RD Congo, le 30 juin 2005

-

Français
134 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Ce texte a été publié pour la 1ère fois en juin 2005, dans un contexte de grande tension sociale et politique en RDC. Une tension liée à l'interprétation de l'article 196 de la "Constitution de la transition", portant sur la date du 30 juin 2005, censée mettre fin à la période de la "transition politique". Au moment où nous rééditons ce texte, pour la richesse de sa teneur historique, le contexte politique congolais est une fois de plus dominé par le débat constitutionnel, avec en perspective les nébulosités de l'horizon 2016..." Eddie Tambwe Kitenge

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2015
Nombre de lectures 6
EAN13 9782336379715
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
BANZA MUK AL AY NSUNGU
RD CONGO, LE 30 JUIN 2005 ÇA PASSE OU ÇA CASSE ?
Retour sur un épisode crucial de l’histoire congolaise
Préface de Camille Sesep N’Sial
RD Congo, le ͵Ͳjuin ʹͲͲͷ : Çapasse ouça casse ? Retour sur un épisode crucial de l’histoire congolaise
Banza MukalayNsungu RD Congo, le ͵Ͳjuin ʹͲͲͷ : Ça passe ou ça casse ? Retour sur un épisode crucial de l’histoire congolaisePréface de Camille Sesep N'SialComptes rendus L’(armattan
Ce texte a étépubliépour lapremière foispar Africa Text Les éditions congolaisesȋRDCȌen« », juin 200ͷ. Laprésente édition n’a donc étépossible Quegrâce à l’aimable autorisation de cet éditeur. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06354-6 EAN : 9782343063546
Sommaire Préface ͻ Avant-propos de l’auteur ͳͷ 1. En attendant le ͵Ͳjuin ͳ͹ ͳ.ͳ. De la fête à la psychose : la signification d'une date ͳ͹ ͳ.ʹ. Les dessous des cartes ʹ͸ ͳ.͵. Les thèses qui s’affrontent ʹ͹ 2. Des motspour construire ou détruire Ͷ͹ Position de l’Udps Ͷ͹ Position du Parti lumumbiste unifie ȋPaluȌ ͷ͸ Position du MLC ͸͵ Position du RDC ͸ͺ Position du PPRD ͹͸ Position de la composante « oppositionpolitique » ͺͲ Position des autorités traditionnelles ͺ͹ Position de laConférence épiscopale nationale du Congo ͻʹPosition du président de la République ͻ͸ Position de la communauté internationale ͳͳ͵ M. J.M. Guehenno ͳͳ͵ Les Etats-unis d’Amérique ͳͳ͸ Le Président Thabo Mbeki ͳͳͺ
Préface ͳ De Camille SesepN'Sial On « parle » la politique autant qu'on la « fait ». La politique est même sans doute un des domaines où la parole se constitue elle-même en un actepuissant : en occupant et en organisant l'espacepublic, elle influence les modalités de la vie en société. Le verbe n'estpas seulement « communication », mais construction ou destruction. En politique, les mots ont un pouvoir et constituent à la fois des outils ou des enjeux pour ceux qui briguent la tête des institutions. Leur force réside dans leur capacité à mobiliser les énergies, à déplacer les foules, à ancrer les idéologies ou les convictions dans les ʹ espCette analrits » yse de Marie Soleil Frère contribue, sans doute, à la mise en lumière des enjeux réels de la chaîne des textes produits autour du ͵Ͳjuin ʹͲͲͷ en République Démocratique du Congo. Dans l'histoire des nations, ilydatesa des mots et des qui impriment à leur itinéraire des trajectoires nouvelles, qui traduisent leurs rêves, leurspassions, leurs angoisses. )ly a des mots et des datesqui les mobilisentpour des idéaux ou qui les démobilisent. Au Congo, le ͵Ͳ juin immortalise la rupture avec l'ordre colonial et l'avènement d'une ère nouvelle. C'est le ͵Ͳjuin de l'année ͳͻ͸Ͳ, en effet,que l'ancienne colonie belge accède à l'indépendance. )ndépendance : « le maître mot » s'était
ͳ Professeur ordinaire à l'Université de Kinshasa. ʹ Marie Soleil Frère ʹͲͲͲ, « Mots dupouvoir etpouvoir des mots : le brique des médias au service duprojetpolitique en Afrique Bulletin des séances, Académie Royal des Sciences subsaharienne », d'Outre-mer , Bruxelles, p.ʹ͵Ͳ.  ͻ