Maurice Denis

-

Livres
256 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Artiste peintre, décorateur et graveur français, Maurice Denis (1870-1943) fut le chef de file du mouvement Nabi qui ébranla le milieu artistique. Alliant avec finesse religion et modernité, il fut le pionnier et le théoricien de l’école néo-traditionniste qui aspirait à un art moderne empreint d’inspirations symboliste et mystique. « Se rappeler qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées », par cette définition de son mouvement, il révolutionna l’art moderne et déposa les premiers jalons de l’art abstrait.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 juillet 2015
Nombre de lectures 0
EAN13 9781785250361
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0012€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Maurice Denis
Page 4 : Odilon Redon,Maurice Denis, 1903. Lithographie. Rosenwald Collection, National Gallery of Art, Washington, D.C.
Mise en page : Baseline Co. Ltd 61A-63A Vo Van Tan Street N a m M inh Long , 4 ème éta g e District 3 , Hô Chi M inh-Ville Vietnam
© Confidential Concepts, worldwide, USA © Parkstone Press International, New York, USA Image-Bar www.image-bar.com
Tous droits dÊadaptation et de reproduction, réservés pour tous pays. Sauf mentions contraires, le copyright des fluvres reproduites appartient aux photographes, aux artistes qui en sont les auteurs ou à leurs ayants droit. En dépit de nos recherches, il nous a été impossible dÊétablir les droits dÊauteur dans certains cas. En cas de réclamation, nous vous prions de bien vouloir vous adresser à la maison dÊédition.
ISBN : 978-1-78525-036-1
2
ÿ Se rappeler quÊun tableau ∙ avant dÊêtre un cheval de bataille, une
femme nue ou une quelconque anecdote ∙ est essentiellement une
surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées. Ÿ
∙ Maurice Denis
3
1870 :
1888 :
1890 :
1891 :
1892 :
1893 :
1895 :
1898 :
1900 :
1901 :
Biographie
Naissance à Granville. Sa famille est installée à Saint-Germain-en-Laye, où il demeurera toute sa vie.
Il commence à fréquenter lÊacadémie Julian, où il rencontre Paul Sérusier, et lÊÉcole des beaux-arts. Il participe à la création du groupe des Nabis.
Il publie son premier article, ÿ Définition du néo-traditionnisme Ÿ dans la revueArt et Critique, qui passe rapidement comme le manifeste du groupe des Nabis. La même année, il expose pour la première fois au Salon des artistes français.
Il expose au Salon des indépendants sonMystère catholique.
Il expose au Salon des Vingt, à Bruxelles.
Il épouse Marthe Meurier.
Il se rend pour la première fois en Italie, en Toscane.
Il effectue son premier séjour à Rome où il découvre la ÿ méthode classique Ÿ.
Il peintHommage à Cézannequi marque la fin de son appartenance au groupe des Nabis.
Il exposeHommage à Paul Cézanneau Salon de la Société nationale des beaux-arts, qui apparaît comme le manifeste de lÊArt nouveau. La même année, il décore lÊéglise Sainte-Marguerite du Vésinet dans les Yvelines.
5
1903 :
1904 :
1910 :
1914 :
1919 :
1922 :
1932 :
1939 :
1943 :
Il voyage en Allemagne avec Paul Sérusier.
Sa première exposition particulière est organisée à la galerie Druet, à Paris.
En accord avec Auguste Perret, il réalise la décoration de la coupole du théâtre des
Champs-Élysées, quÊil conçoit comme une ÿ synthèse de lÊhistoire de la musique Ÿ.
LÊensemble est inauguré en 1913.
Il achète le Prieuré à Saint-Germain-en-Laye.
Il fonde avec Georges Desvallières les Ateliers dÊart sacré, son entreprise de rénova-
tion de lÊart religieux. La même année, au mois dÊaoût, Marthe décède à Saint-
Germain-en-Laye.
Il se marie avec Elisabeth Graterolle, professeure à la Schola Cantorum.
¤ lÊExposition internationale de Venise est présentée une rétrospective de ses fluvres.
Il est élu à lÊInstitut au fauteuil de Forain.
Son ouvrageHistoire de lÊart religieuxparaît pour la première fois.
Il meurt après avoir été renversé par un camion près du jardin de
lÊObservatoire à Paris.
7
8
aurice Denis est né à Granville où ses parents avaient été chassés par M la guerre de 1870. Il passa son enfance et les années qui suivirent dans la maison parentale de Saint-Germain-en-Laye et à Paris. Denis a beaucoup voyagé, surtout en Italie, pour lÊart de laquelle il éprouvait une profonde admiration. Le lycée Condorcet fut à lÊorigine de sa culture rare et de ses futures relations dans le monde de lÊart. Enfant, il était ambitieux. Parmi les premières notes de son journal, quÊil poursuivra
Sous-bois de Saint-Germain au printemps ou La Clairière
1889 Huile sur bois, 17,8 x 25,5 cm Musée Rolin, Autun
9
10
jusquÊà sa mort, on peut lire, en quelques lignes orgueilleuses, comment il reçut le premier prix dÊhistoire et le second prix de français et de dessin. Denis nÊavait pas encore quatorze ans. Plus tard, il obtiendra différentes distinctions, dont les lauriers académiques. NÊétant pas dÊun fort tempérament, il nÊaurait pu devenir un meneur. Le peintre néerlandais Jan Verkade, qui fit sa connaissance après la constitution du groupe des Nabis, note : ÿ Il ressemblait à une jeune fille qui nÊaurait jamais
Mystère catholique
mai 1890 (troisième version) Huile sur toile, 50,5 x 77 cm Collection particulière