De la dialectique démocratie / développement en Afrique
154 pages
Français

De la dialectique démocratie / développement en Afrique

-

154 pages
Français

Description

S'il est exact que "sans théorie révolutionnaire, pas de mouvement révolutionnaire", il est également vrai que cette théorie doit être périodiquement revisitée, reformulée d'une autre façon, sous d'autres angles, avec d'autres termes. C'est dans cet esprit que l'auteur a choisi d'écrire le présent ouvrage - enrichi par les travaux d'un forum tenu à Delphes en 1994 - dans l'espoir que ce pensum trouvera son utilité chez la jeunesse africaine, à la recherche de sa voie...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2017
Nombre de lectures 4
EAN13 9782140050640
Langue Français
Poids de l'ouvrage 13 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

pensum
été
Godwin T
Godwin Tété
De la dialectique démocratie/développement en Afrique Contribution au forum de Delphes
De la dialectique démocratie/développement en Afrique
Préface de Bemba B. Nabouréma
De la dialectique démocratie/développement en Afrique
Godwin TÉTÉ
De la dialectique démocratie/développement en Afrique
Contribution au forum de Delphes Préface de Bemba B. Nabouréma
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13247-1 EAN : 9782343132471
Le présent opuscule est dédié à :
Tous les peuples qui vaillamment
se battent pour un Avenir meilleur.
PRÉFACE
Des peuples se battent depuis des siècles pour assurer leur bien-être social, économique et culturel.« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent» disaitVictor Hugo. Le combat des peuples pour la démocratie et le développement se situe dans cette perspective. Le doyenTêtêvi Godwinayant épousé la cause de tous les opprimés en général et de ceux de l’Afrique et du Togo en particulier, explique ici que développement et démocratie sont inséparables. Le drame pour l’Afrique c’est que les relations de vassalité avec l’Europe depuis laConférence de Berlin en 1884persistent même après l’accession formelle des pays africains à leur « indépendance » respective. Comment peut-on se déve-lopper quand on est esclave de l’autre ? Il ne peut y avoir de démocratie dans des pays soumis aux anciennes puissances coloniales. Les peuples africains doivent prendre en mains leur destin, mettre en place des institutions véritablement démocratiques sur les plans local et national. Les peuples doivent s’approprier tous les instruments du pouvoir pour ne pas permettre aux couches ou classes sociales parasites et compradores de s’accaparer de la République : comme c’est le cas aujourd’hui. Pour se développer, il faut d’abord que les peuples se libèrent du joug néocolonial ; et pour ce faire, il faut des hommes intègres, courageux et désintéressés se battant réellement pour le bien commun. Les peuples recon-naissent toujours ceux qui défendent leur cause. Il ne s’agit pas de se battre pour le peuple, mais plutôt de se battre avec le peuple, faire cause commune avec lui, lui faire prendre conscience de ses forces et de le mettre en mouvement pour la défense de ses intérêts et pour l’instauration d’un véritable État démocratique. Tout régime oppresseur porte en lui les germes de sa destruction. L’esclavage a provoqué la lutte anti-esclavagiste, le colonialisme, la lutte anticoloniale, la dictature, la lutte pour la démocratie. Les aspirations des
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents