//img.uscri.be/pth/19330ae44b03a7f92509bcda4247564c363c585e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Naissance d'un siècle

De
276 pages
2001, an I du XXIe siècle : nous garderons longtemps en mémoire l'effondrement des tours du World Trade Center et la guerre engagée par l'Amérique de Bush contre le terrorisme. Mais qui se rappelle que, quelques mois plus tôt, c'était la Chine qui paraissait devoir jouer un rôle d'ennemi mondial numéro 1 des Etats-Unis ? A partir de notations quotidiennes, l'auteur offre non seulement des matériaux pour la mémoire mais aussi des éléments essentiels pour l'analyse et la compréhension de ce début de siècle.
Voir plus Voir moins

Naissance d'un siècle

2001 L'Amérique foudroyée dans un monde en désarroi

Michel Beaud
en collaboration avec Calliope Beaud

Naissance d'un siècle

2001

L'Amérique foudroyée dans un monde en désarroi

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Hatmattan

Hœgrie

KOnyvesbolt 1053 Budapest, Kœsuth L. u. 14-16

L'Harmattan Italia Via DegIi Artisti 15 10124 Torino

HONGRIE

ITALlE

@ L'HARMATTAN,

2004

ISBN: 2-7475-7412-1 EAN : 9782747574129

Introduction
2001, an I du XXIe siècle: nous garderons longtemps en mémoire l'effondrement des tours du World Trade Center et la gueITe engagée par l'Amérique de Bush contre le terrorisme islamiste, Ben Laden et les talibans. Mais qui se souvient que, quelques jours plus tôt, Israël et les Etats-Unis, rudement mis en cause, rappelaient leurs délégations de la Conférence des Nations unies contre le racisme de Durban? Et qui se souvient que, quelques mois plus tôt, c'était la Chine qui paraissait devoir jouer le rôle du nouvel ennemi mondial numéro un des Etats-Unis? On n'oubliera peut-être pas le premier "touriste de l'espace", mais se souviendra-t-on du refus de Washington de lutter contre l'effet de serre ou de la porte ouverte par des firmes de la génétique à une banalisation de l'eugénisme? Le début du siècle est longtemps resté incertain. Elu dans des conditions litigieuses, George W. Bush entre à la Maison Blanche en janvier. La nouvelle administration ne cache pas son intention de développer l'exploitation pétrolière des zones protégées et met en avant son projet de bouclier antimissiles ; les bombardements anglo-américains sur l'Irak se poursuivent; le rapport annuel du département d'Etat pointe les atteintes aux droits de l'homme dans le monde, y compris en Israël: une mise en cause que le nouveau premier ministre, Ariel Sharon, rejette comme "biaisée" et "unilatérale" . Celui-ci a été élu après l'échec, en janvier, en pleine campagne électorale israélienne, des ultimes négociations de paix menées entre les travaillistes et les Palestiniens; son élection comme chef du gouvernement réveille de douloureux souvenirs et annonce des jours difficiles pour les Palestiniens. L'économie chinoise progresse à pas de géant et le second vol réussi d'un vaisseau spatial chinois confinne la volonté des dirigeants de Pékin de figurer, dans l'espace aussi, parmi les premiers. Ces mêmes dirigeants s'inquiètent de l'élargissement de l'influence islamiste dans la province du Xinjiang ainsi qu'en Asie centrale et s'agacent du soutien apporté aux talibans par le Pakistan. Prétendant diriger l'Afghanistan selon les règles de l'islam, les talibans ont interdit
5

la musique, imposé le voile, la barbe et les prières et relégué les femmes à un rang inférieur; ils suscitent une large réprobation internationale en commençant, début mars, la destruction des statues de Bouddha, celles taillées au flanc de la montagne de Bamiyan comme celles du musée de Kaboul. Quant à la Terre, elle se porte globalement de plus en plus mal: les pollutions s'élargissent, l'eau douce se fait rare dans certaines régions, l'accentuation de l'effet de serre due à nos activités affecte de plus en plus nos climats. Fin mars, le Guardian fait état d'un réexamen de la politique asiatique de Washington: la Chine serait désormais considérée comme la "première menace pour la domination américaine", le nouvel "adversaire principal" vis-à-vis duquel "le bouclier de défense antimissiles va former un élément central de la nouvelle stratégie". Le vice-premier ministre chinois, qui achève une visite aux Etats-Unis, se borne à rappeler l'opposition de son gouvernement aux ventes d'annes à Taiwan et les progrès réalisés dans son pays en matière de droits de l'homme. Quelques jours plus tard, a lieu au dessus de la mer de Chine, mais selon les Américains dans l'espace international un accrochage entre un chasseur chinois qui s'abîme en mer et un avion espion américain qui fait un atterrissage d'urgence dans l'île de Hainan, donc en territoire chinois: après un bras de fer diplomatique serré d'une douzaine de jours, l'équipage peut quitter la Chine. Mais les mois suivants sont marqués par un durcissement des positions chinoises et américaines, notamment sur Taiwan et le Tibet; des hackers des deux pays se livrent une petite guerre sur internet et les milieux d'affaires américains s'inquiètent de la dégradation du climat commercial. Dans le même temps, l'unilatéralisme de l'administration Bush se concrétise de différentes manières: choix du bouclier antimissiles, refus du protocole de Kyoto et des mesures visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre, non-respect de règles et décisions de l'OMC en matière de commerce, blocage d'un accord international sur le commerce des armes légères et opposition à un autre sur le contrôle des armes biologiques. Le monde se serait probablement accommodé d'un hégémonisme bienveillant et compréhensif. Mais cet unilatéralisme arrogant dans plusieurs cas, des années de négociations internationales sont réduites à néant au nom de

-

-

-

6

l'intérêt américain suscite un nouvel antiaméricanisme. Et ce n'est pas un hasard si les Etats-Unis perdent coup sur coup leurs sièges dans deux commissions de l'ONU celle des droits de 1'homme et celle de la lutte contre la drogue à l'occasion du renouvellement de leurs membres. Ce n'est pas un hasard si la préparation de la Conférence mondiale contre le racisme achoppe sur de profonds désaccords, les Etats-Unis étant particulièrement visés par des demandes de réparation des effets de l'esclavage et Israël étant, pour sa part, confronté à la volonté des pays arabes et islamiques de le faire condamner: c'est que le gouvernement Sharon a en quelques mois durci ses frappes, s'étant laissé prendre dans la spirale des attentats et des représailles. A la 3e Conférence mondiale des Nations unies contre le racisme qui s'ouvre à Durban le 31 août, de virulentes tensions resurgissent: entre Sud et Nord, Afrique et anciennes puissances coloniales, monde arabe et Etat hébreu. Les Etats-Unis et Israël avaient envoyé des représentants de second rang: soumis à des critiques et des revendications radicales, ils rappellent leurs délégations. Pour éviter au président sud-africain l'affront d'un échec de la conférence qu'il avait accueillie, les responsables de l'ONU et des dirigeants de pays européens bataillent sur la rédaction d'une résolution finale qui, grâce à des formulations en trompe-l'œil, sera acceptable pour les délégations engagées, tout en évitant, et la condamnation d'Israël, et des promesses d'indemnisation pour la traite des Afticains, l'esclavage et la colonisation. Le 8 septembre, la conférence se clôt dans la confusion et l'amertume. Le 10, dans le nord de l' Afghani stan, le principal adversaire des talibans, le commandant Massoud, est tué dans un attentat à la "caméra piégée". Le Il, les tours du World Trade Center et le Pentagone sont :frappés par des attentats incroyables, presque inconcevables. Après un temps de désarroi, tout se cristallise et se focalise. L'Amérique de Bush se trouve engagée dans une guerre mondiale contre le terrorisme islamiste et Oussama ben Laden: avec pour commencer, parce qu'il faut frapper les opinions américaine et mondiale, une expédition armée dans l'Afghanistan des talibans. Choc de voir la première puissance mondiale frappée en des points hautement symboliques, sympathie et solidarité que suscitent les destructions et les morts, effroi face à ce que

-

-

-

7

pourrait être la réaction de l'hyperpuissance foudroyée: l'attentat du Il septembre va contribuer à masquer les inégalités, les fractures et les tensions du monde. La presse américaine, comme la presse internationale, un temps médusée par l'énormité de l'évènement, se retrouve jour après jour mobilisée dans cette nouvelle guerre mondiale. Voyages de chefs d'Etat et de gouvernement à Washington, entente à l'ONU, coordination dans la guerre contre le terrorisme international, le président Bush bénéficie d'un très large soutien. Il a désormais un ennemi mondial. Il se sent à l'aise dans le rôle de chef du camp du Bien en lutte contre le Mal. Et, aux Etats-Unis comme dans le monde, il n'offre que ce choix: "Vous êtes avec nous, ou vous êtes avec les terroristes". L'intervention contre l'Afghanistan des talibans qui abrite Ben Laden ne sera pas baptisée "Justice sans limite", mais "Liberté immuable" : ce sera une longue série de bombardements qui commence le 7 octobre. Pour entamer la résistance des talibans, l'intervention des forces afghanes du Nord va être déterminante. Ben Laden échappe aux bombes, aux commandos et aux primes promises aux délateurs, pour ressurgir à la télévision, remerciant les auteurs des attaques du Il septembre et Allah qui en a amplifié le succès. Sans attendre la fin des combats, une conférence interafghane est réunie qui permettra la mise en place d'un gouvernement provisoire à Kaboul avant la fin de l'année. Aux Etats-Unis, une nouvelle angoisse est suscitée depuis octobre par la diffusion de courriers porteurs de germes de l'anthrax. Dans le monde, beaucoup se demandent quelle va être la prochaine cible de l'hyperpuissance: des menaces sont formulées à l'égard de l'Irak. En décembre, l'unilatéralisme américain se concrétise de manière abrupte et irrévocable. Washington fait échouer in extremis la conférence qui visait à mettre en place, dans le cadre de l'accord de 1972, un système international de contrôle sur les armes biologiques et chimiques. Le Sénat américain approuve un projet de loi qui interdit aux Etats-Unis de coopérer avec la future Cour pénale internationale et menace de mesures de rétorsion des pays qui en ratifieraient le traité. Faisant fi de 1'hostilité de la Chine et de la Russie à son projet de bouclier antimissiles, le président Bush dénonce le traité ABM de 1972, qui limitait à deux le nombre de sites de lancement de missiles antimissiles. Enfin, le représentant américain bloque par son 8

veto au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution sur le conflit israélo-palestinien qui condamnait "tous les actes de terrorisme" et demandait la fin des violences et une protection internationale des Palestiniens. Après le Il septembre, Bush s'est peu à peu laissé convaincre que Sharon participait en Palestine à la gueITe contre le terrorisme international; à la suite de l'assassinat d'un de ses ministres vers la mi-octobre, Sharon menace Arafat; Tsahal durcit ses :trappes, assassinats ciblés et destructions de maisons, puis occupe Bethléem et d'autres villes palestiniennes; après de nouveaux attentats, la répression israélienne franchit un nouveau seuil, avec les destructions de bâtiments et infrastructures de l'Autorité palestinienne et le recours systématique au cloisonnement et aux bouclages des territoires. Après ce veto américain, Sharon a pratiquement carte-blanche: aux yeux de certains Israéliens, le Il septembre apparaît finalement providentiel, comme un "miracle de Hanoukkah". La Russie de Poutine poursuit l'inexorable écrasement de la jeunesse et de la population de Tchétchénie. La Chine, qui avait obtenu en juillet le choix de Pékin pour les jeux olympiques de 2008 et réuni en septembre, pour la première fois sur son sol, la 6e convention mondiale des entrepreneurs chinois, passe en octobre une commande de 30 Boeing et obtient en novembre son admission à l'Organisation mondiale du commerce. En fin d'année, l'aggravation de la pauvreté provoque en Argentine une profonde secousse sociale et politique. Pour certains, 2001 a été l'an I du "tourisme de l'espace" formule largement utilisée lors de l'envoi vers la sattion spatiale ISS d'une fusée russe dans laquelle, pour occuper un siège, un milliardaire américain avait payé 20 millions de dollars: symptôme affligeant de notre monde déboussolé, où des multitudes manquent de tout, mais où le pouvoir d'achat d'un homme rencontrant l'impécuniosité d'une agence d'Etat en déclini permet de réaliser un rêve d'enfant, tout en empiétant sur un programme spatial international. Un second milliardaire s'est ensuite déclaré candidat pour un vol; des firmes privées se mettent en place pour ce marché potentiel. Mais ce "tourisme", rendu possible par la combinaison des excessives inégalités mondiales et de l'élargissement du règne de l'argent, ne peut qu'être une nouvelle source de gaspillages et de pollutions. Il est 9

-

irresponsable d'en annoncer et d'en banaliser la naissance. Il faut le dénoncer comme contraire à l'intérêt de l'humanité et immoral, et le tuer dans l'œuf L'année 2001 a aussi été marquée par des avancées décisives dans le décryptage du génome humain. Très vite une firme a proposé aux "individus à haute notoriété" un nouveau service: la prise d'un copyright SUI leur ADN. Une autre tente de s'assurer un monopole mondial en prenant des brevets sur le gène BRCA1, étroitement lié aux cancers du sein et de l'utérus. De nouvelles perspectives s'ouvrent pour des procréations assistées par la génétique. Or là, il convient d'être prudent: il peut paraître légitime de guider génétiquement la procréation d'un cadet, désiré pour lui-même, et dont des cellules permettraient de soigner la maladie incurable d'un aîné. On peut admettre, comme c'est le cas en France, un diagnostic préimplantatoire lié à une procréation assistée et limité à la recherche d'une maladie incurable portée par la famille. Mais le choix, grâce à la génétique, des caractéristiques de l'enfant qu'on veut ou de ceux qu'on ne veut pas ne peut qu'ouvrir la voie à un "eugénisme ordinaire", insaisissable, immaîtrisable, guidé par des lubies, des peurs et des modes. Car en génétique, comme en matière de clonage et de modelage de I'humain, la mise en œuvre du précepte selon lequel ce qui est techniquement possible est acceptable dès lors qu'une demande s'exprime sur le marché est porteuse d'évolutions désastreuses. 2001 a vu une crise boursière, des pénuries d'électricité en Californie, la déconfiture d' Enron, de nouvelles performances d'internet qui ont permis la réalisation d'actes chirurgicaux à distance et des avancées vers un nouvel internet Internet 2 plus puissant, plus rapide et plus sûr. S'y est joué le premier acte d'une bataille entre géants - de l'informatique, des télécoms, de l'internet et du multimédia... pour la maîtrise de 1'hypercommunication, une communication à la fois globale et diversifiée, mondiale et individualisée, multifonctionnelle pour les institutions, les firmes, les familles et les individus: une bataille avec innovations techniques, épisodes judiciaires, alliances et affrontements. L'Asie, avec la Chine et l'Inde, s'affirme de plus en plus comme devant jouer un rôle majeur dans le prochain siècle; productions, consommations, pollutions, tout y croît très vite et les inégalités s'y creusent.

-

-

10

Dans le monde, le grand dénuement qui affecte les besoins essentiels touche encore des multitudes, tandis que d'autres sont prises dans l'engrenage des pauvretés toujours renouvelées qu'entraîne l'incessante création de nouveaux besoins et de nouvelles marchandises. L'eau douce et l'eau potable vont de plus en plus manquer, les pollutions se multiplient sur la planète, les espèces vivantes sont de plus en plus nombreuses à disparaître, les climats sont en train de changer... En cette année 2001, les puissants, ceux qui dirigent et décident, ont fait des promesses, des guelTes et des profits, et veillé à maintenir ou étendre leur pouvoir. Ils ont continué à ne pas assumer et à ne pas affronter les problèmes vitaux de l'homme et de la Terre. L'humanité est comme un promeneur qui s'inquiète du harcèlement des moustiques, sans se soucier des fissures dans la retenue d'eau au pied de laquelle il marche. Michel Beaud Beauval, septembre 2004

Il

Je remercie les journalistes, les journaux et les autres médias qui m'ont foumi l'énorme matière à partir de laquelle j'ai élaboré les notules de cet ouvrage et ma lecture de 2001. Je remercie Denis Pryen, directeur de l'Harmattan, qui a accepté de publier ce livre, et ceux qui doivent le suivre, sous le titre général Naissance d'un siècle. Je remercie Bernard Chavance qui m'a utilement conseillé, Calliope Beaud, Magali Gravier et Alain de Toledo qui m'ont aidé dans la préparation du manuscrit ainsi que tous ceux qui ont participé à la fabrication, l'édition et la diffusion de ce livre.

12

Mode d'emploi du livre

Ce livre peut évidemment se lire comme un livre ordinaire, avec des lectures attentives ou rapides, continues ou fragmentaires. Compte tenu de sa nature particulière une chronique quotidienne de faits ou d'événements présentés mois par mois pour l'année 2001 l'auteur propose divers outils qui facilitent différents modes d'approche. D'abord, les titres retenus pour chaque mois offrent de premières indications sur les faits majeurs ou événements marquants. En outre, en début de chaque chapitre, donc de chaque mois, est présenté un sommaire détaillé, comme on en faisait au XIXe siècle pour des livres d'information ou des romans de cape et d'épée: il permet au lecteur d'entrer dans le mois à son gré, selon sa curiosité ou ses centres d'intérêt. Chaque notule est résumée en quelques mots; les notules d'un même jour sont séparées par une virgule et suivies par le numéro du jour dans l'année entre {} (ex. : virage idéologique en Chine, renforcement du Mercosur (9}). Et quand un sujet fait l'objet de plusieurs notules dans des jours consécutifs ou proches, il est présenté en un seul résumé suivi de différents renvois (ex.: ultimes négociations israélo-palestiniennes (21-l,29}). Ensuite, dans le texte même, le lecteur disposera d'un chaînage, qui s'inspire des liens qu'on peut trouver dans un hypertexte ou sur internet. La règle de base est le chaînage simple: une notule, compte tenu de son contenu, renvoie à une suivante, par exemple du 5e au ge jour; on trouve donc à la fin de la notule du jour 5 : {~9j et au début de la notule du jour 9 : {5~j. Mais plusieurs fils d'intérêt peuvent se croiser dans une même notule et on peut trouver, dans un sens comme dans l'autre, deux ou trois renvois pour une même notule. Au total, les lecteurs ayant des centres d'intérêt précis comme ceux désireux de se promener dans l'année pourront surfer dans ce livre: le surf pouvant aussi bien assurer un suivi que réserver des surpnses.

-

-

13

Enfin, est placé en fin d'ouvrage un index des thèmes et pays qui doit permettre au lecteur de trouver rapidement les notules susceptibles de l'intéresser.

14

Janvier 2001
La Chine s'affirme, Bush entre à la Maison Blanche, négociations de Taba, Pôrto Alegre face à Davos

Vœux, copyright sur internet {I}, Gorbatchev à Bush {2}, juge américain contre juge français {3},le Nasdaq et le sorcier {4},effets mortifères de guerres d'hier {4, IS}, montée en puissance de l'économie chinoise {S, 9}, débâcle de la Net-économie {6}, froid en Sibérie {7}, un Chinois en Iran {8}, virage idéologique en Chine, renforcement du Mercosur {9}, vaisseau spatial chinois {10, 17}, frictions sino-indiennes {10, 16}, prééminence de l'économie américaine, sida en Chine {Il}, omniprésentes puces {12}, l'intelligence en vogue en Asie fI3}, Bush président renverra-t-il l'ascenseur? {14}, tremblement de terre au Salvador, document prémonitoire au Royaume-Uni {IS}, apaisement sino-indien, argent sale et oligarques russes en Allemagne {I6}, le vaisseau spatial chinois revient, la Russie promeut l'électricité nucléaire {I7}, attentat contre Kabila {I7, 25}, pénurie d'électricité en Californie {I8}, ravages des conflits en Afrique, Bangkok place diamantaire {19},l'islamisme inquiète en Asie centraIe et en Chine, Bush à la Maison Blanche {20}, ultimes négociations israélo-palestiniennes {21-2,29}, droits de ('homme en Russie {22},implacable changement climatique {23},le Qatar accueillera l'OMC {24},Pôrto Alegre face à Davos {2S-6,29-30}, Kabila : un assassinat programmé {25}, remblement de terre en Inde t {27,30,32},jeux d'argent de jeunes sur internet {28},la mondialisation mise en cause {30}

{i} Premier janvier Dl Cette nuit, nous avons quitté, avec le XXe siècle, le deuxième millénaire. Des changements majeurs sont en cours, dont trop de politiques, de journalistes et d'intellectuels se refusent à voir l'ampleur et les enjeux. Pour 2001, si une fée me le proposait, je formulerais trois vœux: une paix équitable entre Israël et Palestiniens; la décision de limiter, à l'échelle mondiale, les émissions de gaz à effet de serre; une stratégie planétaire pour réduire les inégalités et la pauvreté. {1~21, 25,60,121,365} 15

En surfant sur le web à la recherche d'une information. Yahoo! propose un article de Libération, qui renvoie à une dépêche d'agence au bas de laquelle se trouve cet avertissement: "@ 2001 XYZ. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par XYZ. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit d'XYZ". Même texte, avec d'infimes variantes, sur d'autres sites d'agences et de journaux. Dans l'esprit, il n'y a rien à dire contre le souci de protéger les "droits de propriété intellectuelle". Mais l'interdiction de "réutiliser" une information "de quelque manière que ce soit" sans "accord préalable écrit" a quelque chose d'effarant. Des informations exclusives, des phrases, des formules de quelques mots vont-elles être un jour brevetées? Et en même temps offertes à foison sur internet, paradis de la liberté et de la gratuité... {~43} {2} 2 janvier Dl "M. Bush, le monde ne veut pas être américain", écrit le dernier président de l'Union soviétique, Mikhai1 Gorbatchev au prochain président des Etats-Unis: "la mondialisation est un fait, mais une <<mondialisation américaine» serait une erreur" [IHT]; il s'inquiète du projet de bouclier antimissiles, "totalement extravagant" puisqu'il remettrait en cause les réductions d'armement de la fin de la guerre froide; et il plaide pour un nouvel ordre mondial qui assure sa place à l'Europe et à la Russie un rôle actif {~8} {3} 3 janvier Dl Un juge français avait jugé que Yahoo! ne devait pas diffuser en France les offres de vente d'objets nazis. Yahoo! a décidé de faire, pour le monde entier, de ses ventes aux enchères un
service payant

incitant à la haine ou à la violence". Par ailleurs, elle demande à un juge américain d'invalider la décision du juge français [AFP]. Ainsi, un juge ftançais ne serait pas fondé à dire le droit pour la 16

- ce

qui lui permettra

d'en exclure "tout

objet

France, mais un juge américain le serait à trancher pour le monde entier. La faute à internet? Non, juste une touche d'américanocentrisme.
{4} 4 janvier 01

Après une longue période baissière (- 39 % en 2000), le Nasdaq a encore perdu 7 % avant-hier. La décision d'Alan Greenspan, président de la Réserve fédérale, de baisser d'un demi-point le taux interbancaire a provoqué hier sa remontée de 14 %: la plus forte hausse en un jour de l'histoire de cet indice [Mde]. Rien de très sain, ni dans ces fluctuactions, ni dans le rôle de "grand sorcier" que joue Greenspan. {r:?69} Guerre du Golfe, Kosovo. Les stratèges américains avaient annoncé et mis en scène la "guerre propre" : des destructions ciblées et des morts seulement chez l'ennemi. Mais la maladie, la mort frappent à retardement des soldats revenus des combats. Près de 100 000 vétérans - aux Etats-Unis, en GrandeBretagne, en Australie et au Canada

- ont

connu le "syndrome

de la guen-e du Golfe". D'autres - d'Espagne, du Portugal, de Belgique, de France, des Pays-Bas, de Finlande, d'Italie découvrent le "syndrome des Balkans" ; les cas de leucémies et de cancers se multiplient chez des soldats ayant servi dans les contingents de l'Otan en Bosnie et au Kosovo. En accusation, l'uranium appauvri d'obus destinés à perforer des blindages et la radioactivité des émanations qui se dégagent des tanks incendiés {Guard}. Les responsables militaires minimisent. {~15} {5} 5 janvier 01 Selon un rapport du Credit Suisse First Boston, la Chine est un des pays d'Asie les moins sensibles au ralentissement économique mondial, au cycle de l'électronique ou aux prix élevés du pétrole. Grâce à la forte demande de consommation, la croissance du PIB devrait être de 7,8 % en 2001 ; avec le développement de la production électronique et des activités de services, le regain attendu des investissements extérieurs et les effets de l'adhésion à l'OMC, la croissance pourrait être de 9,5 % en 2002 {ChinaD}. Signes qu'une nouvelle puissance économique s'affirme. {r::!'v>9}

17

{6} 6 janvier Dl "Faillites, licenciements, la débâcle de la Net-économie s'accentue", titre Le Temps. Ici aussi, les Etats-Unis montrent le chemin: 37 000 emplois ont été supprimés dans des firmes de l'internet, principalement dans le commerce de détail; la société de vente de jouets eToys a perdu 99% de sa valeur en bourse en un an et licencie; le site spécialisé en pronostics

nécrologiques Downside.com annonce sa mort pour le 1er avril
et celle d'Amazon.com pour juillet L'Europe suit: sont en sérieuses difficultés la française LibertySur( la hollandaise LetsBuylt, les suisses Miracle, Complet-e et 4M Technologies... Il y a un an, de beaux esprits faisaient le panégyrique de la "nouvelle économie" et en exposaient les "nouvelles logiques".
{r:!;>53,

1I3}

{7} 7janvier Dl Froids extrêmes, en Sibérie: les -50°C sont atteints et parfois dépassés; des canalisations d'eau chaude gèlent et éclatent [Radios}.
{8} 8 janvier Dl
{2r::!>} En visite en Iran, le vice-président de Chine Hu Jintao déclare que les deux pays partagent des "vues communes sur l'établissement d'un ordre politique et économique international équitable et juste, la construction d'un monde multipolaire, la coexistence de civilisations différentes et la sauvegarde des intérêts des pays en développement" {ChinaD}.Comme une mise en garde adressée à l'Occident {r:!;> l04}

{9} 9 janvier Dl {5r:!;> } Emergence en Chine de grandes firmes qui vont compter dans le jeu mondial. Huawei, créée en 1988, a commencé par importer et distribuer des équipements de télécommunications; puis elle a travaillé avec l'Armée, lancé des recherches, conçu et produit ses propres matériels, obtenu des soutiens à Shenzhen, été encouragée à produire le téléphone mobile GSM national, développé ses productions et ses ventes en Chine, obtenu des contrats à Hong Kong, en Thaïlande et au Pakistan, ouvert des bureaux en Birmanie, en Irak, en Libye et à Cuba.. . 18

Tsingtao, bientôt centenaire, est une des plus anciennes brasseries chinoises. Elle a profité du boom de la consommation, mais surtout, dans les années 1990, du "Viêtnam des multinationales" : elle s'est imposée comme premier producteur national en rachetant à des prix bradés des installations ultramodernes de grandes marques étrangères, incapables de mettre fin au gonflement de leurs pertes [FEER}.{r::!;>57, 91} En Chine, la campagne idéologique des "trois représentations" présente le Parti communiste comme représentant: des "forces avancées de la production", de la "culture avancée" et des "intérêts des larges masses" donc en premier lieu des couches ayant bénéficié d'une formation universitaire, des entrepreneurs, des cadres et des techniciens [FEERj.

-

Les pays du Mercosur, l'Amérique latine, ont Florianopolis (Brésil) des finances publiques (déficits (faibles taux d'inflation). Economie Review suggère
dans une semblable

le marché commun du cône Sud de adopté en décembre dernier à objectifs communs en matière de et dettes) et de politique monétaire Un éditorialiste de la Far Eastern que les pays de l'Asean s'engagent

voie. {r::!;>175}

{JO} JOjanvier 01 Ce matin, à une heure (heure de Pékin), la Chine a lancé son second vaisseau spatial non habité, Shenzhou II. Shenzhou I avait été lancé en novembre 1999 [ChinaDj.{~17} Le premier ministre indien ne sera pas à New Dehli pour accueillir Li Peng, ancien premier ministre de Chine et actuel président du Congrès national du Peuple; il sera en visite au Viêtnam. Côté indien, on se plaint de l'entrée de produits de consommation chinois à des prix de dumping; et on s'agace d'un article publié en Chine, qui souligne les coupures de courant en Inde, le manque d'eau dans les bidonvilles, la vétusté des bus et la congestion du trafic [Tlndiaj. {~16}
{11} J1 janvier OJ La croissance de l'économie mondiale pourrait être de 3,4 %

19

en 2001, contre 4,1 % en 2000. Le produit intérieur brut américain constitue près de 30 % du produit mondial, contre 26 % en 1992 ; les profits réalisés par les entreprises américaines représentent la moitié des profits mondiaux [WallS!, in CI]. Les patrons américains gagnent environ 60 % de plus que ceux des autres régions du monde et 34 fois ce que gagnent en moyenne leurs salariés; les trois quarts des Américains considèrent qu'ils sont trop payés [Economist, n CI]. i Brusque aggravation de l'épidémie de sida en Chine: en dépit des statistiques officielles (20 711 séropositifs), il y aurait des centaines de milliers de malades. Au début des années 1990, le sida, surtout présent dans les grandes agglomérations et au long des grands axes routiers, était lié à la drogue et la prostitution; aujourd'hui, son extension dans 31 provinces résulte largement des pratiques de prélèvement sanguin. Longtemps, les "dons du sang" se sont faits sous la contrainte et le contrôle de l'autorité publique. Après les réformes économiques de 1978, s'est ouvert un "marché du sang" et des paysans gagnant environ 250 dollars par an pouvaient doubler leurs revenus avec 80 prélèvements. En 1993, le ministre de la santé a approuvé un programme d'exportation de sang. Avec l'augmentation des quantités demandées, le relâchement des contrôles, la multiplication des préleveurs et des intermédiaires, des pratiques dangereuses se sont généralisées : seringues réutilisées "à la chaîne" et, une fois recueilli le plasma, réinjection aux donneurs d'un peu du sang collectif de la séance de prélèvement [WashP]."Le sang a construit ma maison. Le sang a construit toutes les maisons de ce village. Maintenant, le sang nous tue", dit un paysan. Et, derrière le sang, la pauvreté, l'ignorance, la marchandisation, l'âpreté au gain, l'échange inégal, l'irresponsabilité des dirigeants, la corruption... {r::!;> 152} {12} 12 janvier Dl Les fabricants taiwanais de puces électroniques estiment que la baisse de leurs ventes aux fabricants d'ordinateurs est compensée par la forte hausse de la demande de puces de haute qualité pour téléphones mobiles de la troisième génération et assistants nmnériques personnels [FEER]. Le fabricant de microprocesseurs, Intel, lance un appareil musical numérique à 300 dollars; et le numéro un mondial du logiciel, Microsoft, qui 20

s'est associé à d'importants développeurs de jeux comme Electronic Arts et Activision, présente en avant-première sa console de jeux XBox, équipée <hImicroprocesseur Pentium III, également à 300 dollars [BusW}.Ainsi va l'incessante ronde des marchandises. {~81, 119} {I3} 13 janvier 01 En 1992, le gouvernement a décidé de faire de Singapour une ''île intelligente": depuis 1996, tous les promoteurs doivent
câbler les nouvelles constructions

- tant

commerciales

que

résidentielles. A Hong Kong, où se construit le Cyberport qui devrait accueillir fin 2003 au moins quinze multinationales des technologies de l'information, la mode est aux "immeubles intelligents". L'aéroport d'Inchon en Corée-du-Sud, qui doit être achevé en mars, sera "parfaitement intelligent" et offtira 46 kiosques d'accès rapide à internet. A l'instar du nouveau building de 47 étages du Shenzhen Special Zone Daily, d'autres projets d'immeubles "intelligents" fleurissent en Chine: à Shanghai, Pékin, Guangzhou [FEER}... Circulation de l'information, régulations diverses, contrôles de sécurité, bret: hypercommunication : intelligence ? {~74} {I4} 14 janvier 01 Le candidat Bush a été le premier à franchir, pour sa campagne, la barre des 100 millions de dollars de financements privés. Le président Bush va devoir "renvoyer l'ascenseur" : aux firmes pharmaceutiques, qui ont dépensé plus de 40 millions de dollars en campagnes publicitaires dénonçant les projets du démocrate Al Gore et espèrent peser sur la réforme du "Medicare" ; aux sociétés d'investissement, qui ont apporté 22 millions de dollars aux candidats républicains et attendent que la baisse des impôts s'accompagne du développement de l'épargneretraite privée et d'entreprise; aux entreprises de haute technologie, qui ont apporté moins de 8 millions de dollars mais "entendent dissuader M. Bush de soumettre internet à une quelconque forme de taxation" [WallS!, in CI]. La démocratie à l' encan. {~59, 73,80, 136,138}
{15} 15 janvier Le violent tremblement de terre du Salvador a fait des

21

centaines, peut-être des milliers de morts. Le pays manque de moyens, notamment d'hélicoptères, pour organiser les secours [radio}. {4~} Le Guardian fait état d'un document ancien d'une dizaine d'années dans lequel l' Atomic Energy Authority (AEA) mettait en garde le gouvernement contre les risques découlant de l'usage militaire de l'uranium appauvri pour la santé des troupes britanniques. D'après les associations, 521 anciens de la guerre du Golfe sont morts depuis 1991 et plus de 5 000 souffrent de maladies, notamment de leucémie. A la radio, un médecin militaire déclare qu'outre les poussières d'uranium appauvri, les solvants utilisés pour le nettoyage des armes et certains radars peuvent être causes de leucémie. Armements modernes: dangereux aussi pour ceux qui les servent? {16} 16 janvier 01 {10~} Echo positif de la longue visite en Inde du numéro deux chinois Li Peng : il a finalement rencontré le premier ministre indien et des progrès significatifs ont été faits sur la question des frontières [Tlndia}... Selon les investigations d'un procureur de Düsseldorfrelatées par Der Spiegel, un groupe de firmes russes aurait, à travers un montage compliqué, lavé quelques 7 milliards de dollars dans des banques allemandes. D'après Die Welt, le groupe serait lié aux oligarques russes Roman Abramovich et Boris Berezovsky
[MoscT}. {r::::> 53}

{17} 17 janvier 01 {lOc:!;>} vaisseau spatial non habité chinois, Shenzhou II, a Le été récupéré en Mongolie intérieure. Au cours de son vol qui a duré près de sept jours et de ses 108 rotations, ont été effectuées des centaines d'opérations sophistiquées et d'expérimentations. C'est une étape vers un vol habité [ChinaD}.La Chine, puissance spatiale, aussi. {r::::> 38, 109} Nouvelle inquiétante pour quiconque a conscience des dangers du nucléaire: le ministre russe Evgueni Adamov a programmé le doublement de la production d'électricité nucléaire dans les 20 22

ans qui viennent. {r:!;> 73} A l'extérieur, la Russie construit six centrales nucléaires: deux en Chine, deux en Inde et deux en Iran. Concurrents dans ce domaine en Chine, les Etats-Unis sont hostiles à la réalisation des centrales en Iran, craignant qu'elles ne facilitent l'accès aux annes nucléaires; l'une de ces centrales, commencée en 1995, est construite à 90 % et devrait entrer en service en 2003
[MoscT).. (r::!;) 90} 73,

Attentat hier contre Laurent-Désiré Kabila, président du Congo Kinshasa [radio). Est-il mort, est-il vivant? Un "familier" a tiré sur lui, puis a aussitôt été abattu. Acte isolé,
complot? {r:!;> 25}

{I8} 18 janvier Dl La Californie - l'Etat le plus riche et le plus peuplé de la
première puissance du monde

- est

en panne:

dans la Silicon

Valley, des centaines de milliers de consommateurs dont Apple et Hewlett-Packard sont privés d'électricité; des coupures tournantes, annoncées à la radio ets à la télévision, sont organisées par aires géographiques. Coincées entre les hausses de leurs prix d'achat (libéralisés) et le blocage de leurs tarifs (réglementés), les deux principales compagnies de distribution sont en situation de faillite [presse & radio). Le gouverneur a décrété l'état d'urgence, ce qui lui permet de dégager des moyens pour faire acheter, dans des Etats voisins et au Canada, les kWh nécessaires [LAT). Cette crise de l'électricité, qui couvait l'an dernier, s'est brusquement aggravée. La demande explose, les constructions de plusieurs centrales ont été retardées et les producteurs de courant tirent bénéfice de la pénurie en augmentant leurs prix, jusqu'à vendre aux mieux offrants en périodes de pointe. L'économie libérale jusqu'à l'absurde. {r:!;> 36} {I9} 19 janvier Dl Un important dossier de Courrier international éclaire les guerres, violences armées, massacres, trafics, dérives politiques et dégradations sociales dont souffre l'Afrique aujourd'hui. Après la décolonisation, ce continent a été l'enjeu des anciennes puissances coloniales et des stratégies des Etats-Unis et de 23

l'URSS de leurs firmes, leurs services secrets et leurs réseaux : un terreau où foisonnèrent gouvernants de paille, dictatures, enrichissements démesurés, corruption, bref: les faces les plus viles du pouvoir. S'en suivirent le délitement et l'enlisement de trop de pays. La fin du monde bipolaire a accentué le désengagement des "Grands". Régimes menacés, guérillas et bandes armées ont financé leurs armements par des trafics (diamant, or, ivoire, drogues, etc.), établissant des relations, directes ou par trafiquants interposés, avec les milieux du crime organisé du monde entier. Grandes firmes, débris des anciens réseaux et services secrets "font avec" . Et, à travers luttes armées, violences et corruption, une logique de pillage appauvrit des régions aux ressources :fragiles et condamne des populations à la précarité, l'abandon, parfois la terreur. Prenons-y garde: ce n'est pas une "histoire d'Afticains". C'est un avertissement, une préfiguration de ce que peut devenir le monde moderne livré aux rapacités et aux violences. {r::!;I25, IOO} Bangkok se provenance de affluent par de marché mondial, renforce comme place diamantaire: en zones d'Amque en conflit, des diamants y multiples canaux et, taillés, repartent sur le avec d'honorables certificats d'origine [FEER}.

-

{20} 20 janvier Dl Lié aux talibans, le Mouvement islamique d'Ouzbékistan projette d'instituer une république islamique dans la vallée de Ferghana qui, au nord de l' Afghanistan, traverse Ie Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan: les présidents de ces trois pays et du Kazakhstan se sont réunis pour coordonner leurs forces contre cette menace; la Chine a foumi des armes au Kirghizstan. Les Etats-Unis s'inquiètent de ce nouveau "foyer
terroriste" [FEER}.
{r::!;II48,

166}

Les relations entre la Chine et chaleureuses qu'elles ont pu l'être elles pourraient même se détériorer talibans se poursuivant, l'influence province du Xinjiang [FEER}. 24

le Pakistan ne sont plus aussi dans les années 1960-1970 ; si, le soutien du Pakistan aux islamiste s'accentuait dans la

George W. Bush jure "solennellement de protéger, préserver et défendre la Constitution des Etats-Unis" et s'installe à la Maison Blanche [presse& radio). {21} 21 janvier Dl {1~} Le premier ministre Ehud Barak et son "cabinet de paix" ont accepté la proposition faite par Yasser Arafat d'un "marathon de négociations de paix" à Tab~ en Egypte. Rejet palestinien des cartes présentées jusqu'ici par Israël, différences sur les questions de sécurité, désaccords sur les "blocs de colonies" et les colonies autour de Jérusalem, oppositions sur le Mont du Temple et le droit de retour des Palestiniens en Israël, épineuses questions de Jérusalem., des réfugiés et du partage de l'eau... Barak dit ne pas croire qu'un accord de paix puisse être signé avant l'élection du premier ministre israélien le 6 février prochain [JerusP).{c;, 2} 2 {22} 22 janvier Dl {21c;,} L'Orient Le Jour rend compte du début de la négociation de Taba : quatre commissions traitent, de la partie arabe de Jérusalem annexée par Israël, des ITontières du futur Etat palestinien, des questions de sécurité et des réfugiés palestiniens. Simple commentaire: "les deux parties ont fait preuve de scepticisme quant aux chances de succès des pourparlers". Ton neutre et contenu factuel, de même que dans le Jerusalem Post: comme, si des deux côtés, on retenait son souffle. {~29} En Russie, 1 200 à 1 300 délégués de quelque 300 organisations ont tenu un "Congrès d'urgence sur les droits de l'homme". Ils s'inquiètent d'une proposition de loi visant à mettre en place une assemblée constitutionnelle qui, par sa composition, serait à leurs yeux "l'Assemblée de la nomenclature" et ont proclamé une situation d'urgence pour les droits de l'homme [MoscT].{c;,58} {23} 23 janvier Dl Réuni à Shanghai, le Groupe intergouvernemental d'experts sUr l'évolution du climat (Giec) confirme: "la plus grande part du réchauffement observé dans les cinquante dernières années est attribuable aux activités humaines" [WashP]. 25

{24} 24 janvier 01 L'OMC, qui s'est mal remise de ses échecs de Seattle à la fin 1999, organisera sa prochaine réunion, en novembre, au Qatar. Seul candidat, cet émirat pétrolier a une capacité hôtelière insuffisante pour les 6 000 délégués, journalistes et lobbyistes ; mais il mobilisera villas et paquebots de croisière [ChinaD].Luxe, ordre et sécurité. {~310} {25} 25 janvier 01 {I ~} Symbolique polarisation. A Davos, pour la 3 1e fois, se réunit le sommet économique mondial: mille hommes d'affaires sélectionnés et qui payent près de 20 000 dollars chacun (hôtel et repas exclus) et un petit nombre d'invités privilégiés (une quinzaine de chefs d'Etat, une cinquantaine d'hommes politiques et des experts économiques et scientifiques). A Pôrto Alegre, le Forum social mondial: 3 000 délégués et 10 000 militants ("sans-terre" du Brésil, Via Campesina, réseaux paysans, marches antichômage, associations, ONG, groupes divers) rejoints par 450 parlementaires et hommes politiques, des intellectuels, des experts [Libé]. D'un côté, avec le souci affiché de la "bonne santé de l'économie mondiale", un club très fermé. De l'autre, un foisonnement de refus, de critiques, de protestations, d'initiatives, de propositions et de réalisations. {~26, 57}

-

-

-

{Il, 19~} L'assassinat du président du Congo Kinshasa, Laurent-Désiré Kabila, l'élimination du meurtrier et le désordre qui a suivi paraissent avoir été parfaitement minutés. Le président angolais met en cause les services de sécurité congolais. Au Congo, si l'on incrimine des pays voisins, agresseurs (Rwanda, Ouganda) ou "allié" (Angola), beaucoup pensent que la mort du président a été "décidée par les Américains" [Soir, in CI]. L'Avenir [in CI] rappelle que, comme Lumumba, Kabila a été assassiné dans une période de passation de pouvoir à la présidence des Etats-Unis et estime que, par delà leur nationalisme, c'est "l'indépendance réelle des pays du tiers monde qui inquiète". {r::!;> lOB}
{26} 26 janvier
{25r::!'v}

01

A Pôrto

Alegre, sont organisés près de 400
la 26

conférences,

débats et ateliers sur "quatre axes principaux:

production de richesses, l'accès aux richesses, l'affirmation de la société civile et le pouvoir politique et éthique". A Davos, le gouvernement suisse a interdit une manifestation prévue contre le sommet; 300 militaires et le double de miliciens sont "sur le pied de guerre" [Mde}. Claude Smadja, directeur général du Forum, déclare: "Nous souhaitons aboutir cette année à des recommandations pour parvenir à combler le fossé dans quatre domaines prioritaires: richesses, santé, éducation, numérique" [Libé}. Ignore-t-il que tous ces fossés se creusent dramatiquement et que simplement les réduire nécessiterait un effort systématique et durable en totale opposition avec le libéralisme économique que prône Davos

-

depuis trente

ans

? {r::?;> 9} 2

{27} 27 janvier Dl Un violent tremblement de terre a frappé hier l'Ouest de l'Inde et touché l'Est du Pakistan. Sa puissance a été estimée à 6,9 sur l'échelle de Richter par deux observatoires, indien et français, et 7,9 par deux autres, chinois et américain. Le nombre des victimes - huit au Pakistan - est estimé ce matin à 6 000 [Hindu}, 7 500 {Tlndia} et peut-être même plus de 10 000 {ChinaD}. La Russie a dépêché une équipe de sauveteurs; le président Bush a proposé l'aide des Etats-Unis. {~30} {28} 28 janvier Dl Des responsables américains s'inquiètent des ravages que font chez les jeunes les jeux d'argent sur internet: on en trouve un millier, établis notamment dans des îles du Pacifique, en
Amérique centrale ou dans les Caraïbes

- les jeux

inter-Etats

étant interdits aux Etats-Unis. Les deux tiers des jeunes de 12 à 17 ans y auraient joué au moins une fois l'an passé: utilisant le numéro d'une carte de crédit de leurs parents, ou la leur, qui pennet un découvert de 5 000 dollars; les jeunes joueurs se retrouvent souvent avec des pertes de plusieurs milliers de dollars. Facteur aggravant selon les "psys", le jeu solitaire devant un écran crée une dépendance du même type que l'alcoolisme à la maison (bien plus difficile à soigner que l'alcoolisme dans des bars) [WashP}. Goût du jeu, appât du gain, argent roi, permissivité d'internet et facilités de la carte bancaire: un condensé de notre civilisation. {~55}
27