Cultiver la confiance

Cultiver la confiance

-

Français
130 pages

Description

Des prières inspirées par les enjeux contemporains
De nos jours, l’attitude la plus répandue devant la misère du monde est de démontrer un pessimisme que l’on croit être la seule posture réaliste. Or, c’est à une tout autre posture que nous convie Pierre Prud’homme dans ce recueil de prières laïques issues des rencontres de révision de vie des équipes du Mouvement des travailleuses et travailleurs chrétiens du Québec. Car n’en dé­­plaise au ­pessimisme ambiant, les chiffres sont unanimes : le monde va de mieux en mieux.
Cultiver la confiance et l’espérance n’empêche pas d’avoir un regard critique, bien au contraire. La lecture de ces vingt-cinq prières permet de ressentir tout l’engagement de ce mouvement de chrétiens qui luttent au coude à coude avec tous les autres défenseurs de la justice, du partage et de la paix pour un monde meilleur. Présentées en ordre chronologique des rencontres, elles sont un témoin fidèle des enjeux qui ont marqué les plus récentes années de notre société.
« Le souffle qui se dégage de ces prières est celui de la force de conviction d’un juste au service d’un projet qui sollicite le meilleur qui est en nous, notamment, le désir de renouveler la ferveur de notre engagement personnel au service du mieux vivre ensemble. »
Louise Harel et Gérald Larose

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782896885473
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
es viction d’un ojet qui sollicite t en nous, notamment eur e engagement personnel . »
e Prud’homme oi
ose
t nourri par les vision de vie de plusieurs équipes et e, es animent oude à e, e met ainsi un baume aire e.
sionEngagement étiens tion du
(Bellarmin, 2006), ainsi que de 1) 5).
            
P I E R R E P R U D ’ H O M M E Cultiver la confiance Prières de résilience, de résistance et d’espérance
P I E R R E P R U D ’ H O M M E Cultiver la confiance Prières de résilience, de résistance et d’espérance
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Prud’homme, Pierre, 1950-, auteur Cultiver la conance : prières de résilience, de résistance et d’espérance / Pierre Prud’homme. ISBN 978-2-89688-546-6 1. Travailleurs - Prières et dévotions françaises. 2. Justice sociale - Prières et dévotions françaises. 3. Espérance - Prières et dévotions françaises. I. Titre. BV4593.P782 2018 242’.68 C2018-941852-4 Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2018 Bibliothèque et Archives Canada, 2018
Direction éditoriale : Jonathan Guilbault, Simon Maltais Révision : Josée Latulippe Mise en pages et couverture : Mardigrafe Illustration de la couverture : ©Les pavotsde Manuela Ban Illustrations de l’intérieur : Shutterstock.com LestextesbibliquessonttirésdelaBible des peuples. © Les Éditions Novalis inc. 2018
Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la SODEC. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
4475, rue Frontenac Montréal (Québec) H2H 2S2 sac@novalis.ca • novalis.ca
Imprimé au Canada
9782896885473
C
P I E R R E P R U D ’ H O M M E Cultiver la confiance Prières de résilience, de résistance et d’espérance
Préface
Avônŝ-nôûŝ dÈjÀ ŝû pîé ?
à Èpônŝé nôûŝ éŝt dévénûé încétàîné tànt éé nôûŝ àmèné À ûn témpŝ dévénû ôîntàîn ! é témpŝ dû « vôî-jûgé-àgî » ét dé nôŝ éngàgéméntŝ àû ŝéîn dé à Jéûnéŝŝé Ètûdîànté càthôîqûé (JEC). Cé témpŝ qûî àûà pôûtànt înLûéncÈ é éŝté dé nôŝ vîéŝ.
CéŝPrières de résilience, de résistance et d’espérance, ôfétéŝ À nôté ÈLéxîôn, ŝé nôûîŝŝént dû qûôtîdîén péûpÈ d’énjéûx ŝôcîàûx, Ècônômîqûéŝ, énvîônnéméntàûx, pôîtîqûéŝ, phîôŝôphîqûéŝ, Èthîqûéŝ… « hûmàînémént hûmàînŝ », qûôî ! Eéŝ ŝôûèvént à pànèté, é môndé ét ŝôî pôû pôŝé à àdîcàé qûéŝtîôn dû ŝénŝ. Eéŝ înté-ôgént à éŝpônŝàbîîtÈ qûî nôûŝ încômbé dé cônŝtûîé cé môndé À ’îmàgé dé cé qûé nôûŝ vôûônŝ qû’î ŝôît.
5
Eéŝ ŝônt cîŝ, pàûŝéŝ, ŝôûpîŝ, ŝàngôtŝ, àppéŝ, îéŝ, întéôgàtîônŝ, Èpônŝéŝ, ôàŝîŝ, témpînŝ, étc.
Pîéé Pûd’hômmé  dÈbûŝqûé à àcé (ôûbîÈé) dé ’Évàngîé dû témpŝ pÈŝént ét nôûŝ ôfé én pàtàgé ûné ŝpîîtûàîtÈ încànÈé, éngàgÈé dànŝ à àténîtÈ hûmàîné. Uné ŝpîîtûàîtÈ qûî véût ôûvî « à vôîé À ’éŝpÈàncé ét À à cônIàncé én ’àvénî », qûî chéché À dîŝŝîpé ’ôpà-cîtÈ, À àpàîŝé éŝ dôûtéŝ ét éŝ încétîtûdéŝ, ét À ŝécôûé éŝ dÈàîtîŝméŝ àmbîàntŝ.
é ŝôûlé qûî ŝé dÈgàgé dé céŝ pîèéŝéŝt céûî dé à ôcé dé cônvîctîôn d’ûn jûŝté àû ŝévîcé d’ûn pôjét qûî ŝôîcîté cé qû’î  à dé méîéû én nôûŝ, nôtàmmént é dÈŝî dé énôûvéé à évéû dé nôté éngàgémént péŝônné àû ŝévîcé dû mîéûx vîvé énŝémbé.
Un îndîcîbé bîén-êté Èmàné dé à Èqûéntàtîôn ét dé à ééctûé dé céŝ pîèéŝ.Céûî, cômmé é dît ŝî bîén ’àû-téû, dé « tôût ŝîmpémént ŝé dônné ûn îéû ét ûn témpŝ pôû ŝàvôûé é pàîŝî d’éxîŝté ».
Louise Harel Gérald Larose
6
Présentation
Cômmé tàvàîéûŝéŝ ét tàvàîéûŝ, nôûŝ né ŝômméŝ pàŝ qûé déŝ ôbôtŝ pôgàmmÈŝ pôû ŝévî d’àppéndîcéŝ dû bûéàû ôû dé ’éntépîŝé, àû thmé dû mÈtô-bôûôt-dôdô. Nôûŝ né ŝômméŝ pàŝ qûé déŝ péŝônnéŝ pôdûc-tîcéŝ ét cônŝômmàtîcéŝ.
Sîmôné Wéî, cétté phîôŝôphé d’ôîgîné jûîvé qûî tàvàî-éà cômmé ôûvîèé ét pàtàgéà ŝôn màîgé ŝààîé àvéc ŝéŝ cômpàgnônŝ dé mîŝèé, écônnàtà qûé ’âmé à àûtànt béŝôîn dé nôûîtûé qûé é côpŝ. Et qûé ŝànŝ cétté nôû-îtûé, nôn ŝéûémént à vîé hûmàîné n’à àûcûn ŝénŝ, màîŝ 1 ’hîŝtôîé vîé àû càûchémà .
1. CîtÈé pà Pàtîcîà Nourry, « Dàvîd cônté Gôîàth, Sîmôné cônté TànŝCànàdà », Le Devoir, 24 dÈcémbé 2016, [én îgné]. [édévôî.côm/ŝôcîété/é-dévôî-dé-phîô/ 487819/é-dévôî-dé-phîô-dàvîd-cônté-gôîàth-ŝîmôné-cônté-tànŝcànàdà] (24 jànvîé 2018).
7
O, éŝ dÈIŝ né mànqûént pàŝ qûî pôûàîént àîé péndé À nôŝ hîŝtôîéŝ ét À ’Hîŝtôîé ûn tôûnànt qûé ’ôn né ŝôûhàîté pàŝ, pà éŝ ŝôûfàncéŝ dônt îŝ péûvént êté pôtéûŝ pôû ûné gàndé pàtîé dé ’hûmànîtÈ : é dÈnî cîmîné dé à ÈàîtÈ déŝ bôûévéŝéméntŝ cîmàtîqûéŝ ét dé ’ûgénté nÈcéŝŝîtÈ dé métté In À ’éxpôîtàtîôn déŝ Ènégîéŝ ôŝŝîéŝ ét d’àdôpté déŝ méŝûéŝ àdîcàéŝ dé tànŝîtîôn ÈnégÈtîqûé ; é dÈvéôppémént déŝ àméŝ nûcÈàîéŝ ét chîmîqûéŝ ét à côûŝé àûx àméméntŝ ; én cétté èé pôŝtàctûéé, à pôtéctîôn dé à îbétÈ d’éx-péŝŝîôn, dé à qûàîtÈ dé ’înômàtîôn ét déŝ jôûnàîŝtéŝ, ôndéméntŝ dé à qûàîtÈ dé nôté dÈmôcàtîé ét dé à pé-tînéncé dé nôŝ dÈbàtŝ ; à ûtté cônté éŝ înÈgàîtÈŝ ŝcàn-dàéûŝéŝ déŝ îchéŝŝéŝ ét cônté ’Èvàŝîôn ét ’Èvîtémént Iŝcàûx ; é cnîŝmé àcé À nôŝ Èîtéŝ ét dîîgéàntŝ pôî-tîqûéŝ ; à àgîîtÈ dé à cÈdîbîîtÈ ét dé ’éicàcîtÈ dé à ŝtûctûé înténàtîônàé dé géŝtîôn déŝ cônLîtŝ qûé épÈ-ŝénté ’Ogànîŝàtîôn déŝ Nàtîônŝ Unîéŝ (ONU) ; ’înŝtû-méntàîŝàtîôn déŝ éîgîônŝ pôû déŝ ôbjéctîŝ pôîtîqûéŝ ôû îdÈôôgîqûéŝ ; éŝ ténŝîônŝ dànŝ nôŝ éàtîônŝ àppô-chÈéŝ énté cônjôîntŝ ét cônjôîntéŝ, énté èéŝ ét ŝœûŝ, énté vôîŝînŝ ôû cômpàgnônŝ ét cômpàgnéŝ dé tàvàî,ét bîén d’àûtéŝ. Tôût céà ŝûit pôû dônné pàôîŝ’împéŝŝîôn qûé é càûchémà nôûŝ gûétté.
8
Tôûŝ céŝ énjéûx pàtàgént ûné àŝŝîŝé cômmûné : ûn dÈIcît dé cônIàncé. Pété dé cônIàncé én ’àvénî ; mÈIàncé À ’Ègàd dé nôŝ dîîgéàntŝ pôîtîqûéŝ ét Ècônômîqûéŝ ; pété dé cÈdîbîîtÈ dé nôŝ înŝtîtûtîônŝ ; àppÈhénŝîôn àû cœû mêmé déŝ éàtîônŝ qûî nôûŝ ŝônt éŝ pûŝ chèéŝ ; cônIàncé àtÈÈé ét hÈŝîtànté én nôûŝ-mêméŝ, pàà-ŝÈŝ qûé nôûŝ ŝômméŝ pà nôté ŝéntîmént d’împûîŝŝàncé. Cé ŝônt tôûŝ À déŝ îngÈdîéntŝ qûî îŝqûént dé nôûŝ àîé ŝûccômbé À à téntàtîôn dû cnîŝmé, dé à dÈmîŝŝîôn, dé ’îŝôàtîônnîŝmé, dé ’îndîvîdûàîŝmé, dé ’îndîfÈéncé, dé à ûîté dànŝ à cônŝômmàtîôn À ôûtàncé.
O, à cônIàncé né ŝé cômmàndé pàŝ nî né péût ŝôtî dû chàpéàû d’ûn màgîcîén. Eé ŝé chôîŝît. Eé ŝé cônŝtûît. Eé ŝé dÈpôîé À ôù déŝ émméŝ ét déŝ hômméŝ ônt dÈcîdÈ îbémént dé ŝé àîé cônIàncé ét dé ŝ’éngàgé À métté én pàcé éŝ côndîtîônŝ dé à cônIàncé, ét ŝôûvént dànŝ ’ànônmàt é pûŝ tôtà. ’éŝpôî ét à cônIàncé ŝ’àppéént ’ûn ’àûté ét ŝ’éngéndént Ècîpôqûémént.
N’éŝt-cé pàŝ cé qûî ŝé pôIé déîèé éŝ dénîéŝ chîféŝ dé ’îndîcé dé dÈvéôppémént hûmàîn dé ’ONU ? Tôût én énônçànt À ûn ôptîmîŝmé bÈàt ét én éûŝànt dé pôté déŝ ûnéttéŝ ôŝéŝ, én écônnàîŝŝànt à ÈàîtÈ déŝ pô-bèméŝ cîtÈŝ pûŝ hàût ét dé céûx pûŝ ôcàûx, màîŝ nôn
9