Le G5 Sahel. Le Nouveau Régionalisme Sécuritaire en Afrique du Nord-Ouest

Le G5 Sahel. Le Nouveau Régionalisme Sécuritaire en Afrique du Nord-Ouest

-

Français
184 pages

Description

Le cadre régional de coopération entre la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad se présente comme une solution innovante aux problématiques sahéliennes, liant la sécurité et le développement. Or, les menaces identifiées au Sahel ont plutôt suivi un processus désormais classique de « sécuritisation », dont les États sahéliens en sont les auteurs. Ce qui est original en revanche est sa dimension collective. Cette caractéristique permet d'identifier un « concert de puissances » dans le Sahel, dans lequel le G5 Sahel s'inscrit, avec l'extraversion comme mode de fonctionnement et le maintien des régimes comme finalité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 février 2019
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140112386
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
sécurité et le développement. Or, les menaces identifiées au
Cette caractéristique nous permet d’identifier un « concert de
maintien des régimes comme finalité. Plus largement, ces
Etudes africaines
Série Relations Internationales
Ayrton A
Le G5 Sahel
Le Nouveau Régionalisme Sécuritaire en Afrique du NordOuest
Préface de Frédéric Ramel
Le G5 Sahel Le Nouveau Régionalisme Sécuritaire en Afriquedu Nord-Ouest
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
Jules Maps BAGALWA MAPATANO (dir.),La e décentralisation en Afrique au début du XXI siècle, Réflexions à partir de l’expérience congolaise récente,2019. Pascasie MINANI PASSY,: Les relations Burundi interethniques et intra-ethniques. Et la réconciliation ?, 2019. Yaovi AKAKPO,Le technocolonialisme,Agir sous une tension essentielle,2019.Célestin TAGOU,Démocratie rotative et élections présidentielles en Afrique, Transcendance et transformation politique des conflits ethnopolitiques dans les sociétés plurielles, 2018. BWANGAWAMBENGANYOLIBOKO,La philosophie du langage d’Alexis Kagame, Contribution à la problématique sur la philosophie africaine, Nouvelle édition revue et augmentée, 2018. Kallet Abréam VAHOUA,Éléments de morphologie verbale du bété, 2018. Robert NDAMOBISSI,La malnutrition des enfants dans les pays du Sahel et de la corne de l’Afrique,2018. Sous la direction de Catherine MAIA, Jean-François AKANDJI-KOMBÉ et Jean-Baptiste HARELIMANA (dir.), L’apport de l’Afrique à la justice internationale pénale, 2018. Marie Rose BANGOURA,Gestion des déchets solides ménagers et ségrégation socio-spatiale dans la ville de Conakry,2018.
Ayrton AUBRY
LEG5SAHEL
Le Nouveau Régionalisme Sécuritaire en Afriquedu Nord-Ouest
Préface de Frédéric Ramel
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-16025-2 EAN : 9782343160252
«Comment l’homme, dont le sort est de vieillir, puis de mourir, peut-il prétendre à gouverner - qui est l’art, à chaque instant, d’avoir l’âge et les désirs de la génération qui change et ne vieillit pas ? »
Cheikh Hamidou Kane, L’aventure ambigüe, Seuil, Points, 1961 [2003], p135
« La première méchante bête qui menace au sommet de l’Etat et en tête d’un parti unique s’appelle la fâcheuse inclination en début de carrière à séparer la caisse de l’Etat de sa caisse personnelle. Les besoins personnels d’un chef d’Etat et président d’un parti unique servent toujours son pays et se confondent directement ou indirectement avec les intérêts de sa République et de son peuple. »
Ahmadou Kourouma, attendant le vote des sauvages, Seuil, Points, [2000] pp193-19
En bêtes 1998
Remerciements
Mes premiers remerciements vont à Frédéric Ramel, dont les réponses socratiques lors des séances de tutorat ont fait de ce mémoire une véritable initiation à la recherche lourde d’enseignements durables.
Merci à tous ceux qui m’ont accompagnéces deux années, par leurs conseils et leurs remarques. Je pense notamment à Pauline Poupart et Benoît Martin. Ce travail aurait également été impossible sans la disponibilité des professionnels qui m’ont accordé leur précieux temps pour me parler de leur activité.
Je remercie mes amis de Nouakchott et Dakar, qui ont eu la gentillesse infinie de m’héberger lors de mon séjour dans les capitales mauritanienne et sénégalaise. Merci également aux membres du C4S rencontrés sur place, qui ont éclairé pour moi le G5 Sahel d’une lumière nouvelle. Sur ce point, je remercie particulièrement Ahmedou Ould Abdallah, ancien secrétaire général adjoint des nations unies et ministre des affaires étrangères de Mauritanie, pour ses conseils avisés et son temps.
Merci à Jérémy et Léonard, et mon frère David, pour leur attentive relecture et leurs précieux conseils. Beaucoup de lourdeurs et erreurs ont disparu sous votre regard.
Ma gratitude la plus particulière va à mes parents, et leur indéfectible soutien dans tout ce que j’entreprends, qui n’ont cessé de m’encourager et de me proposer leur aide dans ce travail.
Enfin et surtout, merci Aminata, d’être restée tenace jusqu’au bout dans tes remarques constructives, par monts et par vaux. L’ensemble de ce travail n’aurait pas été possible sans toi.
9