Contrôle de la qualité par titrage pH-métrique

-

Livres
6 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 19
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Contrôle de la qualité par titrage pH-métrique (fiche - Terminale S)
Objectifs Voir les démarches à effectuer lors d’un titrage pH -métrique. Décrire les résultats obtenus et expliquer comment les exploiter. Traiter ensuite deux exemples concrets. 1. Description de la manipulation a. Rappels Unacideest une espèce chimique susceptible decéder un ou plusieurs protons. S’il n’en cède qu’un, c’est un monoacide. Si la réaction d’un acide avec l’eau esttotale, alorsl’acide estfort. Exemple : acide chlorhydriqueHCl. Dans le cas contraire,l’acide est faible, comme l’acide éthanoïque .
Unebaseest une espèce chimique susceptible decapter un ou plusieurs protons. Une monobase ne capte qu’un proton. Une base réagissanttotalementavec l’eau est unebase forte, comme la soude NaOH, sinon, c’est unebase faible.. Ex : ion éthanoate
,et sa base conjuguée forment un couple noté Un acide faible auquel on associe un . b. Montage expérimental La finalité d’untitrage pH-métriquepeut être ded’undéterminer la concentration acideen solution. Pour cela,on étudie lavariation de pHde la solution étudiéeau fur et à mesure qu'une solution de base titrante de con centration connue est versée. Pour le titrage d’un acide par une base, le montage est schématisé ci-dessous, oùAse réfère à l’acide etBà la base. Naturellement, on peut aussi déterminer la concentration d’une base par titrage pH-métrique. Ainsi, pour titrer une base avec un acide, la base est dans le bécher et l’acide titrant dans la burette.