Le Nom de la rose

-

Livres
247 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En l'an 1327, dans une abbaye bénédictine, le moine franciscain Guillaume de Baskerville, accompagné de son jeune novice Adso, enquête sur de mystérieuses morts qui frappent la confrérie. Le secret semble résider dans la bibliothèque, où le vieux Jorge garde jalousement un livre jugé maudit.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2013
Nombre de lectures 59
EAN13 9791022001007
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Générique
Début de la musique sur fond noir. Aussitôt après la mention du distributeur du film, la voix d’un vieil homme commence en off son récit.
Voix Adso très âgé
(Voix de Dwight Weist narration)
Arrivé au terme de ma vie de pauvre pécheur, désormais chenu et vieilli comme le monde, je m’apprête à laisser sur ce parchemin témoignage des faits admirables et terribles auxquels j’ai assisté dans ma jeunesse. Vers la fin de l’année du Seigneur 1327... Ah ! Que Dieu m’accorde la sagesse et la grâce d’être le témoin transparent des événements qui survinrent dans une abbaye isolée au plus sombre du Nord de l’Italie... une abbaye dont même aujourd’hui il semble pieux et charitable de taire le nom.
Le générique reprend alors, constitué de quatre cartons constitutifs sur fond noir, mentionnant la production, le nom du réalisateur, la mention « Un palimpseste du roman d’Umberto Eco », et enfin le titre du film, en lettres plus grandes. Rapide fondu au noir.
Montagnes, ext. jour
1.Plan d’ensemble en plongée depuis deux voyageurs à cheval qui progressent au creux d’une large vallée et zoom arrière qui révèle à droite un berger, surveillant son troupeau au-dessous de lui, puis le sommet d’une colline au premier plan, à hauteur de deux poteaux de bûchers encore fumant. Le générique continue, se distribuant de part et d’autre du cadre en lettres blanches.
2.Plan large fixe. Les deux voyageurs avancent de profil gauche. Le ciel est bas, chargé de nuages, les montagnes s’étendant à perte de vue à l’arrière-plan.
3.Plan moyen. Entrée de champ et recadrage vers le haut sur les deux hommes : l’un d’un certain âge, à la barbe grisonnante, à cheval, domine son compagnon qui le suit à dos de mulet. Tous deux portent les habits des moines franciscains. Le premier lève le regard.
4 axe inverse 3.Plan d’ensemble sur les deux cavaliers de dos faisant face à un nid d’aigle accroché sur un piton. Au loin, perché sur une haute colline, un imposant édifice.
5.Plan rapproché sur le plus jeune, Adso (Christian SLATER) en contre-plongée, les yeux levés vers l’édifice en contrechamp.
6.Plan rapproché du plus âgé, Frère Guillaume de Baskerville (Sean CONNERY) en contre-plongée, qui arrête son cheval un instant, le regard tourné lui aussi vers l’édifice en contrechamp.
7 suite 5.Le jeune moine regarde son maître, puis l’édifice.
8 reprise 4.Les voyageurs reprennent leur route en direction du nid d’aigle.
Sentier abbaye, ext. jour
9.Plan moyen et panoramique vers la gauche puis le haut. Les cavaliers arrivent par un sentier enneigé et découvrent l’imposante abbaye.
10.Plan d’ensemble subjectif des cavaliers tandis qu’ils avancent ; travelling vers la gauche sur les maisons environnantes et panoramique ascendant sur l’abbaye, impressionnante par sa hauteur, en forte contre-plongée.
11.Plan large en plongée et léger panoramique vers le bas qui suit l’arrivée des voyageurs.
Abbaye, ext. /int. jour
12.Plan rapproché des portes monumentales de l’abbaye qui s’ouvrent, révélant une première arcade terminée d’une herse levée, puis la cour de l’abbaye. Sous la herse attend un frère, vers lequel se dirigent les deux voyageurs qui ont mis pied à terre. La mention du réalisateur termine alors le générique, et la musique s’estompe.
13.Plan américain sur des moines en légère contre-plongée, que l’on reconnaît par leur coule noire comme étant des bénédictins. Ils avancent vers Guillaume qui fait une entrée de champ par la droite.
14 axe opposé 13.Plan américain en contre-plongée sur Adso qui arrive à son tour, bloqué par d’autres moines qui le saluent en latin. On distingue l’église monumentale de l’abbaye à l’arrière-plan.
15.Raccord mouvement en plan rapproché sur un moine, qui relève la tête qu’il avait inclinée à l’arrivée des voyageurs et lève une cruche d’eau claire.
16.Plan rapproché poitrine sur Guillaume auquel on présente la cruche. On s’échange des formules de rituel d’accueil en latin.
17.Plan serré sur la cruche qui déverse son eau claire sur les mains de Guillaume, mêlées à celles d’un bénédictin.
18.Plan serré sur un deuxième moine préposé au rituel devant Adso ; panoramique descendant cadrant sa cruche qu’il approche des mains du jeune garçon, tout en le dévisageant.
19.Plan rapproché sur le jeune Adso, entouré de deux bénédictins.
Récit Adso
Puisse ma main ne pas trembler maintenant que je m’apprête...
20 idem début 18.Retour sur le moine. Il tend un linge à Adso pour s’essuyer les mains, continuant à le fixer.
Récit Adso
... à ressusciter le passé et à raviver...
21.Plan moyen de la lourde porte extérieure que referment deux hommes.
Récit Adso
... l’étrange malaise qui oppressait mon cœur...
22 idem 19.Plan rapproché de la cruche puis panoramique ascendant pour cadrer Adso en plan rapproché poitrine qui se retourne vers la porte hors cadre à droite.
Récit Adso
... quand nous pénétrâmes dans l’enceinte.
23.Raccord regard. Plan rapproché depuis l’intérieur de la porte refermée.
24 idem 22.Adso regarde à nouveau vers son maître, impressionné.
25 idem 16.Guillaume salue les moines qui l’ont accueilli, puis porte son regard vers l’abbaye.