NATIONALISATION DU MONDE

-

Français
256 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La mondialisation ne signifie nullement la fin des nations et ethnies mais, à l'inverse, en les remaniant, les institue en objet potentiel porteur de subversion. Il faut rompre avec le linéarisme marxien mais peu marxiste de l'évolution sociale (du " plus petit ancien " au " plus grand contemporain ") et réhabiliter la nation/ethnie non point comme étape nécessairement liée à la révolution bourgeoise, mais comme une tendance permanente au sein des mouvements sociaux. Cela permettra alors de cesser de confondre internationalisme et antinationalisme.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 1999
Nombre de lectures 69
EAN13 9782296377738
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème