Ibrahima Seydou Ndaw 1890-1969

-

Livres
430 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Parmi les hommes politiques sénégalais du XXème siècle, Ibrahima Seydou Ndaw se distingue par la longévité de son engagement, la constance de son combat contre l'injustice ainsi que par son courage dans la défense des faibles et dans le combat pour ses idées. Il a été de toutes les luttes contre l'autoritarisme et l'arbitraire pendant la période coloniale..." (Préface du professeur Amadou Mahtar Mbow)

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2013
Nombre de visites sur la page 799
EAN13 9782296515512
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
rt
or
ues.
M es && BiBoiBgoirgoargparhpaihepisheises
… »
s. »
e. »
u Dia
s. »
w
at
u à ues e à
Ion es, … »
nIr, t. »
rIté . ïl
e de des ne
étaIt Ice. ye
n et kar, orat l est icles
41 € 9539-0
M &&& B B B 7 77
erge Lauret.
AbAdAbodbuodlouSluloSwSooww
I B R A H I M A 1 8 901 9 69 SEYDOU NDAW EsEsEasiasidai’dh’dihsihtsiotsiotrioerierpeoplpoitloiltqiituqiequuedeudduSuéSnSééngnéaéglgalal
PréfParcéPferaédcfueacpderuodpfureospfsreosfuseresAsuermuAardmAoaumdaoMduaohMutaMhrataMhrtbaoMrwbMobwow PosPtfoaPsctofesatdcfauecpderuodfpuersopsfreosfuseresAsuesrsuAarsnsAeasnsSaencSekecSkeck
moir es &&& BioBigBorigaorpgahrpiaehpsiheises
Sénégal
Ibrahima Seydou Ndaw 1890-1969 Essai d’histoire politique du Sénégal
« Mémoires & Biographies » Collection dirigée par Pr Abdoul SOW & Dr Abdoulaye DIALLO Dernières publications WADE El Hadji Madické,El Hadji Momar Sourang. Un grand notable de Saint-Louis et fervent mouride, Collection « Mémoires et Biographies », n° 6, novembre 2012. KANE Mamoudou Ibra, KASSÉ El Hadji Hamidou, Mamoudou Touré.Un Africain au cœur de l'économie mondiale, collection « Mémoires & Biographies », n° 5, juillet 2012. NIANG Mamadou,Mémoires synchrones du fleuve de mon destin, collection « Mémoires & Biographies », n° 4, juin 2012. MBACKÉ Khadim,Le parcours d’un arabisant de Touba, collection « Mémoires & Biographies », n° 3, novembre 2011. SOW Abdoul,Mamadou Racine Sy. Premier Capitaine noir des Tirailleurs sénégalais (1838-1902)», n° 2,Mémoires & Biographies , collection « septembre 2010. KÉBÉ Abdoul Aziz,Serigne Abdoul Aziz Sy Dabbâkh. Itinéraire et enseignements, collection « Mémoires & Biographies », n° 1, juin 2010.
ABDOULSOWIbrahima Seydou Ndaw 1890-1969 Essai d’histoire politique du Sénégal
© L’Harmattan-Sénégal, 2012 « Villa rose », rue de Diourbel, Point E, DAKAR http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr senharmattan@gmail.com ISBN : 978-2-296-99539-0 EAN : 9782296995390
REMERCIEMENTS
Nous remercions toutes les personnes qui ont apporté d’une manière ou d’une autre leur contribution à ce travail. Nous ne pouvons pas les citer toutes ici, mais leurs noms figurent dans les sources, les notes de bas de page du livre et dans notre cœur. À ceux d’entre eux qui, aujourd’hui, hélas, nous ont quittés : M.M. Thierno Bâ, Abdoulaye Diack, Tidiane Aw, Mbaye Bineta Thiam, André Guillabert, Maître Moustapha Seck, toutes nos prières les accompagnent. Nos sincères remerciements à : Amadou Lamine Sakho, secrétaire particulier d’Ibrahima Seydou Ndaw qui nous a introduit et accompagné auprès de personnes ressources et nous a fourni des informations précieuses Majib Ndaw, fils d’Ibrahima Seydou Ndaw sans qui ce livre ne verrait jamais le jour. C’est le devoir accompli du fils ; Babacar Fall, mon collègue et ami avec qui j’ai partagé toutes les informations ; Babacar Ndiaye, Directeur des Archives nationales du Sénégal et son collaborateur Mamadou Ndiaye ; Ibrahima Sow, Dominique Zidouemba, Cheikh Diop, Sadibou Sall de l’IFAN ; Mme Diallo Joséphine, secrétaire générale de l’Assemblée nationale ; Khairoul Cissé, Directeur des Archives de l’Assemblée nationale ; Ndiogou Wack Seck, professeur et journaliste ; Abdoulaye Diallo et la maison d’édition L’Harmattan-Sénégal qui nous ont fait confiance ; Remerciements très particuliers au professeur Amadou Mahtar Mbow et au professeur Assane Seck, respectivement auteur de la préface et de la postface.
7
PRÉFACE
Parmi les hommes politiques sénégalais du XXème siècle, Ibrahima Seydou Ndaw se distingue par la longévité de son engagement, la constance de son combat contre l’injustice ainsi que par son courage dans la défense des faibles et dans le combat pour ses idées. Il a été de toutes les luttes contre l’autoritarisme et l’arbitraire pendant la période coloniale, ce qui lui a valu la prison, et sous Vichy l’internement administratif, et généralement l’inimitié de tous ceux qui voulaient fonder leur fortune sur la misère des paysans sénégalais, notamment dans le Sine-Saloum et le Baol.
Quand, après la Deuxième Guerre mondiale, une nouvelle donne politique s’est amorcée, il a joué un rôle essentiel dans la marche politique du Sénégal. Membre fondateur, principal initiateur et fervent animateur d’un parti politique, le BDS, qui sut regrouper les masses populaires et paysannes du pays, maire de Kaolack, Président de l’Assemblée territoriale puis de l’Assemblée nationale, et quoique paralysé à la suite d’un grave accident, il a été au cœur de toutes les démarches importantes qui ont marqué le nouveau destin du Sénégal.
Alors que le pays accédait à l’autonomie interne puis à l’indépendance, il connut de la part de ceux qu’il avait contribué à hisser au pouvoir, une disgrâce aggravée par des mesures vexatoires qui furent d’un effet dévastateur sur sa santé. Il mourut en 1969 dans le quasi-dénuement, et, comme généralement au Sénégal, exclu d’une mémoire collective où ne prennent place bien souvent, en dehors de certains religieux, que des personnes dont les mérites ne sont pas toujours évidents au regard de leurs actes placés dans le cadre de l’ensemble des aspirations de la collectivité nationale.
Aussi faut-il savoir gré au Professeur Abdoul Sow de la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, d’avoir tiré son nom de l’oubli en publiant la présente étude. Et surtout en plaçant le cheminement d’Ibrahima Ndaw dans le contexte global de l’évolution politique, économique et sociale du Sénégal des débuts de la colonisation, à la suite de la constitution du territoire pendant la deuxième moitié du XIXème siècle, jusqu’aux premières années de l’indépendance.
L’idée d’entreprendre cette étude lui est venue à la suite d’une enquête menée auprès des élèves du Sine-Saloum d’abord, auprès d’étudiants de l’université de Dakar se destinant à des fonctions d’enseignant ensuite. Ceux-ci ignoraient, dans leur grande majorité, qui était Ibrahima Seydou Ndaw, à l’occasion de quels événements il a eu à jouer un rôle dans le Sine-Saloum et dans le reste du Sénégal. Aucun des documents officiels servant à l’enseignement de l’Histoire ne mentionne son action. Ceci montre
9