C

C'était un 12 juillet

-

Livres
180 pages

Description

Le 12 juillet 1998, la bande à Zidane propulse l’équipe de France sur le toit du monde. Des scènes de joie et d’hystérie collectives offrent au monde entier un visage conquérant de « la France qui gagne ». Aujourd’hui encore, chaque Français se souvient de ce qu’il a fait ce jour-là, et de ces millions d’individus prenant d’assaut les Champs-Élysées et les principales artères des villes françaises. À l’instar d’un 14 juillet, le 12 est définitivement devenu une date à part dans l’histoire de France.

Mais que s’est-il vraiment passé dans les coulisses de cette journée ? Pour Bixente Lizarazu, Laurent Blanc, Frank Lebœuf, Bernard Lama, Alain Boghossian ou Leonardo ? Pour Michel Platini, coprésident du comité d’organisation ? Pour Philippe Massoni, le préfet de police de Paris ? Pour Stéphane Meunier, vidéaste embarqué au sein de l’équipe de France et réalisateur des Yeux dans les Bleus ? Pour eux tous, mais aussi pour d’autres moins connus (intendant de l’équipe de France, supporters, volontaires, etc.), cette journée a eu une saveur inoubliable.

Pour revivre ces vingt-quatre heures de folie qui ont donné à la France des airs de Libération, Xavier Rivoire a rencontré un à un tous ces acteurs. À tous, il a demandé de reprendre leur agenda personnel et de se rappeler. Anecdotes jamais entendues, secrets pas encore révélés, joueurs connus ou femmes et hommes restés jusqu’à présent en retrait : C’était un 12 juillet permet de remettre en perspective. De sourire. De se souvenir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 avril 2008
Nombre de lectures 20
EAN13 9782702146125
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le 12 juillet 1998, la bande à Zidane propulse l’équipe de France sur le toit du monde. Des scènes de joie et d’hystérie collectives offrent au monde entier un visage conquérant de « la France qui gagne ». Aujourd’hui encore, chaque Français se souvient de ce qu’il a fait ce jour-là, et de ces millions d’individus prenant d’assaut les Champs-Élysées et les principales artères des villes françaises. À l’instar d’un 14 juillet, le 12 est définitivement devenu une date à part dans l’histoire de France.
Mais que s’est-il vraiment passé dans les coulisses de cette journée ? Pour Bixente Lizarazu, Laurent Blanc, Frank Lebœuf, Bernard Lama, Alain Boghossian ou Leonardo ? Pour Michel Platini, coprésident du comité d’organisation ? Pour Philippe Massoni, le préfet de police de Paris ? Pour Stéphane Meunier, vidéaste embarqué au sein de l’équipe de France et réalisateur des Yeux dans les Bleus ? Pour eux tous, mais aussi pour d’autres moins connus (intendant de l’équipe de France, supporters, volontaires, etc.), cette journée a eu une saveur inoubliable.
Pour revivre ces vingt-quatre heures de folie qui ont donné à la France des airs de Libération, Xavier Rivoire a rencontré un à un tous ces acteurs. À tous, il a demandé de reprendre leur agenda personnel et de se rappeler. Anecdotes jamais entendues, secrets pas encore révélés, joueurs connus ou femmes et hommes restés jusqu’à présent en retrait :
C’était un 12 juillet permet de remettre en perspective. De sourire. De se souvenir.