//img.uscri.be/pth/d8b1b8dccd8a11c5541b2ec41cf71089bf21aec6
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Elections et participation politique au Niger : le cas de Maradi

De
450 pages
L'étude reconstitue le déroulement des compétitions électorales et présente leurs résultats. Elle examine l'évolution des forces politiques et identifie les logiques véhiculées par les groupes influents. L'analyse rend compte également, à partir d'entretiens et d'enquêtes réalisés à Maradi, des représentations que les populations se font du vote, de la participation politique et du processus de démocratisation d'une manière générale.
Voir plus Voir moins
Elisabeth SHERIF
Élections et participation politiqueau Niger : le cas de Maradi
Contribution à l’analyse électorale en Afrique
Élections et participation politique au Niger : le cas de Maradi
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Eric M. NGANGO YOUMBI, Les prérogatives de puissance publique au Cameroun, 2014.Alhassane CHERIF,La parenté à plaisanterie (le sanakouya). Un atout pour le dialogue et la cohésion sociale en Guinée, 2014. Noël Bertrand BOUNDZANGA et Wilson-André NDOMBET (dir.),Le malentendu Schweitzer, 2014. Justin OMOLELA SELEMANI,politique et résistance populaire Engagement des Maï-Maï du Maniema en R.D.C., 2014. Célestin M’PEYA,L’alibi colonial se consume, 2014. Boureïma N. OUÉDRAOGO,Droit, démocratie et dévelop-pement en Afrique, 2014. Angèle Christine ONDO,Mvett Ekang : forme et sens, 2014. Clotaire MESSI ME NANG, Les chantiers forestiers au Gabon. Une histoire sociale des ouvriers africains, 2014. Bruno KOFFI EHUI,Qu’est-ce qu’une O.N.G ?,2014. Roger Mawuto AFAN,Éléments de psychologie politique africaine, Rite initiatique et socialisation politique,2014. Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS (dir.),L’école gabonaise en débat, 2014. Patrice MOUNDZA,Le chemin de fer Congo Océan et le département de la Bouenza, 2014. Yassine KERVELLA-MANSARE,Pulaaku, Le code d’honneur chez les Peuls, 2014. Hamadou ADAMA (dir.),De l’Adamawa à l’Adamaoua, Histoire, enjeux et perspectives, 2014. Mahamadé SAVADOGO,Philosophie de l’action collective, 2013. Abou KANATE,Radiographie du droit foncier en Côte d’Ivoire,2013. Abou KANATE,Le droit de la promotion immobilière en Côte d’Ivoire,2013. François LAGARDE,Mémorialistes et témoins rwandais, 2013. Gilchrist Anicet NZENGUET IGUEMBA (dir.),Hommages à Pierre N’Dombi – Université Omar Bongo (Libreville), 2013. Nathalie CASANOVAS,Une destination pour un autre tourisme pour l’Afrique de l’Ouest, 2013. Georgin MBENG NDEMOZOGO,La protection animale au Gabon, 2013. Djibril MAMA DEBOUROU,BiƆGƐra, entre mythe et réalité : le sens de son combat pour la liberté (1915-1917), La guerre coloniale au Nord du Dahomey, 2013.
Elisabeth SHERIF Élections et participation politique au Niger : le cas de Maradi Contribution à l’analyse électorale en Afrique
© L’HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01750-1 EAN : 9782343017501
A ma fille
MOUNYAL
Remerciements  Reconnaissance et hommage à Baba, mon papa, le feu Révérend Chérif YACOUBA MARAFA, qui a toujours été là pour moi, dans les bons moments comme dans les moins bons, avec la même édifiante affection d’un père qui voulait tout simplement que sa fille aille de l’avant. Mes remerciements vont également à Mama, ma maman, Dela MOUSSA MARAFA, pour son amour protecteur. Et comment ne pas mentionner mesfrères, sœurs, neveux, nièces, petit neveu, petites nièces, mes amis et bien sûr mon époux Boubacar ISSA ABDOURHAMANE et notre fille MOUNYAL, qui n’ont jamais cessé, chacun à sa façon, de m’inspirer et de m’épauler. Cetouvrage est issu de ma thèse deDoctorat. Il n’aurait donc pas été possible sans le professionnalisme et le dévouement de toutes les personnes qui m’ont encadrée, tout au long de mon cursus scolaire et universitaire. Mes pensées reconnaissantes vont à cet égard immanquablement à Monsieur Patrick QUANTIN,pour toutes les choses qu’il a bien voulu m’apporter au cours de mes recherches doctorales. Je dois également beaucoup à Monsieur Daniel BACH ainsi que tous les professeurs duCentre d’Etude d’Afrique Noire de Bordeauxqui m’ont donné desenseignements forts utiles à la compréhension du phénomène politique en Afrique. Il me serait également impossible doublier tous ces professeurs du Département de Science Politique de l’Université d’Ibadan, qui ont su stimuler mon intérêt pour l’analysepolitique. Cet ouvrage n’aurait pas été aussipossible, sans le dévouement des personnes qui ont accompagnémes premiers pas dans le processus d’apprentissage scolaire et les contribuables qui l’ont financé de bout en bout.  Enfin, toutes les personnesqui ont bien voulu m’accorder leurs précieuses aides à travers les interviews, les discussions, les prises de contact, les encouragements, les remarques, les conseils, etc., puissent également trouver ici l’expression de ma profonde gratitude. PuisseDieu, à qui je rends infiniment grâces de vous avoir tous placé sur mon chemin, vous récompenser aux centuples.