Magazine Le Figaro du 30 juin 2011
42 pages
Français

Magazine Le Figaro du 30 juin 2011

-

Description

Consultez le Figaro magazine du 30/06/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 juin 2011
Nombre de lectures 15
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,40€ jeudi30juin2011 -LeFigaroN°20811-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Afghanistan: Primaireécologiste: CuisineCui :
lalibération llaanouvellecollectionlectionNicolasHulot
desdeux duFigarodistancé vol.8«Légumesfraîcheurr»»journalistes
enventeauprix
de5,90€lelivreotagesPAGE9 parEvaJoly PAGE6
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie GOUVERNEMENT
Cadres:la
justiceveutun
suivideleur
tempsdetravail
PAGE23
DavidCameron
affrontesa
premièregrève
PAGE24
«LeFigaro»
atestéGoogle+,
lanouvellearme
LAURENTWAUQUIEZ,ministre DAVIDDOUILLET,secrétaireFRANÇOISBAROIN, VALÉRIEPÉCRESSE,anti-Facebook del’Enseignementsupérieur ministredel’Économie ministreduBudget d’ÉtatauxFrançaisdel’étranger
PAGEPAGE2727
Sarkozyfaitmonter
SégolèneRoyal
sedémènepour lesquadrasremonterdans PAGES3,4ET20
lessondagesPAGE7
Pékincélèbre
Paris:bilanmitigé Crisegrecque:nouvellejournéedanslefaste
les90ansduPC pourles4ansduVélib’ décisivepourAthènes
chinois PAGE10
DANS quelques jours, Vélib’ va mode de transport qui séduit LE PARLEMENT grec a adopté le sauvetage financier d’Athè-
fêtersonquatrièmeanniversai- une large population, dont une hier la loi-cadre définissant le nes.Cevotedesdéputéss’effec-
reetlabarrerécemmentdépas- petite part pratique cependant plan d’austérité de 28,4 mil- tue sous la pression des mani-
sée des 100 millions de trajets. leVélib’demanièrerisquée.Les liards d’euros d’ici à 2015. Une festants qui, au deuxième jour
Pourtant, le bilan reste mitigé, incivilités coûteraient 1,6 mil- première manche qui doit être de leur grève générale, se sont
tantlescoûtsd’exploitationdé- lion d’euros aux contribuables confirmée aujourd’hui, avec le affrontésaveclapolice.Lapro-
passentlesprévisions.Difficulté parisiens. Dans plusieurs villes vote des mesures précises à chaine étape aura lieu diman-
de régulation, problème de sé- deprovince,lalocationdevélos prendrepourparveniràréaliser che, avec une réunion excep-
curité, vols, dégradations et fonctionneàperte.Ainsi,àAix- ces économies. Le scrutin s’an- tionnelle de l’Eurogroupe pour
augmentation des tarifs ternis- en-Provence, l’expérience a nonceserréetunrejetmarque- fixerlesmodalitésd’undeuxiè-Égypte:flambée
rait un nouveau coup dur pour mepland’aide. PAGE24sent l’image d’un nouveau prisfinenmai. PAGE12
deviolencesur
laplaceTahrir,
auCairePAGE8
HISTOIRE DUJOUR
Wimbledon:
l’exploitde BARNESWilliametKateréconcilient
Tsongacontre INTERNATIONAL LUXURY REAL ESTATEleCanadaaveclaCouronneFederer PAGE13
euxmoisaprèslefastedeleurmaria- Kate et William». Plus de la moitié des Ca-
ge princier à Londres, William et nadiens, 52% exactement, veulent conser-DKate,ducetduchessedeCambridge, verlamonarchie,mêmeaprèslamortdela
entament aujourd’hui à Ottawa leur pre- reine Élisabeth II, alors que, jusqu’ici, elle
mièrevisiteofficielleàl’étranger.Undépla- était pour beaucoup la dernière raison de
cement hautement symbolique puisque le garder un lien avec le trône d’Angleterre.
Canadaestl’unedesseizenationsindépen- Depuis la visite officielle très réussie de laGolf:débutde
dantes dont Élisabeth II est encore la mo- souveraine l’année dernière, le soutien à la
l’OpendeFrance narque. Couronneagrimpédedixpoints.«Jepense
Sauf faux pas imprévisible, la jeunesse et la que les Canadiens voient en eux (Kate etaujourd’hui
forte cote de popularité des jeunes mariés William)l’avenirdelamonarchieetcelaleur
PAGES14ET15
devraientdonneruncoupdepoucebienve- plaît», explique Sean Simpson, vice-prési-
nuàlaroyauté,alorsquelaplupartdesCa- dentdel’institutdesondageIpsosReid.L.GOULIAMAKI/AFP-GOOGLE-
nadiensdoutentdel’intérêtd’avoirunetête C’est en revanche une mauvaise nouvelleCHINATOPIX,K.WIGGLESWORTH/AP-
couronnée anglaise comme chef d’État. pourl’impopulaireprinceCharles,car54%J.-C.MARMARA/LEFIGARO
Avant même le début du voyage de neuf des Canadiens pensent qu’il devrait laisser
jours dans cinq des provinces du pays, les saplacesurletrôneàsonfilsWilliam.MaryliseLebrLebranchuanchu Un hôtel particulier à Neuilly
sondeurscanadiensontenregistréun«effet CYRILLEVANLERBERGHE(ÀLONDRES)
Invitée
du«Talk k
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUSOrange-
LACHRONIQUEDE L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE19LeFigaro» o»
IMMEUBLES, HÔTELS PARTICULIERS, MAISONS, APPARTEMENTS FAMILIAUX, «PIED-À-TERRE», PROPRIÉTÉS & CHÂTEAUXLucFerry LECARNETDUJOUR PAGE17
PAGE7
Del’inanitédubacetdes APARTÉd’AnneFulda PAGE41 PARIS-AROUND PARIS - DEAUVILLE - BASQUE COAST - PROVENCE
moyensd’yremédierPAGE19DéputéePSduFinistère TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr FRENCH RIVIERA - GENEVA-LONDON - NEW YORK - MIAMI
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. CANARIES:2,20€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€. www.barnes-international.com
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
NOUVEAU
M 00108 - 630 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@g@d@a@k;
JEAN-CHRISTOPHEMARMARA,FRANÇOISBOUCHON/LEFIGARO
Tél : 01 55 61 92 82
Cjeudi30juin2011 LEFIGARO
2 recto VERSO
À la tête de l’UE
pour six mois à partir
de demain,
le pays connaît
un véritable miracle
économique grâce
aux fonds européens.
De quoi nourrir
l’euroenthousiasme
à l’Est, quand le reste
du continent doute.
PARARIELLETHEDREL
ENVOYÉESPÉCIALEÀVARSOVIE
l’Ouest, la faillite de la Grèce a
plongé la Vieille Europe dans un
abîme d’incertitudes. À l’Est, la
Pologne, poids lourd de la Nouvel-
le Europe, surfe sur une vague
d’euroenthousiasme. À partir deÀdemain, Varsovie assurera, pour la
Aprèsdesdécenniesdepénuries,
première fois, la présidence tournante de l’Union laPolognes’estconvertie
européenne. Avec une énergie et un optimisme qui àunconsumérismefrénétique,
frisent la provocation. àl’imagedelacapitale,Varsovie.
Épargnée par la tempête économique et financiè-
re qui balaie le Vieux Continent, la Pologne affichera
cette année une croissance de 4 % quand la moyen-
ne européenne avoisine 1,7 %. Un miracle économi-
que dû en grande partie à l’UE. À son marché de
500 millions de consommateurs. Mais surtout à ses
aides financières qui, reconnaît le député Marek Bo- Lamueeuropéenne
rowski,«ontjouéunrôledécisifennouspermettant
demaintenir,depuisledébutdelacrise,leniveaudes
investissementspublics».
La Pologne est le premier bénéficiaire des fonds
européens dans l’UE : 67 milliards d’euros pour la
période 2007-2014, auxquels s’ajoutent les 13 mil- delaPologne
liards octroyés de 2004 à 2006. Cette manne a méta-
morphosé le pays. «Dès la fin des années 1990, la
perspectived’adhéreraétélemoteurdesréformes, se narguent le Palais de la culture, emblème de la té d’environ 20 %, estime la sociologue Maria L’adhésion à l’UE n’a pas levé tous les tabous,
souvient le journaliste Konstanty Gebert. Avec ou culture bolchevique. Une catharsis applaudie à Halamska. Et comme dans la Vieille Europe, moder- mais a du moins permis de mettre diverses ques-
sansl’UE,leschangementsétaientinéluctables,mais l’Ouest, jubile Roman Kuzniar, conseiller du prési- nisation oblige, les campagnes polonaises ont enta- tions de société sur la place publique. «Undébatau
l’Unionaaccélérélemouvement.» dent Bronislaw Komorowski pour les relations in- mé un rapide processus de déruralisation. Maria Ha- Parlementsurlemariagehomosexuelétaitimpensa-
La Pologne est aujourd’hui un gigantesque chan- ternationales :« The Economistainventél’automne lamska déplore qu’«on y entend davantage bleautrefois, remarque Marek Borowski.Ilalieuen
tier. Certes, le réseau ferroviaire, obsolète, ignore dernier une nouvelle ligne de partage en Europe. Elle aujourd’hui le bruit des tondeuses à gazon que celui cemomentet,quiplusest,sedérouledansunclimat
toujours les TGV : un tiers des lignes ont été fermées nediviseplusl’estetl’ouest,maislenordetlesud.Età des tracteurs ». Pour autant, ajoute la sociologue, serein.» L’économiste Irena Kotowska se rappelle
en raison de leur mauvais état et 40 % ne sont utili- encroirecetéminenthebdomadaire,laPolognesesi- «l’europhilie des paysans reste très ambiguë: les qu’en 2003, une députée de gauche, en croisade
sables qu’à une vitesse inférieure à 80 km/h. Avec tuedésormaisaunord.» campagnesvotenttoujoursconservateur». contre le sexisme, avait défrayé la chronique en
seulement 873 km d’autoroutes, les Plus de 83 % des Polonais se di- L’UE se résumerait-elle donc à un tiroir-caisse distribuant des lunettes roses au Parlement.«Ellea
infrastructures routières font aussi sent satisfaits d’avoir intégré l’UE. pour les Polonais ? Évidemment non, répond l’an- dûs’étranglerderire,durantlacampagneélectorale
pâle figure. Il n’empêche que 90 % Un plébiscite qui laisse songeur Les- cien président Aleksander Kwasniewski. «Après del’andernier,enentendantplusieursélussevanter
des fonds européens ont été absor- zek Miller. L’ancien premier minis- desdécenniespasséesderrièreleRideaudefer,lesPo- dechangereux-mêmeslescouches-culottesdeleurs
bés. Dans la capitale, hérissée de tre, qui signa en avril 2003 à Athènes lonaisontdécouvertlalibertédevoyager,detravailler bébés!»
grues, une multitude d’immeubles le traité d’adhésion, mesure le che- etdes’éduqueroùbonleursembleenEurope.Grâceà Les femmes seraient-elles donc l’avenir de la Po-
aux façades de verre et d’acier font min parcouru. «À l’époque, le pari la circulation des personnes et des idées, les jeunes logne ? Barbara Labuda n’en doute pas. Ancienne fi-
déjà oublier que Varsovie fut long- étaitloind’êtregagné.Ladroitena- surtout ont développé une véritable conscience euro- gure de proue du mouvement Solidarité, conseillère
temps une cité soviétique idéale. Le tionaliste des frères Kaczynski, l’ex- péenne. Pour cette génération qui n’a pas connu le de l’ex-président Kwasniewski et bête noire de
boom immobilier a fait exploser le trême droite, l’extrême gauche, cer- communisme,l’UEestdéjàunacquis.» l’Église, cet électron libre a cofondé en 2009 le
²prix du m , les cafés tendance ont in- tainssyndicatsetunebonnepartiede Congrès des femmes.«Ilyaquelquesannées, dit-el-
Laïcisationdelasociétévesti la place de la Constitution, fleu- l’Église catholique avaient appelé à le,lessarcasmesétaientlepainquotidiendesféminis-
ron de l’architecture stalinienne, et boycotter le référendum de juin 2003 L’ouverture du marché du travail a permis à un mil- tes.Cen’estpluslecasaujourd’hui.» Le Congrès ras-
sur l’élégante Nowy Swiat (avenue en agitant toutes sortes d’épouvan- lion de Polonais de s’expatrier. Elle a contribué du semble plusieurs milliers de militantes et l’élite du
du Nouveau Monde), les sushis des tails:lesAllemandsdéterminésàfai- même coup à juguler un chômage passé de 20 % beau sexe, dont l’épouse du premier ministre Do-
restaurants japonais concurrencent remainbassesurnosterres,lediktat avant l’adhésion à environ 10 %. La prospérité éco- nald Tusk. Sa popularité et son influence sont telles«
les beignets de la pâtisserie Blikle, delaCommissioneuropéenneprésen- nomique de la Pologne en a fait aussi un eldorado qu’il a convaincu le Parlement d’adopter, l’automne
une institution nationale. tée comme un nouvel avatar du po- pour quelques centaines de milliers d’immigrés - dernier, une loi imposant un quota de femmes surGrâceàla
pour la plupart clandestins - venus principalementlitburo soviétique, la désintégration les listes électorales. La prochaine bataille portera
Unenouvelleligne circulation desvaleurschrétiennesdansuneEu- de l’ex-glacis soviétique. «Les femmes de ménage sur l’avortement, toujours interdit en Pologne.
departage rope laïque, la perte de notre souve- ukrainiennes font partie aujourd’hui du paysage so- L’UE a changé le visage de la Pologne et peut-êtredespersonnesL’UE est omniprésente en Pologne. raineté…Lesélecteurssesontfinale- cial, remarque Konstanty Gebert. Et elles sont sou- aussi sa conscience collective. Dépecée à trois repri-
Pas une route, pas un pont, pas un ment prononcés à 77% en faveur de ventdiplôméesdel’enseignementsupérieur.» ses par ses puissants voisins, rayée de la carte pen-etdesidées,hôpital, pas une station d’épuration l’intégration, mais la participation L’UE a ébranlé aussi le conservatisme moral des dant un siècle, laminée par le Troisième Reich, sa-
qui ne signale une participation fi- n’a atteint que 58%. J’ai eu très Polonais. Marcin Przciszewski, qui dirige l’Agence tellisée par Moscou, la Pologne, explique Barbaralesjeunes
nancière de Bruxelles. Plusieurs an- chaudcejour-là. » catholique de presse, constate«uneffondrementces Labuda, a longtemps cultivé «un complexe d’infé-
nées seront encore nécessaires pour La rhétorique antieuropéenne qui dernièresannéesdelacellulefamiliale». Les Polonais riorité né de ces humiliations et du sous-développe-surtoutont
rattraper le niveau de vie de la faisait florès avant l’adhésion n’a font moins d’enfants, se marient moins et, de toute ment économique. Ce qui la rend particulièrement
Vieille Europe. Sept ans après l’ad- désormais plus cours. Narquois, façon, un mariage sur trois finit par un divorce. Si susceptiblesurtoutcequiconcernesasouveraineté ».développé
hésion, le pouvoir d’achat des Polo- Leszek Miller remarque que ceux qui l’Église demeure une institution puissante, son in- Bien sûr, reconnaît Leszek Miller, «à l’instar des
nais n’en a pas moins déjà plus que l’accusaient il y a huit ans de «trahi- fluence s’est considérablement réduite. Ainsi, mal- Kaczynski, certains politiciens seront toujours tentésunevéritable
doublé. Après des décennies de pé- son » ont endossé depuis sans scru- gré l’hostilité des évêques au pacs, 60 % des Polo- d’instrumentalisernosvieuxdémons ». Mais force estconsciencenuries, la Pologne s’est convertie à pule leur costume d’eurodéputés. Il nais y sont favorables contre moins de 25 % il y a de constater, ajoute Roman Kuzniar, que«laPolo-
un consumérisme frénétique. Sur la faut dire qu’électoralement, l’euro- sept ans.«L’améliorationduniveaudevieaentraîné gnearetrouvéconfianceenelleaupointdeseréconci-européenne»Marszalkowska, où paradaient jadis phobie n’est plus payante. Y compris une laïcisation de la société », confirme Marcin lieraveclaRussie », c’est-à-dire avec son pire en-
les organisations du Poup (l’ex- auprès des ruraux, jadis les plus ré- Przciszewski. L’Église elle-même accuse une baisse nemi. Comme si elle avait enfin compris qu’elleALEKSANDER
Parti communiste polonais), les fractaires à l’UE. Grâce aux aides di- sensible des vocations (d’environ 25 %) et de la pra- tirait sa force et sa crédibilité de l’UE.KWASNIEWSKI,
grandes enseignes occidentales ANCIENPRÉSIDENT rectes, leur niveau de vie a augmen- tique religieuse (de l’ordre de 10 %). (AVECMARCINZRALEK)
A
UPI/MAXPPP
ADAMLACH/NAPOIMAGES
LEFIGARO jeudi30juin2011
Portrait:FrançoisBaroin, 3francePOLITIQUEnouveauministredel’ÉconomiePAGE20>
REMANIEMENT
Sarkozyjouelacartejeunes
Baroin, Pécresse et Wauquiez sont les grands bénéficiaires du changement de gouvernement.
des Finances et du Budget pour laquelle il
CHARLESJAIGU
plaidait. Bruno Le Maire, qui disait encore il
L’ÉLYSÉE et Matignon ont décidé de lais- y a quelques semaines que rien ne pourrait
ser monter la jeune garde… des chira- le brouiller avec Baroin, a «compris » qu’il
quiens. Le gouvernement remanié de lui faudrait désormais prendre «du poids
François Fillon offre en effet une promo- politiqueetquelescompétencesnesuffisent
tion à plusieurs quadras et même à un pas », confiait-il hier à des proches. «Dé-
ChristineLagarde
trentenaire du gouvernement - souvent sormais,jeseraipluslibredemaparole », a-etFrançois
des bébés Chirac. À François Baroin, t-il assuré. Il faut dire que la promotionBaroin,hier,
d’abord, qui devient ministre de l’Écono- surprise de Laurent Wauquiez, qui avait étélorsdelaséance
mie, des Finances et de l’Industrie à 45 ans. blâmé pour sa sortie contre le RSA, a dedesquestions
À Valérie Pécresse, qui lui succède au Bud- quoi le faire réfléchir.augouvernement
get, et devient porte-parole du gouverne- àl’Assemblée
ment. À Laurent Wauquiez, 37 ans, qui de- nationale. FillonetSarkozyontvuFRANÇOISBOUCHON/vient ministre plein, à l’Enseignement
LEFIGAROsupérieur et la Recherche, et est le seul non qu’ilspouvaienttirerparti
chiraquien. Parmi les nouveaux, c’est l’ex- deBaroinpourdésunir
judoka David Douillet, 41 ans, qui entre au
les«mousquetaires»gouvernement, en tant que secrétaire
d’État aux Français de l’étranger. Il sera
chargé de câliner ce million d’électeurs «Le traitement des ressources humai-
expatriés dont le rôle sera décisif dans le nes en Sarkozie est souvent maladroit, ça
vote de 2012. Le seul sarkozyste pur jus qui merappellel’effetBorloo », confie un pro-
bénéficie d’une petite promotion est che du président en allusion à la quasi-
Thierry Mariani, qui garde les Transports nomination de Borloo à Matignon, qui fi-
et devient ministre plein. nalement n’a jamais eu lieu. Il juge néan-
moins que «Le Maire aussi en a trop
Objectif:laprésidentielle des députés du Nouveau Centre, devient François Fillon. « Le remaniement, c’est l’impérieux désir de Baroin parce qu’ils ont fait». Mardi, le ministre de l’Agriculture
En revanche, on cherche les femmes. Va- ministre de la Fonction publique en rem- Fillon qui s’en occupe », a tranché Nicolas bien vu qu’ils pouvaient l’un et l’autre en avait reçu l’assurance de sa nomination à
lérie Pécresse a été promue, en dernière placement de Georges Tron. Jean Leonetti, Sarkozy, hier, en Conseil des ministres tirer parti pour désunir les «mousquetai- Bercy de la bouche même du chef de
minute, en profitant du refus de Bruno Le député UMP et membre du Parti radical, pour «mouiller» aussi son premier minis- res» et affaiblir Jean-François Copé. Dé- l’État. Ce retournement pose un «pro-
Maire d’aller au ministère du Budget. La sera ministre chargé des Affaires euro- tre. Il faut dire que le chef du gouverne- sormais, chacun est à son compte. François blème moral », a confié le ministre de
députée UMP Claude Greff, nommée se- péennes - un poste clé qui aura été marqué ment a joué un rôle décisif, notamment en Baroin «ajouétotalementperso », selon un l’Agriculture à des proches : «Quelqu’un
crétaire d’État chargée de la Famille, est la depuis 2007 par un taux de rotation très relayant les demandes de François Baroin. membre de la bande des quadras. Mais il faituncaprice,etonestimequelacompé-
seule femme entrante. Sa nomination a élevé : Leonetti est le cinquième à occuper Fillon et Sarkozy ont finalement cédé à n’a pas obtenu la réunification du ministère tencen’estpluslesujet. »
pour objectif de soigner les associations fa- ce poste en quatre ans et demi. Enfin, Marc
miliales qui se plaignaient de ne plus avoir Laffineur, proche de Jean-Pierre Raffarin,
de ministre, et dont le rôle est toujours pris est nommé secrétaire d’État aux Anciens
très au sérieux par la droite avant une pré- Combattants - autre secteur associatif qu’il
sidentielle. faut choyer avant une élection présiden-
Comme prévu, la pondération politique tielle. Ces rééquilibrages ont forcément
des centristes est renforcée, pour envoyer augmenté la taille de l’effectif gouverne-
un signal aux amis de Jean-Louis Borloo et mental. Ils étaient 29, ils seront 33.
Hervé Morin. François Sauvadet, patron Après l’annonce du remaniement un peu
avant 17 heures, les ministres promus ou
entrants ont été reçus à Matignon par
Lapetitephrasede…
HERVÉMORIN, PRÉSIDENTDUNOUVEAUCENTRE
L’expériencepolitiqueetlesdifférentes
responsabilitésqueFrançoisSauvadeta
exercéesdevaientl’ameneràseretrouver
auseind’uneéquipegouvernementale
L’ascensiond’unegénération
auxambitionsrivales
tournables » : «écartés après la victoire
JEAN-BAPTISTEGARAT
en 2007, ils sont animés par une faim que
EN JANVIER 2009, L’Express les avait lesautresn’ontpas», estime un respon-
réunis le temps d’une photo. Six «es- sable de l’UMP. Valérie Pécresse et Luc
poirs» de la droite pour l’Élysée. D’un Chatel ont rejoint ce « club » informel “Répéter quecôté, François Baroin et Jean-François qui se retrouve une fois par mois pour dé-
Copé, héritiers du chiraquisme et, à jeuner.
l’époque encore, enfants terribles de la Leur pacte est-il suffisamment solide la dépendance coûte
majorité. De l’autre, quatre ministres du pour accuser le coup de la féroce concur-
gouvernement Fillon : Valérie Pécresse rence qui a opposé Baroin, Pécresse et trop cher à la société
et Nathalie Kosciusko-Morizet, Xavier Le Maire dans la course pour Bercy ?
Bertrand et Laurent Wauquiez. Pour «Tout cela doit être relativisé, il ne faut finira par coûter
être parfaitement complet, le cliché pas exagérer non plus, a tempéré Copé
aurait dû comprendre Bruno Le Maire, hier.C’estunpeunormal,dansunepério- cher à la société.”
l’ancien bras droit de Dominique de Vil- de où des personnes sont en concurrence
lepin, qui était à la veille d’entrer au
gouvernement. «Noussavonstous
Deux ans et demi plus tard, ces « es- quenousseronsunjour
poirs » trustent les postes clés de la majo- concurrents,çan’interdit
rité et de la République. Promus hier, pasd’êtreintelligent
François Baroin, Valérie Pécresse et Lau- etrespectueux»
rent Wauquiez. Récompensés en novem- JEAN-FRANÇOISCOPÉ
bre, les autres se voient confirmés : NKM
au quatrième rang protocolaire ou Xavier pourunposte,quecesoitunpeutendu.»
Bertrand, «qui fait jour après jour la dé- «Ensuite viendra le temps de se parler
monstrationdesontalent», selon un pro- tranquillement. Il faut bien que ça serve à
che du chef de l’État. À la tête de l’UMP, ça, les amis: à contribuer à arrondir les
Jean-François Copé, lui, conforte chaque angles», ajoute-t-il. Une vive tension
jour son assise sur la majorité : hier enco- avait opposé Baroin et Copé lors de la po-
re, il inaugurait une nouvelle antenne de lémique interne à la majorité lors du dé-
son club Génération France à Paris. Seul bat sur la laïcité.«C’étaitunmalentendu
Bruno Le Maire fait figure de « perdant » quin’aenrienentaméleurrelation», as-
du remaniement(lireci-dessus). sure-t-on dans l’entourage de Copé.
Le Maire et Pécresse auront-ils pareille
«Incontournables» mansuétude ?
Leurs ambitions assumées, chacun se «Lesgrandesmanœuvresontcommen-
prépare à l’après-Sarkozy, une période cé», assure l’un de leurs aînés qui estime
qui s’ouvrira, quel que soit le résultat de que les «clans» n’y résisteront pas :
Nous sommes tous dépendantsla présidentielle, au soir du second tour le «RiennelieBertrand,WauquiezetNKMsi
6 mai 2012. Dans cette perspective, Jean- ce n’est leur inimitié commune envers les uns des autres.
François Copé, François Baroin et Bruno Copé.Quantaux“mousquetaires”,aprèsle La dépendance des personnes âgées est un sujet
Le Maire, associés à Christian Jacob, “unpourtous”,ilsvontdécouvrirle“cha- trop sérieux pour revenir aux vieilles tentations
avaient pris les devants en septembre cunpoursoi”.S’ilsnel’ontpasdéjàdécou- du «chacun soi». La dépendance
dernier en cosignant une tribune dansLe vert.» Jean-François Copé n’en fait pas c’est «tous ensemble» qu’on doit y faire face.
Figaro, définissant les «conditions de la mystère :«Noussavonstousquenousse-
victoire» en 2012, selon eux. Coup de for- rons un jour concurrents, ça n’interdit pas
ce payant puisque les « mousquetaires » d’êtreintelligentetrespectueux», estime-
se sont imposés depuis comme « incon- t-il. Pour combien de temps encore ?
FNMF-OrganismerégiparleCodedelamutualité-RNM304426240 / June,TwentyFirst
Cjeudi30juin2011 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
REMANIEMENT
ValériePécresse, FrançoisSauvadet,
unefemmeauBudget uncentristerécompensé
quasi sans faute : brillantes études La rupture avec Bayrou a été
SOPHIEHUETBÉATRICEHOUCHARD (HEC, ENA), polyglotte (an- consommée avec la création du Nou-
EN NOVEMBRE, Valérie Pécresse aurait glais, russe, japonais) dé- LE NOUVEAU ministre veau Centre en mai 2007, par dix-huit
dû devenir garde des Sceaux. Mais, in ex- putée des Yvelines en 2002, centriste de la Fonction députés UDF, dont Hervé Morin, alors
tremis, pour nommer des centristes après porte-parole de l’UMP en publique, François Sau- ministre de la Défense, qui ont choisi
le départ de Jean-Louis Borloo, on lui 2004. Ministre en 2007, elle si- vadet, 58 ans, est récom- d’intégrer la majorité présidentielle.
avait préféré Michel Mercier. Ces derniers gne à l’Enseignement supérieur pensé pour sa fidélité au Depuis le début de la législature,
jours, elle tenait la corde pour remplacer l’une des réformes phares du chef de l’État depuis François Sauvadet s’est battu pour que
Christine Lagarde à Bercy. «Parce que quinquennat : l’autonomie des cinq ans. Cet ancien la voix du Nouveau Centre soit
c’estunefemme,etparcequ’elleestcom- universités. Son seul échec : les porte-parole de l’UDF a «mieux écoutée, mieux entendue» et
pétente», disait-on. Puis elle a été éclip- régionales de 2010 en Ile-de-France présidé le groupe du Nou- que l’UMP «ne joue pas tous les rô-
sée par le duel Baroin-Le Maire, dans le- où, après avoir éliminé Roger Ka- veau Centre à l’Assemblée les». Tout en observant la règle de la
quel elle s’est bien gardée de s’engager routchi dans une âpre primaire à nationale depuis sa création, solidarité lors du vote du budget, les 23
etrop avant. Il n’y a pas eu de crise de nerfs l’UMP, elle avait été battue par le en juin 2007. Député de la 4 députés NC ont régulièrement fait en-
au ministère de l’Enseignement supérieur sortant PS Jean-Paul Huchon. circonscription de la Côte- tendre leurs différences, en réclamant
et de la Recherche. Finalement Pécresse, Hier, Valérie Pécresse avait un d’Or depuis 1993, et prési- très tôt la suppression du bouclier fis-
que le « Petit journal » de Canal + compa- «petit pincement de cœur» après dent du conseil général de- cal et de l’ISF, puis celle des niches fis-
re à un chat, a brillamment rebondi dans quatre années passées dans son mi- puis mars 2008, cet ancien cales, pour mettre le cap sur les éco-
la dernière ligne droite. Baroin à l’Écono- nistère du Quartier latin. Mais elle journaliste politique au quoti- nomies budgétaires. Mardi encore,
mie, elle récupère le ministère du Budget était surtout heureuse de sa double dien bourguignon Le Bien Pu- François Sauvadet s’est prononcé pour
et devient porte-parole du gouverne- nouvelle affectation, tout en étant blic est un centriste de longue la convocation du congrès du Parle-
ment. Baroin ? Pécresse ? C’est la cuvée consciente que le porte-parolat, sur- date, qui a rallié Nicolas ment afin de faire adopter la « règle
chiraquienne qui est promue, même si tout en période électorale, n’est pas Sarkozy entre les deux tours de d’or » d’équilibre des finances publi-
Valérie Pécresse - d’origine corrézienne, une tâche facile. Au Budget, où une la présidentielle de 2007. ques, invitant chacun à prendre ses
elle était chargée des études pour Jacques seule femme a régné jusqu’alors (la so- Fils d’agriculteur, il avait responsabilités.
Chirac à l’Élysée - se décrit aussi en cialiste Florence Parly, qui n’était que soutenu François Bayrou au François Sauvadet, qui fait sa pre-
«bébé Sarko». Commentaire d’un an- secrétaire d’État), elle pourra se plonger premier tour, mais n’avait pas mière entrée au gouvernement, avait
cien premier ministre : «Elle est chira- dans la liste de ses illustres prédéces- accepté que le président de brillé par son absence, dimanche der-
quienne, mais elle est alignée. Et elle sait seurs : Laurent Fabius, Alain Juppé, et l’UDF rompe avec la droite et nier, à Épinay-sur-Seine, lors de l’of-
gérer.» surtout Jacques Chirac et Nicolas laisse planer le doute sur un ficialisation de « l’Alliance » des cen-
À 43 ans (elle en aura 44… le 14 juillet !) Sarkozy. C’est ce qu’on appelle un trem- éventuel accord avec la candi- tres par l’ancien ministre Jean-Louis
Valérie Pécresse poursuit un parcours plin. date socialiste Ségolène Royal. Borloo.
Lanouvelleéquipegouvernementale
Promus ou entrants, ils incarnent le nouveau visage du gouvernement.
LaurentWauquiez, JeanLeonetti,
fortenthèmeauxUniversités unradicaleuropéen
de l’Emploi. Il met en œuvre, en SOUVENT pressenti pour devenir triste autonome en 2012, le premier vi-
GUILLAUMEPERRAULT
particulier, la fusion entre ministre de la Santé, le vice- ce-président du groupe des députés
C’EST le benjamin du gouvernement. l’ANPE et les Assedic dans le président du Parti radical UMP a toujours affiché son soutien à Ni-
Né en 1975, Laurent Wauquiez appar- but d’assurer un meilleur ac- Jean Leonetti, 62 ans, fait fi- colas Sarkozy, soulignant que « leprési-
tient à la famille des forts en thème, un compagnement des deman- nalement son entrée au dentnatureld’unemajorité,c’estlepré-
profil moins représenté au gouverne- deurs d’emploi. gouvernement comme mi- sident de la République». Il avait
ment depuis l’élection de Nicolas Laurent Wauquiez crée nistre des Affaires euro- récemment «acté » sa différence avec
Sarkozy qu’auparavant. Normalien et par ailleurs un microparti péennes. Ce médecin car- Jean-Louis Borloo, le président du Parti
agrégé d’histoire, Laurent Wauquiez politique, Nouvel Oxygè- diologue, spécialiste des radical, estimant que le vieux parti de la
est aussi ancien élève de l’École natio- ne. L’élu de la Haute-Loi- questions de bioéthique, rue de Valois devait respecter le contrat
nale d’administration (ENA) et mem- re fonde également un club n’est entré en politique de confiance qui le liait à l’UMP jusqu’à
bre du Conseil d’État. de réflexion, la Droite so- que depuis une quinzaine la fin de la législature.
Suppléant de Jacques Barrot, député ciale, qui ambitionne de re- d’années. En 1995, il est Loyal envers Jean-François Copé
centriste de la Haute-Loire, aux législa- mettre les classes moyennes élu maire d’Antibes, puis quand ce dernier était le patron des dé-
tives de juin 2002, il lui succède en au cœur des politiques publi- député des putés UMP, Jean Leonetti avait mal vécu
juillet 2004 au terme d’une législative ques. Alpes-Maritimes deux ans son échec comme candidat à la prési-
partielle lorsque Jacques Barrot est En novembre 2010, il est nom- plus tard. dence du groupe UMP à l’Assemblée, en
nommé commissaire européen. Laurent mé ministre délégué chargé des Après l’affaire Vincent novembre 2010, face à l’ancien ministre
Wauquiez publie bientôt un livre de ré- Affaires européennes. Début Humbert, ce jeune pompier de- Christian Jacob, un ami de longue date
flexion sur son expérience de jeune dé- mai, il a suscité une vive polé- venu tétraplégique après un du député maire de Meaux. Très appré-
puté, Un huron à l’Assemblée nationale: mique en dénonçant les«déri- grave accident de la route et cié de ses collègues pour sa pondération,
petit manuel à l’attention de ceux qui ves de l’assistanat» qu’il a euthanasié par sa mère, Jean Jean Leonetti avait choisi de rester pre-
veulentsecouerlapolitique (2006). qualifié de «cancer de la so- Leonetti avait été chargé par le mier vice-président du groupe, en s’ac-
Réélu député au premier tour en ciétéfrançaise». président Jacques Chirac de pré- cordant une plus grande liberté de ton
juin 2007, il est nommé secrétaire Désormais ministre de plein sider une mission parlementaire qu’auparavant.
d’État, porte-parole du gouverne- exercice (Enseignement su- sur la fin de vie. Dans un contexte En juin, le député maire d’Antibes a
ment de François Fillon. Laurent périeur et Recherche), Lau- passionnel, cet homme de dialo- fondé son club de réflexion, République
Wauquiez emporte la mairie de Puy- rent Wauquiez décroche sa gue était parvenu à faire adopter, et humanisme, pour ancrer les valeurs
en-Velay lors des élections municipa- quatrième dans un climat consensuel, la loi radicales au sein de l’UMP.
les de mars 2008. fonction d’avril 2005 sur les droits des Il préside la Fédération hospitalière
Le benjamin du gouvernement est ministériel- malades et la fin de vie. de France (FHF) depuis le printemps
alors promu secrétaire d’État chargé le en quatre Hostile à une candidature cen- 2010. S.H.
ans.
DavidDouillet,ThierryMariani MarcLaffineur ClaudeGreff,
l’atoutsportladroitepopulaire lemodéré lacartefamille
« JE SUIStrèscontent LA NOMINATION UN judoka en politique. « J’AIMEl’esprit
deresterdansceministère du député UMP du Maine- Double champion defamille,mesenfants
quej’aiapprisàconnaître. et-Loire Marc Laffineur olympique, David Douillet etmespetits-enfants
AvecNathalieKosciusko- au poste de secrétaire d’État fait son entrée rassembléssous
MorizetetBenoistApparu, chargé des Anciens au gouvernement unmêmetoitpourpasser
nousformonsunetrèsbonne Combattants fait plusieurs comme secrétaire d’État debonsmoments.»
équipe. Entré au gouvernement en décembre dernier heureux. Lui-même, d’abord : à 65 ans, ce fils chargé des Français de l’étranger, Sur le site de l’UMP dont elle secrétaire nationale
comme secrétaire d’État chargé des Transports, de famille nombreuse - il a eu quinze frères et sœurs - un ministère nouvellement créé à l’occasion en charge des écoles, des collèges et des lycées,
Thierry Mariani, 53 ans, est promu ministre avec les réalise enfin son rêve. Jean-Pierre Raffarin, ensuite, de ce remaniement. Longtemps considéré Claude Greff insiste sur son attachement
mêmes attributions. Une distinction qu’il doit à sa dont il partage la sensibilité « humaniste » comme chiraquien, proche de Bernadette Chirac, aux valeurs familiales et son goût pour le social.
gestion des différents dossiers (routiers, transport et avec lequel il arpente les chemins de Compostelle avec laquelle il s’est investi dans l’opération Députée UMP d’Indre-et-Loire, âgée de 57 ans, elle
aérien) mais également à son appartenance au chaque été. La promotion de cet enfant d’une modeste « Pièces jaunes », il avait d’abord tenté une entre au gouvernement comme secrétaire d’État
collectif la Droite populaire. Sa promotion est famille de Maubeuge, anesthésiste-réanimateur carrière d’entrepreneur avec des bonheurs divers. chargée de la Famille auprès de Roselyne Bachelot.
sans doute une manière de donner un signe à la partie de profession, comble aussi son dauphin politique Son entrée effective en politique date de mars Née à Briey, en Lorraine, c’est en Touraine qu’elle
la plus à droite de la majorité alors que les centristes Christophe Béchu. Le président du conseil général de 2009, quand il est nommé secrétaire national s’est implantée électoralement à partir de 1995.
font une entrée remarquée au gouvernement. Député du Maine-et-Loire s’est vu offrir l’investiture pour à la « vie sportive » de l’UMP par Xavier Bertrand, À l’Assemblée, où elle entre en 2002, Claude Greff
du Vaucluse depuis 1993, maire de Valréas, il brigue le siège de sénateur que Marc Laffineur aurait brigué alors secrétaire général du parti présidentiel. siégeait à la commission des affaires culturelles. En
pour la prochaine mandature la circonscription des en septembre s’il n’avait pas obtenu de portefeuille. Dès son élection comme député des Yvelines 2008, François Fillon l’avait chargée d’une mission
Français de létranger qui va de la Russie au Pacifique. Enfin, sa nomination libère le poste envié en octobre 2009, des rumeurs le donnaient sur la mobilité professionnelle et géographique. Elle
ALBERTZENNOU de premier vice-président de l’Assemblée. J.W. comme probable ministre des Sports. A.Z. est membre du Haut Conseil à l’intégration. PH.G.
A
SÉBASTIENSORIANO,JEAN-CHRISTOPHEMARMARA,MARTINEARCHAMBAULT,FRANÇOISBOUCHON/LEFIGARO;GEORGESMERILLON/LEFIGAROMAGAZINE;MAXPPP*Elegance is an attitude
«L’heure est venue de donner un peu
de temps aux autres.»
Andre Agassi
The Longines Column-Wheel Chronograph
www.longines.fr
*L’élégance est une attitudejeudi30juin2011 LEFIGARO
Dossierspécial:«Hulot,unejolieclaque» laprimaireécologiste6 francePOLITIQUE L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERTPAGE19
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
AvecJoly,lesécolos
mettentlabarreàgauche
L’ancienne juge d’instruction, qui a distancé Nicolas Hulot, part
grande favorite pour le second tour de la primaire écologiste.
sur les quelque 600 inscrits à la primai- Finalement, dans la soirée, après ré-
RODOLPHEGEISLER
re par le Mouvement écologiste indé- flexion, Nicolas Hulot a décidé de
OPPOSITION Sa détermination a sem- pendant (MEI) d’Antoine Waechter, qui continuer la partie. « Nicolas ira au bout
ble-t-il payé. Avec 49,75 % des suffra- ne compteraient en fait que 200 adhé- du processus et sera à Grenoble. Il a pris
ges exprimés, Eva Joly est arrivée hier rents à jour de cotisation… acte du score, mais par respect pour ses
largement en tête pour le premier tour Pas de quoi entacher la joie des parti- 10 000 électeurs, il continuera d’affirmer
de la primaire des écologistes, ratant sans d’Eva Joly. L’eurodéputé Yannick de manière décomplexée son projet »,
ainsi la majorité absolue de 63 petites Jadot, soutien de la première heure et confiait l’eurodéputé Jean-Paul Besset.
voix. Bien que donné favori ces quinze porte-parole, a salué « un vote d’ad- Pour l’adjoint au maire de Paris, Denis
derniers jours dans les enquêtes hésion à ce que porte Eva et être Baupin, rien ne serait perdu : « Comme
d’opinion, Nicolas Hulot, lui, crédible pour passer un ac- dans un match de foot, l’important n’est
a recueilli seulement cord de gouvernement » pas de dominer la partie, mais de mar-
40,22 % des votes. Henri avec le PS. Son directeur quer le dernier but… »49,75%
Stoll et Stéphane Lhomme, de campagne, Sergio Co- Si seulement 900 voix séparaient Joly
les « petits candidats », C’estlescoreréalisé ronado, pense pour sa et Hulot au premier tour, renverser la
parEvaJolyont quant à eux respecti- part que les militants ont tendance s’annonce toutefois difficile.
aupremiertourvement obtenu 5,02 % et validé « sa détermination Eva Joly, logiquement, devrait bénéfi-
delaprimaire4,44 %. « Aucun des candi- et son sens du collectif ». cier du soutien de Stéphane Lhomme,
écologistedats ne remportant la majorité Dans l’entourage de Nico- farouchement « anti-Hulot », voire
des suffrages dès le premier tour, las Hulot, la désillusion était d’Henri Stoll. Beaucoup, encore, veu-
nous procéderons à un second tour de grande. Passé la surprise - des fui- lent voir dans le vote qui s’est exprimé à
scrutin », a déclaré Cécile Duflot, la se- tes lors du dépouillement des premiers l’occasion du premier tour une forme
crétaire nationale d’Europe Écologie- bulletins avaient donné mardi soir une de « repli identitaire ». « C’est un retour
Les Verts (EELV), lors de la proclama- première tendance -, certains « hulo- de dix ans en arrière, la victoire de l’ex-
tion officielle des résultats au siège pa- tistes » n’excluaient pas hier soir de dé- trême gauche du parti sur l’ouverture »,
risien du parti écolo. clarer forfait ! L’idée aurait également jusqu’au centre, assure un élu.
Devant de très nombreux journalistes traversé l’esprit de l’ancien animateur Plus nuancé, l’« hulotiste » Serge
EvaJolyacréélasurprise,hier,enet en présence de Philippe Meirieu, de télévision avant même l’annonce Guerin, sociologue et conseiller régio-
devançantNicolasHulotaupremierprésident du conseil fédéral, elle s’est des résultats définitifs. « T’es trop jeune nal d’Ile-de-France, pense que le vote et tout est allé trop vite pour eux, analyse
tourdelaprimairedesonparti.encore félicitée du taux de participa- pour faire ton Jospin ! », lui aurait alors en faveur de Joly s’expliquerait surtout Serge Guerin. Je crois qu’ils ont donc ap-
SÉBASTIENSORIANO/LEFIGAROtion : 77,33 % des 32 896 inscrits. «Un lancé un proche sur le ton de la bouta- par « la trouille » ! « Les écolos font une puyé sur le bouton “pause” et préféré
grand succès », a-t-elle encore fait va- de, lors d’une réunion hier matin sur la crise de croissance. Depuis les européen- Eva, qui dans leur imaginaire incarne
loir. L’unique débat d’entre-deux- péniche de son ami Gérard Feldzer. nes de 2009, les succès se sont enchaînés une certaine stabilité. »
tours, prévu ce soir à Grenoble, est
donc maintenu. Les adhérents et
« coopérateurs » (sympathisants)
pourront ensuite commencer à voter.
Ils auront alors jusqu’au 8 juillet pour le Chezlessocialistes,c’estaussilasurprise
faire par courrier ou jusqu’au 9 par In-
ternet. Les résultats, eux, seront pro- qui arrivent en tête des “vraies primai- Les Verts (EELV), ajoutant : « Sur le nu- colas Hulot. Elle est une candidate quiNICOLASBAROTTE
clamés le 12. res” », remarque malicieusement un cléaire, leur congrès avait fixé une ligne pourrait laisser plus de place à Jean-
Voilà pour le scénario idéal. Mais ce EUX AUSSI ont été surpris. « Un peu député qui soutient Martine Aubry. assez dure, quel que soit le candidat ». Louis Borloo », dit-on. L’ancien minis-
serait sans compter sur d’éventuels quand même ! » reconnaissait hier soir Au-delà de l’ironie, les socialistes Les écologistes veulent que le PS s’en- tre de l’Écologie, s’il est candidat en
« incidents » de parcours. Dès l’an- un responsable socialiste. Eva Joly est s’interrogent sur les conséquences du gage sur une sortie du nucléaire… Dans 2012, pourrait tirer profit de l’élimina-
nonce des résultats, le mandataire de arrivée largement en tête face à Nicolas choix des Verts pour eux et la future leur projet, les socialistes parlent d’une tion de l’ancien animateur de télévi-
Stéphane Lhomme a indiqué qu’il «y Hulot, le champion des enquêtes de po- campagne. « Cela ne change pas grand- « sortie de la dépendance au nucléaire et sion. Moins marqué politiquement,
aurait éventuellement une contestation pularité : « Ça voudrait dire que les can- chose pour les négociations avec eux », au pétrole ». Mais François Hollande est Hulot pouvait séduire des électeurs du
sur le vote électronique ». Par ailleurs, didats qui sont les favoris des “primaires explique l’un des responsables chargés en retrait par rapport à Martine Aubry. centre droit. « Ça donne à Borloo une
un problème a été soulevé par certains sondagières” ne sont pas forcément ceux des discussions avec Europe Écologie- bouffée d’oxygène », souligne un mem-
bre de la direction.Ladésignationd’Evajoly Autre candidat du centre, François
Bayrou pourrait-il aussi en profiter ?«pourraitlaisser
Pas sûr. Avant de rejoindre EELV, Evaplusdeplace
Joly avait été tenté de rejoindre le Mo-àJean-LouisBorloo»CécileDufloten Dem. À l’ancienne juge de donner le
conversationavec ton de sa future campagne.
MartineAubry. Les discussions étaient déjà engagées En terme de conséquences sur le ré-
Lesnégociations, pour parvenir à un accord. Des groupes sultat pour l’élection présidentielle, il
déjàengagées
de travail ont été mis en place et un est difficile de juger si loin de l’échéan-
entrelesdeux
prochain rendez-vous est fixé le ce. Mais dans les sondages, Eva Joly ob-
formations,
7 juillet. De toute façon, au PS, on négo- tenait de moins bons résultats que Ni-semènent
ciait davantage avec la direction du colas Hulot. Ce qui est bon et mauvais àdavantageausein
parti qu’avec les candidats. Et des deux, la fois… Si les socialistes comptent surdesdirections
Hulot était celui qu’on connaissait le les réserves de voix pour le second tour,qu’avec
lescandidats. moins. ils n’ont pourtant pas intérêt à voir
MARMARA/LEFIGARO En revanche, le ton de la présiden- grossir leur principal partenaire. Qui
tielle pourrait changer. « Ça change le pourrait revendiquer davantage de
profil de la campagne. L’image d’Eva place dans une future majorité, si la
Joly est moins écologiste que celle de Ni- gauche l’emporte.
ZOOM
Jean-LucMélenchontientsonpremier
Copécréeuneantennemeetingdecandidatàlaprésidentielle deGénérationFranceàParis
«DocteurCopé»:c’estLe représentant du Front de gauche prône des « ruptures nécessaires »
lesurnomquePierreLellouche
adonnéhierausecrétairegénéralet dédie le rassemblement d’hier soir au peuple grec.
dupartiprésidentielpouravoir
librement. Il a été largement salué par ficile pour lui cependant de ne pas appa- réussiàréunirdansunemême
SOPHIEDERAVINEL
une foule de quelque 4 000 personnes raître, avec son habit de tribun amateur piècelaquasi-totalitédesleaders
GAUCHE « Il est fini le temps de l’épar- - plus de 6 500 selon les organisateurs - de grandes envolées lyriques, comme etélusUMPdeParis.«Quand
pillement et de l’impuissance ! Enfin, nous réunis sur la place Stalingrad, au bord du une sorte d’homme providentiel. «La vousavezledosbloqué,aexpliqué
sommes réunis et nous pouvons avancer bassin de la Villette, à Paris. Un moment saison des tempêtes est revenue dans Jean-FrançoisCopédevant250Jean-Luc
devant le pays et lui proposer nos solu- qu’il attendait depuis des mois, officiel- l’histoire et dès lors il nous revient d’être personnes,ilyadeuxoptions:Mélenchon,
tions. » Jean-Luc Mélenchon a savouré lement depuis janvier dernier, lorsqu’il les cœurs fermes et déterminés qui sau- toutfaired’uncoupouyallerlorsdu
sa joie, hier soir, lors de son premier a officialisé son intention de présenter sa ront proposer les ruptures nécessaires », vertèbreparvertèbre.»Ilavaitrassemblement
meeting comme candidat du Front de candidature devant les partis compo- a-t-il plaidé devant les militants qui duFront choisilaméthodedouceen
gauche à la présidentielle. Après avoir sants le Front de gauche : le Parti com- scandaient des appels à la « résistance » degauche, invitantRachidaDati,Chantal
hieràParis.été désigné à la mi-juin par près de 60 % muniste français, le Parti de gauche qu’il face « au capitalisme fou aveuglé de pro- Jouanno,Jean-FrançoisLamour,
BOUCHON/LEFIGAROdes militants communistes, l’ex-séna- dirige et la Gauche unitaire de Christian ductivisme ». Mélenchon avait d’ailleurs PhilippeGoujon,PierreCharon,
teur socialiste pouvait enfin se déployer Picquet, sans compter les nouveaux ve- dédié « ce rassemblement à nos frères et Jean-PatrickCourtoisetClaude
nus comme la Fédération de Clémentine sœurs grecs ». Goasguenpourl’inauguration
Autain ou le groupe Convergence et Al- Avant lui, le secrétaire national du 2012 ». Le programme commun du del’antenneparisiennedeson
ternative de Danièle Obono, issu du PCF, Pierre Laurent, avait insisté sur ce Front de gauche sera dévoilé en septem- clubGénérationFrance.ClubquiLesEditionsPersée
Nouveau Parti anticapitaliste. qu’allait devoir être la campagne du bre, lors de la Fête de l’Humanité, pro- «nedistribuepaslesinvestitures
recherchent Front de gauche : « Une campagne pour chain grand rassemblement de la cam- pourlesélections»a-t-ilprécisé.
denouveauxauteurs Desappelsàla«résistance» chasser la droite, pour infliger à Nicolas pagne. D’ici là, les équipes vont se Maisdontlavocationest
« Nous ne sommes pas réunis pour célé- Sarkozy une défaite à la mesure des souf- mettre en place. Pierre Laurent préside- dedébattrede«l’intérêtgénéral
Envoyezvosmanuscrits: brer un candidat, mais notre force collec- frances, du mépris qu’il inflige depuis ra le conseil national de campagne, une desParisiens,enjeubien
EditionsPersée tive », a lancé Jean-Luc Mélenchon en quatre ans à notre peuple. » Face au Parti instance large d’une centaine de per- supérieurauxintérêts
29ruedeBassano75008Paris ouverture alors que de nombreuses cri- socialiste, Pierre Laurent veut aussi que sonnes, et Marie-George Buffet, « com- personnels».
Tél.0147235288 tiques sur les risques de « personnalisa- le Front de gauche ait « l’ambition de plice » de Jean-Luc Mélenchon depuis
www.editions-persee.fr tion » de la campagne avaient été émises bousculer tous les scénarios établis », de 2005, devrait hériter d’une sorte de por-
ces derniers mois côté communiste. Dif- « faire gagner une gauche de combat en te-parolat.
CLEFIGARO jeudi30juin2011
LePSenquêteLeTalkenvidéo desonchampion 7WWW.LEFIGARO.FR/LE-TALK francePOLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
SégolèneRoyalveutelleaussifairementir
lessondages
L’ex-candidate de 2007 voit dans le score surprise
d’Eva Joly un bon présage pour elle.
différentes formules exigées par le parti
FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
pour pouvoir concourir, elle a choisi de
OPPOSITION Un bon présage. Ségolène s’appuyer sur les élus locaux. Elle dispose Ségolène
Royal ne l’a pas formulé en ces termes, de cent signatures de conseillers régio- Royaladéposé
mais quand même…«Cen’estpasundé- naux ou généraux issus de quatre régions formellement
plaisir, vous vous en doutez! C’est une et huit départements. «Ceuxquiveulent sacandidature
bonne péripétie», a-t-elle glissé hier à rejoindrecettelistesontlesbienvenus», a- àlaprimaire
duPS,propos du score surprise d’Eva Joly lors t-elle ajouté en précisant s’en être tenue
hierausiègede la primaire d’Europe Écologie-Les à cent signatures tout juste «parce que
duparti.Verts (lire page 6). L’ex-candidate de nousnesommespasdansuncongrès».
MARMARA/
2007 s’est réjouie non pas tant du succès Sur la liste de Ségolène Royal, figure
LEFIGARO
de l’ancienne juge d’instruction que de notamment le strauss-kahnien Jean-
l’aspect inattendu du résultat du vote des Marie Le Guen, élu à Paris.«Sanspréju-
écologistes. «Personne ne peut voler au gerdemonengagementenfaveurdel’un
peuplesonpouvoirdevoter.Lesgenssont oul’autredenoscandidatsàlaprimaire,
libresdevotercommeilsveulentetperson- j’ai accepté, à sa demande, d’apporter
nen’ad’ordreàleurdonner,quecesoient monparrainageàSégolèneRoyal», a-t-il
les sondages, les commentateurs, les sys- expliqué en soulignant «la sympathie et C’est à leur rencontre qu’elle va partir territoire national». Pour tenter de sui- EN BREFtèmes,lesappareils.Lalibertédevoteestle lerespectque(lui)imposesadémarche». cet été, poursuivant sa campagne de vre l’exemple d’Eva Joly et créer la sur-
trésordeladémocratie.Siunefoisdeplus Ce n’est pas un ralliement donc et Ségo- terrain. Entre les festivals de sa région et prise au bout du compte, comme elle
cela est démontré, cela incitera chacun à lène Royal ne l’a d’ailleurs pas perçu les déplacements dans les quartiers po- l’avait fait en 2008 au congrès de Reims UnéluFNmenacé
fairepreuvederetenue», a commenté Sé- comme tel. «J’attends surtout le rallie- pulaires, Ségolène Royal prépare «une en arrivant en tête lors du vote des mo- desuspension
golène Royal. Traduction : ce n’est pas mentdesFrançais», a-t-elle dit. présence solide et tranquille sur tout le tions. UnéluduFrontnational,Yvan
parce qu’elle arrive très loin derrière Benedetti,prochedeBruno
François Hollande et Martine Aubry dans Gollnisch,acomparuhierdevant
les sondages que cela l’empêchera de lacommissiondesconflits
remporter la primaire socialiste. dumouvement.Ils’étaitdéclaré
MaryliseLebranchuvantelebiland’Aubry «antisémite,antisioniste,
antijuif»avantdedémentirses
«Silaprimaireestratée, Finistère, Martine Aubry annonçait propos.Lacommissionaproposé
LANCELOTDELAHAYE
mardi dans sa déclaration de candidatu- unesuspensiondedeuxans.Maisceseraunboulevard
DEPUIS le mauvais résultat des élec- re que «tout ne pourra pas être possible c’estMarineLePen,présidente
pourladroite» tions européennes de 2009, le Parti d’un coup». «Les Français ne nous at- duFN,quiprendraladécision.
SÉGOLÈNEROYAL socialiste s’est relevé. Grâce sa pre- tendent pas pour un miracle, ils nous at-
GeorgesTronvapeut-êtremière secrétaire depuis le congrès depourrepartirpetitàpetitversune
perdresonimmunitéC’est d’ailleurs à ce sujet que Ségolène Reims, Martine Aubry. C’est en tout Francequivagagner», explique Maryli-
Royal a consacré hier la plus large partie cas l’avis de la députée du Finistère se Lebranchu. Lebureaudel’Assemblée
de sa conférence de presse hebdomadai- Marylise Lebranchu, qui était hier Avec 92 députés et 24 sénateurs ralliés nationaledécidecematins’illève
re. Après l’entrée en course de Martine l’invitée du «Talk Orange-Le Fi- à sa cause, Martine Aubry a le soutien de l’immunitéparlementairede
Aubry, «le contexte de préparation de la garo». «ToutlemondedonnaitleParti la majorité des parlementaires. Reste GeorgesTron.Misenexamen
primaire s’accélère», a-t-elle noté. Elle socialiste perdant et quand on voit où maintenant à convaincre militants et pourviolsetagressionssexuelles,
participera ce matin au conseil politique est le Parti socialiste aujourd’hui, avec sympathisants afin de remporter la pri- l’ancienministredelaFonction
du PS pour y demander «une bonne or- un projet voté à l’unanimité; je pense maire en octobre. Une opération séduc- publiquepeutthéoriquementMARYLISELEBRANCHU,
ganisation du processus de la primaire». que Martine Aubry a montré ce qu’elle tion que la candidate à la présidentielle retrouveraujourd’huihier,danslestudio
Ségolène Royal veut que le parti engage est capable de faire quand les choses entame avec le 20 heures de TF1, diman- sonsiègededéputéduFigaro.MARMARA//LEFIGARO
une campagne de mobilisation «pour sont extrêmement complexes et très che. del’Essonne.
donner envie aux citoyens de se déplacer difficiles», affirme cette aubryste de la
pourallervoter».«J’attendsdeladirec- première heure.
tionqueleschosessoientbienclaires,bien Malgré un soutien inconditionnel à
réglées.Silesjournalistesposentdesques- la maire de Lille, la présidente de la
tions sur la primaire, c’est bien que les Fédération des élus socialistes et répu-
chosesnesontpastoutàfaitclaires»,a- blicains, appareil au service de tous les
t-elle relevé avant de lancer une mise en candidats à la primaire,«espèrenepas
garde : «Si la primaire est ratée, ce sera avoir trop de place dans un organi-
unboulevardpourladroite.» gramme précis» pour cette première
Déclarée depuis novembre dernier, campagne.
Ségolène Royal a formellement déposé sa Désireuse d’une France «redres-
candidature hier au siège du PS. Entre les sée» et «juste» selon la députée du
PierreMoscovicichoisit
FrançoisHollande
vrait cependant faire le choix de Hollan-
NICOLASBAROTTE
de. Ils comptent rendre public un texte
BIS REPETITA. Comme en 2008, lors du de soutien dans les prochains jours.
congrès de Reims, Pierre Moscovici a Sur le fond, rien n’empêchait l’accord
fini par se rallier à l’un des favoris. Il y a ni avec Aubry ni avec Hollande, les deux
trois ans, il avait choisi le camp de Ber- favoris. Mais la question de la«placeau
trand Delanoë. Pour la primaire de 2011, sein de l’équipe de campagne» a été un
il va soutenir l’ancien premier secrétaire élément de la discussion. Pierre Mosco-
François Hollande. En annonçant sa dé- vici et ses proches pensent pouvoir
cision, aujourd’hui sur RTL, le député du compter auprès de François Hollande,
Doubs met un terme à quelques semai- qui doit annoncer bientôt une nouvelle
nes d’incertitude pendant lesquelles il équipe.
avait laissé ouvertes toutes les options, y Depuis que les candidats à la candida-
compris celle de se présenter. Mais les ture sont connus, les responsables so-
enquêtes d’opinion ont montré qu’il n’y cialistes prennent position tour à tour.
avait pas d’espace pour un ultime pré-
tendant à la primaire. Désormais, il veut
PierreMoscovici
peser sur le fond.«Nousnesommespas s’estentretenuavec
lacinquièmeroueducarrosse», dit un de lesdifférentscandidats
ses proches. avantd’apporterson
Avant de décider, Pierre Moscovici soutienàl’ancien
s’est entretenu une dernière fois avec les
premiersecrétairedifférents candidats. Il a rencontré Sé-
golène Royal. Il a discuté avec Martine
Aubry. Mais la première secrétaire s’est Hier, le sénateur maire de Lyon, Gérard
réveillée trop tard. Les discussions avec Collomb, a déclaré son soutien à Fran-
François Hollande étaient beaucoup çois Hollande. D’ailleurs, il le reçoit
plus avancées. Un déjeuner, lundi, a aujourd’hui dans sa ville.
permis d’aboutir sur de nombreux su- Un autre responsable du PS entretient
jets. Hier soir, Pierre Moscovici a réuni encore le doute sur sa préférence : le dé-
ses amis pour leur faire un compte rendu puté européen Vincent Peillon. Samedi,
de ces discussions. il doit réunir ses amis, qui sont eux aussi
Tous étaient partisans de Dominique partagés. Le sénateur David Assouline
Strauss-Kahn, avant qu’il ne soit arrêté soutient Martine Aubry. Certains hési-
à New York. «Sans lui, c’est plus com- tent. Vincent Peillon pencherait plutôt
pliquépourlesautres.Jeneconsidèrepas pour François Hollande. Ironie de l’his-
que l’un soit fondamentalement meilleur toire quand on se souvient de ce que l’un
que l’autre», explique un membre du disait de l’autre il y a quelques années…
groupe… qui penche plutôt pour Martine Un proche de Hollande relativise : l’an-
Aubry, cependant. Les amis de Mosco- cien premier secrétaire et son ancien
vici sont partagés. Une bonne partie de- opposant ont renoué le«contact».
Ajeudi30juin2011 LEFIGARO
Dossierspécial:«LeMaroc,unemonarchie
Révoltesarabes8 constitutionnelle»international > LATRIBUNEDEFRÉDÉRICROUVILLOISPAGE18 WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
LeMarocouvrelavoieàl’abolitiondelapeinedemort
MohammedVIveutinscrirele«droitàlavie»danslaConstitutiondesonpays,oùladernièreexécutionremonteà1993.
peinecapitale?InterrogéparLeFigaro, Driss El Yazimi, le président du Conseil supplicié est le commissaire Thabet, un
THIERRYOBERLÉ
Abdelatif Mennouni, le président de la nationaldesdroitsdel’hommeauMaroc policier auteur de viols de jeunes fem-
ENVOYÉSPÉCIALÀRABAT
commission de réforme de la Constitu- (CNDHM). mes de la bonne société marocaine. Il a
MAGHREBLeMarocpourraitêtrelepre- tion,estformel:l’articleestdestinéàen Fortement incitée par l’Union euro- été fusillé comme 527 autres personnes
mierpaysdumondearabo-musulmanà finiraveclesexécutions. péenne à statuer, l’Assemblée nationale souslerègnedeHassanII.
supprimerlapeinedemort.Letextede paraît divisée. La crainte du terrorisme Condamnés à mort trois ans plus
DerniersuppliciélanouvelleConstitution,surlaquelleles fait reculer certains élus tandis que les tard,deuxislamistesfranco-marocains
électeurs se prononcent par voie de ré- «Notre ambition est de promouvoir les islamo-conservateurs du Parti pour la de la banlieue parisienne n’ont pas été
férendum demain, ouvre en effet un aspirations de la société civile en matière justiceetledéveloppement(PJD),l’une passésparlesarmesetsonttoujoursdé-
boulevardauxabolitionnistes.Labrèche delibertéetdedroitsfondamentaux.Ona desprincipalesforcespolitiquesdupays, tenus.Ilsavaientétédéfendusaucours
est ciselée en deux phrases de l’article penséenrédigeantl’article20àpermettre sontantiabolitionnistesenvertudeleur deleurprocès,àFès,parunjeuneavo-
20:«Ledroitàlavieestledroitdetout l’abolitiondelapeinedemort.Ceseraau interprétation de la charia. Le même catfrançaisquiafaitdepuissonchemin
êtrehumain.Laloiprotègecedroit.» final,commedanslaplupartdespaysqui mouvementaégalementfaitpressionet au Parti socialiste: Arnaud Monte-
L’absence de référence directe à une ont pris une telle initiative, au Parlement obtenu gain de cause pour voir suppri- bourg.Danslarégion,l’AlgérieetlaTu-
interdictiondurecoursauchâtimentsu- de se prononcer et d’avaliser la proposi- mer la référence à la «liberté de nisie se sont abstenues ces dernières
prêmeavaitsuscité,aprèslediscoursdu tionquiserasoumise»,expliqueAbdela- conscience», prévue dans la première annéesdetouteexécutionjudiciaire.En
roile17juin,desinterrogations.Letexte tif Mennouni. «Après le référendum, la mouturedelanouvelleConstitution. dépit d’un recul général, la pratique
Le17juin,MohammedVIs’estadressé faisait-il référence au «droit à la vie», balle sera dans le camp du Parlement. Présente dans de nombreux articles reste bien ancrée dans des pays arabo-
auxMarocainspourleurpromettreune commeonl’entendenOccidentavecle C’est aux députés de prendre leurs res- du Code pénal, la peine capitale n’a pas musulmanscommel’Arabiesaoudite,le
réformedelaConstitution. REUTERS/HO débat sur l’avortement, ou visait-il la ponsabilités», confirme de son côté été appliquée depuis 1993. Le dernier YémenoulaSyrie.
Nouvelleéruption
deviolencesurla
placeTahrirauCaire
Desaffrontementsaveclapoliceontfaitdescentaines
deblessésmardi,dansunclimatpolitiquetrèstendu.
étéhospitalisés,selonleministèredelaTANGISALAÜN
Santé. Les accrochages entre shebab etLECAIRE
policiers antiémeute se sont poursuivis
ÉGYPTE Auxpremièreslueursdujour, une partie de la journée autour de Ta-
Desmanifestants
Ahmed, 23 ans, déambule, hébété, sur hrir,oùdesmilliersdemanifestantsont évacuent
les ruines d’un champ de bataille, les entamé un sit-in et réclamé la démis- undesleurs,
yeux rougis par une nuit blanche et les sion du ministre de l’Intérieur et du blessé
nuagesdegazirritantqui,toutelanuit, maréchal Tantaoui, le chef du conseil surlaplaceTahrir,
ont enveloppé la place Tahrir dans un suprême des forces armées (CSFA) au mardidernier.
linceulblanc.Lesolestjonchédeverre pouvoir. Totalement absente pendant NASSER/AP
brisé,depierres,decartouchesdegre- les affrontements de la nuit, de plus en
nades lacrymogènes. Ici, des véhicules plus critiquée, l’armée s’est déployée
incendiés par des cocktails Molotov dans l’après-midi. Elle a dénoncé dans
forment une barricade improvisée. Là, un communiqué une tentative de
des blessés, asphyxiés ou atteints par «déstabilisation»dupays.
des projectiles, reposent à même le L’origine des violences est assez difficultés économiques croissantes. Autre source de crispation: la cam- EN BREFtrottoir, soignés avec les moyens du confuse.Lesautoritésaccusentdesbal- Les familles des «martyrs» manifes- pagne menée par les mouvements de
bordpardesmédecinsvolontaires. tageyas, ces hommes de main souvent tentainsidepuisplusieursjoursdevant jeunesrévolutionnairesetlespartisli-
utilisés par l’ancien régime, d’avoir laradiotélévisiond’Étatafindedénon- béraux et laïcs pour qu’une nouvelle L’Irannietoutessaide
provoquélespremiersincidentsenper- cer un nouveau report du procès pour Constitution soit rédigée avant les missileàcapaciténucléaireLesrévolutionnaires turbantunecérémonieàlamémoiredes «meurtredemanifestants»del’ancien électionslégislatives–quel’arméein- L’Irandémentavoirtesté
critiquentlemanque 850 «martyrs» de la révolution dans ministre0del’Intérieur,Habibel-Adly. siste à organiser fin septembre. Les unmissilecapabledeporter
unthéâtreduCaire.Selondestémoins, «héritiers» de la révolution crai- unechargenucléaire,deruptureavec Islamistescontrelibérauxen revanche, ces baltageyas étaient des gnent,eneffet,qu’unscrutinprécipité commel’aannoncélechef
l’ancienrégime membres des familles des «martyrs» Les révolutionnaires critiquent plus gé- ne profite aux partis islamistes, les deladiplomatiebritannique,
quelapolicea«attaquésàcoupsdeTa- néralement le manque de rupture avec mieux organisés, ce qui enterrerait adéclaréhierleministère
Cinq mois jour pour jour après le ser et de grenades lacrymogènes», ra- l’ancien régime, et le peu d’empresse- leursespoirsd’unÉtatlaïcetmoderne. iraniendesAffairesétrangères.
«Vendredidelacolère»du28janvier, contelablogueuseGigiIbrahim,unefi- mentdel’arméeàtraduiresessymboles En début de semaine, un porte-pa-
Yémen:48tuésquiavaitsignéledébutdelafind’Hosni gure du soulèvement de janvier. Les en justice. Le tribunal administratif roledesFrèresmusulmansad’ailleurs
dont30militairesMoubarak, l’Égypte a renoué dans la affrontements se sont ensuite déplacés duCaireacertesordonnémardiladisso- menacédeseretournercontreleCSFA
nuitdemardiàmercrediaveclesheu- versTahriretleministèredel’Intérieur, lution des conseils municipaux, totale- si celui-ci acceptait de repousser le Quarante-huitpersonnes,dont
res les plus sombres de la révolution. oùd’autrestémoinsdisentavoirvupas- mentdominésparl’ex-partiaupouvoir, vote.Lesrévolutionnairesprévoyaient trentemilitaires,ontététuées
«La police veut prendre sa revanche en ser«deuxbusremplisdecivilsarmésde aujourd’hui démantelé. Mais beaucoup de leur côté une grande manifestation hierdansdescombatsavec
utilisant les mêmes méthodes qu’avant, couteaux et de bâtons» qui pourraient d’Égyptiens doutent que le procès sur la place Tahrir le 8 juillet pour ap- desmembresd’al-Qaida
maisnousvaincronsànouveau»,assure avoirfaitdégénérerlasituation. d’Hosni Moubarak, toujours hospitalisé puyerleursrevendications.Lesévéne- prèsdeZinjibar,chef-lieu
Ahmed. L’explosionsoudainedeviolencetra- à Charm el-Cheikh, et de ses deux fils, ments ont précipité leur mobilisation. delaprovinced’Abyane,
Aupetitmatin,diversbilansfaisaient endétentionprovisoireauCaire,s’ouvre Avec une issue encore très incertaine fiefduréseauextrémiste.duit en tout cas la montée des tensions
étatdecentainesdeblessés,dont75ont en Égypte, sur fond d’insécurité et de commeannoncéle3août. hiersoir.
Syrie:septcivilstuéspar
l’arméedansleNord-Ouest
Septcivilsontététuéshier
parl’arméesyrienne,qui
apénétrédansdesvillagesLa«FlottillepourGaza»victimed’étrangesavaries
dugouvernoratd’Idleb
L’arbred’héliced’unnavireaétésectionné.LesactivistesaccusentlesespionsduMossad. (Nord-Ouest)pourétouffer
toutecontestationdurégime,
quotidien israélien Yedioth Ahronoth. ments,dematériauxdeconstructionet les Israéliens entendent aussi éviter aindiquéunmilitant.
ADRIENJAULMES
L’arbre d’hélice aurait été scié en deux d’engrais,interditsàGazaparl’embar- d’en arriver à un assaut en pleine mer,
CORRESPONDANTÀJÉRUSALEM L’UE«préoccupée»endroits,cequilaisseraiteffectivement go israélien, avec à leur bord environ comme en mai 2010. L’abordage dans
parlasituationenTurquiePROCHE-ORIENT Les problèmes se penser que des plongeurs ont pu en- 300 militants internationaux, dont des les eaux internationales du navire turc
multiplient pour la flottille internatio- dommager sciemment le navire. «Qui Français et des Américains, devraient Mavi Marmara par les commandos is- L’Unioneuropéenne
nale qui s’apprête à cingler vers Gaza auraitpufaireça,sicen’estleMossad? prendrepartàcetteopération.Maisles raélienss’étaitsoldéparlamortdeneuf aexprimésa«préoccupation»
malgrélesmisesengardedesautorités Il est évident que les Israéliens profitent difficultésrencontréesparlesorganisa- militants,déclenchantuntolléinterna- concernantlasituationpolitique
israéliennes.Deuxdesnaviresmouillés du sabotage», a accusé l’activiste. Un teurs se sont multipliées ces dernières tional et une sérieuse crise diplomati- enTurquie,oùlesdéputés
auPirée,leportd’Athènes,ontsubi autre navire aurait eu les circuits semaines,lesautoritésgrecquesfaisant, que avec la Turquie. Cette fois, les for- duprincipalpartid’opposition
decurieusesavaries. d’alimentationdesesmachines selon eux, preuve d’une singulière ces armées israéliennes auraient reçu refusentdeprêterserment
L’und’eux,leJuliano,aeu endommagés. mauvaisevolonté. pour consigne d’éviter autant que pos- auParlement,ensolidaritéavec
son arbre d’hélice à moitié Les deux bâtiments doi- sible l’affrontement avec les passagers. deuxd’entreeuxmaintenus
Leprécédentdemai2010sectionné, ce qui risquait vent être remis en état Lesporte-paroledel’arméeontcepen- endétentionprovisoire.
de lui faire perdre tout dans les prochains jours, Au cours des dernières semaines, les dant laissé entendre que des militants300
Chavezreporteunsommetmoyen de propulsion une mais les réparations ris- autorités israéliennes ont intensifié du Hamas et de l’ONG islamiste turquemilitants latino-américainfoisenmer.Lenavire,af- quentderetarderledépart leurseffortsdiplomatiques,notamment IHHs’apprêteraientàembarqueràbordoriginairesde22pays
frétépardesmilitantssué- de la flottille, initialement auprèsdesgouvernementsgrecetchy- de la flottille et se prépareraient à des Lesommetdechefsd’Étatdoiventembarquerà
dois,aétébaptiséd’aprèsle prévupourlafindecettese- priote, pour empêcher le rassemble- actions violentes si les navires étaient d’Amériquelatinequidevaitborddelaflottille
nom d’un pacifiste israélo- maine.D’autantqu’unegrève mentdesnavires,ouaumoinsretarder arraisonnésparlamarineisraélienne. setenirle5et6juilletpourGaza
palestinien, Juliano Mer-Kha- générale de 48 heures paralyse leurdépart.Lesactivistesontaccuséles LeMaviMarmaradevait,cetteannée auVenezuelaaétésuspendu.
mis,assassinéenavrildernieràJénine depuis hier les ports grecs, comme autoritésgrecquesdeselaisserinfluen- encore,fairepartiedelaflottille,avant Cetteannulationrelance
pardesinconnus. d’autressecteursdupays. cerparlespressionsisraéliennes. derenonceràladernièreminute,pour lesspéculationssurlasanté
Sitôt l’avarie découverte, les organi- Les organisateurs avaient prévu de Israël, qui maintient un sévère em- «des raisons techniques». Les autres duprésidentvénézuélien
sateursontparlédesabotage.«Cen’est rassembler leur petite escadre au large bargo terrestre et maritime autour du défaillancessurvenuesdans enconvalescenceàCuba
pasdutravaild’amateur»,aditThomas de la Crète, avant de mettre le cap sur Territoire palestinien gouverné par le le port d’Athènes pourraient indiquer depuisle10juin.
Sommer-Houdeville, porte-parole Gaza.Entout,unedizainedebâtiments Hamas,s’estditdéterminéànepaslais- qu’Israëlacettefoisoptépourdesmé-
d’un groupe d’activistes français, au de toutes tailles, chargés de médica- serlaflottillearriverjusqu’àGaza.Mais thodesplussubtiles.
C