Théorie/Epistémologie/Littérature
224 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Théorie/Epistémologie/Littérature

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
224 pages
Français

Description

Ce numéro est consacré à des essais concernant la théorie, l'épistémologie et la littérature. Un certain nombre d'entre eux incluent des questionnements sur le postmodernisme et la relation entre la rationalisation et la résistance. Comment analysons-nous le "réel", et comment arrivons-nous à un savoir acceptable? Si la littérature est prise en compte comme un fait social parmi d'autres, il n'y a aucune raison pour que les sociologues ne lui accordent pas la même attention qu'ils devraient accorder à d'autres faits mais en tenant compte de sa spécificité propre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2010
Nombre de lectures 155
EAN13 9782296250871
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

/b;~b@bh~R FR @~%$:
VbEPR@@R /$$~RxOPUS 15
:b0jmc_z$kcno0hjfjac_z@coo0mZopm_ :b_jmuzRkcno_hjfjauz@co_mZopm_
@~s% $ K % : : % V
;b K ~ : $ ~ V : R$V %:F R~ b V % @ m %$ $% ~ V % h R/; ~ R V:~ ] ~ xER
sjsZm^ /o 0_]e_mYEicq_mnco0 ^_;Zfc`jmic_ d /ZioZ0Zm[ZmZY E/% hpu0_ffZqZi]_Y~oVo$o/o d Kjiom0ZfY;ZiZ^Z ]mZi]ci_;jpopm_Y Eicq_mnco0 ^_xp0[_] )Kjiom0ZfY;ZiZ^Z %i^m0Fp]m_oY Eicq_mnco0 ^_h_i1q_Y /pcnn_-]ji^Zo_pm8 Vc]jf_Rq_mZ_modF_nh_^oY]Z]pfo0n picq_mncoZcm_n /Zciod@jpcnY0_faclp_ *_Zidmc_mm_Rnlp_iZvcY Eicq_mnco0@uji~~~Y]mZi]_ *_Zid@jpcn]Z[cZicYRsR//YmZmcnY]mZi]_ KZm]_f]jpmic_mY Eicq_mnco0 ^_Kjiom0ZfYxp0[_]Y;ZiZ^Z VZobZfc_s_cic]bY;V$/dRsR//YmZmcnY]mZi]_-]ji^Zomc]_8 %iojci_s_iicjiYR]jf_ ^_nKci_n ^_mZmcnY]mZi]_ /pnZii_*Zinn_iY Eicq_mnco0 ^_ $joo_m^ZhYmZund0Zn *_Zidmc_mm_5_ff_mY Eicq_mnco0 ^_@ZpnZii_Y /pcnn_ *Z]lp_n@__ibZm^oYRsR//YmZmcnY]mZi]_ KZmu@_jioncicY Eicq_mnco0 ^_;m1o_Yhm1]_ *_ZidKZm]@_q_mZoojY Eicq_mnco0 ^_K_ovY]mZi]_ *_Zidbfcqc_mKZdZnom_Y Eicq_mnco0hm_ij[f_~~dmc_mm_K_i^1n]mZi]_Y]mZi]_ *ZiKZmjioZo_Y Eicq_mnco0^~%]Z^c_Y;ZiZ^Z $Zuhji^_KjpfciY;V$/dRsR//YmZmcnY]mZi]_ %fZcim_nnciY Eicq_mnco0hm_ij[f_~~dmc_mm_K_i^1n]mZi]_Y]mZi]_" %mopmj$j^mcap_vKjmZo:YEicq_mnco0 ^_0Zm]_fji_Y;ZoZfjai_YRnkZai_ FZic_fPZi^_mhp]boYEicq_mnco0 fc[m_ ^_0mpt_ff_nY0_faclp_-]ji^Zo_pm8mc_mm_ }chZYEicq_mnco0 ^_5fZa_i`pmoY%pomc]b_ P_mZ}jf[_maYEicq_mnco0 ^_V_sn]bjjf `jm/j]cZf$_n_Zm]bYV_sdrjmeYE/%
OPûS Tuvres, Publics, Sociétés GDR CNRSOPUS
@Z[jmZojcm_ ;/$m; $jhZ
;b K ~ : $
F R
$$ F % ;:~ b V
F~$R;:~bV FR mE0@~;%:~bV ]fjm_io hZp^_v
/R;$$:%$~%: FR $$F%;:~bV 6q_ 0m_i_f /ufqcZ hcm_f mc_mm_@_xp0Zp
;bV/R~@ FR $$F%;:~bV KZmoci_ %vZhY Eicq_mnco0 :jpfjpn_ ~~ 6q_ 0m_i_fY Eicq_mnco0 mZmcn ~~~ RhhZip_fRobcnY Eicq_mnco0^"%qcaiji @Zpm_io ]f_pmuY Eicq_mnco0 mZmcnP~~ ]fjm_io hZp^_vY Eicq_mnco0hm_ij[f_ ~~ /ufqcZ hcm_fY Eicq_mnco0^_mc]Zm^c_d *pf_nP_mi_ *_``m_u sZff_uY Eicq_mnco0^p:_tZnY /Zi %iojicjYE/% mc_mm_@_xp0ZpY Eicq_mnco0hm_ij[f_ ~~ ;Zob_mci_ Fpob_cf m_nnciY Eicq_mnco0hm_ij[f_ ~~ /_ma_mmjpnoY Eicq_mnco0^_$jp_i %fZcixp_hciY Eicq_mnco0^_KZmi_@ZPZff0_ ]Z[c_ii_/jf^cicY;V$/d@%KR/ *_Zidmbcfckk_ Ev_fY Eicq_mnco0^pxp0[_] ) Kjiom0ZfY;ZiZ^Z
;b K ~:$
F R
@ R ;: E $R
b mE/
2 ^
m$$/~FRV: *_``m_u %osZff_uYEicq_mnco0^p:_tZnY/Zi %iojicjYE/% KRK0$R/ *_Zid@jpcn ]Z[cZicYRsR//Y]mZi]_ Zi^;_iomZf Rpmjk_ZiEicq_mncouY 0p^Zk_noYspiaZmu /o_`Zij sZmq_uY@ji^jiEicq_mncouYE5 @jpcn 5jiojnY*jbi*Zu;jff_a_ j`;mchciZf*pnoc]_Y;EVrYV_s rjmeE/% *Z]lp_n@__ibZm^oYRsR//YmZmcnY]mZi]_ $Zi^uKZmociYV_s rjmeEicq_mncouYV_s rjmeYE/% 0mpijm0lpcaijoYEicq_mnco0mZmcn ~~~
huuq6zztpciplpgie`suofseeofs
M @~sZmhZooZiY =&2& ^dtY mp_^_ f~R]jf_ kjfuo_]biclp_Y t^&&^mZmcn
book6zzsssofc[mZcmc_bZmhZooZio]jh ^c``pncjiobZmhZooZiysZiZ^jjo`m bZmhZooZi2ysZiZ^jjo`m
~/0V 6 +td=d=+id22H^&dH R%V 6 +t==+i22H^&H
Sommaire / Table of Contents Théorie/Épistémologie/Littérature Theory/Epistemology/Literature
É d i t o r i a lJeffrey A. HALLEY
W h e r e D o e s T h e o r i z i n g C u l t u r e B e g i n ? MICHAELBROWN
7
1 7
H a b i t u s e t M o d e r n i t é G ü n t h e r A n d e r s , H a n n a h A r e n d t e t T h e o d o r W . A d o r n o : i n t e r p r è t e s d e K a f k a 3 5 DAGLINDSONOLET
R a y m o n d W i l l i a m s & B r u n o L a t o u r : ‘ F o r m a l i s m ’ i n t h e S o c i o l o g y o f C u l t u r e a n d T e c h n o l o g y PAULJONES
E p i s t é m ê s i se t a l t é r i t é P o u r u n e s o c i o - a n t h r o p o l o g i e d u p r o c e s s u s d e c o g n i t i o n FLORENTGAUDEZ
Varia
I m p e r i a l i s m a n d R e f l e x i v i t y i n t h e S o c i o l o g y o f A r t David INGLIS
D e l a v o c a t i o n a r t i s t i q u e à l a p r é c a r i t é : d e v e n i r p r o f e s s e u r d e d a n s e j a z z Sébastien FLEURIEL
L a c o n c u r r e n c e d e s a d h é s i o n s . N i e t z s c h é i s m e e t s u r r é a l i s m e c h e z A n d r é M a s s o n David VRYDAGHS
5 9
85
1 1 5
1 3 7
1 5 9
Fiches de lecture Textes réunis parCatherine DUTHEIL-PESSINetYvonne NEYRAT, Hommages à Alain Pessin « Un sociologue en liberté » Ewa Bogalska-Martin
Dick HEBDIGE Sous-Culture, Le sens du style Hervé Glévarec
« Dick Hebdige, l’empire des signes et la pensée vintage » DICKHEBDIGE, Sous-culture. Le sens du style Philippe Le Guern
Terrains et Travauxn° 13, « Art et politique » Sofian Beldjerd
Agenda
189
197
203
211
219
ÉDITORIAL
E NUMÉROd’OPuSest consacré à des questionnements qui C concernent la théorie, l’épistémologie et la littérature. Un certain nombre incluront des essais sur le postmodernisme et la relation entre la rationalisation et la résistance.
Ces thèmes que nous avons choisis pour ce premier numéro pourront étonner les lecteurs : à première vue en combinant des thèmes qui sont mieux séparés, ou qui ont un lien ténu avec la sociologie de l’art et de la culture. En sociologie en général, en incluant la sociologie de l’art de la culture, il y a eu, pour s’approprier une observation de Paul de Man utilisée dans un tout autre contexte, une certaine « résistance à la théorie » institutionnelle. Pour le traduire pour nos objectifs en il faut substituer ci-dessous les mots « sociologique » à la place de « littéraire ».
Qu’y a-t-il de si effrayant au sujet de la théorie littéraire pour que cela provoque de telles résistances ou de telles attaques ? Cela renverse des idéologies enracinées en révélant le mécanisme de leurs travaux… ; cela renverse le canon établi des œuvres littéraires et renfloue la frontière entre le discours 1 littéraire et non littéraire .
La même chose s’applique aux questions concernant l’épistémo-logie. Elles ont affaire à la base avec com ment nous analysons le « réel », et com ment nous arrivons à un savoir acceptable. L’épistémologie est souvent considérée soit com me trop philo-sophique pour la sociologie soit comme une distraction pour la
1 P. de Man,The Resistance to Theory, Minneapolis, MN., U. of Minnesota. Press, 1986, p. 11.
7
S o cio lo g ie d e l’A r t
recherche, comme s’il n’y avait pas de principe commun aux « sciences humaines » mais seulement des disciplines balkanisées en sous spécialités. Dans une veine similaire, les sociologues ne sont pas à l’aise à l’égard de la littérature com me thème sociologique, en anticipant le danger de tomber dans une dis-tinction plus ancienne est suspecte entre la cultu re légitime et la culture populaire et le danger est de faire une incursion sans garantie dans une autre discipline. Mais si la littérature est prise en compte comme un fait social parmi d’autres, alors il n’y a aucune raison pour les sociologues de ne pas lui acco rder la même attention qu’ils devraient accorder à d’autres faits, à condition de le faire avec un sens approp rié par rapport à sa propre spécificité.
Michael Brown, dans « Où commence la culture à visée théori-que ? » attire notre attention sur les notions reçues plus statiques de culture et de théorie, de l’idée que la théorie et la culture constituent ensemble une pratique. Cela nous enjoint à repenser le concept du social com me le cours normal des activités qui contrastent avec une structure de l’action, et ainsi comme quelque chose qui est toujours et déjà en mouvement et qui ne prend jamais forme comme une unité ou une formation.
Dans « Habitus et modernité », Daglind Sonolet interroge les interprétations de Kafka par Günther Anders, Hannah Arendt et Theodor W. Adorno. Ainsi, elle pose la question de savoir à quel degré le concept d’habitus de Bourdieu est utile pour une analyse de la réception littéraire.
Paul Jones, dans « Raymond Williams et Bruno Latour : ‘‘forma-lisme’’ dans la sociologie de la culture et de la technologie », utilise la critique par Williams du formalisme dans les études littéraires dans le but de critiquer le travail de Latour, sur la base de ce qu’il est formaliste ouvertement et conformiste à l’exception de ses travaux récents, ce qui nous promet une nouvelle direction.
8
Éditorial
Dans « Epistémêsis et altérité : Pour une socio-anthropologie du processus de cognition », Florent Gaudez explore les connexions entre le savoir et la littérature, en argumentant que la dimension sociale des travaux artistiques est une production du savoir. Le texte littéraire peut ainsi être étudié com me tout autre « acteur » dans la société.
Dans la rubrique « Varia », David Inglis, nous offre « la politique et la réflexivité en sociologie de l’art ». Cet article argumente en faveur de plus de réflexivité dans la sociologie de l’art, plaidant pour une critique sociologique des critiques sociologiques de l’art, et plus particulièrement pour une interrogation de ce qui est tenu pour établi dans ce qu’affirment les disciplines reconnues.
Tous les articles ont trait à au moins deux parmi les trois thèmes de la théorie, de l’épistém ologie et de la littérature, en tant qu’ils mettent au jour des problèmes ou des lacunes ; tou -tes ces contributions mettent au défi les idées reçues et tentent de les dépasser.
Le comité de lecture de ce numéro, placé sous la direction de Jeffrey A. Halley était constitué de : Jean-Louis Fabiani (EHESS, France et Central European University, Budapest, Hungary), Stefano Harvey (University of London, London, UK), Louis Kontos (John Jay College of Criminal Justice, CUNY, New York, USA), Jacques Leenhardt (EHESS CNRS, Paris, France), Randy Martin (New York University, New York, USA), Bruno Péquignot (Université Paris 3, Sorbonne nouvelle, France).
Je voudrais tous les remercier pour leurs contributions méticuleuses. JEFFREYA. HALLEY Director, Laboratory for the Sociology of the Arts, Culture, and Communications (SACC), Artworks, Publics, Societies – OPuS2 International, The French National Center For Scientific Research, University of Texas San Antonio, USA
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents