//img.uscri.be/pth/9f0db2911c1ceb8d78362a6085cfeae8bafbb8ee
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 28,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'Etat d'Israël

De
602 pages

Soixante ans après sa création, l’Etat d’Israël continue d’être au cœur de débats incessants, mais, trop souvent, ce pays n’est évoqué qu’en lien avec l’interminable confrontation avec les voisins arabes, et plus particulièrement avec les Palestiniens. Or, sans méconnaître l’acuité d’un conflit qui n’a cessé de rythmer l’histoire du Moyen-Orient, ne considérer Israël que sous cet angle serait une erreur. Tout le pari de cet ouvrage pluridisciplinaire est précisément d’aborder Israël dans ses multiples dimensions : fondements politiques et institutionnels, vie politique, populations et société, économie, relations extérieures (régionales et internationales), culture et communication.
L’Etat d’Israël apparaîtra, au fil des pages, comme pétri de contradictions. La démocratie, bien vivante, fonctionne au sein d’une société de plus en plus multiculturelle, mais dans un Etat qui défend une identité nationale forte, ce qui ne va pas sans tensions. L’économie fait preuve d’un dynamisme soutenu, mais au prix d’un accroissement des inégalités, situation longtemps impensable au pays des kibboutzim. Les artistes participent aux grands courants culturels modernes, mais leurs œuvres puisent largement dans l’héritage hébraïque et portent l’empreinte du conflit israélo-arabe et de la Shoah. Israël est devenu un membre souverain du concert des nations, mais sa reconnaissance sur un pied d’égalité avec les autres Etats, aspiration centrale du sionisme, fut longtemps précaire et reste tributaire d’un règlement complet du contentieux avec les Palestiniens.
Saisir la complexité dans toutes ses nuances : telle est la démarche qui a guidé plus de trente auteurs français, israéliens et américains avec l’ambition de mettre en lumière toutes les facettes de l’Etat d’Israël et de mieux faire comprendre, au-delà des clichés, sa réalité, riche et contrastée.

Autour d’Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po), ont participé à cet ouvrage : Régine Azria, Elie Barnavi, Avner Ben-Amos, Gilbert Benhayoun, Eliezer Ben-Rafaël, William Berthomière, Michaël Bikard, Jérôme Bourdon, Sobhi Boustani, Denis Charbit, Samy Cohen, Franck Debié, Sergio DellaPergola, Robert O. Freedman, Masha Itzhaki, Claude Klein, Maurice Kriegel, Michael M. Laskier, Laurence Louër, Gideon Ofrat, Joel Peters, Daniel Rouach, Laurent Rucker, Françoise Saquer-Sabin, Ariel Schweitzer, Gershon Shafir, Michèle Tauber, René Teboul, Mark Tessler, Alfred Tovias, Dominique Trimbur, Nurit Yaari.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Soixante ans après sa création, l’Etat d’Israël continue d’être au cœur de débats incessants, mais, trop souvent, ce pays n’est évoqué qu’en lien avec l’interminable confrontation avec les voisins arabes, et plus particulièrement avec les Palestiniens. Or, sans méconnaître l’acuité d’un conflit qui n’a cessé de rythmer l’histoire du Moyen-Orient, ne considérer Israël que sous cet angle serait une erreur. Tout le pari de cet ouvrage pluridisciplinaire est précisément d’aborder Israël dans ses multiples dimensions : fondements politiques et institutionnels, vie politique, populations et société, économie, relations extérieures (régionales et internationales), culture et communication.
L’Etat d’Israël apparaîtra, au fil des pages, comme pétri de contradictions. La démocratie, bien vivante, fonctionne au sein d’une société de plus en plus multiculturelle, mais dans un Etat qui défend une identité nationale forte, ce qui ne va pas sans tensions. L’économie fait preuve d’un dynamisme soutenu, mais au prix d’un accroissement des inégalités, situation longtemps impensable au pays des kibboutzim. Les artistes participent aux grands courants culturels modernes, mais leurs œuvres puisent largement dans l’héritage hébraïque et portent l’empreinte du conflit israélo-arabe et de la Shoah. Israël est devenu un membre souverain du concert des nations, mais sa reconnaissance sur un pied d’égalité avec les autres Etats, aspiration centrale du sionisme, fut longtemps précaire et reste tributaire d’un règlement complet du contentieux avec les Palestiniens.
Saisir la complexité dans toutes ses nuances : telle est la démarche qui a guidé plus de trente auteurs français, israéliens et américains avec l’ambition de mettre en lumière toutes les facettes de l’Etat d’Israël et de mieux faire comprendre, au-delà des clichés, sa réalité, riche et contrastée.

Autour d’Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po), ont participé à cet ouvrage : Régine Azria, Elie Barnavi, Avner Ben-Amos, Gilbert Benhayoun, Eliezer Ben-Rafaël, William Berthomière, Michaël Bikard, Jérôme Bourdon, Sobhi Boustani, Denis Charbit, Samy Cohen, Franck Debié, Sergio DellaPergola, Robert O. Freedman, Masha Itzhaki, Claude Klein, Maurice Kriegel, Michael M. Laskier, Laurence Louër, Gideon Ofrat, Joel Peters, Daniel Rouach, Laurent Rucker, Françoise Saquer-Sabin, Ariel Schweitzer, Gershon Shafir, Michèle Tauber, René Teboul, Mark Tessler, Alfred Tovias, Dominique Trimbur, Nurit Yaari.