Aspect macroscopique de la réactivité en chimie organique

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 25
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Aspect macroscopique de la réactivité en chimie organique (fiche - Terminale S)
Objectif Au cours d’une réaction chimique, une molécule orga nique peut subir des modifications de chaîne, de structure et de fonctio ns chimiques. • Quelles sont les principales modifications que l’ on peut observer ? • Comment distinguer une modification de chaîne d’u ne modification de groupe caractéristique ? 1. Modification de la chaîne carbonée La chaîne carbonée peut être modifiée lors d'une ré action chimique. On peut ainsi élaborer des molécules complexes, qui n’existent pa s forcément dans la nature, ou dont l’extraction est coûteuse. a. Raccourcir le squelette carboné Pour obtenir des molécules organiques dont la chaîn e carbonée est plus courte, on réalise une réaction chimique appelée «craquage». Le craquage est souvent réalisé sur des hydrocarbures issus des coupes du pétrole, et à haute température (au moins 500 °C). Lecraquage catalytiqueutilise un catalyseur. Levapocraquageest opéré en présence de vapeur d’eau.
Exemples de craquages :
Craquage catalytique
Vapocraquage
DodécaneHexane + Hexène
 + HexèneButène + Éthylène
+
H + 2 ÉthaneDihydrogène + Éthylène
Catalyseur (alumino-silicate) + 500 °C
Catalyseur + eau + 800 °C
Les molécules obtenues sont des composants des carb urants ou servent de matière première à l'industrie chimique (pour fabriquer des matières plastiques). b. Ramifier le squelette carboné Pour obtenir des molécules organiques dont la chaîn e carbonée est ramifiée, on réalise une réaction chimique appelée «reformage». Le reformage est réalisé sur des hydrocarbures à ch aîne linéaire, à température modérée (de 120 °C à 200 °C).
Isomérisation
Hexane2,2-diméthylbutane
Catalyseur (platine et alumine) + chauffage