Chine Afrique, le grand pillage

-

Livres
130 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Depuis 20 ans, la Chine prend pied en Afrique, exploitant ses ressources tout en vendant ses marchandises à bas coût. Sa méthode ? Des prêts tous azimuts soutenus par de gigantesques entreprises d'État chinoises. Néocolonialisme ? Impérialisme ? Mue par un appétit insatiable, Pékin semble ne reculer devant rien pour atteindre ses objectifs.



Pillage des richesses, nouveaux liens de dépendance, entretien de la corruption, catastrophes écologiques, prises de contrôle dans les médias... Multipliant les exemples, Julien Wagner dévoile l'ampleur et les dérives d'une implantation protéiforme sur un continent au formidable potentiel de croissance.



En filigrane, se dessinent les ressorts de la stratégie chinoise et de son ambition géopolitique. Le "rêve chinois", proclamé en 2012 par le secrétaire général du Parti communiste Xi Jinping, annonçait son ambition de devenir la première puissance mondiale... L'Afrique est le moyen pour y parvenir.




  • Introduction. Rêve chinois, cauchemar africain ?


  • Quatre mille milliards de dollars


  • Entre malédiction et "kleptocratie"


  • Environnement : la maison brûle


  • L'Occident sur les dents


  • La guerre de l'information


  • La Chine regarde ailleurs


  • Quand l'Afrique s'éveillera


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 novembre 2014
Nombre de visites sur la page 420
EAN13 9782212281910
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
. Passionné par la Chine et în connaisseur de l’Afrique, il a étudié à l’Institut des relations internationales et stratégiques. En 2012 il publiait son premier livre, (éditions de l’Aube).
Julien Wagner Préface de Pascal Boniface CHINE AFRIQUE LE GRAND PILLAGE
Rêve chinois, cauchemar africain ?
CHINE AFRIQUE LE GRAND PILLAGE
Depuis 20 ans, la Chine prend pied en Afrique, exploitant ses ressources tout en vendant ses marchandises à bas coût. Sa mé thode ? Des prêts tous azimuts soutenus par de gigantesques entreprises d’État chinoises. Néocolonialisme ? Impérialisme ? Mue par un appétit insatiable, Pékin semble ne reculer devant rien pour atteindre ses objectifs.
Pillage des richesses, nouveaux liens de dépendance, entretien de la corruption, catastrophes écologiques, prises de contrôle dans les médias... Multipliant les exemples, Julien Wagner dé voile l’ampleur et les dérives d’une implantation protéiforme sur un continent au formidable potentiel de croissance. En filigrane, se dessinent les ressorts de la stratégie chinoise et de son ambition géopolitique. Le « rêve chinois », proclamé en 2012 par le secrétaire général du Parti communiste Xi Jinping, annon çait son ambition de devenir la première puissance mondiale... L’Afrique est le moyen pour y parvenir.
Julien Wagnerest journaliste pourLe Courrier de l’AtlasetLe Progrès. Passionné par la Chine et în connaisseur de l’Afrique, il a étudié à l’Institut des relations internationales et stratégiques. En 2012 il publiait son premier livre,La République aveugle(éditions de l’Aube).
14E
D’après Karen Katrjyan / Shutterstock Studio Eyrolles © Éditions Eyrolles
Code éditeur : G55981 ISBN : 978-2-212-55981-1
CHINE AFRIQUE LE GRAND PILLAGE
Groupe Eyrolles 61, bd SaintGermain 75240 PARIS Cedex 05
www.editionseyrolles.com
Avec la collaboration d’Olivia Phélip
En applicaion de la loi du 11 mars 1957, il es inerdi de repro-duire inégralemen ou pariellemen le présen ouvrage, sur quelque suppor que ce soi, sans l’auorisaion de l’Édieur ou du Cenre Français d’exploiaion du droi de copie, 20, rue des Grands Augusins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2014 ISBN : 9782212559811
Julien Wagner Préface de Pascal Boniface CHINE AFRIQUE LE GRAND PILLAGE
Sommaire
PRÉFACE...............................................7..........
. R , INTRODUCTION ÊVE CHINOIS CAUCHEMARAFRICAIN?................. 11
C 1.15Q .... HAPITREUATRE MILLE MILLIARDS DE DOLLARS
Si j’étais riche…................................................... 17 La Chine prête… à la Chine................................... 19 Des contrats imbattables ........................................ 22 Vendeur, acheteur et prêteur ne font qu’un ................. 26 Des retombées qui font défaut ................................. 28
CHAPITRE2.ENTREMALÉDICTIONET«KLEPTOCRATIE» ....................... 33
Une « kleptocratie » partagée ................................. 40 Des entreprises d’État chinoises championnes de la corruption ........................................................... 46 « Chinangol » : le cas d’école ................................ 50
CHAPITRE3.ENVIRONNEMENT:LAMAISONBRÛLE... 57
Une pollution… au carré........................................ 60
© Groupe Eyrolles
Drôles de mines ................................................... 63 Les dernières forêts naturelles menacées .................... 68 La pêche en gros.................................................. 70 Les grands mammifères aussi… ............................... 72 L’environnement, nouvelle arme de négociation .......... 76
C 4.L’O ............... 79 HAPITRECCIDENT SUR LES DENTS
La rumeur : arme du faible ..................................... 81 Le ré-endettement des pays africains......................... 84 De nouveaux acteurs à la rescousse ......................... 85 Concurrence : la Chine joue l’apaisement................. 88
CHAPITRE5.LAGUERREDELINFORMATION............ 93
Une vision stratégique élargie ................................. 96 Des médias africains « à la baguette » ..................... 98
CHAPITRE6.LACHINEREGARDEAILLEURS......013......
L’Afrique comme moyen ....................................... 107 Impérialiste malgré elle, vraiment ? ........................ 109 La Chine en pleine métamorphose ? ...................... 111
C 7.’ ........ 115Q ’A HAPITREUAND L FRIQUE S ÉVEILLERA
Tout gagner ou tout perdre ................................... 116
I ........................................................123 NDEX © Groupe Eyrolles
Merci à mes parens pour leur aide e leur souien
Merci à Racida e Aude pour leur souien.
Merci aussi à
Roland Amoussou-Guénou, l’Associaion ecnique inernaionale des bois ropicaux (ATIBT), Pierre Bermond, Anony Bouelier, Sylvain Devun, Jacques Gravereau, Crisian Malumbi, Guillaume Pei, Olivia Pélip, l’associaion Robin des bois, Anon Rouge e Serge Topolanski.
Préface
La quesion n’es plus de savoir si la Cine deviendra un jour la première puissance mondiale mais de savoir « quand ? ».
Julien Wagner esime que Xi Jinping, l’acuel prési-den, voudrai que cee place soi aeine en 2022, lorsqu’il cèdera sa foncion à son successeur. Horizon rès proce.
L’Afrique de son côé n’es plus le coninen délaissé de la mondialisaion. Avec 5 % de croissance écono-mique par an au global depuis le débu du siècle, elle y es enrée de plain-pied. Cerains esimen même qu’elle en représene l’avenir. Elle concenre l’esseniel de ses enjeux fuurs : démograpiques, économiques, accès aux maières premières, proecion de l’envi-ronnemen e lue conre les pandémies. L’eure n’es plus à l’afro-pessimisme mais à l’afro-opimisme.
La fin de la compéiion Es-Oues éai venue déva-luer les aous du coninen africain. Dans les années 1990, l’URSS disparue, les Éas-Unis se senaien moins obligés d’y êre présens. Les Européens éaien pour leur par accusés de la délaisser, ou occupés par leurs objecifs de réunificaion coninenale.
© Groupe Eyrolles
8
CHINE/AFRIQUE:LEGRANDPILLAGE
Aujourd’ui, l’Afrique n’es plus abandonnée mais courisée de oues pars. Les Éas-Unis e l’Europe y fon un reour en force. Le Japon, le Brésil son rès pressans. Mais, bien sûr, son principal soupiran es la Cine.
« L’Afrique, écri Julien Wagner, n’es pas un objecif mais pluô un moyen esseniel de sa puissance, mais aussi de sa prospérié. » L’inérê pour les maières premières don regorge le coninen afri-cain en es l’explicaion majeure. La fragilié de la Cine, car elle en a, es qu’elle n’a ni indépendance énergéique, ni auosuffisance alimenaire, ni indé-pendance minérale. Trois andicaps qui pourraien s’avérer déerminans dans la quêe de la suprémaie mondiale. Elle compe beaucoup sur l’Afrique pour compenser ces déficis préoccupans. Le coninen africain pourrai receler, d’après les esimaions, enre un iers e la moiié des réserves des ressources naurelles de la planèe. De quoi aiguiser les appéis de Pékin. Les écanges économiques enre la Cine e les pays africains son passés de 12 milliards de dollars en 2000 à 200 milliards de dollars en 2012.
La Cine es-elle, comme elle le préend, un pays sans passé colonial, uniquemen oriené vers l’effi-cacié e conduie par le pragmaisme ? Elle aurai l’avanage de ne pas mere de condiion poliique dans ses relaions avec les pays africains e d’offrir une alernaive plus respecueuse de souveraineé que l’Occiden donneur de leçons, néocolonial e adepe de la condiionnalié e de l’ingérence ? Ou es-elle un pays prédaeur qui pour des avanages de
© Groupe Eyrolles