//img.uscri.be/pth/188e6fac7c3b2b7aaead5a90374e8162e5522b39
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Hanns et Rudolf. L'histoire vraie de la traque du commandant d’Auschwitz

De
432 pages
Ils sont deux. Deux Allemands nés à l’aube du XXe siècle, que l’Histoire a transformés en héros d’une épopée noire.Rudolf Höss n’est pas né monstre, il le devient : enfance austère, Grande Guerre, Allemagne chaotique ; le parti nazi et l’armée seront son unique famille. C’est à lui qu’est confiée la création du camp d’Auschwitz. Hanns Alexander, juif allemand de la grande bourgeoisie, grandit dans une Allemagne heureuse, brillante et cultivée. Exilé à Londres pendant la guerre, il s’engage sous le drapeau britannique et ne tarde pas à diriger une unité de recherche des criminels de guerre nazis. Dans un monde qui a perdu ses repères, ces deux hommes, ces deux vies, convergent lentement. Au terme d’une poursuite digne des plus grands thrillers, dans les décombres d’une Europe dévastée, elles finiront par se croiser…
Voir plus Voir moins
Thomas Harding
Hanns & Rudolf
Libres Champs
Éditeur original : William Heinemann, Londres © Thomas Harding 2013 © Flammarion, 2014, pour la traduction et la premiè re édition française © Flammarion, 2015, pour la présente édition en col l. « Champs » ISBN Epub : 9782081373693
ISBN PDF Web : 9782081373709
Le livre a été imprimé sous les références : ISBN : 9782081347434
Ouvrage composé par Nord-Compo et converti par Meta -systems (59100 Roubaix)
Présentation de l'éditeur Ils sont deux. Deux Allemands nés à l’aube du XX e siècle, que l’Histoire a transformés en héros d’une épopée noire. Rudolf Höss n’est pas né monstre, il le devient : e nfance austère, Grande Guerre, Allemagne chaotique ; le parti nazi et l’armée sero nt son unique famille. C’est à lui qu’est confiée la création du camp d’Auschwitz. Hanns Alexander, juif allemand de la grande bourgeo isie, grandit dans une Allemagne heureuse, brillante et cultivée. Exilé à Londres pe ndant la guerre, il s’engage sous le drapeau britannique et ne tarde pas à diriger une u nité de recherche des criminels de guerre nazis. Dans un monde qui a perdu ses repères, ces deux hom mes, ces deux vies, convergent lentement. Au terme d’une poursuite dign e des plus grands thrillers, dans les décombres d’une Europe dévastée, elles finiront par se croiser…
Thomas Harding, le petit-neveu de Hanns Alexander, est né en 1968. Écrivain et journaliste britannique, il collabore au Financial Times, au Sunday Times, à l’Independent et au Guardian.
Une époque, un récit, l’exactitude des sources racontées à la manière d’un roman…
Le Dernier Duel,par Eric JAGER, Flammarion, 2010 Les Disparus de Shangri-La,par Mitchell ZUCKOFF, Flammarion, 2012 Hanns et Rudolf,par Thomas HARDING, Flammarion, 2014 Le Lièvre aux yeux d’ambre,par Edmund DE WAAL, Albin Michel, 2011 Mesurer le monde,par Ken ALDER, Flammarion, 2005 Quattrocento,par Stephen GREENBLATT, Flammarion, 2013 La Traque du mal,par Guy WALTERS, Flammarion, 2010 Une histoire de Paris par ceux qui l’ont fait,par Graham ROBB, Flammarion, 2010 Waterloo,par Alessandro BARBERO, Flammarion, 2005
Hanns & Rudolf
Pour Kadian
Et maintenant, écrivez pour vous ce cantique ; ense igne-le aux fils d’Israël, mets-le dans leur bouche afin qu e ce cantique me serve de témoin contre les fils d’Israë l. Et quand de grands malheurs et de grandes détresses l’auront atteint, ce cantique déposera contre lui comme un témoin, ca r sa descendance n’oubliera jamais de le répéter. Deutéronome 31, 19 et 31, 21
NOTE DE L’AUTEUR
Le nom du commandant d’Auschwitz peut être orthogra phié de différentes façons. La plus authentique est sans doute celle qu’il utilisa it lui-même : « Rudolf Höß ». L’usage de cette lettre « ß », l’Eszett, affirmait les origines souabes du commandant. Le français a repris l’orthographe moderne allemande, « Höss », adoptée aussi bien par l’administration SS que par Hanns Alexander lui-mêm e, et présentant sur la variante concurrente « Hoess » l’avantage de dissiper le ris que de confusion avec Rudolf Hess, secrétaire de Hitler. Je tiens également à préciser qu’en choisissant d’a ppeler Hanns et Rudolf par leurs prénoms, il ne s’agit aucunement dans mon esprit de les placer sur le même plan. Il serait inconcevable de dresser un parallèle moral e ntre les deux personnages. Cela étant, ces deux hommes étaient avant tout des êtres humains et, pour raconter leur histoire personnelle, je me devais de commencer par leur prénom. Je présente par avance mes excuses à tous ceux que ce parti pris po urrait heurter.
Les notes appelées par des astérisques * sont celles des traductrices.