Sortir du communisme, changer d
429 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Sortir du communisme, changer d'époque

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
429 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

À l’occasion du XXe anniversaire de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement de l’Union soviétique, qui ont marqué la fin du XXe siècle, la Fondation pour l’innovation politique publie l’ouvrage Sortir du communisme, changer d’époque.
Ce livre a pour objectif de rendre hommage à un moment historique d’une importance considérable, très peu salué comme tel en France, et de mieux connaître les conditions qui ont accompagné la fin du communisme.
Sous la direction de Stéphane Courtois, une équipe d’une vingtaine d’auteurs d’horizons et de nationalités multiples dressent par leurs expertises un bilan provisoire de la décommunisation dans les ex-pays soviétiques. Ils reviennent sur la nature du communisme, phénomène qui s’est imposé dans le monde entier à partir de 1917 et qui a marqué toute une époque, ainsi que sur les raisons de son brusque effondrement et son impact sur la société civile. Ce livre décrypte la difficile mutation du totalitarisme à la démocratie, la persistance du communisme dans l’Europe réunifiée et son évolution.
L’échec du modèle soviétique a eu notamment pour conséquences le déclin du parti communiste en France et la montée du nationalisme en Russie. L’échec du communisme laisse à ce jour l’humanité incapable de proposer un modèle alternatif de production et de redistribution des richesses.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 2
EAN13 9782130791843
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0180€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Sous la direction de
Stéphane Courtois
Sortir du communisme, changer d'époque
Copyright
© Presses Universitaires de France, Paris, 2011
ISBN papier : 9782130587675 ISBN numérique : 9782130791843
Composition numérique : 2016
http://www.puf.com/
Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
Présentation
e À l’occasion du XX anniversaire de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement de l’Union soviétique, qui ont marqué la fin du XXe siècle, la Fondation pour l’innovation politique publie l’ouvrage Sortir du communisme, changer d’époque.
Ce livre a pour objectif de rendre hommage à un moment historique d’une importance considérable, très peu salué comme tel en France, et de mieux connaître les conditions qui ont accompagné la fin du communisme.
Sous la direction de Stéphane Courtois, une équipe d’une vingtaine d’auteurs d’horizons et de nationalités multiples dressent par leurs expertises un bilan provisoire de la décommunisation dans les ex-pays soviétiques. Ils reviennent sur la nature du communisme, phénomène qui s’est imposé dans le monde entier à partir de 1917 et qui a marqué toute une époque, ainsi que sur les raisons de son brusque effondrement et son impact sur la société civile. Ce livre décrypte la difficile mutation du totalitarisme à la démocratie, la persistance du communisme dans l’Europe réunifiée et son évolution.
L’échec du modèle soviétique a eu notamment pour conséquences le déclin du parti communiste en France et la montée du nationalisme en Russie. L’échec du communisme laisse à ce jour l’humanité incapable de proposer un modèle alternatif de production et de redistribution des richesses.
Table des matières
Première partie : Fin du communisme, changement d’époque Vers un changement d’époque de l’Atlantique à l’Oural(Stéphane Courtois) e Le communisme du XX siècle La sortie du communisme Un changement d’époque en Europe Sentiment national et décomposition du communisme(Krzysztof Pomian) La « société civile » : un spectre qui hante l’Europe communiste et postcommuniste(Dominique Colas) La « société civile », des années 1970 aux années 2000 : inflation lexicale et dévalorisation conceptuelle Une formule dans des combats politiques Les « sociétés civiles » en Europe de l’est et en Russie après le communisme : un classement par rang Les syndicats : éléments de l’appareil communiste puis faiblesse postcommuniste Les facteurs explicatifs actuels de la faiblesse de la « société civile » dans les anciens pays communistes Une cause toujours active : l’absence de « sociétés civiles » dans l’Europe communiste Une fin sans horreur mais la « société civile » est toujours fantomatique Idée européenne, communisme et fin de la guerre froide(Bernard Bruneteau) L’idée européenne, arme de guerre froide Fin de la guerre froide, perte de sens de l’idée européenne ? Deuxième partie : Du totalitarisme à la démocratie : une mutation plus ou moins assumée 1989-2009 en Europe du Centre-Est : trois itinéraires et trois cycles(Jacques Rupnik) Une nouvelle carte de l’Europe Trois défis à l’Union Européenne e Marginalisation de l'appareil communiste et création de la III République de Pologne(Brigitte Gautier) Chronologie La transition économique et sociale La transition politique et symbolique
La question de la décommunisation en Pologne(Bronislaw Wildstein) La Roumanie vingt ans après : un bilan provisoire(Stelian Tǎnase) Quelques explications Imaginons une scène Nous sommes quelques années après la révolution Les limites de la reconstruction démocratique en Bulgarie(Ivaylo Znepolski) Fin de la transitionetnormalisation Lafin de la transitioncomme dépassement Fin de la transitionetchangements administratifs Critères économiques d’évaluation de la transition et leurs limites Fin de la transitionet intégration Sortir du communisme : le cas de l’Albanie(Besnik Mustafaj) PREMIÈRE PARABOLE : Le tigre qui avait grandi dans une cage du zoo DEUXIÈME PARABOLE : Mon premier entretien en tant qu’ambassadeur d’Albanie avec un diplomate haut placé du ministère français des Affaires étrangères TROISIÈME PARABOLE : Un intellectuel albanais, ancien prisonnier politique, demande la nationalité française Russie : démocratie Potemkine ou resoviétisation simulacre ?(Myriam Desert) Dynamiques sociales et politiques Représentations et imaginaires politiques Vraies et fausses continuités La Russie et le monde : nouvelles représentations ?(Anne de Tinguy) L’évolution des représentations du monde et de la place de la Russie dans le monde Pourquoi des évolutions aussi fortes et aussi complexes ? Images du passé soviétique et sortie du communisme : la trajectoire géorgienne(Thorniké Gordadzé) La Géorgie et son passé soviétique : une trajectoire singulière La controverse au sujet du « merveilleux géorgien »: Staline entre l’Empire et son pays d’origine Les tentatives de domestication du nationalisme géorgien par les soviétiques La fin de l’URSS en Géorgie, la révolution nationaliste avortée de Gamsakhourdia et le « thermidor » de Chevardnadzé La « révolution des roses » et l’avenir du passé communiste Perceptions du communisme, perceptions de la Russie La Chine est-elle sortie du communisme ?(Jean-Luc Domenach)
Troisième partie : D’une impossible mémoire européenne à une histoire assumée La Russie de Poutine ou l’impossible mémoire du communisme, hier et aujourd’hui(Galia Ackerman) Le dégel et le brejnévisme Les héritiers du dégel prennent leur revanche L’ère Poutine et la nouvelle idéologie russe Le retour du soviétisme Estonie : une révolution des mémoires ?(Jean-Pierre Minaudier) Ukraine, un impossible héritage soviétique ?(Roman Serbyn) L’Ukraine indépendante postsoviétique Une transition difficile La naissance du système démocratique Histoire et mémoire de l’Ukraine soviétique La Pologne de 2010 et le communisme après le communisme(Jerzy Eisler) Communisme et histoire de la Pologne : les fruits amers de la désinformation à l’Est et à l’Ouest(Alexandra Viatteau) La Moldavie, dernier avatar de l’alliance Hitler-Staline(Radu Portocala) La générosité turque envers l’Autriche et la Russie Bref retour dans le berceau roumain Démembrement et soviétisation Indépendance et héritage stalinien Retour au communisme Le dernier bastion soviétique Fausses solutions pour un faux conflit La semi-défaite des communistes Retour sur l’alliance soviéto-nazie, soixante-dix ans après(Stéphane Courtois) Aux origines de l’alliance soviéto-nazie Une première cible commune : la Pologne L’intermède de l’antifascisme et du Front populaire Le thème de la « guerre impérialiste » prépare le revirement de l’URSS Les négociations secrètes avec l’Allemagne Le pacte de non-agression Les véritables intentions de Staline Du pacte de non-agression au traité soviéto-nazi « d’amitié et de délimitation des frontières »
La politique du PCF et le cas du Parti communiste français L’attaque soviétique contre la Finlande Soviétisation et terreur de masse en Pologne orientale L’affirmation de l’impérialisme soviétique Le PCF dans l’alliance totalitaire La fin de la lune de miel De la Grande Alliance à l’instauration du rideau de fer L’alliance soviéto-nazie : le point aveugle de la mémoire européenne Quatrième partie : Persistance du communisme en Europe L’évolution électorale et politique des partis communistes en Europe 1976-2009(Nicos Marantzidis et Lamprini Rori) Les partis communistes avant la chute du mur de Berlin Les partis communistes après la chute du communisme Les partis communistes en Europe de l’est après 1989 Ce qui reste du communisme : les valeurs Conclusions « Sous le drapeau rouge de la Révolution mondiale » : la réorganisation des réseaux communistes et postcommunistes en Europe(Patrick Moreau) L’après 1990 : le dispositif communiste et postcommuniste en Europe Les formes de collaboration Communisme et crise de la modernité : l’émergence des idées néocommunistes(Yolène Dilas-Rocherieux) Socialisme et modernité Communisme et modernité Le communisme aujourd’hui Effondrement soviétique et déclin du Parti communiste français(Dominique Andolfatto) Un déclin électoral antérieur à 1989 L’aveuglement du PCF en 1989 Que reste-t-il du PCF ? L’extrême gauche et la mémoire du communisme entre dénégation, exaltation et hypomnésie(Sylvain Boulouque) Des éléments culturels communs L’évaporation du communisme(Dominique Reynié)
Première partie : Fin du communisme, changement d’époque
Chapitre 1
Vers un changement d’époque de l’Atlantique à l’Oural
Stéphane Courtois directeur de recherches au CNRS (« Cultures et sociétés en Europe », Strasbourg). Spécialiste du communisme français et international et de la question du totalitarisme, il a publié de nombreux ouvrages dont récemmentLe jour se lève. L’héritage du totalitarisme en Europe, 1953-2005Éditions du Rocher, 2006), (dir., Les logiques totalitaires en Europe (dir., Éditions du Rocher, 2006),Communisme en France(dir., Éditions Cujas/ICES, 2007),Le dictionnaire du communisme (dir., Larousse, 2007),Communisme et totalitarisme (Perrin, 2009),Le bolchévisme à la française(Fayard, 2010).
e our nombre d’observateurs, le XX siècle n’aura pas compté tout à fait ses Psiècle », inauguré entre le 1cent ans. Il aura été un « court XX e er août 1914 et le 7 novembre 1917, et clôturé entre le 9 novembre 1989 – la chute du mur de Berlin – et décembre 1991 – la dissolution de l’URSS. Et de fait, ce e terrible XX siècle a été marqué par l’émergence et l’expansion d’un phénomène inédit, le communisme marxiste-léniniste dont on a semblé être sorti en 1991. Mais qu’était ce communisme qui a marqué toute une époque ? Quelle était la nature du phénomène qui s’est imposé dans le monde entier – et en particulier dans l’espace européen – à partir de 1917 ? Comment et pourquoi s’est-il brusquement effondré ? Qu’en reste-t-il dans l’Europe réunifiée ?
e Le communisme du XX siècle
Le communisme est une idée fort ancienne qui considère que les injustices et dysfonctionnements de la société sont dus à l’enrichissement personnel, et ne peuvent être corrigés que par la suppression de la propriété privée et son
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents