//img.uscri.be/pth/d1c4b28346e97105c2cc457171d15442979c4a83
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'art de diriger ?

De
166 pages
L'art de diriger conduit à conjuguer de nombreux paramètres humains, techniques et financier en vue de faire aboutir un projet dont les valeurs partagées assurent la cohésion de l'équipe qui le porte. Il suppose de la part des dirigeants la maîtrise de la savante alchimie entre savoir, savoir être, savoir-faire et faire savoir. L'autorité, le bonheur, l'esprit d'innovation, la gestion du temps et du sens sont autant d'ingrédients de cette alchimie qui fait les grands capitaines d'entreprise.
Voir plus Voir moins
OlîvîER Làjous
L’art de dIrIger ?
DIPLOMATIE ET STRATEGIE
L’art de diriger ?
« Diplomatie et stratégie » Collection dirigée par Emmanuel Caulier Dernières parutions Stéphane Charles NATALE,Business à risque à Bagdad. Le retour des entreprises françaises en Irak, 2012. Arnaud MAILHOS, Nicolas MEUNIER, Juliette SIMONIN,La vague noire en Israël. L’ultra-religiosité menace-t-elle l’Etat hébreux ?,2012. Naim Abdul ASAS,Analyse de la représentation afghane, 2012.Medhi LAZAR,Délocalisation des campus universitaires et globalisation de l'enseignement supérieur. Le cas du Qatar, 2012.Alexandre HENRY,La privatisation de la sécurité. Logiques d’intrusion des sociétés militaires privées, 2011. Fazil ZEYLANOV,Le conflit du Haut-Karabakh, une paix juste ou une guerre inévitable : une approche historique, géopolitique et juridique, 2011. Philippe DEPRÉDURAND,L’Union européenne et la mer, ou les limbes d’une puissance maritime, 2011.Marie-Charlotte BURNET, Sarah Dubreil, Anaïs Mirval, Laura Pajot Moricheau,La Gestion des fleuves dans la stratégie d’expansion régionale de la Chine, 2011. Valériane ÉTÉ, Clémentine LEPAIS et Samantha VACHEZ, Géopolitique des technologies de l’information et de la communication au Moyen-Orient. Entre compétitivité étatique et stratégie de contrôle, 2011.Cristina AGUIAR et Khamliènhe NHOUYVANISVONG (ambas-sadeurs),Guide pratique de la négociation internationale, 2010. D'ABOVILLE (Robert),Investissements pétroliers chinois en Afrique, 2010, MIGNOT (Bruno),Il était une fois des militaires. Chronique d’une mutation en cours, 2009. LODDO (Jean-François),Le Nouvel Ordre du puzzle des Balkans, 2009.
Olivier Lajous
L’art de diriger ?
Préface d’Erik Orsenna
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00175-3 EAN : 9782343001753
SOMMAIREPréface,d’Erik Orsenna……………………………….....9 Introduction…………………………………………….11 Autorité…………………………………………………13 Bonheur……………………………………....................27 Commandement………………………………………...37 Courage…………………………………………………49 Engagement……………………………………………..53 Ethique………………………………………………….59 Génération Y……………………………………………73 Innovation sociale…………………………………….....77 Jeunesse…………………………………………………83 Objection de conscience………………………………...91 Officier………………………………………………...103 Politique RH…………………………………………...115 Stratégie………………………………………………..129 Tradition……………………………………………….153
7
PREFACE
Erik Orsenna
C'était un jour gris, devant les augustes bâtiments de l'ancienne école navale. Je parrainais l'Ecole des mousses qui venait de renaître. Avant moi, le cher Bernard Giraudeau avait exercé cette responsabilité. Devant nous miroitait l'un des plus beaux endroits du monde, la rade de Brest. Un amiral s'est avancé pour s'adresser aux jeunes. Je ne le connaissais pas. A peine ses premiers mots prononcés, j'ai souhaité qu'il devienne mon ami. Dans ma vie déjà longue, j'ai entendu des centaines de discours, et j'en ai écrits pour d'autres une bonne collection. Mais cet étoilé-là parlait vrai, parlait direct, parlait pour que ça se grave dans les cœurs, parlait pour qu'on s'en souvienne, parlait pour servir et non pour faire le beau ou l'important.
Figurez-vous que cet amiral a parlé du bonheur, oui, vous avez bien lu, un soldat, un très gradé a osé parler du bonheur à ces jeunes que l'existence n'avait jusqu'alors pas épargnés. Avec les mousses, nous avons discuté, après, de ce discours. Ils ne sont pas prêts de l'oublier, eux qui, pour la plupart, ont, par la Marine, reçu une formation qui leur ouvre la porte des emplois. Parler du bonheur à quelqu'un, c'est le respecter, lui montrer qu'on le croit digne des plus beaux avenirs.
Alors, bien sûr, j'ai demandé, je me suis renseigné. Qui était cet amiral assez courageux et assez libre pour évoquer l'importance du bonheur dans une vie ?
Moi qui aime tant les belles histoires, j'ai été conquis.
9