Une femme sous influence

-

Livres
218 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nick est contremaître sur les chantiers. Un soir, il prévient Mabel, sa femme, qu’il ne pourra pas rentrer pour la nuit à cause d’une rupture de canalisation. Mabel, désemparée par ce contretemps, décide de passer la nuit avec un inconnu. L’inconstance de son caractère et la violence de ses réactions conduisent le médecin de famille à la faire interner…

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 32
EAN13 9791022001700
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Une femme sous influence
Scénario : John Cassavetes
Réalisation : John Cassavetes
© Presses Électroniques de France, 2014Chantier sur un canal/Extérieur jour
1. Plan d’ensemble en plongée d’un canal où des hommes, de l’eau jusqu’à la taille, semblent
installer de la tôle ondulée dans la transversale, la berge à droite. On entend un air lyrique chanté par
une voix d’homme, qui finit en même temps que commence un zoom avant sur le groupe d’hommes
à gauche. Le premier nom du générique apparaît, en surimpression en lettres bleues, Peter Falk, une
musique au piano commence, et apparaît, Gena Rowlands, puis le titre  : Une femme sous
influence.
2. Panoramique d’accompagnement vers la gauche du groupe d’hommes, qui avance difficilement
dans l’eau  : un homme noir avec un casque rouge de chantier droite-cadre, au centre un homme,
dont on ne voit pas la tête, et qui tient devant lui, hors de l’eau, un bout enroulé de la tôle, un autre
homme avec un petit chapeau qui fait signe en criant aux autres, hors-champ à droite, qui s’en vont,
et à côté de lui à gauche, un homme avec une casquette qui manque de trébucher.
3. Léger panoramique d’accompagnement vers la gauche en plan de demi-ensemble en plongée des
trois hommes, suivis de deux autres qui marchent le long de la berge, faisant signe et criant aux
autres qui partent.
4. Panoramique d’accompagnement vers la gauche en plan moyen en légère plongée de Nick, coiffé
d’un chapeau aux bords larges et vêtu d’un blouson Teddy, qui revient vers la berge, en jetant des
coups d’œil derrière lui à droite. Pendant son mouvement, il est passé devant un homme dont on ne
voit pas le visage au second plan à droite.
5. Panoramique d’accompagnement vers le haut en plan moyen de l’homme à la casquette, qui
grimpe sur la berge, aidé d’une fine corde, poussé par les deux autres de dos. Un autre noir est à
gauche.Trottoir du café et route/Extérieur jour
6. Plan de demi-ensemble d’un terre-plein recouvert d’un goudron défoncé au premier plan et d’une
route à l’arrière-plan d’où arrive un camion rouge qui monte sur le terre-plein et vient à l’avant-plan
à gauche en contre-plongée. À l’arrière-plan à droite, un haut poteau électrique avec des cables. La
musique change de rythme et on entend une voix qui fredonne.
7. Plan de demi-ensemble du devant d’un café, le « Crest Café », qui fait l’angle de la route, l’arrière
du camion rouge garé à côté à gauche. Les hommes du chantier en descendent en s’interpellant.
UN DES HOMMES
T’es nul, comme chauffeur !
La musique est couverte par le bruit d’un long klaxon puis elle s’arrête.Café/Intérieur jour
8. Plan taille en contre-jour d’un homme noir, debout à droite, qui lève son verre de bière, avec un
homme au centre, blanc avec des cheveux blancs et un petit chapeau. À l’arrière-plan, la porte et la
vitrine du café. Il va pour trinquer avec quelqu’un d’autre hors-champ gauche, panoramique
d’accompagnement de son geste, un homme tend son verre et trinque, pendant qu’un autre homme
redresse la tête au centre en avant-plan.
NICK
(Off)
Parlez moins fort !
Les hommes se retournent à droite vers Nick. Le bras de l’homme à gauche sort du champ.
NICK
Dis, tu rigoles !
Ils boivent, l’homme noir s’assoit sur une banquette, on ne voit plus que sa tête en bas de cadre à
droite. L’homme à gauche est en amorce.
NICK
Je suis en famille, ce soir.
(Panoramique vers la droite, l’homme en avant-plan se lève)
En famille !
Suite du panoramique sur la droite, un homme noir de dos de trois-quarts gauche avec un casque de
chantier et un tricot bleu, va vers le juke-box à l’arrière-plan ; un autre homme noir de profil gauche
se penche et se relève en avant-plan.
NICK
Pas question.
(Un homme assis en amorce à droite)
Mes gars ont besoin de récupérer.
9. Plan poitrine serré de Nick de trois-quarts gauche, il a son chapeau aux bords larges. Il tient le
combiné du téléphone dans la main droite et un verre de bière dans la main gauche.
NICK
(In)
Remplace-nous. J’ai un rendez-vous important.
(Il boit une gorgée)
Avec ma femme.
(Il répète doucement)
Avec ma femme.(Il relève la tête et regarde vers la gauche)
Avec ma femme, connard !
(Il crie)
MA FEMME !
10. Zoom arrière du gros plan d’un homme de trois-quarts droit, assez âgé, aux cheveux gris bouclés.
À la fin du zoom, on découvre qu’il est assis sur une banquette de skaï rouge, à côté d’un homme de
profil droit, en avant-plan à gauche, qui regarde Nick hors-champ à droite. Le cadre tangue un peu.
L’homme âgé boit une gorgée de sa bière.
NICK
(Off)
Ah, merde alors !
(L’homme âgé pose son verre et regarde vers la droite)
Un effondrement. Faut bosser toute la nuit.
VOIX DES HOMMES
(Off)
Non  ! ...
L’homme âgé baisse les yeux et fait la moue.
NICK
(Off)
Pas question.
11. Plan poitrine de Nick, il tient le combiné du téléphone dans sa main gauche et une cigarette dans
sa main droite.
NICK
N’y compte pas !
(Il appuie ses paroles en écartant les bras, en levant la tête et en se courbant)
Pas la peine d’y compter ! C’est NON !
(Il tire une bouffée de sa cigarette et reprend)
Rien à faire, on rempile pas cette nuit. Comme tu dis !
Il raccroche violemment le téléphone hors-champ en bas de cadre à gauche, et écrase sa cigarette en
regardant vers la gauche. Puis il pose son coude droit et relève le bord de son chapeau pendant que
ses hommes l’applaudissent en off.
VOIX DES HOMMES
(Off)Bravo ! Bravo !
Nick passe sa main sur ses lèvres et pose sa joue sur le plat de sa main. Il est soucieux et acquiesce
du regard avec des petits mouvements de tête.Devant la maison/Extérieur jour
12. Panoramique d’accompagnement vers la gauche, de deux petits garçons et d’une petite fille qui
sortent d’une maison en descendant en courant les marches de la terrasse d’entrée.
TONY
Le dernier aura un gage !
C’est le plus grand, blond avec des lunettes. Il sort du champ à gauche. La caméra s’arrête sur
Angelo, un petit brun, de dos, qui fait signe à sa grand-mère qui sort de la maison. Recadrage vers le
haut, la grand-mère descend les marches en faisant signe aux enfants de se taire, ceux-ci en train de se
courir après en amorce en bas de cadre. Panoramique d’accompagnement de la grand-mère qui se
dirige en plan taille vers la gauche. Elle tient dans ses mains des vêtements d’enfants, un ours en
peluche et une poupée de couleurs en chiffon.
MARTHA
Tony, ne les taquine pas. Je veux que tout se passe bien. Maman est déjà assez nerveuse. Montez dans
la voiture.
13. Panoramique d’accompagnement d’une jeune femme, la mère, qui sort de la maison affolée en
criant, un litre de lait dans la main droite. Elle porte une robe jaune à fleurs.
MABEL
Ne criez pas comme ça  !
Elle fait signe à Maria, la petite fille, qui est en train de courir devant la maison, d’aller rejoindre les
autres vers la gauche.
MABEL
Maria, dans la voiture !
Mabel, en plan taille, rejoint sa mère de dos à gauche. Elle regarde Angelo caché derrière la
grandmère.
MABEL
Angelo, où sont tes souliers  ? Tu ne pars pas sans tes chaussures.
Elle donne à la grand-mère le litre de lait. Elle regarde vers la droite et court brusquement vers la
droite, panoramique d’accompagnement.
MABEL
Tony prend un autre pull ! Un chaud !
Tony, en amorce droite, court vers la maison. Mabel, très agitée, revient vers les autres, panoramique
d’accompagnement vers la gauche.
MABEL
Maria, tu as ton pyjama  ?
MARTHA
Je l’ai.MABEL
O. K. !
(Elle amorce de repartir vers la droite)
Tony !
14. Plan de demi-ensemble de la terrasse d’entrée qui découvre Mabel venant de perdre une de ses
pantoufles et sautant à cloche-pied sur le petit gazon devant la maison. Derrière elle, Martha entre
dans la voiture blanche garée perpendiculairement à la rue devant la maison. La rue est bordée de
hauts palmiers et à l’arrière-plan se trouvent des immeubles blancs, à côté d’un groupe d’arbres
feuillus à gauche.
MABEL
Apporte le vélo d’Angelo tu veux !
MARTHA
Il n’a pas entendu.
MABEL
O. K. ! J’y vais. Ça ne fait rien.
Elle remet sa pantoufle et court vers la droite.
15. Raccord dans le mouvement, Mabel court à l’arrière-plan vers le garage à côté de la maison, pour
prendre le petit vélo d’Angelo, pendant que sa mère s’assoit dans la voiture, la porte ouverte à
l’avant-plan à gauche.
MARTHA
Allez, installez-vous.
Elle parle aux enfants à l’arrière de la voiture hors-champ à gauche, pendant que Mabel, après avoir
fait tomber une boîte dans sa précipitation, arrive sur le vélo comme si elle roulait avec une
trotinette.
TONY
(Off)
Où est maman ?
Il entre dans le champ en bas de cadre à droite, quand sa grand-mère se retourne vers lui.
MARTHA
Elle s’occupe du vélo.
16. Raccord dans le mouvement. Panoramique d’accompagnement vers la droite, de Mabel, en plan
américain, qui passe à vélo derrière la voiture en avant-plan, pour aller mettre celui-ci dans le coffre
ouvert de la voiture.
MABEL
(Qui parle à Tony en amorce à gauche)Prends-le par l’autre bout. Tu l’as ?
Ils soulèvent tous les deux le vélo et le rentrent dans le coffre.
MABEL
Attention tes doigts !
Martha passe derrière eux et vient en amorce à droite pour aider sa fille pendant que Tony sort du
champ à gauche.
MARTHA
Ça fermera ?
MABEL
C’est la roue qui empêche de...
Elles amorcent de rabattre le coffre de la voiture.
17. Plan américain de Mabel et de Matha qui referment le coffre. La voiture est au premier plan.
MARTHA
O. K. ! Ça ira.
Panoramique d’accompagnement vers la gauche de Mabel qui va vers Tony à côté de la voiture.
MABEL
O. K. ! Montez dans la voiture, les enfants.
18. Plan taille de Martha qui entre dans la voiture, pendant que Tony s’assoit à la place du passager.
MABEL
Allez, donne-moi un baiser.
Elle tend ses bras vers Tony, panoramique vers le haut d’accompagnement de celui-ci qui se lève
pour embrasser sa mère. Martha ferme sa portière.
19. Plan américain de Mabel de profil droit à côté de la voiture, derrière un poteau de la terrasse en
avant-plan à gauche. Tony entre dans la voiture.
MABEL
O. K. ! Rentre ta main.
Elle envoie un baiser et ferme la portière. Le moteur de la voiture démarre.
MABEL
Attends, maman !
Panoramique d’accompagnement vers la droite de Mabel qui passe précipitamment devant la voiture.
20. Plan poitrine de Martha assise dans la voiture. Tony au second plan et Angelo à droite, qui tient
sa grand-mère par les épaules. Les mains de Mabel en amorce à gauche.MABEL
(Off)
S’il arrive quelque chose, n’importe quoi...
(Maria attrape sa grand-mère par le cou pour l’embrasser)
S’ils sont impossibles, appelle-moi.
(Martha, tirée par Maria, fait une grimace)
Même en pleine nuit. Compris ?
21. Plan poitrine de Mabel, derrière le capot de la voiture en avant-plan, qui regarde durement sa
mère.
MARTHA MORTENSEN
(Off, d’un ton las)
Oui.
22. Reprise du plan 20. Plan poitrine de Martha assise dans la voiture. Mabel est penchée vers sa
mère en amorce à gauche.
MABEL
Tu m’écoutes ! Que ce soit bien net.
Maria n’arrête pas d’embêter sa grand-mère qui regarde Mabel avec un regard un peu perdu.
MABEL
Si tu as des emmerdes, téléphone-moi.
MARTHA
Je me débrouillerai, va.
MABEL
Ne te dis pas...
23. Reprise du plan 21. Plan poitrine de Mabel qui fait les yeux ronds et lève les bras au ciel.
MABEL
« Je ne vais pas déranger Mabel »...
(Elle regarde vers sa mère)
Alors qu’un de mes gosses nage dans son sang !
24. Reprise du plan 22. Plan poitrine de Martha assise dans la voiture.
MARTHA
C’est bon, O. K. !MABEL
O. K. ! Alors, en route !
Martha va pour démarrer quand elle est attrapée par Maria.
MARTHA
Ne me tirez pas la tête. Assis, les enfants. Lâchez-moi. Tout le monde à l’arrière.
Mabel, de dos, passe sa tête par la portière pour embrasser Maria. Elle se redresse et fait signe aux
enfants de rester tranquille.
MABEL
Restez à l’arrière, restez en arrière !
Elle sort du champ à gauche. Martha a mis le moteur en marche et commence à reculer en tournant sa
tête vers l’arrière, panoramique d’accompagnement vers la droite.
MARTHA
Vous êtes tous là ?
25. Panoramique d’accompagnement vers la gauche, de Mabel qui regarde la voiture partir.
MABEL
Braque.
Elle regarde vers la route pour voir s’il n’y a pas de voitures qui arrivent.
MABEL
O. K. !
(Elle est en plan taille de dos à droite au bord de la route)
Attends. Vas-y !
Elle regarde vers la gauche la voiture puis elle fait signe avec ses bras de passer vers la droite.
26. Plan moyen de la voiture qui recule. Martha cale, redémarre et amorce de partir vers la droite.
Tony fait au revoir de la main.
MABEL
(Off)
O. K. ! C’est bon, allez ! Allez ! Au revoir !
27. Reprise de la fin du plan 25. Plan taille de Mabel de dos au bord de la route qui fait signe de la
main, à sa mère, d’y aller. La voiture lui passe devant, vers la droite.
MARIA
(Off image)
Au revoir maman !Elle les regarde partir en se passant la main dans les cheveux et revient vers la maison en secouant la
tête.
MABEL
Je n’aurais pas dû.
Elle sort du champ à droite.
28. Reprise du plan 14. Plan de demi-ensemble de la terrasse d’entrée de la maison. Mabel revient en
courant sur le gazon vers la maison.
MABEL
Je n’aurais pas dû. Je n’aurais pas dû les laisser partir.
Elle s’arrête pour remettre sa pantoufle puis repart en courant, monte les marches de la terrasse et
sort du champ à droite.La maison/Intérieur jour
29. Plan de demi-ensemble de l’entrée de la maison en contrejour. Mabel entre par la porte à gauche,
puis la referme derrière elle. Elle passe la main dans ses cheveux et vient au premier plan en plan
moyen en se frottant les mains. Elle regarde à gauche puis à droite en fendant l’air de sa main droite
comme pour s’assurer que les choses sont bien à leurs places. Puis elle va vers la salle à manger
éclairée par un lustre au centre à l’arrière-plan, en fendant l’air avec sa main comme si elle visait et
donnait des coups de pistolet. Elle amorce d’aller à droite dans la salle à manger derrière une porte
vitrée.
30. Raccord dans le mouvement. Plan taille de Mabel, derrière la porte vitrée en avant-plan, qui va
prendre une boîte en carton rouge au dessus d’un meuble et la renverse.
31. Reprise du plan 29. Plan de demi-ensemble de l’entrée de la maison en contrejour. Mabel à
l’arrière-plan ouvre la boîte en carton rouge. Elle en sort un déshabillé rose. Puis elle va remettre la
boîte vide sur le meuble hors-champ à droite. Elle revient en sifflotant, étale son déshabillé sur le
canapé à gauche et revient dans l’entrée.
32. Raccord dans le mouvement avec une ellipse de trajet. Plan américain de Mabel qui vient prendre
une petite radio portative ronde sur une table à côté d’une lampe dans le salon, devant une grande
fenêtre fermée par un store blanc. Une table, une lampe sur pied et un fauteuil sont à l’arrière-plan à
droite. Mabel allume la radio. On entend une musique lyrique. Panoramique d’accompagnement vers
la droite de Mabel, qui revient dans l’entrée en hochant la tête comme pour suivre la mesure. Reprise
du cadre du plan
31. Plan de demi-ensemble de l’entrée. Mabel regarde à l’extérieur à travers la fenêtre de la porte à
gauche, la radio contre l’oreille droite, puis elle la prend dans ses mains en baissant la tête.Terrasse de la maison/Extérieur nuit
33. Plan moyen de Mabel qui attend sur la terrasse. Elle fume, énervée. Panoramique
d’accompagnement à gauche, à droite vers le bas. Elle s’assoit sur la chaise au milieu de la terrasse.La maison/Intérieur nuit
34. Panoramique d’accompagnement vers la droite, de Mabel qui entre dans la maison, cigarette aux
lèvres, en plan taille, jusqu’au téléphone dans l’entrée. Elle maudit le téléphone en lui faisant les
cornes avec ses mains. Le téléphone est hors-champ en bas de cadre à droite.
35. Plan poitrine de Mabel assise dans la salle à manger éclairée, ses pieds sur la table au premier
plan. Des boîtes de soda, vides et écrasées, sont sur la table. Mabel attend le regard fixe, elle fume et
boit une gorgée de sa bière. La musique lyrique s’arrête.Une rue inondée/Extérieur nuit
36. Plan moyen de deux hommes gauche cadre, à côté d’une barrière d’interdiction de circuler, et
d’un homme au second plan à droite, derrière l’avant d’une voiture dans une rue inondée. Des
trombes d’eau tombent de tous les côtés. Un camion arrive de l’arrière-plan. Les hommes coiffés de
chapeaux jaunes imperméables à bords larges guident le camion dans sa manœuvre vers la droite.
37. Plan moyen du camion qui s’arrête, rempli d’hommes en imperméable jaune debout à l’arrière.
38. Plan de demi-ensemble en légère plongée de la rue inondée, une voiture de police de biais au
premier plan à gauche, des barrières de sécurité à droite. Les hommes du camion garé hors-champ
droite descendent, pendant qu’un autre camion rouge rempli d’hommes arrive et s’arrête au centre.
39. Léger panoramique gauche/droite en plan moyen, des hommes dans la rue, derrière les jets d’eau.
40. Léger panoramique gauche/droite des hommes qui descendent à droite du deuxième camion, en
avant-plan à gauche. Les hommes courent vers l’avant-plan à gauche en plan américain.
41. Raccord dans le mouvement. Plan moyen des hommes qui arrivent de la droite, devant le camion
rouge, à côté des barrières de sécurité.
42. Plan poitrine de Nick et de deux hommes dans le camion à l’avant. Nick est au centre. Un homme
(Vito), avec un polo bleu de profil gauche, est au volant au premier plan, et le deuxième, Eddie
(l’Indien-Mexicain), est derrière Nick en train de fumer.
NICK
(S’adressant à Vito)
Commencez sans moi. Je veux parler à Eddie.
43. Plan poitrine serré de derrière la fenêtre de l’avant du camion. Contrechamp : Eddie au premier
plan de profil droit. De dos, Nick avec son imperméable jaune est au milieu, et Vito est derrière lui.
VITO
Ça ne tourne pas rond ?
44. Reprise du plan 42. Plan poitrine de Nick derrière le volant.
EDDIE
Ouais. Il se fait du mouron. Laisse-nous parler.
45. Reprise du plan 43. Plan poitrine serré de derrière la fenêtre.
VITO
Si t’as des confidences...
Il ouvre la portière et amorce de descendre du camion.
46. Reprise du plan 38. Plan de demi-ensemble en légère plongée, recadré vers la gauche, de la rue
inondée. La voiture de police de biais est au centre au premier plan. Vito descend du camion rouge
au centre.
47. Plan poitrine de Nick de profil gauche dans le camion. Il scande ses paroles en tapant de sa main
droite sur le tableau de bord devant lui. Le volant est en amorce à gauche. Nick parle à Eddie hors-champ derrière lui à droite, mais regarde devant lui à travers le pare-brise.
NICK
Je lui avais juré de rentrer ce soir. Juré que ce serait une nuit d’amour. Un truc qui reste, quoi ! Je ne
pouvais pas prévoir cette vacherie. Un tuyau qui lâche en pleine nuit.
EDDIE
(Off)
Je parie que tu l’as pas appelée.
NICK
(Il se retourne et se redresse vers Eddie à droite)
Je peux pas. Qu’est-ce que je lui dirais ? Les gosses sont chez sa mère.
48. Plan poitrine de Nick de dos en avant-plan à gauche et d’Eddie au second plan à droite.
EDDIE
Elle va grimper aux murs, tout casser, gueuler. Mabel est fragile et sensible.
49. Contrechamp. Plan poitrine d’Eddie de dos en amorce à gauche, et de Nick à droite, son coude
gauche appuyé sur le volant. Il scande ses paroles de son index gauche.
NICK
Mabel n’est pas cinglée. Elle est différente. Mais pas cinglée. Alors, dis pas qu’elle est cinglée. Cette
femme-là cuisine, coud... fait les lits, la salle de bains.
50. Reprise du plan 48. Plan poitrine d’Eddie au second plan à droite qui fume une cigarette, l’air
sceptique en écoutant Nick.
NICK
Elle ferait ça, si elle était cinglée ? Je la comprends pas toujours, je dis pas. Mais je sais une chose :
elle est folle de rage.
EDDIE
(Qui l’interrompt)
Appelle-la.
51. Reprise du plan 49. Plan poitrine de Nick à droite. Eddie est de biais à gauche, cigarette aux
lèvres, et s’apprête à sortir du camion.
NICK
Elle est quand même bizarre. Pas comme tout le monde.
Eddie descend du camion la tête en avant-plan
52. Plan taille de Nick de dos dans le camion.
NICKElle peut se jeter sous une voiture...
(Nick descend du camion et rejoint Eddie)
mettre le feu à la maison... est-ce que je sais, moi !
Il ferme la portière.La maison/Intérieur nuit
53. Reprise du plan 35. Plan poitrine de Mabel assise les pieds sur la table de la salle à manger. Elle
attend en regardant vers la droite et en fumant. Elle met sa cigarette aux lèvres et se lève. On ne voit
plus que son buste. Elle prend sur la table les boîtes de soda vides. Le téléphone sonne.