POLITIQUE HORS-CHAMP

POLITIQUE HORS-CHAMP

-

Livres
412 pages

Description

« Politique hors-champ se présente comme une critique de la politique considérée comme un champ particulier et séparé de la vie sociale. La thèse développée est que limiter la politique à ses moments institutionnels est un appauvrissement de ses potentialités, incompatible avec toute politique d’émancipation. »

Extrait de: Laurent Levy. « Politique hors-champ. » iBooks.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 septembre 2012
Nombre de lectures 2
EAN13 9782841748501
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Couverture de l'epub
Laurent Levy

Politique hors-champ

Contribution à une critique communiste de la politique

Présentation

Politique hors-champ se présente comme une critique de la politique considérée comme un champ particulier et séparé de la vie sociale. La thèse développée est que limiter la politique à ses moments institutionnels est un appauvrissement de ses potentialités, incompatible avec toute politique d’émancipation.
Cela conduit l’auteur à critiquer certains des concepts les plus habituels de la théorie politique : ainsi la « société civile », qui suppose une « société politique » distincte et refermée sur elle-même ; ainsi les « partis », qui tendent à s’approprier l’action politique au détriment de la masse des citoyens ; ainsi, même la « démocratie », considérée comme un type d’institutions distinctes de la société elle-même et dès lors insensibles à ses contradictions, qui pourtant les traversent et les travaillent.
Un long chapitre propose de suivre le parcours de l’idée de la politique dans le travail d’un certain nombre d’auteurs classiques, de Machiavel à Marx, montrant comment s’enracinent les thèses proposées dans l’analyse de certaines intuitions, certains développements, voire certaines impasses de ces auteurs.
Différentes époques de l’histoire et différentes disciplines du savoir sont mobilisées, de l’Antiquité classique à la Révolution française ou la Révolution russe, et de l’anthropologie à la sociologie ou la philosophie.
L’ensemble constitue un tout à la fois cohérent et ouvert. Moins que d’apporter des réponses aux questions classiques de la théorie politique, l’auteur entend susciter le débat par un éclairage neuf sur ces questions.

Table des matières

  • Six bémols à la clé (Avertissements)
  • Introduction
    • Une critique de la politique
    • Sources
  • Première partie. La politique dans tous ses états
    • Chapitre liminaire
      • L’idée spontanée de la politique
      • Le mot « politique »
    • Chapitre II. Parcours d’une idée
      • Un détour nécessaire
      • Machiavel (1467-1529) : la fin et les moyens
      • Les trois Thomas (More, Münzer, Campanella) : utopie et messianisme
      • Bodin (1530-1596) : État et souveraineté
      • Le moment des Lumières : la politique comme problème
      • Hobbes, Spinoza, Diderot, Rousseau : la politique comme théorie
      • La naissance de l’économie politique : la politique comme technique
      • La Révolution française : la politique comme solution
      • Marx (1818-1883) : la politique et l’anthropologie
    • Chapitre III. Idéologie et fétichisme
      • La force de l’évidence
      • La forme-marchandise
      • Séparation marchande et fétichisme
      • Séparation et forme sociale
      • Idéologie et faisceaux d’évidences
      • Universalisme et communautarisme : l’idéologie dominante ne perd pas le Nord
      • Idéologie et propagande
    • Chapitre IV. Politique, État et société
      • Le culte anti-politique de la « société civile »
      • « La politique, c’est le social »
      • Le mot d’ordre « Tout est politique ! »
      • La politique et l’État : premiers regards
      • La suspension de la politique
      • État et non-État
      • L’État et son opposition
      • La sécession de la Plèbe
  • Deuxième partie. L’illégalité démocratique
    • Chapitre liminaire
      • Le mot « démocratie »
      • Kratos : la démocratie comme puissance
    • Chapitre II. Les contradictions du peuple
      • Le dêmos de la démocratie
      • L’art de la domination… et de l’émancipation
      • Domination bureaucratique
      • La triade classique des dominations sociales : Classe / Race / Genre
    • Chapitre III. Politique et formalisme démocratique
      • Démocratie et démocratie formelle
      • Politique et démocratie : leur identité précaire
      • République démocratique et démocratie représentative
      • Sur le mandat de représentation politique
      • Limites, contradictions et mérites du suffrage universel
      • Principe majoritaire et modes de scrutin
      • Démocratie et (anti)parlementarisme
      • Militantisme ou citoyenneté ?
      • Démocratie directe et délégation
      • À nouveau sur les mandats : les palliatifs à la délégation
      • La dialectique démocratique du communisme
      • Autogestion et subsidiarité généralisée
      • Une démocratie mondiale ?
  • Troisième partie. Faire de la politique
    • Chapitre liminaire
    • Chapitre II. Les ressorts de l’émancipation
      • Dignité, retournement de stigmate, et quant-à-soi des dominés
      • L’engagement politique
    • Chapitre III. L’organisation de la politique et la forme-parti
      • Politique et collectifs militants
      • Partis politiques : premiers regards
      • Forme-marchandise et forme-parti
      • Une fonction institutionnelle
      • Forme-parti et bipartisme
      • Une conception dominante de la politique
      • Forme-parti et forme des partis
      • La politique joue à la marchande
      • Pour une politique hors champ
      • Que faire de « Que faire ? » : La question du « parti communiste »
      • La critique du substitutisme
      • Force politique et forme-parti
      • Dépasser la forme-parti
    • Chapitre IV. Hégémonie, théorie, utopie et histoire
      • Babel des dominés et hégémonie des dominants
      • Formation de la Koïnê
      • La conquête de l’hégémonie
      • La politique et l’horreur du vide (théorique)
      • Utopie et politique
      • Révolution et communisme
      • Révolution et contre-révolution
      • Les bifurcations de l’histoire
  • Bibliographie