Pour l'histoire des relations internationales

-

Français
711 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle ont, dans un livre publié en 1964, transformé l’histoire diplomatique traditionnelle en une nouvelle discipline : l’histoire des relations internationales, qui prend en compte les rapports non seulement entre les États, mais aussi entre les « peuples ». Il n’est pas possible, à leurs yeux, de bien comprendre la vie internationale sans analyser ces « forces profondes » qui surgissent des sociétés et reconstituer l’écheveau complexe des « processus de décision » en politique étrangère.
Depuis cette œuvre pionnière, l’histoire des relations internationales a connu bien des métamorphoses. À la lumière des apports des autres sciences sociales, les historiens internationalistes requestionnent les notions, analysant à la fois les « systèmes internationaux » et les « dynamiques trans-nationales », et le rôle des acteurs étatiques et non étatiques. Ce livre se veut aussi un manifeste en faveur d’une discipline qui, en cette époque de nouvelle globalisation et de violences accrues, aide à penser la complexité du monde actuel et à éviter les solutions simplistes en matière de guerre et de paix.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 26
EAN13 9782130742395
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0195€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
2012
Sous la direction de
Robert Frank
Pour l’histoire des relations
internationales
Copyright
© Presses Universitaires de France, Paris, 2015 ISBN numérique : 9782130742395 ISBN papier : 9782130606246 Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
Présentation
Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle ont, dans un livre publié en 1964, transformé l’histoire diplomatique traditionnelle en une nouvelle discipline : l’histoire des relations internationales, qui prend en compte les rapports non seulement entre les États, mais aussi entre les « peuples ». Il n’est pas possible, à leurs yeux, de bien comprendre la vie internationale sans analyser ces « forces profondes » qui surgissent des sociétés et reconstituer l’écheveau complexe des « processus de décision » en politique étrangère. Depuis cette œuvre pionnière, l’histoire des relations internationales a connu bien des métamorphoses. À la lumière des apports des autres sciences sociales, les historiens internationalistes requestionnent les notions, analysant à la fois les « systèmes internationaux » et les « dynamiques trans-nationales », et le rôle des acteurs étatiques et non étatiques. Ce livre se veut aussi un manifeste en faveur d’une discipline qui, en cette époque de nouvelle globalisation et de violences accrues, aide à penser la complexité du monde actuel et à éviter les solutions simplistes en matière de guerre et de paix.
Ta b l e
d e s
Hommage et remerciements(Robert Frank)
Avant-propos(Robert Frank)
m a t i è r e s
Première partie. Historiographie, théories et sources
Introduction. Historiographie, théories et sources(Robert Frank)
Chapitre 1. L’historiographie des relations internationales : des « écoles » nationales(Robert Frank) « L’école française d’histoire des relations internationales » : autour des « forces profondes » et des « processus de décision »
Les directions de recherche depuis quarante ans
Les autres historiographies nationales
Chapitre 2. Histoire et théories des relations internationales(Robert Frank)
Réalisme, néoréalisme, réalisme libéral
Idéalisme et école libérale Du behaviorisme à l’internationalisme libéral : de l’étude des comportements des acteurs aux théories de l’interdépendance, de la coopération et de l’intégration Constructivisme et postmodernisme
Du mondial au transnational : les approches non stato-centrées
Chapitre 3. Les sources de l’historien(Jean-Claude Allain†)
Exemples d’archives publiques nationales
Les documents diplomatiques Organisations internationales et publicité mondialisée des sources Deuxième partie. Le national, l’international et le transnational
Introduction. Le national, l’international et le transnational(Robert Frank)
Chapitre 4. L’invention de la diplomatie(Lucien Bély)
Les acteurs sur le théâtre du monde
Le parfait ambassadeur vu par Hotman De Villiers
e La diplomatie au XVII siècle
Un comédien sur le théâtre
La nécessité d’une profession à part
e L’ambassadeur fut-il un modèle social du XVIII siècle ?
Chapitre 5. Les composantes de la puissance(Jean-Claude Allain et Robert Frank)
Les facteurs géographiques, démographiques, et les enjeux géopolitiques
Puissance économique et puissance militaire : lehard power
Soft poweret images de la puissance : le poids de la culture, de la morale et des représentations
Chapitre 6. La hiérarchie des puissances(Jean-Claude Allain et Robert Frank)
Grandes puissances et superpuissances
Petites et moyennes puissances
e Chapitre 7. Les systèmes internationaux au XX siècle(Robert Frank)
Au temps des grandes puissances classiques (1880-1941)
Au temps de la loi des géants (1941-1973)
Les deux tournants à l’origine du système actuel : 1973 et 1989-1991
Chapitre 8. La puissance et le pouvoir facteurs internes et facteurs externes dans la vie politique(Pierre Guillen)
Les rapports conjoncturels entre politique intérieure et politique extérieure
Les liens durables entre « internalité » et « externalité »
Chapitre 9. Colonisation, décolonisation et « système-monde »(Marc Michel)
e Sur la colonisation dans les relations internationales au XIX siècle
Sur la décolonisation dans les relations internationales
Chapitre 10. Les organisations internationales(Pierre Gerbet†)
L’évolution de l’organisation internationale
L’étude des organisations internationales
Les orientations de recherche
Chapitre 11. L’histoire des relations internationales à l’épreuve des interactions transnationales(Pierre Grosser)
Les limites de l’étatisation des relations internationales
La montée du « transnational »
Interactions transnationales et globalisation
Interactions transnationales et identités collectives
Acteurs et réseaux transnationaux Troisième partie. Champs et forces des relations internationales : autonomie et interdépendance
Introduction. Champs et forces des relations internationales : autonomie et interdépendance(Robert Frank)
Chapitre 12. L’économique et le politique : autonomie des facteurs, autonomie des acteurs ?(Eric Bussière)
Des forces profondes à la notion de puissance
Autonomie des acteurs et recomposition des facteurs d’analyse
Chapitre 13. Stratégie et politique étrangère(Maurice Vaïsse et Frédéric Bozo)
Le temps des guerres mondiales
Le temps de la guerre froide
La fin de la guerre froide et après ?
Chapitre 14. Migrations et relations internationales(Pierre Milza)
Migrations et déplacements de populations
Pour une histoire globalisante des migrations internationales
Le poids du nombre
Les migrants acteurs de la vie internationale
Immigration et imaginaire social
Migrations et globalisation
Chapitre 15. Mentalités, opinion, représentations, imaginaires et relations internationales(Robert Frank)
L’apport de Pierre Renouvin et de Jean-Baptiste Duroselle
Clarification des notions Représentations et imaginaires sociaux : une nouvelle grille de lecture à partir des années 1990 Identités et visions du monde
Chapitre 16. Culture et relations internationales : les diplomaties culturelles (Robert Frank)
Définitions de laculture. Types et formes de diplomaties culturelles
Les ressorts de la puissance ou de l’influence
Le ressort de la paix ou du rapprochement entre les peuples
Le jeu des identités
Chapitre 17. Internationalisation du sport et diplomatie sportive(Robert Frank)
Un reflet culturel des rapports de force géopolitiques et de la vie internationale
Un facteur de relations internationales : la diplomatie sportive
Sports, identités et sentiments collectifs
Chapitre 18. Religion(s) : enjeux internationaux et diplomatie religieuse (Robert Frank)
Catholicisme et diplomatie pontificale
Protestants, orthodoxes, catholiques et œcuménisme chrétien
Organisations juives, sionisme, antisionisme et antisémitisme dans les relations internationales
Islam, islamisme et relations internationales
Chapitre 19. Culture et relations internationales : transferts culturels et circulation transnationale(Robert Frank)
Quelques notions
L’exemple de la circulation internationale des musiques
Américanisation, circulation et acteurs
Médiations et espaces de circulation
Chapitre 20. Droits de l’homme et enjeux humanitaires(Antoine Fleury)
Profondeur historique de la question des droits de l’homme
L’institutionnalisation des droits de l’homme au niveau international
La protection des droits de l’homme en Europe
La protection des droits de l’homme en Europe comme enjeu de politique internationale La protection des droits de l’homme dans le monde et le « droit d’ingérence humanitaire » Quatrième partie. Milieux, sociabilités, acteurs et processus de décision
Introduction. Milieux, sociabilités, acteurs et processus de décision(Robert Frank)
Chapitre 21. L’appareil diplomatique(Jean-Claude Allain † et Laurence Badel)
L’émergence d’une administration spécialisée
Le ministère français des affaires étrangères : l’administration centrale Le ministère français des affaires étrangères : les services extérieurs
Chapitre 22. Groupe, réseau, milieu(Pierre Jardin)
L’équipe décisionnelle
Milieu et entourage
Chapitre 23. Le processus de décision en politique étrangère : les nouveaux enjeux du multilatéralisme(Élisabeth du Réau)
Le processus décisionnel dans l’espace européen en voie d’intégration
Acteurs et processus décisionnel à l’époque de la « paix mondialisée »
Chapitre 24. Figures de grands décideurs : l’intérêt de la biographie(Pierre Milza)
L’individuel et le collectif
Quel objet ? Quel modèle ? Pour une biographie globalisante Cinquième partie. Les problématiques de L’Europe
Introduction. Les problématiques de l’Europe(Robert Frank)
Chapitre 25. Concert européen, système européen, ordre européen(Georges-Henri Soutou)
Les mots, les notions
e Le concert européen au XIX siècle
e Les types de systèmes européens au XX siècle
Chapitre 26. Coopération et intégration dans le processus de la construction européenne(Marie-Thérèse Bitsch et Eric Bussière)
Coopération, intégration et construction d’une Europe économique
Coopération, intégration et construction politique de l’Europe
Chapitre 27. Problématiques de l’Europe centrale(Bernard Michel)
La formation des ministères des affaires étrangères
Les relations avec les grandes puissances
Les relations entre les pays d’Europe centrale
e Chapitre 28. Identité russe et identité européenne au XX siècle(Marie-Pierre Rey)
L’héritage en 1917 : une identité russe inachevée
1917-1953 : la construction de l’identité soviétique, un processus ambigu
1953-1991 : l’identité soviétique en rupture de ban européen ?
Chapitre 29. Les États-Unis, l’alliance atlantique et l’unification européenne : deux projets complémentaires ou rivaux ?(Pierre Melandri et Yves-Henri Nouailhat)
Alliance atlantique et intégration européenne au début de la guerre froide : les nécéssités de la convergence La détente et la tentation de la divergence
La fin de la guerre froide accroît les tensions transatlantiques
Chapitre 30. Des identités européennes(Gérard Bossuat)
L’identité européenne, un objet mal identifié
Les miroirs des identités européennes
L’identité communautaire européenne
En guise de conclusion : démocratie et relations internationales(Robert Frank et Georges-Henri Soutou)
La démocratisation des relations internationales : l’approche systémique
La démocratie, comme dynamique nationale, internationale et transnationale
Orientation bibliographique(Robert Frank)
Index(Robert Frank)
Hommage et remerciements
Robert Frank
a rédaction d’un tel ouvrage collectif a pris du temps. Deux de ses auteurs ont Ldisparu et n’ont pu voir sa publication arriver à son terme : Jean-Claude Allain et Pierre Gerbet. Nous leur avons dédié ce livre qui leur doit beaucoup pour ce qu’ils y ont fait et pour leur importante contribution au rayonnement de notre discipline, l’histoire des relations internationales. À l’autre bout de la chaîne générationnelle, des jeunes chercheurs talentueux ont émergé au cours de la longue période de gestation de ce volume : qu’ils soient remerciés pour leurs relectures, leurs conseils et suggestions. Ils sont trop nombreux pour être cités ici, mais leurs interventions dans ce livre sont mentionnées en bonne place, ainsi que leurs travaux qui ont largement inspiré les chapitres qui suivent. Nos remerciements s’adressent enfin à Maryvonne Le Puloch, ingénieur d’études au CNRS, pour la qualité de son travail d’édition, qui lui aussi s’est inscrit dans la durée.