//img.uscri.be/pth/33c0a8aab76251d948f34fc7c10a9f48ad4434ec
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'enjeu de la décentralisation en RDC

De
324 pages
La RDC est divisée en 11 provinces et chacune d'elles en plusieurs territoires. Le territoire est à son tour divisé en "secteurs" ou en "chefferies". Le secteur et la chefferie constituent des entités décentralisées de base, situées dans les milieux ruraux où vit 70% de la population congolaise, répartie sur un ensemble de 476 secteurs et de 261 chefferies. La remise du pouvoir à ces deux entités par voie d'autonomie et de décentralisation pose la question des institutions locales et de la légitimité du pouvoir public local.
Voir plus Voir moins
Bruno Kaimwa Maneno
L’enjeu d e décentralisationl a EN de base :R« Secteur » Organisationetgestio
PréfaceduprofesseurJean-MarieDikanga
L’enjeu de la décentralisation en RD Congo Organisation et gestion des entités de base : « Secteur » et « Chefferie »
Bruno Kaimwa Maneno L’enjeu de la décentralisation en RD Congo Organisation et gestion des entités de base : « Secteur » et « Chefferie »Préface du professeur Jean-Marie DIKANGA Kazadi Comptes rendusL’Harmattan
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03699-1 EAN : 9782343036991
Sommaire Préface 9 Remerciements del’auteur 13 Introduction générale15 Chapitre 1 : Le processus de construction d’un nouvel ordre sociopolitique23 Chapitre 2: Le contexte physique, sociopolitique et économique de la République Démocratique du Congo89 Chapitre 3 : Analyse des textes juridiques du processus de décentralisation et le débat autour de la problématique tradition et modernité143 Chapitre 4 : De l’organisation et de la gestion du secteur ou de la chefferie177 Chapitre 5 : La décentralisation congolaise, antichambre d’un Etat fédéral en gestation243 Conclusion générale301 Bibliographie 307
Aux habitants des entités locales décentralisées, secteur et chefferie, de la République Démocratique du Congo,
A tous les acteurs politiques, économiques et scientifiques pour qui la décentralisation, la politique locale, l’économie locale et le développement local intéressent au plus haut niveau.
Préface 1 Du Professeur Jean-Marie DIKANGA KazadiLa décentralisation en République Démocratique du Congo est une notion à la mode et plus que jamais de brûlante actualité. La constitution l’a voulue un mode de gestion administrative pour une prise en charge, dans une perspective de proximité, des préoccupations des populations congolaises. Mais, ce processus est complexe et mérite que les universitaires y réfléchissent avec un regard relativement neutre et en prenant la distance qu’il faut afin que, par le débat et les échanges enrichissants, la dynamique soit enclenchée dans la bonne direction. Ce débat, dénué de toute récupération politique et politicienne, a fait longtemps défaut. Il est donc heureux de constater que notre compatriote Bruno Kaimwa ait pris le risque de lancer le débat à travers cet ouvrage consacré à la décentralisation en République Démocratique du Congo. Au moment où nous nous engageons inéluctablement dans ce complexe processus de décentralisation, ce livre tombe à point nommé puisqu’il tente de nous présenter des pistes de solutions pour le développement de nos entités locales et donc de nos milieux ruraux. L’auteur situe les contours théoriques du concept. La décentralisation, dans le contexte congolais, n’est ni l’autonomisation aveugle des régions, ni un fédéralisme masqué, même si, à terme, la décentralisation peut y conduire. Fort d’une documentation appropriée et des données tirées des recherches sur le terrain, l’auteur tente d’apporter à la fois des éléments de réponses sur les questions brûlantes des entités locales décentralisées en République Démocratique du Congo, les
1  Docteuren sciences de l’information et de la communication, professeur des universités (Université de Lubumbashi et Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication de Kinshasa), Jean-Marie Dikanga Kazadi a été confronté (réellement) à la problématique de la décentralisation puisqu’il a étéministre de l’Intérieur du gouvernement provincial du Katanga de 2007 à 2013.  9