//img.uscri.be/pth/c75643ca5dd330e1c643db0837215a5f33f1a90f
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Messianismes et Utopies d'Afrique et Diasporas Africaines au XXe et XXIe siècles

De
348 pages
Cet ouvrage (re)questionne, teste et évalue les outils du connaître et du savoir en rapport avec l'histoire et les valeurs, la culture et les arts, les cadres sociaux de la mémoire, ainsi que les schèmes mentaux qui les accompagnent, d'hier à aujourd'hui. Cela afin d'être en mesure de concevoir, d'inventer et de produire un Demain pour l'Afrique, les Diasporas et le Monde. Un Monde dont la définition et l'orientation ne devraient plus se faire sans Nous, c'est-à-dire contre Nous.
Voir plus Voir moins
Cours nouveau Revue Africaine Trimestrielle de Stratégie et de Prospective
Revisiting Issues Repensar Africa Hoje
Numéros 11-12 (Juillet-décembre 2013) ISSN N° 0850 - 1793
Messianismes et Utopies d’Afrique et Diasporas Africaines e e auXXetXXisiècles
Bilans et Prospective
Messianismes et Utopies d’Afrique et Diasporas Africaines e e aux XXet XXIsiècles
Cours nouveau Revue Africaine Trimestrielle de Stratégie et de Prospective اراRevisiting Issues Repensar Africa Hoje Numéro n°11-12, Juillet-décembre 2013- ISSN N° 0850 - 1793 Actes de la Seconde édition des Journées Africaines de Prospective de Dakar, UCAD, organisée du 30 juin au 2 juillet 2013 par leLaboratoire de Prospective et de Science des Mutations, Département de Sociologie, Faculté des lettres et sciences humaines, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal, avec le concours du CODESRIA et du CIERSP de Dakar.
Numéros 11-12 –Juil.- Déc. 2013- ISSN N° 0850 - 1793 © L'HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03724-0 EAN : 9782343037240
Directeur de Publication :Malick NDIAYE (Dpt. de Sociologie, FLSH, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar) Secrétariat de rédaction : Coordonnateur :Malick Ndiaye, Membres : Mandiomé Thiam (Dpt. d’Histoire, FLSH, UCAD), Salimata Wade (Dpt. de Géographie, UCAD), Sylvain Landry Faye (Dpt. de Sociologie, UCAD), Pierre Sarr (Dpt. de Philosophie), Laure Clémence CAPO-CHICHI (Université d’Abomey-Calavi, Cotonou). Collaborateurs :Ramatoulaye COLY (Assistante du Labo de Prospective, UCAD), Madjiguène DIOUCK (Doctorante), Kadessa SANE (Doctorante, Paris Est, Créteil), Saliou NGOM (Doctorant, Paris I Panthéon-Sorbonne). Comité de lecture: Abou HAYDARA (Université Cheikh Anta Diop de Dakar), Pierre SARR (Dpt. Lettres classiques, UCAD), El Hadj NIANG (FMPOS, UCAD), Malick NDIAYE (Dpt. de Sociologie, UCAD), Seydou DIOUF (Dpt. Histoire du Droit, FSJP, UCAD), Isabelle NIANG (Dpt. de Géologie, FST, UCAD), Gorgui DIENG (Dpt. d’Anglais, FLSH, UCAD), Lamine NDIAYE (Dpt. de Sociologie, UCAD), Mandiomé THIAM (Dpt. d’Histoire, UCAD), Mamoussé DIAGNE (Dpt. de Philo., UCAD), Sylvain Landry FAYE (Dpt Sociologie, UCAD). Comité scientifique:Isaac Yankhoba NDIAYE (FSJP – UCAD), Saliou NDIAYE (Département lettres classiques, UCAD), Alain MAILLARD (Université de Picardie Jules Verne – Amiens), Molefi Asante KETE (Temple University, USA), Djibril Tamsir NIANE (Historien, Guinée), Mamadou KOULIBALY (Université d’Abidjan Cocody), Abeje BERHANU (University of Addis-Ababa – Ethiopie), Mehdi MABROUK (Université du 9 novembre – Tunis), Sakhela BUHLUGA (University of the Witwatersrand – Johannesburg), Fabien ZARARA (Dcd) (Université de Bangui – RCA), Filimone MEIGOS (Université Edouardo MONDLANE, Maputo – Mozambique), Patrick O. NYABUL (University of NAIROBI – Kenya), Mahamade SAVADOGO (Université de Ouagadougou – Burkina Faso) , Mouhamadou Moustapha DIOUF (Université de Vermont – USA), Guy ROSSATANGA-RIGNAULT (Université Omar Bongo de Libreville), DEDY Seri (Université de Cocody , Abidjan),François MANGA-AKOA (Editeur, Paris),Defoundoux Hyacinthe (Université Marien NGOUABI, Brazzaville), Carlos CARDOSO, (Chercheur, Guinée-Bissau),Pedro PETERSONN (Université Charles Piaget, Luanda),Paul Albert ONDO-ESSA (Université El Hadj Omar Bongo, Libreville), Boubacar DIALLO (Université SANFOUNIA, Conakry), Bernadette KASSI ( Université du Québec en Outaouais – UQO), Mamadou SANGHARE (Dpt. Maths, FST, UCAD), Michelo HANSUNGULE (University of Pretoria, RSA), Hassan KAYA ( University of Kwazulu Natal, Durban, RSA), Albert BOURGI ( Université de Reims, France),Daryl POE (Lincoln University, Pennsylvania, USA), Peter ONYANGO (University of Nairobi, KENYA), Mahmoud ABUL-ENEIN (University of Cairo, EGYPTE).
SOMMAIRE Avant-propos Pr. Malick NDIAYE, Dir. Pub.Cours nouveau................................. 9 Abou HAYDARA:La réappropriation du messianisme de Saint e Antoine par la déesse Kimpa Vita du Kongo au XVIIsiècle.............13Alioune DIOP :Méthodes de recherche sur l’imaginaire islamique commun (en arabe) ............................................................................27 Abdourahmane NGAÏDE:Mythe et Histoire ou le métier de chercheur ...........................................................................................39
Professeur Iba Der THIAM:Les Etats-Unis d’Afrique : Quel Projet Social et Intellectuel Aujourd’hui ?....................................................57 Abdul-Wahab Mohamed EL-HASSAN Attiat-Allah:International criminal court between law and politics............................................ 81 Saliou DRAME:Les travaux des chercheurs sur l’œuvre de Cheikh Moussa Kamara ..............................................................................109Abdourahmane KANE:L’Afrique face à la question palestinienne (en arabe) .........................................................................................123 Mamadou Youry SALL:Les recommandations de Ceerno Souleymane Baal, fondateur de l’Almaamiyat (1770-1780)............127Chérif MBALLO:Les Similitudes entre le Chiisme et les Confréries soufis du Sénégal..............................................................................137 Kadessa SANE:Re résentations sociales des enfants de la rue, Repenser leur marginalité................................................................ 163 Abeje BERHANU: SocialProtection Systems for the Elderly and PWDs in Ethiopia: A Review of Local Practice and Government Policy...............................................................................................9.71 Saliou NGOM:La construction coloniale de l’exclusion des femmes des espaces de pouvoir..................................................................... 213
7
Bakary SAMBE: Laradicalisation islamique et ses enjeux Sécuritaires dans le Sahel: De l’offensive idéologique wahhabite au terrorisme»......................................................................................239 Mouhamadou Mansour DIA:Menace d’une invasion terroriste au Sénégal : entre ratiocination et messianisme...................................251 Oumar SANKHARE:Islam et hellénisme.................................... 263 Malick NDIAYE:Sens, portée et limites des Utopies et des Messianismes – endogènes et exogènes - d’Afrique et Diasporas africaines contemporaines.............................................................. 279 Mouhamadou Moustapha Diouf:Le socialisme autogestionnaire dans la pensée de Mamadou Dia.................................................. 337
Avant-propos* Pr.Malick NDIAYE Aprèsle succès remarqué desPremières Journées Africaines de 1 Prospectives de Dakar, UCAD, voici la, 30 juin – 2 juillet 2011 seconde édition, avec l’objectif d’asseoir durablement la prospective comme discipline académique et scientifique, avec toutes les conséquences qui en découlent dans les différents domaines de la sociologie, du droit, de l’économie ou de l’éducation et/ou de la reconstruction de l’Etat en Afrique. Il s’agira également d’élargir le registre des relations entre l’Université et la Société, dans le respect des contraintes et des astreintes, des vocations et des missions de l’enseignement supérieur et de la recherche.  L’Afriquebouge, mais pas suffisamment, du fait de l’absence d’autonomie stratégique sur les matières essentielles de la construction du Futur qui ne viendra pas de lui-même et qu’il convient de préparer hic et nunc. Sicomme nous l’avons admis durant la première édition, il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va, selon la formule de Sénèque, l’action et l’activisme point ne suffisent, qui doivent être orientés en finalités et en valeurs. Or, c’est précisément sur ce plan que l’Afrique et les Diasporas africaines sont les moins autonomes, soumises qu’elles ont été, pendant des siècles, à des systèmes d’idées, de sociologies, de philosophies et d’économies ou d’idéologies qui, tout en recoupant d’une certaine manière, et jusqu’à une certaine limite, leurs préoccupations, n’auront fait qu’éloigner ces dernières de l’émancipation pourtant recherchée activement et e ardemment, notamment depuis la première mondialisation (XVet e XVI siècles).  Unremembrement de conscience est donc en cours dans ces territoires de pensée d’Afrique et Diasporas africaines, qui n’épargnera point ni lesdites sciences sociales contemporaines, pour ce qu’elles auront justifié et légitimé, au nom du cadre doctrinal du
*  ProfesseurMalick NDIAYE, Docteur d’Etat de Sociologie (Ancien régime, Paris VII-Jussieu, 1986), Maître de Conférences, UCAD. 1  Cf.Cours nouveau, 5-6,Contre la Dictature des Urgences, Anticiper l’Avenir. Actes des Premières Journées Africaines de Prospective de Dakar, organisées par le Laboratoire de Prospective et de Science des Mutations, Département de Sociologie, FLSH, UCAD, Paris, L’Harmattan, 2011, 388p. ISBN : 978-2-296-56298-1.  9