262 pages
Français

Les Nibelungen de Fritz Lang, musique de Gottfried Huppertz

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le film Les Nibelungen de Fritz Lang apparaît, à sa sortie en 1924, comme une oeuvre atypique : d'une ampleur exceptionnelle, surtout pour un film muet, il a aussi bénéficié d'une écriture musicale pour grand orchestre ainsi que de moyens impressionnants pour le tournage. Gottfried Huppertz, le compositeur, connaîtra une longue descendance. Cet ouvrage collectif croise des approches cinématographiques, théâtrales, historiques et musicales d'une oeuvre monumentale à plus d'un titre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2012
Nombre de lectures 34
EAN13 9782296506756
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Sous la direction de Violaine Anger et Antoine Roullé
Les Nibelungende Fritz Lang, musique de Gottfried Huppertz
Une approche pluridisciplinaire
Préface de Jean-Loup Bourget
LES NIBELUNGENDE FRITZ LANG, MUSIQUE DE GOTTFRIED HUPPERTZ
L’univers esthétique
Collection dirigée par Véronique Alexandre Journeau
Indépendamment des critères esthétiques propres à une époque et à une culture, il semble bien qu’une esthétique générale puisse être approchée par l’étude des réactions psychiques au contact des œuvres. Distinctement des jugements théoriques et du goût, la perception sensible, pour subjective qu’elle soit, conditionnerait une appréciation sur la qualité d’une œuvre qui dépasse le temps et l’espace de sa création : elle révèle des effets plus ou moins consciemment insufflés par le créateur et ressentis par le récepteur, de l’ordre d’une intuition artistique, tantôt agissante tantôt éprouvante. La collection vise à développer ces recherches sur « la pensée créative » et « l’émotion esthétique » simultanément en comparatisme entre cultures (en particulier occidentales et asiatiques), et en correspondance entre les arts (perception par les sens) et avec les lettres (en particulier poésie).
Déjà paru
Musique et effet de vie, sous la direction de Véronique Alexandre Journeau, Préface de Danièle Pistone, 2009.Arts, langue et cohérence, sous la direction de Véronique Alexandre Journeau, 2010. Polytonalités, sous la direction de Philippe Malhaire, Préface de Danièle Pistone, Postface de Véronique Alexandre Journeau, 2011.
Musique et arts plastiques : la traduction d’un art par l’autre. Principes théoriques et démarches créatrices, sous la direction de Michèle Barbe, Préface de Michel Guiomar, Postface de Véronique Alexandre Journeau, 2011.
Le Surgissement créateur : jeu, hasard ou inconscient, sous la direction de Véronique Alexandre Journeau, Préface de Menene Gras Balaguer, Postface de Danièle Pistone, 2011. Entrelacs des arts et effet de vie, sous la direction de François Guiyoba, 2012.
Sous la direction de Violaine Anger et Antoine Roullé LES NIBELUNGENDE FRITZ LANG, MUSIQUE DE GOTTFRIED HUPPERTZ Une approche pluridisciplinaire Préface de Jean-Loup Bourget
Remerciements à Alexis Darbon pour la préparation éditoriale.
Création de la couverture :
Véronique Alexandre Journeau
Réalisation infographique : Frédéric Vialle
Avec le concours du RASM, Recherche Arts-spectacle-musique EA 4524 Université d’Evry Val d’Essonne © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99632-8 EAN: 9782296996328
SOMMAIRE
PRÉFACEpar Jean-Loup Bourget INTRODUCTIONpar Violaine Anger et Antoine Roullé
LE FILM:DONNÉES FACTUELLES• Le projet de restauration et de préservation de la Friedrich-Wilhelm-Murnau-Stiftung de Wiesbaden par Anke Wilkening
9
17
25
CONTEXTES:SOURCES,RÉCEPTION,INTERPRÉTATIONLes Nibelungende Fritz Lang : matrice thématique et narrative d’une œuvre 51par Antoine Roullé • Vengeance de Kriemhild ou Crépuscule des dieux: Politique et esthétique dansLes Nibelungen 79par Philippe Godefroid • « Une nouvelle formule d’opéra » ou le film comme Gesamtkunswerk: les enjeux esthétiques de la réception française desNibelungen101par Laurent Guido
LE VISIBLE ET LAUDIBLE• Les actions physiques dansLes Nibelungende Fritz Lang : geste et théâtralité129par Olivier Goetz Les Nibelungende Fritz Lang, émergence de la « musique? Esquisse d’une approche analytiquede film » 155par Vivien Villani • L’agencement de la musique au film. Etude sur la première partie171, Siegfried, des Nibelungen par Max James • La représentation de la voix et l’imaginaire de la musique dansLes Nibelungende Fritz Lang203par Violaine Anger
ANNEXESFiche techniqueIndications bibliographiques Présentationdes auteurs et résumés Index des noms propres Table des exemples musicaux
235 237 241 251 254
PRÉFACE
PREFACEJean-Loup Bourget Organisateurs d’un colloque autour desNibelungen de Fritz Lang(Université d’Evry-Val-d’Essonne, 2009), Violaine Anger et Antoine Roullé ont assuré la codirection du présent ouvrage, qu’ils m’ont demandé de préfacer. Je le fais très volontiers car j’ai été séduit par la qualité, l’originalité et la pertinence des contributions qu’ils ont réunies. Je commence par le plus général: malgré quelques éclatantes exceptions, la musique reste le parent pauvre des travaux sur le cinéma. Combien de critiques, combien d’analyses de films abordent-elles, fût-ce cursivement, la question de la musique, de sa fonction, de son rapport à l’image et à l’action? Même d’éminents spécialistes d’esthétique et de philosophie s’abritent, pour ignorer la dimension musicale constitutive du cinéma, derrière des arguments spécieux : le cinéma seraitd’abordun art visuel, ou un art essentiellementvisuel. Comment reprocher à nos étudiants de ne pas savoir que le cinéma muet était habituellement et presque nécessairement accompagné de musique, quand notre chère Cinémathèque française, tétanisée par le fantôme de Langlois, a si longtemps rechigné aux ciné-concerts aujourd’hui àmode ?  la Les auteurs du présent volume, dont plusieurs sont des musicologues, abordent au contraire de front la question de la musique desNibelungen, une musique écrite par Gottfried Huppertz, à la demande de Lang, spécialement pour le film; ils s’attachent à examiner en détail son fonctionnement en liaison avec les « tableaux » que