre agriculture pour gagner nion à Maisons-Alfort. Mais des militants lyonnais. Evelyne de Dufond Cureau
laflibuste»ontgardélecap. des marchés mondiaux ! ». qu’importe, «c’était une belle réu-
Devantunecentaine Selonlesdernièresprévisions nion avec près de 2 000 personnes», Europeprotectrice,uneEuropede concret. Et sur les portes ouvertes la présidence Sarkozy, il fixe aussi
demousses,pourlaplupart météorologiques,leurslistes,au se réjouit le patron des députés la sortie de crise plutôt qu’une par la présidence française du unobjectifambitieuxàl’UMP. « Si
étudiantsàSciencesPoParisetà niveaunational,sontcréditées UMP, en ajoutant: « Vous auriez Europeenproieauxdoutes. Conseileuropéen. «Quand j’étais à nous faisons moins de 25 %, ce sera
LaSorbonne,ilsontdéfenduleur de9à11%.Déjà « une victoire » vu Rachida… Une vraie star !» Bercy, on m’avait expliqué que je inquiétant »,explique-t-ilavecgra-
« rêve d’Europe ».Pourcedernier pourDanielCohn-Bendit,qui Toujoursunpeudécalé,Jean- «Ausecours,lagauche pouvais faire ce que je voulais sur le vité. Un objectif aux faux airs de
bordàdixjoursduscrutin, jurequele7juinestsa« dernière François Copé l’a été hier encore. revient!» budget, mais qu’en aucune façon il peau de banane pour son grand
DanielCohn-Benditaexpliqué élection en tant que candidat ». À l’invitation du président de la Lesthèmesrécurrentsdesmee- ne fallait que je parle avec la Banque rival Xavier Bertrand, secrétaire
auxjeunesmoussesqu’« Obama « Si on prend les scores fédération départementale de tingsUMP,commelenonàlaTur- centrale européenne», raconte-t-il, général du parti. Copé prend ainsi
a gagné la campagne américaine, de Dominique Voynet l’UMP, Philippe Cochet, et de ses quie,l’immigrationoulapréféren- indépendance de la politique datepourl’avenir,maisn’enditpas
en jouant sur le rêve américain ». et de José Bové en 2007, on a déjà collègues parlementaires du Rhô- ce communautaire, que le parti monétaireoblige.Mais,auplusfort plus,préférantdériversurlasitua-
« Je crois que le 7 juin nous plus que doublé nos voix. » ne,ilestalléàlarencontredequel- souhaitemettreenavantpourcette delacrise, «Sarkozy est allé voir Tri- tionauPS. «Le débat à gauche est de
pouvons faire la même chose avec RODOLPHEGEISLER que 250 militants lyonnais. Cette findecampagne,lelaissentdubita- chet (…), et depuis se met en place savoir si Ségolène Royal et Martine
fois-ci, c’est le discours qui sur- tif. L’éloignement du sentiment une politique monétaire digne de ce Aubry doivent faire un meeting
prend. Loin des fiches program- européen,enrevanche,l’inquiète: nom»,seféliciteCopé. ensemble, lance-t-il en souriant.
matiques et des éléments de lan- «Combien de référendums faudra- «L’Europe que l’on veut,ajoute- C’est fait depuis hier, et mon petitLEPORTRAITD’UNCANDIDAT
gage distribués aux candidats, t-il perdre pour comprendre le déca- t-il, c’est celle des six mois de la prési- cœur sensible s’est mis à saigner: au
l’éludeSeine-et-Marnevanteune lage entre Bruxelles et les Français ?» dence française de Nicolas Sarkozy.» secours, la gauche revient !»
Europe chance plutôt qu’une Pourpositiver,ilmetl’accentsurle S’ilseposeendéfenseurmodèlede JEAN-BAPTISTEGARAT
Le baptême électoral
de la nouvelle Arlette Quatreansaprès,lespartisansdu«non»
DIMANCHE et lundi, Nathalie pas »,assure-t-elle.Laporte-parole
Arthaud sera sur le podium de la du parti trotskiste précise cepen-
fête annuelle de Lutte Ouvrière, à dant que «nous seront présents, cherchentleurvoie
Presles, dans le Val-d’Oise. Elle bien entendu». C’est comme ça
s’attendàressentir «une vraie pres- chez eux, l’ambition individuelle Leclivageentrepartisans cet après-midi un appel à tous du non ».Malgrélaconcurrence du Parti de gauche créé par
sion».D’habitude,ArletteLaguiller n’existe pas. Seuls valent les avis etadversaires ceux qui seraient tentés par à droite du Front national et de Jean-Luc Mélenchon et du PCF
s’y trouve seule face aux quelques des camarades qui pourraient delaConstitution l’abstention pour les inciter à Debout la République. Jean- dirigé par Marie-George Buffet
milliersd’aspirantsàlarévolution, bien, quand même, penser à elle. européenne voter pour ses listes gaullistes Marie Le Pen dénonce « les faitcampagnecontre « les politi-
hommes, femmes et enfants, tous NathalieArthaudl’accepteracom- n’estplusaussimarqué DeboutlaRépublique. intermittents du souverainis- ques libérales en France et en
poing levé quand ils entonnent meelleaacceptécettecampagne. qu’en2005. Ledéputédel’Essonne,troi- me », dont Villiers, qui « la plu- Europe ».LeNouveauPartianti-
L’Internationale. La politique, pour les trotskistes, sième sur la liste d’Ile-de-Fran- part du temps soutiennent le capitaliste (NPA) d’Olivier
Mais cette année, la jeune femme c’estunsacerdoce. LE 29 MAI 2005, 55% des Fran- ce, affirme que « le non est plus gouvernement et au moment des Besancenot se félicite de
de 39 ans, enseignante en écono- Depuissonintronisation,Nathalie çais votaient non au traité que jamais d’actualité puisque européennes sont contre ». « l’insurrection électorale » du
mieàRillieux-la-Pape,enbanlieue Arthauds’estformée.Elleaprisde constitutionnel européen. Un l’Europe est responsable d’une 29 mai 2005 et dénonce la
lyonnaise, sera au côté de l’inusa- la bouteille au fil des 17 meetings véritable séisme politique, qua- grande partie de la crise écono- «Grandejournée « complicité pitoyable du Parti
ble candidate aux présidentielles. nationaux fait avec Laguiller en lifié à l’époque de « Mai 68 à mique. Les Français ont été demobilisation» socialiste » avec Nicolas Sarkozy
Lancée en décembre comme por- février et mars, sur la crise écono- rebours » par Robert Rochefort, bafoués car la classe politique Le Forum des républicains pour faire adopter le traité de
te-parole de LO pour ces euro- mique. Une véritable précampa- aujourd’hui tête de liste UMP-PS-MoDem-Verts s’est sociauxdeChristineBoutin,qui Lisbonne. « Une arnaque démo-
péennes, elle est probablement gne européenne pour celle qui est MoDem dans le Sud-Ouest. entendue dans le dos du peuple militait aussi pour le non, a cet- cratique », dénonce Alain Krivi-
appeléeàluisuccéder. aussi tête de liste dans le Sud-Est. Quatreansaprèslerejetdutrai- pour faire adopter le traité de tefoiscinqcandidats(nonéligi- ne, qui juge « lamentable » que
Malgré les caméras qui ne man- Arthaud s’est aussi faite aux émis- té, les partisans du non se Lisbonne », ajoute Dupont- bles) sur les listes UMP. « On ne les partisans socialistes du non
queront pas de venir cueillir son sions télé, aux interviews, et passe retrouvent éparpillés sur plu- Aignan. Ce dernier tient le défend plus le non car nous en2005aient « retourné leur ves-
discours,NathalieArthaudnepré- d’ailleurs plutôt bien. «On a cessé sieurs listes qui recueillent au même langage que Philippe de avons obtenu que figure dans le te, ce qui contribue à écœurer les
voit pas de changer son look. Elle de me comparer physiquement avec total 25 % des intentions de Villiers, qui conduit les listes programme de l’UMP la création gens sur les hommes politiques
ene se maquille pas et le reconnaît Arlette», dit-elle, fière de son inté- vote. Si beaucoup font désor- LibertasaveclechasseurFrédé- d’une 21 commission à Bruxel- girouettes ».Enaccueillantlundi
volontiers, en riant. Pas de futilité grationdanslemilieupolitique.La mais cause commune avec les ric Nihous. « Nous avons voté les pour lutter contre la précari- MartineAubryàRouen,Laurent
inutile chez les militants de LO. ressemblance entre les deux fem- défenseursduoui,d’autresten- non à une Constitution qui por- té », explique la ministre du Fabius, l’un des chefs de file du
Mais pas de moment de solitude mes, au même âge, reste pourtant tentd’entretenirlaflammedans tait le libre-échangisme comme Logement. nonilyaquatreans,ad’ailleurs
non plus le matin devant la glace, frappante: même taille et même l’espoirdedraguerlesseizemil- la nuée portait l’orage. L’orage Desoncôté,leFrontdegau- estimé que « ceux qui ont voté
ce moment si propice aux projec- allure,cheveuxbrunscourts…Son lions de Français qui avaient est arrivé, c’est la crise », dénon- che appelle aujourd’hui à une oui comme ceux qui ont voté non
tions présidentielles. «Je n’y pense ton est toujours gouailleur pour voté non. Ainsi, Nicolas cel’éluvendéen,quiseconsidè- « grande journée de mobilisa- sont des Européens ».
souhaiter«une Europe débarrassée Dupont-Aignan va-t-il lancer re « en position de rassembleur tion » à Paris. Ce regroupement SOPHIEHUET
de la dictature des financiers qui
réduisent à la misère des millions de
familles». Mais elle s’est détendue
etlaissepercerletondelaplaisan- ChristineBoutinveut«rétablirl’étatdedroit»
terieoudelaconfidence.
Elle sait que le capital sympathie
fait la force de son voisin postier danslesYvelines
Olivier Besancenot, du NPA, parti
avec lequel, contrairement à 2004, Selonlaministre déchaîne contre elle depuis qu’elle du jour et confirmé toutes les déléga- dant,leclimatpolitiques’estsingu-
LO n’a pas souhaité passer une duLogement,c’estNicolas présideparintérimleconseilgénéral tions aux vice-présidents»,dit-elle. lièrement détérioré dans les Yveli-
alliance.«Ils ont abandonné le pro- Sarkozyquiluiademandé aprèsladémissiond’officedePierre nes. Boutin et Bédier, qui
gramme communiste d’assurerl’intérim Bédieraprèssacondamnationdéfi- «Jeferaipartieduprochain entretiennent de mauvaises rela-
révolutionnaire. Pas àlatêtedesYvelines nitive. Ce département de l’Ouest gouvernement» tions, n’ont jamais évoqué cette
nous.» aprèsladémissiond’office parisien vit, en effet, dans une Reste que l’Élysée a décidé de succession. « Il y a deux semaines,
SOPHIE dePierreBédier. ambiance de quasi-règlement de s’impliquer dans ce combat qui j’ai tenté de lui demander comment
DERAVINEL comptes. oppose un ex-secrétaire d’État de il envisageait sa succession si son
ROUGE DE COLÈRE. Christine Exaspéréeparlesréactionshos- Jacques Chirac à une ministre de pourvoi était rejeté, il a tourné brus-
Boutin ne comprend pas pourquoi tilesdel’entouragedeBédieràson Nicolas Sarkozy. « C’est normal, quement les talons. »
unepartiedeladroiteyvelinoisese endroit, la ministre du Logement a qu’il s’en occupe. Je suis sa minis- Lundi soir, c’est Alain Schmitz
improvisé hier une conférence de tre », explique l’intéressée tout en quiaétédésignéàl’issued’unvote
presse dans son bureau parisien. récusant l’idée que l’Élysée lui àhuisclosparlesélusdelamajorité
« Le président (de la République) m’a cherche une porte de sortie hono- départementale. «La convocation
demandé d’assurer l’intérim à la tête rable. « C’est le président qui décide- de cette réunion était entachée
du conseil général. Ma mission est de ra si je reste au gouvernement et lui d’illégalité », réplique Boutin, quiLE GRAND JURY
rétablir la sérénité, de faire respecter seul. Mais je pense,ajoutelachefde n’apasparticipéauvoteetrappelle
la loi et l’état de droit dans les Yveli- file de l’aile catholique de l’UMP, que Schmitz est un proche de
nes.Etçadureraunmoisetdemi,jus- que je ferai partie du prochain gou- Bédier.Manièredelaisserentendre
qu’à l’élection du successeur de Pierre vernement. » que l’ex-président ne veut pas
(Bédier) », déclare-t-elle sur un ton Vise-t-elle la succession de lâcher le pouvoir malgré saLAURENT WAUQUIEZ
ferme et sans appel. Christine Bédier? « Non. Je ne suis pas condamnation en justice. D’ici à
SECRÉTAIRE D'ÉTAT CHARGÉ DE L'EMPLOI
Boutinprésideradoncaujourd’hui, demandeuse. J’ai eu cette ambition l’élection de son successeur, pro-
AVEC JEAN-MICHEL APHATIE - RTL à Versailles, sa première séance en en 1994. Aujourd’hui, je suis minis- grammée avant le 15 juillet, l’été
YVES THRÉARD - LE FIGARO / FRÉDÉRIC DELPECH - LCI DIMANCHE 31 MAI À 18H30 tantqueprésidenteparintérim. « Je tre. J’ai un très beau poste et des tas serachauddanslesYvelines.
n’ai pas changé une ligne de l’ordre de projets »,confie-t-elle.Enatten- BRUNOJEUDY
C
Thomas Samson/GammaY compris
erLundi 1 juin
Y compris
Samedi 30 mai
erLundi 1 juin
COMMUNIQUÉ
Financer le développement de PME en réduisant son ISF 2009
Souscrire en direct aux augmentations de capital de sociétés éligibles à la réduction de l’ISF 2009
➥ efficacité fiscale maximale (réduction à concurrence de 75 % de l’investissement)
➥ pas de frais de gestion de fonds ou de holdings ISF
Ces sociétés seront inscrites sur le Marché Libre d’Euronext Paris parARKEON Finance
(www.arkeonfinance.fr,« augmentations de capital de sociétés éligibles à la déduction de l’ISF »)
Société de Bourse dédiée aux entreprises petites et moyennes,cotées et non cotées,ARKEON Finance
a sélectionné 50 entreprises qui offrent un réel potentiel de création de valeur pour leurs actionnaires.
Ces 50 entreprises ouvrent aujourd’hui leur capital à des investisseurs souhaitant déduire leurs souscriptions du montant de leur ISF 2009 :
(1) (1) (1) (2) (1) (1 et 2) (1)
www.a2micile.com www.opticvideo.com www.airguyane.com www.alternativepost.fr www.arion.fr www.artdeshom.net www.fashion-belair.com
open(1) (1 et 2) (1) (2) (1) (2)
www.bioquanta.net www.bravolesaffaires.com www.deusexmachina.fr www.chamarre.com www.capunivers.com www.crosslog.com www.cofinancegroup.com
(1) (1) (1) (1) (1 et 2) (1 et 2) (1)(1)
www debflex.fr. www.elpitronic.com www.energie-europeservice.com www.friendsclear.com www.vigitower.com www.granadaeditions.com www.greenenergy4seasons.be www.imalliance.fr
(1 et 2) (1) (1) (1) (1) (1)(1) (1 et 2)
www.imotiontv.com www.ip-media.fr www.ipernity.com www.magillem.com www.mededgs.com www.mobigard.com www.moozies.com www.mon-partenaire-travaux.com
(1) (1) (1) (1 et 2) (1) (1) (1) (1 et 2)
www.opti-time.com www.orkideus.com www.osmooze.com www.patsas.com www.legrandmagasin.com www.planigo.comwww.mypronostic.com www.nysa.fr
(1 et 2) (1) (1) (1 et 2) (1) (1) (2)(1)
www.poiray.com www.popride.com www.externalisation-offshore.fr www.securitease.eu www.sefairepayer.com www.silc.fr www.alvarez.fr www.ds-holding.fr
www.smalto.fr
(1) (1) (1) (1 et 2) (1 et 2) (2) (2) open
www.smartquantum.com www.sexyprivé.com www.tav.fr www.technikart-conseil.com www.technofirst.com www.televista.fr www.ttinteractive.com www.txcom.fr
(1) Réservée aux investisseurs intéressés par une réduction de leur ISF
(2) Réservée aux investisseurs qualifiés
(1 et 2) (1) (1 et 2)
www.weya.fr www.zilok.com www.3999.com
Ces augmentations de capital sont associées à une inscription sur le Marché Libre d’Euronext Paris et un suivi parARKEON Finance,ce qui leur confère notoriété et
transparence,et donnera à leurs actionnaires une liquidité au terme de la période de détention de 5 ans,et un accès en continu aux informations sur www.arkeonfinance.fr,
« augmentations de capital de sociétés éligibles à la déduction de l’ISF ».
Vous êtes assujettis en 2009 à l’ISF et souhaitez souscrire aux augmentations
de capital des 50 sociétés présentées parARKEON Finance
1-Vous avez un compte titres géré dans une banque ou une Société de Gestion de Portefeuille :
Vous prenez contact avec votre gestionnaire de portefeuille et lui demandez de vendre des titres ou d’utiliser la trésorerie disponible sur votre compte géré pour
souscrire aux augmentations de capital de sociétés qu’il choisira parmi les 50 présentées parARKEON Finance,à due concurrence du montant nécessaire pour couvrir
le montant de votre ISF 2009.Ainsi :
o Pas de chèque à faire auTrésor Public
o Efficacité fiscale maximale de votre investissement (75 % des montants souscrits et pas de frais de gestion d’un fonds ou d’un holding ISF)
o Ces sociétés sortent de la base de votre ISF dès l’ISF 2010
o La performance boursière de ces sociétés peut être tout à fait remarquable
Le contact de votre gestionnaire de portefeuille avec la salle de marché d’ARKEON Finance pour les instructions de souscriptions vous concernant :
Benjamin Derouillon T.:01 53 70 50 20 benjaminderouillon@arkeonfinance.fr
Cédric Le Gall T.:01 53 70 29 38 cedriclegall@arkeonfinance.fr
Laurent Rytlewski T.:01 53 70 50 21 laurentrytlewski@arkeonfinance.fr
2- Si vous n’avez pas de compte titres géré,ou si vous ne souhaitez pas traiter cette opération avec votre banquier,le cas échéant vous prenez
contact avec votre Conseiller en Gestion de Patrimoine,sinon vous appelez,directementARKEON Finance :
Damien Dujardin T.:01 53 70 45 36 damiendujardin@arkeonfinance.fr
Alain Glaigevitch T.:01 53 70 50 03 alainglaivevitch@arkeonfi.fr
Annabelle Combe T.:01 53 70 50 89 annabellecombe@arkeonfinance.fr
Eric de Fontaines T.:01 53 70 29 35 ericdefontaines@arkeonfi.fr
Charles duTillet T.:01 53 70 29 41 charlesdutillet@arkeonfinance.fr
ou tepa.investisseurs@arkeonfinance.fr
piloteront pas à pas votre investissement en défiscalisation de votre ISF 2009.
ARKEON Finance recommande pour un même investisseur de souscrire à plusieurs augmentations de capital (1 000 € minimum par société).ARKEON
Finance ATTENTION : Les souscriptions aux augmentations de capital des sociétés présentées parARKEON Finance sont prises en compte par ordre de réception par
ARKEON Finance des bulletins d’instruction de souscriptions pour les particuliers,et des ordres transmis à la salle de marché pour les gestionnaires professionnels.
Les souscriptions reçues sont servies intégralement et sans réduction jusqu’à la clôture de l’augmentation de capital.Les augmentations de capital se clôturent
27 rue de Berri,75008 PARIS par anticipation dès qu’elles sont couvertes par les souscriptions reçues.
Tél.:01 53 70 50 00 Vous êtes un dirigeant d’entreprise et souhaitez ouvrir son capital
Fax :01 53 70 50 01 à des investisseurs dans le cadre de la loiTEPA
Vos contacts :
Site Internet :www.arkeonfinance.fr
Bertrand Buguet T.:01 53 70 29 40 bertrandbuguet@arkeonfinance.fr
Philippe Déchet T.:01 53 70 29 33 philippedechet@arkeonfinance.fr
Entreprise d’Investissement agréée Nordine Iguedjtal T.:01 53 70 29 37 nordineiguedjtal@arkeonfinance.fr
Charles-Antoine Morand T.:01 53 70 50 18 charlesantoinemorand@arkeonfinance.frMembre du Marché d’EURONEXT
Yann-Eric Pin T.:01 53 70 29 36 yannericpin@arkeonfinance.fr
Paris n°4226 Emmanuel Storione T.:01 53 70 29 45 emmanuelstorione@arkeonfinance.fr
S.A.au capital de 3 170 532€ Franck Swierczinski T.:01 53 70 29 44 franckswierczinski@arkeonfi.fr
R.C.S :B 444 470 850 Paris
ou tepa.emetteurs@arkeonfinance.frElectionseuropéennes
6 vendredi29mai20091
LaBelgiqueobsédéeparsesdivisions
BENELUX « infréquentable » le PS, avec lequel il forme une coali- Pire, l’Union européenne qui, dans le passé, a un plan pour la sidérurgie en introduisant des quotas.
Les tensions communautaires éclipsent tion boiteuse au niveau fédéral. servi de ciment à ce pays déchiré, déçoit désormais les Aujourd’hui, elle ne fait rien pour nous protéger contre
les élections européennes qui ont lieu Au Nord, deux anciens premiers ministres occu- électeurs. C’est la Belgique, seule, qui a dû venir à la les licenciements et la concurrence de l’acier chinois :
le même jour que les régionales en Wallonie pent le devant de la scène. Certes, le chrétien-démo- rescousse de ses banques. Le sauvetage de l’établisse- voici ce que j’entends quotidiennement dans les réu-
et en Flandre. crate Jean-Luc Dehaene et le libéral Guy Verhofstadt ment franco-belge Dexia a même donné lieu à des nions publiques », témoigne Gérard Deprez.
ont acquis des galons sur le plan européen ce qui leur frictions avec Paris. Fortis n’a dû son salut qu’à l’offre « La crise économique a terni l’image de l’Europe »,
De notre correspondant à Bruxelles vaut d’être cités parmi les prétendants à un haut poste de rachat lancée par BNP Paribas. Dans les bassins confirme le politologue, Vincent de Coorebyter. Pour
dans les institutions (commission ou conseil). Mais sidérurgistes de Liège ou de Charleroi, désormais res- autant, cette désaffection ne devrait pas se traduire
GÉRARD DEPREZ a beau s’être taillé de « solides pour eux aussi, la priorité est la conquête du lea- tructurés sous la houlette de l’Indien Mittal, les dans les urnes, le 7 juin : en Belgique, le vote est obli-
épaules » après six campagnes électorales victo- dership flamand. À droite, ils sont concurrencés par ouvriers reprochent aux Vingt-Sept de les avoir aban- gatoire.
rieuses, cette figure belge du Parlement de Strasbourg une myriade de partis indépendantistes ou xéno- donnés. « Il y a vingt-cinq ans, l’Europe avait élaboré PIERREAVRIL
trouve la septième édition particulièrement découra- phobes influents, comme le fameux Vlaams Belang,
geante. En Belgique, où depuis 1993 les scrutins euro- qui réclament une scission avec la Wallonie. Finlande
péens et régionaux sont couplés, seul le second mono- La Scandinavie
POPULATIONpolise l’attention du public et des médias. Le premier, Uneimageternieparlacriseéconomique
en revanche, se prépare dans l’indifférence générale. À À l’approche du scrutin, les incidents se multi- 5 325 115 habitants
Liège, Toing ou Charleroi, soir après soir, l’eurodéputé plient dans la périphérie flamande de Bruxelles, ultra- Danemark 1,1% de la pop. de l’UE13
s’invite, telle une pièce rapportée, dans les meetings sensible. Récemment, des nationalistes flamands ont DÉPUTÉS PIBPOPULATION SCRUTIN DE 2004 SIÈGES%régionaux. Juste avant le traditionnel débat consacré empêché des candidats francophones de coller des 186 milliards d’euros5 519 259 habitantsau développement de la Wallonie, Gérard Deprez en affiches électorales en français dans la ville de Hal. Socialistes........... 32,6 .... 5
1,5% du PIB de l’UE 1,1% de la pop. de l’UE« profite pour présenter » à une assistance largement « Compte tenu des récentes tensions communautaires, Libéraux............... 25,8 .... 4
indifférente, la liste européenne constituée par son il est évident qu’en Belgique, l’enjeu politique se dé- PIB Conservateurs...... 11,3 .... 1
parti, le Mouvement réformateur (libéral). Selon ses place au niveau régional », regrette l’eurodéputée SCRUTIN DE 2004 % SIÈGES233 milliards d’euros Autres.................. 30,3 .... 4
calculs, pas plus de 25 % de ses électeurs s’intéressent Véronique de Keyser, candidate à sa réélection. Tou- 1,9% du PIB de l’UE Libéraux.............. 29,1 .... 5
aux thématiques européennes. « C’est un peu frustrant jours plus loin de l’Europe. 18 Conservateurs...... 23,7 .... 4
de faire campagne en Belgique », admet-il. DÉPUTÉS13 Socialistes............ 21,2 .... 3
DÉPUTÉS Autres.................. 26,0 .... 2UndestinpolitiquequisejouedanslesRégions
Dans le microcosme bruxellois, Gérard Deprez, Le Benelux 25président de la commission des libertés civiles au Par-
DÉPUTÉSlement européen, est connu comme un eurodéputé Suèdeinfluent et engagé. En Belgique, sa notoriété est uni- Pays-Bas
quement due au fait qu’il a longtemps dirigé le parti POPULATION SCRUTIN DE 2004 % SIÈGESPOPULATION SCRUTIN DE 2004 % SIÈGESsocial-chrétien francophone. Les candidats figurant 9 259 044 habitants Socialistes........... 24,6 .... 5en première et troisième position sur sa liste ont déjà 16 481 139 habitants Conservateurs..... 24,4 .... 7
1,9% de la pop. de l’UE6 Conservateurs...... 23,9 .... 5indiqué qu’ils ne siégeraient pas à Strasbourg. En face, 3,3% de la pop. de l’UE 22Socialistes............ 23,6 .... 7
PIB Libéraux................ 16,2 .... 3leurs adversaires socialistes et humanistes (CDH) ont DÉPUTÉSPIB Libéraux............... 17,4 .... 5
aligné, respectivement, un ministre sortant à la Autres................... 35,3 .... 6328 milliards d’eurosAutres.................. 34,6 .... 8344 milliards d’euros
recherche d’un point de chute, et une ancienne pré- 2,6% du PIB de l’UE 4,7% du PIB de l’UE
sentatrice de télévision. En 2004, les patrons du PS et
du CDH avaient symboliquement fait campagne pour
les européennes comme tête de liste, quitte à aban-
donner leur fauteuil une fois l’élection passée. Mais
cette année, ils ont jugé plus utile de se consacrer à
leur Région. C’est là, et non pas dans l’Hémicycle
Sources : Parlement européen et EurostatBelgique Luxembourgstrasbourgeois, où ne siégeront que 22 députés
Conservateurs (PPE-DE)belges, que leur destin politique direct se joue, là où
POPULATION SCRUTIN DE 2004 % SIÈGES POPULATION SCRUTIN DE 2004 % SIÈGES Parti populaire européen etsocialistes et libéraux s’y déchirent. Pour la première
des démocrates européens10 741 048 habitants Conservateurs..... 33,6 .... 7 491 702 habitants Conservateurs...... 37,9 .... 3fois, le PS, englué dans des affaires de corruption et de
Socialistes (PSE) 2,1% de la pop. de l’UE 0,1% de la pop. de l’UEmœurs, pourrait perdre le contrôle de l’exécutif Socialistes............ 24,5 .... 7 Socialistes............ 20,0 .... 1
Parti socialiste européen
wallon qu’il détient depuis vingt ans. Récemment, un PIB PIBLibéraux............... 23,9 .... 5 Libéraux............... 15,9 .... 1 Libéraux (ALDE/ADLE)
échevin de la ville de Mons a été inculpé pour déten- Autres.................. 18,0 .... 5 Autres.................. 26,2 .... 1344 milliards d’euros 36 milliards d’euros Alliance des démocrates et
tion d’images pornographiques mettant en scène des des libéraux pour l'Europe 2,8% du PIB de l’UE 0,3% du PIB de l’UE
enfants. Désormais, le Mouvement réformateur juge LE FIGARO
Le Luxembourg redoute de ne plus maîtriser son destin
L’assaut lancé depuis Berlin quiète de ne plus maîtriser son des- des grands, il a souvent joué les point d’être bouclé. La fraude du pas la donne et ouvrirait au grand- L’attaque la plus virulente est
et Paris contre le secret tin.Leslégislatives,quisejouerontle francs-tireurs, avec une longueur financier américain Bernard duché des marchés aujourd’hui venue d’Allemagne, voisine qui a
bancaire oblige ce pays à une 7 juin en même temps que les euro- d’avance dans le savoir-faire. Madoff a coûté 1 milliard d’euros interdits. Député européen et figu- sans doute le plus à se plaindre de
nouvelle mutation. Ce qui péennes, échappent à l’incertitude. Ce fut d’abord l’empire sidé- au Luxembourg, la crise financière re du socialisme luxembourgeois, l’évasion fiscale. Le ministre des
nourrit les interrogations Jean-Claude Juncker, vieux renard rurgique d’Arbed, tombé au bout sans doute beaucoup plus. Cela Robert Goebbels le défend au Finances Peer Steinbrück a com-
des Luxembourgeois, de la politique, est quasiment assuré du compte dans l’escarcelle de reste supportable en regard des même titre que le secret médical paré Luxembourg à Ouagadougou.
appelés à voter le 7 juin à de rester au pouvoir avec son indé- l’Indien Lakshmi Mittal. Vinrent 2 000 milliards d’euros qui ont fait ou notarial. Peut-être plus réaliste, Sans rire, le président du SPD
la fois pour les européennes boulonnable Parti chrétien-social ensuite le groupe RTL et sa manne de la place le troisième centre offs- le journaliste Mario Hirsch parle Franz Müntefering a expliqué que
et les législatives. et,c’estleplusplausible,sesalliésdu publicitaire, récupérés il y a quatre hore de la planète. La vraie menace d’un « combat d’arrière-garde ». Berlin, en d’autres temps, aurait
Parti ouvrier socialiste. Comme ail- ans par l’allemand Bertelsmann. est l’assaut lancé depuis Berlin et réglé l’affaire « en envoyant des sol-
De notre envoyé spécial leurs en Europe, il n’est pas question Paris contre la clef du succès : le «Coupdepouceélectoral» dats ».
à Luxembourg de changer de monture en pleine Troisièmecentreoffshore secret bancaire. Nicolas Sarkozy a sonné la Piqué au vif, le grand-duché a
tourmente. mondial À Luxembourg, il fait prospérer charge dès le début de la crise et du serré les rangs et son Parlement
LA CRISE est un défi aux certitudes Dans ce pays grand comme un Dernier avatar de cette politi- plus de 150 banques (essentiel- coup, il a anéanti les chances de condamné à l’unanimité. La Répu-
et les 320 000 Luxembourgeois, eu- demi-département français, l’inter- que de « niche », la finance de haut lement étrangères) et quelque Jean-Claude Juncker – sérieuse- blique fédérale « a sans doute don-
ropéensrésolusdepuissoixanteans, rogation est plus profonde : la crise vol a décollé avec l’arrivée de la 3 000 fonds sicav. Il donne aussi du ment pressenti – de devenir un né à Jean-Claude Juncker le
n’échappent pas à la remise en cau- sonne-t-elle le glas de ce qui a fait la gauche française au pouvoir en travail à 70 000 salariés et alimente jour le premier président de meilleur coup de pouce électoral »,
se. Le grand-duché, blessé dans une fortune de toute une génération ? 1981, puis l’instauration par l’Alle- des régimes sociaux plutôt géné- l’Union européenne, revue par le dit le politologue Charles Margue.
industrie financière qui assure la Devenu un temple de la finance et magne de la retenue à la source. reux. Au siège de l’Association traité de Lisbonne. Qui voudrait Mais, dans le même temps, elle a
moitié de son PNB et ballotté par les du secret bancaire, le Luxembourg Entre la forteresse et les tours de luxembourgeoise des fonds d’in- que l’Europe soit conduite par le fait perdre au grand-duché pas mal
sautes d’humeur de ses puissants s’expose à une nouvelle mutation. verre et d’acier qui balisent la vallée vestissements, on veut croire que représentant d’un paradis fiscal ? d’illusions.
voisins allemand et français, s’in- Trop petit pour jouer dans la cour de la Pétrusse, un cycle paraît sur le sa remise en cause ne changerait laissait-on dire à Paris. JEAN-JACQUESMÉVEL
Les pirates suédois se lancent à l’assaut de Strasbourg
SCANDINAVIE Chez les 18-29 ans, la « branche pirates viennent le plus souvent de
En quelques semaines, politique » de Pirate Bay est même l’extrême gauche et des écologis-
le parti de ceux devenue le deuxième parti du pays. tes. Les partis traditionnels, décon-
qui s’opposent à toute Quant à la section des Jeunes Pira- nectés, tentent bien de se remettre
législation « répressive » tes, elle regroupe, de loin, le plus dans le coup, mais « c’est trop tard !,
pour l’usage du Net grand nombre de jeunes, tous par- affirme Christian Engström. Les
est devenu la troisième force tis confondus. gens sont suffisamment en colère
politique du pays. Il espère pour que ce seul thème guide leur
envoyer un ou deux élus «Lacolèreserépandra» vote ».
au Parlement européen Avec ce verdict, « nous avons Selon cet ancien consultant
pour élargir son combat. gagné notre billet pour le Parlement en informatique de 49 ans, « la
européen », s’enthousiasme Chris- Convention européenne des droits
LES PIRATES suédois à l’abordage tian Engström, vice-président du de l’homme s’applique aussi à Inter-
du Parlement européen ! Dopé par parti et tête de liste pour les euro- net. Tout le monde a droit à une
le débat sur le téléchargement et la péennes. Le débat en Suède a quel- information gratuite sans censure ».
récente condamnation des res- ques années d’avance, mais s’il se Pour lui, l’Union européenne a
ponsables du site d’échange de répand à travers l’Union, la colère « complètement échoué à réglemen-
fichiers The Pirate Bay, le Parti des du public se répandra aussi ! » Selon ter les droits et libertés des citoyens
pirates est devenu, en quelques se- l’étude la plus récente, celle de la sur Internet ». Mais avec un ou deux
maines, la troisième force politique London School of Economics, le sièges, les pirates suédois réussi-
suédoise, derrière les sociaux-dé- parti pourrait obtenir 8,5 % des ront-ils à faire avancer leur cause au
mocrates et les modérés (conser- DessympathisantsdusiteThePirateBay,le18avrildernier,lorsd’unmeetingàStockholm. Persson/AP voix, et donc envoyer deux pirates Parlement européen ? Christian
vateurs). Plébiscité par les jeunes au Parlement européen. Engström en est persuadé : « Nous
électeurs, il est en passe d’envoyer élections législatives, il n’avait ré- pour le contrôle du savoir et de la droits de la propriété intellectuel- Pour Torbjorn Larsson, profes- nous joindrons au groupe le plus
au moins l’un des siens à Stras- colté que 0,6 % des suffrages. Mais culture. L’establishment a déclaré le), la condamnation, le 17 avril, de seur de science politique à l’uni- proche de nos idées, les Verts ou les
bourg. en décembre dernier, 21 % des la guerre à toute une génération. Les quatre responsables de Pirate Bay à versité de Stockholm, le risque est libéraux, et nous commencerons par
Créé en 2006, ce parti propira- Suédois se déclaraient prêts à voter jeunes en ont assez de ces gens qui un an de prison ferme et à de lour- que nombre de ces jeunes qui convaincre nos collègues, indique-t-
tage réclame notamment la légali- pour les pirates aux européennes ! prennent des décisions en faveur des amendes par un tribunal de défendent ardemment leur vie pri- il. Mais nous ne nous occuperons
sation de l’échange de fichiers pour « On observe une onde de choc des plus âgés. » Stockholm, puis la révélation, vée numérique ne se déplacent d’aucun autre sujet : nous garderons
les particuliers, l’expiration des provoquée par cette nouvelle légis- quelques jours plus tard, selon finalement pas le jour du vote. toute notre énergie pour rendre
droits d’auteur après cinq ans, lation répressive qui met sérieuse- 43000adhérents laquelle le juge était membre de « Mais si la question demeure à l’Europe plus transparente, plus
l’abolition des brevets pharmaceu- ment en danger nos libertés civiles, L’entrée en vigueur en Suède lobbies antipiratage ont fait explo- l’agenda jusqu’aux élections, souli- démocratique et plus respectueuse
tiques et une meilleure protection estime Rick Falkving, le leader du de la loi Ipred (inspirée d’une ser le nombre des adhérents : ils gne-t-il, cela fera une grande diffé- des libertés civiles. »
des libertés. Lors des dernières Parti des pirates. C’est un combat directive sur le renforcement des sont aujourd’hui plus de 43 000 ! rence ». Les sympathisants des STÉPHANEKOVACS
CInternational
1vendredi29mai2009 7
Washington
exiged’Israël
l’arrêtdela
colonisation
PROCHE-ORIENT ministreisraélien,BenyaminNéta-
L’AdministrationObama nyahou,s’apprêtaitàsamanièreà
opposeunefin participer à l’entretien, «invisible,
denon-recevoirauprojet mais bien présent», selon l’expert
israéliend’autoriser Aaron David Miller. L’ombre du
la«croissancenaturelle» Hamas,partiislamistequiaprisle
desimplantationsjuives pouvoir à Gaza et rompu avec
enCisjordanie. l’Autorité palestinienne, devait
aussi peser sur l’entrevue. Trois
Denotrecorrespondante côtés d’un triangle politique com-
àWashington plexe,dontBarackObamaauradu Descolonsisraéliensreconstruisaienthierlamaisond'unecolonieillégale,raséele21maiparl’arméeisraélienne,prèsdeRamallahenCisjordanie.
malàfairebougerleslignes.
POUR la première fois depuis son démanteler les implantations etlareconnaissanced’unesolution C’est dans cet esprit que le prési-
accession à la présidence, Barack «Cruelleasymétrie» «sauvages», mais plaidant pour àdeuxÉtats–etcequ’ildemandeà dentadéjàrencontréleroiAbdal- Desviolssurlesphotos
Obama devait rencontrer hier Dans un premier temps, une «expansion naturelle» des Abbas, c’est-à-dire presque rien», lah de Jordanie et qu’il prépare d’AbouGhraïb
après-midi à la Maison-Blanche l’Administration américaine sem- colonies existantes… Cette résis- note Aaron David Miller. Mais aujourd’huiactivementsonvoyage
(dans la soirée heure française) le ble décidée à peser surtout sur le tance a visiblement exaspéré l’équipe d’Obama espère que des à Riyad et au Caire, deux acteurs ■ Les photographies de sévices
président de l’Autorité palesti- côté israélien du triangle. Favora- Washington, qui a réitéré sa posi- concessions israéliennes permet- clésdel’équilibrerégional.L’étape sur des prisonniers irakiens par
nienne, Mahmoud Abbas, enfant bleàlacréationd’unÉtatpalesti- tionsanséquivoqueparlavoixde tront de remettre le Palestinien d’Arabiesaouditeaétérajoutéeau desmilitairesaméricainscompren-
chéri des Occidentaux, dont il va nien, le président américain a la secrétaire d’État, Hillary Clin- Abbaspolitiquementenselleetlui périple d’Obama en Égypte, en draientdesimagesd’abussexuels,
s’efforcerdanslesprochainsmois demandé à Benyamin Nétanya- ton:leprésident«veutlafindela donnerontdesargumentsvis-à-vis AllemagneetenFrance.Lanéces- d’aprèsleDailyTelegraph.Lequo-
debriserl’isolement.L’objectifde hou de s’engager sur l’arrêt total colonisation: pas de colonies, pas de ses partenaires palestiniens sitédedonnerunÉtatauxPalesti- tidien britannique indique avoir pu
la paix entre Israéliens et Palesti- de la colonisation en Cisjordanie, depostesavancés,pasd’exceptions plusradicaux,pourrelancerlepro- niens sera apparemment l’un des confirmer la nature de ces clichés
niens,quifigureparmilesgrandes jugeant un aggiornamento israé- liéesàlacroissancenaturelle»,a-t- cessusdepaixavecIsraël.L’Autori- thèmes phares du discours très auprès du général Antonio Tagu-
prioritésdel’Administrationamé- lien sur ce sujet indispensable à elledéclarémercredi. tépalestiniennefaitdel’arrêtdela attendu qu’il s’apprête à pronon- ba,quiavaitétéchargédel’enquê-
ricaine, requiert deux partenaires une reprise des négociations de Les Américains espèrent que colonisation la condition sine qua cer, depuis l’Égypte, à l’intention te sur les sévices à Abou Ghraïb
résolusetfiables. paix. Un demi-million de colons cette nouvelle fermeté – en nond’unsuccèsdesnégociations. dumondemusulman. par les autorités américaines.
Mais le tête-à-tête d’hier ne juifs vivent aujourd’hui au milieu contraste avec l’indulgence de De manière plus générale, LAUREMANDEVILLE «Cesphotosmontrentdelatortu-
devait pas vraiment en être un: de trois millions de Palestiniens l’Administration Bush vis-à-vis Washington souhaite enserrer son re, des abus, des viols et d’autres
reçuparleprésidentaméricainily dans une centaine d’implanta- d’Israël – finira par porter des nouvel effort de sortie du conflit outrages»,a-t-ildéclaré.LePenta-Israël découvre
aunesemaine,lorsd’unerencon- tions. fruits. «Il y a une cruelle asymétrie danslecadred’unevastenégocia- goneadémentihiersoir.
le vrai Obamatreorageusequiafaitapparaîtrede Jusqu’ici,«Bibi»aesquivéune dans ce qu’Obama demande aux tion entre Israël et ses voisins ara-»
profondes divergences, le premier réponse franche, promettant de Israéliens–l’arrêtdelacolonisation bes et d’un dialogue avec l’Iran. NOTREÉDITORIAL,PAGE15
CritiquéparlesÉtats-Unis,Nétanyahoufâchesesalliésd’extrêmedroite
Lapropositiondupremier l’extrême droite représentée dans Américains de fermer les yeux sur des autorités israéliennes, a été poursuivre comme si de rien enforcedanssamajorité.Desrab-
ministreisraéliende son gouvernement conteste la la poursuite de la construction de sèchementrejeté. n’était.Cetteréactioncachetoute- binsdecoloniesdeCisjordanieont
démantelerdescolonies moindre velléité de concessions logements dans les colonies exis- fois mal le désarroi provoqué par dénoncé dans une lettre ouverte
sauvagesenCisjordanie sur le dossier des colonies israé- tantes pour répondre à «la crois- Refusd’obéir cecamoufletdiplomatiqueinfligéà toutdémantèlementdecolonieset
n’asatisfaitpersonne liennesdeCisjordanie. sance démographique naturelle» Tentant de faire contre mau- Benyamin Nétanyahou, qui espé- appelélessoldatsàrefuserd’obéir
etmenacesacoalition. «Le conflit avec les Américains des 280000 Israéliens qui y rési- vaise fortune bon cœur, un porte- raitenlâchantdulestsurlescolo- àdesordresd’expulsion.«Ladroi-
n’estpasencheminetilestdéjàlà», dent. En contrepartie, Benyamin paroledeBenyaminNétanyahoua nies sauvages convaincre Obama te l’a emporté aux élections, mais
Jérusalem constataithierlecommentateurde Nétanyahou proposait de déman- affirmé hier que «la vie normale de se montrer plus ferme sur le elle ne maîtrise pas la situation, en
laradiopublique.HillaryClintona, teler une vingtaine de colonies doit continuer dans les colonies dossiernucléaireiranien. fait elle est contrôlée par Barack
UNDESPIRESscénariospossibles en effet, exigé sur un ton intransi- sauvages établies par des ultrana- existantesenattendantqueleursort L’échecestd’autantplusamer Obama et les goyim (les non-juifs)
se profile à l’horizon pour Benya- geant un gel total de la colonisa- tionalistes extrémistes. Mais ce soitdéterminédanslesnégociations pour le premier ministre qu’en quilapressentdejeterdesjuifshors
min Nétanyahou. La tension avec tion.Lasecrétaired’Étataméricain «marché»,etsurtoutladistinction sur le statut final entre Israël et les voulant amadouer le président de leur foyer», a proclamé Yishaï
lesÉtats-Unismenacededégéné- a ainsi rejeté le plan de Benyamin entre les colonies «officielles» et Palestiniens». Autrement dit, la américain il s’est mis à dos une Baabad,undecesrabbins.
rer en crise ouverte alors que Nétanyahou qui proposait aux celles établies sans autorisation construction de logements va se partiedel’extrêmedroiteprésente MARCHENRY
ObamanommeunnouvelambassadeurenFranceAbussurdesenfants:
ÉTATS-UNIS.Le président améri- Show», après avoir été analyste deur au Brésil. Pour le Vatican,
cain Barack Obama a nommé financier chez Salomon Brothers. Barack Obama a choisi Miguel
Charles Rivkin, PDG de la société IlestmembreduHomelandSecu- Diaz, un professeur de théologielepouvoirirlandais
deproductionaudiovisuelleWild- rity Advisory Council, qui d’originecubaine.
brain, ambassadeur des États- conseille l’Administration améri- Christopher William Dell, un
UnisenFrance. cainesurlessujetsayanttraitàla diplomate en poste à Kaboulréclamedescomptes
Charles Rivkin a pris en 2005 la sécuritéintérieure. après avoir déjà été responsable
têtedecettesociétédeproduction LaMaison-Blancheanomméplu- de mission à Pristina, a été nom-
IRLANDE exigequ’ellesrévèlentlaréalitéde pourlatélévisionetlecinéma.Ila sieurs autres ambassadeurs, dont mé ambassadeur des États-Unis
Aprèslechocprovoquépar leursavoirs,financiersetimmobi- également dirigé la Jim Henson un ancien membre du Congrès, auKosovo.
lesrévélationssurl’étendue liers. L’enjeu de la réunion est Company, spécialisée dans l’ani- Timothy Roemer, ambassadeur Toutes ces nominations doivent
etlagravitédesdélits crucial, car depuis les révélations mationetlesmarionnettesfondée en Inde et Thomas Shannon, un encore être approuvées par le
commispardesprêtres contenues dans le rapport de la par le créateur du « Muppet diplomate de carrière, ambassa- Sénat.
depuislesannées1930 commissiond’enquêtedirigéepar
jusqu’auxannées1990, le juge Ryan, de nombreuses voix
lepremierministre se sont élevées pour demander UngouvernementindienpléthoriquesansRahulGandhi
convoquelescongrégations auxordresreligieuxincriminésde
religieusesencause. faire plus d’efforts en faveur des LaprésidentedelaRépublique INDE.Soixante-dix-huitministres. Congrèsdoitunebonnepartiede s’attendàcequeManmohanSin-
nombreuses victimes, notam- d’Irlande,MaryMcAleese, Avecousansportefeuilles,minis- savictoire,aditpréférerseconsa- gh lui passe la main en cours de
DenotrecorrespondantàLondres ment en termes de compensa- s’estprononcéehierenfaveur tresd’État,etc.ManmohanSingh, creràuneréorganisationdupar- mandat.
tionsfinancières. depoursuitesjudiciairescontreles lechefdunouveaugouvernement ti. Reste que tout le monde M.-F.C.(àNewDelhi)
LE RAPPORT du juge Ryan qui a Hier, 11 des 18 institutions personnesincriminées. Petrov/AP indien sera entouré d’une belle
révélé la semaine dernière avaient répondu positivement à équipe. Elle va de 28 à 77 ans, le
l’ampleur incroyable du scandale l’invitation du gouvernement et poursuites judiciaires. Une déci- privilège de l’âge revenant à S.M. COMMUNIQUÉ
sur les enfants victimes d’abus promis d’augmenter leurs aides sion déjà très controversée à Krishna,quiahéritédumaroquin Association pour la concertation
sexuels en Irlande pendant des aux victimes. Le ministre de l’époque, mais qui aujourd’hui des Affaires étrangères. « À cause des partenaires commerciaux « A.C.P.C. »
décennies n’en finit pas de faire l’Environnement John Gormley a devientintenable. de sa fidélité à la dynastie Nehru-
avec siège : 90 rue de Guebwiller - 68260 KINGERSHEIM
de vagues. Des années 1930 jus- admisquelegouvernementenvi- Hierlaprésidente,MaryMcA- Gandhi?» S’interrogeait ces der-
Inscrite au Registre des Associations du Tribunal d’Instance de MULHOUSE
qu’aux années 1990 au moins sageaitdefairepasseruntextede leese, qui ne détient pas de pou- niers jours la presse indienne. sous le volume L folio 60
2000 enfants ont été régulière- loi si les organisations religieuses voir exécutif mais dont le poids L’hommen’estguèreconnusurla
CONVOCATION
ment victimes de violences, de refusaientdecoopérer. moralestconsidérableenIrlande, scène internationale, où l’atten- Mmes, MM. les Sociétaires sont priés de bien vouloir assister à l'Assemblée
mauvais traitements et parfois de s’est prononcée dans une inter- dent pourtant des défis de taille: Générale Ordinaire de leur Association qui se tiendra le 30 juin 2009 à 10 heures
viols dans des institutions reli- L’accordintenablede2002 view télévisée en faveur de pour- Pakistan, relations complexes à KINGERSHEIM (68), 90 rue de Guebwiller, à l'effet de délibérer sur l'ordre du
gieuses dépendant de l’Église Cesorganisationscatholiques, suites judiciaires à l’encontre des avec la nouvelle Administration jour suivant :
ORDRE DU JOURcatholique. Le scandale implique au sein desquelles des membres membres du clergé coupables américaine…
1) Lecture et approbation du procès-verbal de l'Assemblée Générale Ordinaire18 congrégations religieuses qui du clergé ont commis des actes d’abus sur des enfants. Cette Il prend la place de Pranab
du 30 juin 2008.géraient 216 établissements, des terribles contre des enfants pen- ancienne avocate estime que Mukherjee, qui devient ministre
2) Lecture du rapport du Comité Directeur sur les comptes de l'année sociale
orphelinats et des écoles de dant des années, avaient conclu mêmesilerapportRyannedonne desFinances.Unfidèleluiaussi.Il clôturée le 31 décembre 2008.
redressementpourenfantsdiffici- unaccorden2002aveclegouver- aucun nom, des procédures judi- avait été grand argentier d’Indira 3) Lecture du rapport du Réviseur sur les comptes de l'année sociale clôturée
les. Ces institutions ont réussi à nement: elles avaient accepté de ciairespeuventêtreouvertespour Gandhi dans les années 1980, le 31 décembre 2008.
garder le secret pendant des verser un total de 127 millions les cas les plus graves, si les cou- après avoir été son ministre des 4) Approbation desdits rapports, des comptes de l'année sociale clôturée le
années, avec le soutien implicite d’eurosauxvictimes,soittoutjus- pables sont encore en vie. Une Revenus,enpleinétatd’urgence. 31 décembre 2008 et affectation de l'excédent de fonctionnement.
5) Approbation du budget prévisionnel pour 2009.del’Éducationnationale. te 10% de la somme que le gou- association de victimes a deman- P. Chidambaram, nommé à
6) Fixation de la cotisation pour 2009.Le premier ministre Brian vernement doit verser aux victi- dé cette semaine aux congréga- l’Intérieur après les attentats du
7) Renouvellement du tiers des membres du Comité Directeur.Cowenestpersonnellementinter- mes qui ont entrepris des tions religieuses de transmettre à 26 novembre 2008, à Bombay,
8) du mandat du Réviseur.venudansledébatetaconvoqué démarchespourobtenirdescom- la police les noms et les dossiers conservesonposte.
9) Divers.
les 18 congrégations religieuses pensations.Enéchangedecetac- deleursmembresimpliquésdans Mais rien pour Rahul Gandhi !
Tout Sociétaire peut se faire représenter par un autre membre de l'Association.mises en cause à une réunion en cord, les ordres religieux avaient lescandale. L’« héritier » de la dynastie
Le Président
début de semaine prochaine. Il presque totalement échappé aux CYRILLEVANLERBERGHE Nehru-Gandhi,auquellePartidu
TaraTodras-Whitehill/AP
CInternational
8 vendredi29mai20091
eLe20 anniversairedeTiananmencrispePékin
CHINE danslanuitdu3au4juin1989,les Jiang Yanjong, médecin de l’armée hua,ilyadixjours.Desorganisations années1980,notrepartietnotregou- duPC–,lesautoritésontréagiferme-
Lepouvoirs’opposeavec mesuresdecontrôlesesontnotable- chinoisecélèbrepouravoirsoulevé de défense des droits de l’homme vernementontétabliuneconclusion ment. L’un des principaux rédac-
fermetéauxappelslancéspar mentrenforcées.Desdissidentsont le scandale de la dissimulation de estimentcependantqu’unetrentai- sanséquivoque». teurs,l’écrivainLiuXiaobo,aétéarrê-
descitoyensquiréclament étééloignésdelacapitaleetInternet l’épidémiedusrasen2003,ouZhang nedepersonnessonttoujoursdéte- Lesconsignessontnettes,aucu- téetesttoujoursdétenu.Leprésident
«toutelalumière»surla estplusquejamaissoushautesur- Shijun,unsoldatayantparticipéaux nues.Maislepouvoirafermélapor- nebrèchedansl’histoirenedoitêtre duParlement,WuBangguo,amarte-
répressiondumouvement veillance.Depuisquelquesmois,des événementslanuitdu3au4juin,et te à toute révision de la version ouverte.Etced’autantqu’endécem- léquelaChine«necopierajamaisle
étudiantde1989. appelsdecitoyenschinoisappelant quiaétéescamotédepuis. officielledela«tempêtepolitique»de bredernieruneinquiétantepétition modèleoccidental»et«n’appliquera
le gouvernement à saisir l’occasion juin1989.Interrogémardilorsd’une acirculésurInternet.La«Charte08» pas un système multipartite et la
eDenotrecorrespondantàPékin du 20 anniversaire pour faire un «Charte08» conférencedepressesurd’éventuel- propose une dynamique de démo- séparationdespouvoirslégislatif,exé-
«geste»surl’histoiredelarépression L’annonce la semaine dernière les «excuses», le porte-parole du cratisation, dans le cadre de la cutifetjudiciaire».Passéle4juin,les
ENCETTEannéed’anniversaire,la duprintempsdePékinsesontmulti- delapublicationdesmémoiresiné- ministèredesAffairesétrangères,Ma Constitution chinoise. Parce qu’elle autorités chinoises pourront se
date de la commémoration la plus pliés.Ilsdemandenttoutelalumière ditesdeZhaoZiyang,auxÉtats-Unis Zhaoxu, a été clair. «Il n’est pas constitueledocumentleplusabouti consacrerentièrementàlaprépara-
délicateserapprochepourlesauto- surdesévénementstoujourstabous. etàHongkong,aachevédecrisper convenable pour vous d’employer le depuisvingtansetparcequesesmil- tiond’unautreanniversairesensible,
rités chinoises. À moins d’une Parmi eux, Bao Tong, l’ancien bras Pékin.Quelquesgestesontétéfaits, mot excuse en posant votre ques- liersdesignatairesdépassentlarge- celui des 60 ans de la République
e ersemainedu20 anniversairedesévé- droitdeZhaoZiyang,patronduPC comme la libération du dernier tion,» a-t-il dit, réaffirmant que sur mentlecadredeladissidenceclassi- populaire,le1 octobreprochain.
nements de la place Tiananmen, purgé à l’époque (lire ci-dessous), «hooligan»connude1989,LiuZhi- les «troubles politiques delafin des que–avecnotammentdesmembres ARNAUDDELAGRANGE
BaoTong,leréformistedu«printempschinois»,
croittoujoursenladémocratie
Misàl’écartparlerégime, sur le cuir. Et la prison, il l’a raunbelhéritageauxgénérations ontétélesdébatsauseinduPartià
l’ancienbrasdroit connue pendant 7 longues àvenir.Iln’apascompris.Récem- l’époque, qui a donné l’ordre de la
deZhaoZiyangestresté années, après 1989. L’homme est ment,j’aiécritunelettreauprési- répression,quel’onpublielenom-
unespritlibre. l’un des survivants de l’équipe dent Hu Jintao pour qu’il saisisse bredesmorts,despersonnesmises
réformiste balayée par le massa- cette occasion.» enprisonoupurgées,quel’ondise
ENVERSlesvoixdissonantesdela credeTiananmen.Suruneétagè- Antiparti, sa démarche? Bao aussicommentonaensuitemani-
société chinoise, le Parti a parfois re, une photo de Zhao Ziyang, Tong s’en défend et rappelle que pulé la presse et bâti des menson-
edes délicatesses qu’on ne soup- l’ancienpatronduPC«purgé»en Mao, lors du 7 Congrès, avait gespourlemondeentier.»
çonnerait pas. Ancien bras droit 1989 pour s’être opposé à l’envoi expliquéquelasupérioritéduPar-
deZhaoZiyang,lepatronduPCau de l’armée pour mater le mouve- ti par rapport à tous les autres, «Nettoyagedescerveaux»
momentdeTiananmen,BaoTong ment pro-démocratique. Auprès c’étaitsacapacitéàl’autocritique. Bao Tong reconnaît que les
vientdesevoiroffrirdesvacances delui,BaoTongétaitchargédela «Certains pensent que si le Parti jeunesde2009nesontpasobnu-
àHuangshan,hautlieutouristique réformepolitique. reconnaîtdeserreurs,ilestfini,dit- bilés par Tiananmen, qu’ils n’ont
del’estdelaChine.Lapolicejoue il, je pense que c’est l’inverse, si le qu’une vague idée de ce qui s’est BaoTongvitenrésidencesurveilléedepuissalibérationen1996.DR
lestour-operators,etlevieilhom- Autocritique Parti ne sait pas corriger ses passé, «le nettoyage des cerveaux
menedevraitpasregagnerlacapi- Pour Bao Tong, Tiananmen, erreurs, il se dénature et se ayantbienfonctionné».«Maisces lui avance l’argument souvent ble ne sont pas faits pour la
taleavantle7juin,quelquesjours ce n’est pas seulement de l’His- condamne. Je suis entré dans le jeunes, quand ils rencontreront entenduquelaChinen’estpasfai- Chine?» Il montre une photo de
eaprès l’anniversaire du 20 anni- toire. C’est une blessure terrible Partiilya60ans,etmêmesij’enai l’arbitraire dans leur vie, ils vou- te pour la démocratie. «Oui, on safamille.«Sil’oneffacecettepage
versaire de la tragique répression dans la mémoire collective été expulsé, je n’ai pas envie de le dront connaître l’histoire du entend cela, et pas seulement en d’histoire, cela veut dire que l’on
du printemps de Pékin. Il ne s’est chinoise, une plaie qu’il faut voir finir comme cela.» Bao Tong 4 juin». Cette histoire, sa famille Chine, de la part d’occidentaux effacelemotjusticedansl’Histoire,
même pas opposé à cette mise à laver pour que le concept de fait remarquer que quand le Parti entend bien la faire vivre. C’est aussi. Que l’on arrête avec ces stu- que la Chine restera un pays où
distance.Cequ’ilavaitàdireavait société harmonieuse ne soit pas areconnuleserreursdelaRévolu- son fils, Bao Pu, éditeur à Hon- pidités dégradantes pour notre personne ne peut demander justi-
déjàétédit. un vain mot. « Il y a dix ans, tion culturelle, sa popularité n’en gkong, qui vient de publier en peuple, dit-il, pour moi, la démo- ce,etjeveuxpasquemonpetit-fils
Ce grand témoin des événe- j’avais écrit une lettre à Jiang a été que renforcée. Et pour lui, il chinois les Mémoires inédites de cratie,c’esttoutsimplementlajus- grandisse dans un pays comme
ments de 1989 vit dans un petit Zemin, raconte-t-il, je lui disais n’yad’ailleursqu’unseulvraires- Zhao Ziyang, enregistrées clan- tice et le parti unique conduit for- cela.» Il rappelle que même un
appartement de l’ouest de Pékin, que s’il voulait dépasser Deng ponsable,DengXiaoping. destinement sur des cassettes cément aux injustices. Et quoi, la enfant, s’il sent ses parents injus-
surveillé 24 heures sur 24 par la XiaopingetMaodansl’Histoire,il Les choses, finalement, sont d’enfantsparledignitaireenrési- justice ne serait pas faite pour la tes, ressent de l’amertume, de la
police,où Le Figarol’arencontré. avait les moyens de le faire. Il y a assez simples. « Je ne demande dencesurveillée. Chine ? L’air, l’eau, le ciel ne rancœur. «Alors, puisse le Parti
Il a sa libre et verte parole. À eu un crime en 1989. Celui qui pas la lune. Que les faits réels Ce vieil homme délicieux conviennent pas à la Chine ? respectersesenfants.»
76 ans, les vexations lui glissent oseracorrigercettehistoirelaisse- soient publiés, que l’on dise quels s’emporte juste un peu quand on L’ordinateurouletéléphoneporta- A.L.G.
L’insurrectiontalibanefragilisel’unitépakistanaise
PAKISTAN eux ne trouveront que ruines, un
L’exodede2,4millions bétail décimé, des récoltes per-
dedéplacésquifuient dues pour plusieurs années ?
lescombatscréedes «Nous sommes pris entre les tali-
déséquilibresentrelepays bans et les États-Unis qui dictent
pachtounetlariche leurs volontés à notre gouverne-
provinceduPendjab. ment », affirmait, amer, Aftab
Alam.
Denotrecorrespondante Peu ou prou, il exprimait ce
àNewDelhi queressententlesquelque2,4mil-
lionsdedéplacésquiontdûquitter
JAMAIS le message des talibans leurs maisons, leurs emplois. Cet
pakistanais n’avait été aussi vio- exode – le plus important en Asie
lent. Revendiquant l’attentat de la duSuddepuislaPartition,en1947
veille à Lahore, qui a fait 24 morts –estceluidetouslesdangerspour
et plus de 300 blessés, un militant le Pakistan. À la tragédie humaine
islamiste a déclaré hier: «Nous s’ajoute la menace de voir le pays
avons atteint notre objectif. Nous éclater, des provinces telles que le
attendions cela depuis longtemps; Sind(capitaleKarachi)essayantde
nous avons agi en réaction contre se «protéger contre une invasion
l’opération de Swat.» L’homme, pachtoune», porteuse, selon cer-
qui s’est présenté sous le nom de tains,d’une«contaminationterro-
Hakimullah Mehsud, est un fidèle riste».
lieutenantdeBaitullahMehsud,le «Ilfautfaireattentionànepas
chef du Tehreek-e-Taliban-Pakis- faire des Pachtouns des martyrs»,
tan(TTP),basédanslazonetribale reconnaît, à Islamabad, le général
duSud-Waziristan. Aumilieud’autresréfugiéspakistanais,unenfantattendladistributiondevivresdansuncampdel’UNHCR,dansledistrictdeSwabi. Mahmod/Reuters àlaretraiteTalatMasood.Difficile,
«Nous demandons aux habi- quandonécoutecertainsréfugiés.
tants de Lahore, Rawalpindi, Isla- danslalignedemiredestalibans. conversation téléphonique inter- les terres pachtounes du nord- déclarait récemment à Peshawar Nombred’entreeuxaffirmentque
mabadetMultandequittercesvil- Muslim Khan, le porte-parole des ceptéeparlesmilitaires. ouest du pays, où se livrent les AftabAlam,leprésidentdel’Asso- lesbombardementsdel’arméeont
les car nous projetons de très talibans de Swat, très proches du combats, ne cesse de se creuser. ciation des avocats de Swat. Il tué plus de civils que d’insurgés
importantes attaques contre les TTP, a lui aussi appelé à la Seprotégerd’une Un conflit socio-culturel, qui cou- venait juste de fuir Mingora, la dans la vallée de Swat. «Un Pach-
bâtiments du gouvernement dans «revanche». «Il faut attaquer les «contaminationterroriste» vait déjà, bien avant les talibans, capitaledelavalléedeSwat.Bien tounn’oubliejamais.Descivilsont
les jours et les semaines qui vien- soldats au Pendjab, afin qu’ils Depuis le début des offensives mais dont ils ne manqueront pas sûr, il veut que l’armée en finisse ététués,ilyauradoncdelaviolen-
nent»,a-t-ilpoursuivi.Enclair,ce comprennentetsouffrenteuxaus- del’arméedanslarégiondeMala- des’emparers’ilslepeuvent. aveclesislamistes,maispourquoi ce, même si l’armée l’emporte. Les
sont les quatre grandes métropo- si. Les attaques devraient frapper kand, d’abord à Lower Dir, puis à Leterreauestfertile.«Tousles les responsables d’Islamabad Pachtouns sont connus pour leur
lesduPendjabquisontvisées.Ce leurs maisons, de manière que Buner, et enfin dans la vallée de Pachtouns ne sont pas des tali- n’ont-ils pas préparé des camps sens de la revanche», affirme Kha-
n’est pas un hasard. La province, leurs enfants soient tués; comme Swat,débutmai,lalignedefractu- bans.Leproblème,c’estquelegou- dignes de ce nom pour les réfu- lidRahman,directeurdel’Institute
qui fournit les plus gros contin- ça, ils réaliseront ce que c’est», reentrelePendjab,quiestaussila vernement d’Islamabad n’a giés? Que se passera-t-il lorsque ofPolicyStudiesàIslamabad.
gents à l’armée pakistanaise, est aurait déclaré Khan, lors d’une province la plus riche du pays, et jamais rien fait pour nous», nous lesgensquivoudrontrentrerchez MARIE-FRANCECALLE
ENBREF
RÉPUBLIQUETCHÈQUE.Les PROCHE-ORIENT.Unmembre30mortsdansl’explosiond’unemosquée 34talibanstuésàlafrontièrepakistanaise
sénateurstchèquesontapprouvé duHamasrecherchédepuis
IRAN.Trentepersonnessontmortesetsoixanteontétéblesséesdansun AFGHANISTAN.Lapoliceafghaneetl’arméeaméricaineonttué34tali- hierlatenued’élections desannéespourdesattentats
attentatàlabombe,hierdansunemosquéedelaprovinceduSistan-Ba- bansdanslanuitdemercrediàjeudidanslaprovincedePaktika,dans législativesanticipéesprévues enIsraëlaététuéhierpardes
louchistan,prochedesfrontièresavecl’AfghanistanetlePakistan. l’estdel’Afghanistan,àlafrontièrepakistanaise. enoctobreprochain. soldatsetdespoliciersisraéliens
prèsdeHébron,enCisjordanie.
LETTONIE.Plusde500blondesL’aviationturquefrappelePKKenIrak Berlinautoriselaprescriptiond’héroïne
sontattenduescedimanche BULGARIE.Unautobus,dont
TURQUIE. Ankara a bombardé hier des rebelles kurdes dans le nord de ALLEMAGNE.Lesdéputésallemandsontadoptéhier,àl’issuedeplu- danslesruesdeRigapourune lesfreinsontlâché,afoncéhier
l’Irakaprèsuneattaquequiacoûtélavieàsixsoldatsturcs.Cesattaques sieurs années de débat, un projet de loi autorisant la prescription paradeinédite,censéeremonter dansungroupedemarcheurs,
seraientuneriposteàl’explosiondanslanuitdemercrediàjeudid’une médicale d’héroïne pour les malades très fortement dépendants de lemoraldesLettonsdontlepays faisantseizemortsetune
mineposée,selonlesautorités,parlePKK,dansleSud-Estturc. cettedrogue. s’enfoncedanslacrise. vingtainedeblessés.
C