Territoires ruraux et développement. Quel rôle pour la recherche ?
Français

Territoires ruraux et développement. Quel rôle pour la recherche ?

-

Description

Au-delà du discours sur la disparition du rural et sur le triomphe de l'urbain, cet ouvrage cherche à déceler derrière les ruptures en cours, les nouvelles dynamiques démographiques, économiques, sociales et culturelles et les phénomènes en émergence. L'espace rural : un thème d'actualité pour la recherche publique appelée à jouer un rôle important pour mieux comprendre les évolutions, pour reformuler les questions, pour apporter des méthodes de travail et des outils d'analyse aux acteurs du développement économique rural.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 1994
Nombre de lectures 142
EAN13 9782759206964
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Gilles Allaire, Alain Berger, Martine Berlan-Darqué , Hervé Bichat, Jean-Claude Bontron, Alain Carof, Jean Cavailhès, Félix Damette, Michel David, François-Michel Debroise, Catherine Dubreuil, Bernard Eme, Jean François-Ponc et, Françoise Gerbaux, André Grammont, Bernard Guesnier, Mohamed Hilal, Dominiqu e Jacques-Jouvenot, Etienne Lapèze, Yves Le Bars, Rémy Le Duigou, Bernard Leurq uin, Pascal Lièvre, Jean-Luc Malinge, Philippe Mallein, Philippe Mangé, Jean-Fra nçois Marchât, Gérard Miquel, Jean-Marc Nesme, Guy Paillotin, Bernard Pecqueur, J acques Perret, Jean-Robert Pitte, Vincent Piveteau, Jacques Rouzier, Renaud Sainsauli eu, Thérèse Saint-Julien, Bertrand Schmitt, Christophe Terrier, Pierre Tripie r, Yves Van Haecke, Albert Vecten.
Ter r i t oi r es r ur aux et dével oppem ent . Q uel r ôl e pour l a r echer che ?
Catherine Courtet
Direction éditoriale : Catherine Courtet (Responsab le du programme Environnement de l’Association Descartes), Martine Berlan-Darqué (Ch argée de mission, direction générale de l’Administration et du Développement, m inistère de l’Environnement), Yves Demarne (chef du département Agronomie, Productions animales et végétales et Agro-industries, ministère de l’Enseignement supérieur e t de la Recherche, jusqu’au 15 mars 1994, et directeur de la DRIV, INRA depuis lors).
Responsable de l’Edition pour le CEMAGREF : Maurice Merlin
Maquette, coordination : Valentine Hébert
Correction : Soizette Biliquey
Retranscription des bandes magnétiques : Anne Taste main
Photo de couverture : Seton Smith
Maquette de couverture : Tribord amure
imprimé par : Bialec, Nancy
Cet ouvrage a reçu le soutien du ministère de l’Ens eignement supérieur et de la Recherche (département Agronomie, Productions anima les et végétales et Agro-industries), du ministère de l’Agriculture et de la Pêche (direction générale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, direction de l’Espace rural et de la Forêt), et du ministère de l’Environnement (directi on générale de l’Administration et du Développement, direction de la Nature et du Paysage ).
9782853623674
Commercialisation : CEMAGREF Editions, BP 22, 92162 Antony cedex
Diffusion aux libraires : TEC et DOC, 14 rue de Pro vigny, 94236 Cachan cedex
Association Descartes 1, rue Descartes 75231 Paris cedex 05
CEMAGREF Editions Parc de Tourvoie - BP 22 92162 Antony
© Association Descartes, CEMAGREF, 1994.
Som m ai r e
Page de titre Page de Copyright INTRODUCTION L’ESPACE RURAL UN THEME D’ACTUALITE POUR LA RECHERCHE LE DEVELOPPEMENT RURAL AUJOURD’HUI ACTEURS ET LIENS SOCIAUX LES INNOVATEURS ECONOMIQUES DU MONDE RURAL PORTRAITS LES JEUNES AGRICULTEURS RUPTURE ET RECONSTRUCTION DU LIEN SOCIAL HOMMES, FEMMES, TERRITOIRES RURAUX ET DEVELOPPEMENT LOCAL PROJETS ET TERRITOIRES RESEAUX SOCIAUX ET DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LE CAS DES SERVICES DE PROXIMITE LA CONSTRUCTION DU TERRITOIRE PAR LES ACTEURS LES INFRASTRUCTURES UNE PRIORITE POUR LE DEVELOPPEM ENT RURAL
QUELLES DYNAMIQUES POUR LES TERRITOIRES RURAUX DE NOUVELLES DYNAMIQUES ECONOMIQUES L’INTERDEPENDANCE DES ACTIVITES RURALES QUELS OUTILS POUR UNE PROSPECTIVE DU MILIEU RURAL ?
COMMENT APPREHENDER DES SYSTEMES EN MUTATION LA DIVERSIFICATION DU RURAL POUR UNE APPROCHE TERRITORIALE DES NOUVELLES DYNAMIQUES RURAL : A LA RECHERCHE D’INDICATEURS ? LE CONCEPT DE RURALITE A L’EPREUVE DU CHANGEMENT SOCIAL URBAIN, PERIURBAIN, RURAL, AGRICOLE LES SYSTEMES PRODUCTIFS LOCALISES CONCEPTS ET MESURES SOCIETE ET VALEUR DU TRAVAIL
QUEL ROLE POUR LA RECHERCHE REGARDER L’AGRICULTURE AUTREMENT FOURNIR DE NOUVELLE METHODES POUR LE DEVELOPPEMENT LOCAL
CONCLUSIONS LA RECHERCHE UN ATOUT POUR LE DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE CONCLUSIONS
LES AUTEURS LES AUTEURS
CEMAGREF Editions
Cet ouvrage est le compte rendu du colloque “Territo ires ruraux et développement” qui s’est tenu le 28 avril 1994 à l’Assemblée natio nale qui n’aurait pu exister sans le soutien et le travail assidu du comité d’organisati on du colloque :
CEMAGREF : Yves Le Bars.
DATAR : Marc Gastambide, Marie-Catherine Lecoq, Béa trice Lefèvre.
INRA : Didier Aubert, Jean-Paul Jamet, Pierre Marsa l.
Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Rech erche : Yves Demarne (département Agronomie, productions animale s et végétales, Agro-industrie). Ministère de l’Environnement : Martine Berlan-Darqué (direction générale de l’Administration et du Dével oppement), Christine Combarnous (direction de la Nature et du Paysage)
Ministère de l’Agriculture et de la Pêche : Hervé B ichat (direction générale de l’Enseignement et de la Recherche), André Grammo nt (direction de l’Espace rural et de la Forêt).
Et du comité de pilotage :
ACTA (Marc Hanrot, Alain Mouchart), Agence nationale pour la Création d’Entreprise, ANDA (Maurice Barbezant, Marie-France Treuil), Association des Ruralistes français, CIRAD (Michel Griffon, Mic hel Eddi), Cité des Sciences et de l’Industrie - direction des Expositi ons (Frédéric Poisson), Commission des Communautés européennes - DG XII (Etienne Magnien), CNJA (Dominique Bouvier, Jean-Luc Malinge), CNMCA (Olivier Colin, Jean Madec), CNRS - programme Environnement (Marcel Jollivet, Alain Ruellan), Commissariat au Plan (Christine Kovacshas y), CRIDEL , European Society for Agronomy, Fédération internationale des Producteurs agricoles, FNCUMA (Francesco Delfini), FNSEA (Alexandre Gourévitch), La Grande Paroisse Elf ATOCHEM (Jean-Claude Ignazi), IDF (Patrice Devos), INRA (Marie-Françoise Chevalier Le Guyader, Bernard Chevassus-au-Louis, Alain Coléno, Marie-Thérèse Den tzer, Guy Paillotin, Jean-Claude Tirel, Claude Viau), Institut supérieur des Métiers, ITCF (Gilles Thévenet), OCDE - Programme développement rural, ORSTOM (Antoine Cornet), Rhône-Poulenc Agro (Jean-Pierre Décor), SFER (François Clerc), Syndicat national de l’industrie des engrais (Christian Maréchal), Union des industries de la protection de s plantes (Isabelle Chamroux).
Nous souhaitons également remercier pour leur colla boration :
Denis Bavard (ministère de l’Agriculture et de la P êche), Philippe Casella (CNRS), Françoise Depardon (Sénat), Sylvie Esparre (Sénat), Anne-Sophie Grave (Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), Olivier Joly (Assemblée nationale), Sylvie Malgouyard (Assemblée nationale) et Jean-Robert Pitte (Ministè re de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).
Et pour sa participation :
Dominique Rousset, journaliste à France Culture.
I NTRO DUCTI O N
Loin d’être porté par une préoccupation passéiste, le renouvellement des réflexions sur le rural reflète un certain nombre d’interrogations essentielles pour notre société contemporaine, comme l’évolution des marchés, des m odes de vie, du rapport à la nature, au travail, qui ne concernent pas seulement l’agriculture, mais l’ensemble des activités.
Les consommateurs des années 60 se sont satisfaits de produits alimentaires standardisés, en revanche, ceux des années 90 atten dent des produits de qualité, diversifiés qui allient facilités d’usage et propri étés gustatives imprégnées de tradition. Ces nouvelles demandes nécessitent des modes de pro duction agricole différents.
La mondialisation des échanges commerciaux et la gé néralisation du système productiviste, tant dans le domaine agricole qu’ind ustriel et commercial, ont contribué à considérer le territoire uniquement comme une resso urce à exploiter et, ainsi, à le banaliser. En réponse aux préoccupations qui naisse nt du sentiment d’impuissance devant les lois du marché, les pouvoirs économiques , de plus en plus concentrés et lointains, et leur capacité à distendre les relatio ns de proximité, à donner l’impression de la perte du pouvoir, apparaît un besoin d’appartenance territoriale.
Cette interrogation sur le rural s’inscrit égalemen t dans un contexte de crise de la ville : les banlieues sont surpeuplées et les centres-villes se dépeuplent. Elle trahit la nécessité de nouer de nouvelles relations entre vil les et campagnes et l’existence de nouveaux “besoins de nature”.
L’importance du chômage, signe de la fin du travail , de l’emploi comme “pourvoyeur” unique d’identité individuelle et collective, et l’ émergence des nouvelles demandes sociales, que l’on attribue au vieillissement de la population, au développement du travail féminin, à l’accroissement du temps libre, aux transformations de la cellule familiale, marquent la fin de la recherche de l’uti lité et de la seule efficacité. Ainsi les solidarités, les liens de proximité, le voisinage, le vécu quotidien reprennent de la valeur.
La prise en compte de la dimension locale permet, d ans le contexte économique actuel marqué par l’incertitude, de comprendre plus finement les mutations économiques et leur impact sur la société. Ces cons idérations rendent toute réflexion sur le local, sur l’espace, donc sur le rural et su r l’aménagement, particulièrement modernes et d’actualité.
LA FIN D ES MOD ELES Si notre société contemporaine est marquée par la fin des modèles, l’agriculture et le monde rural en subissent les effets très directemen t.