Châteaux et modes de vie au temps des ducs de Bretagne

Châteaux et modes de vie au temps des ducs de Bretagne

Livres
374 pages

Description

Fortifié et militaire, à l'image de la féodalité dont il est volontiers le reflet, le château est aussi une demeure de plaisance, une résidence aux champs, où la noblesse, quittant les villes parfois surpeuplées, trouvait un repos souhaité, des espaces propices aux jeux et aux amusements. Cette fonction domaniale, résidentielle, récréative, est confortée, à l'aube de la Renaissance, par une croyance émergente selon laquelle l'air de la campagne, investi de vertus prophylactiques, est meilleur que celui, vicié, de la ville. Vivre au château participe des modes d'être et de paraître dans le cadre d'espaces aménagés selon des critères variés : fonctionnalité, confort, mais aussi cérémonial, dans le cadre de bâtiments et de pièces d'époques et de natures souvent diverses. Tours maîtresses ou corps de logis des châteaux, manoirs ou simples maisons des champs, ces demeures aristocratiques rurales bénéficient, dans les dernières décennies du Moyen Âge, d'une adaptation aux fonctions qui sont les leurs. Le château est enfin le lieu d'un riche décor, qui concerne aussi bien les murs (faux appareils, plafonds décorés, peintures historiées, tentures et tapisseries, lambris) que les sols (pavements) et qui participe de la distinction des espaces, de la hiérarchie des accès comme du statut du propriétaire. Au travers d'un voyage au château de Suscinio, dans le Morbihan, ce livre offre un riche panorama des modes de vie aristocratiques en Bretagne et ailleurs, à l'époque de l'émergence des conceptions nouvelles de la Renaissance.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 juillet 2018
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782869065307
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Châteaux et modes de vie au temps des ducs de Bretagne e e XIII -XVI siècle
Gérard Danet, Jean Kerhervé et Alain Salamagne (dir.)
DOI : 10.4000/books.pufr.7357 Éditeur : Presses universitaires François-Rabelais Année d'édition : 2012 Date de mise en ligne : 16 juillet 2018 Collection : Renaissance ISBN électronique : 9782869065307
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782869062870 Nombre de pages : 374
Référence électronique DANET, Gérard (dir.) ; KERHERVÉ, Jean (dir.) ; et SALAMAGNE, Alain (dir.).Châteaux et e e modes de vie au temps des ducs de Bretagne : XIII -XVI siècle.Nouvelle édition [en ligne]. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2012 (généré le 17 juillet 2018). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782869065307. DOI : 10.4000/books.pufr.7357.
Ce document a été généré automatiquement le 17 juillet 2018.
© Presses universitaires François-Rabelais, 2012 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
Fortifié et m ilitaire, à l'im ag e de la féodalité do nt il est volontiers le reflet, le château est aussi une dem eure de plaisance, une résidence aux cham ps, où la noblesse, quittant les villes parfois surpeuplées, trouvait un repos souhaité, de s espaces propices aux jeux et aux am usem ents. Cette fonction dom aniale, résidentielle, récréative, est confortée, à l'aube de la Renaissance, par une croyance ém erg ente selon laquelle l'air de la cam pag ne, investi de vertus prophylactiques, est m eilleur que celui, vicié, de la ville. Vivre au château participe des m odes d'être et de paraître dans le cadre d'espaces am énag és selon des critères variés : fonctionnalité, confort, m ais aussi cérém onial, dans le cadre de bâtim ents et de pièces d'époques et de natures souvent diverses. Tours m aîtresses ou corps de log is des châteaux, m anoirs ou sim ples m aisons d es cham ps, ces dem eures aristocratiques rurales bénéficient, dans les derni ères décennies du Moyen Âg e, d'une adaptation aux fonctions qui sont les leurs. Le château est enfin le lieu d'un riche décor, qui concerne aussi bien les m urs (faux appareils, plafonds décorés, peintures historiées, tentures et tapisseries, lam bris) que les sols (pavem ents) et qui participe de la distinction des espaces, de la hiérarchie des accès com m e du statut du propriétaire. Au travers d'un voyag e au château de Suscinio, dans le Morbihan, ce livre offre un riche panoram a des m odes de vie aristocratiques en Bretag ne et ailleurs, à l'époque de l'ém erg ence des conceptions nouvelles de la Renaissance.
GÉRARD DANET
Gérard Danet est historien du patrim oine.
JEAN KERHERVÉ
Jean Kerhervé est professeur ém érite en histoire m édiévale à l’université de Bretag ne occidentale (Brest), m em bre du Centre de recherche bretonne et celtique (EA 4451/UMS 3554 CRBC).
ALAIN SALAMAGNE
Alain Salam ag ne est professeur d’histoire de l’art m édiéval à l’université François-Rabelais (Tours) et m em bre du Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 7323 CESR).
SOMMAIRE
Préface
Avant-propos Yves Borius
Introduction. Du château au palais, mutations résidentielles et esthétiques Alain Salamagne LES RÈGLES DE NATURE
Partie I – Le château de Suscinio
Suscinio et la charte de Venise Marie-Suzanne de Ponthaud
La restauration des toitures du château de Suscinio Daniel Lefèvre RAPPEL HISTORIQUE ANALYSE HISTORIQUE ET ARCHÉOLOGIQUE DES COUVERTURES DU LOGIS EST ANALYSE HISTORIQUE ET ARCHÉOLOGIQUE DES COUVERTURES DE L’AILE OUEST CONCLUSION
Matériaux de construction du château de Suscinio Louis Chauris LES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION LES MATÉRIAUX DE RESTAURATION
La mise en valeur du château des ducs de Bretagne à Nantes Marie-Hélène Jouzeau UN SITE, UN MONUMENT, UNE VILLE UN MONUMENT, UNE VILLE, UN MUSÉE UN MONUMENT, UN MUSÉE DE VILLE CONCEVOIR LE NOUVEAU MUSÉE
« Restauration » et « réutilisation » : le château de Nantes Jean Guillaume et Nicolas Faucherre
Partie II – Les hommes et leur environnement
À l’ombre des tours du château. Les gestionnaires du domaine de Rhuys à la fin du Moyen Âge Jean Kerhervé
UN RICHE DOMAINE, BIEN TENU EN MAINS, MAIS MENACÉ DE DÉGRADATION LES OFFICIERS DU DOMAINE DE RHUYS UN MODÈLE DE RÉUSSITE PROFESSIONNELLE ET SOCIALE : LES CARDUN-DROILLART CONCLUSION PIÈCES JUSTIFICATIVES
Les ducs de la maison de Dreux et le château de Suscinio Yves Coativy FONDATION er JEAN I LE ROUX (1237-1286) L’ÉPOQUE DE JEAN II ET DE SES SUCCESSEURS LA CHÂTELLENIE LA CHAPELLE
Suscinio et les chasses des ducs de Bretagne Jean-Christophe Cassard SUSCINIO EN PARC DE CHASSE LA CHASSE ET LA SYMBOLIQUE DU POUVOIR DUCAL LA POLICE DES CHASSES ET DES GARENNES CONCLUSION
Des parcs de chasse ? François Duceppe-Lamarre AUX SOURCES DE L’ENQUÊTE LES FORMES MATÉRIELLES ET ÉCONOMIQUES DES PARCS UN LIEU DE POUVOIR ET DE CULTURE NON SÉPARABLE DE LA RÉSIDENCE DES RENDEZ-VOUS DE CHASSE ?
e e Manoirs de plaisance des ducs de Bretagne XIII -XV siècle Marie Casset e L’ŒUVRE DES GRANDS DUCS DU XIII SIÈCLE e DES CONVERSIONS AU XV SIÈCLE e LES MANOIRS DUCAUX DU VANNETAIS AU XV SIÈCLE (fig . 3) LE DUC DE BRETAGNE, UN PRINCE COMME UN AUTRE
Partie III – La distribution du château
e e La distribution des espaces dans le château français XII -XIV siècle Alain Salamagne
LE CHÂTEAU D’ARDRES COMME TOUR RÉSIDENTIELLE LA NOTION D’APPARTEMENT DÉNOMBRER LES PIÈCES IDENTIFIER LES PIÈCES AUX ORIGINES D’UNE TYPOLOGIE DISTRIBUTIVE : CHAMBRE, GARDE-ROBE, LATRINES FONCTIONS DE LA GARDE-ROBE CONCLUSION
L’évolution de la salle dans la résidence noble en Bretagne Gwyn Meirion-Jones LA RÉSIDENCE NOBLE : L’HÉRITAGE DU MOYEN ÂGE SALLES BASSES À CHARPENTE APPARENTE LA CIRCULATION DANS LA RÉSIDENCE LES INDICES TÉMOIGNANT DE L’EXISTENCE D’UNE SALLE À CHARPENTE APPARENTE QUELQUES BÂTIMENTS PRÉSENTANT DES PLAFONDS INSÉRÉS e LE XV SIÈCLE : LE SOUCI DU CONFORT CONCLUSION
Les tours maîtresses de Jean IV Marc Déceneux LA TOUR DE PIRMIL LA TOUR DE CESSON (fig . 4) LA TOUR SOLIDOR LA TOUR DE HÉDÉ LA TOUR MAÎTRESSE DE DINAN CONCLUSION
e Les logis royaux de Chinon au XV siècle Solveig Bourocher LES PHASES DE CONSTRUCTION DES LOGIS ROYAUX LES APPARTEMENTS ROYAUX MARIE D’ANJOU À CHINON UN PARTI ARCHITECTURAL MODESTE
Partie IV – Les espaces et leur décor
e Symbolique des espaces et décors intérieurs au XV siècle Christian de Mérindol LA HIÉRARCHIE DES DEMEURES PAR LE DÉCOR ESPACE ET HIÉRARCHIE DANS UNE RÉSIDENCE PAR LE DÉCOR
Le mobilier de la reine Anne de Bretagne (1494-1501) Lucie Gaugain PIÈCES JUSTIFICATIVES
Le pavement médiéval de Suscinio : bilan, conjectures et perspectives
Patrick André e UN DÉCOR DU XIV SIÈCLE UN PAVEMENT EN PARTIE RETOUCHÉ AU MOYEN ÂGE
La faïence dans le pavement médiéval de Suscinio : une technique venue d’ailleurs ? Laetitia Métreau LES PAVEMENTS COMME SOURCES D’INFORMATIONS HISTORIQUES ET TECHNIQUES À LA RECHERCHE DE MARQUEURS TECHNOLOGIQUES MATÉRIAUX ET TECHNIQUES DE FABRICATION : APPORTS DES DONNÉES ANALYTIQUES UN SAVOIR TECHNIQUE VENU D’AILLEURS
Les carreaux estampés bicolores du sud-ouest de la France Béatrice Cicuttini INTRODUCTION AUX CARREAUX DÉCORÉS DU SUD-OUEST DE LA FRANCE QUEL POTENTIEL ARCHÉOLOGIQUE ? PROBLEMATIQUE – OBJECTIFS MÉTHODOLOGIE DIFFÉRENTS PROFILS POUR DIFFÉRENTES PRODUCTIONS CONCLUSION
Les pavements à glaçure plombifère et faïence stannifère e e XIII -XVI siècle Jean Rosen INTRODUCTION QUELQUES NOTIONS DE TECHNIQUE PRESENTATIONS, BILANS ET NOUVEAUTES e e LES PAVEMENTS DES XV ET XVI SIÈCLES LE RÔLE DES COMMANDITAIRES LES PAVEMENTS DANS LE CONTEXTE MONUMENTAL LES PAVEMENTS, MARQUEURS DE POUVOIR, DE HIÉRARCHIE, DE PASSAGES
Conclusion Jean Kerhervé PIÈCE JUSTIFICATIVE
Bibliographie
Préface
Rarem ent les actes d’un colloque auront été plus at tendus. Il faut reconnaître que les journées d’études qui ont été org anisées par le con seil g énéral, du 21 au 23 septem bre 2007 au château de Suscinio, ont été exceptionnelles à plus d’un titre. Tout d’abord, il s’est ag i d’une m anifestation à la fois internationale et pluridisciplinaire, réunissant d’ém inents historiens, historiens de l’a rt et archéolog ues, en présence d’auditeurs nom breux, venus d’horizons divers. Pas m oins de cent personnes en m oyenne assistaient aux différentes com m unications et, de surcroît, chacun avait toute liberté pour poser les questions de son choix, le m icro circulan t librem ent dans la salle à l’issue de chaque intervention. Il est certain que la beauté du cadre a ajouté à la qualité des débats. L’ancienne résidence des ducs de Bretag ne, que le conseil g énéral a sauvé de la ruine et sur les destinées de laquelle il veille avec un soin jaloux, se prêtait m ieux qu’auc un autre site à l’accueil d’un colloque traitant des châteaux et des m odes de vie à la fin du Moyen Âg e. Précisons en outre qu’au prog ram m e de ces journées fig urait une table ronde, consacrée aux pavem ents de carreaux e e g laçurés, bicolores et faïencés, du XIII au XVI siècle : nul n’est besoin de rappeler l’im portance exceptionnelle des carrelag es m édiévaux, découverts dans les années 1973-1975 à Suscinio, dans les ruines de l’ancienne chapelle ! La som m e de ces travaux et de ces échang es est aujourd’hui à la disposition de tous, g râce à ce bel ouvrag e de référence, m ag nifiquem ent illustr é. Chacun d’entre nous, qu’il soit Morbihannais ou non, peut désorm ais s’approprier l’histoire, en partant de l’exem ple local qui lui est fam ilier. Je tiens à exprim er m a très vive g ratitude à tous ceux qui, à des deg rés divers, ont contribué à sa réalisation. Je suis persuadé qu’il fera date parm i les publications consacrées à ce long Moyen Âg e qui a tant m arqué les paysag es et la culture de l’Europe. Le conseil g énéral est heureux d’avoir joué un rôle m oteur dans l’org anisation de ce colloque et la publication de ces actes. Il s’ag it d’une initiative qui, à ce niveau de qualité, est à encourag er là ou ailleurs, pour m ieux faire conna ître notre beau départem ent et répondre aux attentes culturelles des Morbihannais.