//img.uscri.be/pth/6f19101d355df0a90f51b693885920d762897c3a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'Affaire Calas

De
264 pages
L’affaire Calas aurait pu, pourrait se dérouler aujourd’hui, sous nos yeux ou ailleurs. Elle aurait pu n’être qu’un simple fait divers si, comme Zola l’a fait pour Dreyfus, Voltaire n’avait pris la défense des victimes.

Cette médiatisation met au grand jour des Lumières l’intolérance d’une ville, le mal-être d’une minorité d’anciens protestants dits « nouveaux convertis », le parti pris initial d’une instruction menée à charge sous la pression populaire. L’affaire Calas devient aux yeux des élites du temps l’archétype d’un verdict extrême rendu par intolérance.

Jean Calas est exécuté à Toulouse en 1762 pour le meurtre de son fils qui, selon l’opinion de la ville et de ses juges, allait embrasser officiellement la confession catholique.

Calas sera, grâce aux efforts de Voltaire, réhabilité en 1765, mais les échos de l’affaire n’en finissent pas de se faire entendre. Jusqu’à nos jours.
Voir plus Voir moins
L’affaire Calas aurait pu, pourrait se dérouler aujourd’hui, sous nos yeux ou ailleurs. Elle aurait pu n’être qu’un simple fait divers si, comme Zola l’a fait pour Dreyfus, Voltaire n’avait pris la défense des victimes.

Cette médiatisation met au grand jour des Lumières l’intolérance d’une ville, le mal-être d’une minorité d’anciens protestants dits « nouveaux convertis », le parti pris initial d’une instruction menée à charge sous la pression populaire. L’affaire Calas devient aux yeux des élites du temps l’archétype d’un verdict extrême rendu par intolérance.

Jean Calas est exécuté à Toulouse en 1762 pour le meurtre de son fils qui, selon l’opinion de la ville et de ses juges, allait embrasser officiellement la confession catholique.

Calas sera, grâce aux efforts de Voltaire, réhabilité en 1765, mais les échos de l’affaire n’en finissent pas de se faire entendre. Jusqu’à nos jours.