//img.uscri.be/pth/71f6716af7fa0d17819bb4bf2e3d40723a4ced62
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 27,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Inégalités de revenus et pauvreté dans la transformation post-socialiste

De
350 pages
Pour la première fois, des pays considérés comme ayant une répartition relativement égalitaire à l'image de de la Russie et de plusieurs pays de l'ex-Union Soviétique sont passés à l'autre extrême. Mais cette montée des inégalités a été d'ampleur variable selon les pays. Cet ouvrage explore les raisons des deux tendances observées lors de la transformation post-socialiste : un accroissement général des inégalités de revenus et une forte diversité des dynamiques régionales et nationales.
Voir plus Voir moins
Laila Porras
INÉGALITÉS DE REVENUS ET PAUVRETÉ DANS LA TRANSFORMATION POSTSOCIALISTE
Une analyse institutionnelle des cas tchèque, hongrois et russe
Collection « Pays de l’Est »
,1e*$/,7e6 '( 5(9(186 (7 3$895(7e '$16 /$ 75$16)250$7,21 326762&,$/,67(
« Pays de l'Est » Collection dirigée par Bernard Chavance Déjà parus Julien LEFILLEUR,Géographie industrielle de l’Europe centrale et orientale, 2010.Dorena CAROLI,La protection sociale en Union soviétique (1917-1939), 2010. Caroline VINCENSINI,Vingt ans de privatisation en Europe centrale. Trois trajectoires de propriété, 2010. David TEURTRIE,Géopolitique de la Russie. Intégration régionale, enjeux énergétiques, influence culturelle, 2010. Caroline DUFY,Le Troc dans le marché, 2008. Emmanuelle PAQUET,Réforme et transformation du système économique vietnamien,2004. Jean-Pierre PAGÉ, Julien VERCUEIL,De la chute du Mur à la nouvelle Europe, 2004. Bernd ZIELINSKI,Allemagne 1990, 2004. Dorena CAROLI,L’enfance abandonnée et délinquante dans la Russie soviétique, 2004. Petia KOLEVA,Système productif et système financier en Bulgarie 1990-2003, 2004. Bernard CHAVANCE (dir.),Les incertitudes du grand élargissement. L’Europe centrale et balte dans l’intégration européenne, 2004. Maxime FOREST et Georges MINK (dir.),Post-communisme : les sciences sociales à l’épreuve,2004. Marie-Claude MAUREL, Maria HALAMSKA et Hugues LAMARCHE,Le repli paysan. Trajectoires de l’après communisme en Pologne,2003. Michel LITVIAKOV,Monnaie et économie de pénurie en URSS,2003. Jean-Philippe JACCARD (dir.),Un mensonge déconcertant. La Russie au XXe siècle,2003. Wladimir ANDREFF,La mutation des économies postsocialistes. Une analyse économique alternative,2003. Vladimir YEFIMOV,Economie institutionnelle des transformations agraires en Russie,2003.
/DLOD 3RUUDV
,1e*$/,7e6 '( 5(9(186 (7 3$895(7e '$16 /$ 75$16)250$7,21 326762&,$/,67(
8QH DQDO\VH LQVWLWXWLRQQHOOH GHV FDV WFKqTXH KRQJURLV HW UXVVH
2XYUDJH SXEOLp DYHF OH FRQFRXUV GX /$'<66805   &156
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01599-6 EAN : 9782343015996
À mes parents
Introduction Générale
Compte tenu de la situation sociale délicate qui prévaut dans le monde, caractérisée par des inégalités généralisées, il est essentiel que les décideurs tiennent compte des défis posés par la crise de l'inégalité.  TheInequality Predicament, United Nations [2005]
1 La crise de l’inégalité « Sil’on demandait aux gens d’énumérer les grands problèmes auxquels le monde est confronté aujourd’hui, il est probable que «l’inégalité et la pauvreté» arriveraient en bonne place dans leurs réponses ». Cette déclaration est d’autant plus importante qu’elle est extraite du rapport de l’OCDE [2008] « Growing Unequal », concernant la hausse des inégalités dans le monde. En effet, la préoccupation 2 première de cet organisme a été traditionnellement la croissance économique . Cette nouvelle préoccupation sur la montée des inégalités de revenus commence, dans les années 2000, à être partagée par d’autres institutions financières 3 internationales, telles que le FMI et la Banque mondiale . En effet, comme Cornia [1999] le signalait dès la fin des années 1990, les données sur la croissance et sur la hausse des inégalités de revenus semblaient contredire l’optimisme des partisans de la mondialisation. Les données empiriques
1  Nousfaisons référence à l’inégalité des revenus. Nous allons traiter ici, uniquement de l’inégalité économique, bien que nous soyons conscients que les facteurs économiques s’inscrivent dans le contexte plus large de l’inégalité sociale. 2  L’OCDE,qui suit une orientation fondée sur le libéralisme économique depuis plusieurs décennies, a vivement encouragé la libéralisation économique, l’innovation, la concurrence, et la déréglementation des marchés du travail. 3 À partir des années 1990, ces institutions avaient commencé à manifester une certaine préoccupation à l’égard du phénomène de pauvreté, néanmoins de façon limitée : elles liaient le problème de la pauvreté au manque de croissance. Les inégalités de revenus n’étaient pas perçues comme une dimension à part entière du développement et de la croissance économique. L’idéologie dominante dans ces institutions prônait la libéralisation économique et la mondialisation comme moteurs essentiels de la croissance, croissance qui réduirait la pauvreté.
9