//img.uscri.be/pth/f4f6586814cd45b84b7481164cfe0b2830aa8bca
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'art du pathétique en Asie du sud-est insulaire

De
258 pages
Il s'agit de saisir la pertinence de cette catégorie, le « pathétique », dans les taxonomies locales de l'émotion, ainsi que son rôle esthétique et psychologique dans la forme codifiée qui le porte. Ce registre expressif particulier est étudié dans quatre régions insulaires peu documentées sous cet angle, deux régions de Taiwan et deux régions d'Indonésie, à partir de littératures orales, rituelles et profanes, recueillies de première main par les auteurs.
Voir plus Voir moins
Hélène Bouvier (éd.) Véronique Arnaud, Josiane Cauquelin, Dana Rappoport
L’ART DU PATHÉTIQUE EN ASIE DU SUDEST INSULAIRE Le choix des larmes
L’art du pathétique en Asie du Sud-Est insulaire
L ec h o i xd e sl a r m e s
Les photographies, figures, cartes et transcriptions des textes de littérature orale sont la propriété des auteurs de l’ouvrage.La mise en page de cet ouvrage a été réalisée par BwéniY@m+
Hélène Bouvier (éd.) Véronique Arnaud, Josiane Cauquelin, Dana Rappoport
L’art du pathétique en Asie du Sud-Est insulaire L ec h o i xd e sl a r m e s
L’Harmattan
Légendes et crédits des photographies de couvertureUn homme donnant la réplique aux chantskariagdes femmes, à Jiraraley, Lanyu, Taiwan, septembre 1974 (photographie de Véronique Arnaud) Acteur de la troupe de théâtre Karya Kemala, aux tombes sacrées de Panjhalin, Madura, Indonésie, août 1986 (photographie d’Hélène Bouvier) La chamane puyuma Hanako en contact avec les esprits lors d’un bilan annuel, Taiwan, avril 1984 (photographie de Josiane Cauquelin) Le chanteur Bapa’ Abraham Seberan Nitit, à Lebao, Flores, Indonésie, juillet 2012 (photographie de Dana Rappoport)
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01400-5 EAN : 9782343014005
Véronique ARNAUD estethnologue, sinologue de formation (chercheur honoraire au CNRS, Centre Asie du Sud-Est), spécialiste des Tao, sur l’île de Lanyu auSud-Est de Taiwan. Après une thèse d’Etat (1983) etdes articles sur la langue et la littérature orale en relation avec la personne, le groupe social, la nature et l’ordre cosmique, elle se concentre sur la parole et le rituel, et vient de transcrire en tao un corpus de chants, dont certains sous-titrent son film sur Botel Tobago,L’île des Hommesremanié et (1971/2011), traduit en anglais (2013).
Hélène BOUVIER estethnologue au Centre Asie du Sud-Est (CNRS/EHESS). Ses recherches en anthropologie des pratiques artis-tiques à Madura, Indonésie, portent notamment sur les processus de création, de tradition et de perception. Parmi ses publications:La matière des émotions. Les arts du temps et du spectacle dans la société madouraise (Indonésie)(1994), le numéro « Anthropology and Theatre »deTheatre Research International (1994)et, avec G. Toffin,Théâtres d’Asie à l’œuvre. Circulation, expression, politique(2012).
Josiane CAUQUELINest ethnologue, spécialiste d’une population aborigène du sud-est de Taiwan, les Puyuma. Elle a publié plusieurs ouvrages, telsAsian Values: An Encounter with Diversity(1998),L'énigme conjugale. Femmes et mariages en Asie(2000),The Aborigines of Taiwan. The Puyuma: From Headhunting to the Modern World(2004),Texts of the Last Traditional Ritual Practitioners of Nanwang Puyuma(2008),ainsi que de nombreux articles et unDictionnaire puyuma-français(2005).
Dana RAPPOPORTethnomusicologue au Centre Asie du Sud-Est est (CNRS/EHESS). Ses recherches portent sur les musiques austro-nésiennes de l’archipel indonésien, étudiées à la fois sous l’angle de la musicologie formelle, de l’anthropologie de la religion et de l’organisation sociale. Auteur deChants de la terre aux trois sangs(2009), portant sur les musiques rituelles toraja de Sulawesi, elle travaille depuis 2006 sur l’îlede Flores, en Indonésie orientale.
Quatre brins pour tresser nos paroles par
Hélène Bouvier