//img.uscri.be/pth/a8d212a7b4737091c5de283399259a535b8d2c89
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Berthe Morisot

De

Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l’œuvre du peintre. Armand Fourreau a réalisé la première biographie complète de Berthe Morisot.

Lors de sa première édition, la critique de l’époque le saluait en ces termes :« Armand Fourreau dont les ouvrages ont toujours obtenu le plus vif succès dans les milieux artistiques et littéraires, nous présente aujourd'hui [...] une nouvelle étude d'une lecture infiniment attachante, dans laquelle il nous peint, à travers ses œuvres, la vie à la fois calme et passionnée d'un des peintres les plus délicats des temps modernes, Berthe Morisot. L'ouvrage de M. Armand Fourreau, d'une rare élégance de style, témoigne d'une clairvoyance artistique et d’une sûreté de jugement remarquables. » (L’Ouest-Éclair 12/03/1925)

ou encore : « M. Fourreau connut intimement la famille Morisot et son récit abonde en détails inédits sur la vie de son héroïne. » (Le Bulletin Artistique, 15/03/1925).

Au-delà du texte originel, qui était indisponible depuis longtemps, l'édition enrichie de VisiMuZ rajoute plus de 160 photos de tableaux, agrandissables en plein écran par simple-tap. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.

Outre les illustrations, ces textes de référence sont complétés par d’autres anecdotes issues d'autres témoignages sur l'artiste et par des commentaires VisiMuZ relatant les aventures de certains tableaux.

En replaçant les tableaux dans le contexte global de l’œuvre de l’artiste, en faisant comprendre au lecteur l’évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.

Pour un livre d’art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :

- disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,

- adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,

- agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,

- création d’une photothèque personnelle avec les photos de l’ebook,

- tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.


Voir plus Voir moins
picture

Avant-propos

La collection VisiLiFe a pour objet l'édition ou la réédition de biographies de référence de peintres célèbres. Ces biographies sont celles qui sont systématiquement évoquées par les biographies postérieures qui puisent abondamment à leur source. Les auteurs sont des écrivains au style très agréable, ils connaissent personnellement les artistes dont ils évoquent la vie et l’œuvre. Ces biographies avaient un défaut : elles étaient parfois frustrantes à lire quand on n'avait pas en mémoire les tableaux évoqués par l'auteur. Avec le numérique, cet obstacle est levé et les ouvrages de la collection VisiLiFe incluent systématiquement les œuvres en regard des textes pour une meilleure compréhension du travail de l'artiste et surtout un plus grand plaisir de lecture. Vous pouvez agrandir chaque photo en pleine page par un simple-tap. Le détail de la navigation est indiqué ci-après. Vous pouvez évidemment annoter votre livre numérique. La visite virtuelle ne remplace pas la visite réelle. Aussi nous vous indiquons en fin d’ouvrage la localisation des œuvres que vous avez pu admirer au cours de votre lecture. Grâce au numérique, vous pouvez enfin profiter pleinement des illustrations en les agrandissant.

Quelques conseils pratiques d'utilisation

Votre livre est un e-book.

1) Malgré tout le soin apporté à sa réalisation, les programmes de lecture actuels connaissent quelques défauts de jeunesse, qui peuvent altérer l'affichage de plusieurs caractères. Ainsi, sur certains lecteurs, les espaces insécables peuvent dans quelques polices ne pas être gérées. Dans ce cas, il apparaît un petit carré au lieu d'une espace. Le choix d'une autre police de caractères permet de contourner le problème. De même, l'agrandissement du corps des lettres peut poser quelques soucis d'ajustement pour les images. Ici, il suffit de changer la taille des caractères pour améliorer l'affichage. Enfin, les césures sont traitées selon des règles anglo-saxonnes et ne respectent pas encore les règles francophones.
Mais votre livre numérique est aussi un livre enrichi, pour vous donner plus de plaisir en regardant les photos des œuvres.

2) Affichage des œuvres en pleine page. Par simple-tap dans le corps du texte sur la photo de l’œuvre, on affiche celle-ci en pleine page. Un double-tap permet alors l'affichage en plein écran. Un autre double-tap retourne à l'affichage pleine page. On peut revenir à la page du texte en cliquant sur la zone en bas à gauche « Revenir à la p. xxx » ou sur la croix en haut à gauche, selon les lecteurs.

3) Biographie des artistes. Lorsque vous lisez votre livre en étant connecté à Internet, vous pouvez, par simple-tap sur le nom des artistes, lorsqu'il est indiqué dans le cartel des œuvres, accéder aux notices biographiques qui leur sont consacrées au sein de l'encyclopédie libre Wikipédia. Attention : pour ne pas alourdir la lecture, ces liens ne sont pas signalés.

4) À la fin du livre, vous pouvez afficher un diaporama de toutes les œuvres présentes dans l'ouvrage. Le cartel est rappelé en bas de chaque page.

5) Les dates de certaines vies d'artistes ou de création des œuvres peuvent être imprécises.
Nous avons choisi d'indiquer les incertitudes de la manière suivante :
  • be : between ou entre
  • ca : circa ou vers
  • an : ante ou avant
  • po : post ou après

Nous sommes très attentifs à vos impressions, remarques et critiques concernant le fond et la forme des ouvrages publiés par VisiMuZ. N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l'adresse suivante :
guides@visimuz.com

Introduction de l'éditeur

La première édition de ce livre a été publiée dans la collection « Maîtres de l’art moderne » aux éditions F. Rieder, en 1925. Armand Fourreau (1864-?) est aussi l’auteur de différents ouvrages sur l’art gothique et les primitifs de la Renaissance.

Quelques années après, en 1933, le premier catalogue des œuvres de Berthe Morisot a été établi par Monique Angoulvent, avec la participation active de Julie Manet. Il comprend 663 numéros. Son plus gros défaut est de contenir seulement 14 planches. Sans reproduction des œuvres, des doutes et des confusions peuvent être entretenues. Un 2e catalogue a été réalisé en 1961 par Marie-Louise Bataille et Georges Wildenstein. Bénéficiant d’études complémentaires, il a conduit à revoir certaines datations des œuvres de l’artiste. Il est organisé en trois parties : d'abord les peintures (du numéro 1 à 416), puis les pastels (de 417 à 608), et enfin les aquarelles (de 609 à 847). Enfin, le 3e catalogue et le plus récent, datant de 1997, a été refondu pour la partie « peintures » par Alain Clairet, Delphine Montalant et Yves Rouart (ce dernier étant le petit-fils de Julie Manet et donc l’arrière-petit-fils de Berthe Morisot). Il comprend 423 numéros et quelques « bis », le total est donc légèrement supérieur.

Les œuvres ont été numérotées selon le classement des catalogues raisonnés des peintures de ce dernier catalogue (notées CMR) ou, pour certains dessins, selon le catalogue Bataille et Wildenstein (notées BW).

Arbre généalogique de la famille de Berthe Morisot
Arbre généalogique de la famille de Berthe Morisot

Les familles Manet, Morisot, Rouart ont écrit une partie de l’histoire de l’art et de la littérature de la seconde moitié du XIXe et du XXe siècle. Pour mieux comprendre les liens entre tous les protagonistes de la vie de Berthe Morisot, nous avons inclus un arbre généalogique (à agrandir pour une meilleure lisibilité) des trois familles et de leurs liens.

Dans l'édition originale de l'ouvrage d’Armand Fourreau (1925), les reproductions étaient regroupées en 2e partie (hors-texte) et numérotées de 1 à 40. Nous avons pour notre part choisi de rendre la lecture plus aisée en rapprochant les œuvres du texte qui les évoque.

Notre édition présente les œuvres avec leur localisation de 2015, mais nous avons respecté les indications de collection ou de musée précisées par l'auteur. La localisation actuelle des tableaux est, lorsqu’elle est connue, indiquée systématiquement dans les cartels. Elle peut parfois être différente de celle indiquée par l’auteur en 1925, soit que les tableaux soient entrés dans des musées, soit que les musées aient eux-mêmes changé. Il va sans dire par exemple que si l’auteur indique musée du Louvre, ou musée du Luxembourg, on doit lire musée d'Orsay.

Les cartels des tableaux présentent un fond différent selon la notoriété des tableaux représentés. Gris pour les tableaux les moins connus, bleu lorsque leur notoriété est plus importante, rose lorsqu’il s’agit d’œuvres devenues des icônes universelles de la peinture.

Tableaux, dessins, lithographies sont parfois commentés lorsque des informations complémentaires peuvent enrichir la lecture (en italique et avec un fond légèrement grisé pour indiquer que cette note n’est pas issue du texte originel). L'abréviation V. (VisiMuZ) signifie qu'il s'agit d'un ajout de l'éditeur.

Les icônes des tableaux sont agrandissables par simple-tap. Ceux-ci peuvent être vus ensuite en plein écran via un double-tap.

Les notes de l’auteur (de 1 à 12) ont été reprises. Nous avons également pris la liberté d’ajouter quelques notes (numérotées à partir de 100) lorsque les connaissances du XXIe siècle peuvent venir en complément ou en contradiction avec celles d’il y a 100 ans.


En couverture : Jeune femme au chapeau de paille, National Gallery of Art, Washington (DC).
Photo : Courtesy of the National Gallery of Art, Washington (DC).


Première édition : juin 2015
Dépôt légal : juin 2015
N° éditeur : 9791090996151

I. La formation

[non disponible dans cet extrait]

II. La leçon de Corot

[non disponible dans cet extrait]

III. L'émancipation


[non diponible dans cet extrait]

IV. Impressionnisme

Cache-cache
[35] Cache-cache, 1873, huile sur toile, 45,1 x 54,9 cm, collection particulière CMR27
[36] Le Village de Maurecourt, 1873, pastel sur papier, 47 x 72 cm, collection particulière BW424
Le Village de Maurecourt
Lilas à Maurecourt
[37] Lilas à Maurecourt, 1874, huile sur toile, 50 x 61 cm, collection particulière CMR35
Chasse aux papillons
[38] Chasse aux papillons, 1874, huile sur toile, 46 x 56 cm, musée d'Orsay, Paris CMR36

Il semble que notre artiste se soit fort bien rendue compte, pendant cette exposition, des inconvénients de la prédominance exagérée de la lumière et que, si celle-ci avait eu pour effet, dans sa peinture Cache-cache, d’affaiblir dans une certaine mesure la couleur et avec elle la forme, elle avait été, dans d’autres œuvres exposées, jusqu’à les faire à peu près disparaître et à les remplacer par de simples taches colorées. Une marine, le Quai, qu’elle peignit peu après[103], au cours de l’été 1874, à Fécamp, où elle était venue en villégiature avec sa mère après la mort de son père, montre en effet qu’elle a aussitôt réagi. L’accord entre le sol, l’eau et le ciel y est obtenu par des tons très voisins mais vus si juste et si bien différenciés qu’ils donnent une impression de couleur et de matière d’une rare plénitude : le ton local de chacune de ces trois parties, je veux dire la vérité générale de leur couleur respective, s’y combine à merveille avec la couleur de la lumière qui leur impose son influence et, loin de les affaiblir, semble les vivifier de sa vibrante clarté comme la brise du large paraît les animer de sa haletante caresse ; et puis combien la matière picturale est grasse, onctueuse, généreuse ! soit qu’elle rende l’infini lointain du ciel, soit la masse solide du quai, soit enfin la masse fluide de l’eau sur laquelle se balancent des bateaux aux fins gréements que le pinceau de l’artiste a curieusement détaillés et prestement tracés avec des accents et des souplesses dignes de l’œil et de la main d’un van Goyen ou d’un Guardi.

[39] Sur la terrasse, 1874, huile sur toile, 65,5 x 73 cm, Fuji Art Museum, Tokyo CMR37
Sur la terrasse
V. – Durant l'été 1874, Berthe Morisot séjourne à Fécamp, chez sa tante Marie Boursier, en compagnie de la famille Manet. Ils logent à la Villa Normande, en haut de la côte de Renéville, avec une terrasse sur la mer qui inspirera l'artiste. Cette toile a été exposée à la 3e exposition impressionniste de 1877.
Villa au bord de la mer
[40] Villa au bord de la mer, 1874, huile sur toile, 50,2 x 61 cm, Norton Simon Museum, Pasadena CMR38
V. – La Villa Normande a été démolie pendant la seconde guerre mondiale, car elle constituait un point de repère trop visible pour l’aviation alliée. Le site domine la plage et le casino, et on peut s'y promener (promenade du camping) avec un superbe point de vue sur la mer.
[41] Bateaux en construction, 1874, huile sur toile, 32 x 41 cm, musée Marmottan-Monet, Paris CMR39
Bateaux en construction
V. – Extrait du journal de Julie Manet : « Mes parents s'étaient fiancés à Fécamp. C'était en 1874. Ma mère passait l'été avec la famille Manet : Édouard, sa femme, sa mère et ses deux frères, Gustave et Eugène. Eugène dessinait et peignait peu. Il travaillait à une vue du chantier de construction du port de Fécamp. Ma mère peignait le même sujet : à la fin de l'été, ils étaient fiancés. »
Bassin dans le port de Fécamp
[42] Bassin dans le port de Fécamp, 1874, pastel sur papier épais, monté sur panneau, 32,4 x 41,6 cm, collection particulière CMR40
Berthe Morisot-Manet, photographiée par Charles Reutlinger, vers 1875
Berthe Morisot-Manet, photographiée par Charles Reutlinger, vers 1875
[43] Intérieur, 1872, huile sur toile, 60 x 73 cm, collection particulière CMR26
Intérieur
Le Petit Moulin à Gennevilliers
[44] Le Petit Moulin à Gennevilliers, 1875, huile sur toile, 32 x 45 cm, collection particulière CMR43
Paysage à Gennevilliers
[45] Paysage à Gennevilliers, 1875, huile sur toile, 32 x 41 cm, collection particulière CMR44
[46] Dans les blés à Gennevilliers, 1875, huile sur toile, 46,5 x 69 cm, musée d'Orsay, Paris CMR46
Dans les blés à Gennevilliers

Une délicate aquarelle appartenant à M. et Mme E. Rouart, intitulée À Gennevilliers [BW629, illustrée plus haut], et datant de cette époque, prouve qu’elle était là en possession du plus beau, du plus souple métier, si l’on en juge par l’amusante scène Percher de blanchisseuses de la collection Denop de Monchy, et par cette belle étude d’intérieur, Mélancolie ou Intérieur [illustrée un peu plus haut], où l’intimiste ne se montre pas inférieur au paysagiste par la beauté de la lumière diffuse, la fraîcheur et la délicatesse du coloris, la générosité de la matière, la maîtrise du pinceau.

[47] Percher de Blanchisseuses, 1875, huile sur toile, 33 x 40,6 cm, National Gallery of Art, Washington CMR45
Percher de Blanchisseuses
Eugène Manet à l'île de Wight
[48] Eugène Manet à l'île de Wight, 1875, huile sur toile, 38 x 46 cm, musée Marmottan-Monet, Paris CMR51
V. – La toile est peinte depuis l'hôtel Globe Cottage, qui surplombe Queen's Parade, le quai principal de Cowes.
West Cowes, Isle of Wight
[49] West Cowes, Isle of Wight, 1875, huile sur toile, 48 x 36 cm, collection particulière CMR52
Scène de port à Cowes, île de Wight (Coin de plage à Ramsgate)
[50] Scène de port à Cowes, île de Wight (Coin de plage à Ramsgate), 1875, huile sur toile, 38 x 46 cm, collection particulière CMR53
V. – Le titre de ce tableau et la localisation du sujet font débat depuis plus d'un siècle. Armand Fourreau et Bataille-Wildenstein situent ce tableau à Ramsgate, mais en 1987 Stuckey et Scott évoquent l'île de Wight. À titre personnel, connaissant bien l'endroit et les mouvements de bateaux durant la semaine de Cowes, François Blondel (de VisiMuZ) pense qu'il s'agit bien de Cowes, à côté du Royal Yacht Squadron, le prestigieux club nautique qui règle les départs de régates au canon.
Scène de port, île de Wight (Marine en Angleterre)
[51] Scène de port, île de Wight (Marine en Angleterre), 1875, huile sur toile, 43 x 64,8 cm, Newark Museum, Newark (NJ) CMR54
[52] À l'avant d'un yacht, 1875, aquarelle, 20,6 x 26,7 cm, collection particulière BW630
À l'avant d'un yacht
Bateau à quai
[53] Bateau à quai, 1875, aquarelle, 17 x 23 cm, musée Marmottan-Monet, Paris BW631
Bateaux. Entrée de la rivière Médina dans l'île de Wight (également connu sous le nom de “Pugad Baboy” ou Le Coin des gros)
[54] Bateaux. Entrée de la rivière Médina dans l'île de Wight (également connu sous le nom de "Pugad Baboy" ou Le Coin des gros), 1875, aquarelle (et huile ?) sur toile, 19 x 17,5 cm, Fogg Art Museum, Cambridge (MA) BW632

Sous leur apparence légère et primesautière, de telles peintures demeureront parmi les documents les plus précieux et les plus sensibles de la vie mondaine sous le second Empire. Par elles, Berthe Morisot se rattache à la lignée des purs artistes de France tels qu’un Louis Watteau de Lille et un Gabriel de Saint-Aubin, spirituels annotateurs des coquetteries féminines d’un siècle raffiné, ou un Eugène Boudin non moins amusant chroniqueur de nos plages mondaines. Ce sont en effet chez les quatre artistes, nonobstant la différence des milieux et des époques, un même sens aigu du modernisme avec cet autre caractère, commun d’ailleurs aux maîtres de tous les temps : la tendance au style.

Mais on trouve cependant quelque chose de plus dans les peintures de Berthe, quelque chose d’éternel qui domine cet éphémère si séduisant, si captivant : la présence de la grande nature et de ses forces élémentaires, je veux dire l’éblouissement de la vraie lumière et comme une impression de l’air du large, voire même de la senteur de la brise marine !

…La suite est à retrouver dans le livre complet…


Notes du chapitre


[103]. Dans l'édition originale, l'auteur illustre Le Quai évoqué ici, avec une reproduction du Port de Cherbourg, peint en 1871, Yale University Art Gallery, New Haven (CT), et reproduit dans l'édition VisiMuZ au chapitre III plus haut.


Bibliographie, localisation, crédits photos

Bibliographie succincte

Cette bibliographie succincte, absente de l'édition originale, a été ajoutée par VisiMuZ. Lorsque Armand Fourreau a écrit la monographie de Berthe Morisot, son ouvrage était la première monographie consacrée à l'artiste. De très nombreux articles de magazines, écrits par les plus grands écrivains et critiques (Gustave Geffroy, Camille Mauclair, Paul Valéry, etc.) avaient cependant été déjà consacrés à madame Morisot, de son vivant comme après sa mort.


Angoulvent (Monique), Berthe Morisot, Paris, éditions Albert Morancé, 1933, biographie et catalogue (sans illustrations).

Rouart (Denis), Correspondance de Berthe Morisot, Paris, Éditart, 1950.

Bataille (Marie-Louise) et Wildenstein (Georges), Berthe Morisot, catalogue des peintures, pastels et aquarelles, Paris, Les Beaux-Arts, 1961.

Huysman (Philippe), Morisot. Charmes, Lausanne, International Art Book, 1962.

Montalant (Delphine), Rouart (Yves), Clairet (Alain), Catalogue raisonné de l’œuvre peint de Berthe Morisot, Paris, Cera-nrs, 1998.

Wilhelm (Hugues), et al., Berthe Morisot, Martigny, fondation Pierre Gianadda, 2002.

Localisation

Amérique
États-Unis
  • Cambridge (MA), Fogg Art Museum
    [54] Bateaux. Entrée de la rivière Médina dans l'île de Wight (également connu sous le nom de “Pugad Baboy” ou Le Coin des gros), 1875 (BW632)
  • Newark (NJ), Newark Museum
    [51] Scène de port, île de Wight (Marine en Angleterre), 1875 (CMR54)
  • Pasadena (CA), Norton Simon Museum
    [40] Villa au bord de la mer, 1874 (CMR38)
  • Washington (DC), National Gallery of Art
    [47] Percher de Blanchisseuses, 1875 (CMR45)

Asie
Japon
  • Tokyo, Fuji Art Museum
    [39] Sur la terrasse, 1874 (CMR37)
Europe

France
  • Paris, musée Marmottan-Monet
    [41] Bateaux en construction, 1874 (CMR39)
    [48] Eugène Manet à l'île de Wight, 1875 (CMR51)
    [53] Bateau à quai, 1875 (BW631)

  • Paris, musée d'Orsay, Paris

    [38] Chasse aux papillons, 1874 (CMR36)
    [46] Dans les blés à Gennevilliers, 1875 (CMR46)
Quelque part
Localisation inconnue
  • collection particulière

    [35] Cache-cache, 1873 (CMR27)
    [36] Le Village de Maurecourt, 1873 (BW424)
    [37] Lilas à Maurecourt, 1874 (CMR35)
    [42] Bassin dans le port de Fécamp, 1874 (CMR40)
    [43] Intérieur, 1872 (CMR26)
    [44] Le Petit Moulin à Gennevilliers, 1875 (CMR43)
    [45] Paysage à Gennevilliers, 1875 (CMR44)
    [49] West Cowes, Isle of Wight, 1875 (CMR52)
    [50] Scène de port à Cowes, île de Wight (Coin de plage à Ramsgate), 1875 (CMR53)
    [51] À l'avant d'un yacht, 1875 (BW630)

Crédits photos

Illustration page de couverture
Licence : VisiMuZ
Source : VisiMuZ
Auteur : François Blondel
Arbre généalogique de la famille de Berthe Morisot
Licence : VisiMuZ
Source : VisiMuZ
Auteur : François Blondel
[35] Cache-cache
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1602
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[36] Le Village de Maurecourt
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1604
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[37] Lilas à Maurecourt
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1610
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[38] Chasse aux papillons
Licence : CC-PD-Mark
Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Berthe_Morisot_Ca%C3%A7a_de_borboleta.jpg?uselang=fr
Auteur : Jufranco
[39] Sur la terrasse
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1614
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[40] Villa au bord de la mer
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1613
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[41] Bateaux en construction
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1616
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[42] Bassin dans le port de Fécamp
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1612
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
Berthe Morisot-Manet, photographiée par Charles Reutlinger, vers 1875
Licence : CC-PD-Mark
Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Berthe_Morisot,_1875.jpg
Auteur : Charles Reutlinger
[43] Intérieur
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1599
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[44] Le Petit Moulin à Gennevilliers
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1618
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[45] Paysage à Gennevilliers
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1620
Auteur : Courtesy The athenaeum, rocsdad
[46] Dans les blés à Gennevilliers
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1619
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[47] Percher de Blanchisseuses
Licence : CC-PD-Mark, PD-Art (PD-old-100)
Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:1875_Morisot_Laundry.jpg?uselang=fr
Auteur : Scewing
[48] Eugène Manet à l'île de Wight
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1625
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[49] West Cowes, Isle of Wight
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=45793
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[50] Scène de port à Cowes, île de Wight (Coin de plage à Ramsgate)
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1622
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[51] Scène de port, île de Wight (Marine en Angleterre)
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1623
Auteur : François Blondel
[52] À l'avant d'un yacht
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1627
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[53] Bateau à quai
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1629
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad
[54] Bateaux. Entrée de la rivière Médina dans l'île de Wight (également connu sous le nom de “Pugad Baboy” ou Le Coin des gros)
Licence : VisiMuZ
Source : http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=1626
Auteur : Courtesy The Athenaeum, rocsdad

Autres ouvrages des éditions VisiMuZ

Les biographies VisiLife sont disponibles pour toutes les tablettes du marché (iOS, Android, Kindle Fire, etc.) et sont en vente sur tous les sites (iBooks Store, Amazon, FNAC, Kobo, Cultura, etc.).

Dans la collection :


* Théodore Duret, Histoire d'Édouard Manet et de son œuvre, livre enrichi de 140 reproductions in-texte.

* Théodore Duret, Van Gogh, Vincent, livre enrichi de 150 reproductions in-texte.

* Armand Fourreau, Berthe Morisot, livre enrichi de 160 reproductions in-texte.

* Gustave Geffroy, de l'académie Goncourt, Velázquez, livre enrichi de 100 reproductions in-texte.

* Paul Jamot, Degas, livre enrichi de 210 reproductions in-texte.

* Charles Morice, Paul Gauguin, livre enrichi de 160 reproductions in-texte.

* Ambroise Vollard, Renoir (1841-1919), sa vie et son œuvre, livre enrichi de 200 reproductions in-texte.

À paraître :

* Gustave Geffroy, de l'académie Goncourt, Claude Monet, sa vie, son temps, son œuvre, livre enrichi de 170 reproductions in-texte.

* Achille Segard, Mary Cassatt, peintre des enfants et des mères, livre enrichi de 140 reproductions in-texte.

Les guides de musées VisiMuZ sont utilisables sur tous les appareils iOS et sont en vente sur l'iBooks Store.
Déjà parus :
* Metropolitan Museum of Art, New York
* Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg
* Musées du Vatican, Rome
* National Gallery, Londres
* Kunsthistorisches Museum, Vienne
Planches
Arbre généalogique de la famille de Berthe Morisot
<Arbre généalogique de la famille de Berthe Morisot
Cache-cache
<[35] Cache-cache, 1873, huile sur toile, 45,1 x 54,9 cm, collection particulière CMR27
Le Village de Maurecourt
<[36] Le Village de Maurecourt, 1873, pastel sur papier, 47 x 72 cm, collection particulière BW424
Lilas à Maurecourt
<[37] Lilas à Maurecourt, 1874, huile sur toile, 50 x 61 cm, collection particulière CMR35
Chasse aux papillons
<[38] Chasse aux papillons, 1874, huile sur toile, 46 x 56 cm, musée d'Orsay, Paris CMR36
Sur la terrasse
<[39] Sur la terrasse, 1874, huile sur toile, 65,5 x 73 cm, Fuji Art Museum, Tokyo CMR37
Villa au bord de la mer
<[40] Villa au bord de la mer, 1874, huile sur toile, 50,2 x 61 cm, Norton Simon Museum, Pasadena CMR38
Bateaux en construction
<[41] Bateaux en construction, 1874, huile sur toile, 32 x 41 cm, musée Marmottan-Monet, Paris CMR39
Bassin dans le port de Fécamp
<[42] Bassin dans le port de Fécamp, 1874, pastel sur papier épais, monté sur panneau, 32,4 x 41,6 cm, collection particulière CMR40
Berthe Morisot-Manet, photographiée par Charles Reutlinger, vers 1875
<Berthe Morisot-Manet, photographiée par Charles Reutlinger, vers 1875
Intérieur
<[43] Intérieur, 1872, huile sur toile, 60 x 73 cm, collection particulière CMR26
Le Petit Moulin à Gennevilliers
<[44] Le Petit Moulin à Gennevilliers, 1875, huile sur toile, 32 x 45 cm, collection particulière CMR43
Paysage à Gennevilliers