Analyse: Vendredi ou la vie sauvage. Michel Tournier

-

Livres
10 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Résumé bref / résumé approfondi
les 8 parties du livre
Analyse de l'ouvrage
Les 35 chapitres détaillés
Etude des personnages de Robinson et de Vendredi
Les relations entre les 2 hommes
Quelques pistes de réflexion
Ce que j'ai ressenti
Quelques extraits...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2019
Nombre de visites sur la page 1 846
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Vendredi ou la vie sauvage. Michel Tournier
Vendredi ou la vie sauvageTournier, paru en 1971.- Michel
Il est inspiré du livre de Daniel DefoeRobinson Crusoé.
C'est l'adaptation pour la jeunesse de son livreVendredi ou les Limbes du Pacifique.
Sommaire
1) Résumé bref 2) Résumé approfondi 3) Les 8 parties du livre 4) Analyse de l’ouvrage 5) Les 35 chapitres en détail 6) Etude des personnages de Robinson et de Vendredi 7) Les relations entre les 2 hommes 8) Quelques pistes de réflexion 9) Ce que j’ai ressenti 10) Quelques phrases qui m’ont plu 11) Un passage crucial
Résumé bref :
Le 30 septembre 1759 Robinson Crusoé est à bord de la « Virginie » faisant route vers le Chili. Une tempête précipite le navire sur des récifs. Seul survivant du naufrage, Robinson se retrouve sur une île déserte, l'île de Spéranza, livré à lui-même. Sa solitude va le contraindre à faire preuve d'ingéniosité, de persévérance et de courage, afin de survivre dans ce monde sauvage. Jusqu'au jour, où, se croyant abandonné de tous, il se lie avec un indigène, qu'il surnomme « Vendredi », en souvenir du jour de leur rencontre.
Résumé approfondi :
Robinson est le seul survivant d’un naufrage. Il est arrivé sur une île déserte devant la côte du Chili, qu’il baptisera Speranza.
Au début, il fait tout pour rejoindre le Chili, il construit un radeau, mais il ne peut pas le mettre à l’eau en raison du poids. Puis il a commencé à exploiter et organiser l’île : il a installé les coins à noix de coco et à ananas, il connaît des places idéales pour la pêche, il possède beaucoup de chèvres,…