//img.uscri.be/pth/0447395d06a8ca0fff8463586444f8c6a96d0003
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Conseiller principal d'éducation

De
210 pages
Le CPE (conseiller principal d'éducation) : un métier méconnu. Quelles sont ses origines, dans quel contexte est-il apparu ? Pourquoi est-il devenu un professionnel de l'accompagnement et du dialogue avec les collégiens, les lycéens et les familles ? Comment a-t-il pris place dans la massification du second degré ?
Voir plus Voir moins
lycéens et les familles ? Comment a-t-il pris place dans la massiIcation
ConseilleR pRinCipal d’éduCation
Repères pour une histoire 1945-1993 Acteurs et événements
COLLEcTION eValueR
RÉgIS Rémy
Conseiller principal d'éducation
Repères pour une histoire 1945-1993 Acteurs et événements
Collection EVALUER Dirigée par Jean Aubégny et Loïc Clavier
 Cette collection, pionnière dans un champ dont l’importance s’affirme dans des domaines sans cesse plus nombreux, vise à la diffusion et à la confrontation de la variété des recherches et des pratiques en évaluation.  Elle postule l’acceptation de la complexité comme clé à l’élucidation du vivant social et celle de son corollaire, la multiréférentialité. L’évaluation y sera donc envisagée comme une régulation complexe tant au niveau micro (l’acte de formation et d’éducation) qu’au niveau macro (organisation des systèmes de formation).  Elle s’adresse tout autant aux chercheurs qu’aux concepteurs de projets, aux formateurs qu’aux enseignants et étudiants.
Déjà parus
Pierre BILLOUET et Michel FABRE (Coord.),L’éducation de la liberté, 2015. Catherine BEDUWE, Véronique BEDIN, Sandrine CROITY-BELZ (Coord.),« Évaluation Formation Emploi » un chantier pluridisciplinaire, 2004.Loïc CLAVIER (dir.),Peut-on encore éduquer à l’école ?, 2013. Didier MOREAU (dir.),L’éthique professionnelle des enseignants, Enjeux, structures et problèmes, 2012. Jean AUBEGNY,Poussière d’histoire. Une mémoire des années 80, 2009. Martine HENRIOT,L’évaluation participative de l’action publique. Etude d’une démarche qualité dans une collectivité locale, 2009. Jean AUBEGNY et Loïc CLAVIER (dir.),L’évaluation, entre permanence et changement, 2006. Gérard FIGARI et Lucie MOTTIER LOPEZ (eds),Recherche sur l’évaluation en éducation. Problématiques, méthodologies et épistémologie, 2006. Jean-Pol ROCQUET,L’inspection pédagogique aux risques de l’évaluation, 2005. Jean AUBEGNY et Loïc CLAVIER (dir.),L’évaluation en IUFM, 2004.
Régis REMY
Conseiller principal d'éducation
Repères pour une histoire 1945-1993 Acteurs et événements
Régis Remy est co-auteur de plusieurs ouvrages
Les Conseillers Principaux d’Education, PUF, 2000 De la vie scolaire à la vie de l’élève, Crdp de Bourgogne, 2007 Conseillers principal d’éducation, Regards sur le métier, ADAPT, 2007
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12449-0 EAN : 9782343124490
À Kévin, Christie et Diane
C’est bien cela qui est passionnant dans notre métier…, parce qu’il faut toujours recommencer, parce que ce qu’on a fait avec une promotion, un groupe, on ne peut le refaire avec le groupe suivant, attendu que les individus sont tout à fait différents. Mais ce perpétuel effort de réadaptation, d’ingéniosité dans l’éducation, c’est ce qui fait que le métier d’éducateur est passionnant : il est l’opposé d’un automatisme et d’une routine.
Odette Brunschwig, Inspectrice générale, 1965.
Remerciements Ce livre n’aurait pas été écrit sans les éléments de documentation d’amis bienveillants : Françoise Darmon, Jean Pierre Darmendrail, Jean Lecanu et Bernadette Sérazin, je veux ici sincèrement les remercier. Merci à Thierry Boucher et Jean Lemoine, directeur et président, de l’AROEVEN de Caen pour m’avoir ouvert les archives de l’association. Merci à Geneviève Pezeu pour ses informations. Merci à Fatoumata Aidara des Cahiers Pédagogiques. Merci à Henri Peyronie, Philippe Mazereau et Nathalie Dupont, enseignants-chercheurs à l’UFRSSH, département des sciences de l’éducation de l’université de Caen pour leurs critiques et leurs conseils. Merci à Nicolas Bénies, Philippe Guingand, Didier Roncalli pour leurs encouragements. Je remercie Annie Audoux pour ses relectures, sa disponibilité bienveillante et son aide précieuse.
Merci à Loic Clavier, directeur de l’ESPE de Nantes.