La conquête du champ culturel péruvien

La conquête du champ culturel péruvien

-

Français
201 pages

Description

Ce livre est une étude externe de la lutte culturelle qui opposa les « indigénistes » péruviens aux « contemporains » de ce pays à la fin des années 1940 afin de dominer le champ artistique et le champ culturel péruvien. En l'espace de deux années (1947-1948), les « contemporains » se dotèrent de trois contre-institutions culturelles : l'Agrupación Espacio, la revue culturelle Las Moradas et la première galerie d'art privée du Pérou : la Galería Lima, qui allaient leur permettre de commencer la conquête du champ artistique et culturel péruvien, alors encore largement aux mains des indigénistes. Centrée sur l'étude de la revue Las Moradas, cette recherche présente aussi l'Agrupación Espacio, la Galería Lima ainsi que le rôle de la Peña Pancho Fierro qui joua un grand rôle en tant que salon indigéniste et café de l'avant-garde contemporaine de la Lima de la fin des années 1940.
Ce livre constitue le tome 1 d'une série de deux ouvrages.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 février 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140143731
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
JeanNicolas Jacques
La conquête du champ culturel péruvien
Étude sociologique externe de la revue culturelle péruvienne Las Moradas (19471949) Tome 1
L O G I Q U E S S O C I A L E S
Série Littératures & Société
/RJLTXHV VRFLDOHV Collection dirigée par Bruno Péquignot
(Q UpXQLVVDQW GHV FKHUFKHXUV GHV SUDWLFLHQV HW GHV HVVD\LVWHV PrPH VL OD GRPLQDQWH UHVWH XQLYHUVLWDLUH OD FROOHFWLRQ © /RJLTXHV 6RFLDOHV ª HQWHQG IDYRULVHU OHV OLHQV HQWUH OD UHFKHUFKH QRQ ILQDOLVpH HW O DFWLRQ VRFLDOH (Q ODLVVDQW WRXWH OLEHUWp WKpRULTXH DX[ DXWHXUV HOOH FKHUFKH j SURPRXYRLU OHV UHFKHUFKHV TXL SDUWHQW G XQ WHUUDLQ G XQH HQTXrWH RX G XQH H[SpULHQFH TXL DXJPHQWHQW OD FRQQDLVVDQFH HPSLULTXH GHV SKpQRPqQHV VRFLDX[ RX TXL SURSRVHQW XQH LQQRYDWLRQ PpWKRGRORJLTXH RX WKpRULTXH YRLUH XQH UppYDOXDWLRQ GH PpWKRGHV RX GH V\VWqPHV FRQFHSWXHOV FODVVLTXHV 'HUQLqUHV SDUXWLRQV
/LRQHO &/$5,$1$ Laïcité, radicalisation et protection de l’enfant. Articulations et enjeux sociopolitiques  (JX]NL 857($*$L’essor du vote nationaliste basque  $OH[DQGHU 0DUtD /(52<Penser la sexualité des personnes âgées. De Disney à e l’EHPAD du XXI siècle  0pORG\ -$15e GLU L’œuvre du genre  *LOOHV 9,(,//(0$5&+,6(7La conversion des corps  $XUpOLH 1(7=Les Cercles de Femmes, Ritualiser l’identité de genre dans les spiritualités alternatives, 5RODQG *8,//21La question sociale face à la globalisation  )UDQoRLV 6,&27 FRRUG Les parcours de soins en psychiatrie au prisme d’une analyse sociologique, 1LFROH /8&$6 HW 'DQLHOOH 2+$1$Ces Françaises venues de l’Est  5pJLV /$85(17Du traumatisme des camps à la naissance d’une nouvelle institution. Idéologies, minoritaires et pentecôtisme tsigane en Bretagne tome I  5pJLV /$85(17Les usages sociaux des pentecôtistes tsiganes. Idéologies, minoritaires et pentecôtisme tsigane en Bretagne tome II  6X]LH *87+ 5RODQG 3)())(5.251 GLU Strasbourg, creuset des sociologies allemandes et françaises  6pYHULQH &2/,1(7 GLU Soin, éducation et formation au prisme des cultures  &ODXGH *,5$8'Consentir, adhérer, s’opposer. Contribution à une sociologie de l’engagement  /XFLH )UDQFH '$*(1$,6L’art à Vienne et l’unité de l’empire (1897 à 1905) 
-HDQ1LFRODV -DFTXHV /D FRQTXrWH GX FKDPS FXOWXUHO SpUXYLHQ eWXGH VRFLRORJLTXH H[WHUQH GH OD UHYXH FXOWXUHOOH SpUXYLHQQH Las Moradas  7RPH 
© L’Harmattan, 2020 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-18203-2 EAN : 9782343182032
&H OLYUH HVW GpGLp j )ORUHQW *DXGH] DLQVL TX¶DX[ GRFWRUDQWV GH VRQ ODERUDWRLUH FURLVpV DX FRXUV GH PHV VpMRXUV UpJXOLHUV j *UHQREOH 3DUPL HX[ MH FLWHUDL  1LFRODV %XUWLQ 6RSKLH *DOOLQR 1HOVRQ 5RGULJR 3DEOR 9HQHJDV HW 'DYLG 6LHUUD PDLV M¶RXEOLH G¶HQ FLWHU GHV GL]DLQHV G¶DXWUHV HW MH P¶HQ H[FXVH DXSUqV G¶HX[  FHWWH GpGLFDFH YDXW GRQF SRXU WRXV FHX[ TXH M¶DL FURLVpV j *UHQREOH HW TXL RQW HX OD JHQWLOOHVVH GH P¶DFFXHLOOLU DX FRXUV GH FHV ORQJXHV DQQpHV GH UHFKHUFKH
,O HVW DXVVL GpGLp DX[ PHPEUHV GH PD IDPLOOH PD V°XU 9DOpULH PRQ EHDXIUqUH 3LHUUH PHV QHYHX[ -XOLHWWH &OpPHQW HW 9LFWRU SRXU OHXU DIIHFWLRQ DLQVL TX¶j GHX[ EpEpV TXL QDLVVDLHQW HQ  HW  DORUV TXH SDUDLVVDLHQW OHV SUHPLHUV QXPpURV GHLas MoradasHW TXL P¶RQW EHDXFRXS DLGp SRXU OD UHOHFWXUH GH FH OLYUH  PHV SDUHQWV (OLVDEHWK HW -HDQ&ODXGH ,O HVW ELHQ V€U GpGLp j WRXV OHV 3pUXYLHQV DLQVL TX¶j WRXV OHV /DWLQRDPpULFDLQV TXL P¶RQW WRXMRXUV IDVFLQp HW MH QH VDLV SDV SRXUTXRL«  LPDJLQH] XQ KLVWRULHQ SDVVLRQQp SDU O¶(PSLUH URPDLQ HW TXL GpFRXYULUDLW TXH QRQ VHXOHPHQW O¶(PSLUH URPDLQ H[LVWH HQFRUH PDLV TX¶LO SHXW PrPH DOOHU V¶\ LQVWDOOHU  F¶HVW DLQVL TXH MH PH VXLV WRXMRXUV VHQWL SDUPL OHV ©Hispaniquesª ,O HVW GpGLp j OD PpPRLUH GH )HUQDQGR GH 6]\V]OR HW G¶$EHODUGR 2TXHQGR GLVSDUXV TXHOTXHV DQQpHV DSUqV P¶DYRLU DFFRUGp OHV HQWUHWLHQV GRQW MH PH VXLV VHUYL GDQV FHWWH pWXGH ,O HVW HQILQ GpGLp DX VRXYHQLU GX SOXV pWUDQJH HW GX SOXV SDVVLRQQDQW GHV VRFLRORJXHV IUDQoDLV  -HDQ 'XYLJQDXG GRQW OHV OLYUHV VH OLVHQW DXVVL IDFLOHPHQW TXH GH ERQV URPDQV HW TXL IRXUPLOOHQW GH JpQLDOHV LQWXLWLRQV
©La littérature nous dote d’une expérience que nous ne pourrions faire sans elle. C’est pour cela que la littérature est dangereuse pour le pouvoir qui veut des personnes faibles et pusillanimes. Vargas Llosa dit que dans tout roman flamboie une protestation contre la réalité. La réalité qui est insuffisante pour ce qu’on demande à la vie. Le romancier sème cette révolte et insoumission chez le lecteur. Ce qui distingue Don Quichotte et Madame Bovary c’est qu’ils font de leurs fictions des réalitésª -DYLHU &HUFDV © 'LVFRXUV H j O¶RFFDVLRQ GX  DQQLYHUVDLUH GH 0DULR  9DUJDV /ORVD ª
 H  -DYLHU &HUFDV © 'LVFRXUV j O¶RFFDVLRQ GX  DQQLYHUVDLUH GH 0DULR 9DUJDV /ORVD ª LQ Séminaire Vargas Llosa : culture, idées et liberté 0DGULG &DVD GH $PpULFD FLWp GDQVEl país  PDUV  S 
Sommaire ,QWURGXFWLRQ«S   ,QWpUrW GX WKqPH G¶pWXGH FKRLVL«S   8QH pWXGH GH VRFLRORJLH GH O¶DUW« S   3UREOpPDWLTXH HW K\SRWKqVHV GH WUDYDLO«S   'HV UHYXHV FXOWXUHOOHV G¶XQH TXDOLWp H[FHSWLRQQHOOH PDLV SRXUTXRL " S  , /HV SUHPLqUHV H[SpULHQFHV GH GLUHFWHXU GH UHYXHV GH :HVWSKDOHQ«S  /HV SUHPLqUHV SDUWLFLSDWLRQV GH :HVWSKDOHQ GDQV GHV UHYXHV«S   /¶DPLWLp GH :HVWSKDOHQ DYHF OH VXUUpDOLVWH &pVDU 0RUR«S   “Vicente Huidobro o el Obispo embotellado”  «S   “CADRE”  HW ³El uso de la palabra”  «S   /HGroupe Ouvrier Marxiste (GOM)…S  ,, /H FKDPS FXOWXUHO ODWLQRDPpULFDLQ HW SpUXYLHQ DX PRPHQW GH OD FUpDWLRQ GHLas Moradas…S   8Q LQGLJpQLVPH GRPLQDQWS  D   XQ LQGLJpQLVPH HQFRUH WUqV ODUJHPHQW GRPLQDQW GDQV OH FKDPS FXOWXUHO DX 0H[LTXH DX 3pURX HW GDQV XQH FHUWDLQH PHVXUH HQ $PpULTXH ODWLQHS  E $X 3pURX XQ LQGLJpQLVPH WULRPSKDQW HW HQ YRLH G¶LQVWLWXWLRQQDOLVDWLRQ«S  F $YHF OH 5HFHQVHPHQW GH  ©le sol se dérobeª VRXV OHV SLHGV GHV LQGLJpQLVWHV«S   'HV SHUVRQQDOLWpV GX FKDPS FXOWXUHO HXURSpHQ G¶DYDQWJDUGH PRGHUQLVHQW OH FKDPS FXOWXUHO SpUXYLHQ GDQV OHV DQQpHV «S   9LH PDWpULHOOH HW UpVHDX GH OD UHYXHLas Moradas…S  D 8QH UHYXH ©à compte d’auteurª «S  E Las MoradasHW VRQ FKDPS FXOWXUHO«S  ,,, 8Q JURXSH GH SHQVHXUV HW G¶DUWLVWHV GH O¶DYDQWJDUGH FRQWHPSRUDLQH«S   /HV JURXSHV GH FRQYLYLDOLWp FUpDWHXUV«S   /D FRKpVLRQ GX JURXSH GH OD UHYXH«S   /D ©Peña Pancho Fierroª«S   /¶DPLWLp XQLVVDQW -RVp 0DUtD $UJXHGDV HW :HVWSKDOHQ«S  &RQFOXVLRQ«S   8Q FKDPS FXOWXUHO SpUXYLHQ HQ SOHLQH WUDQVIRUPDWLRQ GDQV OHV DQQpHV «S   8QH UHYXH H[WUDRUGLQDLUHPHQW ©contemporaineª «S