//img.uscri.be/pth/115540e7b0ef246f8deb90b1aa6d969ec77b0de7
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Description du château de Coucy

De
31 pages

Dès le commencement du Xe siècle, il existait déjà sur l’emplacement du château actuel de Coucy une forteresse bâtie par un archevêque de Reims. Ce territoire appartenait au siége de Reims depuis saint Remi, à qui il aurait été donné par Clovis. En 928, le comte de Vermandois, Herbert, s’en empara et y renferma Charles le Simple. Thibaut, comte de Troyes, surnommé le Tricheur, le gagna et le perdit plusieurs fois. L’archevêque de Reims finit par le donner en fief au fils du comte, pour un cens annuel de soixante sous.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
À propos deCollection XIX
Collection XIX est liothèque nationaleéditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bib de France. Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigi eux fonds de la BnF, Collection XIXsiques et moins a pour ambition de faire découvrir des textes clas classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse…
Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces e fonds publiés au XIX , les ebooks deCollection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.
LES RUINES DE COUCY.
Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc
Description du château de Coucy
DESCRIPTION DU CHATEAU DE COUCY
e Dès le commencement du X siècle, il existait déjà sur l’emplacement du chât eau actuel de Coucy une forteresse bâtie par un archevê que de Reims. Ce territoire appartenait au siége de Reims depuis saint Remi, à qui il aurait été donné par Clovis. En 928, le comte de Vermandois, Herbert, s’en empar a et y renferma Charles le Simple. Thibaut, comte de Troyes, surnomméle Tricheur,gagna et le perdit le plusieurs fois. L’archevêque de Reims finit par le donner en fief au fils du comte, pour un cens annuel de soixante sous. De ce premier domaine il ne reste aucun vestige ; p eut-être la chapelle qui autrefois existait dans la basse-cour du château (voy. fig. 1 , en A) était-elle un débris de ces e constructions, antérieures au XIII siècle ; la forme de son plan et les débris retrou vés pourraient le faire supposer. Ce qu’on ne saurait c ontester, c’est que les parties les e plus anciennes du château ne remontent pas au delà du commencement du XIII siècle. Ce fut Enguerrand III, le vassal le plus puissant d e la couronne de France, qui non-seulement éleva le vaste château de Coucy dont nous voyons encore les restes, mais qui fit bâtir toute l’enceinte de la ville. Enguerr and III eut des démêlés avec l’archevêque de Reims ; il ravagea lé territoire de cette église, qui ne rentra en possession de ses terres que par l’intervention de Philippe-Auguste. Enguerrand fit partie de l’expédition contre les Albigeois, avec l e célèbre comte Simon de Montfort, et fut un des héros de la bataille de Bovines. Peu après il eut de nouveaux démêlés avec le chapitre de Laon ; il s’empara de la cathédrale, enleva le doyen, le fit enfermer à Coucy et ravagea les terres de l’église. La querell e dura deux années, pendant lesquelles, malgré les protestations des évêques vo isins et l’intervention du pape, le doyen resta en prison. Enguerrand contracta des all iances qui augmentèrent encore sa puissance et ses richesses ; il se maria trois f ois, et sa dernière femme, Marie de Montmirail, lui apporta en dot la terre de Condé en Brie.