Revue française (49) d

Revue française (49) d'histoire des idées politiques

-

Français
338 pages

Description

Rousseau et ses Considérations sur le gouvernement de Pologne ou Rousseau historien et législateur antimoderne par Alfred Dufour - Penser la liberté religieuse en 1789 : Stanislas de Clermont-Tonnerre par Patrice Rolland - Pavane pour une révolution heureuse. Aperçu de la pensée politique de Stanislas de Clermont-Tonnerre, 1757-1792 par Jean-Guy Rens - « Le début du siècle nouveau » : le débat intellectuel et politique en Allemagne autour de 1800 par Lucien Calvié - De l'industrialisme saint-simonien aux fondateurs du management scientifique : l'utopie de la coopération par Baptiste Rappin – Complexification sociale et effacement de la souveraineté chez Léon Duguit par Emeric Travers - Quid leges sine moribus ? Jean Massabiau ou l'aporie constitutionnelle du républicanisme au premier XIXe siècle par Oscar Ferreira - Quelle approche pour quelle histoire des idées politiques ? par Hugo Bonin et Francis Dupuis-Déri- Jacques de Cassan par François – Conclusion- Résumés/Abstracts

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2019
Nombre de lectures 3
EAN13 9782140120176
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
REVUEFRANÇAISE
D’HISTOIRE
DES
IDÉES
POLITIQUES
Varia
er N° 49 1 sem. 2019
REVUEFRANÇAISED’HISTOIREDESIDÉESPOLITIQUES
N° 49 er 1 semestre 2019
DERNIERS NUMÉROS
N° 30 - 2009 – LeRisorgimentoet la France N° 31 - 2010 – Varia N° 32 - 2010 – Pouvoir d’un seul et bien commun N° 33 - 2011 – Sièyes N° 34 - 2011 – La notion d’exécution N° 35 - 2012 – Autour deL’Esprit des lois e e N° 36 - 2012 – Langues et nations (XIII-XVIIIsiècles) N° 37 - 2013 – Usages de Platon N° 38 - 2013 – Théories du suffrage politique N° 39 - 2014 – Art et Politique N° 40 - 2014 – Historiens des idées politiques N° 41 - 2015 – Doctrine publiciste et droit romain N° 42 - 2015 – Tiers-mondismes N° 43 - 2016 – La construction européenne et ses apories N° 44 - 2016 – Écologie politique N° 45 - 2017 – Luther et la politique N° 46 - 2017 – Varia N° 47 - 2018 – Édouard Laboulaye e N° 48 - 2018 – Langues et nations auXIXsiècle N° 49 - 2019 – Varia
Revue semestrielle publiée avec le concours du CERAP – Université Paris 13
COMITÉ SCIENTIFIQUE MauriceAGU L HON(†) PierreANSA RT PhilippeCON TA M I N E MichelGA N Z I N MarcelGAUC H E T ClaudeGAU VA R D SimoneGOYA R D-FA BR E OlivierGU I L L O T Jean-PierreMAC H E L ON FrançoiseMÉ L ON IO AlbertRIG AU DI È R E MichelTROPEr Yves Sassier
COMITÉ DE RÉDACTION Guillaume Bacot Céline Borello Franck Collard Éric Desmons Béatrice Guion Dominique Hiebel Carlos M. Herrera Olivier Ihl Élina Lemaire Pierre-Yves Quiviger Patrice Rolland Michael Soubbotnik Sylvio Hermann De Franceschi
direction Eric Desmons ancien directeur Guillaume Bacot
Ventes et abonnements Editions L’Harmattan 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr
Abonnement annuel France :  Etranger :  Chaque numéro :
55 € 60 € 35 €
Toute correspondance concernant la rédaction doit être envoyée à : Eric Desmons, Université Paris 13, CERAP, 99 avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse Ne sont examinés que les articles proposés en document joint à un courrier électronique adressé à : edesmons@gmail.com
Sommaire
VARIA
Rousseau et sesConsidérations sur le gouvernement de Pologneou Rousseau historien et législateur antimoderne. par Alfred Dufour. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Penser la liberté religieuse en 1789 : Stanislas de Clermont-Tonnerre par Patrice Rolland 65 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pavane pour une révolution heureuse. Aperçu de la pensée politique de Stanislas de Clermont-Tonnerre, 1757-1792 par Jean-Guy Rens 101 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
« Le début du siècle nouveau » : le débat intellectuel et politique en Allemagne autour de 1800 par Lucien Calvié. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 De l’industrialisme saint-simonien aux fondateurs du PDQDJHPHQW VFLHQWL¿TXH  O¶XWRSLH GH OD FRRSpUDWLRQ par Baptiste Rappin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .155
&RPSOH[L¿FDWLRQ VRFLDOH HW HIIDFHPHQW GH OD VRXYHUDLQHWp FKH] Léon Duguit par Emeric Travers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .191
Quid leges sine moribus? Jean Massabiau ou l’aporie e constitutionnelle du républicanisme au premierXIXsiècle par Oscar Ferreira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .223
Quelle approche pour quelle histoire des idées politiques ? par Hugo Bonin et Francis Dupuis-Déri. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .273
Jacques de Cassan par François Monnier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .305
Conclusion323  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Résumés/Abstracts327 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
VARIA
Rousseau et sesConsidérations sur le gouvernement de Pologneou Rousseau 1 historien et législateur antimoderne ?
Alfred Dufour*
À la mémoire de mon épouse Gabrielle née Wierusz Kowalska
I. Contexte général et esprit desConsidérations
Les derniers textes politiquesécrits par Rousseau, qui relèvent à proprement parler de son œuvre de politique pratique et appa-raissent imprégnés de ses travaux relativement méconnus d’histo-ULHQ VRQW JpQpUDOHPHQW UDWWDFKpV SDUIRLV GH PDQLqUH DUWL¿FLHXVH à son maître-livre de pensée politique et de politique théoriqueque constitue leContrat social,dont ils ne seraient, à un titre ou à un DXWUH TX¶XQH DSSOLFDWLRQ RX XQH MXVWL¿FDWLRQ 6¶LO HVW YUDL TX¶XQH GH sesLettres écrites de la Montagnese présente presque tout entière
* Alfred Dufour est professeur honoraire à l’université de Genève. 1 Nous tenons à remercier pour leur précieuse assistance informatique dans la réalisation de la publication de cette étude madame Marie-Jasmine Dudan et son époux le professeur Patrick Quinlan ainsi que le Dr rer.pol. Till Hanisch.