//img.uscri.be/pth/013a1d290eea67859dfbe0ffed72210faf1ef8fa
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Construire l'éthique de l'enseignant au quotidien

De
256 pages
À l'école, en classe, en cours, l'enseignant s'interroge : « Que dois-je faire pour enseigner, pour intéresser les élèves et les faire réussir ? Comment gérer la classe, avoir de l'autorité ? Comment faire pour bien faire ? » « Construire une éthique professionnelle au quotidien » : telle est la proposition que l'auteur adresse à l'enseignant-éducateur-pédagogue. En projet, en évaluation, en apprentissage, en classe coopérative, l'enseignant « éthicien » se préoccupe de toujours habiter le monde, de questionner, de délibérer, de tenir conseil, de dialoguer, d'accompagner.
Voir plus Voir moins
André Pachod
CONSTRUIRE L’ÉTHIQUE DE L’ENSEIGNANT AU QUOTIDIEN
Construire l’éthique de l’enseignant au quotidien
Pédagogie : crises, mémoires, repères Collection dirigée par Loïc Chalmel, Michel Fabre, Jean Houssaye et Michel Soëtard  Lacollection « Pédagogie : crises, mémoires, repères » répond à un triple objectif : 1 - Elle se propose de soumettre à la réflexion théorique les problématiques et les situations de crise qui agitent le monde pédagogique. 2 - Elle vise à vivifier les mémoires historiques capables d'éclairer le pédagogue pour l'action présente. 3 - Elle entreprend de décrypter les repères philosophiques, éthiques, politiques qui portent le pédagogue en avant des réalités. Dernières parutions KOHAN Walter Omar,Socrate : enseigner, ce paradoxe, 2013. CHALMEL Loïc (coord.),Espaces et dispositifs en éducation, 2013. RUOLT Anne,Louis-Frédéric François Gauthey (1795-1864), pasteur et pédagogue, 2013. FIRODE Alain,Théorie de l’esprit et pédagogie chez Karl Popper, 2012. HUBERT Bruno,Faire parler ses cahiers d’écolier, 2012. VINCENT Hubert,Le peuple enfant et l’école, Pourquoi pas Alain ?2012. CHALMEL Loïc,Pestalozzi : entre école populaire et éducation domestique,2012. SOETARD Michel,Penser la pédagogie. Une théorie de l’action, 2011. JACOMINO Baptiste,Alain et Freinet. Une école contre l’autre ?, 2011. BILLOUET Pierre,L'éducation scripturale. De la plume au clavier,2010. JANNER-RAIMONDI Martine,Surgissements démocratiques à l'école primaire. Analyse de conseils d'élèves, 2010.
André PACHOD
CONSTRUIRE LÉTHIQUE DE LENSEIGNANTAU QUOTIDIEN
DU MÊME AUTEURQuels enseignants pour quels élèves ? Rapports de commission et textes officiels (1945 - 2003),Paris, L’Harmattan, 2007.La morale professionnelle des instituteurs. Code Soleil et Ferré,Paris, L’Harmattan, 2007. « Que dois-je faire ? » La morale en 3 D de l’enseignant, Paris, L’Harmattan, 2007. Illustration de couverture : Penseur africain© André Pachod, collection personnelle © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01787-7 EAN : 9782343017877
À Bernard mon frère jumeau pour sa détermination en toute circonstance, à Norma et Michel pour leur fidèle amitié, à Jean Houssaye pour sa prévenance et sa présence dans la recherche, à Yandé pour son soutien continu et avisé, à Thierry Rohmer et à Nicolas Schreck pour la relecture et les conseils, à ma famille et à mes amis d’ici et d’ailleurs. Cet ouvrage est issu de mon Habilitation à Diriger des Recherches en sciences de l’éducation sur la préoccupation éthique de l’enseignant (Rouen 2012). Il en reprend les passages les plus significatifs à l’attention des praticiens, des formateurs et des étudiants.
Introduction «?Que dois-je faire» Banale parce que quotidienne, vitale parce que décisive, cette question se pose dans la vie personnelle, relationnelle, professionnelle. Son contexte habituel est celui du choix, de l’indécision, du dilemme. Elle responsabilise celui qui la pose, celui qui l’entend, celui qui y répond. Les propositions sont ouvertes ou fermées, instrumentales ou symboliques, elles peuvent s’énoncer en un code de conduites éprouvées et approuvées, en un ethospartagé, en projet et en utopie, en instructions professionnel et programmes, en choix personnel ou institutionnel. Alors, quelle voix entendre et quelle voie choisir ? L’histoire de l’éducation peut s’entendre comme les traces des réponses à cette question initiale et originelle adressée à l’enseignant et à l’éducateur en un temps et en un lieu donnés. La philosophie de l’éducation peut, elle aussi, se présenter comme l’étude de l’action éducative et scolaire inscrite dans une anthropologie, une vision du monde et un fondement aux valeurs. Alors, quelles traces suivre et quelles approches retenir ? En fait, la question du «Que dois-je faire ?» ouvre, en référence à Kant, à la morale, à la liberté et à la responsabilité de l’homme, à l’éthique selon Ricoeur, à laBesorgela ouFürsorge selon Heidegger. Hommes de questions dans un monde souhaité de sécurité et de permanence, le philosophe et l’historien souffrent d’une maladie chronique que nous nommons la «questionnite ». Ils prennent le temps de la question et celui de l’examen des réponses, au-delà de la nostalgie au sujet de l’école qu’exprime un discours de « retour à », de « refondation », de « restauration ». Ils connaissent les réponses techniques et instrumentales avec une obligation de résultat en situation de pénurie de moyens. Ils repensent les finalités éducatives pour les inscrire dans une utopie
9