Modèles d'alphabets - La gothique

-

Livres
34 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Née en France au XIe siècle d'une crise du parchemin, la gothique n'est, à l'origine, qu'un "accident graphique". Pour économiser leur support devenu rare et cher, les copistes resserrent la lettre minuscule ronde qu'ils utilisent depuis des siècl


Née en France au XIe siècle d'une crise du parchemin, la gothique n'est, à l'origine, qu'un "accident graphique". Pour économiser leur support devenu rare et cher, les copistes resserrent la lettre minuscule ronde qu'ils utilisent depuis des siècles. Puis les scribes lui ajoutent quelques lettrines, improvisent des arabesques, adoptent par mimétisme les brisures particulières de l'ogive des nouvelles cathédrales. Si les Français s'en sont ensuite désintéressés, certains peuples lui vouent toujours une "affection intégrale".



Se prêtant à de multiples interprétations graphiques, la gothique reste d'actualité pour qui sait la dessiner. D'où ce petit ouvrage : un vade-mecum du dessinateur.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 juillet 2011
Nombre de visites sur la page 57
EAN13 9782212408232
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
e Née en France auXIsiècle d’une crise du parchemin, la gothique n’est, à l’origine, qu’un «accident graphique». Pour économiser leur support devenu rare et cher, les copistes resserrent la lettre minuscule ronde qu’ils utilisent depuis des siècles. Puis les scribes lui ajoutent quelques lettrines, improvisent des arabesques, adoptent par mimé tisme les brisures particulières de l’ogive des nouvelles cathédrales. Si les Français s’en sont ensuite désintéressés, certains peuples lui vouent toujours une « affection intégrale ».
Se prêtant à de multiples interprétations graphiques, la gothique reste d’actualité pour qui sait la dessiner. D’où ce petit ouvrage : un vademecum du dessinateur.
eprin Rt s ' 50