Magazine Le Figaro du 30 juillet 2011
28 pages
Français

Magazine Le Figaro du 30 juillet 2011

-

Description

Venez lire le Figaro magazine du 30/07/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 juillet 2011
Nombre de lectures 26
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,40€ samedi30-dimanche31juillet2011 -LeFigaroN°20837-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
UNEANNÉE,UNBEST-SELLER Natation:Rapportsurlecrash
HélèneCarrèred’Encausse recordduRio-Paris
«L’Empire demédaillesCequidoitchanger
éclatéé » pourlaFrancedanslescockpitsPPAGE20
PAGE10PAGE8
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie Dimanche,47skippeursau
LePDGdeTotal DetteespagnoledépartdelaSolitaireduFigaro
s’expliquesur
lesbénéfices
dugroupe PAGE24 LacriseLesventes
detéléviseurs
enpanne PAGE28 précipite
ledépartde
Restructuration
envuechez ZapateroVeolia PAGE25
Le chef du gouvernement anticipe nt anticipe Libye:lamort
au 20 novembre les élections lections troublante
qui désigneront son successeur. ccesseur r.duchefde
DANS un contexte écono- listes, à peu près cer-cer-l’insurrection
PAGE4 mique très difficile, le chef tains de perdre le gou-gou-
de l’exécutif espagnol, qui vernement, limiterontteront
ne brigue pas un troisième les dégâts face auu Parti
mandat, a abattu sa derniè- populaire, qui jouittd d’une’une
re carte, avançant de quatre popularité historique. ique.
mois la date des législatives. PAGE7
Il espère ainsi que les socia- ETL’ÉDITORIALPAGE19
Lastabilitédes Leralentissementdelacroissance
Balkanspasse américaineinquiètelesmarchés
parl’EuropePAGE6
DÉJÀ dubitatifs sur le sauve- 1,3 % au deuxième trimestre, discussion sur le relèvement
tage de la Grèce et l’avenir de en rythme annuel, et l’activi- du plafond de la dette. Faute
L’influence Après le prologue, hier, en guise d’échauffement, la flot- l’euro, les marchés sont de té des trimestres précédents d’accord, Washington pour-
tille s’élancera demain de Perros-Guirec vers Caen. Pre- plus en plus craintifs sur la si- a été réévaluée à la baisse. Ces rait ne plus être en mesure dedesgrands e tuation des États-Unis. La données, publiées hier, rembourser ses dettes dèsmière étape de cette 42 édition qui s’annonce très
prédateurs croissance n’y a pas dépassé s’ajoutent à l’enlisement de la mercredi. PAGE22ouverte avec une dizaine de favoris. PAGE11
surl’équilibre
naturelPAGE9
HISTOIRE DUJOUR
LecélèbreovniduPetit-Rechain
étaitenpolystyrène place victor-hugo - 86, avenue raymond-poincaré
eparis xvi - tél. 01 45 00 95 03
Leprocureur n quadragénaire belge qui avait se d’un nouveau type d’avion furtif testé
réalisé en avril 1990 la photo du cé- par l’Otan fut avancée. Mais aussi celle,deDunkerque Ulèbre « ovni du Petit-Rechain », du moins captivante, d’un «génial brico-
rappeléàl’ordre nom d’un quartier de la ville de Verviers, leur»…
près de Liège, vient d’avouer qu’il s’agissait De fait, Patrick, alors âgé de 18 ans, avaitparla d’une… vulgaire maquette en polystyrène ! décidé avec quelques camarades de
Le cliché, diffusé au moment où une vague construire«pours’amuser» une maquetteChancellerie PAGE9
d’objets volants non identifiés était obser- triangulaire, munie de quatre spots lumi-
vée depuis quelques mois dans le ciel bel- neux.«Onl’asuspenduedanslevideetonaAthlétisme: ge, avait suscité l’intérêt de nombreux prislaphotoensoirée», a révélé l’auteur du
scientifiques, «y compris de la Nasa»,et canular sur la chaîne de télévision RTL-TVI.Lemaitrebatson
provoqué un emballement médiatique «On est arrivé à piéger tout le monde avecrecorddeFrance sans précédent. Une « chasse à l’ovni » fut un morceau de polystyrène», a-t-il pour-
même organisée depuis l’aéroport de Liè- suivi, jugeant qu’il était temps, 21 ans après,sur100m PAGE10
ge avec un avion des forces aériennes bel- de mettre fin à la supercherie. Au grand
ges mobilisé pour survoler le territoire. En dam des « ufologues ».
vain. Outre les extraterrestres, l’hypothè- MARCMENNESSIER
DÉBATS&OPINIONS IONS RENDEZ-VOUS
L’ÉDITORIALdePierreRousselin PAGE19LACHRONIQUE
d’AlexandreAdler LECARNETDUJOUR PAGE18
M.RALSTON/AFP;R.GABALDA/AFP; Leretourdunihilismee LESJEUXD’ÉTÉ PAGE16F.BOUCHON/LEFIGARO;A.DOMA/AFP;
européenPAGE19S.FAUTRE/LEFIGAROMAGAZINE; TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr
P-P.MARCOU/AFP
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. CANARIES:2,20€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€.
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 730 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@h@d@k@a;
COURCOUX,MARMARA/LEFIGARO
Csamedi30-dimanche31juillet2011 LEFIGARO
Retrouvezlundi2 Lebonheurd’êtrefrançais LesFrançaisetl’argent
Hôteldesvoyageurs
Mais soyons clairs : les flics machos et grisés par
SÉRIE23/30 l’uniforme, les petits chefs envieux et arrogants,
les milliardaires aux yeux de batraciens qui étalentLoin de l’agitation leur fortune dans Paris Match ou ceux qui se font
plumer par des aigrefins, les chefs d’État ponti-
parisienne, faisons fiants, ceux qui se déguisent en coureurs cyclistes,
les hauts fonctionnaires mortellement gris et bar-
bants, les maîtres à penser crépusculaires ou ceuxune halte pour réfléchir
qui rejouentLaConditionhumaine en ouvrant leur
décolleté, tous nous font nous tordre de rire.sur les grandeurs
Moutonnementdescollineset petitesses qui
Je songe à tout cela à l’hôtel Les Voyageurs, où je
suis descendu à Bastia. «Cet hôtel accueille lesnous rassemblent,
voyageurs depuis un siècle», dit le Guide Miche-
lin, et je n’ai pas résisté à cet argument. La nuitnous autres Français. est soyeuse comme le pelage de mon chien. Ici, je
suis loin de Paris, de ses grèves, de ses tensions,
PARFRANÇOISHAUTER
de ses vagabonds. Dans le train qui m’en éloi-
gnait, j’ai trouvéL’Yonnerépublicaine sur la ban-
quette. En une, il y avait ce titre charmant :
«Après la mort de Ben Laden, le risque terroriste
dansl’Yonnesembletrèslimité.» Et encore :«La
foire de Sens a bien marché, moins de dix voitures
ontétémisesàlafourrière.» Dans le lent crépus-
cule de mai défilaient les petites villes étalées au
orsque je reviens en France, je suis pied de leurs cathédrales, dorées par le soleil. Le
comme les Grecs qui, autour de Xé- moutonnement des collines, écrasant de dou-
nophon, retournent au pays et, ceur, n’était qu’un vaste sofa. Des moissonneu-
soudain, sur le Pont-Euxin, ses-batteuses brunies de rouille somnolaient dans
s’écrient : «Thalassa! Thalassa!» les champs. Des villages se suivaient, les uns plus
Même vaincus, ils s’extasient, ils charmants que les autres, dans l’abandon desLsont fous de joie, délivrés : ils re- belles récoltes à engranger. Les visages des voya-
trouvent leur monde. Il y a quelque chose d’ani- geurs s’ouvraient doucement, s’éclairaient, alors
mal à regagner son territoire, ses odeurs. Roissy : que nous traversions ce beau paysage. C’étaient
après un voyage dans les Kunlun, le Taklama- des glissements lumineux, un paradis des plaisirs
kan, Almaty ou N’Djamena, après un paysage qui fugaces. Ce sentiment de vivre l’essentiel de ce
pour moi incarne des hommes étranges, des rè- qui peut être vécu ici bas. La France se déguste
gles inconnues, une sorte d’espace infini, indif- lentement, comme un verre de très bon vin. Elle
férencié, je retrouve le mien, mon espace balisé, vous donne l’impression d’avoir tout compris.
ma géographie, un monde lisible, des routes dont Elle vous susurre : n’espérons pas l’impossible,
je connais la destination jusqu’au nord, au sud, à seule compte la joie de vivre.
l’est ou à l’ouest, un ordre, un sens, des lois. C’est
«Divinsvieillards»toujours une pointe de joie, un vague soulage-
ment, cette familiarité recouvrée. Je comprends Ici, à Bastia, c’est une autre couleur. Le soleil
mes concitoyens qui n’aiment pas aller vagabon- brille, le ciel est bleu et le pastis jaune. Un oiseau
der vers l’inconnu, qui veulent rester collés les chante encore dans la cour. J’ai un beau fruit et
uns contre les autres dans des lieux que leurs an- une bouteille de limonade sur la table. C’est un
cêtres ont organisés, façonnés. Pour eux, le instant fugace d’harmonie. La France casse notre
voyage est angoissant. L’ailleurs ne représente obsession de durer. Elle semble un pays protégé
qu’un treillis de haies d’épines, de frontières en- de la frénésie du temps. Elle montre une sagesse
tortillées, une sorte de menace. Et pour certains résignée, des éblouissements humbles, comme
même l’empire du vide, une angoisse. Je ne suis nos trajets de mortels. Tout à l’heure, une dame
pas ainsi, mes amis sont tous cosmopolites, des âgée m’a dit dans la rue : «Lorsqu’on vieillit, ce
explorateurs chacun à leur façon, des hommes qui manque, c’est la douceur et la légèreté de la
curieux des autres. Ils m’interrogent, pendant ce jeunesse.» Elle m’a fait penser à nos « divins
périple :«Alors,laFrance?» vieillards », comme les appelle une amie. Ils sont
Après cinq semaines, je ressens le besoin de quelques-uns à rassurer la France, pleins de sa-
m’arrêter un jour, de mettre un peu d’ordre dans gesse. Des autorités morales, des figures d’aïeux
mes pensées, car je n’ai plus de réponses à leur protecteurs de la nation. L’on trouve dans ce petit
donner. Je suis perdu. Même avec le recul néces- club Stéphane Hessel, qui a l’oreille des jeunes.
saire, après des milliers de rencontres passionnan- Michel Rocard, agité mais agitateur et brillant. Et
tes, je ne peux plus aligner que quelques mots sur bien sûr Jean d’Ormesson, le dernier des gentle-
mon pays : mosaïque, marqueterie, patchwork… men français. Jacques Chirac, tellement détesté
Des pièces de puzzle merveilleusement emboîtées pour n’avoir rien fait de sa victoire en 2002, n’en
les unes dans les autres. Mais de vallées en che- est pas encore. Valéry Giscard d’Estaing ne s’en
mins de crête, c’est tellement parcellisé, travaillé approche pas : il n’a pas renoncé de se faire des
par des hommes marqués au fer rouge par leur ennemis.
géographie et leurs paysages, que « la France », Cela a toujours été très français, de lancer un
cela demeure décidément pour moi une idée, une trait d’esprit quitte à ridiculiser l’autre.
collection de concepts. Pour évoquer les Français, J’ouvre la télé, apparaît un pitre, Laurent Ru-
j’aurais tendance maintenant à dire « les Corses », quier. Dans tous les pays, la télévision est un mi-
« les Parisiens », « les Auvergnats », « les Bre- roir. En Chine, le public est friand d’émissions sur
tons », « les gens du Nord », « les Alsaciens », l’histoire grandiose du pays. Aux États-Unis, l’on
« les Groisillons », « les Marseillais », « les Bas- préfère le sensationnel. En Italie, l’on parle à n’en
ques », « les Provençaux » Cela n’en finirait pas, plus finir, entre des créatures court-vêtues. Je
ces gens que j’ai découverts et admirés. J’aime les suis frappé : la télé française est submergée des
pays qui ont de l’âme. J’ai été servi. mêmes jeux et feuilletons américains inondant la
planète. J’ai dû manquer l’enterrement de « l’ex-
Permanencedescaractères ception culturelle ». La diversité des chaînesUnsymboletricolore:lepetit-déjeuner
Il y a une autre distinction entre nous : les géné- composéd’uncafénoiretd’unebaguette française s’exprime dans le divertissement popu-
rations de Français s’empilent de plus en plus les tartinéedebeurre. JÉRÔMEE.CONQUY/ si, pour la trivialité (l’humour des Anglais est tel- laire ; ici un Laurent Ruquier tellement gai, là un
NOMANZLAND/PICTURETANKunes sur les autres, chacune avec leurs mots, lement plus raffiné que le nôtre !). Dans notre fond Thierry Ardisson exquis de délicatesse ou un Pa-
leurs histoires, leurs regards sur la société. L’ar- d’anarchisme qui se conjugue paradoxalement trick Sébastien toujours aussi fin : l’on se coupe,
chitecture d’une époque s’effrite, une autre se neuve, avant de se métamorphoser en brune, avec avec notre culte de « l’homme fort ». Nos intel- on hurle, on rigole, l’esprit souffle. Cela vise bas,
bâtit. La mienne est à la charnière de deux épo- Carole Bouquet. Ceux qui nous font rire également lectuels ont servilement encensé Staline ou Hitler, gras. Christine Bravo s’en tape les cuisses. Cela
ques. Celle d’abord des artistes peintres, des cu- se réincarnent : Fernand Reynaud, Fernandel, Pétain, Mao et Castro tout en fustigeant ensuite fait honte. Je coupe. Pour me calmer l’esprit, je
rés, des paysans, des vieux, des bonnes manières, puis Bourvil, puis Clavier. Tous racontent une de Gaulle, avant de se prosterner devant sa mé- me récite :
des « Bonne nuit les petits ! », des congés payés, France traversant son époque : le premier est le moire comme un seul homme. Les Français ont «LevieuxLouvre
des psychanalystes, des DS, des officiers, des « beauf », le Français moyen un peu sot ; le second généralement préféré suivre Robert Rocca, Jac- Largeetlourd
ouvriers du livre, de Camus, des publicitaires, des l’idiot du village, le cocu ; le troisième le paysan ques Grello, « La Boîte à sel » de Pierre Tchernia, Ilnes’ouvre
concierges, de la nouvelle cuisine, des perma- qui monte en ville, naïf et rusé à la fois ; le quatriè- les chansonniers du Théâtre des 2 Ânes, Jean- Qu’auxgrandsjours».
menents du Parti communiste, de Michel Drucker, me reprend le personnage de Louis de Funès, celui Edern Hallier, Jean Yanne, Thierry Le Luron, Co- Avant M Bravo, il y avait Victor Hugo. Et je ne
des Compagnons de la Libération… L’autre sur- du parvenu tordant. luche, « Les Guignols de l’info », Le Canard en- suis pas revenu en France pour l’ordinaire. Mais
git : celle des techniciennes de surface, des se- Avec la dynastie des bourrus silencieux à la Mai- chaîné ou Charlie Hebdo… Nous avons besoin que pour tenter de saisir ce qui nous rapproche, la car-
niors, des coachs, de la vidéosphère, des esthéti- gret – de Michel Simon, Jean Gabin et Lino Ventu- Guignol rosse le gendarme, qu’il raille le puissant, te mystérieuse sur laquelle soudain nous tous pou-
ciennes, de lafood fusion, les photographes ra à Jean Reno –, l’on change bien sûr d’époque, le ridiculise, ou qu’il s’engage pour des causes vons nous comprendre instantanément, celle de
plasticiens, des communicants, de la société du mais pas de générosité enfouie. Les films qui nous perdues. Depuis Chateaubriand, Daudet ou ces conventions qui nous lient et nous distinguent
care, de Marie Drucker, de la télésurveillance, de replongent dans nos racines, dans ce que nous Proudhon, nous sommes ravis que des Don Qui- des autres peuples. Déchiffrer notre étrange rela-
Google, de Musso, des économistes, des RTT, des sommes devenus – Le bonheur est dans le pré, Les chotte le fassent à notre place. tion à l’argent sera mon prochain labyrinthe.
MBA, des fraternités anonymes, des choix corné- Visiteurs, Bienvenue chez les Ch’tis, Les Choristes
liens entre l’iPhone ou le BlackBerry, entre le ou Des hommes et des dieux, pour ne citer que les
tantra ou le reiki… plus récents –, nous attirent comme des aimants,
Ce qui nous rapproche finalement, c’est une par millions. C’est l’évidence : nous sortons de la LaFrancesedégustelentement,
certaine permanence des caractères français qui même Histoire, nous sommes fabriqués de la
nous représentent, en fondu enchaîné au cinéma pâte. Nous sommes liés. commeunverredetrèsbonvin.
par exemple. Voyez les comédiens. Les dames Notre âme collective ? Elle se retrouve dans
d’abord : la bourgeoise froide mais excitante in- l’incurie permanente et discutailleuse de notre dé- Ellevoussusurre:n’espéronspas
carnée par Michelle Morgan se retrouve à la géné- mocratie, dont les équilibres toujours sont secoués
ration suivante en la personne de Catherine De- comme un prunier. Dans notre pente gauloise aus- l’impossible,seulecomptelajoiedevivre»
ALEFIGARO samedi30-dimanche31juillet2011
3francePOLITIQUE
EN BREF
LaDroitepopulaireentendpeser LedernierConseil
desministressetiendra
àl’hôteldeMarigny
Enraisondetravaux,ledernier
Conseildesministresavantsurlacampagnede2012
uneinterruptionestivalede
troissemainesauralieulundi
Unanjourpourjouraprèslediscours àl’hôteldeMarigny,dans
eleVIII arrondissement,
deGrenobledeNicolasSarkozy, àproximitéimmédiate
duPalaisdel’Élysée.
LepremierConseilderentréelecollectifespèrefaireentendresavoix.
auralieuàl’Élysée,le24août.
menacé le gouvernement de représaillesJUDITHWAINTRAUB MaximeBrunerieveuts’ilpersistaitàvouloirsupprimerlasigna-
rencontrerBayrouMAJORITÉ À quoi la Droite populaire lisationdesradarsfixes.
peut-elle servir dans la campagne de L’épisode a donné lieu à un beau ca- L’ancienmilitantd’extrême
2012? Ce collectif d’une quarantaine de fouillage gouvernemental, mais il a sur- droiteMaximeBrunerie,qui
députés UMP s’est arrogé le monopole toutpermisaucollectifd’accéderàlacé- s’étaitvurefuserjeudison
médiatique du «retour aux fondamen- lébrité.Jusque-là,sesmembresexistaient adhésionauMoDem,souhaite
taux» annoncé par le chef de l’État l’été surtout individuellement. Abonnés à la rencontrerFrançoisBayrou,
dernier, à Grenoble. Et il compte bien salle des Quatre Colonnes à l’Assemblée présidentduparticentriste,
inscrire dans le futur projet présidentiel nationale, Lionnel Luca et ses vestes en afin«d’entamerunvrai
despromessesqui,unanaprèscefameux cuirouJacquesMyard,enrougepouratti- dialogue»,etde«mettre
discours,nesontplusqu’unlointainsou- rer les caméras, sont depuis longtemps untermeàunepolémique
venir. des silhouettes familières, et aussi de stérile».Dansunedéclaration
Débutmars,devantlabroncaauseinde «bonsclients»pourlesmédias. faitehier,ilespèreque
la majorité, notamment dans les rangs sonexclusionduMoDem
UneflèchecontreBorloocentristes, le gouvernement a renoncé à «n’estqu’unedécisionprise
retirer leur nationalité française aux cri- Le12juillet,PhilippeMeunier,lebenjamin àlahâte»,etquelesproposde
minelsnaturalisésdepuismoinsdedixans ducollectif,aorganiséàl’Assembléena- FrançoisBayrou«ontdépassé
qui tuent des policiers. Avec la sortie tionalel’«apéritif saucisson vin rouge» sapensée».L’anciencandidat
contrelesRoms,c’étaitlepassageleplus pour fêter le premier anniversaire de la centristeàlaprésidentielle
marquant du discours présidentiel. Fin créationdelaDroitepopulaire.Uneallu- avaitexpliquélaprocédure
NicolasSarkozyetThierryMariani,fondateurdelaDroitepopulaireetministresionpasdutoutvoilée-sil’onpeutdire- d’adhésion:«Onpeutaller
desTransports,lorsd’undéplacementenSeineMaritimeenavrildernier. LUDOVIC/REAaux «apéros saucisson pinard» qu’es- surlesitedemanderLaluttecontrel’insécurité saient d’instaurer certains mouvements uneadhésion,maiscette
islamophobes. Borlooen2012prouve,sibesoinétait,que jambes», qu’il a théorisée, ne peut plus adhésionnaturellementestestsonthèmede
Résultat: Meunier s’est attiré l’oppro- l’instrumentalisation de la Droite popu- fonctionner si la jambe «sécuritaire» soumiseàapprobation,prédilection,saufquandil
bre de la quasi-totalité des parlemen- laire est un exercice dangereux pour Ni- échappeàtoutcontrôle.Onnegagnepas onfaitunepetites’agitd’insécuritéroutière taires UMP. Il a même réussi à s’aliéner colas Sarkozy. La stratégie des «deux lacourseàl’Élyséeavecunepattefolle. enquête.»
certainsdesmembresdelaDroitepopu-
mars,leConseilconstitutionnelainvalidé laire, à commencer par Thierry Mariani,
treizeautresdispositionsdutextedéfendu sonfondateur.LeministredesTransports
par le ministre de l’Intérieur, Claude aréagienexpliquantle18juilletdans Le
Guéant. Au final, la loi prévoit tout de Figaroque«enpolitique,iln’estpasinter- RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011
même le développement de la vidéosur- dit d’être intelligent». Il a aussi mis ses
veillance ou encore l’instauration d’un amisengardecontrelerisquede«prêter Excellent semestre pour LVMH
couvre-feupourlesmineursdemoinsde leflancauxprocèsorchestrésparquelques
13ans,maiscesmesuressontloindecom- anciens ministres qui font preuve d’une « L’excellente performance de LVMH au premier semestre témoigne une fois de plus de l’exceptionnel pouvoir
blerlesattentesdelaDroitepopulaire. grande ingratitude vis-à-vis de Nicolas d’attraction de nos marques, de l’attrait pour nos produits de haute qualité artisanale et de la pertinence de
Sesreprésentants-JacquesMyard,dé- Sarkozy». Une flèche contre Jean-Louis notre stratégie. L’accord avec la Famille Bulgari pour renforcer le développement à long terme de la célèbre
puté des Yvelines, Lionnel Luca (Alpes- Borloo, qui a attendu novembre dernier Maison italienne a marqué le premier semestre. Cette association apportera de grands avantages tant à la
Maritimes), Christian Vanneste (Nord), -et le refus de Sarkozy de le nommer à Bulgari qu’au Groupe LVMH. Nous abordons la deuxième partie de l’année avec confiance etPhilippe Meunier (Rhône) ou encore Matignon - pour quitter l’UMP en guise
comptons sur la créativité et la qualité de nos produits, ainsi que sur l’efficacité de nos équipes, pour poursuivreJean-Paul Garraud (Gironde) - se sont deprotestationcontrelediscoursdeGre-
autoproclamés porte-parole de la base noble. Et qu’Harlem Désir ait demandé, les gains de parts de marché dans nos pays historiques et dans les territoires émergents à fort potentiel. »
électorale du Sarkozy de 2007. La lutte jeudi, à Jean-François Copé, la dissolu- Bernard Arnault
contrel’insécuritéestleurthèmedepré- tiondelaDroitepopulaireaprèsl’«Apéro
Président-Directeur Généraldilection,saufquandils’agitd’insécurité saucisson» n’est pas pour déplaire à la
routière: en mai, Meunier et une cin- basedel’UMP,quiexècretoutcequere-
Le premier semestre 2011 a été marqué par :
quantainedesescollègues,dontdenom- présentel’ancienprésidentdeSOSRacis-
breuxmembresdelaDroitepopulaire,ont me. La menace d’une candidature de • Une croissance organique à deux chiffres des ventes pour tous
les groupes d’activités;
Ventes Résultat opérationnel• Un accroissement des parts de marché de l’ensemble de nos
courantmarques;
• Une forte progression des ventes dans les pays émergents;Hulotsongeàquitter 10292 M€ 2223 M€
• Un niveau de marge opérationnelle courante jamais atteint au +13% +22%
premier semestre;EuropeÉcologie-LesVerts +15%*
• La poursuite d’une dynamique remarquable de Louis Vuitton
qui enregistre une croissance organique à deux chiffres de ses * Croissance organique (à structure et taux de change comparables)Selonl’undesesproches,l’ex-candidat
ventes et un niveau exceptionnel de rentabilité;
àlaprimaireécolopourraitl’annoncerfinaoût. • La confirmation d’une demande soutenue pour les activités Vins
et Spiritueux et Montres et Joaillerie;
Encause?Hulotcitepêle-mêleleca-LUCILEDELORME • Une forte progression de Christian Dior qui gagne des parts de Résultat net Acompte sur dividende
lendrier, le périmètre de vote, le délai
marché; (part du Groupe) (paiement le 2 décembre 2011)
ÉCOLOGIEBilanamer.Grandperdantde «insuffisant» entre les deux tours et
• Les avancées rapides de DFS et Sephora partout dans lelaprimaired’EuropeÉcologie-LesVerts une procédure si compliquée, selon lui, 1310 M€ 0,80€monde;(EELV), Nicolas Hulot pourrait prendre qu’àpeineunquartdesgensinscritssur
+25%congé du mouvement à l’occasion des sonsiteontpuvoter.EtHulotdesede- • Une capacité d’autofinancement de 2,5 milliards d’euros, en
journées d’été du parti écologiste à mander «quel diplôme de psychologie il hausse de 25%;
Clermont-Ferranddu19au20aoûtpro- fautavoirpourcomprendreleurfonction- • Un ratio d’endettement net sur capitaux propres qui s’établit à
chain. Selon son conseiller Jean-Paul nement». 19% à fin juin 2011.
Besset,«Hulotpourraitquitterlepartià Maissescritiqueslesplusvives,c’està
la fin du mois d’août». «Si vous voulez EvaJolyqu’illesréserve.Selonlui,ellea
mon sentiment personnel, il ne viendra été «incapable de s’affranchir des atta-
pas à Clermont», dit-il dans un entre- ques», faisant ainsi référence à son
tienauquotidienLaMontagne. inaction lorsqu’il avait reçu d’un mili-
Hier sur France Info, Hulot a en tout tant un seau d’épluchures pendant un
cas assuré qu’il ne voyait pas forcément déplacement début juillet. Ce compor-
sonaveniravecEELV.Faceàl’«immense tement«pastrèsnoble»nedonnepasà
gâchis»desadéfaiteàlaprimaire,iles-
timeque«celanesertàriend’insister». «Jenemesenspas
Il préfère reprendre «une autre forme hommepolitique
d’engagement», pas forcément politi- etjen’aipasenvie
que.«Jenemesenspashommepolitique deledevenir»
et je n’ai pas envie de le devenir», a-t-il NICOLASHULOT
dit.Ilsedéterminera«avantlesjournées
d’été, et très calmement, sur (son) posi- Hulot«envied’yrester».Ilajoute:«Ce
tionnementpourlesmoisàvenir». quiesttrèsétonnantchezlesécologistes,
c’est que certains ne s’appliquent pas à
VivescritiquescontreJoly eux-mêmes les valeurs qu’ils prônent
Cetteannonceintervientsurfondderè- pour les autres.» Un proche de Hulot
glementdecomptesavecsaconcurren- relativise ses propos. «Les mots choisis
teEvaJoly.Dansunentretienaumaga- sont durs mais cela est probablement dû
zine Bretons, Nicolas Hulot l’assure: la au moment de l’interview, faite le lende-
primaire d’EELV «aura donné un spec- maindel’affaireduseaud’épluchures»,
tacle assez préjudiciable» de l’écologie, explique-t-il.
neseplaçantpas«auniveaud’unecam- Pour Dominique Voynet, maire de
pagneprésidentielle».L’anciencandidat Montreuiletex-candidateàlaprésiden-
raconte que les écologistes «de Jean- tielle des Verts, ces déclarations sont
VincentPlacéàCohn-Bendit,enpassant «sévèresetinsultantes»,surtoutvis-à-
par Cécile Duflot et Noël Mamère, n’ont visdesmilitants.Hulotavaitdéjà«tor-
22 avenue Montaigne – 75008 Paris
eu de cesse de (lui) demander de les re- pillé la dernière campagne» présiden- Tél:0144132727
joindre».Selonlui,auboutducompte, tielleennesoutenantpaslesVerts,grin- www.lvmh.fr LA PASSION CRÉATIVE
tout,dansl’organisationdelaprimaire, ce Voynet sur le jdd.fr qui s’indigne
aétéfaitpourlui«compliquerlatâche». «qu’ilpuisserecommencer».
Asamedi30-dimanche31juillet2011 LEFIGARO
Notredossierspécial:
révoltesarabes4 international
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
LAGUERREENLIBYE
LamortmystérieusedugénéralYounès
Le chef militaire de l’insurrection libyenne a été assassiné jeudi soir à Benghazi.
ULTIME IRONIE pour l’ancien compa- Les insurgés qui avaient pour mission listes de Tripoli infiltrés dans l’insurrec- de son ministre. Quant à Mouammar liesse chez les partisans de Kadhafi. Pour
gnon de route de Kadhafi, c’est aux mains d’escorter Abdel Fatah Younès auprès du tion, soit qu’ils n’aient pas pardonné à leur Kadhafi, il voyait dans le meurtre de son le clan du dictateur, cette nouvelle
des rebelles qu’il avait rejoints dès les Conseil national de transition (CNT) à Ben- général son passé auprès du Guide de la ré- ancien bras droit l’œuvre d’al-Qaida… contrebalance de récentes déconvenues
premiers jours qu’Abdel Fatah Younès, le ghazi, où il devait être interrogé sur des volution. La rumeur bruissait que celui qui diplomatique et militaire. Mercredi, les
Scènes de liesse à Tripolichef militaire de l’insurrection libyenne, questions militaires, se seraient retournés fut pendant quarante ans un fidèle du dic- autorités britanniques ont, à leur tour, re-
semble avoir trouvé la mort, à en croire contre leur charge et l’auraient abattu tateur conduisait en coulisse des négocia- Un millier de personnes ont participé hier connu le CNT comme la « seule autorité
un ministre rebelle. Rappelé de la région avant d’abandonner son corps à l’exté- tions avec son clan, ce qui pouvait expli- aux funérailles à Benghazi. «Le sang du gouvernementale en Libye». Jeudi, les
de Brega, où ses troupes peinent toujours rieur de la ville, a expliqué hier soir Ali Ta- quer son manque d’ardeur dans la conduite martyr ne sera pas répandu en vain! », a forces rebelles ont pris les bourgades d’al-
à prendre le dessus sur les forces loyalis- rhouni, ministre des Finances et du Pétrole des opérations militaires des insurgés. scandé la foule. La famille d’Abdel Fatah Ghazaya et d’Om al-Far sur la route rapi-
tes, le général Younès, ancien ministre de du gouvernement rebelle. Le chef de la Le président du CNT, Moustapha Ab- Younès a assuré qu’elle demeurerait du de qui, de la frontière tunisienne, longe en
l’Intérieur de Kadhafi, a été assassiné en milice, arrêté à Benghazi, serait passé aux deljalil, cherchait plutôt les assassins du côté de la rébellion. Cette déclaration contrebas le Djebel Nefousa et mène à Tri-
arrivant jeudi soir à Benghazi. Deux aveux.«Cen’estpaslui,cesontsessubor- côté de Tripoli et minimisait les divisions réaffirme le soutien de la tribu Obeidi, poli à travers le désert. De ces positions,
autres responsables militaires qui l’ac- donnésquil’ontfait», a précisé le ministre. dans le camp rebelle. «Je vous demande puissante à Tobrouk, Benghazi comme les forces de Kadhafi pouvaient bombar-
compagnaient, Mohammed Khamis et Les tireurs étaient hier toujours en fuite. denepasprêterattentionauxrumeursque dans tout l’Est libyen, à l’opposition. der les villes rebelles du Djebel Nefousa,
Nasser Madhour, ont également péri dans Pour expliquer leur geste, deux hypo- lesforcesdeKadhafiessaientdepropager À Tripoli, l’annonce de la mort d’Abdel notamment la cité berbère de Nalut.
I.R.(AVECAFPETREUTERS)l’attaque. thèses : soit que les tueurs furent des loya- dansnosrangs», disait-il avant la sortie Fattah Younès a provoqué des scènes de
L’inquiétantedivisiondesrebelleslibyensaidésparlaFrance
«autorités» de Benghazi. Politique-
RENAUDGIRARD Mer Médit erranée ment, les analyses du CNT apparais-
IL Y AVAIT déjà l’enlisement militaire. sent, à l’expérience, sujettes à caution.
Se profile désormais le spectre de la dis- Combien de fois les hiérarques du CNT,
corde chez les rebelles libyens. Par sa Blocus naval relayés par les chancelleries occidenta-
portée symbolique, la mort violente du TUNISIE les, n’ont-ils assuré que la chute de
chef d’état-major des forces armées du Kadhafi n’était pas «une question deZuwara TripoliRas el-JédirCNT (Conseil national de transition sié- mois, mais de semaines» ! À la fin du
geant dans la ville rebelle de Benghazi) Zawiya mois de juin, l’on nous avait exposé unEl Beida DernaBenghazi
est une mauvaise nouvelle pour les gran- Homs plan imparable, digne des meilleurs scé-DJEBEL
YafrenDehiba NEFOUSA Gharian Misratades puissances occidentales. narios de la CIA. Les armes françaises li-
TobroukNe s’est-on pas un peu précipité en re- vrées aux Berbères du Djebel NefousaCYRÉNAÏQUEZentenconnaissant le CNT comme seule institu- Gualich devaient faire de ces derniers un fer de
SyrteNalouttion représentant le peuple libyen ? lance, capable de prendre en tenaille
Ben JawadÉtait-ce bien raisonnable, pour la Fran- Tripoli, avec l’aide des combattants deAjdabiya TRIPOLITAINE
ce, de livrer des armes à des rebelles Misrata, qui, eux, attaqueraient la capi-
Ras Lanoufqu’elle connaissait mal, combattants in- tale par l’est. Dans ce schéma idyllique,
Marsa el-Brega
disciplinés aux loyautés changeantes ? la population de Tripoli se soulevait alors
Zone d’exclusionSavait-on vraiment où l’on mettait les à l’approche des forces rebelles, et
aériennepieds ? Les leçons des désastres afghan et c’était la fin de Kadhafi. Un film aussiLIBY E 100 kmirakien n’auraient-elles pas dû être ti- beau que celui du mois d’août 1944 à Pa-
rées ? Autant de questions que les parle- ris… Il semble que le général Younès
mentaires, les experts en géopolitique et n’ait pas été le seul Libyen à avoir uneSituation au 29 juillet Ville sous le contrôle des forces de Kadhafi Ville sous contrôle de l’opposition
les opinions publiques d’Amérique, de tribu derrière lui et que Kadhafi dispose,
France et d’Angleterre ne manqueront lui aussi, de tels soutiens.
pas désormais de poser à leurs exécutifs tre, dans la journée de jeudi, devant une tasia devant l’Hôtel Tibesti, où venait de tirer, sur le terrain, un avantage décisif Sur le plan des principes, le CNT dis-
respectifs. commission politique, comme aux plus se tenir la conférence de presse du maî- des deux atouts considérables qui sont pose d’une feuille de route impeccable :
À longueur de conférences de presse à belles heures du Comité de salut public tre supposé de Benghazi. Rafalant à la les siens : le soutien aérien des chas- ces hommes promettent la construction
Benghazi, le CNT s’est en effet présenté de 1793 ? Pourquoi le général mis en ac- kalachnikov la façade de l’hôtel, ils en seurs-bombardiers de l’Otan depuis la d’un État démocratique, respectueux de
depuis cinq mois comme une institution cusation est-il ensuite sorti libre de son brisèrent les fenêtres. Le service de sécu- mi-mars ; la livraison d’armes moder- l’ordre international et où le religieux
capable d’apporter la démocratie, la interrogatoire ? Pourquoi et par qui a-t- rité de l’établissement se rua sur les jour- nes par la France et le Qatar à partir du serait séparé du politique.
concorde et la prospérité à la totalité du il été assassiné trois heures plus tard nalistes internationaux, pour les mettre à début du mois de juin. Aucune coordi- Fort bien. Mais le problème est qu’on
territoire libyen. Or voilà que la capitale devant son domicile, avec deux officiers l’abri de ces tirs fous. Mauvais moment nation réelle n’existe entre les trois ne fait pas la guerre sans un minimum de
de son état-major ? Moustapha Abdel- pour les relations publiques du CNT… fronts rebelles que sont Brega, Misrata et discipline. Tant que le CNT n’aura pas
jalil, le président du CNT, n’a pas été en L’incapacité du CNT à faire régner le Djebel Nefousa. Lorsque les insurgés réussi à imposer à lui-même et à ses
Combiendefois mesure de répondre à ces questions lors l’ordre dans les rues de Benghazi ne de Misrata furent reçus à l’Élysée il y a troupes un minimum de discipline, le ty-
de la conférence de presse qu’il donna constitue pas son seul handicap. Militai- une semaine, ils demandèrent à la Fran- ran Kadhafi continuera à couler des joursleshiérarquesduCNT
pour annoncer la mort du général You- rement, il ne s’est pas montré capable de ce un soutien qui ne passe pas par les heureux à Tripoli…n’ont-ilsassuréquela
nès, dont l’heure de gloire avait été sa
chutedeKadhafin’était réception à l’Élysée le 16 avril dernier.
pas«unequestionde Rumeurs et fantasia
mois,maisdesemaines»! Selon une source française très proche
du CNT, Abdeljalil a personnellement té-
de la « Libye libre » a donné jeudi le léphoné, durant l’interrogatoire du gé-
spectacle de lamentables chicaneries tri- néral, pour convaincre ses accusateurs
bales. Elles feront immanquablement le de laisser tomber cette affaire, visible-
jeu du dictateur Kadhafi, lequel a tou- ment provoquée par des rumeurs affir-
jours répété à qui voulait l’entendre que mant que Younès aurait secrètement re-
Legénéralseule une poigne comme la sienne pou- pris langue avec Kadhafi. Voir leur chef
AbdelFatahvait maintenir ensemble les tribus li- vilipendé puis assassiné quelques heures
Younès,
byennes et éviter le chaos au pays. plus tard mit en furie, jeudi soir, la puis-
lorsd’une
Pourquoi le CNT a-t-il, mercredi soir, sante tribu des Obeidi, à laquelle appar-
conférence
rappelé Abdel Fatah Younès du front de tenait Younès. Des hommes armés de la depresse
Brega ? Pourquoi l’a-t-il fait comparaî- tribu procédèrent à une dangereuse fan- àBenghazi
enmars
dernier.
DEMALGLAIVE
Ventes de Monte-Carlo
Café de Paris
UnprochedeKadhafiralliéàlarébellion
du pays par la taille et «capitale» de la presse où il évoque des opérations spé-
ADRIENJAULMES
région orientale de Cyrénaïque, pour ciales sur les arrières de l’ennemi, il n’a
IMPORTANTS BIJOUX NÉ EN 1944, Abdel Fatah Younès a par- mater la révolte qui y éclate à la mi-fé- pratiquement rien organisé pour la dé-
Mardi 2 août - 14h30 et 18h ticipé en 1969 au coup d’État qui a porté vrier. fense de la ville. Qui n’a été sauvée in
Mercredi 3 août - et 19h30
Mouammar Kadhafi au pouvoir. Les Les habitants de cette ville, tradition- extremis que par le raid de l’aviation
deux hommes, qui ont pratiquement le nellement rebelle au pouvoir de Tripoli, française aux portes de Benghazi. De-ART MODERNE
même âge, se sont retrouvés à respecti- sont les premiers à se soulever en masse puis, les rebelles n’ont fait que piétiner
ART CONTEMPORAIN
vement 25 et 27 ans à la tête de la Libye et se lancent, quasiment à mains nues, à devant la bourgade de Brega.
DESIGN après avoir renversé le vieux roi Idriss. l’assaut de la principale garnison de la Cette incompétence frisant la trahi-
Mardi 2 août - 20h Très vite, Younès devient l’éminence ville. son, Younès était de plus en plus forte-
grise du colonel, qui dirige le pays ment soupçonné d’avoir gardé des
MONTRES Incompétence notoired’une main de fer. Il est notamment contacts avec Tripoli et de jouer un
Mercredi 3 août - 17h
ministre de l’Intérieur, un signe de la Arrivé sur place pour rétablir l’ordre, double jeu.
confiance que lui accorde Kadhafi, qui Abdel Fatah Younès surprend toutefois À l’annonce de sa mort, des membres
TTous les lots sont visibles sur www.tajan.com
réprime toute velléité d’opposition in- tout le monde en se ralliant à la rébel- de sa tribu, le puissant clan des Obeidi,
térieure. lion. Mais son bilan militaire est pour le ont fait irruption en armes à l’Hôtel Ti-
Exposition Café de Paris - Salon Bellevue, place du Casino, 98000 Monaco Membre de la tribu des Obeidi, il est moins décevant, pour ne pas dire sus- besti de Benghazi, où le CNT tient ses
erLundi 1 août, 10h-20h - Mardi 2 et mercredi 3 août, 10h-13h originaire de l’est du pays, le port de pect. Chargé de la défense de Benghazi conférences de presse. Faisant craindre
Tobrouk étant le berceau de la tribu. en mars, alors que les chars de Kadhafi que les tensions internes de la rébellion
Paris : Romain Monteaux-Sarmiento +33 1 53 30 30 68
C’est en raison de sa connaissance de marchaient vers la capitale rebelle, il ne dégénèrent en affrontements tri-
Monte-Carlo : Christine Freeland +377 97 70 96 00
cette région que Mouammar Kadhafi est quasiment invisible en première baux, ce qui ferait évidemment le jeu de
l’envoie à Benghazi, la deuxième ville ligne. Multipliant les conférences de Kadhafi.
C
ALGÉRIELEFIGARO samedi30-dimanche31juillet2011
5international
ZOOM
LaNorvègeenterre
Leschefsdel’arméeturque
démissionnent
Lesquatreplushauts
officiersdel’arméeturquesesmorts
-lechefd’état-majorIsik
Kosaneretlescommandants
desarméesdeterre,meretair-Denombreusescommémorationsenl’honneur
ontensembleprésentéleur
démissionhier,surfonddedes77victimesdu22juilletonteulieuhier.Breivik,
tensionsaveclegouvernement
d’Ankara.Lesmédiasturcsànouveauinterrogé,envisageaitd’autresattentats.
ontévoquéunprofonddésaccord
surlapromotiondemilitairesl’enquête,JohnFrederiksen,c’estqu’avecSTÉPHANEKOVACS
dehautrangincarcérésdansles renseignements obtenus, nous avons
lecadred’affairesdecomplotSCANDINAVIE Un attentat à la bombe inspectéunedizained’endroitspourvoirs’il
contrelegouvernementislamo-danslequartierdesministèresàOslo,un y avait une quelconque menace, et nous
conservateurdeRecepTayyipcarnage sur l’île des Jeunesses travaillis- n’avonspastrouvéquoiquecesoit.» Leportrait
deBano Erdogan.«Ilm’estdevenutes… pour Anders Behring Breivik, ce
«Laréponsenedoitpas Rashid, impossiblederesteràceposten’étaitvisiblementpassuffisant.Selonson
18ans,êtrelahaine» parcequejenesuispluscapableavocat,l’extrémistenorvégienquiatué77
unedes d’exercermaresponsabilité,personnesvendredidernierprojetaiten- Placé en détention provisoire dans une
victimes quiestdedéfendremeshommes»,core d’autres attaques. «Il a eu plusieurs prisondehautesécurité,Breivikaétéin-
deBreivik, aexpliquélegénéralKosaner.projets d’ampleur différente ce vendredi- terrogépourladeuxièmefoishierausiège
estbrandi Lecommandantlà»,adéclaréGeirLippestadauquotidien delapoliced’Oslo,surdespoints«essen- paruneamie
tiellementtechniques».«Ilesttrèsproba- delagendarmerielorsdeses
NecdetOzelprendrable qu’il ait planifié et mené ces attaques funérailles,Breivikprojetait bientôtlatêtedesarmées.sans soutien extérieur», estiment les en- hierprès
quêteurs.Deuxpsychiatresontétéchargés d’Oslo.dedétruiredeuxautres
de l’examiner, afin de déterminer s’il est ANDERSEN/AFPimmeubles pénalement responsable. Ils devront re-
er EN BREFmettreleurrapportd’iciau1 novembre.
Aftenposten,évoquantnotammentlades- Enpremièrelignedepuisunesemaine
truction de «deux autres immeubles. Des pourdélivrerunmessaged’ouvertureet
événementssesontproduits,surlesquelsje de tolérance, le premier ministre Jens Mortd’unrabbinenIsraël
neveuxpasrevenir,quiontfaitquelescho- Stoltenberg s’est félicité des «réactions Plusieursdizainesdemilliers
sessesontdérouléesdifféremment». puissantes» de ses compatriotes. «Les Unsondagemontrequelesoutienàson senedoitpasêtrelahaine,acommentésa depersonnesontparticipéhier
Lapolicenorvégienne«n’apassouhai- attaquesn’ontpasatteintleurbut.LeBien Parti travailliste a fait un bond de dix mère, Beyan Rashid, mais encore plus àJérusalemauxfunérailles
té commenter». «Ce qu’on peut simple- a répondu au Mal, L’amour a pris le pas points, passant de 28,1% à 38,7% des d’amour.» durabbinEleazarAbuHatzeira,
ment dire, a affirmé un responsable de surlahaine»,a-t-illancéàlaradioNRK. intentionsdevote. Un message qui se retrouve partout connupoursesdonsguérisseurs
De nombreuses commémorations en dans le pacifique royaume scandinave: etquiavaitétéassassinélaveille.
l’honneur des 77 victimes ont eu lieu après les roses, emblème du Parti tra-
Manifestation«unitaire»hier. Fauchée à 18 ans dans la fusillade vailliste,désormaisenrupturedestock,
auCaired’Utoeya, la première victime, Bano ce sont les tee-shirts «I love Oslo» ouLe«mentor»prendsesdistances
Rashid, une jolie brune d’origine kurde «Oslove» que l’on s’arrache dans les Desdizainesdemilliers
PAUL RAY, un Britannique évoqué par ghts Templar et affirmé qu’il avait ren- quiavaitfuilesviolencesenIrakavecsa magasinsdesouvenirs.Aupieddelaca- depersonnesontparticipéhier
Anders Behring Breivik comme étant contréRayen2008.Enrevanche,unsé- famille en 1996, a été enterrée dans thédrale de briques claires d’Oslo, un àunemanifestationdominéepar
son«mentor»,adénoncéhierlesatta- nateur roumain n’a pas hésité, lui, à l’après-midi lors d’une cérémonie célé- immensechampdefleursetdebougies, desgroupesislamistessurlaplace
quessanglantesduNorvégien.Cequ’«il dédouanersursonblogl’auteurducar- bréeparunefemmepasteuretunimam. devenulesymboledel’uniondupeuple Tahrir.Poursauverlesidéaux
a fait est purement diabolique. Je nage. Fustigeant la «politique d’immi- Elle espérait embrasser une carrière de norvégien, s’étend chaque jour un peu delarévoltepopulaire,laïcs
n’auraisjamaispufairecequ’ilafaitpour grationcontradictoire»,IulianUrban,du
juriste et rêvait de devenir député. plus.Icietlà,lemessaged’unemembre etislamistes,aprèsdeuxjoursréaliser mes propres idéaux», a-t-il Parti démocrate-libéral au pouvoir en
«Banoavaitcomprislesidéauxdeladé- des Jeunesses travaillistes a fait florès. denégociations,étaientconfiéauTimes.Ray,35ans,estunan- Roumanie, a notamment écrit que«ce
mocratieetsavaitquel’avenirdelaNor- «Siunseulhommeestcapabledetantde convenusdelaissercien militant du mouvement d’extrême n’estpasBreivikquiacommisl’attentat
vègedépendaitaussid’elle»,asoulignéle haine,avait-elleécritsurTwitter,pensez decôtéleursdissensions.droite English Defence League. Il est le mais les leaders actuels de l’UE».Le
chefdeladiplomatie,JonasGahrStoere, àtoutl’amourquenouspourrionsgénérerchef du mouvement des Knights Tem- groupe des socialistes au Parlement
plar, inspiré par les actions des croisés européen et une association défendant danssonhommagefunèbre.«Larépon- tousensemble!»
luttantcontrel’islam,ettientunblogré- les Roms ont appelé à son exclusion.
pondant au nom de Richard Cœur de Jeudi,lepartid’extrêmedroiteautrichien
Lion. Breivik avait posté sur l’Internet FPÖavaitlui-mêmeexcluundéputéqui
des photos de lui en uniforme des Kni- avaitrelativisélesattaques. S.K.
èmeChiffre d’affaires du 2 trimestre
eret Résultats du 1 semestre 2011
Écoutes:une«mère ème✓ Forte progression du chiffre d’affaires au 2 trimestre : +18,8%
✓ Accélération de la croissance organique des ventes : +7,8%*Courage»sesenttrahie
✓ Progression de la part de marché du Groupe en France : +0,2 pt
erForte ✓ Au 1 semestre 2011 : progression de l’EBITDA de +7,1% et du RésultatLetéléphonedeSaraPayne,dontlafilleaété
opérationnel courant du Groupe de +5,6%progression du CA
assassinéeparunpédophile,auraitétépiraté. au T2 2011 : ✓Objectif de cessions pour 2011 porté à plus de 1 Md€ (contre 700 M€
+18,8% initialement) dont 680 M€ déjà engagésnomdel’associationcrééeparSaraPay-
CHARLOTTEKAN nepourpromouvoirl’adoptiondecette ✓ Le Groupe confirme les objectifs fixés en début d’année pour 2011
LONDRES
loi.
ROYAUME-UNI «Trèsattristéeetvrai- D’après ses collègues au sein de l’as-
ème« L’accélérationdelacroissanceenregistréeau2 trimestre,tantenFrancequ’àment déçue.» C’est la réaction de Sara sociation, Sara se sent «trahie». Des
Efficacité du modèle l’international, illustre la très bonne dynamique commerciale dans laquelle lePayne, nouvelle victime des écoutes journalistes de News of the World
économique du Groupe :frauduleuses révélées au grand public avaient assisté aux obsèques de ses pa- Groupe s’inscrit. La pertinence de notre modèle de développement nous permet
- Exposition accrue aux paysoutre-Manche.Levisagepâleauxtraits rents, et s’étaient rendus à son chevet de réaffirmer nos perspectives, et notamment notre objectif de progression
émergentstirésdeSaraesttrèsconnudesBritanni- lorsdesaconvalescenceaprèsungrave annuelle de chiffre d’affaires supérieure à +10% dans les 3 ans à venir, tout en
- Mix d’activités favorable
ques. Une exposition médiatique dont accidentvasculaireen2009.SaraPayne conservant une structure financière solide. »en France
elle se serait bien passée: en juillet a même écrit une chronique pour le Jean-Charles Naouri,
Président-Directeur général du Groupe Casino2000, sa fille de 8 ans, Sarah, avait été dernier numéro du tabloïd, qui a dû
kidnappéepuisassassinéeparunpédo- mettre la clé sous la porte le 10 juillet
philedesonvoisinagedéjàinculpépour après le scandale des écoutes. Elle re- +18,8%
S1 2011crimessexuels.Lecalvairedecettefem- merciait toute l’équipe du journal pour
Agendameavaitalorsétéaffichédanstoutesles saconfianceetsonamitié.
+7,1%S1 2010 +5,6%pages des tabloïds britanniques. Sara Mercredi 12 octobre 2011
S1 2011avaitfinipardevenirl’égériedeNewsof (après Bourse) :RebekahBrookslui S1 2011e S1 2010theWorldlorsdesacampagnecontreles Chiffre d’affaires du 3 trimestre 2011 S1 2010
13,6 16,1avaitdonnéuntéléphone
pédophiles. À l’époque, Rebekah
«afinqu’ellepuisseBrooks,larédactriceenchefdujournal,
Les résultats détaillés 868 929 541 571resterencontactavecles
du Groupe sont disponibleslui avait donné un téléphone portable. gensquilasoutiennent» sur Internet :«Afin de pouvoir rester en contact avec
www.groupe-casino.fr
Chiffre d’Affaires EBITDA** ROC***lesgensquilasoutiennent.»
(Md€) (M€) (M€)
Seulement, d’après le quotidien The Ces nouvelles révélations sont parti- Service Relations Actionnaires
Guardian, Scotland Yard a informé la culièrement gênantes pour News Cor- 0 800 16 18 20
mèredelapetitevictimequedespreu- poration. Elles interviennent alors que
vessuggèrentqu’elleaussiaétélacible News of the World a été accusé d’avoir
de Glenn Mulcaire, le détective privé piraté le portable de Milly Dowler, une
embauchéparNewsoftheWorldpourse adolescenteassassinée.Ofcom,lerégu-
livrer à des piratages de boîtes vocales. lateur britannique des télécoms, pour-
Orletéléphonepiraténeseraitautreque raitbiendéciderquelegroupen’estpas
meceportableoffertparM Brooks.L’an- «apte et convenable», et lui retirer ses
cienne reine des médias britannique licencesdetélévisionetsaparticipation
s’explique: ces dernières révélations de39%dansBSkyB,lebouquetsatellite
sont «lamentables» et «particulière- payant.Dequoiaussiraviverlesspécu-
menttristescarSaraPayneestuneamie lations sur le rôle qu’a joué Rebekah
chère». Le téléphone n’était «pas un Brooks dans les écoutes illégales. L’ex-
cadeaupersonnel»,maisunoutildetra- directricegénéraledeNewsInternatio-
vail pour «faire avancer la campagne nal,lafilialebritanniquedeNewsCorp.,
pourlaloiSarah»:unprojetdeloitrès avait dû démissionner le 15 juillet, pour
controversé permettant aux parents de ensuite être arrêtée et questionnée par
* Hors essencesavoir si les personnes travaillant avec ScotlandYarddanslecadredel’enquête
** EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants
leursenfantsontdéjàétéinculpéespour sur cette affaire. Elle a depuis été relâ-
*** Résultat opérationnel courant
crimes sexuels. Sarah’s Law est aussi le chéeetclamesoninnocence.
Crédit photos:TranVanKhoe,EduardoGirao,DavidNicolas
C