UEFA — La Ligue des champions
134 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

UEFA — La Ligue des champions

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
134 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description


UEFA : La Ligue des champions, 60 ans de passion



Les fans de football n'ont certes pas tous le même maillot, mais ils partagent tous la même passion pour la fameuse Ligue des Champions ou Champions League.


Découvrez tous les secrets de cette grand messe du ballon rond en dates clés et anecdotes chronologiques.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 91
EAN13 9782366029604
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0045€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

UEFA
60 ans de passion
Éditions Chronique
La légende du FC Barcelone
Sa devise, Més que un club, ne pouvait être mieux trouvée. Car le Futbol Club Barcelona est bien « plus qu’un club » : c’est un symbole d’identité à la fois sportive, culturelle, sociale et politique. Pour les Catalans, bien sûr, dont il a été l’étendard quand il s’agissait de résister au franquisme. Ce qui explique en partie l’éternelle rivalité avec le Real Madrid, longtemps considéré comme l’équipe de Franco. Mais aussi pour les quelque cent mille socios (supporters), catalans ou non, réunis en penyas (clubs) à travers le monde. Bien plus qu’un club, encore, par son maillot, resté longtemps vierge de toute inscription, malgré les offres financières mirobolantes des plus grandes marques. Et quand en 2006 les dirigeants acceptaient enfin de plaquer un logo sur les célèbres rayures blaugrana (bleu et grenat), ce n’était pas pour remplir le tiroir-caisse, mais pour défendre une cause : celle de l’Unicef. Ça, c’est le Barça dans toute sa splendeur !
Un magnifique palmarès
Fondé le 29 novembre 1899 par un expert-comptable… suisse, Hans Gamper, le FC Barcelone aura mis plusieurs années à imposer sa domination sur les autres équipes de la ville. À partir de 1922, le Barça évolue dans son premier grand stade, les Corts, bâti dans le quartier populaire du même nom. Il déménagera en 1957 pour le proche Camp Nou (« nouveau stade » en catalan), où il continuera de bâtir son palmarès. Et quel palmarès ! Vainqueurs en 1929 du premier Championnat d’Espagne, les Catalans ont par la suite remporté vingt autres éditions de l’épreuve, dont les trois dernières en date (2009, 2010, 2011). À noter d’ailleurs que le FC Barcelone est avec le Real Madrid et l’Athletic Bilbao un des trois clubs espagnols à n’avoir jamais quitté la première division. Toujours pour ce qui est des compétitions nationales, la vitrine des trophées du Barça ne compte pas moins de 25 Coupes d’Espagne et dix Supercoupes ! Et que dire, au niveau européen, de ses quatre Ligues des champions (1992, 2006, 2009, 2011) ? Sans oublier quatre Coupes des vainqueurs de Coupe, quatre Supercoupes… S’il est l’unique club du continent à avoir participé chaque année à une compétition européenne depuis leur création en 1955, le FC Barcelone a toutefois, comme tout club, vécu des périodes de disette. Mais il a aussi connu deux grands âges d’or. Le premier au début des années 1990, sous la conduite de Johan Cruyff, l’ex-joueur vedette néerlandais revenu comme entraîneur. Le second c’est aujourd’hui, avec les phénomènes Messi, Xavi et autres Iniesta, tous formés au club. Et gageons que cet âge d’or durera quelques années encore…
3 avril 1955
Paris
À l’initiative du journal L’Équipe , les dirigeants du football européen décident de créer une Coupe d’Europe des clubs champions.
13 juin 1956
Paris – La Coupe d’Europe au Real de Madrid
Le Real de Madrid a gagné la toute première Coupe d’Europe de football des clubs champions en battant le Stade de Reims par 4 buts à 3. En hommage au journal L’Équipe , qui a créé cette compétition, la rencontre a eu lieu au Parc des Princes devant trente-sept mille spectateurs enthousiasmés par la qualité du spectacle. Leblond, pour Reims, ouvre le score dès la sixième minute puis Templin, quatre minutes plus tard, double la mise. Sous l’impulsion de Di Stefano, le Real égalise. Après le repos, Hidalgo marque sur passe de Kopa qui – la nouvelle est officielle – va rejoindre le Real à la fin de la saison. Mais Marquitos et Rial renversent la vapeur. Madrid est en liesse.


La première Coupe d’Europe a été remise à Muñoz, capitaine du Real.
29 mai 1957
Le Real de Madrid reste le roi du football
Seconde finale de Coupe d’Europe des clubs champions, deuxième succès du Real de Madrid, cette fois aux dépens des Italiens de la Fiorentina. C’est l’occasion pour le joueur français Raymond Kopa d’obtenir un trophée européen. Le Napoléon du football, comme on l’appelle, fut l’an dernier un finaliste malheureux avec le Stade de Reims. Cette année, 125 000 spectateurs assistaient à la rencontre. Il est vrai que celle-ci se déroulait dans le fief des Madrilènes. Ils l’ont emporté par 2 à 0, grâce à un penalty de Di Stefano à la 70 e minute et à un tir de Gento six minutes plus tard. Le combat fut âpre, impitoyable, mais loyal. Porté par un public enthousiaste, le Real de Madrid a imposé une fois de plus sa manière forte et a démontré qu’il est bien la meilleure formation du moment. Kopa n’est pas encore tout à fait intégré à sa nouvelle équipe. Les vainqueurs sont Alonso, Torres, Marquitos, Lesmes, Muñoz, Kopa, Zarraga, Mateos, Di Stefano, Rial, et Gento. Sans oublier l’entraîneur, le très avisé Villalonga.
28 mai 1958
Bruxelles
Le Real Madrid remporte la Ligue des champions face au Milan AC (3-2 après prolongation).
3 juin 1959
Stuttgart – Reims a encore raté la Coupe d’Europe
Malédiction ? Reims a de nouveau échoué devant le Real de Madrid en finale de la Coupe d’Europe de football des clubs champions. Le match a eu lieu au Neckarstadion de Stuttgart, où dix mille supporters français avaient fait le déplacement. Une consolation pour les Français : Raymond Kopa, devenu madrilène, gagne sa troisième Coupe d’Europe. Deux buts ont suffi aux Espagnols pour l’emporter, mais la finale s’est révélée techniquement décevante. À noter que Kopa a été blessé, selon lui volontairement, sur un sérieux coup au genou par son camarade de sélection Jean Vincent. Il n’en a pas moins terminé la rencontre.


Le Real de Madrid était imbattable.
18 mai 1960
Glasgow
Victoire 7 buts à 3 lors de la Coupe d’Europe des clubs champions pour le Real Madrid contre l’équipe d’Eintracht Francfort dans le stade d’Hampden Park.
31 mai 1961
Suisse
Dans le stade du Wankdorf de Berne, le Benfica gagne contre le FC Barcelone la ligue des champions (3 buts contre deux).
2 mai 1962
Amsterdam
Le Benfica de Lisbonne bat le Real de Madrid 5 à 3 et remporte la...