//img.uscri.be/pth/7f5e041f961799b23742ff0efc59b3a9fbf512cd
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 33,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Développement durable - Une communication qui se démarque

De
350 pages
Dans le climat de tourmente, d’intolérances et de tensions qui s’installe sur tous les fronts à l’échelle planétaire, nos modèles de relations avec nos univers proches ou lointains se complexifient. Mais comme pour les autres phases de rupture que l’Homme a dû affronter au cours des siècles, l’inaction cède la place à l’inventivité. Le présent ouvrage met le cap sur ces nouvelles pratiques qui prônent l’engagement citoyen, la protection des richesses de la Terre, la relation de l’Homme avec la nature, tout autant que l’équité, la démocratie, la solidarité. L’engagement devient multiple, multiforme, sans frontières.
Comment la communication peut-elle assumer son rôle d’acteur structurant dans un contexte marqué par la dominance des discours promotionnels et commerciaux, par la passion des marques, dans un monde fissuré par la précarité, la pauvreté, les bouleversements sociaux, et où les dérives communicationnelles côtoient l’engagement en matière de développement durable ?
Des spécialistes des deux côtés de l’Atlantique précisent ici les responsabilités de la communication développement durable – à la fois engageante, agissante, dialogique, participative. Cet ouvrage est un plaidoyer pour une communication ouverte, plurielle, qui n’élude ni la complexité des situations ni la pluralité des voix.
Voir plus Voir moins
Développement durable
Une communication qui se démarque
CANADA
FRANCE BELGIQUE
SUISSE
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone: 418 657-4399 – Télécopieur: 418 657-2096 Courriel:puq@puq.ca– Internet:www.puq.ca
Diffusion / Distribution:
Prologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand Boisbriand (Québec) J7H 1N7 – Tél.: 450 434-0306 / 1 800 363-2864
Sofédis, 11, rue Soufflot 75005 Paris, France – Tél.: 01 53 10 25 25
Sodis, 128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny 77403 Lagny, France – Tél.: 01 60 07 82 99
Servidis SA, chemin des Chalets 7 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél.: 022 960.95.32
Diffusion/Distribution (ouvrages anglophones):
Independent Publishers Group, 814 N. Franklin Street Chicago, IL 60610 – Tel.: (800) 888-4741
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée — le «photocopillage» — s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du «photocopillage».
Développement durable
Une communication qui se démarque
Sous la direction de Solange Tremblay, icole D’Almeida etThierry Libaert
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre:
Développement durable, une communication qui se démarque
Comprend des références bibliographiques. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s).
ISBN 978-2-7605-4865-7 ISBN 978-2-7605-4866-4 (PDF) ISBN 978-2-7605-4867-1 (EPUB)
1. Développement durable. 2. Communication en environnement. I. Tremblay, Solange, 1951-. II. Almeida, Nicole d’. III. Libaert, Thierry.
HC79.E5D482 2018
Révision François Mireault
Correction d’épreuves Geneviève Lemoine
Mise en page Info 1000 mots
Image de couverture iStock
338.9’27
er Dépôt légal: 1 trimestre 2018
C2017-942256-1 C2017-942257-X
Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
+2018 – Presses de l’Université du Québec Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au Canada D4865-1 [01]
Remerciements
Nos remerciements les plus chaleureux:
À Céline Fournier et Danielle Maisonneuve alors qu’elles étaient respectivement directrice générale des Presses de l’Université du Québec et directrice de la collection «Communication», pour avoir suggéré et grandement encouragé la réalisation de cet ouvrage, dès la fin de l’année 2014.
À chacun de nos collaborateurs, partenaires actifs à l’écriture deDéveLoppement durabLe – Une communication qui se démarque, pour l’enthousiasme de leur participation à ce projet solidaire et unifiant: Jacques Baronet, Françoise Bernard, Thérèse Drapeau, Ferenc Fodor, Nicole Huybens, Jacques Igalens, Mathieu Jahnich, Guy Lachapelle, Isabelle Le Breton-Falezan, Ana Carolina Lins Peliz, Marion Mauger Parat, Solange Montillaud-Joyel, Céline Pascual Espuny, Fabienne Pierre, Jean-Marie Pierlot.
À Martine Des Rochers, directrice générale, et à toute l’équipe des Presses de l’Université du Québec pour leur soutien continu à toutes les étapes de cette belle aventure.
NOTE: Un merci tout spécial au Groupe DURABILITÉ|COMMUNICATION pour son fidèle appui durant cette démarche.
7.4 / 7.5 / 7.6 / 9.1 /
7.1 / 7.2 / 7.3 /
Liste des encadrés et des figures
9.2 /
10.1 /
Événements responsables de l’apparition du changement climatique dans la presse analysée par pays, 2008-2012 Logo de l’ONU Visuel du Sommet de la Terre de Rio, 1992 Visuel du Sommet mondial pour le développement durable de Johannesburg, 2002 Visuel de la Conférence sur le changement climatique de Copenhague, 2009 Visuel de la Conférence sur le changement climatique de Paris, 2015 Logo «Tous ensemble pour le climat» à l’usage de la société civile Communication DDRS sur le Web 2006-2013: entreprises leaders et suiveuses sur une base d’adéquation de leurs sections en 2006 (%) Multinationales mondiales et canadiennes: communication DDRS sur le Web, 2016 (%) Multinationales mondiales et canadiennes en 2016: entreprises canadiennes en 2013 (%) Évolution du taux de publicités non conformes à laRecommandation Développement durablede l’ARPP en France, entre 2006 et 2015 (%)
9.3 /
Figures
6.1 /
Méthodologie De la responsabilité humaine Une mobilisation nécessaire Méthodologie Les revendications des femmes se font entendre
4.1 / 4.2 / 5.1 / 9.1 / 14.1 /
Encadrés
ADÉMÉ AMF ARpp COp DDRS ÉDD GIÉC GRH GRI IpRA JDp NRÉ ODD OCDÉ ONG ONU pNUÉ RSÉ SIC UNÉSCO WBCSD
Liste des sigles
Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie Autorité des marchés financiers Autorité de régulation professionnelle de la publicité Conférence des parties Développement durable et responsabilité sociale Éducation au développement durable Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat Gestion des ressources humaines Global Reporting Initiative
International Public Relations Association Jury de déontologie publicitaire Nouvelles régulations économiques Objectifs de développement durable Organisation de coopération et de développement économiques Organisation non gouvernementale Organisation des Nations Unies Programme des Nations Unies pour l’environnement Responsabilité sociale des entreprises Sciences de l’information et de la communication Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture World Business Council for Sustainable Development
INTRODUCTION
PourunEcommunication agissante
Solange tremblay, Nicole D’Almeida e thierry Libaer
Dans le climat de tourmente, d’intolérances et de tensions qui s’accélèrent sur tous les fronts du Nord au Sud, d’Est en Ouest à travers le monde, nos modèles de connexions, de relations avec nos univers proches ou lointains se complexifient. Catastrophes climatiques, terrorisme, crise des réfugiés, montée de la droite extrémiste et du suprémacisme blanc, nouvelles dictatures, nos repères sont de plus en plus troubles. Mais tout comme pour les autres grandes ruptures que l’Homme a dû affronter face au monde connu au cours des siècles, l’inaction, le repli n’ont aucune place. Les appels aux solidarités, à l’aide, émanent de toutes parts. Aujourd’hui, un simple clic déplace les lieux du pouvoir, la communication se démultiplie à tous niveaux et devient un pilier qui permet de nourrir l’action et la résilience sociales. De surcroît, alors que se juxtaposent plusieurs crises à la fois, comment la communication peut-elle assumer son rôle d’acteur structurant dans des sociétés mondialisées et numérisées, travaillées par des changements d’échelle spatiale et temporelle, marquées par l’interdépendance? Cet ouvrage met le cap sur ces nouvelles pratiques qui parlent d’engagement citoyen, d’engagement social, autour de la protection des richesses de la Terre et de la relation de l’Homme avec la nature, tout autant que d’équité, de démocratie, de solidarité. L’engagement devient multiple, multiforme, sans frontières. Ouvert.
On le retrouve à tous les niveaux de la vie en société: tant sur les plans communautaire, local, national, territorial que dans l’arène diplomatique internationale ou au cœur de l’agenda des organisations. De nombreux registres le décrivent ici: social, politique, culturel, scientifique, environnemental, climatique.
Une communication dont les mots phares se regroupent autour de ceux d’éhiqueet de droiure, dedialogue cioyend’ et ouverure, d’engagemend’ et impuabilié sociale, avec tout l’idéal mais aussi les difficultés et contradictions que cela comporte.
Cet ouvrage s’inscrit dans un contexte marqué par la dominance des discours promotionnels et commerciaux par la passion des marques dans un monde fissuré par la précarité, la pauvreté, les bouleversements sociaux et la violence à l’échelle planétaire. Et où les dérives communicationnelles côtoient des formes d’engagement véritable en matière de développement durable.
Au premier chef,Développemen durable – Une communicaion qui se démarque propose une compréhension de la communication développement durable qui se distingue des autres modes de communication. La communication développement durable ne peut s’établir sur un simple élargissement des balises communicationnelles habituelles sur lesquelles peuvent se greffer un vocabulaire spécifique et quelques valeurs pour véhiculer un projet de société. Elle se dissocie en outre de toute idée de parenté avec la notion de «marque», ce concept omniprésent devenu ode quasi religieuse à la société de consommation.
Développemen durable – Une communicaion qui se démarqueprend racine des deux côtés de l’Atlantique, rassemblant chercheurs et professionnels spécialistes de la